AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Un Destin Lié...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Un Destin Lié...   Mer 10 Oct - 12:51

[...Arrow La maison de l'Impure du village]

Entretemps, au sein même de la forêt bordant le village d'Umar, telle les bras d'une mère entourant le berceau de son enfant, une Hybride répondant au prénom de Fodz, observait cette fourmilière mêlée d'Humains et de demi-Elfes. Ca faisait un moment maintenant qu'elle arpentait cette région, et même si elle s'y sentait bien, elle éprouvait malgré tout la triste sensation de ne point être à sa place. Heureusement encore que Lily était là, sa présence cassait sa solitude et réchauffait son coeur. Mais elle savait également qu'elle ne mènerait pas éternellement cette vie, tôt ou tard elle finirait pas passer à autre chose, Fodz en était convaincue, sans pouvoir hélas l'affirmer ouvertement.

Peu à peu, la nuit drapait les collines d'Umar de son noir manteau, et plus le temps s'écoulait, plus le village donnait l'impression de s'assoupir. Ainsi, n'ayant plus grand chose d'intéressant à voir, Fodz décida de s'en retourner dans la plus profonde forêt. Mais alors que celle-ci se détournait de la bourgade, Lily, toujours à ses côtés, ne put retenir un cri de surprise. À cela, l'Hybride lui demanda ce qui se passait pour susciter pareil sursaut. Son amie la Fée s'excusa, et bien qu'elle jugeait sa réaction normale lorsqu'elle aperçut une de ses consoeurs en compagnie d'une Humaine, elle prit malgré tout le temps de le lui expliquer. Suite à cette écoute, Fodz partagea durant l'espace de quelques secondes l'étonnement de Lily, car jamais jusqu'alors elle n'avait vu d'autres Fées que son amie, et surtout accompagnant une personne de même taille qu'elle. Ce fut alors éprise d'un soudain élan d'aller à leur encontre, que l'Hybride proposa à Lily de se lancer, et qu'en plus de cela c'était l'occasion rêvée de parfaire ses connaissances sur Astrune. Sans oublier que l'Humaine transportait avec elle un sac emplie de choses toute plus appétissantes les unes que les autres. Voilà un plaisir qui calmerait pour de bon ses aigreurs d'estomac.

Soomïne voletait autour de Sabby, tandis que celle-ci s'approchait de la forêt. Les lueurs du couchant la rendaient toujours toute folle. Et pourtant, toutes deux étaient loin de se douter qu'à l'orée de leur destination, le duo Fodz et Lily attendait leur venue...


[Annonce : L'ordre RP est donc redéfini, mais je vous invite néanmoins à vous prévenir par MP sur qui commence. Quant à toi Fodz, merci de ne pas faire interagir Lily, celle-ci étant par défaut un PNJ Exclamation ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 27 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   Dim 25 Nov - 19:44

Hors de vue, Fodz s’est postée derrière un arbre, le dos contre le tronc. Sa compagne, Lily, se trouvait de l’autre côté du chemin qu’emprunteront les deux individus. Ayant élaboré un pseudo-plan, elles attendaient que leurs «cibles» passent à leur niveau. Une fois qu’ils auront fait quelques pas, l’Elfe-Renard se glissera derrière eux tandis que la Fée fera diversion. Fodz est passée maitre dans l’art du pickpocket et elle pourra en profiter. Pourquoi être obligée de se mêler à la foule du village alors qu’on vient leur livrer un repas et, qui sait, quelques objets qu’elle pourra revendre par là suite?

Les pas de l’humaine se rapprochaient. Fodz s’accroupit, et fixa droit devant elle. Ça y est, ses yeux s’arrêtent sur l’humaine pendant une seconde mais rapidement, ces iris jaunes ambrés étaient quasi hypnotisés par le sac que la voyageuse portait. Malgré son caractère habituellement beaucoup plus nerveux, elle est totalement concentrée. Bouger trop précocement pourrais faire échouer leur chances d’attraper le mystérieux butin du sac. De plus, elle sait qu’elle peut se fier sur son amie pour réussir leur coup. Alors que cette dernière s’occupait de sa tache, l’hybride se faufile, sans bruit, derrière la femme stoppée par la Fée. Une fois à proximité, elle glisse sa main fine et griffée dans le sac. Elle réussi à prendre quelques trucs mais ne porte pas vraiment attention à ce qu’elle saisi. Rapidement et toujours sans bruit, l’Elfe-Renard planque son butin un peu partout dans ses vêtements puis, lentement et sans se détourner, elle recule afin de retrouver sa cachette parmi les arbres.

(Je préfère faire un peu court comme intervention de peur de dépasser certaines limites que je ne connais pas encore. Mes autres «écritures» s'élaboreront avec le temps. Merci de votre patience Smile )

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 29 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   Ven 30 Nov - 23:56

Enormément de choses s’étaient passées depuis son arrivée au village d’Umar. Rita, Elizia, Lourine, Emy, Soomïne, Ellesime ainsi que d’autres personnes avaient croisés sa route. Il était compréhensible que Sabby était d’humeur méfiante désormais avec quiconque qu’elle ne connaissait pas. Surtout que Soomïne avait fait le choix de rester à ses côtés. Les émotions furent fortes, une vraie montagne russe, au point ou Soomïne finira par s’écrouler et s’endormir profondément. Sabby resta à ses côtés le temps qu’elle se repose, jusqu’à son réveil qui se fit vers les environs de midi. L’inquiétude l’envahit. Elle avait mal au cœur, elle espérait que la petite fille ne regretterait pas son choix d’être restée avec elle. Si c’était le cas, Sabby ferait le nécessaire pour la ramener chez elle… mais il n’en sera rien. La petite fée lui avait montré son amour le plus sincère à son égard pour la rassurer en l’enlaçant tendrement. A la façon d’une petite fille avec sa mère. La prêtresse lâchant un soupir de soulagement… plus qu’heureuse de ne pas perdre sa nouvelle amie. Ne parvenant ainsi pas à retenir ses larmes qui se déversèrent telle une cascade. Tout commençant à ressortir, elle se libérait enfin de toutes ses émotions. Elles restèrent enlacées ainsi pendant de longues minutes. Jusqu’à qu’elles soient calmées toutes les deux.

Soomïne semblait s’être bien reposée malgré la courte sieste qu’elle avait pu avoir après de tels événements. Cependant, elle se jura de tout faire pour lui laisser une bonne nuit bien reposante à l’extérieur. Jetant tout de même un œil aux cieux pour être sûre de son coup. Mais apparemment, rien ne prévoyait un mauvais temps dans la nuit à venir. C’était une bonne idée. Elle était sûre que ça plairait à la petite fée. Fallait juste prévoir de trouver un endroit confortable et hors de portée des dangers environnants. Peut-être sur une branche ?

Sauf que là elle ne se sentait pas de force de se lever. Voulant profiter de son petit moment d’intimité avec son amie et la laisser récupérer elle aussi.

- Je suppose que tu as une petite faim toi aussi ? Demanda-t-elle d’une voix toujours aussi douce en détachant la petite sacoche à sa ceinture. J’ai quelques fruits rouges secs mais rien de bien fameux. Ça sera déjà ça pour se caler un peu le ventre, on ira faire un tour dans le village pour refaire le plein.

Elle fit le moins de mouvement possible afin de pouvoir garder la petite fée contre elle et lui présenter une poignée de framboises, fraises et autres fruits sauvages. Elle pouvait manger autant qu’elle le voulait. Sabby allait prendre soin d’elle et se rattraper pour le désastre passé. Mais lorsqu’elle commença à se remplir la panse, la prêtresse pris mystérieusement la parole. D’une voix profonde et d’une sonorité laissant un peu de souffrance transparaître.

- Soomïne. Je voulais d’abord te remercier d’être restée à mes côtés. Ce que tu as vécu, que je n’ai pas pu te protéger comme je le voulais, ça me fait mal mais je ferai tout pour que ça ne se reproduise plus jamais. Reste près de moi, je serai toujours là. Je serai toujours ton amie et compte toujours sur moi.

Commença-t-elle par dire mais ça ne sera pas tout. Elle voulait se confier, lui parler d’elle. Lui montrer qui elle était en racontant quelques parties de sa vie. Que Soomïne puisse se sentir rassurée que Sabby lui fasse si confiance. La prêtresse n’avait jamais autant parlé, jamais sur des détails aussi sensibles. En passant par la trahison de ses parents envers sa meilleure amie qui s’était retournée contre elle en la torturant en mettant la faute sur son géniteur. Ce à quoi elle lui montra sa main gauche mutilée, l’index, le majeur et l’annulaire dépourvu d’ongles, une longue cicatrice parcourant le long de ses doigts. Soomïne comprenait aisément, elle n’avait pas besoin d’aller dans les détails douloureux davantage qu’actuellement. Ensuite s’ensuivit l’histoire du magicien et sa malédiction. Elle lui expliqua qu’elle changeait d’apparence la nuit mais qu’elle était toujours elle-même. Sauf qu’elle avait peut-être un caractère un peu plus dur.

- Si jamais je venais à me changer ainsi… n’ai nullement peur. Je serai toujours moi, toujours là, juste différente à ta vue. Mais mon cœur ne changera pas. Dit-elle en posant son index gauche sur là où se trouvait le cœur de son amie.

Pendant presque deux heures, elle parlait d’elle et Soomïne vint faire de même. Mêlant leurs histoires, trouvant des points communs. Elles firent connaissances comme jamais Sabby n’avait pu le faire depuis la disparition d’Ely. La petite fée libérait le cœur de la prêtresse d’un poids considérable. Se sentant sur un petit nuage, heureuse de pouvoir enfin se libérer de la sorte. C’était si soulageant ! Et surtout avec une amie qui nous accompagnait en faisant de même. Sabby l’écoutait attentivement, tentait de retenir le moindre détail. Serrant cette dernière dans ses bras pour la rassurer, qu’elle ne l’abandonnerait jamais. Mais à force de parler, elles finirent par avoir faim et remarquèrent l’heure plus que tardive.

- On devrait aller faire un tour à l’auberge sinon on va mourir de faim à demain matin…

Sabby se leva alors en gardant la petite dans ses bras et en lui proposant de se miniaturiser pour se cacher. Celle-ci appréciait ainsi se poser sur sa tête apparemment. Et les deux amies partirent à l’auberge faire quelques courses pour ensuite revenir aux abords de la forêt. Il était évidemment inutile de repasser par là où tous les malheurs étaient survenus. Sabby allait faire visiter les environs à Soomïne pour qu’elle découvre ce monde et se rende compte d’elle-même qu’il y avait du bon sur Astrune. Par la même occasion, trouver un endroit où dormir tranquillement.

Pour cela, fallait s’enfoncer un peu dans les bois mais pas trop. La prêtresse ne voulait pas prendre le risque de se perdre maintenant et y faire encore une mauvaise rencontre. D’ailleurs elle n’avait pas senti qu’on les observait de loin. Une personne bien innocente, même deux. Un duo pareil au siens. S’approchant en marchant tranquillement et parlant un peu avec Soomïne, la voyant surexcitée à voler dans tous les sens.

- Qu’est-ce qui te prends, Soomïne ? S’interrogea-t-elle en la regardant en rigolant à peine. C’est le crépuscule qui te met dans cet état, hein ?

Et paf ! Les choses s’enchaînèrent à nouveau !

- Oh mais… Une fée, Soomïne !

S’exclama la prêtresse après avoir fait un bond monstre, le cœur battant la chamade à cette surprise de taille. Les yeux ronds mais brillant, l’humaine l’observa et tenta de comprendre son charabia sans se rendre compte qu’on la volait dans son dos. Ce fut seulement le poids de la sacoche qui se réduisait qui l’a fit réaliser ce qu’il s’était passé pendant ce temps. Se retournant vivement, elle ne remarqua rien. Ça avait été furtif mais les légères et fines traces sur le sol indiquaient bien qu’il y avait quelqu’un ici. Et pour la première fois depuis plusieurs heures, elle se sentait pas menacée. Leurs présences étaient… malignes mais pas mauvaises bien qu’elles venaient de la voler. Sinon celle qui était dans son dos les auraient tuées sur le coup. Alors la jeune fille s’entreprit d’éteindre le feu en déclarant :

- Suffisait de demander gentiment et un sourire pour que je partage avec vous, vous savez ? Vous pouvez sortir de là, je ne veux aucun mal à qui que ce soit, ce n’est pas ma nature.

Elle attendit quelques secondes ainsi, sans rien dire de plus en observant les alentours afin de découvrir cette personne qui l’avait volée. Mais ses paroles étaient sincères, elle ne ferait aucunes représailles. Même qu’elle lui laisserait la pomme et les fruits secs qu’elle avait pu prendre. Ce qu’elle possédait encore était largement suffisant pour deux jours à Soomïne et elle-même. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’était pas sur ses gardes et que sa conscience magique bouillait en elle en cas d’attaque.

- Si vous vous sentez seules aussi, manger avec nous on peut partager. Déclara-t-elle alors d’une voix qui se voulait amicale. Tu es d’accord, n’est-ce pas Soo’ ? Je sens qu’ils ne sont pas dangereux et c’est curieux aussi de trouver une autre fée ici…

Ainsi elle pourrait peut-être les aider mais aussi profiter d’un moment plus amical avec d’autres personnes. Sabby s’approcha de son amie qui était encore toute petite pour la rassurer par sa simple présence près d’elle. L’inconnue allait-elle se montrer ? Parce que sinon, Sabby s’en irait sans rien demander de plus. Elle ne voulait ni créer d’embrouilles ni embêter qui que ce soit. Les combats et les cris, elle en avait eu sa dose ces dernières heures et n’en supporterait pas plus. Ainsi que pour protéger Soomïne s’ils étaient finalement mauvais pour eux. Mais comme elle ne semblait pas vouloir se montrer...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 31 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   Lun 24 Déc - 4:28


En Silmariën, la tombée de la nuit donnait toujours naissance aux festivités. Cela pouvait paraître mystérieux aux yeux des gens du commun, mais lorsqu'une part de la nature s'endormait une fois le soir venu, et qu'une autre s'éveillait. Les Fées étaient traversées par toutes sortes d'émotions, calmes pour certaines, joyeuses pour d'autres. C'était pour cela que Soomïne était si excitée. Le passage de la nuit au jour et inversement agissait comme une drogue sur le peuple Féerique. Pour paraitre plus clair ; la petite Fée se sentait comme un humain qui sort d'un doux rêve au côté de l'être aimé, avec en même temps la sensation d'assister à un spectacle entrainant avec un début d'ébriété. Or, cette adrénaline, Soomïne avait grand besoin de l'évacuer, ainsi... elle ne trouva rien de mieux à faire que de virevolter à toute vitesse, comme elle eut toujours coutume de le faire. D'ailleurs, elle se mit à rire aux éclats lorsque Sabby fut surprise par son état. Et en guise de réponse à sa question, elle aura droit à une nouvelle série de loopings made in Soomïne.

Mais alors qu'elles s'enfonçaient dans la forêt, exactement au moment où son amie s'écria qu'il y avait une Fée, Soomïne tomba nez à nez sur cette dernière. À cela, le temps se figea instantanément ! - Heuu... Pensa t-elle tout haut. La surprise était violente, un peu plus, et elle aurait cru que Sabby l'avait ramené à sa forêt natale sans qu'elle n'ait eu conscience du trajet. Mais... que faisait-elle ici, et... qui était-elle ? La petite Fée crut pendant un instant, que c'était une envoyée de la reine Ellesime. Mais elle n'avait rien d'une Dryade, et encore moins d'une Nymphe... Est-ce qu'elle était comme elle ? Une Fée intrépide avide d'aventure, ou bien une exclue ?


De toute évidence, le choc était partagé ! Lily, fidèle amie de Fodz, n'aurait jamais cru voir une de ses consoeurs dans une situation semblable à la sienne. Ainsi, pendant que l'humaine dissertait à propos du vol qui venait de lui être commis. Les deux Fées se regardèrent longuement, et ni l'une ni l'autre ne trouva quoi dire... C'était une position très embarrassante, car d'un côté elles étaient heureuses de se voir, mais de l'autre... elles s'intimidaient. Cependant, histoire de ne pas demeurer ainsi des heures durant, Lily, plus sauvage et plus entreprenante, décida de se lancer... Il fallait briser la glace maintenant !

- Bonjour toi... qui es-tu ? Demanda t-elle de sa voix fluette.

- Heuu... Répondit Soomïne devenant plus rouge à chaque seconde qui passait.

Soomïne ne l'aidait pas pour sûr, à savoir qu'il fallait déjà lui laisser le temps d'atterrir. Ce fut pourquoi le groupe donna l'impression de se scinder en deux parties. D'un côté les grands, et de l'autre les petits...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   Mar 25 Déc - 18:35

L’Elfe-Renard s’était réfugiée derrière un arbre. Lorsqu’elle entendit la jeune femme s’adresser à elle sans pour autant l’avoir vu son cœur se mis à battre plus fort.

- Mais comment a-telle su? J’ai pourtant bien fait attention pour ne pas faire de bruit…, se parlant à voix basse.

Elle remarque alors les fines traces qu’elle avait laissé. Elle serre la mâchoire et laisse échapper un faible :

- Gnnn…

Prise entre l’envie de fuir et celle de se montrer, Fodz lève les yeux, cherchant son acolyte. Lily n’était pas retournée dans la forêt comme elle aurait du faire. Au contraire, elle semble être prise d’une fébrilité intense que la jeune femme ne lui connaissait pas ne lui laissant pas vraiment le choix. La voleuse devait se montrer. Lentement, les mains posées sur le sol, la queue basse et les muscles de ses jambes tendus, prêtes à détaler si besoin était, la rouquine sort de sa cachette mais demeure sur le côté de la route. Les oreilles bien droites qui réagissent au moindre bruit présent au alentour, ses yeux ambrés alternent entre la fée inconnue et l’humaine. L’Elfe-Renard, après quelques minutes d’observation afin de s’assurer de leurs réelles intentions, prononce, presque inaudible, un petit :

- B… Bonsoir…., elle déglutit.

Toujours en état d’alerte mais un peu plus détendue, elle rapproche ses jambes de son corps afin d’être accroupie. Dans le cas d’une attaque sournoise, elle aurait encore la possibilité de bondir dans la forêt dense et de prendre les jambes à son cou. Elle savait que Lily ferait de même si elle ressentait toute menace. Les yeux grands ouverts, les pupilles dilatées, Fodz observait attentivement les agissements de son amie puis elle s’informe à cette dernière si tout va bien. En fait, elle tient à savoir si il y a un risque de représailles de la part des êtres présents. Sans vraiment s’en rendre compte, elle pose son arrière-train sur le sol terreux du chemin. N’ayant pas l’habitude d’entamer une conversation, la jeune femme voleuse reste là et attend un signe quelconque, agressif ou pacifique… elle espérait ardemment que ce soit pacifique. Elle n’a pas du tout envie de se battre mais si il le fallait, elle le ferait, ne serait-ce que pour sauver la vie de son amie qui se trouve bien plus proche des deux êtres qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   Ven 22 Fév - 9:18

Soomïne était passée de la joie intense à une timidité que Sabby n’avait encore jamais vue chez elle. En même temps, il y avait de quoi l’être ! C’était quand même une autre fée qui se tenait devant elle, loin de sa forêt natale. Heureusement pour elles deux, aucune agressivité ne se faisait ressentir. Ce qui fut rassurant pour la jeune fille qui se détendit avant de se rendre compte que l’on l’avait volée. C’était habile de ladite personne. La prêtresse ne l’avait pas sentie faire mais les traces de pas l’avaient trahie. Ce fut la seule raison pour laquelle Sabby pu réellement comprendre comment les choses s’étaient passées. Forçant l’autre personne à se manifester et c’est ce qu’elle fit d’ailleurs. Quel ne fut pas son étonnement en voyant de qui il s’agissait. Elle s’attendait à un jeune adolescent ou à un homme mais pas à un… hybride, c’est ça ? Certes, elle n’en avait pas peur mais son visage montrait quand même une forme de crainte. Ou dira-t-on plutôt l’angoisse de l’inconnu.

- Bonsoir. Lui répondit-elle.

*Bon déjà… elle est polie. C’est un bon présage on va dire…*

La regardant s’approcher sans montrer le moindre signe de menace, Sabby sourit alors légèrement pour se montrer amicale envers elle. Jetant de temps à autre un regard inquiet en direction de Soomïne qui ne semblait pas être en danger pour le moment. Mais rien n’était moins sûr. La jeune humaine restait tout de même prête à réagir si quelque chose devait se passer. Il semblait être de même pour l’inconnue qui venait de s’extirper de son buisson. Elle avait une longue chevelure rousse, une queue et des oreilles typiques d’un loup, renard ou voire même un chien. Sabby ne pouvait pas le dire. Peut-être aura-t-elle l’occasion de lui en poser la question. Si le temps se faisait généreux, évidemment… parce que dernièrement, on ne pouvait pas dire que c’était le cas !

- J’imagine que je dois me présenter pour commencer… Commença-t-elle à dire pour briser le mur de silence qui s’était dressé entre eux. Je m’appelle Sabby et voici mon amie, Soomïne. Et vous, comment vous appelez-vous ?

Elle ne s’attendait pas à une réponse immédiate ou réciproque à la sienne mais au moins de pouvoir ouvrir un dialogue avec elles. Rien n’indiquait qu’elles étaient là pour le faire du mal. Vraiment rien. Du moins c’était ce que Sabby ressentait à leur égard. Cependant elle avait tout de même été volée et la jeune fille comptait savoir pourquoi… sans doute à cause de la faim, logiquement.

- Je ne sais pas si c’est vous… mais j’ai l’impression que vous m’avez volé des provisions dans mon sac quand votre amie, si c’est bien votre amie évidemment, détournait notre attention. Elle jeta un œil dans sa sacoche pour tenter d’estimer ce qu’elle avait perdu. Je ressens bien que vous n’êtes pas quelqu'un de méchant mais j’aimerai savoir… pourquoi me voler ? Je veux dire, demander n’est pas forcément la première chose qu’on penserait à faire vu les gens qui se balade par là mais… je suis d’accord de partager contrairement à d’autres. Enfin voilà, je parle un peu dans le vide…

Sabby commençait à être un petit peu timide à son tour mais aussi mal à l’aise. Ce silence, le fait de parler toute seule face à un mur, lui donne cette impression d’être seule au monde. Pourtant elle était sûre d’elle que l’inconnue ne leur ferait aucun mal. Elle n’avait pas l’apparence de ce genre de personne. Enfin bref… Quoi qu’il en soit, désormais, elle attendrait une réponse de la part de son interlocutrice sur son acte et afin de pouvoir la laisser s’expliquer. Après quoi, la prêtresse verrait bien ce qu’elle fera suivant ce qu’elle allait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un Destin Lié...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Destin Lié...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: