AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Un calvaire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un calvaire sans fin   Jeu 6 Oct - 19:36

[Je viens d'ici Arrow]

Décidément, la journée n'avait été bonne selon son goût. Pourtant elle avait si bien commencé! Un repas bien gras en un restaurant chic méritait tout les vols, touts les excès! Mais quelles sévères retombées! Involontaire qui plus est! Non, en ce jour de Vita, elle n'avait pour une fois songer à se servir sans payer, fait étonnant pour une ancienne voleuse! C'était une repentie, elle l'avait elle même admit! Même si elle n'avait le moindre sous dans sa bourse percée, Serenne son maître et tuteur, aurait satisfait l'avarice du propriétaire. Seulement, rien ne se passe jamais comme prévue, il à fallut que les choses s'enveniment au point de commettre le meurtre d'une jeune femme. C'était d'ailleurs ce à quoi elle pensait, à cette Preya tombée d'une flèche dans la tête visée. Mylloë revoyait sans cesse cette scène comme au ralenti, cette flèche venir si promptement comme assoiffée de sang et de chairs. Comment ne pas se sentir coupable après un tel drame? C'était de sa faute après tout! Elle l'avait percuté en pleine rue, celle ci la sauva, sans doutes involontairement, des griffes aiguisées de piques et de lames pour l'amener à son futur tombeau. Elle revoyait la scène sous touts les angles, espérant ainsi entrapercevoir un élément qui lui aurait enlever ce poids de ses frêles épaules, de sa conscience déjà lourde. Elle repensait à chaque détail qui s'était déroulé pour en revenir à la même, la triste vérité: C'était de sa faute, point final.

Elle ne sut ensuite combien de temps passa tandis qu'elle était dans ses pensées. Une minute? Une heure?La cellule n'avait qu'une misérable fenêtre d'où tenaient trois épais barreaux, et de toute manière, elle n'avait guère l'envie de voir le ciel d'en dehors. Un garde vint lui donner sa maigre pitance, il se hâta d'ailleurs de jeter le pain rassis dans la cellule et de déposer une cruche à moitié pleine et chaude qui plus est! Et partit sans dire le moindre mots, sans daigner le moindre regard même méprisant. La cellule était assez étroite, tout juste assez grande pour faire une quinzaine de pas circulaire, et était terriblement froide, humide de surcroît. Sur un des côtés pendait une banquette qui faisait office de lit. Cette même banquette était recouverte d'une vieille paille pourrie par l'humidité et les années. Par un petit trou donnant sur l'extérieur, passait une ribambelle de rats et de souris qui venaient railler la jeune fille avec ce pain rassis.Par aventure, elle jeta un petit quignon à un mâle imposant qui s'en saisit comme si ce fusse été de la viande. Sur quoi, elle retourna à ses pensées aussi facilement qu'elle en était sortie et, revint à sa position initiale.
En jetant un coup d'oeil cette cellule, on pouvait voir dans une ambiance glaciale, une jeune demi-elfe qui demeurait assise sur le sol de pierre grossières, la tête entre ses genoux les bras l'entourant. Si une bonne âme était passée devant elle, peut être aurait elle eu pitié de cette condition dégradante. Cependant, malgré l’insalubrité des lieux, sa fierté à elle était des plus intact! Non, ce n'était pas une arrestation qui allait la briser, qui allait blesser sa fierté trop grande! "Fière jusque dans la tombe! Tel l'hippogriffe en vol, je conserverai toujours un soupçon d’orgueil malgré les épreuves!" était une de ses phrases favortie, bien à elle d'ailleurs.

Elle releva de nouveau sa tête, illuminée par un sourire des plus lumineux, elle trouva la solution propre pour sa bonne conscience. Finalement, c'était le maître ce restaurant le responsable et même, en allant plus loin jusqu'aux sources du problème, elle accusait en son for intérieur Serenne de l'avoir laissée sans le sous en des ruelles fréquentées. En allant vers des évènements plus récents, elle accusait la sentinelle d'avoir tirer sur d'inoffensives victimes. Bon, peut être pas si inoffensive que ça après tout, Preya était soldat et elle, elle était magicienne d'un bon niveau, mais l'effet de surprise est capable de rendre quiconque vulnérable.
Mais en rien dans cette histoire, elle était impliquée, seulement victime d'évènements successif et de ce Marchilan qui ne semblait pas avoir digérer la fuite. Et la voilà, dans le recoin sombre d'une étroite cellule, à parler pour elle même et ayant pour unique distraction que ses souvenirs et se pensées diverses. Afin de briser la monotonie, elle fit surgir tantôt une flamme, tantôt un arc électrique entre ses mains. La soif vint la perturber et la cruche d'eau chaude, imbuvable pour elle, se tenait droit devant elle avec la même quantité d'eau puisqu'elle n'y avait touché encore. Puisque l'énergie était le cadet de ses soucis, elle n'hésita pas à rafraîchir l'eau par ses propres moyens. Ses yeux d'un naturel ambré devinrent soudainement d'azur glaciale, illustrant parfaitement ses désirs de froid. Après cinq petites minutes de patience sans cligner des yeux, elle arrêta son flux d'énergie avant que l'eau ne soit changée en un immense glaçon, elle était fraîche, agréable à la gorge et coulait dans la gorge sèche avec un plaisir évident.
Elle chanta, chanta pendant près d'une heure et même si la chanson n'était pas spécialement son fort, il était tout de même plaisant de l'écouter. Mais il n'y avait personne pour l'écouter, enfin, c'est qu'elle croyait.

Bientôt, la situation reprit son cours initial, elle reprit son jeu de magie sans attendre trop de temps. Allait elle recevoir une visite inattendue? Qui peut savoir? Si ce n'est la Destinée en elle même.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 17 heures 18 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Un calvaire sans fin   Ven 21 Sep - 17:36

.
.
.

END !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un calvaire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: