AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !   Mer 19 Oct - 18:59

~ Mon identité ~

~ Prénom : Cormalie
~ Nom : D. Unor'heilka
~ Surnom : "CoCo"

~ Âge : 100
~ Jour & Mois de naissance : "8 Oryi de gaïa"
~ Sexe : Féminin
~ Race : Oubliée

~ Lieu de naissance : "Dans la demeure familliale."
~ Lieu où vous vous trouvez actuellement : "Aux limites de Rozmiar"

~ Classe : "Sorcier"
~ Alignement : "Chaotique Bonne"


~ Apprenez à me connaître ~

~ Description Physique : "Une jeune peau douce et soyeuse, un air coquine, un regard pourtant vide, mais en fait c'est qu'elle est très entraînée à masquer ses émotions, des petites lèvres minces, elle pèse environs 70 lbs et mesure, 4 pieds. Ces yeux sont rouge rosés, en cause de sa vision très développée, cependant elle doit s'ombrer les yeux en partie car le soleil l'agace. Elle se vêtira en générale d'une robe assez noble et propre, dû à ses goût pour le luxe, et se sens plus confortable ainsi. Elle porte beaucoup de soi et déteste l'hiver, car elle ne peut pas se vêtir comme elle est le plus confortable. Elle se sentira attirée par toute les sources de chaleurs, comme si elle en avait jamais assez; et dégagera une bonne chaleur. Elle aime porter divers rubans, et des vêtements longs et élégants. Son visage pourtant si angélique, pourrait en charmer plusieurs, mais elle semble distante, même si elle cherche à se faire remarquer. C'est son pouvoir de persuasion qui l'aide à se sortir de ses ennuis. Elle est consciente de son charme. Les seuls émotions que parfois on peut percevoir, ce sont l'amusement, ou la peur, même si elle est plutôt discrète. Sa voix est légèrement aigu et discrète, mais elle est capable de lâcher des grands cris à faire sursauter les plus courageux quand elle a envie de faire peur un peu. Pour le reste, elle attache la plupart du temps sa chevelure rose violacé avec une boucle blanche. Ses déplacement, sa grâce de mouvement, et ses gestuelles doux précis lui donne l'allure d'une poupée mobile. Elle semble en bonne forme physique, mais clairement préalablement intellectuelle. Son visage qui s'amuse, cache clairement quelque chose de grand, un coeur grand, et un esprit brisé."

~ Description Psychologique : "Une flamme qui rêve d'être observée et admirer, adorer, mais qui fait beaucoup de dégât malgré elle. Recherchant à exister, elle fera tout pour se faire remarquée, du coup dérangeant du cogne cogne dans une heure impossible, jusqu'au coup de faire trébucher quelqu'un, ou attacher un animal compagnie de quelqu'un.

Malheureusement, ses tours sont souvent mal vue, car elle n'a aucune notion de bien et de mal, elle cherche juste à se faire remarquée, et d'un tempérament pas mal active, elle fera la première chose qui lui vient en tête. Que ce soit une chose déplacée, une chose sans intérêt, ou une chose avec un grand impacte. Si elle peut le faire, et que cela la fait remarquer, elle le fait. Mais évidemment, elle est très calculée dans ce qu'elle fait, histoire de rien faire pour rien.

Réfléchit, impulsive, extravertie, sans limite, imaginative, joueuse, mauvaise perdante, elle fera tout pour réussir, et si elle sait qu'elle n'a aucune chance, par orgueil elle annulera le défis avant même le début de celui-ci, où y participera simplement pas. Ce qu'elle ce refuse, c'est de perdre, et celons son esprit calculateur, elle sait quand elle perd, quand elle ne perd pas. Son esprit aiguisé ne l'a pas trompé souvent, voir jamais, cependant sa non-notion du bien et du mal fait en sorte qu'elle peut parfois s'attirer des problèmes, comme elle peut s'attirer l'admiration.

Elle adore être seule avec sa soeur, considérant celle-ci comme la seule personne qu'elle aime, le reste sont comme des joueurs sans intérêts. Elle voit la vie comme un jeu constant. Cependant, elle a la phobie des endroits clos, en cause d'un traumatisme du passé, mais a une dépendance à tout ce qui est chaud, comme si son corps avait été adapté à se nourrir de chaleur. Le froid la rend malade et lui fait perdre la tête, parce qu'elle cherche de la chaleur , et entre en mode survie. C'est pourquoi on la voit souvent se créer littéralement un aura de feu quand elle voyage dans le froid. Il n'y a que la glace de sa soeur qu'elle est capable d'endurer, parce qu'elle y touche pas, et parce qu'elle est familiale. Mais évidemment ce n'est pas elle qui coucherait sur un lit de glace. Pour le reste, son corps suite à divers expériences de ce qui était sa famille, semble ne pas être affecté par la douleur, comme si chacun de ses nerfs auraient été brulés, par contre elle semble adorer ce qui saigne, parce que cela la rend vivante. Elle est à la recherche de sensations fortes, et de blessure ou choses qui la rendrait vivante, car elle sentirait quelque chose. Quand on a t out les nerfs brûlés, on ressens cette attirance de vivre comme quelqu'un de normal... Toute la pureté dans la souffrance et la tendresse, dans les caresses et les blessures, pourquoi n'avait-elle plus le droit de ressentir cela ? C'est cela qui faisait qu'elle en voulait à ses pouvoirs, et à sa famille.

Pour le reste, elle sera enjouée, mais tendance à se masquer pour paraître sérieuse, grande manipulatrice, et persuasive adorant parler, car pendant ce temps elle existe. Elle sera débordante d'Énergie, et aura difficulté à la masquée, cependant elle sait cacher ses émotions, mais bon une hyper-active est tellement décollée, que même si elle cache ses émotions, ses gestes la trahissent ! Tout feu tout flamme, une vrai bombe énergétique, qui cherche à se faire remarquée, peut-être pas de la meilleure manière !
"


~ Biographie & Histoire : "Tranches de vies

Sa vie commença dans un manoir dans les souterrains, où les oubliés vivaient. Au début, une simple fille innocente qui ne comprenait pas le sens de l'existence, à la fin une esprit brisé qui cherche juste à exister.

Comment se sentir quand on possède tout, sauf une existence ? Comment se sentir quand on n'a pas d'amis, pas de famille, mais pourtant entourés de gens comme sois, qui semble être plus des objets que des gens ? Ce sont les questions qui m'ont hantés toute le début de ma vie, vie et existence, qu'elle est la différence ? Quand on vie, on respire, on a un corps, on est un esprit... Quand on existe, des gens nous connaissent, on a des amis, on est plus qu'un objet vivant...

--------------- ------------------ ---------------------

J'ai souvent entendus notre famille parler de nous comme des objets, comme si nous étions des armes. C'est quoi des armes ? Des outils de destruction, dangereux et fait pour faire remarquer un peuple. J'ai crut depuis toujours que, ma famille voulait que je deviennes la parfaite représentation d'une D. Unor'heilka de sang, de chair, et d'âme, pourtant je ressens un besoin de me démarquer, de surpasser ceux-ci. Pendant qu'eux parle de destruction et de soumissions, je pense à la célébrité et la reconnaissance, devenir quelqu'un de respecté par sa notoriété, son charisme, sa présence, son existence. Tendis qu'une arme sera crainte et soumettra tout sur son passage de cendre et de sang.

Le jour où mon père voulait implanter "l'arme" d'Unor'heilka en moi vint enfin à arriver... Ce jour me maudit et m'obligea à être une arme...

On m'enferma dans une pièce, complètement nue, une pièce assez petite, à peine la grandeur d'un petit cabanon, même pas la grandeur d'Une chambre ! Aucune fenêtre, aucune lumière, seulement la lueur causés par les braises partout au sol... Un plancher de braises, impossible d'être ailleurs que dans la chaleur... Je devais restée assise pour ne pas bruler mes cheveux... La souffrance assurée... Je ne suais plus, je ne pouvais plus, je n'avais plus rien dans le corps, seulement que la chaleur, partout la chaleur, les brulures sur mon corps étaient totales, je ne ressentais même plus la différence entre le chaud et le froid, je ne me sentais plus, comme si j'avais cesser d'exister, pourtant je vivais... Je ne comprenais pas ce qui m'arrivais... Pendant que ma famille préparaient le rituel, l'incantation, et le dessin magique, moi je devait survivre à cet enfer de feu. Ma peau était devenue la couleur de poulet légèrement rôtie, je ne ressentais plus rien, je ne sentais que mes organes souffrir d'être dans cet endroit inconfortable, cet enfer totale. Les murs de pierres étaient chauds, le plancher de pierre était brulant, le plafond je n'y est pas touché, mais j'avais l'impression qu'il allait me tombé dessus, les braises étaient comme des coussins inconfortable, qui sont là comme pour nous rappeler qu'on vie, c'est le moment de ma vie où j'ai ressentie les émotions, les sentiments, les plus forts. C'est aussi ce qui fut le dernier moment à ressentir quelque chose.... Après peu importe ce que je faisais, il n'y avait que les blessures saignantes qui m'affectaient...Celles-ci me soulageaient, car ce qui est pire que de mourir dans d'atroce souffrance, c'est de ne pas mourir, et ne jamais souffrir. Ce jour là, mon corps changea, et mon esprit se brisa... Je n'étais plus la gamine que j'étais sensés être, j'étais l'arme d'Unor'heilka....

Celle qui avait pour mission de détruire des vies, pour démontrer que les oubliés existent. Pourquoi ce destin ? Je ne voulais pas de cela, mais c'est ce que ma familles attendaient de moi, et invoquèrent lors du rituel de la destruction des sensations. Ce rituel, nous l'avions tous vécu à l'exception de ma soeur jumelle, mais je crois que par mon influence, elle est devenue comme moi, même si elle m'affirme le contraire, que cela ses fait seule, au finale, peut-être que notre destin est écrit à tous ? Mon but est d'exister, et si pour cela je dois faire comme le destin exige de moi, je le ferai. Mais bon, j'ai l'impression que même le destin m'a oubliée dans la situation que je suis. Je suis affamée, assoiffée, j'ai l'impression de mourir, quand le rituel était tout préparer, et que la cérémonie allait commencée, grâce à mon geste. J'entendis alors une voix dans ma tête qui me dictais: "Mange les braises, manges les tous, manges-les pour exister, manges les pour ta familles, manges-les pour survivre"

Manger des braises ? Je ne comprenais pas, mais dans la situation dans laquelle j'étais, je voyais bien que... Je n'avais plus rien à perdre. Je commençai à déguster ce repas bouillant, et alors, un grand éclat de lumière intense éclata dans la pièce, et autour de la pièce par l'Extérieur, je crut même devenir aveugle, à force que je n'avais jamais vue une lumière aussi forte. J'avais l'impression de bruler vive, mais je sut après que j'avais fusionner avec l'élément, le feu. Le rituel consistais à invoquer le feu en un être, j'étais cet être, qui était qu'une arme, et les braises étaient le feu. En les mangeant, avec le rituel, cela me transforma. Soudain je me sentais de plus en plus soulagée, comme si cette chaleur qui me tuais, à présent me guérissais. Comme si chaque bouché de braise que je prenais me soulageait de mes plaies. C'est pourquoi j'en fit un festin, évidemment vous vous doutez bien que tout ceci était magique, et un rituel, donc non ne me redemandez pas de manger de la braise... La magie secrète de ma famille avait fait, que ce rituel avait été réussite. Le but avait été de me familiarisé à cet élément qu'est le feu, afin que je puisse l'utiliser, et être carrément une partie de celui-ci. C'est pourquoi depuis, je me sens comme une flamme qui cherche à sortir du feu, pour être reconnu pour ce que je fais, pour exister, être autre chose qu'un élément. C'est ainsi que mon existence commença d'abord d'un étincelle, pour finir en flamme, et je vise devenir un feu.

Une fois le rituel terminé, je ressortie de l'endroit, intacte, mise à part mes nerfs intérieurs qui avaient été complètement brulée, ne me demandez pas comment cela a pu se passer, je l'ignore, mais la magie utiliser ce jour là, avait sauvé mon corps, et l'avait modifier, pour me rapprocher de mon élément. Cependant, mon esprit avait été brisé, car depuis ce jour, et encore aujourd'hui, même si je fais tout pour me démarquer, et me faire remarquer, je reste encore qu'une arme D. Unor'heilka. J'ai jamais sut ce que voulait dire ce D. devant mon nom de famille, mais je crois qu'il s'associe à destruction...C'est pourquoi, quand je fais des coups, j'essaye de ne rien détruire, mais en dirais que chaque chose que je fais, ne fait que cela détruire... C'est pourquoi je me qualifie de maudite...

---------- --------------------------- -----------------------

La jeune fille est restée assez longtemps, voir tout le temps indépendante, à l'exception près que sa soeur, était pour elle, un cadeau, parce qu'elle n'était pas seule, sa soeur était toujours là pour la supporté, sourire et lui apporter réconfort, même si elle ignorait comment... Juste sa présence apportait à Cormalie, la force d'un dieu. Elle se sentait épaulée, aimer par sa soeur, ce qui faisait en sorte que Cormalie était presque toujours avec celle-ci, quand elles n'étaient pas en "missions" séparées. À chaque fois que Caïmassëa partait en mission, Cormalie se plaignait, et faisait énormément de mauvais coup. Car elle avait jamais de mission. C'est plus tard qu'elle sut que sa soeur jumelle, se donnait des missions, la famille ne leurs avaient jamais données de missions. C'est pourquoi qu'elle commençait à farfouiller la ville, à la recherche de mission, ou bien carrément de défis, qui deviendrait ses missions qu'elle se donnait elle même. L'ennui était que pendant que Caïmassëa était en mission, Cormalie elle faisait des actes même régulièrement méchant et déplacé, elle voyait ses défis, qui seraient nuisibles ou pas pour la population, comme ses missions s'impliquant à fond dans ce qu'elle faisait. Le problème de Cormalie, comme celui de sa soeur d'ailleurs, est que ces deux jumelles là, ne savaient pas ce qu'était bien agir, ou mal agir, pour elles réussir des missions étaient signe de bonne chose, ce l'était surement pour elles, mais pour les autres....

Imaginez, les deux filles sont livrées à elles mêmes, avec de grands pouvoirs, alors que leur famille ne s'occupaient pas d'eux, si ce n'était de les nourrir, les loger et les éduquer. Apprendre les bonnes manières, les matières de bases... Et tout cela par un professeur privé.

-------------- -------------------- -----------------------------

Un bon jour, je pris comme décision de faire une mission avec Caïmassëa histoire de démontrer la supériorité que nous étions, moi et ma soeur. Les jumelles qui contrôlaient l'eau et le feu ! Un riche homme, qui m'inspirait confiance par son charisme se présenta dans un restaurant où toute les deux adorions manger, parce que pour une fois on se voyaient seule à seule. C'était notre journée qu'on appelait "CoCa" parce qu'on la passait ensemble, peu importe les missions, peu importe les ordres, tant qu'on restait ensemble. Coca pour Cormalie et Caïmassëa. Cet homme nous connaissait, car le vouloir ou pas, nous étions assez connus, en raison de notre famille. C'était un elfe noir richement vêtu avec de belles expressions, et beaucoup de pierres précieuses.

"Tient tient, les filles D. Unor'heilka. Je me présente, Grodrak de Knor, vieille progéniture de cette famille discrète. Cependant, je recherche des gens qui auront plus de facilité à infiltrer le château, je crois que vous êtes les plus apte à faire cela."

Grodrak ouvrit un sac remplie de fond en comble de pierres précieuses. Comme c'était notre journée Coca, et qu'on serait fière d'avoir une aussi grande somme pour une mission, on n'acceptait avant même de savoir ce qu'était la mission. Tout était possible avec nos pouvoirs de toute façon, c'est ce que je me disais en tout cas ce jour là. C'est ainsi qu'il nous dicta: " Je vous donnes jusqu'à demain, pour ramener la hache du roi. Pourquoi n'avions nous pas douter que cela nous bannirait ? Car on en avait que faire, en tout cas, moi mon but était de me faire connaître, alors peu importe ce que je faisais, si j'aidais quelqu'un en plus d'être connue, j'acceptais aveuglement ! Et c'était encore le cas sauf que je réfléchit plus avant d'accepter hihi.

C'est ainsi que toute deux nous nous avions infiltré sans problème dans le château, puis avons voler la hache du roi, pour la donner au nain, qui semblait tellement content ,cela m'avait fait sourire, de voir quelqu'un content. Quelqu'un qu'on avait aider avec notre coeur. Il nous donna cette montagne de pierres précieuses, et nous étions enfin indépendante de la famille. Malheureusement pour nous, on fut découverte assez rapidement en cause des meubles en cendre laissé derrière nous, et les plancher glacer. En plus, notre famille nous avait dénoncer sans aucune scrupule, je crois que cela faisait partit de leurs plans, de nous faire quitter la ville, où nous étions née.

"



~ Suppléments ~

~ Particularités propres à votre espèce : Infravision. Agilité accrue, ouïe et odorat supérieurs.

~ Ce que vous aimez : Les tours, rire, se faire connaître, la chaleur, la nourriture, la richesse.

~ Ce que vous détestez : Le froid, les endroits clos, les prisons, les endroits surpeuplées.

~ Vos peurs : "-Clostrophobie -Agoraphobie"

~ Arme(s) : Sa magie, son sac sans poids !

~ Signe(s) particulier(s) : "Aucuns si ce n'est ses cheveux roses violacés."

~ Points forts : "Je suis une fille avec une grande imagination, créative, amusante, intellectuel, protectrice, attachante. Je ferais n'importe quoi pour ma soeur, c'est la personne la plus importante pour moi. Sa vie compte plus que la mienne, et de toute façon je suis une arme, et je serai son arme. Je serai son ange gardienne. Je suis stratégique, positive, dynamique, énergique, en forme, coquine. Je suis forte en plans, en stratégie, en fuite. Je n'abandonne pas, mais je connais mes faiblesses, et sait reconnaitre une défaite, ainsi je fais tout pour nous garder en vie. Sinon, je suis très forte en infiltration, même si après notre passage il y a beaucoup de destruction... Quand je suis avec ma soeur, notre puissance est inimaginable. Notre force est l'unification. Et avec ma logique et mon intelligence, je réussis souvent à utiliser nos pouvoirs de la manière la plus efficace possible. Je suis brillante, charismatique, et j'essaye d'être capable de manipuler de mon mieux, afin de nous sortir des faux bons. Utilisant persuasion, ingéniosité, et magie, je suis une très bonne stratège."

~ Points faibles : "Je me sens très mal, et désemparée sans ma soeur. J'ai toujours l'impression qu'il me manque une partie de moi-même quand je suis séparée d'elle. Je m'avoue dépendante d'elle, de sa présence, c'est une partie de moi, je suis une partie d'elle. Je détruirais tout sur mon passage jusqu'à la retrouver, quand je serais à sa recherche. Cela principalement depuis notre bannissement. Sinon, ne supportant pas d'être enfermée, dépourvue de liberté, je déchaînerais mes pouvoirs jusqu'à être libre .Je n'aurais cure d'en mourir, si cela aurait été en brulant tout mes pouvoirs pour détruire ma prison. Je n'aime pas les foules, et celles-ci me rendre vraiment faible, je me sens trop normale dans une foule, et surtout, je me sens fragile. Il m'arrive même de m'évanouir dans des foules. Car, j'entends tout le monde en même temps, et cela me désoriente. Je n'ai pas un bon sens de l'orientation, je me fis à l'instinct, et pour les voyages c'est pas toujours la meilleur solution pour trouver le lieu recherché, cependant je vais toujours où on peut manger et boire. Sinon, je suis à la recherche de sensation forte, dépendante de ma perception sensorielle, j'essaye de trouver des actions qui soulagerait mon corps, qui me fait souffrir, comme si chaque instant que je vivais, je brulais."


~ Mes secrets ~

~ Pouvoirs : "7 pouvoirs:

-Verfang, La Marche Enflammée: Sortilège qui invoque la puissance du feu, afin de propulser la lanceuse du sort, vers une direction, par la propulsion du feu sous ses pieds. Elle peut faire un saut de 20m maximum, après quoi elle se brise quelque chose. Ce 30m est soit sur une distance de longueur ou de hauteur, elle est aussi décomposable, mais au delà de 20m, elle se briserait quelque chose. Évidemment, un saut de 30m, prendrait toute sa concentration le temps de le faire.

Particularité: Pour faire un saut de 20m, elle ne pourrait que s'accrocher quelque part. Pour faire un saut de 19m, elle pourrait flotter seulement 1m de long à cette hauteur, après elle tomberait, si elle n'atterrit pas. Même chose pour un saut de 10 m, elle pourrait en flotter 10 avant de devoir atterrir.

Cependant, Cormalie préfère utiliser ce sortilège combiné avec le demona cristal de sa soeur, cela lui permet de se diriger où elle veut, tant qu'il y a du solide en dessous, cela lui permet de se propulser sur 40m, en raison qu'elle est soutenue par la glace. Pour finir, elle devra obligatoirement transporter sa soeur, afin que celle-ci puisse créer la piste à mesure, histoire de conserver le soutient.

Invocation: Par la puissance du feu éternel en moi, j'invoque VERFANG, LA MARCHE ENFLAMMÉE !!

-Blinken, Retour aux sources: Sortilège qui invoque la puissance du feu, pour utiliser la lumière d'un intense flash, qui aveugle tout ceux qui la regarde, pendant 2 minutes. Voyant noir, cela lui est utile pour s'enfuir.

Invocation: Feu feu jolie feu, BLINKEN !! (Feu feu jolie feu, FLASH !!)

-Wie Feuer, as de feu: Sortilège qui invoque la puissance du feu, afin de l'utiliser comme une arme. Elle peut lui donner la forme qu'elle veut, mais celle-ci disparaît dès qu'elle lance autre chose. Cet arme restera tant que la porteuse ne lance aucun autre sortilège, parce que la maintenir demande concentration, ainsi elle peut utiliser le feu comme projectile, ou bien comme arme de corps à corps, tant qu'elle fait profiter ses talents martiaux.

Invocation: WIE FEUER, BRENNT MEINE SORGEN! !! (As de feu, brûle mon soucie ! !!)

-Brücke Feuer pont de feu: Sortilège qui invoque la puissance du feu, afin de l'utiliser comme un bouclier. Celle-ci crée un onde de choc qui s'arrête aux murs, afin de créer une explosion en cercle. Elle utilise ce pouvoir pour se sortir des prisons, celui-ci ne se déclenche que si elle se sens enfermée, en cause de sa claustrophobie.

-Invocation: BRÜCKE FEUER UMGIBT MICH ! !! ! (Pont de feu, encercle-moi ! !!! !)

-

Invocation

-

Invocation

-

Invocation

Ce sont les seuls sortilèges qu'elle connaît pour le moment.
"





~ Utilitaires ~

~ Ma couleur utilisée : "Darkorange"
~ Lien de votre inventaire :
~ Code : Approuvé par Elfwyn !


~ Origine, Désir ou Mystère ~

~ P.N.J : "Oui "

~ Narrateur : "[i[/i]"

~ Le premier pas : "PNJ"

~ Origine : "Suite aux délibérations, les soeurs sont jugées coupable de tentative de vol sur un objet sacré appartenant à la royauté naine. Les deux Oubliées seront exilées des terres. Bannies pour un temps indéfini (à vie?) de Rozmiar et ce par décision pas tout à fait unanime. Si l'exil n'était pas accepté, c'était la peine de mort. Soulagées de pouvoir garder leur vie, les filles acceptent volontiers ce châtiment. Caïma et Cormalie se retrouvent donc avec des rations pour trois jours et le peu d'effets personnel apportés par leur parents aux portes de la ville, et Cormalie aura son sac, avec le trésors donner pour la mission par l'elfe noir (Des pierres précieuses). Sans savoir exactement où aller, les soeurs se décident d'explorer le monde extérieur en quête d'aventure et de connaissances. Elle entreprendront alors leurs chemin en direction de la surface, guidées par (PNJ)."
~ Approbation d'Elfwyn : J'approuve petite flammèche, mais comme dit dans la présentation de ta soeur, la fin de votre scénario diffèrera légèrement en RP.


~ Votre niveau dans le rôle play ~

~ Test RP : "Merci de choisir parmi les 4 situations proposées ... Gore/horreur

J'étais assise dans un salon, quand des enfants plus jeunes que moi sont venue me voir, fascinée par ma présence, par ma chevelure, et mes traits complètements différents d'eux, des nains. J'avais pour mission de les garder, pendant qu'il y avait une réunion, entre ma famille et la leur. Comme j'étais une oubliée, et que je paraissais plus vieille qu'eux, et avait plus de vécu qu'eux. C'est ainsi que ceux-ci fascinée, me demandèrent de leur raconter une histoire. Comme c'était la nuit, et qui dit nuit dit frayeur, et fraicheur, je me décidai à leur raconter une histoire effrayante.

"Assoyez-vous les enfants, je vais vous racontez une histoire, une histoire qui m'avait beaucoup amusée, car chaque jour, est un jour différent, et que ce jour là, quand on m'a assigner cette mission, j'étais dans le jour des larmes, un jour où je provoque la tristesse pour ne pas pleurer."

Les enfants s'assoient, tous en demi-cercle autour de moi, curieux de connaître mon histoire. C'était connu tout les enfants du monde avaient des raisons d'être triste parfois. Moi ce qui m'avait fait créer ce jour, c'est que c'était le premier jour que ma jumelle étaient partie. J'avais pleurer beaucoup, puis j'avais décidé d'arrêter de pleurer, et de faire mon chemin, pendant son absence. Je continua donc mon histoire une fois les enfants tous en place...

¤J'avais eut pour mission, de capturer un oublié, et de l'amener dans mon appartement, afin de lui extirper des informations sur un objet que sa famille possédait. Par la suite, il fallait que je réfléchisse à comment m'y prendre. Parce qu'attaquer quelqu'un en pleine ville m'aurait valu l'emprisonnement. Alors je décidai d'aller à la rencontre de cette personne, parce que c'était commun qu'entre oublié, des garçons et des filles de diverses familles se rencontrent, afin de nouer des liens. Il y avait même des familles qui avaient été fusionner par cette méthode. Ainsi je réussis à obtenir ce rendez-vous sans problème, je m'étais faite belle pour ce garçons qui était dans mes âges, et je l'avais invité à une promenade. Le garçons était naïf, donc facile à faire marcher, et je crois que j'avais réussis à le charmer, le regard qu'il avait quand il me regardait en voulait dire beaucoup. Ma mission était de trouver l'emplacement, ou littéralement l'objet, une amulette aux pouvoirs convoités par ma famille, et ramener ces informations, ou rapporter l'objet à ma famille. L'ayant charmé avec des douces paroles, je décidai de l'amener dans les bois, je connaissais l'emplacement d'une cabane loin de tous, j'étais contente qu'il me suit et semblait aussi intéressé par moi. Ainsi nous sommes aller à cette cabane, là-bas je ferai mon devoir. ¤
[i]
Je pris le temps de sourire d'un air presque effrayant en parlant de cette situation... C'est drôle mais voir le visage curieux, innocent et attiré de ces enfants écoutant mon histoire, me remplissait le coeur de joie. Cependant... Ce n'est pas des histoires qu'on devrait conter à des enfants... Mais bon, cela je n'y pensais pas. Et j'aime traumatiser des jeunes pousses, afin de leurs apprendre plus vite la noirceur de la vie. Parce que c'est inévitable.

¤Le garçon me dit: "M'eh dit... Qu'est-ce que tu aimes faire toi ? Aimerais-tu qu'on sois amis ?
-Ah.. bien sur, mais on est pas déjà amis non ?
-Maintenant oui alors ! "

Je pris un temps pour allumer des chandelles, avec ma magie, puis je verrouilla la portière. Le garçon n'en fit pas de cas... Cependant à présent, une hâte et un plaisir énorme m'envahit, mon estomac c'était remplie de papillons. Je ne put donc pas attendre plus longtemps. Je détacha la chemise du garçon, et je vis une amulette, c'était clairement celle que mes parents voulaient. Pourquoi vouloir d'un objet comme celui-ci ? Je me mise à flatter un peu le torse du garçon et lui demanda, le regard illuminée par les chandelles, lui demander d'une voix douce:

"M'eh dit.. Qu'est-ce que ce collier, il est magique n'est-ce pas ?
-Oui, il me protège des magies mentales des gens ! Il m'a été donnée par mon père, à ma naissance.
-Ah moi aussi je connais quelques tours... Regarde bien..."

Je me mise à jouer avec des chandelles, jonglant un peu avec celle-ci en chantonnant:

"Laisses-toi enivré, par la douce arôme de cannelle. Ces chandelles, vont nous faire se rappeler de cette nuit où nous avons désobéit. Il fait sombre, et nous avons dépassé le temps qui nous avais été accordés. Enchante-moi, montre-moi ton visage qui souris"

Comme je faisais cela dans une petite mélodie, le garçon rigola doucement, puis j'allume les chandelles après les avoirs posés chaque côté du garçon. Maintenant j'étais prête, il était prit au piège.

"M'heh.... Tu me le donnes ce collier ?
-Ehh... je.. non je dois le garder ! C'est un cadeau de mon papa..."

Alors, je m'approcha de lui. Et me mise à murmurer une petite mélodie, en flattant doucement son dos et ses épaules.

"C'est la nuit, tu vois bien, que personne ne viendra te sauver demain ? En me suivant tu as déjà abandonner ta liberté. Très bientôt, tu seras couper en morceau si tu ne me donnes pas ce que je veux... Jouons oui, jouons à celui qui pleure le plus longtemps...
-Co..cormalie.. que.. que fais-tu ? On est ami pas vrai ?
-Ferme les yeux... Fait le vide en toi..."

Le garçon obéit et je m'étire le bras vers une corde, je l'attache puis lui met un foulard sur les yeux.

"Tu es mignon comme cela, en dirais un écureuil piégé par une louve.
-Cormalie... J'aime pas ça... Arrête s'il te plaît..."

C'est alors qu'après lui avoir fait une légère lichette dans le cou, je pris deux chandelles, et fit couler de la cire sur ses épaules, et son cou. Le garçon hurlait de terreur... Mais il était seul, avec moi... J'allais le tuer s'il le fallait.

"Arrête Cormalie sa fais mal.. Arrête !!"

Dit-il en pleurnichant, je continuait de faire tombé de la cire sur lui. De tant à autre murmura, la suite de ma petite mélodie.

"Tu ne peux plus, tu ne peux plus, tu n'as plus la possibilité de te sauver... Vas-y donne-le moi, et sauve-toi dans la pénombre de la forêt, tu courras courras aussi vite que tes petites jambes te le permettent...."

Le garçon hésita pendant un long moment, mais en larmes, totalement effrayée et en pleur, il finit par me donner le collier... Mais moi je ne l'ai pas détacher... Je l'ai abandonné là-bas trop hâter d'aller porter le trésor à mes parents... Le garçon est surement mort à l'heure qu'il est, et il est porté disparut et recherché par sa famille. J'aurais pu l'aimer, mais je ne voulais que m'amuser, c'est ce que j'ai f ais....¤

Les enfants regardaient maintenant Cormalie, non par admiration, mais par peur, plusieurs étaient même en larme, qu'ils essayaient de cacher, et la réunion se termina. Cormalie retourna au manoir, avec son divertissement terminé.



[size=18]~ Une pensée personnelle à faire partager ? ~

~ Votre petit mot : (Je skip, vue qu'on a un PNJ. Cormalie comme sa soeur, est encore en apprentissage, donc apprendra des sortilèges au fil de ses obstacles et aventures.)


~ Statut ~

~ /Terminé ~


Dernière édition par Cormalie le Lun 24 Oct - 0:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3345
MessageSujet: Re: (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !   Dim 23 Oct - 13:07

Bonjour Cormalie,

Une histoire intéressante et originale, félicitations. Cependant, je te demanderais d'être un peu plus attentionné lorsque tu contes. Car l'oubli de mots ainsi que diverses fautes grossières, peuvent empiéter sévèrement sur la qualité de ton RP. Ainsi, je voudrais que tu me fasses un petit test RP de façon à savoir où tu en es dans ce domaine.

Attention, ne vois pas ça comme un jugement, mais comme j'ai pu le dire jadis, la différence de niveau entre les membres peut engendrer une démotivation, ce qui est déjà arrivé. Et même si pour le moment tu ne RP qu'avec ta soeur et le PNJ, je te demande de le faire, car cela ne durera sans doute pas.

Quant aux pouvoirs, il serait bien de préciser à combien de hauteur ta marche de feu te propulse ^^

Donc merci de faire le test RP, ainsi que ton inventaire ~ICI~

P.S : J'oubliais... édite ton histoire au sujet du Drow, car vous ne les connaissez pas encore. Seuls les nains et vous-mêmes vous sont communs. L'histoire de Rozmiar vous en dira plus.

Bien à toi, Elfwyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !   Lun 24 Oct - 0:30

Le travail est fait, je vais faire mon inventaire sur le champs ! Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3345
MessageSujet: Re: (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !   Mer 26 Oct - 6:00

Bonjour Cormalie,

Voilà qui est mieux, et ton test RP et très bien, merci. Mais il reste néanmoins un léger problème. N'oublie pas que vous vous trouvez dans les tréfonds obscurs, donc... guère de vu sur le ciel, pas de levé de soleil, ni de couché. Donc abandonne cette notion de nuit et de jour, car le seul lieu d'où vous pouvez voir cela, et qui est aussi votre seule fenêtre sur le monde. N'est autres que les mines d'Astryum, situées dans les profondeurs du gouffre rampant.

Et pour finir, ne t'avise pas de faire un RP avec la même mise en page que ton test, à savoir que ta couleur est uniquement là pour tes dialogues, pensées et télépathies. Je t'encourage par ailleurs à bien les relire ~ICI~

Voilà voilà, tout est bon donc. J'approuve ta présentation, tu peux dés lors aller signer le pacte. Après quoi, je t'informerai lorsque l'histoire de Rozmiar paraitra, ainsi que votre RP de lancement.

Bienvenue sur Les Sept Destinées Cormalie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Terminé)Tout feu tout flamme ! Cormalie la malpolie ! Coco et ses singeries !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: