AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Mylloë Kaëlys [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Mylloë Kaëlys [Terminé]   Sam 23 Avr - 0:35

~Prénom : Mylloë
~Nom : Inconnu mais s'octroie Kaëlys faute de connaître son véritable nom.
~Surnom : L'enchanteresse

~Âge : 16ans
~Jour et Mois de naissance : 23 Oryi d'Anemos
~Sexe : Féminin
~Race : Demi-elfe

~Lieu de naissance : Nandis
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : Nandis

~Classe : Magicienne
~Alignement : Neutre bon

~Description Physique :

Mylloë tient plus en apparence de l'humain que de l'elfe, même si les traits peuvent porter à confusion. En effet, de nombreuses humaines portent les caractéristiques physiques elfique sans pourtant l'être réellement.

Des lèvres, douces roses rouges aux couleurs du sang, délicatement pulpeuses, esquissant une moue naturelle mais sujettent aux sourires discrets. C'est de part ces lèvres qu'elle s'exprime d'une voix douce au naturel, exaspérée, cette voix s'enflamme tel un brasier, exprimant sa colère. Ces lèvres ne sont qu'une partie de son visage, caractéristique aux elfes, ainsi, son visage est fin avec le menton légèrement en pointe et emprunt d'un air en apparence nonchalant, sans sourire ni grimace. Telle est l'expression de son visage. Un petit nez fin et discret, toujours propre aux elfes, des yeux dorés en amande contrairement à ses origines elfiques. En effet, la majorité des elfes arborent de gracieux yeux bleu suivant le ciel, les siens font exception mais cette couleur s'explique par les origines humaines de la jeune femme.
Des cheveux blond dorés encadrant son visage, long et fin, glissant derrière ses épaules en caressant délicatement le dos et s'arrêtant net au centre. Dans sa chevelure blonde se cache ses oreilles, légèrement taillées en pointes, elles passent aisément pour humaines.
Elle est fragile, terriblement fragile mais ses os n'ont jamais fait défaut. Seule sa peau claire et satinée cède aux égratignures les plus insignifiantes, mais la cicatrisation ne laisse que des marques peu visibles. Sa résistance face à la maladie est satisfaisante, héritage des elfes mais sa robustesse en général laisse à désirer. Elle compense ce manque de résistance par une grande agilité.

Grande, fine comme le veut la race elfique néanmoins plus petite par l'origine humaine, une belle poitrine, des fesses rondes, personne cependant n'a osé jusqu'ici à toucher quoi que ce soit. Des mains, des doigts long et agiles, inutile de vous précisez que cela est encore une propriété des elfes n'est ce pas? Bien, continuons.
Sa taille, est normale pour une adolescente de son âge, sa croissance n'étant pas encore terminée, elle ne peut encore se prononcer quand à la taille finale mais elle semble située entre la taille moyenne elfique et la moyenne humaine.

~Description Psychologique :

Elle est, comment dire? Une femme assez complexe. En effet, son caractère possède multiple facettes. Calme, paisible comme l'eau, enthousiaste et fougueuse comme la flamme, libre, rebelle comme le vent, discrète comme la flore. Malgré une nature plutôt réfléchie, il lui arrive parfois de devenir une vrai tête brûlée se moquant des risques, imprudente. Que voulez vous, il faut bien que jeunesse passe!
Une autre de ses capacités, elle peut faire preuve d'une curiosité presque dérangeante mais aussi, elle est capable d'afficher une nonchalance impressionante. C'est ainsi que la nature l'a faîte. Par contre, une chose lui reste qu'elle que soit l'humeur: la volonté. Une volonté inébranlable lorsqu'elle est enclenchée, lui permettant d'accomplir belles prouesses. Que peut on dire de plus? Ah oui! Elle est très fière et surtout têtue, présenter des excuses sincères est pour elle une tâche ardue, voir presque impossible. Alors, elle parle rapidement, grommelle pour éviter que celui d'en face n'entende pas. C'est idiot, elle le sait bien. Ensuite elle cultive une passion pour la couleur rouge, elle ignore pourquoi cette couleur mais elle fait tout pour en porter ne serai ce qu'un peu. Pour finir, elle est très joueuse mais également très mauvaise perdante. Trop même. Défaut datant de l'enfance auquel le temps ne semble pas avoir avoir d'emprise.
Il y a encore beaucoup de choses à dire sur sa personnalité, mais les mots manquent pour pouvoir vous en parler. De toute façon, vous vous en rendrai compte en la rencontrant.

~Biographie et Histoire :

Les collines d'Umar, colline brumeuse, mystique par son atmosphère mystérieuse. Caché par la brume, un joyau blanc demeurait protégé par une ronde éternel. Un château de pierres blanches, resplendissant par les quelques rayons du soleil de Nero. Discret malgré sa grandeur et son éclat, la bâtisse embellissait les alentours par son architecture elfique, unique dans Umar. Le maître des lieux, le Duc D'Aranwë, était un proche ami de la famille royale elfique, leur entente ne faisait aucun doutes auprès de tous. Elfe de lettre et d'art, brillant stratège milliaire, amateur de musique, le Duc était un homme curieux ouvert d'esprit mais surtout, un éternel célibataire. Car le Duc était exigeant envers tout le monde, même envers ses compagnes d'un soir! Pourtant, son coeur cherchait éternellement son élue et finalement, ce qu'il devait arriver, arriva enfin pour son plus grand bonheur.
Elle était humaine, son nom Ellëa, une simple roturière professeur de musique renommée dans les milieu aisés. Elle sut charmé le coeur de l'elfe exigeant par la force de ses mélodies, il se laissa aller à la romance ainsi, le mariage fut très vite prononcé. Bientôt, la duchesse se retrouva même enceinte....tout allait pour le mieux, le couple coulait des jours heureux.

Par une douce soirée de Nero, le couple regardait amoureusement le couché du soleil. On fit dépêché un domestique pour le Duc, une visite soudaine d'une âme étrangère. S'excusant auprès de son épouse, il comptait régler cette affaire au plus vite. Dans son bureau, l'étonnement fut de mise: un impur venait lui demander un emploi en tant que maître d'arme. Par son ouverture d'esprit, le Duc accepta cet impur connu sous le nom de Darkän. Ce fut là, sa plus grande et sa plus funeste erreur...
Le mois d'Anemos arriva bien vite par son vent bienfaiteur, promettant réjouissances au vue de la naissance prochaine. Pour raisons familiale, la Duchesse dut rendre visite à ses parents en urgence. La naissance eu lieu prématurément à Nandis. Cette naissance inattendu força la jeune femme à prolonger le séjour chez ses parents.

Sous les vent nocturnes d'Anemos, on réveilla le duc en catastrophe.

-Que se passe t-il Galën?
-Monsieur!! Nous sommes envahit par des Drows!
-Des Drows? C'est impossible! Comment se sont ils introduit?
-Darkän monsieur! Il nous a trahit!

Par les vents nocturnes d'Anemos, le Duc fut la proie des assassins. Des larmes de sang coulaient sur ses joues pâles comme le mort, jamais il ne put rencontrer sa propre fille.
Alors qu'elle savourait les joies d'un dîner en famille, Madame la duchesse eu vent du meurtre de son époux. La pauvre femme en fut terriblement attristée. Inconsolable, elle en pleurait toute les nuits. Son coeur ne le supporta pas, elle mourut de chagrin peu de jours après l'annonce. Il ne restait plus du couple, que la petite fille tout juste née. Les grand parents de la petite refusaient d'en prendre soin, pour eux, elle symbolisait un crime contre nature: une demi elfe ne devait exister. Ne pouvait exister.
Il était décidé que l'abandon ai lieu le soir même de l'enterrement, ainsi le rejeton irait rejoindre sa mère dans la mort. Il fut abandonnée dans une ruelle, livré à elle même, l'enfant ne pouvait survivre. Pourtant, le destin eu d'autres projets pour la fillette, un adolescent entendit les pleurs de l'enfant et, cherchant la provenance de ces cris, tomba sur le nourrisson. Il prit la décision de l'emmener jusqu'à son foyer, l'orphelinat.

Une nouvelle chance s'offrait à Mylloë...

La petite grandit, s'épanouit mais la solitude exerçait une emprise de plus en plus importante sur elle au fil des années. On la surprenait parfois à voler au marché, mais elle parvenait toujours à se sortir d'affaire par astuce. Elle était jeune, tout juste huit ans lorsque l'on remarque chez la jeune fille des prédispositions à la magie mais l'orphelinat ne pouvait payer les études. Alors que son destin allait de nouveau être gâcher, elle fit de nouveau, la rencontre providentielle. Une fois de plus, elle volait au marché en utilisant sa technique habituelle de diversion: une petite flamme sur un mouchoir jeté dans un tas de feuille sèches et voilà un petit incendie inoffensif mais efficace pour distraire les marchands.
Les marchand marchent comme prévu, courent en hurlant vers le mini incendie avec l'énergie de la peur alors que pendant ce temps, l'enfant se sert bien tranquillement sur les stands. Tout marchait pour le mieux, malheureusement pour elle, un commerçant n'avait pas cru à la ruse. Il attrape Mylloë par le bras, la soulève d'une seule main et aiguisa son couteau pour le châtiment. L'enfant était bien partie pour vivre avec une seule main, elle pleurait, hurlait au secours mais en vain. Un homme avait tout vu de A à Z, mystérieux, son visage était caché par une capuche richement décorée. Il stop le bourreau d'un geste, paye pour le larcin avec une bourse d'or et prie l'homme de bien vouloir la lui laisser. Non insensible au tintement des pièces dorées, le marchand obtempère aussitôt en lâchant prise. Le mystérieux inconnu prend son du et déserte le marché.

Il traîna l'enfant jusqu'à l'orphelinat, et, relevant d'un seul geste son capuchon, révèle à l'enfant un visage sérieux parcourut par quelques rides malgré une apparence jeune. L'homme devait avoir la trentaine environ. Mylloë se sentait étrange en elle, ses sentiments paradoxaux tentaient d'accaparer son esprit de manière confuse. Une sorte de sentiment de peur mêlé à de la confiance. S'éclairant la voix en toussant, il parle enfin de sa douce voix grave:

-Où sont tes parents?
-J'en ai pas.

Petit instant de silence, puis, l'homme reparle à nouveau:

-Tu es une petite maligne toi. Bientôt tu n'avais plus de main.
-Mais de quoi j'me mêle?! Laisser moi partir d'abord!
-Non non ma grande. Tu m'intéresse et je lâche rarement prise. Saches que j'ai tout vu petite, tu es douée pour ton âge.
-Un ptit tour, c'est pas grand chose.
-Sa te dirais d'avoir un avenir radieux? Tu étudiera la magie comme il se doit.
-Oh oui m'sieur!
-Alors viens avec moi! Je t'apprendrais tout ce que tu dois savoir sur la magie.
-D'accord m'sieur!

Un jour nouveau se levait pour Mylloë...

Durant tout les restant de son enfance, durant toute son adolescence, elle les passa à étudier la magie. Ce mage n'était autre que le grand Firièl Sarenne, l'un des plus grand sorciers de Nandis. L'enfant sous son aile, elle se révéla douée pour les usages de la magie. Son assiduité, son enseignement rigoureux et son talent firent d'elle l'enfant prodige de Nandis, très touche à tout pour les éléments. Mais elle ignorait tout de ses racines, cela ne la gênais pas le moins du monde jusqu'au jour où on lui laissa un mot. Une simple feuille blanche où seulement quelques quatre mots était inscrit : "Mylloë, qui es tu?" Jamais elle ne sut qui pouvait être l'auteur mais l'inconnu n'avait pas tort, qui était elle? Elle reçu bientôt un deuxième message tout aussi court "Mylloë, d'où viens tu?", sans signature évidemment.

Arrivé à 16ans, elle décida de partir en voyage pour de multiples raisons. Elle voulait voir du pays, parfaire son enseignement, devenir plus forte pour raisons personnelles, mais aussi, chercher des indices sur son passé.

~Particularités propres à votre espèce : Une grande agilité elfique mais une petite endurance par rapport aux humains. Si elle court à toute vitesse, elle s'épuisera rapidement. Infravision correct mais pas aussi efficace que l'elfe et ouïe légèrement supérieur à l'humain basique.

~Ce qu'elle aime : Mylloë adore tout ce qui est sucré ou acide, ainsi elle adore les pommes, le citron, les oranges, les fraises. Sa couleur préférée? Le rouge dans toutes ses nuances! Jouer de la musique ainsi que la possibilité d'en jouer. Trouver son instrument fétiche sur les routes n'est pas spécialement chose aisée, avez vous déjà vu un piano en pleine forêt? Aussi, elle savoure chaque occasion. Et, elle adore gagner quel que soit le jeu ou le combat.

~Ce qu'elle déteste : Les araignées, qu'on se moque d'elle derrière son dos, des prétentieux, des tocards et de tout ce qui est amère. Se retrouver face à un vampire et la défaite.

~Ses Peurs : Elle a une peur incontrôlée de l'obscurité totale, des araignées et des chauves souris. Une petite peur des vampires vient s'ajouter à la liste, mais elle est moins impressionnée sous leur forme humaine.

~Arme(s) :

Ne sachant à peine tenir une épée, les armes ne sont pas spécialement le fort de Mylloë aussi, elle ne les utilise que très rarement. Elle manie mieux la chaîne. Les ayant trouvé par hasard, abandonnées comme elle, elle ne peut se résoudre à s'en séparer. Un sabre
Spoiler:
 


une dague
Spoiler:
 



[b]~Signe(s) particulier(s) :
L'émeraude des D'Aranwë est à son cou depuis toujours. Ses grand parents ont oublié de le lui arracher lors de l'abandon. La petite pierre provient de Lalwende, forêt natale du Duc d'Aranwë. Enchanté, comme tout élément de cette forêt, la pierre possède quelques propriétés curative sur des blessures bénignes. Change de couleur selon le mois de l'année: Vert pour Gaïa, bleu pour Nero, blanc pour Anemos, rouge pour Pyros et Jaune pour Vita. Son efficacité dépend de la lumière présente, par conséquent, elle est plus efficace le jour.

Spoiler:
 

~Points forts : Son enfance dans l'orphelinat passée à voler dans les rues lui a inculqué quelques leçon de débrouille ainsi qu'une certaine aisance dans le milieu citadin. Ces vieilles années lui ont aussi enseigné la ruse, une façon de pensée méthodique pour lui permettre d'obtenir ce qu'elle désire. Elle est capable de faire preuve d'un sang froid impressionnant lors de situations périlleuses. Son agilité est à toute épreuve, sa vélocité est impressionnante aussi, elle des facilités pour esquiver les coup dévastateurs. Sa connaissance de la magie est un atout inestimable à ses yeux.

~Points faibles : Contrairement à un elfe ordinaire, Mylloë n'a mit que rarement les pieds en pleine nature. Elle s'y sentira perdue tant que son côté elfique ne sera pas pleinement éveillé. Etant voleuse par soucie de survie, son côté cleptomane ressort parfois lui forçant de voler quelque chose, aussi inutile qu'il soit. Sa vie des rues l'a endurcie, résultat: elle à du mal à nouer des relations durables et la tendresse lui est mal connu. Malgré son agilité, Mylloë n'est pas résistante face aux coups les plus rudes, inférieur à la robustesse humaine. Aussi, elle est moins endurante qu'un humain mais sa volonté la pousse à aller jusqu'au bout même si ses coup son moins précis par contre, son manque de force par rapport à un humain banale est tout à fait réel. Son caractère lunatique en a dérangé plus d'un, la faisant parfois passée pour folle.

~Pouvoirs :

Eveil du feu: (Offensif)

Mylloë est capable de faire sortir du feu de ses mains, de lui donner la forme de ses désirs. Ce pouvoir fonctionne également sur le feu environnant mais le contrôle demande une focalisation plus importante que la basique. Ne s'utilise qu'en extérieur (par soucis d'espace et d'oxygène) et provoque chez Mylloë une accélération cardiaque conduisant à la fatigue. Provoque parfois des bouffées de chaleurs en cours d'utilisation.

Eveil de l'eau: (Offensif et défensif)

Contrôle l'eau environnante (A défaut de la faire sortir de nul part) et la transforme en ce qu'elle désire (Implique les changements d'états avec plus d'énergie, beaucoup plus à vrai dire, c'est pourquoi elle ne le fait pratiquement jamais), et principe simple, plus elle en contrôle plus cela devient difficile de tout maîtriser. Ne peut aller au delà de 1000litres d'eau sous peine de s’évanouir littéralement. Il est évident qu'elle ne parvient que très rarement au bout de ses limites. L'utilisation prolongée de ce pouvoir provoque fatigue et souvent, le mal de mer avec l'eau liquide. Des sueurs froide avec la glace et des bouffées de chaleurs en utilisant la vapeur. A une incidence sur tout les états de l'eau, autant solide, que liquide et gazeux.

Eveil de l'air: (Offensif et passif)

Manipule le vent de manière a provoquer des tourbillons dans un périmètre de 20-25mètres. Un formant un tourbillon à l'envers sur elle même, cela forme une espèce de ressort aérien lui permettant de se propulser à une hauteur variable selon la poussé. Provoque fatigue, et la majorité du temps des vertiges voir l'évanouissement.

Impartiale: (Offensif)

Un sort spécial utilisant l'esprit pour arme. Mylloë se focalise sur l'esprit de son adversaire de manière à e voir distinctement. Une fois bien visible, elle est capable d’affliger à l'esprit des souffrances atroces pouvant parvenir jusqu'à l'évanouissement de celui ci. Les dégâts dépendent du jugement de la jeune fille, et ne prend en compte de l'alignement du dit esprit, juste des faits. Mylloë est donc capable de punir un être bon comme un être mauvais. Tandis qu'elle se concentre, son corps reste vulnérable à toute attaque et si jamais son corps est attaqué, son esprit sera affecter en laissant le corps à l'abandon durant plusieurs minutes, plusieurs heures voir plusieurs jours dans le pire des cas.

Clairvoyance: (Passif)

Sort permettant de voir, pendant 2 minutes au plus, n'importe quel lieu demandé ainsi qu'une personne ou un objet particulier. Pour localiser (Sauf si déjà vu auparavant et l'état du souvenir), il est nécessaire que la personne ou l'objet recherché doit être parfaitement décrit à la jeune fille dans les moindres détails. Plus la description sera complète, plus sa vision lui apparaîtra claire et nette. Ne peut être utilisé qu'une fois toute les 24h et provoque, à coup sûr, l'évanouissement de Mylloë.

Eveil de la foudre: (Offensif)

Concentre l'énergie dans l'organisme, la délivrant sous forme d'arches électriques. Ne fonctionne évidement que sur les conducteurs d'électricité. Il est possible d'en augmenter la puissance, ce qui oblige à stocker plus d'énergie. Le stockage d'électricité augmente la chaleur interne, trop peut endommager l'organisme. En cas de délivrance soudaine d'un surplus, le coeur peut s'arrêter sous l'action des décharges. La puissance varie du petit coup de jus inoffensif à l'électrisation de la cible.

~Capacités spéciales : *None*
~Talent secret : *None*

~Ma couleur utilisée : Fuchsia
~Lien de votre inventaire : Pour l'inventaire, c'est par là.
~Code : Approuvé par Elfwyn !
~Narrateur/P.N.J :Je ne suis pas contre pour un PNJ.

~Test RP: Duel

Depuis sa chambre d'auberge, la jeune fille préparait patiemment son sabre. Un vieux poivrot avait commit l'irréparable en la défiant par ses propos insultant, Mylloë voulait régler son compte une bonne fois pour toute, part le duel. Elle aiguisa tranquillement la lame de son sabre, nettoya l'or de sa poignée et lorsqu'elle estima que l'arme était parfaire, la rangea délicatement dans son fourreau d'argent. Un regard depuis la fenêtre vers l'extérieur, son adversaire était déjà sur place et l'attendait un verre à la main, probablement déjà soul vu son équilibre difficile. Un autre homme était à ses côtés, tentant vainement de lui faire entendre raison mais le poivrot était sur de son coup en défiant une fillette à l'épée. Terrible erreur que de sous estimer son adversaire, Mylloë en était consciente mais comment prendre cet homme au sérieux? Elle riait doucement depuis sa chambre par ce spectacle pitoyable.

Un éclair rouge l'éblouie soudainement, le soleil couchant inondait le paysage d'une violente et sanglante lumière. L'astre était donc témoin de ce duel, bientôt il allait conduire le perdant vers les cieux. L'esprit calme et apaisé, Mylloë descend l'escalier du premier étage le pas léger. Elle arrive dans la pièce principale, les dizaines de clients se turent soudainement en tournant leurs têtes vers la jeune fille avec un regard à la fois surprit et effrayé. Déjà dans la salle on avait prit les paris, personne n'allait donc se permettre de manquer ce duel si bénéfique pour l'argent. Déjà mise au parfum des mises sur elle, elle leva les yeux au ciel accompagné d'un sourire, elle plaignait les pauvres fous qui auraient misés sur l'autre poivrot. Elle allait gagner, c'est évident! C'est pourquoi elle avait réclamé 50% des mises en cas de victoire, histoire de se faire de l'argent. Beaucoup d'argent même, de quoi faire quelques emplettes et des provisions.

Elle traverse la salle, sans adresser un seul regard aux clients. Elle traverse et passe la porte pour voir le poivrot sauter d'excitation. Son regard se pose sur l'arme de son adversaire, une simple épée longue mal entrenue. Les adversaires se mettent en position et pose une seule et unique règle: pas de magie. La tension est à son comble et, au son d'un simple cor, se ruent l'un sur l'autre dans des éclairs argentés et des tintements métallique. Le poivrot n'était pas ausi soul qu'il le paraissait et même, se défendait comme un maître. Un maître d'arme même! Mylloë n'avait prit ce shéma en compte, sa force résidait dans sa magie et non dans les armes. Elle savait tout juste comment se servir d'une épée. C'était même là un de ses points faible auquel elle souhait remédier, mais c'est là une lacune impossible à régler pour un mage. Au moins, elle tentait de limiter les dégâts. Un penchement en la faveur du maître, le duel redouble de force. Tout n'était que saut et tour de force, regard embrasé et hurlements. Mylloë esquive comme elle peut, saute, esquive, tente de percer la défence adverse mais en vain. L'homme était fort, plus fort que la semi-elfe, plus endurant aussi car malgré les assauts, il était le seul à ne pas s'essoufler. Après plusieurs tentative ratées, l'homme parvient enfin à infliger la blessure mortelle. Mylloë s'immobilise, instinctivement, elle baisse la tête vers son vers son ventre pour y voir une blessure large et profonde.
La douleur s'empare d'elle en même temps que la rage mais son corps s'effondre sur le sol sans un bruit. Etait ce sa punition pour avoir sous estimer l'adversaire? Pour avoir crié victoire trop tôt? Peut être...

Son ennemi la regarde de haut, impitoyable et riant aux éclats mais elle ne pouvait rien pour le faire taire. Alors qu'il riait, il s'amusait à planter son épée dans ses jambes comme dans de la vulgaire viande. Les cris parvenaient aux oreilles de l'auberge, certains clients s'épouventaient de voir pareille scène barbare tandis que d'autre se réjouissait en vue de leur victoire. Mais tous restaient silencieux, il n'y avait que ce cri couvrant les rires sadique du poivrot ivre de sang. Cepandant, elle ne commettait le déshonneur d'appeler à l'aide, sachant de toute façon que personne n'oserait affronter pareil force. Alors qu'une mare de sang s'agrandissait autour d'elle, son espoir n'était pas perdu pour autant et, tandis que son adversaire profite de sa blessure pour lui touner le dos, Mylloë rassemble toute la force de sa volonté pour se relever, faible et couverte de sang. Il se retourne pour voir sa victime mais dans un éclat de rage, Mylloë plante son épée dans l'abdomen de son adversaire. Il s'immobilise, surprit et effrayé, il regarde la lame le transperçant sans hésitation. Il s'écroule sur le sol, inerte...

Il commit la même erreur que la jeune fille, celle de crier victoire trop tôt. Lui aussi l'avait apprit à ses dépend. Malgré la victoire, Mylloë ne s'exclame pas de joie, elle n'en avait plus la force. Elle eu juste le pouvoir soulever sa lame une dernière fois avant de tomber sur dos, inanimée dans sa mare de sang.

La mort, douce et chaleureuse mort, accueillante et souriante. Ses long bras de noir vêtus enlacent le corps de la douce jeune fille et de son adversaire. Les âmes quittent les corps, les deux esprit ne sentent plus, ni peine, ni douleur aussi forte et puissante soit elle. La mort les guide vers le royaume éternel mais en chemin, la jeune fille trébuche à cause d'une main agrippée à son pied. Surprise, la main la traîne vers le chemin inverse et la mort laissa faire cet enlèvement. La main la rapatrie à l'intérieur de son corps, la jeune fille se réveille soudainement dans un lit de l'auberge avec un bandage sur ses blessures. Incrédule, elle ne reconnu pas immédiatement sa chambre d'auberge et ne s'en rendit compte qu'après une dizaine de minutes. Ne pouvant se lever à cause de la douleur, elle ne peut que jeter un oeil tout autour d'elle en relevant son buste de quelques centimètres. Toutes ses affaires étaient là et même, le montant de ses gains posé sur une chaise près de ses vêtements.
Une femme entre, environ la trentaine, et contente, s'approche de la jeune fille avec un bol de soupe dans les mains. Lui donnant, elle lui explique tout:

-Te voilà réveillée toi! Tout une semaine sans te voir éveillée, j'ai bien crus que tu ne t'en sortirai jamais avec ces blessures! Heureuresement qu'un prêtre était à l'auberge, sans lui tu serai morte à l'heure qu'il est. Dommage qu'il n'ai put rien faire pour l'autre...

La laissant seule avec son bol de soupe, la femme sort aussi vite qu'elle était venue. Epuisée par les évènements, Mylloë s'endore rapidement.

~Statut : Terminé


Dernière édition par Mylloë le Sam 30 Avr - 0:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Mylloë Kaëlys [Terminé]   Ven 29 Avr - 22:46

Bonsoir Mylloë,

Voilà qui est très bien, et tu as surtout compris la profondeur du forum qui peut permettre à l'énigme de supplanter ton personnage. Je trouve que c'est une très bonne chose que de te servir de l'existence des PNJ, afin de permettre à ton personnage de retrouver les traces de son passé. Ca n'en sera que meilleur pour toi ^^

Donc l'histoire est très bien, rien à en redire, idem pour le test RP, celui-ci m'en appris beaucoup sur toi. En revanche, fais juste attention sur les fautes de temps, car les passages entre présent et passé simple font bizarre.

Je vais néanmoins te demander d'éditer un de tes pouvoirs, soit ; La clairvoyance. Déjà que la divination est proscrite sur ce forum, il est donc normal que j'intervienne. Localiser un objet, d'accord, encore faut-il que la personne t'en fasse une excellente description, idem pour les personnes. Et tu ne pourras utiliser ce pouvoir qu'une fois toutes les 24 heures. Il te faudra donc y recourir qu'en cas d'extrême priorité.

Pour la couleur, j'ai vu que tu t'étais rendu compte que le rouge était déjà utilisé, encore une preuve de ton bon sens, édite là aussi dans ton profil, tout en mettant le reste. Fais cela, et tout sera bon ^^

Bien à toi, Elfwyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mylloë Kaëlys [Terminé]   Sam 30 Avr - 1:16

Voilà! C'est édité! J'espère que ça ira comme ça. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Mylloë Kaëlys [Terminé]   Sam 30 Avr - 1:51

Et bien c'est parfait très chère,

Tu peux dés lors aller signer le pacte, et commencer ton RP qui sera suivi du PNJ. En revanche, si tu préfères que ce soit le PNJ d'abord, fais le moi savoir par MP.

Je te souhaite bon amusement au sein de ce forum jeune mage.

Bienvenue sur Les Sept Destinées Mylloë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mylloë Kaëlys [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mylloë Kaëlys [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: