AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Encore du nouveau pour Aricha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Encore du nouveau pour Aricha   Mer 17 Aoû - 0:52


Au coeur du petit bois bordant le brûlant désert de Sulmi, vivait une Hybride bien différente de ses semblables. À commencer par sa solitude, pour rien au monde la demoiselle abandonnerait son trou pour vivre en communauté. En revanche, elle n'était pas contre un peu de compagnie. Et oui, Aricha était un être très paradoxal, et pas uniquement sur ce fait ! À la fois Elfe et araignée, l'Hybride protégeait farouchement son territoire contre toutes sortes de parasites qui voudraient s'y installer. Sauvage dans l'âme, Aricha ne connaissait rien des politesses, ni même des pratiques Humaines pour ce qui était des salutations. Ce chaînon manquant à son instruction, lui valut bien vite les hostilités d'Assia, une donzelle dont elle avait fait la rencontre la veille. À la suite de quoi, l'Hybride préféra pactiser avec le démon plutôt que de rester à ses côtés ! Par démon, Aricha parlait de Phaere, une source maléfique réincarnée dans un corps de femme. Son sixième sens était formelle en ce qui la concernait ! D'ailleurs, la pauvre Assia avait dû en faire les frais...

À présent, elle devait faire face à un autre problème... À savoir que tout au long de la nuit, Aricha fut la proie d'un insecte géant ! Cette chose à la carapace épaisse, était dotée d'une force monstrueuse, au même titre que son appétit sanguinaire. À l'évidence, l'Hybride ne faisait pas le poids ! Ainsi il lui restait deux solutions ; soit elle mettait tout en oeuvre pour le liquider, soit elle déménageait.

- Non ! Horrrrrrrs de question ! Grogna t-elle en songeant à son possible départ.

Quand soudain, des bruissements de feuilles parvinrent jusqu'à ses oreilles. Fort heureusement, d'après son odorat, il ne s'agissait pas de la bête qui lui avait causé tant de torts... Mais alors qui ?! Aricha n'avait pas trente six solutions, il fallait qu'elle aille voir !

-*Encorrrre un inkrrrrus ! Comme Assia !* Songea l'Hybride en remarquant un jeune garçon errant non loin de son domaine.

Il sentait le Goälipé, une créature connue de cette région, quoi que peu répandue. D'après Aricha, ces bestioles ne servaient à rien ! D'une, elle ne pouvait s'en repaître, et de deux, elles n'apportaient rien à l’écosystème... même leurs déjections étaient porteuses de maladies. Enfin bon... l'Hybride fut bien forcée de s'avouer qu'il était surprenant de voir un être aussi chétif, terrasser un Goälipé. Aricha ne l'avait certes pas vu faire, mais la puanteur de la peau cerclant son bras gauche, suffit amplement à lui faire comprendre son exploit. Rien que pour ce fait, la demoiselle aux longs crocs ne pouvait le châtier comme un malpropre.

- Krrrr ! Grinça t-elle afin de s'annoncer. N'ai crrrrainte, je n'ai pas l'intention de te manger... au rrrrisque de finirrrr comme la malheurrrreuse fourrrrrurrrre que tu porrrtes ! Termina t-elle tout un indiquant de son index, ladite peau. Que viens-tu fairrrre parrrr ici ?

Ne l'ayant jamais vu auparavant, Aricha ne pouvait lui épargner cette question. Libre à lui de lui répondre ou non, mais si il était désireux de voir son interlocutrice d'un peu plus près, valait mieux dans ce cas, lui donner satisfaction.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 03 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Jeu 18 Aoû - 19:31

Simba était triste. Il n’avait pas réussi à retrouver les azurs. Cela faisait un moment qu’il marchait et il sentait peu à peu le désespoir et déception s’abattre sur lui. Il avait été si heureux à l’idée d’être reconnu parmi les siens. Désormais, il était seul, tout seul. Rien ne pouvait plus l’aider. Certes, il reconnaissait l’endroit. Il en connaissait presque tous les recoins. Malheureusement, sans ceux qu’il aimait rien ne serait jamais plus pareil. Il sentit les larmes lui venir aux yeux sous les souvenirs. Il regrettait d’avoir ainsi quitté le vieux Abisha. Il aurait voulu lui dire "Au revoir", rien qu’une seule et dernière fois. Au lieu de ça, le jour de son départ, il s’était séparé de lui, sans le moindre regret. Il aurait aimé avoir connu sa mère. Et si le vieil azur avait dit vrai ? Et si elle avait vraiment tous ces plumes qu’il avait évoqués. Le jeune azur se morigéna de ses pensées. Comme si cela avait bien pu être vrai. Ce n’était que les affabulations d’un être sénile. Malgré tout, il sentait en son cœur un profond doute. Sa première larme perla. Il l’essuya immédiatement et se força à retenir les autres. Il était un adulte maintenant, il ne devait plus pleurer. Cela ne changerait rien. Personne ne reviendrait à la vie. Il aurait tant aimé cédé à cette impulsion infantile. Il aurait voulu pouvoir rejeter toutes sa tristesse à travers ses larmes mais il devait se retenir. Il s’assit près d’un arbre, perdu en lui même. Pourquoi était-ce arrivé ? Qu’avait-il pu bien se passer ? Surtout… Pourquoi lui ?

Il se releva d’un coup. Voilà qu’il se mettait à s’auto apitoyer comme un faible. Dans ce monde, si on était faible, on devenait une proie et alors on ne vivait pas longtemps et finissait rapidement par donner son corps à la nature. Il avait décidé de ne pas s’offrir à la nature avant d’avoir attends un âge vénérable, comme celui d’Abisha. À ce dernier mot, il se mordit les lèvres pour ne pas céder maintenant et tout de suite. Il entendit une voie et tendit l’oreille immédiatement pour savoir de quel coté ça venait. Sa première impulsion fut de courir mais il la stoppa avant de commencer. De quoi aurait-il l’air s’il déboulait à toutes jambes ? En plus, il était possible que ce ne soit qu’un produit de son imagination. Si ça se trouve, il était déjà sénile comme le vieil Abisha. Il eut un sourire amer en pensant à ces paroles qu’il avait du dire milles fois pour rire. Il avança donc à pas prudents vers la probable source du son. Il essaya de faire le moins de bruits possibles. Ca pouvait être un des monstres même s’il était rare qu’ils s’aventurent aussi loin dans la forêt. Alors qu’il passait près d’un arbre. Un bruit retentit. Il crut d’abord être tombé dans l’embuscade d’un monstre. Il avait entendu parler de certains d’entre eux terriblement vicieux qui prenaient en plus plaisir à faire souffrir leurs proies. Enfin, il était possible qu’il n’ait pas été remarqué. Il tourna lentement la tête vers le son avec un visage impassible. Il avait appris à masquer sa peur et ainsi ne pas dégager l’odeur de celle-ci. C’était une étrange créature qui s’adressait à lui. Il n’en avait jamais vu de semblable et aucune légende n’en parlait.

La "chose", faute de thermes plus appropriés, continua de parler. C’était étrange de voir un tel être parler. Elle dit comme dans le but de le rassurer qu’elle n’avait pas l’intention de manger. Étrange, tout dans le désert avait pour but de manger. Enfin, c’est vrai qu’il n’avait jamais vu de monstres mentir sur ce but. En même temps, il n’avait jamais de monstres parler aussi. Malgré tout, il décréta qu’il fallait rester méfiant. Certain d’entre eux pouvait faire mine de se rendre ou de fuir mais attaquer encore plus fort. Elle ajouta qu’elle craignait de devenir une fourrure comme celles qu’il portait. Le fait qu’elle ait peur de ça pourrait lui servir plus tard aussi il garda cette information dans un coin de sa tête. Elle désigna aussi son avant bras, surement parce qu’elle reconnaissait la créature qui avait jadis porté le morceau de peau qui y était accroché. Par ce geste, elle se mettait en position de faiblesse car il aurait suffit au jeune azur de tirer dessus pour la déséquilibrer. D’un coté, elle avait ses cornes et s’il faisait ça, il ne serait pas trop difficile à la bestiole de l’embrocher dans sa chute. Elle termina par une question. Elle lui demandait simplement d’où il venait. À cela, il ne sut que répondre. Devait-il dire qu’il cherchait son clan même s’il savait pertinemment que cette quête était voué à l’échec et qu’il trouvait que ce n’avait plus grande importance ? Elle risquerait de se moquer de lui et toute la crainte qu’il lui inspirait serait réduite à néant. Au lieu de ça, il répondit aussi par la vérité mais pas par celle qu’il avait pensée précédemment :

- À vrai dire, je ne viens rien faire de particulier. Depuis quelque temps, j’erre sans avoir vraiment de but.

Depuis quelques instants déjà, une question lui effleurait l’esprit. Il hésitait à la poser. Imaginez qu’elle prenne ça pour une insulte. Il aurait l’air bien à se retrouver de nouveau seul. Enfin, il était même possible qu’elle l’attaque. Il ne savait pas s’il aurait pu avoir le dessus face à cette créature insolite qu’il ne connaissait pas ni n’avait rien qu’une fois entendu parler. De toute façon, il n’était plus à ça près. Il avait déjà perdu tous ceux qu’il connaissait. À moins que… il restait bien les exilés du désert. Cette idée le dégouta intérieurement. Il préférait milles fois mourir plutôt que de les revoir, sciemment en plus. S’il devait les retrouver un jour, ce serait pour les chasser et mettre un terme définitif à leurs agissements ridicules. Maintenant qu’il y pensait. Il pouvait poser n’importe quelles questions à l’être, il lui faisait peur donc il s’en fichait. Il lui demanda donc :

- Excusez-moi mais… je me pose une question. Êtes-vous un des monstres du désert ? Je n’en ai jamais vu parler mais je ne connais pas vraiment d’autres êtres vivants. En tous les cas, vous ne semblez pas être une azur. Alors qu’êtes-vous ?

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 05 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Sam 1 Oct - 12:20


Encore un égaré, se dit Aricha après que le nouveau venu ait fourni une première réponse. Ainsi il errait sans but, mais pourquoi dans un lieu comme celui-ci, là où l'existence était une survie continuelle ? L'Hybride était intriguée, et cela se voyait. Depuis le temps qu'elle vivait seule en ces bois, Aricha ne pouvait que s'interroger lorsqu'un être s'en venait à lui dire qu'il se trouvait ici sans raison aucune ! À cette réflexion intérieure, l'Elfe-araignée vint à se faire deux suppositions, soit l'intrus lui mentait impunément, soit il avait peur d'elle, et ce, au point de ne pas tout lui dire. Cela pouvait se comprendre d'un point de vue civilisé, mais la sauvagerie d'Aricha l'en empêchait, de ce fait, elle y voyait comme une atteinte à sa personne ! De plus, il ne fallait pas omettre que le garçon se trouvait présentement sur son territoire.

- Krrrrr !

Hybride oui, mais empathique aussi ! Sous ses allures de créature sauvage, Aricha apparaissait comme une attardée à la plupart des humanoïdes. Toutefois, son côté Elfique lui permettait de ressentir les émotions, et parfois même, lire dans les pensées. En outre, par son grognement, Aricha montrait son mécontentement sur ce qu'elle venait d'entendre. Fort heureusement, l'intrus reprit rapidement la parole... mais alors que l'Hybride s'attendait à ce que la vérité lui soit enfin révélée, ce fut à la place, une foule de questions qui lui martelèrent l'esprit !

- Krrrr ! Je suis Arrricha !

Que pouvait-elle répondre d'autres, pour Aricha, il était normal qu'elle existait, qu'elle parlait et tout ce qui allait avec ! L'intrus se pensait-il seul au monde ? Si effectivement il venait du désert, alors ça pouvait se comprendre, même à travers les yeux d'Aricha ! Quant à ce qu'elle était, pourquoi est-ce qu'elle le lui dirait ? Lui même se cachait derrière des demis-mots, alors comment pouvait-il seulement espérer une ouverture d'esprit de la part de sa vis-à-vis ?

- Toi d'aborrrd ! Tu es chez moi ici ! C'est à moi d'écouter la vrrrraie raison de ta venue ! Ajouta t-elle avec froideur. Alorrrs parrrrle ! Où parrrt !

C'était désolant pour lui, mais si il voulait soutirer des informations à Aricha, il allait devoir lui faire confiance en lui disant qui il était, ce qu'il cherchait, et pourquoi ! Sinon quoi, les hostilités se poursuivraient. Aricha n'était pas méchante par nature, elle était plutôt du genre chaotique neutre façon sauvageonne. C'était donc à l'intrus de savoir faire le bon choix, si toutefois il comprenait ce que l'Hybride attendait de lui !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 06 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Dim 2 Oct - 16:54

Une réponse lui fut donnée. Ce n'était pas vraiment celle qu'il attendait mais cela donnait des explications comme cela n'en donnait aucunes. Il hésitait à la façon d'interprété un nom. Cette nomination prouvait qu'elle avait des parents. D'un autre coté, il était possible qu'il en soi de même pour toutes les créatures du désert, celles qui ne parlaient pas aussi. Les azurs n'avaient jamais vu que des monstres adultes, il était impossible de dire de qu'elle façon il traitaient leurs enfants. Il était même impossible s'ils pouvaient avoir des enfants et si ce n'était pas autre chose qui les créait. Quoi qu'il en était ce n'avait pas tant d'importance si ce n'est pour nommer la créature. Cette même forme de vie, apparemment pensant, qui l'observait avec scepticisme. Il aurait été tenté d'en déduire qu'elle n'appartenait pas au monstres mais ça aussi ne prouvait rien. Ils ignoraient tout de monstres intelligents. À moins bien sûr qu'ils n'aient été découverts en son absence. Si elle l'attaquait, il serait utile d'essayer de percevoir ses points faibles pour les générations suivantes. Il rappela à lui tous les souvenirs qui parlait de monstres semblables à elle. La ch... Arrricha insista sur sa première question. Elle paraissait particulièrement intéressée. Était-ce l'envie d'en savoir le plus pour mieux le tuer ? Simba chassa cette pensée, si quelqu'un venait le déranger chez lui sans en expliquer la raison, lui aussi aurait comme idée de casser l'important. Arrricha termina par s'exclamer qu'il devait parler ou partir. Cette réponse le fit sourire. Il avait parfaitement compris que la jaune créature avait peur de lui. Il était donc sot que croit que s'il ne partait pas, elle agirait. Il décida tout de même de se tenir prêt au combat. Un animal acculé avait tendance à se débattre et à frapper tout ce qui lui passait à porter. Une idée lui vint alors à l'esprit et lui laissa échapper un léger rire puis répondit :

- De toute façon, j'imagine que je peux parler sans craintes. Si vous êtes un monstre du désert, je vous tuerais. Il n'y aura donc dans tous les cas aucuns soucis.

Simba se mit à sourire en contemplant les réactions se déclencher chez Arrricha. Sa phrase avait eu l'effet escompter. Il était donc plus probable qu'elle ne fut pas un monstre. Il lui dit donc la vérité :

- Cela fait presque un an que je ne suis pas venu ici. J'ai passé mon enfance dans es environs. Je voulais justement retrouver le campement où j'ai vécu. Malheureusement, je n'ai rien trouver. J'en ignore la raison. Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé. Peut-être sont-ils morts. Peut-être sont-ils simplement partis.

La façon qu'il avait de parler de la mort sans le moindre sentiments en aurait effrayé plus d'un. Mais c'était ainsi. Ce serait dommage mais ça n'empêcherait à la nature de les remplacer par autre chose. Pour lui, le moment de faiblesse qu'il avait eu tout à l'heure était déjà oublié. Ce n'était rien de plus qu'un oubli. Il était heureux de s'être repris à temps. Il n'aurait plus manqué qu'il attire un prédateur et dans cet état, il aurait eu du mal à lui résister. Il était un Azur, il se devait d'être fort. Seuls les forts survivaient. Les autres étaient condamnés à mourir pour que les autres survivent. Ils servaient à l'équilibre alors même si cela n'était pas engageant, c'était utile. Mais Simba s'estimait encore assez fort pour survivre. Quand bien même, il se retrouverait sans aucune chance de survie, il se battrait quand même, pour montrer combien il était fort. Il se tourna vers la nouvelle venue :

- Je me nomme Simba. J'appartiens à la tribu des Azurs.

Il lui semblait qu'elle avait assez prouvé par de multiples façons qu'on pouvait avoir confiance en elle. Malgré son apparence différente. Elle n'était pas un monstre. Il ne savait pas ce qu'elle était mais il allait bientôt le savoir si Arrricha lui accordait ce droit. Ce découverte lui semblait sortie d'un rêve, il n'avait jamais pensé qu'il lui arriverait ça. Il repensa aux contes du vieux Abisha. Peut-être n'était-il pas si sénile qu'il le paraissait. Et si dans ses contes, il y avait quelque chose de vrai. Le jeune Azur était pressé de la revoir. Il pourrait alors lui demander de lui en raconter d'avantage. Ils irait ensuite droit vers ses origines. Il traverserait le désert à la recherche de cette grande étendue d'eau dont il avait parlé. Il était persuadé que durant ce chemin, il apprendrait forcément des choses. Peut-être rencontrerait-il un Da'Hémonn, ces mystérieux êtres dont on disait dans sa tribu qu'ils étaient d'anciens dieux qui avaient été renié et qui devait maintenant attendre que des personnes se présentent à eux pour qu'ils leur permettent de retrouver leur gloire passée. Les légendes racontaient qu'ils savaient tout. S'il les convainquait, ils pourraient surement l'aider à comprendre. Simba chassa ces chimères de son esprit pour se concentrer sur le moment présent, sur Arrricha dont il ne connaissait rien :

-J'ai répondu à tes questions. Pourrais-tu éclairer les miennes maintenant s'il te plaît.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 08 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Mer 30 Mai - 20:24


Spoiler:
 
¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 09 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Sam 23 Juin - 23:21

La créat... Aricha lui répondit sèchement que pour recevoir les réponses à ces questions précédentes, il lui fallait donner. Donner ? Songeait-elle sérieusement à ces paroles ? Des informations sur elle ne lui serait jamais d'aucune utilité par rapport à n'importe lequel des objets qu'il portait. Ce serait folie que d'accepter un tel marché inéquitable. Simba n'avait pas exactement compris ce que pouvait être cette Aricha mais elle ne devait finalement pas avoir un tel intérêt. Son attitude faisait clairement savoir qu'elle n'était pas une prédatrice. Pourtant, elle avait la stupidité de vouloir le chasser, car c'est bien ce qu'elle faisait pas ces paroles inacceptables. Face à lui, elle n'était qu'une vulgaire proie. Pourquoi écoutait-il ce qu'elle disait déjà ? Ah, oui, car elle semblait avoir des informations utiles. Si elle contait ne pas les donner, elle n'avait pas de valeur. À vrai dire, l'attitude de cette inconnue rappelait celle des grands herbivores à la cuirasse craquelée, un peu plus vers Timur.

L'hybride interrompit les réflexions intérieures de l'azur en rajoutant qu'il n'était rien pour elle et inversement. Elle se trompait. Tout pouvait avoir une utilité. Tout avait des choses bonnes à prendre, même si pour certains ce n'était que des os ou des tendons. Avec des telles pensées, il devenait presque étonnant qu'elle ait pu survivre. Enfin si elle était comme les cuirassés du Timur, cela s'expliquait plus facilement. Elle ajouta qu'il était compréhensible qu'elle tente de le chasser, alors. Il pourrait certes l'attaquer et peut-être la tuer mais il n'en retirait pas grand chose. Le jeune hybride n'avait pas besoin d'un territoires et s'il cherchait de la nourritures ou des outils, certaines autres créatures devait être plus facile à tuer et plus utiles. La fierté n'a aucune ne sert rien dans le monde des Da'Hémonns. Par la suite, elle proposa de lui offrir ce qu'il souhaitait en échange de la mort de quelque chose. Cela commençait à devenir intéressent. Arisha devait avoir amassé nombre d'outils qui lui faisait maintenant défaut. Leur coopération pourrait être utile. Restait à savoir, de quel monstre il s'agissait. Certaines formes de vie requérait une grande préparation du terrain pour en venir à bout. L'hybride continua sur un ton plus hésitant qu'elle ne voulait pas quitter son territoire et qu'il se passait quelque chose depuis la nuit dernière. Surement l'invasion de son territoire. Son odeur commençait à changer vers d'autres sentiments. Elle prit une inspiration, se stabilisant de nouveau. Ceci fait, sa voix fut plus sèche et cassante. Ce monstre n'avait rien à voir avec les Goälipés. Ne sachant pas ce qu'elle appelait "Goälipés", Simba préféré ne pas lui demander non plus. Ce devait être une des créatures courantes, ici. Les Azurs n'avaient jamais mis de nom sur chacones de choses qu'ils avaient rencontrées. Elle lui laissa le choix : Partir ou attendre sa venue. Le jeune hybride lui demanda néanmoins avant :

- Avant de prendre un décision. J'aimerais que tu me décrives cette créatures.

Cela était évident. Il ne voulait pas non plus s'épuiser contre une seule puissante créatures pour de modestes bénéfices. En étant affaibli, il risquait de devenir la proie d'autres prédateurs environnant. Ces pensées valaient d'autant plus que si la joute allait se dérouler la nuit, le danger serait plus grand. Oui, c'était bien le choix le plus juste.

HRP:
 

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 10 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   Dim 21 Oct - 7:29


C'était tout un amoncellement d'émotions qui tournoyaient autour d'Aricha, comme si celles-ci demeuraient prises dans une éternelle tourmente. L'hybride ne savait plus trop comment se comporter, c'était pourquoi elle était à la fois si détestable et si sujette à la curiosité. En soi, l'Elfe-araignée n'était pas méchante, simplement sauvage... et comme tout animal, lorsque une chose étrangère dont l'odeur les prévenait d'un danger imminent, elle ne pouvait s'empêcher d'être agressive, voir même menaçante ! À savoir qu'en plus de l'insecte qui arpentait son territoire depuis peu, cette Humaine à la peau pâle qui avait réussi à convaincre Assia de la suivre au pas, refusait de quitter ses pensées. Voilà la véritable raison de sa violence présente. Bien entendu, son vis-à-vis n'avait rien à y voir, et il en aurait totalement cure de ses petits soucis personnels, ainsi s'évertua t-elle à se reprendre afin de lui expliquer de quoi il en retournerait si toutefois ce dernier déniait l'aider. Car il ne fallait guère omettre qu'il avait lui aussi ses problèmes... Et bien qu'il donnait l'impression à Aricha de vouloir se montrer intéressé, voir même... serviable, elle choisit malgré tout de se raviser !

- Krrr, non... j'ai changé d'avis ! Rétorqua t-elle juste après la question de Simba. Aprrrès tout, c'est de mon territoirre qu'il s'agit. Alorrs il n'en rrrevient qu'à moi de le défendrre.. ou de le quitter ! Krrrr va t-en !

Même si elle en montrait l'image, Aricha ne parlait pas sans réfléchir. Et pour cause, après avoir fait l'effort de se reprendre, elle se rendit compte du piètre insecte qu'elle était devenu à presque supplier de l'aide. L'Hybride avait survécu à bien des choses pour ainsi s'en retourner vers un chétif gamin à peine sevré...

- Le déserrrt est par là-bas ! Indiqua l'Hybride d'une main dédaigneuse, la direction de Barat. Je ne sais rrrien surrr ton clan, je doute même qu'il existe ! Va donc t'en convaincrrre tout seul là où je t'ai montrrré !

Sur ces mots, Aricha s'éclipsa dans les proches buissons, sans pour autant quitter Simba des yeux. La loi de la nature était ainsi faite, le chacun pour soi habitait les Hybrides depuis bien des siècles, l'Elfe-araignée ne pouvait donc concevoir que le violeur de ses terres provienne d'un quelconque clan, puisque ceux-ci disparurent le jour du grand chaos. Cela avait déjà commencé avec Umar, qui pendant plusieurs années sema le désastre sur le continent... Aricha n'était alors qu'une enfant lorsqu'elle vit sa famille mutilée sur la plage d'Estuna. Le Destin l'avait choisi elle comme ultime survivante, et même si elle en ignorait toujours la raison, l'Hybride ne cessera de chercher jusqu'à avoir trouvé une réponse... Hélas, ne sachant comment s'y prendre, elle préférait vivre ici, en ce bois bordant Sulmi, dans l'attente d'un signe qui la guiderait jusqu'au savoir qu'elle attend depuis ce jour funeste où Umar ne fit qu'une bouchée de ses proches.

-*Si il dit vrai, il a beaucoup de chance...* Songeait Aricha depuis son couvert.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 13 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Encore du nouveau pour Aricha   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore du nouveau pour Aricha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: