AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Une invitation généreuse ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une invitation généreuse ...   Dim 26 Juin - 16:34

[ Arrow Je viens de : A la recherche d'une nouvelle tenue]

Le trajet avec ce prince avait été certes mouvementé, mais ce fut très rapide. Il avait arrêté le carrosse dans la cour du Palais, laissant des gardes s'occuper d'Ayame. Il avait demandé à ce qu'elle soit escortée jusque dans la salle de séjour. Sans rouspéter, le garde s'était exécuté. Timidement, la jeune femme se laissait guider par le garde. Au fur et à mesure qu'elle avançait, elle pouvait contempler avec émoi, la grandeur spectaculaire des bâtiments. Jamais, elle n'en avait vu des si gigantesques. Jamais d'ailleurs, elle n'aurait cru pouvoir entrer dans de tels quartiers. C'est quand elle était arrivé dans le grand séjour, qu'elle fut agréablement surprise : les murs étaient très grands, recouverts de tableaux magnifiques, encadrés de dorures somptueuses. Un grand lustre en cristal ornait le centre de la pièce. Diverses chandeliers accrochés au mur, apportaient une lumière chaleureuse. Le garde qui l'accompagnait, lui avait simplement demandé d'attendre, le temps qu'un majordome ne puisse l'aider.

Au bout de quelques secondes d'intervalles, l'homme en question avait fait son apparition, et Ayame, avait lancé sa demande, quoiqu'un peu timide :

- Je … Excusez-moi, mais … J'aurais voulu savoir si il aurait été possible de me conduire jusqu'à une salle de bain. J'ai … J'ai besoin d'un peu de fraicheur …

Le majordome l'avait donc conduite à la-dite salle de bain, afin qu'elle puisse se laver, comme elle le souhaitait. L'homme lui avait apporté de quoi se rhabiller, ainsi que du savon, une grande serviette et des sceaux d'eau chaude, afin qu'elle puisse remplir la grande bassine de bois, dans laquelle elle allait pouvoir se nettoyer. Le majordome l'avait donc laissée seule à son aise, vacant à ses occupations. À ce moment là, Ayame avait pu commencer à se prélasser dans cette bassine. Une sensation agréable, qu'elle retrouva après ces quelques jours d'escapades en ville. Fermant les yeux, elle se remémorait les visages qu'elle avait pu rencontrer jusqu'ici … Et l'homme blond alors ? Qu'était-il devenu ? Il était peut-être resté sur Nandis, ou bien, il s'était probablement échappé en direction des Plaines environnantes … Ce Prince recherchait peut-être ce vagabond. Après tout, Ayame allait sûrement lui poser la question, quand elle le reverrait … Pour le moment, elle n'essayait de ne pas trop y penser, en profitant de l'eau au maximum.

Après plusieurs minutes, elle était sortie de l'eau, se séchant et s'habillant avec la tunique apportée par le majordome, rouge, elle aussi. Elle avait fixé ses deux saïs dessus, et avait rechaussé ses cuissardes couleur rubis. Une fois que cela était fait, elle se contempla dans le miroir, un instant, heureuse de pouvoir retrouver son apparence d'origine, marquant son visage d'un sourire. Réajustant sa tunique, elle passa donc la porte, et traversa le couloir. Elle s'était rappelé du chemin, et l'avait réalisé à l'inverse pour retourner dans le séjour, et attendre la venue du Prince, en continuant d'admirer ce décor somptueux et féérique.

[HRP : J'ai eu un peu de mal, mais j'espère que les interactions conviendront. Si il faut changer quelque chose, n'hésite pas à me le signaler ^^' ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Lun 1 Aoû - 22:43


Majordome du gouverneur depuis plus de quatre ans, Holins était une personne digne de confiance. Hélas, même si son physique lui valait bien des regards, il n'en demeurait pas moins un être très introverti. Entièrement consacré à son travail, le jeune homme n'avait guère le temps de profiter d'autres loisirs. Sa vie était ainsi faite, et il s'y plaisait. De plus, grâce au poste qu'il occupait, ce n'était point la découverte de nouveaux visages qui manquait. Et pour cause, c'était lui qui avait pour charge de veiller au bien être des invités de Vultinien, ou bien d'Uldrian. Ainsi, quand il apprit l'arrivée d'une jeune femme escortée par la garde, Holins s'empressa de l'accueillir comme il se devait. Une bien charmante demoiselle se présenta alors à lui, et bien que n'importe quel homme aurait tenté de lorgner un tant soit peu les quelques parties visibles de son anatomie, Holins lui... n'en fit rien. À la suite de quoi, il reçut ses consignes de la part du soldat ; il devait s'occuper d'elle comme si il s'agissait d'une dame de pouvoir. Cela ne gênait en aucun cas le majordome, vu qu'il avait toujours traité les gens en égaux ! Acte qui ne pouvait être considéré comme un crime, étant donné que seules les personnes de haut rang avaient le privilège de franchir le hall de la villa. Ce fut pour cela qu'il comprit immédiatement que la demoiselle faisait parti des roturiers, ce qui le changeait de sa routine.

Totalement silencieux, Holins guida la jeune femme jusque dans la salle de séjour, là où cette dernière lui demanda poliment si il était dans la mesure du possible qu'elle puisse prendre un bain. Le majordome remua la tête de telle façon à ce qu'elle comprenne qu'il n'y avait aucun malentendu, puis, plutôt que de la conduire jusqu'aux thermes réservés aux invités de passage, Holins l'emmena dans la salle d'eau exclusivement destinée aux domestiques. Après quoi, il s'en alla visiter la grande penderie, là où dormaient bon nombre de robes de bal, avec un peu de chance, il trouverait pour la demoiselle, une tenue à peu près semblable à celle qu'elle portait jusqu'alors. Une quête qui s'avéra un peu trop facile à son goût, le majordome se dit alors que cette tunique devrait faire l'affaire le temps que Roxanna lui raccommode son vêtement d'origine. Holins lui déposa donc sa trouvaille sur une chaise, de telle manière à ce qu'elle ne la rate pas lorsqu'elle en aura terminé. À la suite de quoi, il emporta avec lui la robe meurtrie de son invitée.


Pendant ce temps, Roxanna préparait le thé et les biscuits pour la demoiselle, eux qui habituellement, étaient offerts aux grands de la cité. Avec un tel service, il y avait de quoi se prendre la grosse tête, pourtant... la cuisinière s'attelait à la tâche sans rechigner, ni même s'interroger quant à ce traitement de faveur à l'égard d'une classe inférieure. Roxanna ne faisait guère partie de ces gens trop droits dans leurs bottes, c'était pourquoi il était toujours aisé de converser avec elle. D'ailleurs, lorsqu'elle vit le pauvre Holins se ramener avec des lambeaux de robe dans les bras, la cuisinière ne put s'empêcher de rire.

- Je te pensais plus doux pour déshabiller les dames, cher Holins !

En guise de réponse, elle n'eut droit qu'à un froncement de sourcils. Ce n'était certes pas méchant, mais suffisamment prononcé pour que Roxanna comprenne que ce genre d'humour ne lui convenait toujours guère.

- Ooh... mais tu sais pourtant que je ne le pense pas. Allez, donne-moi ça...

Holins voulait non seulement qu'elle en prenne soin, mais aussi qu'elle fasse vite.

- Hey ! Inutile de hurler. Répondit-elle à sa gestuelle quelque peu rapide. Puis pourquoi cet empressement ? J'ai tout un buffet à préparer pour ce soir moi...

Mais le majordome se faisait insistant, comme si il était pressé que la jeune dame reparte.

- Bon... bon, puisque tu insistes. Je m'en occupe dés que je lui aurais apporté ce que je viens de préparer.

Affichant un bref sourire satisfait, Holins s'en retourna dans la salle de séjour. Là où peu de temps après, la demoiselle faisait son retour. Elle avait fière allure ainsi restaurée, ce qui n'était peut-être pas d'aussi bon augure qu'elle le pensait...

- Pardonnez le silence de Holins, chère dame. Dit Roxanna afin d'annoncer son arrivée. Son passé ne l'a pas épargné, et là où d'autres auraient laissé leur liquette, Holins lui... y a laissé sa langue... Vous n'avez pas besoin d'en savoir davantage. Justifia t-elle avant de déposer le plateau sur la table basse. Soyez la bienvenue dans la villa du gouverneur, je suis la cuisinière Roxanna, et puis-je savoir à qui j'ai honneur ?

Même si le majordome n'aimait pas que l'on parle de lui en ces termes, il savait que c'était malheureusement une obligation, sinon la jeune demoiselle aurait pu se sentir offensée que de parler à une personne dont le silence était son principal discours. Fort heureusement, Roxanna avait fait court...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 12 heures 59 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Dim 7 Aoû - 11:17

Ayame se croyait dans un rêve. Un rêve auquel elle n'aurait jamais pensé avoir accès. En effet, elle regardait partout autour d'elle. Toutes ces choses pour sa si modeste personne semblaient être interdite. Notre guerrière se demandait encore pourquoi ce jeune et gentil prince était venu à sa rencontre. Ses yeux s'écarquillaient de plus en plus. Le majordome apparemment très dévoué l'avait même accompagnée dans une salle de bain. Une salle de bain aux premiers abords spéciale. Rien n'y manquait. Ayame savait qu'elle allait à coup sûr s'y sentir très à l'aise. L'homme par la suite, toujours aussi muet s'était contenté de la laisser à son affaire, en lui déposant une très belle tunique rougeoyante sur une chaise à côté de la-dite baignoire. Pendant qu'elle se déshabillait derrière le paravent pour se glisser dans cette mousse, et se prélasser dans un bain – qu'elle n'avait pas pu prendre depuis quatre jours – le majordome s'en était allé avec les restes de son ancienne tenue. Ayame se sentait vraiment à son aise. Elle se demandait toujours s'il fallait vraiment y croire, tellement qu'elle trouvait sa situation irréelle …

D'ailleurs, ce que la jeune femme ne savait pas, c'était que les surprises que l'on lui réservait ne s'arrêtait pas là, bien au contraire. Tandis qu'elle prenait le temps d'en profiter, une domestique du nom de Roxanna lui préparait du thé ainsi que des biscuits. Il n'y avait pas à dire, Ayame allait se souvenir de cette réception durant un long moment. Jamais de telles choses ne lui était arrivées auparavant. De plus, ce majordome avait insisté auprès de la jeune Roxanna pour qu'elle restaure au plus vite la tunique réduite en lambeaux. Oui. Il voulait que tout soit parfait. Si notre guerrière avait vu cela, elle aurait été très étonnée, au point de s'en pincer la peau pour voir si elle ne rêvait pas. Cela dit, étant dans son bain, ayant quasiment terminé, elle n'avait donc pas eu l'opportunité de voir la réaction du majordome fort pointilleux. Au bout de plusieurs insistances de l'homme, la domestique avait compris qu'il fallait le faire, et vite. Elle céda donc, lui expliquant qu'elle allait le faire, immédiatement après avoir apporté à leur hôte – qui ne se doutait absolument de rien – ce qu'elle venait de lui préparer …

Au bout d'un moment, Ayame avait donc décidé de sortir de cette baignoire pour se sécher et s'habiller avec cette tunique propre et fraiche qui sentait bon la lavande. Elle était vraiment très heureuse et affichait un grand sourire, prenant le temps une minute,de s'admirer dans le miroir face à elle, afin de réajuster le tout. Elle sortit ensuite de la salle de bains, et se redirigea vers le séjour. Séjour dans lequel attendait cet homme qui l'avait si bien accueillie. Il la regardait fièrement en lui adressant un sourire franc, débordant de joie. Il avait l'air heureux de la voir habillée comme cela. Elle était nettement plus présentable qu'à son arrivée, pour sûr ! Elle trouva donc bon et poli de le remercier pour tout ce qu'il avait pu faire :

- Merci beaucoup … Monsieur ! Lui avait-elle dit, quelque peu hésitante et gênée. Ce dernier ne lui avait rien répondu de plus.

Quelques temps après, une jeune demoiselle était arrivée, portant le thé et les biscuits qu'elle avait préparé pour Ayame. Aussi, elle lui annonça donc que cet homme – se prénommant Holins – avait perdu sa langue. Notre guerrière afficha une mine de désolation, trouvant donc réponse à sa stupéfaction. Cet homme n'agissait que par les gestes. Voilà pourquoi ce dernier ne lui avait pas adressé la parole depuis son arrivée. Cela dit, elle n'en doutait pas une seconde : il avait l'air vraiment gentil. Ayame afficha donc une petite moue, désolée, avant de répondre :

- Je vois. Je … Je suis désolée.

Histoire de ne pas laisser de blanc gênant s'installer dans la conversation, notre femme en tunique rouge s'était avancée quelque peu, en remerciant cette fois la jeune demoiselle :

- Je suis très touchée par votre accueil. Cela ne m'était encore jamais arrivée. Je vous remercie, vraiment.

Comme dit auparavant, Ayame osait à peine en croire ses yeux. Elle s'imaginait être dans un conte de féés. Et pourtant, tout ce décor, ses personnes … Tout avait l'air si réel …

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Ven 9 Sep - 23:33


Le comportement de Holins était étrange, et bien qu'il était de son devoir de faire les choses au plus vite, jamais ce dernier ne lui avait encore mis la pression pour un simple raccommodage. Roxanna n'en dit rien cependant, à savoir qu'il avait sans doute ses raisons, ou encore des ordres qu'elle ignorait. Quoi qu'il en était, elle se devait de servir l'étrangère à l'égal d'une reine, mais alors qu'elle lui demandait à qui elle avait l'honneur, la jeune femme fit fi de sa question en se contentant tout bonnement de la remercier pour sa servitude. Ne voulant guère se montrer impolie en lui disant que c'était son travail, Roxanna lui répondit par un hochement de tête égayé d'un léger sourire. Après tout, c'était son droit de couper court aux présentations si cela lui était inconvenant.

- À votre service, demoiselle. Maintenant si vous me le permettez, je vais disposer, j'ai votre robe qui m'attend.

Mais lorsque Roxanna fit mine de s'en aller, Holins l'attrapa soudainement par le bras, l'enserrant légèrement, afin de lui faire comprendre qu'il avait autre chose à dire.

- Que se passe t-il ? Ne devais-je point faire vite ? Interrogea la servante intriguée.


Le majordome effectua un "oui" de la tête, pourtant, il refusait de la laisser aller faire ce qu'il attendait d'elle. Une lueur d'inquiétude brillait dans son regard désemparé. L'homme semblait perdu, et effrayé à la fois. Roxanna le sentit presque tout de suite, ainsi, elle décida de l'aider à parler. C'était la première fois qu'elle le voyait dans un état aussi incontrôlé, alors il fallait qu'elle sache !

- Depuis que tu m'as apporté cette robe, tu sembles sur la défensive, sursautant à chaque bruit du quotidien... Allons, dis-moi ce qui ne va pas, nous sommes amis non ?

La servante n'eut guère besoin de se faire plus insistante, car voilà que Holins enchaînait des gestes tous plus rapides les uns que les autres. Sur le moment, Roxanna eut du mal à le comprendre, à savoir également que tout ceci se déroulait sous les yeux de l'étrangère.

- Attend attend ! Calme-toi ! Comme ça concerne ladite demoiselle, je pense qu'elle a le droit de savoir. L'interrompit-elle en se saisissant de ses mains. Pardonnez-moi chère dame, mais Holins me dit que vous êtes en danger ici ! Il me dit aussi que c'est pour cette raison qu'il ne vous a pas conduit jusqu'aux thermes réservés normalement aux invités. Puis à la suite d'autres gestes, elle ajouta. C'est assez confus... il me dit que Uldrian rabattrait des femmes à des fins sexuelles pour un ami de haut rang !

Ces mots un peu trop forts, finirent par attirer l'attention d'un des plus proche garde. Fort heureusement, Roxanna eut juste le temps de s'en rendre compte, ce fut pourquoi elle enchaîna subitement sur tout autre chose !

- Mais vous comprendrez également que je ne manque pas de travail, sachez simplement que je fais tout mon possible. Holins va prendre soin de vous en attendant.

Ayant également compris la manoeuvre de Roxanna, le majordome joua le jeu en forçant sur son charmant sourire. C'est alors que le soldat, constatant que tout se passait dans les règles, s'en retourna à son poste. Si vraiment ce que disait Holins était vrai, mieux valait alors miser sur la carte de la prudence. Ce fut pourquoi, après s'être assurée de ne plus être épiée, que la servante transcrivit tous les "dires" du majordome sur son propre mouchoir, à l'aide d'un crayon inventé par ses soins. Cet étrange bâtonnet au bronzage délicat enrobé d'argile, était en fait du cacao et du beurre, soigneusement assemblés. De cette façon, la jeune femme pouvait écrire sur les gâteaux et autres pâtisseries, avec bien plus d'aisance. Après quoi, elle plaça une très fine feuille de salade sur son dessus, avant de plier le tissu... ainsi, ses mots faits de chocolat et de beurre, ne baveraient pas.

    "Il m'a aussi dit que celles qui vous précédaient ont été violées puis assassinées, ou encore vendues à des trafiquants d'esclaves voués au plaisir de la chair... Fuyez dés que vous le pourrez ! Je vous couvrirai avec Holins."

Voilà ce que Roxanna venait de remettre à la demoiselle, mais si elle voulait découvrir la contenance de ce mouchoir, elle n'aurait d'autres choix que de s'isoler ! Et pour cause, les murs de la villa avaient des yeux et des oreilles...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Ven 4 Nov - 11:43

Suite à ce qu'avait dit la domestique à Ayame, cette dernière s'était sentie encore plus à son aise. Elle se demandait pourquoi on lui octroyait tant de plaisirs. Jusqu'ici, elle avait été vraiment considérée comme quelqu'un de très privilégiée. On l'avait permise de se laver, sa robe allait être raccomodée, on allait lui servir à manger et à boire. Jamais encore, on avait offert à la Guerrière Rouge autant de possibilité. Cependant, le majordome avait l'air septique. Au moment ou la domestique pensait se retirer pour s'occuper de la robe d'Ayame, elle s'était fait retenir le bras par ce dernier. Apparemment, il avait quelque chose à lui signaler de très important. Assise en face d'eux, quelque peu inquiète, Ayame se demandait ce qu'il se passait. La domestique, elle aussi, voulait plus de précision de la part de l'homme muet.

Ce fut quelques secondes plus tard, que les dires, ou plutôt la gestuelle du majordome, suivie des explications de la domestique, avait stupéfait Ayame. Cet homme, prénommé Holins, voulait faire savoir à notre amie qu'en restant ici, elle se mettait en danger ! En danger ? Alors que tout semblait se passer pour le mieux, jusque-là ? Ayame n'aurait jamais cru cela. Sauf que la domestique Roxanna avait continué la traduction ... Elle avait expliqué que c'était pour cette raison qu'Holins n'avait pas conduit la guerrière jusqu'aux thermes, pourtant réservés aux invités. Enfin, elle avait traduit le fait que Uldrian, le prince, utilisait les femmes qu'il pouvait rencontrer et inviter chez lui, en les soumettant contre leur gré à des viols pour un de ses amis haut-placé. Voilà une révélation bien étrange, et très inquiétante. Ainsi, Ayame commençait à comprendre. Elle se demandait bien combien de temps encore, elle allait rester ici.

À ce moment précis, un garde s'était approché, puisque Roxanna avait un peu trop élevé le ton. En entendant le tintement des mailles et les cliquetis d'un casque, Ayame s'était machinalement retournée pour voir un garde les observer. Il avait l'air d'être aux aguets ; comme s'il se doutait de quelque chose. En s'en rendant compte assez rapidement, Roxanna avait enchaîné sur un tout autre sujet, tandis que le garde s'en était retourné à son poste. Ayame commençait à comprendre la manoeuvre du majordome et de la cuisinière. Il fallait à tout pris qu'Ayame quitte cet endroit au plus vite.Roxanna avait donc laissé la guerrière, en lui disant qu'Holins allait s'occuper d'elle, en attendant. Avant de s'en aller, la domestique avait écrit quelques mots sur un mouchoir de papier. Ayame avait donc pris ce mouchoir, regardant autour d'elle. L'endoit ne lui inspirait pas vraiment confiance, et si elle voulait lire son contenu, il allait falloir pour elle, trouver un moyen de s'isoler. La guerrière plaça donc ce mouchoir dans son décolleté pour le cacher soigneusement.

- Je ... Merci encore Roxanna. Au fait, je ... Je me nomme Ayame.

Elle s'était rappellée que dans la confusion, elle avait oubliée de donner son nom à ses deux hôtes, aux allures sympathiques. En effet, elle savait qu'elle allait pouvoir compter sur eux. Elle pensait qu'ils l'aiderait probablement, si cela allait se montrer nécéssaire. Tandis que Roxanna était partie, Ayame s'était retournée vers Holins pour lui poser une question :

- Dîtes-moi, Monsieur Holins, ... Vous ... Vous connaîtriez un endroit pour me tenir en sécurité ? Ce que vient de m'avouer Roxanna me fait peur. Je ... Je ne sais pas quand le Prince Uldrian reviendra, et je n'ai pas envie de me laisser prendre au piège. Il faut que ... Il faut que je trouve un moyen pour m'en sortir !

Si Holins lui donnait la possibilité de se retirer dans un endroit tranquille, la jeune femme verrait probablement pour lire ce que Roxanna lui avait tendu ...

[HRP : J'espère que mon post ne sera pas trop court. Je n'ai pas encore retrouvé mon ordinateur, mais cela ne saurait tarder. Je voulais juste te répondre pour ne pas te faire attendre trop longtemps, sans compter que le forum me manquait aussi ! ^^ ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 05 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Mer 13 Juin - 2:40


Suite aux révélations scabreuses d'Holins, l'étrangère se prit d'inquiétude... Roxanna put le lire sans mal dans ses yeux, mais afin de ne point ameuter la garde, la servante s'en retourna dans la cuisine. Bon nombre de travaux l'attendait encore, et bien qu'elle ne puisse faire fi de la présente situation, elle se devait malgré tout de poursuivre. Seulement, elle était loin de se douter que le majordome l'avait suivie, sans doute avait-il autre chose à lui dire... Mais avant même qu'il ne fasse le moindre le geste, Holins surprit Roxanna se saisir d'un flacon à l'air suspect, afin de le ranger dans une armoire incrustée à même le mur. Durant quelques secondes, le jeune homme crut se méprendre... jamais Roxy ne ferait ça, elle était bien trop douce et gentille. Hélas, il y avait une limite à tout, même à la naïveté ! Toute amie qu'elle fut, Holins n'eut d'autres alternatives que d'admettre l'impensable. La servante était de mèche avec Uldrian, la flasque au liquide peu alléchant qu'elle tenait ne faisait qu'en attester.

- Holins ! S'écria t-elle tout à coup, ce qui eut pour effet de faire sursauter ce dernier.

De là, un silence prit place... un silence durant lequel tout fut compris. Se saisissant alors d'une poêle encore chaude, Roxanna se rua sur le pauvre majordome, qui, en tentant de s'enfuir se prit un méchant coup derrière le crâne. Un "BAAEEENG" résonna soudainement, ce qui avait très certainement du alerter la jeune invité. Mais quoi qu'elle décide de faire, le somnifère qu'elle avait si gentiment avalé quelques instants plus tôt, n'allait plus tarder à faire son effet. Et oui, Roxanna tenait le rôle de l'empoisonneuse, sinon comment toutes ces filles auraient pu passer sans que nul ne s'en rende compte ? Seul Holins fut tenu à l'écart, ordre du petit prince. À savoir que celui-ci jugeait bon de garder une personne honnête dans ses rangs. Et pour cause, aucun acteur ne pourrait mieux jouer que la sincérité ! De quoi mettre à l'aise non... ?

Peu avant sa funeste découverte, Holins fut retenu par Ayame, celle-ci espérait de lui une aide à ce qu'elle venait d'apprendre. Il fallait qu'elle parte avant que les choses ne s'enveniment demandait-elle. Mais sans donner la moindre réponse, le majordome partit sur les traces de Roxanna, non pas pour lui parler, mais pour récupérer le vêtement de la jeune femme laissé pour compte dans un coin de la cuisine. Ce fut à ce moment là qu'il surprit la cuisinière en pleine manigance. À la suite de quoi, un bruit métallique alerta tous les alentours, qu'il s'agisse de l'invité ou encore de la garde. Toutefois, contrairement à ce que Roxanna pouvait croire, Ayame n'avait pas encore eu le temps de toucher à ce qu'elle lui avait si soigneusement concocté. Faisant ainsi de cette dernière une possible menace, car même si tous l'ignoraient, la demoiselle n'en demeurait pas moins une guerrière ! Et bien que le choix s'offrait toujours à elle, la jeune femme ferait mieux de se dépêcher, car même si elle était supposée être inconsciente, deux soldats s'approchaient lentement de sa position avec pour seconde ligne, l'empoisonneuse...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 06 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   Ven 22 Juin - 13:30

Ayame était restée dans la grande pièce. Alors que jusqu'à présent, la guerrière s'était faite bichonner, elle était loin de se douter de ce qui allait lui arriver. La servante Roxanna était partie pour s'en retourner certainement à ses occupations. Après tout, une telle villa méritait toute l'attention de ces occupants. Entre le ménage, la cuisine et le reste, la routine de la jeune femme ne devait pas être de tout repos. Et Holins le majordome dans tout ça ? Et bien il avait suivi Roxanna. La servante avait en fait, voulu tendre un piège à Ayame depuis le début. En effet, elle était de mèche avec Uldrian. Dans la cuisine donc, Roxy avait planqué un flacon pour le moins douteux, dans le double fond, d'un mur. Et Holins l'avait vue faire ! Effectivement, elle venait d'empoisonner le thé qu'elle lui avait apporté, quelques minutes plus tôt.

Voilà qui semblait être très embarrassant pour la guerrière rouge. Pensant se retrouver ici dans un cadre agréable et plus que respectueux avec ses invités, Ayame était en fait tombée dans un piège sournois. Quand Roxanna avait crié sur Holins, cela s'était fait entendre dans presque tout l'étage. Et alors que Ayame avait déjà commencé à boire le breuvage douteux, elle en avait même sursauté et s'était levée d'un bon. Elle n'avait certes pas finie sa tasse, mais en avait tout de même bu les trois quarts. Ce qui était largement suffisant pour agir un bon moment, étant donné que Roxanna n'avait pas lésiné sur les doses. Bref, un grand coup de poèle s'était fait entendre par la suite, et Holins s'écroula sur le sol, sonné. En se levant, Ayame avait couru en direction de la cuisine, suivant son instinct vengeur, sauveur.

Sauf que malheureusement, elle n'avait pas du tout prévu ce qui allait se passer. Elle ne comprenait pas. Les deux personnes qui semblait être unies pour l'aider à quitter cette endroit, après cette révélation sur le prince Uldrian, se battait maintenant. Ayame avait trouvé Holins, inerte sur le sol. Roxanna elle, semblait serrer les dents, une poèle en main. Notre guerrière se demandait bien ce qui se passait. Elle avait du mal à réaliser pourquoi elle était là. Soudainement, alors qu'elle n'avait pas pu soutenir Holins à temps, des gardes étaient arrivés tandis qu'Ayame avait voulu faire le chemin inverse, essayant de fuir. Des hommes se trouvaient sur son chemin pour lui barrer la route, et Roxanna ou plutôt, l'empoisonneuse fourbe, se trouvait derrière eux.

Pensant rapidement au marché de Nandis, elle se disait qu'elle aurait voulu y rester. Voilà donc sa dernière pensée : l'extérieur de Nandis. Pourquoi ? Puisqu'elle s'était sentie faiblir, et commençait à voir l'environnement devenir flou, tout autour d'elle. Elle avait commencé à vaciller, ce qui ne présageait rien de bon. Piégée.

- Qu'est-ce que ... ? Fit-elle, avant de finir par sombrer.

Elle avait été piégée, mais l'avait compris bien trop tard. Elle avait chuté sur le sol, elle aussi. On l'avait empoisonnée. Les gens autour d'elle, l'encerclait. Vaincue. Elle avait été bernée, et n'avait pas eu le temps de se défendre. En tant normal, elle aurait pu. Si seulement Roxanna n'avait pas triché avec ce poison pour l'endormir. Ayame se trouvait maintenant étalée sur sol, tout aussi inerte qu'Holins. Mais pour combien de temps ? Et surtout ... Ou et quand allait-elle se réveiller ? Une question, accompagnée d'un mystère. Son destin était dangereusement mis entre les mains de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une invitation généreuse ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une invitation généreuse ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: