AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Académie militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Académie militaire   Jeu 19 Mai - 5:18


[Arrow ...nous venons de ~ICI~]

L'académie militaire... comment était-ce ? Amber savait à quoi cela servait, mais jamais encore elle n'avait franchi le seuil d'un tel établissement. Rien que l'idée de savoir qu'un grand nombre de soldats y résidaient, suffisait à la déstabiliser... Quant à Daëlan, il ne faisait que se rendre en terrain familier. Ainsi, tous deux filèrent en direction de la place de l'Hybride. Située non loin de la prison, l'académie offrait aux jeunes gardes de Nandis une efficacité optimale, et pour cause ; en cas d'alerte, les hommes d'armes fraîchement formés pouvaient se disperser aux quatre coins de la cité en moins temps qu'il ne fallait pour le dire. Son emplacement n'était donc pas dû au hasard. Bien que le plus curieux était que le domicile d'Amber, ou plutôt de son tuteur, se trouvait à tout juste cent pas de l'académie... Il était marrant de constater comment le Destin exposait les choses parfois.

-*Bon... au moins si ça tourne mal, je n'aurais pas long à faire pour me réfugier...* Pensa t-elle ironiquement.

Elle angoissait, mais elle était en même temps heureuse de pouvoir se rendre utile autre que pour les tâches ménagères... Quand soudain, une voix familière vint à la tirer de ses songes... C'était Daëlan, il s'interrogeait quant à l'activité qu'il jugeait anormale des gardes. Comment ça ? Il ne savait pas ? Il ne pouvait pas ne pas savoir...

- Vos supérieurs ne vous en ont-ils pas averti ? Je peine à y croire... Constata la jeune sorcière avec surprise. On ne parle plus que de ça depuis près d'un mois... Il y a eu un nouveau décret, le gouvernement... enfin notre gouvernement, va devenir une royauté. Uldrian est le successeur tout désigné, mais le bruit court qu'il serait catastrophique si cela venait à se mettre en place...

Peut-être que Daëlan se moquait éperdument des affaires politiques, mais même en y tournant le dos, il était impossible d'ignorer pareille information...

- Les gardes ont été mobilisés afin de renforcer la sécurité du peuple, du moins c'est ce qu'affirme le gouverneur Vultinien. Moi en revanche, je pense que c'est pour mieux assouvir son pouvoir via l'intimidation, et ainsi... forcer le décret. Ajouta t-elle en baissant les yeux, alors qu'ils arrivaient au devant de l'académie. Enfin... il ne s'agit là que de mon opinion personnelle, elle vaut ce qu'elle vaut...

Amber préférait lui faire part de son avis tout de suite, car au sein de l'établissement il risquait fort d'entendre d'autres points de vue, et sans doute plus convaincants que les siens. Il n'était pas difficile de deviner le fourvoiement, à savoir qu'une solde triplée suffisait à faire leur bonheur, mais surtout... à les acheter. Le général Marchilan était un homme très pieux, mais loin d'être un enfant de choeur, la prudence était donc de mise...

- Ne dévoilez pas ce que je viens de vous dire, s'il vous plaît... on ne sait jamais. Termina t-elle.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 8 heures 54 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Académie militaire   Jeu 26 Mai - 21:36

Le portail de l'académie militaire venait d'apparaître, là-bas, au bout de la route. Des gardes étaient situés de chaque côté de l'entrée, dignes, leurs hallebardes semblaient chatouiller la brise du matin qui passait à la surface de leurs lames. Derrière le portail, qui était ouvert, une allée menait aux grandes portes de l'édifice principal. Il s'agissait d'une des quatre entrées principales de l'académie militaire, sans compter les issues secrètes qui permettaient aux forces de l'ordre de pouvoir circuler le plus rapidement possible à travers la citadelle de Nandis. Enfin, la silhouette massive de l'académie était facilement reconnaissable. Son architecture datait des temps encore anciens et on pouvait vite s'apercevoir que les bâtiments les plus jeunes se distinguaient des bâtiments les plus vieux par leur taille moins élevée et leurs structures plus récentes. On pouvait penser que l'académie militaire manquait de place, mais elle était parfaitement adaptée pour toutes les nouvelles recrues qui venaient suivre leur formation, pour loger les instructeurs, ainsi que pour accueillir un grand nombre de gardes et soldats qui exerçaient depuis peu leurs fonctions.

Daëlan était déjà familier à ce lieu, pour s'être rendu maintes fois derrière ces murs, mais la demoiselle qui le suivait paraissait plus impressionnée. Il était évident que de simples civils n'avaient pas souvent l'occasion de se rendre dans le domaine réservé aux membres de la vie militaire. A gauche et à droite de nos deux protagonistes, des habitations et autres bâtiments se dressaient de part et d'autre de la grande avenue, que ce soient des boutiques ou de simples logements, comme s'il s'agissait de gardes qui se présentaient le long d'un tapis en l'honneur de je-ne-sais quel personnage hautement connu et placé dans la sphère de la société.

Amber avait répondu à la question de l'ex-soldat : au niveau politique, la royauté allait voir le jour, avec en guise de successeur Uldrian, fils du gouverneur Vultinien. Daëlan voyait bien qu'un éventuel changement historique de Nandis allait suivre ce mouvement. La réputation d'Uldrian n'était pas aussi cultivée par la majorité du peuple, surtout lorsque seules les personnes issues d'une lignée d'aristocrates, de nobles ou encore dotées d'une richesse non négligeable pouvaient y obtenir quelques bienfaits au niveau de leur quotidien et de leur place dans la société. Pour sa part, Daëlan n'était pas aussi inquiet, mais malgré cette impression, il fallait avouer que de tels changements pouvaient apporter des tensions. Il ne fallait en aucun cas rester aveugle face aux changements et aux manigances du gouvernement, surtout pas ! Quant à la présence des gardes, Amber avait expliqué que cela était due aux ordres directs du gouverneur Vultinien, afin d'assurer la sécurité de la population. Selon elle, il ne s'agirait que d'un moyen pour arriver à ses fins, en usant de l'intimidation, bref, en utilisant les soldats sous son joug.

Daëlan ne répondit pas dès qu'elle eut fini d'expliquer la situation de la cité. A la fin, les paroles de la demoiselle semblaient moins sûres, se faisaient plus discrètes. Exprimer son opinion politique pouvait s'avérer dangereux pour soi-même; ça, elle l'avait compris, et c'était justement pour cette raison qu'elle demanda à l'homme aux cheveux blonds de ne pas dévoiler ses pensées politiques.

Le guerrier avait cependant été troublé par les propos de la jeune femme qui l'accompagnait : le gouverneur était toujours vivant ? Dans sa mémoire, il se rappelait d'un garde qui avait annoncé la mort du gouverneur... Décidément, avait-il vécu un rêve ? Ou bien... Bref, il devait rester calme. Il se souvint qu'il avait réapparu tout à coup dans la Sirène Rougissante, et c'était tout. De même, il n'avait jamais entendu parler d'un tel décret qui conduisait à la naissance d'une royauté à Nandis !

- Ne vous inquiétez pas pour ça, Amber... Je ne dévoilerai rien... Mais je me demandais surtout si vous n'auriez pas eu vent d'un quelconque problème qui se serait passé vers le district du temple... Enfin, vous me l'expliquerez quand nous aurons passé le portail, si vous le savez.

Le Lion garda un œil sur l'un des gardes qui surveillaient le portail. Lorsque il arriva enfin à bonne distance, il fit un signe de la main pour saluer. D'habitude, le garde qu'il avait affaire à cette place était habituellement un jeune homme d'à peine 18 ans accompagné d'un autre garde, plus âgé, afin de former le petit gars. Ici, c'était un autre homme dont il avait affaire. Dommage, Daëlan aurait aimé discuter un court moment.

- Salutation à vous, camarade ! Je suis Daëlan Skaeron, ex-soldat de Nandis. Je suis en service affilié aux forces militaires de Nandis. Je réponds au nom d'Argol Qwanty et souhaite me rendre auprès de celui-ci pour obtenir informations concernant des recherches. Puis-je entrer ?.. Avec cette demoiselle qui est sous ma protection.

D'habitude, le petit gars et son instructeur le laissaient passer sans problème. Dans cette situation, il était plus prudent de suivre les formalités face à ces gardes inconnus.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 8 heures 56 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Académie militaire   Mer 8 Juin - 0:39


Il était toujours risqué de faire part de ses suspicions, surtout lorsqu'il était question de personnes puissantes telles que le Gouverneur Vultinien. Amber savait pourtant cela, mais elle n'était pas certaine de comment savoir se comporter avec Daëlan, soit comme on lui avait toujours appris, ou bien comme madame tout le monde... Fort heureusement, le guerrier lui assura garder ses révélations pour lui, et ce, même si ces dernières semblaient l'avoir surpris. Mais plus étrange encore, il demanda à la jeune sorcière si elle n'était pas au fait d'un problème qui se serait dérouler au sein du district du temple, l'endroit supposé le plus calme de Nandis. Le ton de sa voix fit tout de suite comprendre à Amber qu'il ne s'agissait en aucun cas d'un petit délit... Daëlan faisait allusion à une catastrophe, son regard ne trompait pas ! À cette question, la jeune femme tourna instinctivement la tête en direction de ce dit lieu, qui bien sûr, était trop loin en plus d'être caché par les bâtiments, pour qu'elle puisse le voir... Son tuteur s'y rendait chaque jour, donc si un tel évènement se serait produit, elle aurait été l'une des premières à le savoir.

-*Ah... je vais pouvoir lui annoncer une bonne chose, ça le changera de mes idées lugubres au sujet de la politique de Nandis.*

Amber haïssait plus que tout être porteuse de mauvaises nouvelles, car à chaque fois ça la mettait dans l'embarra... Combien de fois elle s'était faite taper sur les doigts par son tuteur, parce qu'elle était au courant de sombres évènements dont elle ne devait pas avoir vent ? Depuis lors, elle ne se prononçait que très rarement... Et bien que Daëlan semblait digne de confiance, la jeune sorcière ne pouvait s'empêcher de craindre pour l'avenir.

- Bonjour... Dit-elle à l'égard des gardes, en même temps que le guerrier leur faisait signe.

Daëlan se présenta à eux avec un protocole pour le moins... strict, apparemment propre aux militaires. Il venait pour rencontrer une vieille connaissance, Argol. À première vue il était sa seule piste pour qu'il puisse mener à bien ses recherches... Mais Amber n'était pas confiante, en regardant les soldats, elle comprit que quelque chose n'allait pas ; tous deux affichaient un air d'incompréhension, comme si ils voyaient Daëlan pour la première fois, alors que lui en revanche, donnait la nette impression d'en savoir long sur eux... La jeune femme n'était pas sûre de ce qui se tramait, mais elle préféra tout de même prendre les devants lorsque le guerrier en eut terminé.

- Excusez-moi messieurs... Mais je peux attendre ici si cela pose problème.


Le visage grave du soldat le plus gradé, résonnait comme une mise en garde pour Amber. Il était aussi froid que pouvait l'être la grille d'une geôle... Répondant au prénom de Nicolaï, le garde professeur avait reçu l'ordre de ne laisser entrer personne, et encore moins de parfaits inconnus qui se prétendaient appartenir anciennement à la caserne de la cité. Quant à l'identité du présumé Daëlan Skaeron, il n'en avait jamais entendu parler !

- ARRIÈRE ! Rétorqua sèchement Nicolaï après quelques secondes de silence. Que vous soyez Daëlan ou bien un autre, vous n'avez rien à faire ici, ordre direct du général Marchilan ! Mais comme vous m'avez tout l'air d'un guerrier, je vais vous aider un peu... Argol Qwanty est mort ! Il a été assassiné dans le ventre même de cette bâtisse que je garde. L'enquête est en cours, mais je serais prêt à parier que c'est encore un coup de la dague ensanglantée ça ! Fichus scélérats !

- Attendez ! Enchaîna Amber en se rapprochant.

- Non ! Vous partez maintenant ! Répliqua farouchement le garde, alors qu'il empoignait le pommeau de son arme.

- Si... si vous êtes certain qu'il s'agit de la guilde, ils ont dû signer leur crime ?

- Je ne suis pas au fait de leurs pratiques, maintenant du vent avant que je ne m'éner...

- Mais moi je les connais ! S'écria la jeune sorcière, ce qui eut pour effet d'instaurer le silence. Enfin... j'ai étudié. Je pense sérieusement que l'on peut vous aider dans votre enquête, de plus avec le nouveau décret, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'hommes sur l'affaire, je me trompe ?

- ASSEZ ! Vous l'aurez cherch...


- Non ne faites pas ça... Interrompit le jeune soldat en imposant sa main sur l'épaule de Nicolaï. S'il vous plait Nicolaï... Argol était mon parrain, et il vous appréciait ! Vous savez qu'elle a raison, tout le monde est trop occupé à faire régner l'ordre dans les rues. Pour le Gouverneur et son entourage, Argol n'existait pas... Il a droit à ce qu'on sache la vérité, c'était un homme bon, il est donc normal que son meurtrier rende gorge ! Laissez les passer je vous en conjure...

- (Soupir) Bon d'accord... Souffla t-il en rengainant son épée. Vous pouvez passer, mais tâchez de faire vite ! Ma place en dépend !

- Merci... Euh.. Mademoiselle, Daëlan ? Faites tout ce vous pourrez s'il vous plait... Nous l'avons trouvé très tôt ce matin gisant dans une mare de sang, il est dans son bureau à l'étage...

Ce fut la larme à l'oeil que le jeune garde se retira afin d'ouvrir le portail à Daëlan et Amber, l'académie militaire leur était désormais ouverte...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Académie militaire   Dim 12 Juin - 1:34

La réaction agressive du garde ne fit broncher aucunement Daëlan Skaeron. Ce fut plutôt la triste nouvelle qui parvint à changer l'expression du guerrier. La mort avait atteint Argol Qwanty. Que disais-je ? Un assassin avait offert à la Mort la vie d'Argol. Assassiné. Poignardé. Au sein même de l'académie militaire. L'enquête était en cours. La Dague Ensanglantée ? Où avait-il déjà entendu ce nom ? Les souvenirs qu'il avait d'Argol ressurgirent dans son esprit. C'était un homme digne qui combattait avec habileté, et pour la bonne cause. Il était aussi un époux et un père. Il était un ami de Daëlan, quelqu'un qui lui avait prêté main forte afin qu'il puisse retrouver la seule personne qu'il aimait par les liens du sang.

*Mort. Mort ? Comment ?.. Comment cela a-t-il pu se produire ?*

Assassiné. Voilà quelque chose qui pouvait rendre Daëlan fou de rage. Les poings serrés, il ne trouva rien à dire de plus pour le moment. Amber s'était immiscée dans la discussion et avait parlé de la Guilde de la Lame Ensanglantée. De son côté, le garde paraissait de plus en plus agité et leur avait aboyé de déguerpir. L'envie de brandir son arme n'allait pas tarder à lui faire réaliser ce désir impulsif. On lui avait donné des ordres !

L'homme aux cheveux blonds reposa les pieds sur terre lorsque la demoiselle qu'il avait sauvée la mise avait affirmé qu'elle les connaissait. Elle se rattrapa en ajoutant qu'elle avait étudié (étudié quoi ? étudié sur cette guilde sans doute) et qu'elle pouvait aider dans l'enquête. Cependant, elle avait bien trop parlé et le garde en avait eu assez. Daëlan n'avait même pas cherché à dégainer son épée à son tour. Il ne voulait en aucun cas avoir à se battre une nouvelle fois de plus, surtout contre un membre de l'académie militaire, un ex-camarade. En effet, Daëlan était devenu à leurs yeux un simple civil; ça, il devait toujours garder cette notion en tête. Sa présence était tolérée pour la simple raison qu'il était un survivant de batailles, survivant du temps oublié, un homme revenu de la mort; et encore, il avait eu de la chance d'avoir été reconnu par certains hommes qui étaient présents sur les Plaines Sauvages.

Un jeune homme, un jeune garde, interrompit son mentor, prénommé Nicolaï. Il avait l'air bien plus inexpérimenté, vu son apparence plus tendre, plus jeune en bref. Daëlan pouvait voir dans ces yeux verts une certaine tristesse. Tristesse confirmée : il était le filleul d'Argol et souhaitait fort que justice soit faite. Il convainquit Nicolaï de laisser libre passage à Daëlan et Amber. Finalement, l'accès leur était possible, mais ils devaient faire vite !

Daëlan se permit de leur adresser un nouveau signe poli en guise de remerciement. Il leur répondit d'un ton sérieux et grave :

- Ne vous inquiétez pas, j'ai une dette envers Argol... Et c'est sans doute l'heure pour moi de le remercier.

Le guerrier était décidé à découvrir qui était l'assassin et à lui faire payer ce crime. Qui sait quelles surprises il va rencontrer sur sa route ? Argol avait été retrouvé tôt ce matin. Le crime ne s'était donc pas déroulée il y a longtemps. Il fallait qu'il voie ça de ses propres yeux; et tout comme pour le portail et ces gardes, cela ne sera pas facile d'avoir accès à l'enquête. Il devait donc agir seul, comme toujours. Il espérait néanmoins qu'il rencontrera des connaissances avec qui il pouvait en retirer quelques informations sur Argol. Il n'était pas venu à l'académie militaire depuis un moment.

- Suivez-moi Amber.

Accompagnée d'Amber, Daëlan entama la longue allée qui menait jusqu'au bâtiment principal de l'Académie Militaire. Le Soleil inondait déjà la route de pierre de sa lumière matinale. Il n'y avait personne d'autres à part eux deux qui marchait sur cette allée. Daëlan en profita pour demander à Amber ce qu'elle savait sur La Dague Ensanglantée. Dès qu'ils arrivèrent à deux mètres de la porte d'entrée, l'homme en armure s'arrêta et se tourna vers la demoiselle, se penchant doucement vers ce visage jeune et plein de vie. Son regard intimidant de fauve plongeait dans celui de la jeune femme.

- Qu'est-ce que vous pouvez me dire sur La Lame Ensanglantée, Amber ? Je pense que vous devez savoir plusieurs choses à leur sujet, et j'espère ne pas me tromper... Répondez-moi.

Même s'il voulait le cacher, Daëlan ne parvenait pas à donner à sa voix une intonation aussi amicale que tout à l'heure. A cet instant, on aurait dit qu'il avait un soupçon quant à l'identité d'Amber et à sa relation avec la Lame Ensanglantée. Il ne s'agissait que de suppositions. Cette fille ne pouvait pas faire partie d'une Guilde qui assassinait des gens. Malgré cela, Daëlan ne laissait aucun détail lui passer sous le nez.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 03 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Académie militaire   Jeu 21 Juil - 2:01


Par manque d'attention, Amber c'était par trop ouverte à propos de la guilde. Son amie de jadis lui avait pourtant expressément intimé de ne jamais mentionner ce savoir à quiconque, sinon quoi... elle se mettrait irrémédiablement en danger ! Hélas, le coeur n'avait pas que des qualités, à savoir que la faiblesse de ce dernier résidait en ses sentiments. Et pour cause ; la jeune sorcière fut touchée en constatant le regard triste et désemparé de Daëlan lorsqu'il apprit la mort de son camarade. À partir de là, elle ne put se retenir... Et même si cette révélation leur avait permis de passer outre le grand portail, il était normal que le guerrier veuille en savoir davantage à ce sujet, surtout si ses soupçons concernant Amber s'avéraient fondés ! La jeune femme put le voir dans son regard, la colère se mélangeait à la méfiance... un dangereux cocktail dans un verre de confiance.

- Pardonnez-moi, Daëlan... Répondit-elle en inclinant la tête vers l'avant. Je ne voulais pas vous rendre suspicieux, mais je me devais d'agir...

Amber ne voulait pas lui manquer de respect, mais elle ne savait guère par où commencer. Il lui était interdit de parler de tout ça, et même si cette promesse remontait à une décennie, la jeune sorcière l'honorerait jusqu'au bout !

- Je... je ne peux pas... Ajouta t-elle en le fixant de nouveau dans les yeux.

Le regard transcendant du guerrier lui faisait perdre tous ses moyens. C'est alors que ce trop plein de pression fit qu'une soudaine envie de pleurer la submergea...

- Suivez-moi... Bredouilla Amber alors qu'elle s'éloignait jusqu'à des buissons bordant une sorte de préau. Je ne tiens pas à ce qu'une tierce personne ait vent de ce que je vais vous dire. Alors écoutez bien car je n'ai pas l'intention de répéter... Poursuivit-elle d'une voix plus affirmative. Il y a dix ans de cela j'avais une amie, une très proche amie... et bien que je ne la voyais qu'une fois par semaine, elle n'était jamais à court de récits, récits qui contaient ses propres faits ! À l'époque elle travaillait comme assassin pour le compte de la guilde, celle de la dague ensanglantée. Elle avait une façon bien à elle d'expliquer les choses, c'était peut-être pour cela que je ne m'en laissais guère. Les yeux étincelants d'Amber démontraient sans mal sa joie intérieur à ce souvenir. Elle s'appelait Crystal, et si je parle d'elle au passé, c'est que je n'ai plus eu de nouvelles depuis...

La jeune sorcière se souvenait encore de la marche sur laquelle elle était assise lorsqu'elle écoutait les dires de Crystal. Comme elle venait de le spécifier, la demoiselle avait une façon bien à elle d'instruire son prochain... elle ne saurait l'imiter, mais elle était prête à faire un effort envers Daëlan, et peut-être que comme elle... ça le consolerait.

- Une fois elle m'a dit : "Tu sais tous ces grands de cette société qui nous opprime, ils sont comme toi et moi en fait ! Pas plus tard qu'hier, je me suis introduite dans la chambre du général Marchilan. Ma mission consistait simplement à l'observer, et ainsi voir s'il serait un danger pour plus tard. Le bougre était en train de prendre son bain tout en poussant la chansonnette, je ne te dis pas la honte que j'avais pour lui, mais le pire vint lorsqu'il se mit à jouer les basses avec ses gazes de la veille ! De là où j'étais je pouvais aisément les entendre, et ce n'est pas pour me moquer, mais il avait le rythme dans la peau le vieux croulant ! Enfin... tout ça pour dire qu'une fois loin du publique, ils redeviennent eux même, et ça vaut aussi pour les porcs comme Marchilan. À l'occasion je m'essaierai à refaire son refrain !"

Voilà un bien maigre aperçu de ce qu'était Crystal, mais toujours était-il qu'elle n'avait pas répondu à Daëlan en ce qui concernait la guilde.

- Enfin... je m'égare excusez-moi. À trop revenir sur le passé j'en deviens mélancolique et finis par me rattacher aux seuls bons souvenirs qu'il me reste... Reprit-elle en retrouvant son air grave approprié à la situation. Crystal m'avait expliqué leur procédé, car il est bon de savoir que pour eux il s'agit là de tout un art ! Laissez-moi vous aider, au moins ça... mais si vraiment vous doutez de moi, alors je partirai.

Amber ne voulait pas aller plus loin, car à force de parler de cette ordre d'assassins, on finit par l'invoquer. De plus, elle se refusait à courir le risque de mettre le guerrier en danger avec ce savoir. Elle lui était redevable pour son intervention à la Sirène rougissante, elle n'allait donc certainement pas lui creuser sa tombe en lui parlant plus avant de ces individus crapuleux.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 10 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Académie militaire   Dim 24 Juil - 15:05

Daëlan ne percevait aucun mensonge dans les paroles d'Amber. Dès le début, il avait su quel genre de personne cette jeune femme pouvait être, ou du moins, les certitudes qu'on pouvait avoir d'une personne la première fois qu'on la rencontrait. La comédie ne pouvait pas être aussi parfaite. Le guerrier la suivit lorsqu'elle demanda à s'éloigner pour ne pas être surpris par n'importe qui. Amber était prête à lui dévoiler quelques informations; Daëlan était tout ouïe.

L'ex-soldat de Nandis s'attendait à des renseignements directs sur La Lame Ensanglantée, à la place, il comprit les liens qu'avait Amber avec cette guilde d'assassins. Cela n'aura pas un impact direct sur l'enquête que Daëlan entamait sur l'assassinat de son vieil ami mais il était maintenant convaincu que cette jeune fille pouvait lui donner une aide non négligeable. Elle avait autrefois une amie dénommée Crystal. Cette dernière faisait partie de la guilde de La Lame Ensanglantée et lui faisait part de ses récits, récits dont Amber, à l'époque, ne pouvait s'en lasser.
Amber révéla ensuite les paroles que lui avait prononcées son amie : les personnes situées en haut de l'échelle sociale qui opprimaient ceux qui leur étaient "inférieurs" ne sont rien de plus que des Humains. Vint ensuite une petite anecdote quant au Général Marchilan.

Le guerrier aux cheveux blonds était resté attentif. Il n'avait pas raté un seul mot provenant de la bouche de ce beau visage. Cependant, il trouvait tout cela futile. La seule chose qui pouvait avoir eu de l'importance, c'était bien la relation entre Amber et cette Crystal. Cette relation lui donnait une possibilité de retrouver cette Crystal si elle était toujours vivante; et ce, même si ces deux femmes n'avaient plus aucunes nouvelles l'une de l'autre. Il ne pouvait pas ignorer ce détail.

En tout cas, Amber avait l'air prête à lui prêter main forte. Elle connaissait la manière d'agir des membres de cette guilde pour réaliser leurs besognes, l'histoire qu'elle lui avait racontée n'était pas fausse, la nostalgie sur son visage était apparente; de plus, imaginer une histoire comme celle-ci, il fallait bien un peu plus de temps pour la façonner.

*Soupir*

Daëlan fit un signe de la tête à Amber avec un fin sourire.

- Je vous fais confiance Amber... Et je pense que j'aurai besoin de quelqu'un pour entreprendre ce que j'ai l'intention de faire pour mon ami. Merci.

L'homme en armure se dirigea finalement vers la porte du premier bâtiment.

Le hall du premier bâtiment n'était autre que la réception qui offrait ensuite plusieurs voie d'accès pour les différentes parties de l'académie militaire. Une carte des lieux était affichée sur le mur, proche de l'entrée, pour les nouveaux arrivants. Une sorte de comptoir longeait une partie du mur. En temps normal, il y avait un homme ou une femme qui s'occupait de la réception. De temps à autre, les élèves de l'académie militaire recevaient des visites de parents qui venaient de villages ou de villes lointains et lors des cérémonies et autres jours d'évènements particuliers, il y avait souvent la venue de plusieurs personnalités de l'armée qui venaient ici pour les formalités, histoire de prononcer un discours, d'assister à l'avènement d'une nouvelle génération prête à tenir le glaive, ou encore pour d'autres situations plus ou moins utiles.

- Étrange qu'il n'y ait personne. Attendons un moment. Le réceptionniste ne doit pas être bien loin. Je compte sur votre aide Amber. Je me dois de vous présenter comme une personne susceptible d'avoir quelques renseignements.. ou plutôt témoignages quant aux agissements de la guilde. Enfin, quand la situation l'exigera. Ne vous inquiétez pas.

Il n'allait tout de même pas faire d'Amber une suspecte potentielle qui ferait partie de la guilde. Tout d'abord, il allait essayer de rejoindre le lieu du crime, sans recourir à une méthode réfléchie. Cependant, il fallait être persuasif...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 13 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Académie militaire   Lun 15 Aoû - 20:25


Ainsi il acceptait de lui faire confiance ? À cette entente, Amber ne put cacher son soulagement, car elle tenait réellement à lui apporter son aide. Bien sûr, il devait toujours émettre quelques doutes, mais au moins il laissait à la jeune femme, le temps de les dissiper. À la suite de quoi, tous deux entrèrent dans l'académie, et là... stupéfaction ! Il n'y avait pas un chat. Pourtant, la première chose que décida Daëlan, fut d'attendre. Or, Amber n'était pas de cet avis ! Et pour cause, le garde avait dit que l'homme avait été retrouvé très tôt ce matin, en conclusion ; ça faisait déjà donc plusieurs heures qu'il s'y trouvait. Si vraiment le guerrier voulait connaître le fin mot de cette histoire, il fallait y aller maintenant !

- Je sais que voulez précéder dans les règles, Daëlan. Mais la mort d'une personne, surtout par assassinat, n'en a jamais fait partie. Pardonnez-moi de vous commander, mais on ne peut se permettre d'attendre, en tout cas j'y vais pour ma part.

Combien de gens avaient pu toucher au corps durant toutes ces heures ? Ca se trouvait, Amber ne pourrais plus rien résoudre à cause de ça ! Voilà un risque que la jeune femme se refusait de courir plus longtemps. Le guerrier quant à lui, était libre de la suivre ou non, mais en ce qui la concernait, elle était décidée ! Ainsi, Amber pris la direction des escaliers, et avec un peu de chance, elle y arriverait sans coup férir.


Hélas, alors que Amber gravissait les marches, un jeune soldat qui lui descendait, la croisa. Voyant ce visage pour la première fois, l'homme d'arme se vit dans l'obligation de lui couper la route ! Depuis quand les civils entraient dans l'académie comme dans un moulin ?!

- Qui êtes-vous ?! Tonna t-il. Vous n'avez pas le droit d'être ici !

Mais alors que la jeune sorcière voulut lui expliquer la raison de sa présence, un soudain mouvement depuis le plafond, détourna son attention du soldat. Elle aurait juré percevoir une ombre passer à toute vitesse ! Serait-il possible que l'assassin soit toujours là ?! Si tel était le cas, il ne pouvait s'agir de la guilde. Du moins, pas d'après les dires de Crystal... Hélas, le monde changeait, alors il se pouvait également que les confessions de son amie d'époque, ne soient plus d'actualité.

- Daëlan ! S'écria Amber. Il est encore là ! Il est encore là !

- Qui ?! Rétorqua le soldat.

- L'ASSASSIN !

Refusant de se laisser abuser, le jeune homme fraîchement gradé, ne prêta guère foi aux paroles douteuses de la roturière. Une erreur s'il en fut ! Car tout à coup, une lame fendit l'air depuis le haut des marches ! Tout cela se passa si vite, qu'Amber n'eut même pas le temps de réagir. Le poignard put ainsi atteindre sa cible sans gène...

- Ahhmmm... Gémit le jeune homme, avant de s'effondrer mollement aux pieds de la sorcière.

L'assassin venait de planter sa dague dans la nuque du soldat, ce qui faisait qu'à présent, il ne restait plus qu'à éliminer la donzelle ainsi que celui qui l'accompagnait ! Après quoi, sa mission sera complète. De nouveau caché dans l'ombre, il sera difficile aux deux derniers survivants d'en réchapper !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 14 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Académie militaire   Dim 18 Sep - 11:57

- Mais nous ne savons mëme pas où son corps peut se trouver !

Amber s'était déjà empressée de monter quatre à quatre les escaliers du grand hall. Cependant, était-ce seulement une impression ou bien la demoiselle semblait savoir où elle allait ? Fronçant les sourcils, surpris par cette réaction immédiate de la part de son accompagnatrice, il se mit à suivre cette dernière. De là où il se trouvait, Daëlan pouvait entendre la suite des évènements : la jeune magicienne avait été arrêtée par un garde; mais ce jeune soldat n'avait pas fait l'objet d'un obstacle potentiel face à la jeune femme puisque celle-ci avait été alertée par quelque chose d'autre, une chose dont elle prévint la présence à l'ex-soldat de Nandis. Daëlan ne mit que quelques secondes pour comprendre tout ce qui venait de se passer lorsqu'il arriva au niveau d'Amber et du corps sans vie du garde qui l’avait stoppée dans son élan.

Brandissant son bouclier et son épée, il se mit en posture défensive, prët à en découdre avec n'importe qui. Cela n'allait pas être facile du tout : il s'agissait d'un assassin dont le premier coup était décisif pour tuer sa proie. S'il était repéré, il y aurait alors peu de chances qu'il puisse achever sa besogne comme il l'espérait. C’est pourquoi, il attendra sans aucun doute que le guerrier ouvre involontairement une faille dans sa défense avant d’oser le tuer.

- Amber, c’était bien vous à l’origine de ce sortilège qui a gelé le mercenaire n’est-ce pas ? Si c’est le cas, servez-vous en, de sorte à couvrir nos angles morts. Si vous le pouvez.

La glace pouvait surement servir à refléter le plafond ou à garder une vue sur l’ensemble du décor qui les entourait. Même si Amber couvrait ses arrières, il n’était pas certain qu’elle soit capable d’agir plus vite qu’un assassin qui n’avait d’autre souhait que de finir très rapidement sa tâche.

*Au pire des cas, je devrais simplement l’attraper quand il viendra me planter sa dague…*

Daëlan abandonna cependant cette option : le meurtrier ne voudra sans doute pas lui planter son couteau dans le ventre, mais surement à la gorge… Il était donc impossible de contre-attaquer si on était voué à une mort certaine.

En réalité, seule une erreur de la part de l’assassin pouvait l’amener à causer sa perte. C’était ce que le soldat en a conclu.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Académie militaire   Mar 3 Avr - 16:42


Si jeune, et déjà baignant dans son sang... Mais pourquoi ! Pourquoi faire une chose pareille ! Les soldats à leur post près du portail lui avaient pourtant bien spécifié qu'ils ignoraient tout de l'identité de l'assassin. Alors pourquoi était-il toujours là, d'autant plus que plusieurs heures le séparait de son crime ? Que la guilde est changée depuis les histoires de Crystal était une chose... mais que les évènements lié à un crime prennent une telle tournure en était une autre. Une seule question pouvait se poser en cet instant de danger ; quelle organisation serait assez sotte pour ordonner ce genre d'attentat ? Du point de vue d'Amber, aucune ! C'était logique non ? Même un bandit travaillant à son propre compte ne prendrait pas un risque aussi inconsidéré. Malheureusement, l'heure n'était plus aux énigmes... mais au combat, au grand dam de la jeune femme.

-*Hein... quoi ! Se surpris t-elle à penser après que Daëlan lui ait donné ses instructions. Mais... mais je n'ai aucune expérience ! Comment veut-il que le couvre alors que tout ce que je sais faire, c'est former de petite pellicule de glace ça et là ? Il ne croit tout de même pas que je peux le protéger... si je serais en mesure de faire ça, je ne serais jamais entrée dans cette taverne pour quémander de l'aide.*

Amber paniquait, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Mais si elle voulait en réchapper, elle devait se concentrer, et surtout faire confiance au guerrier. Ainsi, même si ses iris vacillaient de droite à gauche avec une vitesse peu commune, la jeune sorcière s'efforçait malgré tout de surveiller les environs. La tension était à coupée au couteau, il était impossible de prédire quand et comment il allait frapper... Daëlan lui même semblait quelque peu perdu quant à la position à adopter. Comment attaquer ce qu'on ne pouvait voir, et comment se protéger d'un danger que l'on savait présent, mais que l'on ne pouvait définir ? Si elle avait su, elle serait restée couchée...

- J'ai peur... Laissa t-elle s'échapper dans un souffle.

La demoiselle n'avait même pas eu conscience de ce qu'elle venait de dire, une pensée trop forte en somme... Sentir la mort si proche pour quelqu'un d'aussi inexpérimentée qu'Amber, avait de quoi terrifier. Pour un peu, elle serait tombée dans les pommes... Seulement, à l'instant où elle porta son dévolu sur le plafond, une soudaine ombre lui fit crier à Daëlan de faire attention, mais sans pour autant indiquer l'emplacement de cette dernière. Résolue mais paniquée, la jeune sorcière provoqua sans le faire exprès un brutal refroidissement tout autour d'elle... Ce halo légèrement bleuté qui irradiait à présent de son corps, fit se recouvrir d'une fine couche de givre l'intégralité de l'armure du guerrier. Cela pouvait surprendre, mais ça n'en demeurait pas moins inoffensif. En d'autres termes, ce n'était qu'un effet spécial non désiré !

Peu après son hurlement suivit d'une brève manifestation de ses pouvoirs, Amber parvint finalement à indiquer de son index le danger qui les menaçait tous deux. Hélas, le temps qu'elle réagisse l'ombre avait de nouveau disparu... Mais avant que la tension ne puisse se relâcher quelque peu, deux dagues foncèrent droit sur les deux compères telle une pluie orageuse ! L'une ciblait la tête de Daëlan, quant à l'autre, c'était le coeur de la jeune sorcière qui se trouvait dans se ligne de mire. Seulement, aussi habile qu'il fut, l'assassin dut se mettre à découvert l'espace d'une poignée de secondes... Se trouvant en haut de la cage d'escalier, l'homme en noir apparemment sûr de son coup, attendait patiemment que ses lancés fassent mouche pour se camoufler derechef...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 9 heures 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Académie militaire   Lun 27 Aoû - 19:57

La peur; voilà un sentiment que Daëlan avait déjà refoulé à maintes reprises afin de pouvoir garder son sang-froid durant de telles situations. Ce qu'Amber annonça lui fit réaliser qu'elle n'était qu'une civile et qu'il était responsable de sa présence en ces lieux. Cependant, si elle pouvait lui être d'une utilité quelconque, c'était la bonne occasion à prendre. L'ex-soldat de Nandis ignorait la position de son assaillant. Il pouvait aisément le dire : l'assassin avait l'avantage. Tant qu'il restait hors de vue, il pouvait rivaliser avec le meilleur des guerriers. Son épaisse armure ne représentait pas une résistance suffisante face à un artiste habile et précis. Il lui suffirait simplement d'approcher suffisamment sa proie avant de lui planter sa lame dans les points faibles de l'armure; et c'en serait alors fini de sa cible. Daëlan tentait ardemment de mettre ces craintes de côté et gardait son attention sur les environs.

Soudain, une couche de givre enveloppa son armure suite à un hurlement d'Amber. S'agissait-il d'un enchantement ? Lui qui ne connaissait rien en matière de magie ne saurait y répondre. Il craignait même que cette glace ne finit par entrer en contact avec sa peau et le frigorifier sur place; l'immobilisant et le livrant à la merci de l'assassin. Quoi qu'il en soit, Daëlan ne pouvait se laisser perturber par ce cri de panique de la part de la jeune femme. Ses yeux de fauve analysaient les environs avec hâte. Là, le bras d'Amber apparut sur le côté, lui indiquant la position de leur traqueur. Instinctivement, l'homme aux cheveux blonds se tourna vers la direction en question et aperçut l'ombre d'une silhouette mystérieuse. Il n'eut pas le temps de s'y attarder car, déjà, deux dagues mortelles filaient droit vers eux.

- Aaaaaaargh !

Une giclée de sang indiqua qu'elles avaient dû faire mouche; du moins pour l'une d'entre elles. La lame d'un de ces projectiles avait tranché son front, non loin de sa tempe et juste au-dessus de son oeil gauche, avant de découper quelques cheveux blonds et de finir sa course au bas de l'escalier. La réaction de Daëlan n'avait pas été assez rapide pour se protéger lui-même. Il pensait cependant qu'il aurait réussi à l'éviter tandis que son bouclier protègerait la demoiselle qui l'accompagnait. La dague qui visait cette dernière avait seulement ricoché sur la protection. Cependant, celle qui le visait, lui, avait fini par lui coller un handicap des plus gênant. Ne relachant pas son bouclier, il avait cependant laché son épée pour plaquer sa main contre son visage. Le sang qui coulait doucement passait par son oeil qui rougissait déjà. De plus, la blessure lui infligeait une sensation de brûlure. C'était la douleur.

- *Dire que je l'avais repéré...* Amber, reculons, ce n'est pas le moment pour nous de risquer nos vies. Cet homme, cette femme, qui que ce soit, cette personne est trop dangereuse. Retournons au portail et faisons en sorte de bloquer toutes les entrées et sorties de l'académie.

Un goût d'amertume dans la bouche, il savait qu'il s'agissait d'un bon choix. Gêné par cette hémorragie, il avait de ce fait un autre angle mort. D'ailleurs, il ignorait si la plaie était profonde ou non. Tout ce dont il était sûr, c'est que son crâne était bien solide. Il fit un signe à Amber de rester derrière lui, saisit à nouveau son épée et garda un oeil vers le haut de la cage d'escalier tandis qu'il l'incitait à redescendre.
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Académie militaire   Ven 21 Sep - 16:37

.
.
.

END !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Académie militaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Académie militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: