AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Maison de Olyi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Maison de Olyi   Jeu 10 Fév - 19:48

Je ne comprenais vraiment pas ce qui s'était passé, je me suis retrouvé avec la matrone Olyi et l'esclave Elfe dans une maison parfaitement inconnue, je présumais que c'était la maison de Olyi mais rien n'était certain avec ce genre de phénomène.. J'étais encore nu et il me fallait vite me vêtir, car je ne voulais pas que la raclure de petite Elfe pose les yeux sur moi. Alors j'ai pris mes habits et les ai enfilés en vitesse, ainsi je pouvais enfin saisir la grosse dague et m'amuser un peu avec la petite Elfe :

- Alors petite chose insignifiante on a pleuré comme un petit bébé ? Crois moi tu n'as pas fini de pleurer !

Je saisis la dague et je me mis derrière elle, lui tirant ainsi les cheveux. Sa gorge était comme un cadeau, une fontaine de jouissance si je me mettais à la trancher, mais j'avais envie de m'amuser un peu. Je commençais par la frapper sèchement, la ruant de coup de poing et de pied, lui ayant brisé le tibia gauche. Celle-ci avait du mal à se traîner à mes pieds pour demander pardon. Je la relevais par les cheveux et lui mettais un coup de boule dans le nez, qui celui avec le choc se brisa et laissa couler par ses narines un filet de sang. Elle était groggy après ce coup elle convulsait sur le sol, je la déshabillai puis me mis à jouer avec la dague je lui lacérai le ventre, la poitrine puis l'aine faisant couler son sang sur le sol. Je la pris et je l'allongeai sur le plan de travail de la cuisine elle commençait à reprendre ses esprits et a gémir, pour éviter toute sorte de fuite je lui coupai le tendon d'Achille, privée de celui-ci, il était impossible pour elle de se déplacer je voulais la saigner comme un porc, mais avant cela je m'adressai à elle une dernière fois :

- Je vais t'apprendre à respecter un règlement ! et tu sais comment ? Je vais te saigner comme un porc... Tu vas crever doucement.. Tout doucement..

Je sentais le mal revenir en moi et cette sensation me remplissait d'une euphorie et d'un sadisme qui dépassait n'importe quelle limite que moi-même je m'imposais à l'époque. Je lui lacérai le ventre des aisselles jusqu'aux hanches des deux côtés et j'en avais assez de l'entendre pleurnicher je lui ai donc coupé la langue et verser de la cire de bougie dans les yeux. Cette saloperie d'elfe me répugnait mais la vue de son corps qui se vidait doucement me remplissait de bonheur!Finis le Kyo sage et gentil, j'étais de retour et j'étais dévoué à ma nouvelle matrone Olyi :

-Cela vous plait-il maitresse ? Je souhaiterais rester a vos côtés et jouir de votre présence, je vous protégerais jusqu'à ma mort, satisferais n'importe lequel de vos besoins.. Je vous suis dévoué !

La beauté et le charme qu'elle dégageait faisait d'elle l'une des plus belles Drow que j'avais rencontré. J'aimerais tant que mon offre lui plaise et qu'ainsi je puis enfin apprendre à côté d'une nouvelle matrone. L'ancien Kyo était revenu et je me sentait à nouveau fort prêt à écraser les faibles et toutes les autres races immondes et stupides qui peuplaient Astrune ! Prenez garde misérables créatures... Je suis de retour !
(Corrigé)
~ Il est 8 heures 08 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Maison de Olyi   Jeu 24 Fév - 2:51


La torture était une bonne chose, mais être une matrone de bas étage comme Olyi, en était une autre ! La cause venait principalement de son charisme, étant de nature trop discrète, la Drow n'eut d'autres choix que de se plier à la volonté de ses consoeurs, qui pourtant, occupaient le même rang qu'elle... Les Vestales en avaient décidé ainsi, alors même si cette addiction ne lui plaisait guère, Olyi ne se mutina pas. En vérité, elle était bien plus rusée qu'elle n'en avait l'air, car les complots dans l'ombre ainsi que l'espionnage et la manipulation, lui permettaient toujours d'atteindre ses objectifs, à la différence que ; ça prenait un peu plus de temps et de matière grise que les procédés ordinaires, genre soumission ou duel à mort ! Mais au moins, ça avait le mérite d'être encore plus efficace et dévastateur si correctement utilisés. Malheureusement, ce soudain changement de lieu eut comme l'effet d'une bombe pour la matrone !

- Mais que se passe t-il ?! S'interrogea Olyi à haute voix.

Elle reconnut sa chambre dés le premier coup d'oeil, mais la raison pour laquelle elle s'y trouvait, lui échappait toujours... En revanche, Kyo ne donnait pas l'impression de s'en préoccuper outre mesure, bien au contraire ! Enfilant ses habits comme si de rien était, le mâle poursuivit en marchant d'un pas lourd et décidé, en direction de la salle adjacente... Olyi quant à elle, ne bougea pas de sa position, ainsi, Kyo était libre de s'en prendre illégalement à l'esclave personnelle de la matrone, elle qui, par sombre plan, avait eu la bonté de la louer à la reine Xune le jour de sa consécration !


Toute aussi surprise que sa maîtresse, la jeune esclave cessa immédiatement ce qu'elle était en train de faire, afin de remettre de l'ordre dans son esprit... Hélas, alors qu'elle songeait paisiblement dans la cuisine, Kyo se rua littéralement sur elle dague en main ! Mais... pourquoi ?! La réponse lui fut vite donner... Elle avait pleuré, il lui fallait donc payer au prix de son sang, ces quelques gouttes salines qu'elle avait versé lors de son combat intérieur. Une bataille qu'elle avait pourtant remportée, car au final, elle ne l'avait point libéré de ses chaînes, et ce, malgré ses incessantes supplications ! En toute logique, elle ne méritait pas de se faire tirer les cheveux de la sorte, à tel point qu'elle ne put réprimer un petit cri de douleur...

- AAaaahh... mais que faites vous ?! Demanda t-elle tout en cherchant des yeux, la matrone Olyi.

La froideur de Kyo à l'instar de sa lame menaçant sa gorge, laissait supposer à la jeune esclave que le pire était à venir ! Les Drows n'étaient guère reconnus pour leur compassion ou leur tendresse... Il n'était donc pas difficile pour l'Elfe de deviner ce qu'elle allait devoir endurer. D'ailleurs, sa sentence débuta par le biais une petite farandole de coup de poing, suivis quelques secondes après par des coups de pied... il fallait que ça fasse mal ! Mais avant tout, il fallait la traîner plus bas qu'elle ne l'était déjà...

- AAAAAAAaaaAAAaaahh... Hurla t-elle après qu'un craquement se soit fait entendre aux quatre coins de la pièce. NOOoooon...

L'os de son tibia était désormais visible depuis l'extérieur, mais lorsque sa jambe se plia sur cette cassure, les cris de la malheureuse ne purent que redoubler de puissance ! Une douleur infernale qui la fit s'écrouler de tout son long à même le sol, hélas, Kyo n'en avait pas terminer avec elle... Toujours avec la même brutalité, il la releva sans une once de pitié en la tirant pas sa chevelure ! De ses yeux, la jeune Elfe lui supplia d'en rester là, mais le Drow s'en souciait tellement, qu'il lui administra un terrifiant coup de tête sur le visage... Acte qui fut pour la torturée, un court instant de répit. Car tout à coup, sans le moindre souvenir de ce qu'elle avait pu vivre entre temps, la jeune esclave se vit allongée sur la table de la cuisine. Son corps meurtri lui faisait mal, très mal... quant à la fraîcheur qu'elle ressentait ici et là, n'était dû qu'à son sang qui la trahissait en s'enfuyant par ses récentes plaies...

-Nooon... nooooon... pas... pas encore... tuez moi... Implora t-elle alors qu'elle se situait entre la conscience et le sommeil du mort.

Dans l'état où elle était, le fait de périr devenait une délivrance, et non un châtiment... Toute fois, ses hurlements attirèrent l'attention de Olyi, qui malgré son étonnement présent, se rua jusqu'à la source de cette incommensurable souffrance. À la suite de quoi, la matrone ne put être que doublement surprise en voyant Kyo lacérer son esclave impunément ! Malheureusement, il était inutile d’intervenir, c'était trop tard... elle était désormais irrécupérable, et donc, elle ne pouvait plus servir sa cause. De ce fait, Olyi observa le mâle à l'oeuvre, non pas spécialement par plaisir, quoique... un petit peu, mais surtout pour apprendre de lui, car de toute situation, il y avait un bénéfice à la clé... À première vue, il avait l'air de s'y connaître en matière de torture, et ne semblait guère enclin aux sentiments des faibles ! Voilà un atout qu'elle pourrait utiliser à son avantage.

Cependant, toutes les bonnes choses avaient une fin... Ainsi donc, dés l'instant où l'esclave mourut, Kyo s'en retourna auprès de Olyi afin de lui faire prendre conscience de son superbe travail. Il avait saigné une femelle sans défense et totalement soumise à sa volonté, il n'espérait tout de même pas une médaille de courage ? Eh bien non, car le mâle fit part de son plus profond désir à la matrone, soit, celui de la servir ! C'était bien beau, mais méritait-il ses faveurs ?

- Hmmm... Laissa t-elle entendre, alors qu'elle rejoignait la dépouille de l'Elfe. Tu as tué mon esclave, je devrais te faire dévorer pour ton impudence ! Enfin... c'est que j'aurais fait en temps normal, mais à la vue de ce phénomène étrange, je vais t'épargner cette triste fin. Poursuivit-elle en laissant glisser sa main sur le vendre entaillé de ce qui fut jadis, son asservie. Donc pour le moment, tout ce que j'attends de toi, c'est que tu prennes congé dans ma chambre pendant que vais voir si d'autres changements se sont produits au sein de notre cité ! Ajouta t-elle en lui passant au devant afin de rejoindre la grande porte. Je te conseille de rester tranquille, car il te serait fatal de m'avoir en tant qu'ennemie !

Kyo avait eu ses ordres, aller se reposer dans la propre chambre de la matrone... Voilà une tâche qui n'avait rien d'ardue. Cependant, Olyi savait parfaitement ce qu'elle faisait, ainsi, si elle avait décider de ne pas le tuer, c'est bien qu'elle avait déjà sa petite idée sur la question. Après quoi, elle claqua puis verrouilla la porte en sortant...

[Annonce : Kyo, tu peux faire avancer ton temps jusqu'à midi Exclamation]

~ Il est 8 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Maison de Olyi   Ven 1 Juil - 13:39

.
.
.

END !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Maison de Olyi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maison de Olyi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: