AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Le masque de l'araignée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Le masque de l'araignée !   Mar 18 Oct - 22:20

Pour une Fée, il était normal de vivre en Silmariën, et pourtant, il se trouvait que pour l'une d'entre elles, c'était l'inconnu... Il n'y avait qu'à l'observer pour la comprendre. Elle virevoltait, de ci, de là... De son regard perdu, elle détaillait l'horizon en quête d'autres vies, en vain. Cette sublime créature répondait au doux prénom de Enya, elle ne connaissait rien de cette forêt, et pourtant, elle eut le courage de s'y aventurer malgré le silence inquiétant qui y régnait. Il fallait qu'elle rencontre sa lointaine lignée, et si possible, avant que le crépuscule ne recouvre Silmariën de son sombre manteau.


Quand un Humain entend le mot "Fée", il aura souvent tendance à l'associer aux rêves, ou encore aux contes pour enfant. Chose qui est loin d'être toujours le cas dans la réalité... Et pour cause, certains êtres Féeriques étaient capable d'alimenter une telle rancoeur, que leur visage angélique se transformait alors en un masque sournois, et parfois même cruel. Fort heureusement, l'étrangère qui a présent se trouvait au plus profond de la forêt, ne connaissait rien de tout cela. Soonïle le comprit dés l'instant où elle l'aperçut depuis l'arrière de ses hautes herbes... La malheureuse poursuivait inlassablement ses recherches, guettant le moindre petit frémissement dans la flore l'entourant. Sur le coup, la Dryade trouva presque cela risible... mais plutôt que de la laisser errer plus longuement, Soonïle décida de sortir de sa cachette, lorsque celle-ci fut au plus proche. Sans chercher à l'effrayer, la Dryade se dévoila au travers d'une étonnante délicatesse...

- Je te salue mon amie. S'annonça t-elle de sa voix cristalline. Je me nomme Soonïle, une Dryade proche de la reine. Et je me demande d'où une aussi belle fleur que toi peut venir ?

Durant sa présentation, Soonïle s'était rapprochée de la nouvelle venue, allant même jusqu'à l'effleurer de ses douces mains. La Dryade était curieuse de savoir qui elle était, ainsi que la raison qui pouvait l'amener en ces lieux sacrés. Et bien que seule cette dernière en connaissait la réponse, Soonïle ne put s'empêcher de faire ses propres déductions. À savoir qu'il était rare qu'une Fée grandisse autre part qu'en Silmariën, et rien que pour cela, la Dryade était prête à écouter son histoire. Sauf si bien sûr, elle ne le voulait pas...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le masque de l'araignée !   Mar 18 Oct - 23:24

Il s'était déjà écoulé plusieurs heures depuis mon arrivée en ces lieux, plusieurs heures passées dans la perdition à cause de cette maudite flore abondante! Mais de quoi m'attendais je d'une forêt? Elle était bien comme on me l'avait décrite et pourtant, je ne pus m'empêcher de rester bouche bée devant tant de géants feuillus, devant les curieux animaux qui passaient de temps en temps sur mon chemin. Certains d'ailleurs, me regardaient avec bienveillance, comme si je leur était familière...une confusion avec les forestière sans doute! Avais je tant l'air d'une forestière? A quoi d'ailleurs ressemblent elles ces fées, mes ancêtres éloignées? Etaient elles comme moi, avec ailes de libellules et doux visage? Etaient elles plus petites? Plus grande? Avaient elles des vertus cachées que moi, je ne posséderais? Tant de questions qui n'attendaient que la rencontre de l'une d'entre elles, pour que cette satanée curiosité s'apaise enfin, pour que cette maudite curiosité laisse mes songes tranquilles! En attendant une pareille occasion, je ne me contentais que de marcher tout droit, encore et toujours tout droit. Pour ce qui était du climat, je pense que les arbres conservaient une certaine chaleur, une douce et enivrante chaleur. Comment se fait il que je l'apprécie? Eh bien, c'était humide! Toutes les forêts ont elle une semblable humidité? Si tel est le cas, j'arpenterais alors, toute les milieu sylvestre d'Asturne! Dommage qu'il n'y ai plus d'habitant, plus de vendeurs dans les parages, sinon, j'aurais pus y passer ma vie dans ce coin là! D'ailleurs, mes sens extraordinairement développés m'indiquaient la présence d'un lac, et un grand! De quoi montrer à ces fées enfants de la terre, la supériorité des coralliennes! Oui! Les fées du Corail sont supérieurs aux banales! La capacité de se rendre sous les flots, est une belle preuve de notre évolution! Bien sur, nous sommes devenues sensibles aux flammes mais je pense, le feu ne brûle t-il pas le bois? La végétation?

Un bruit. Une créature à quatre pattes, qui, malgré la rousseur de sa robe, avait jolie frimousse. Elle avait deux oreilles pointues, une longue queue touffue dont le bout blanc montrait enfin un peu de bon goût de sa part! Je le regardais avec une certaine incrédulité, qu'est ce que c'était? Je n'avais jamais rien vu de tel sur mon île natale! Il vint à moi, devais je lui accorder ma confiance? Pourquoi pas? Il était si mignon!

-Toi, je ne sais pas ce que tu es mais tu es adorable! Comment diable, les autres races te nomment elle? Un Roux? Mignoux? Feunard? J'aimerais tant le savoir!

Alors que j'étais à deux doigt de le serrer contre ma poitrine, l'animal me mordit le bout de mon doigt frêle avec une étrange férocité.

-Aïeuh! Sale bête! Ta couleur de feu est une insulte au bon goût! Pfeu! Je ne veux plus te voir!

Pouvait on dire que j'avais pris la mouche pour si peu de choses? Certainement pas! Il m'avait mordu, devais je le remercier de m'avoir fait découvrir ses canines? Ben voyons! La morsure est signe de bienvenu, c'est évident! Je courrais pour le quitter des yeux, et non si vous le pensez, je ne m’enfuyais pas! Non môsieur, je ne m'enfuit jamais, je quitte et j'évite tout simplement! Tout ça pour dire que, j'étais encore plus perdue qu'auparavant et cela, je le devais à cette sale créature! A voir les environs, la forêt me semblait plus dense encore que deux minutes avant. Quand soudain! Une femme sortit de nulle part!
Quelle frayeur....euh...quelle surprise! La voir ainsi, tellement à l'aise en ces lieux obscurs! Son apparition était tellement surprenante, que mon coeur fit un bond pour lui annoncer le fond de ma pensée:

-Aaaaah! Mais vous êtes folle de m'apparaître ainsi, en ces lieux! Sans prévenir surtout!

Le temps que mes battements ralentissent, la jeune femme eu tout le loisir pour se présenter, de se rapprocher de moi jusqu'à m'effleurer. Mais, sa ne va pas bien dans sa tête? Elle sort de nul part, comme ça, ose m'approcher après une telle peur.....non....surprise! Malgré la douceur de sa voix claire comme le cristal, je ne pus m'empêcher de reculer d'un pas ou deux, par réflexe. Une fois que de mes émotions je fus remise, ma pensée revint à sa présentation: une dryade, proche de la Reine disait elle? Qu'est ce que ce système encore? De la vieille monarchie? Comme c'est intéressant! Cela sonnait à mes oreilles en leçon d'histoire scolaire, me fis remonter à la mémoire le drame des fées anciennes. Enfin j'en avais une sous mes yeux, une vrai, une forestière! La jaugeant du regard, elle me ressemblait à de nombreux points puisque son visage était doux, presque familier, et sa était taille plus ou moins semblable à la mienne bien que je fusse légèrement plus haute. Sa question vint ensuite résonner entre les parois de mon crâne, me rendis compte du compliment que l'on m'avait fait. Ah ha! Bien tenter mais je ne me laisse pas si facilement amadouée! D'une autre part....qu'avais je a risquer en faisant mention de mes origines?

-Je viens de Nandis, vivre là bas commençait sérieusement à devenir rébarbatif! Donc, je me suis dis qu'il était grand temps d'en savoir plus sur mes origines! C'est la première fois que j'affronte cette végétation, la forêt de Silmariën me paraît des plus curieuse et intéressantes! Bien que je sois perdue, j'ai tout de même réussi à tomber sur une autre fée, est ce que les autres te ressemblent un peu? Cela serait si flatteur pour la race!

Je n'avais pas réussis à dire "nôtre race", cela pour moi était encore une chose impossible à faire mais tout de même, je ne m'étais pas vendue en disant "ta race". Un minimum de jugeote tout de même!

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 02 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
La Faucheuse
avatar
Récits 125
MessageSujet: Re: Le masque de l'araignée !   Jeu 26 Avr - 15:20

Malgré sa sombre journée, Soonïle n'avait pas encore quitté la forêt qui l'avait vu naitre. Nul n'avait eu vent de ses intentions, ni le pourquoi de sa traitrise envers son peuple... Mais toujours était-il qu'elle demeurait libre. De plus, sans même le savoir, la Dryade corrompue avait mis fin aux plans de Nyuulie, ce qui risquait très probablement de déclencher ses foudres à l'égard de ses conseurs. Peut-être que tous ses crimes avaient un but précis, mais si tel était le cas, mieux valait en ignorer l'issue...

Mais alors que le couchant teintait l'horizon de son manteau orangé, Soonïle fit la rencontre de Enya, une Fée du corail. Et bien que cette race Féerique était encore méconnue des habitantes de Silmariën, la Dryade ressentit en cette dernière une opportunité de se parfaire. Toutefois, ignorant tout de ses compétences, elle décida en premier lieu de jouer à la parfaite petite camarade un peu bébête. Le genre de spécimen dont on ne se méfie guère en somme... À cela, comme convenu, l'inconnue mordit à l'hameçon. Sans éprouver de malaise, elle accepta de suivre sa nouvelle "amie" jusque dans un lieu plus isolé afin de se confier. À la suite de quoi, Enya fit part de tout ce qu'elle savait sur son peuple ainsi qu'elle même à Soonïle, et ce, sans même se préoccuper du danger que cela pouvait représenter.

Ce fut de cette façon que la Dryade apprit l'existence des Fées du corail, ainsi que de leurs compétences pour le moins très utiles. Malheureusement pour Enya, le démon jusque là tapit dans le coeur de Soonïle, s'extirpa à l'instant même où cette dernière voulut en savoir plus sur sa nouvelle "amie". Une vilénie qu'elle ne put comprendre qu'à l'instant où elle ressentit une liane lui enserrer le cou avec de plus en plus de force... Enya tenta alors à se débattre, mais avant même qu'elle ne puisse user de ses pouvoirs, la Dryade commanda à la plante de lui sectionner le lien qui unissait sa tête au reste de son corps. Puis, par le biais d'un sombre rituel bien souvent propre aux Drows, Soonïle s'appropria sa puissance, devenant par la même occasion une métisse !

La morale de cette rencontre n'est autre que ; Ne jamais se fier aux apparences. Une triste fin de journée pour Enya qui désormais fait pâle figure en gisant en deux morceaux au pied d'un arbre. Quant à Soonïle, elle était déjà loin...


~ Enya est décédée le 2 Khole du mois de Vita, à 19 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le masque de l'araignée !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le masque de l'araignée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: