AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Preya Eadhild [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Preya Eadhild [Terminé]   Mer 22 Juin - 5:33

~ Mon identité ~


~ Prénom : Preya, Faërya
~ Nom : Eadhild (servante de la bataille riche)
~ Surnom : "Facultatif" Eali (diminutif de son nom de famille).

~ Âge : 19 ans
~ Jour & Mois de naissance : Inconnu, mais on l'as trouvé le 10 Philia de Gaïa
~ Sexe : Ah depuis le temps ! je suis un homme *sbaf !* bon d'accord je suis une femme.
~ Race : Humaine

~ Lieu de naissance : Inconnue.
~ Lieu où vous vous trouvez actuellement : Nandis

~ Classe : Guerrier.
~ Alignement : Loyal - bon


~ Apprenez à me connaître ~

~ Description Physique :
La plupart de son corps est caché pour son armure... mais pour vous, je vais vous dire à quoi elle ressemble. Ces cheveux sont roux, quand elles met son casque ils paraissent bru mais ils sont roux, et long, elle n'as jamais le temps de les couper. Ces yeux sont noisettes, parfois penchant gris. Elle a des lèvres assez épaisse avec un petit grain de beauté juste en dessous. Son visage reste assez fin.
Elle n'en a pas l'air, mais elle est assez musclé. il fallait un peu s'y attendre pour une guerrière. Malgré tout elle conserve une taille de guêpes, même avec son armure elle arrive à faire fondre des hommes..
Parlons de l'armure à présent. Elle a été fabriqué spécialement pour elle, d'ailleurs c'est elle qui l'as faites. elle est à l'effigie des loups qui lui ont sauvés la vie quand elle était petite. Elle porte également une cape rouge et un drapeau assortie, en réalité le drapeau est une arme d'hast.

~ Description Psychologique :
Elle est grande, pas grande en taille mais grande en moral; elle est joyeuse, mais à la fois discrète, elle ne refuse pas un sourire, mais est sévère avec ces ennemis et ne manque pas d'ironie. Tenace, aussi bien physiquement que moralement, on pourrait même dire têtu. Courageuse, alors là, un chevalier pas courageux n'est pas un chevalier c'est un poltron. Solide, encore une fois aussi bien physiquement que moralement ; il faudra vraiment s'acharner pour qu'elle abandonne et vous ne lui saperez pas le moral en un claquement de doigts... Bref, c'est presque une imperturbable. Elle préfère voir le bon côté des choses, ce qui mène parfois à la victoire. Elle peut redonner de l'espoir au troupes, mais parfois sa maladresse social fait l'inverse. Elle a encore du mal avec la langue humaines mais maîtrises déjà bien le sujet.

~ Biographie & Histoire :
Un beau matin, Shyla se promener sur les bord d'une rivière, elle n'avait pas spécialement soif... Alors pourquoi est-elle sur le bord d'une rivière ? Elle sait nagé, mais ne traverse pas. Elle regarde loin devant elle en avançant. Soudain, Shyla courut aussi vite qu'elle put, et s'arrêta net; un corps inerte immergé de la surface, après une seconde d'hésitation, Shyla plongea et ramena le corps sur la berge... Elle le sentait, cette personne est encore vivante. Sur l'herbe, Shyla ne sut trop quoi faire. Heureusement, la personne respirer encore. C'était une enfant très jeune, elle ne devait pas avoir plus de cinq printemps. Elle avait rejoint la rivière sur une planche en bois... Elle vient surement de la mer vu le gout et l'odeur iodé qu'elle dégagé. Shyla s'allongea sur l'enfant, histoire de la réchauffer. Après quelque heures, l'enfant se réveillé enfin, Shyla se leva et regarda l'enfant droit dans les yeux : Cette petite fille n'avait pas l'air d'avoir peur d'elle, elle affronta le regard plein de bravoure. Shyla baissa la tête, et l'enfant caressa de manière hésitante derrière son oreilles. Alors satisfaite, Shyla lécha la joue de la petite... Au fait vous ais-je dit que Shyla est une louve ?

La petite fille fût adopter par Shyla est sa meute. Le père ayant été tué par un ours, il ne restait que les enfants, la soeur de Shyla, son amant et ses enfants. La famille, bien que surprise, ne s’opposèrent pas à l'adoption. Aucune méfiance, normal, aucun chasseur ne vient dans la forêt où ils vivent. La petite jouer beaucoup avec ces frères et cousin, ils jouer surtout à se battre, mais elle perdait toujours.
Avec l'âge, L'enfant devînt grande, elle se construit une lance pour piquer les fruits dans les arbre. Puis elle se rendît compte qu'elle pouvait faire très mal avec une lance bien aiguisé (découverte faite en se coupant elle même). Elle en fît son arme mais jamais L'enfant n'attaqué ses frère et cousins avec. Mais un jour, la meute fût attaqué par un ours noir. Il était fou de rage. L'enfant vît sa mère adoptive prendre un gifle par l'ours, folle de rage, elle se rua, lance à la main sur l'ours. Après une bataille tumultueuse, L'enfant mît à terre l'ours. Elle lâcha sa lance et allât voir Shyla. Dans sa langue elle dit :

- Allez vous bien mère ?

- Je vais bien, profite de l’occasion ma chérie, je remarque que tu as souvent froid, prends cette peau et met la sur toi, peut être qu'elle te tiendra chaud.

L'enfant s’exécuta. Quand elle enfila la peau, elle était encore chaude et bizarrement L'enfant aimé ça.

L'enfant grand encore et elle devint une aussi bonne chasseuse que ces frères. Entre temps elle avait sympathiser avec d'autres créature de la forêt. Dont un ours brun, la rencontre fût pleine de doute et un peu mouvementé mais au final L'enfant et l'ours sont devenu ami, pour se promener elle monte souvent sur son dos. Elle a aussi une amitié ambiguë avec un renard, heureusement la menace de ces frère la protège d'une quelconque mesquinerie de la part du renard.

Mais un jour le bonheur prit fin, un incendie naturelle se déclara, un jour de forte chaleur. Bien entendu les animaux s’enfuirent, mais ce jours là, Shyla et ces enfants furent prit au piège dans un cercle de feu

- Maman ! mes frère ! Maman ! Je vais vous sortirent de là !

Malheureusement les flammes était trop forte.

- Sauve toi ! Ours ! sauve là ! enfuyiez vous !

Après un centième de seconde de réflexion, l'ours prit L'enfant sur son dos et s'enfuit à toute pattes. L'enfant ne pût que hurler et pleurer. Malheureusement, l'ours y laissa sa peau aussi, un arbre s’effondra sur lui, il eut juste le temps de basculer et sauver L'enfant.

- Non pas toi aussi !

- Ecoute moi, va-t-en, ta vie vaut mieux que la mienne

Un second arbre s'écroula entre l'ours et L'enfant, par réflexe elle recula, la cendre l'aveugla.

- Va-t-en ! Sinon tu vas mourir, je vais m'en sortir alors cours je te rattraperai !

- Menteur !

- je vais te conduire à l'ours suit moi

C’était la voix du renard, elle suivit aveuglement le renard qui tirai sur la peau qui lui sert de vêtement. Le chemin lui parut long soudain il s'arreta et poussa avec ces pattes arrière L'enfant. Cette dernière dégringolât la colline

- Qu'as tu fait lâche ! Ours va mourir !

Elle essaya de remonter mais c'était trop raide.

- Ta mère te voulait sauf, j'ai exaucer ses dernière volonté sinon tu ne l'aurais pas fait, remercie moi !

Puis le renard tourna le dos et disparut. L'enfant pesta, dans la descente elle avait perdu sa cape de peau. Soudain, elle se retourna, une chose qu'elle ne connaissait pas la regarda, il était assis sur une chaise et semblé ébahis par ce qu'il voyait. C'est quoi cette chose ce dit L'enfant ? En fait, elle a toujours su qu'elle été différente, a chaque fois qu'elle voyait son reflet dans l'eau elle se disait qu'elle ne ressemblait pas à sa mère ni à ces frère. Mais quand elle vît cette chose, elle crut se voir un instant. Il avait des trait plus fatigué et des rides mais ils se ressemblait. Le chose se leva et s'approcha. L'enfant se mit à quatre patte, courba son dos et grogna hargneusement. La chose garda une distance assez convenable, puis une autre chose arriva par derrière :

- J'ai entendu grogner c'est encore un chien sauvage ?!

La première chose ne dit un mot. La deuxième étouffa un cri surpris. Bien sur, L'enfant ne comprenais un traître mot de ce qu'ils disait.

- Mais enfin, elle est toute nue !

La deuxième chose disparu a nouveau, et la première mit un genoux à terre.

- Bonjour toi, tu n'as pas froids ? d'ou vient tu comme ça ?

La chose regarda en haut de la colline et comprit, grâce à ces brûlure, quelle venait de la forêt. la deuxième chose réapparut :

- Met ça, petite traînée !

L'enfant fut recouverte d'un linge doux. Cela change de la peau de bête.

- je crois que c'est une enfant sauvage

- Sottise ce ne sont que des légendes.

- En tout cas, on ne peut pas la laisser ainsi.

La chose regarda L'enfant dans les yeux :

- Tu ne nous comprend pas ? Je ne te veux aucun mal.

Cette simple phrase ranima un lointain et faible souvenir, quelqu'un qu'elle avait aimé lui a dit ça dans la même langue. Elle se sentit rassuré, apaisé. L'enfant se releva, le drap glissa alors la deuxième chose le lui remit précipitamment.

- Je vais t'offrir un toit pour la nuit, je m’appelle Serian et voici ma femme, Nina. Tu es ici chez toi pour ce soir.

Les paroles de Serian la rassuré tellement qu'elle dormit sans crainte.

Les jours passèrent, L'enfant n'avait pas oublier sa mère, et s'est un jour esquissé pour retourné la voir, malheureusement, dans la forêt dévastée il ne restait aucune trace de quelconque vie. Malgré cela, une nouvelle flamme brûla pour L'enfant, sa mère voulait qu'elle vivent et elle le fera, ce lointain souvenir elle veut en savoir plus. Un jour un forgeron qui livré une commande au village proposa à L'enfant de le suivre. Elle accepta aussitôt, Serian et Nina ne furent aucune objection, ils connaissaient bien le forgeron.

- Bien les affaires sont régler je retourne à Nandis avec... quel est ton nom déjà ?

Elle n'en avait pas. Et n'en a jamais eu. Le forgeron sourit et lui dit :

- Alors tu t’appelleras Preya Faërya Eadhild, je suis sur que ce nom saura guider tes pas.

Heureuse, Preya suivit le forgeron jusque Nandis et lui servit d'assistante durant 3 années. Puis quand elle eut l'âge, Preya s'engagea dans l'armée. Malgré tout, il acceptèrent La jeune femme pour son caractère et sa force.


~ Suppléments ~

~ Particularités propres à votre espèce : Aucune

~ Ce que vous aimez : La nature, la nuit, les livres, sa harpe et les chants.

~ Ce que vous détestez : Les méchants ! Qu'on lui touche les cheveux, se séparer trop longtemps de ces armes.

~ Vos peurs :
Elle fait souvent le cauchemars ou elle voit Shyla calciné répétant en boucle : "pourquoi m'as tu laissé ?"
Elle a peur de la trahison.
Peur pour ces confrère.
Peur de la mort.
Peur du passé qu'elle veut retrouver.

~ Arme(s) : Une épée et une arme d'hast

~ Signe(s) particulier(s) : Elle a un grain de beauté en dessous des lèvres.

~ Points forts :
Preya possède en elle une rage bestiale ce qui la rend redoutable au combat et il arrive de faire quelque pas en arrière quand on voit sa lance à quelque centimètre du visage, vous l'aurez compris, casque fermé, elle est intimidante. De plus sa longue cape cache ces forme alors on l'as prend pour un homme (quand elle parle pas). Malgré qu'elle est une hastaire, elle est très résistante au dégâts. Elle peut aussi changer d'arme, un bouclier à la place de son arme d'hast ne la générais pas. Grace à la meute, elle sait travailler en équipe. L'élan de ces attaques, le poids des armes et le poids de l'armure font que ces coups sont très puissants.

~ Points faibles :
Elle se retrouve presque totalement désarmé face à un magicien ou un sorcier. Elle a une peur bleu de la magie, et tremble dès qu'on en parle. Son armure lourde la rend lente, jamais elle n'irai vite dans ces mouvement, mais la porté de ses armes retourne ce désavantage en avantage (voir ci-dessus). Elle n'esquive pas, elle pare les coups. Il lui arrive aussi parfois de noyer ces cicatrices et sa douleur dans l'alcool alors parfois on la retrouve face à nous complètement ivre.


~ Mes secrets ~

~ Capacités spéciales :

Résistance physiques : Permet de résister très longtemps durant un champ de bataille. Preya ne sera pas facilement fatigué même si plusieurs ennemi s'acharne sur elle en même temps.

Discernement : Si elle n'est pas rapide pour attaqué, elle peut parer très rapidement en prévoyant les attaques de son adversaire.

Lien avec la nature : Preya, sachant parler le language des animaux forestier peux facilement se lier avec un animal, pratique, car un ennemi réfléchit à deux fois quand il voit un ours avec un guerrier (surtout si l'ours à une armure).


~ Utilitaires ~

~ Ma couleur utilisée : Chocolate ~ #D2691E
~ Lien de votre inventaire : Ici petit curieux
~ Code : Approuvé par Elfwyn !


~ Origine, Désir ou Mystère ~

~ P.N.J : Non (les rp avec un pnj me mette un peu mal à l'aise. sauf si il y a d'autre joueur)
~ Narrateur : Oui
~ Le premier pas : Narrateur

~ Origine :
~ Approbation d'Elfwyn :

~ Désir : Euh si possible j'aimerais intégrer un rp en cours, ou je puisse être utile. (désolé ça ne fait pas trois ligne mais je vois pas ce que je pourrais rajouter, sauf peut être... mais cela serait du flood, bon je me lance... oui mais je risque de ne pas être accepté... ARGH quel dilemme !)
~ Approbation d'Elfwyn :

~ Mystère :

~ Note : Effacez ceux que vous ne choisissez pas, hormis les trois premiers : P.N.J, Narrateur, Le premier pas.


~ Votre niveau dans le rôle play ~

~ Test RP : Tendresse/amour (avec un peu de bataille ><)

- Ils sont vraiment nombreux ! Repliez vous !

Preya avait hurler ces ordres, normal, son bataillon était vraiment dense. Au début les hommes eurent du mal à se faire commander par une femme, mais Preya sut gagner leur respect et leur confiance. Aussitôt les hommes se replièrent, Preya attendît que la majorité de ces hommes soit en avant, lançant une dernière fois sa lance dans le poitrail d'un ennemi. Elle dégagea sa lance et se replia. Mais, elle sentît soudainement un poids sur son dos, elle trébucha, déséquilibré... Elle sentit une haleine chaude et puante dans son dos, elle entendit une bruissement de lame, redoutant le pire elle ferma les yeux mais rien ne se passa, si ce n'est que le poids se volatilisa avec un bruit lourd. Preya se redressa et fît face à des jambes de plates... elle redressa sa tête et un sourire illumina son visage : Anthèlme Barandon, l'homme sur qui elle a jetait son dévolu (malgré qu'elle en est pas totalement consciente). Il l'aida à se relever puis il retournèrent, tout deux, au pas de course au camp.

- Euh Anthèlme..." Preya cacha son visage car elle rougit" Merci pour tout à l'heure. Dit-elle une fois en sécurité.

L'homme esquissa un hochement. Puis il s’assit devant le feu. Les hommes voyant Preya arriver acclamèrent leur Chef. La jeune femme resta dans l'ombre le temps de se calmer puis se joint à ses hommes. Les chevaliers taquinèrent leur chef, la félicitèrent du bon boulot (Preya en fît de même pour ces hommes), puis il burent pour oublier la guerre et finalement allèrent se coucher car la guerre n'est pas fini. Preya s'était enfermé dans sa tente afin d'étudier les stratégie... Elle était tellement concentré qu'elle n'entendit pas l'un de ces hommes pénétré dans la tente. Elle ne se retourna, couteaux sous la gorge de l’intrus que quand il embrassa son cou.

- Anthèlme ?... Que fait-tu ?

L'homme ne répondit pas, il caressa les courbes de Preya, cette dernière se laissa faire. Il l’entraîna sur le lit de fortune, la jeune femme lâcha son poignard... Après un baiser langoureux, Anthèlme caressa ses cheveux et en profita pour prendre le poignard

[color=#D2691E]- Mais que .. ?[:color]

L'homme empêcha Preya de parler et pointa la lame sous la gorge.

- Désolé Preya, mais ton ennemi m'as promis une grosse augmentation si je te tuer. Si tu crois que je n'ai pas remarquer que tu m'aimer... J'ai bien profité, je t'aurais bien dépucelé avant mais le temps presse, alors meurt.

Preya mordit la main d'Anthèlme, le poussa et hurla :

- ALERTE ! AU TRAÎTRE ! A L'ASSASSIN !

il ne fallut pas longtemps pour qu'un garde accoure, Anthèlme, loin d'être un fou, lança le poignard vers Preya qui l'esquiva et s'enfuit à toute jambes. Les gardes se mirent à sa poursuite, d'autres s'assurèrent que Preya n'avait rien... oui rien... aucune blessure physique. Mais son coeur était en mille morceaux. Un des chevaliers se précipita vers la tente de Preya :

- Preya ! Tu n'as rien ! Laissez nous seuls vous !

Les garde partirent, voyant la détresse de son amie, Baptiste Janssens fît asseoir Preya.

- Que s'est-il passé ?

Baptiste est le premier chevalier à avoir sympathiser avoir Preya, depuis ils sont de fabuleux amis...

- An... An... Anthèlme...

Puis sans savoir pourquoi, Preya fondît en larmes. Baptiste avez parfaitement compris que Anthèlme a voulut la tuer. Connaissant ces sentiments, Baptiste prit Preya dans ces bras.

- Je ne te dirais pas de l'oublier. Mais pleures, tu en as besoin.

Preya pleura toutes les larmes de son corps. Jamais elle n'as été aussi blessée que depuis la mort de sa famille loup. Ils passèrent la nuit ensemble. Preya dans les bras de Baptiste.

Le lendemain. Preya partit sur les champs de bataille plus déterminé que jamais.


~ Une pensée personnelle à faire partager ? ~

~ Un petit mot :J'adore vos smiley Arrow Boulay... Caché !
Je préviens aussi, Preya quand elle chante, j'utilise des musique déjà existante, désolé je ne suis pas compositeur. J'adore votre forum, au moins un forum rp qui est vraiment un rp et pas un rp vite fait mal fait. Et enfin Belle vidéos.


~ Statut ~

~ Terminé ~


Dernière édition par Preya Eadhild le Dim 26 Juin - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Preya Eadhild [Terminé]   Sam 25 Juin - 19:30

Bonsoir,

Un personnage intéressant, et une histoire qui résume bien sa façon d'être. Je regrette juste les fautes de verbe... il faudra faire des efforts de ce côté. Par contre il te manque une capacité spéciale, à savoir que tu peux aller jusqu'à 4, à moins que tu ne préfères rester ainsi, c'est aussi ton droit.

Je t'encourage également à aller voir ta messagerie, je t'y ai laissé un mot.

J'attends une réponse, et je terminerai mon discours ^^

Bien à toi, Elfwyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Preya Eadhild [Terminé]   Sam 25 Juin - 20:53

Si "musclé et forte" n'est pas une capacité spécial, alors je laisse comme ça pour commencer, j'ai plus envie de la faire évoluer au fur et à mesure des rp's. Qu'elle gagne de l’expérience en sommes.

J'ai répondu au message privé Smile

Merci de votre réponse.
Cordialement, Preya
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Preya Eadhild [Terminé]   Dim 26 Juin - 13:24

Bonjour,

Et bien tout est bon, mais je le répète encore une petite fois, il te faudra faire des efforts sur la conjugaison et les verbes. Quant au fait d'être forte et musclée, c'est à la portée de n'importe qui, donc ce n'est pas une capacité spéciale ^^

Voilou voilou, tu n'as plus qu'à aller signer le pacte, et le narrateur s'occupera de toi afin de t'attacher à un autre RP en cours, exactement comme tu le désires.

Je te souhaite bon amusement au sein de ce forum ^^

Bienvenue sur Les Sept Destinée Preya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Preya Eadhild [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Preya Eadhild [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: