AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Un passé inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Un passé inconnu   Mer 27 Mar - 19:05

Peu de temps après la Divine intervention de la Déesse noire, Umar se familiarisa avec son nouveau corps. Elle découvrit par ailleurs que sa puissance de l'ombre en était grandie. Doutant fortement que ce soit un cadeau du céleste néant, la sombre sorcière émit l'hypothèse suivante ; "L'Umar de cette contrée avait dû être davantage gâtée que moi, il faut que je sache pourquoi !". Très avide, la démone avait hâte d'en découdre avec son Destin ! Bien entendu, il en allait de même pour la fille de Bhaal, Mayufu, désormais l'acolyte d'Umar. Ayant pour arme sa seule faux, la jeune femme se languissait d'une puissance magique ! Le rituel de la démone sur Féérune n'avait fait que lui ouvrir une porte sur ce monde, mais le ravin de l'absurde l'empêchait encore de libérer les flammes de l'enfer ! La ténébreuse sorcière savait qu'il fallait provoquer un déclenchement dans son fort intérieur, or, l'interaction d'une entité liée à l'élément du feu était le moyen le plus sûr d'y parvenir. Toutefois, il demeurait une autre possibilité...

Alors que Mayufu dormait d'un juste sommeil dans son antre, Umar partit à la découverte des environs. Depuis les cieux, elle scrutait forêts et ruines. Il ne faisait à présent aucun doute, elles étaient bien dans un autre monde que Féérune. Toutes ces planètes dans le ciel, l'horizon, le village... et même la montagne ; tout ça n'avait plus rien à voir avec son foyer ! La sombre sorcière assista même à la débâcle d'un vulgaire groupe face à une énorme bête dans la forêt. À la suite de quoi, Umar alla jusqu'à sillonner une vaste plaine avant de tomber sur une gigantesque ville ! Et là où devrait normalement se trouver Athkatla, trônait une cité toute autre et plus grande encore, elle fut même presque étonnée par ce qu'elle vit...

Au petit matin, la ténébreuse fit part de ses intentions à Mayufu ; "Nous allons explorer les ruines à l'Ouest, j'ai ressenti de fortes émanations mystiques lorsque je les ai survolé cette nuit, je suis certaine que si il y a matière à libérer ton pouvoir, c'est l'endroit tout indiqué !". Toute confiante, la fille de Bhaal emboita le pas de la sorcière afin de se rendre jusqu'à ces dites ruines.

Ces vestiges d'un autre temps ressemblaient étrangement aux ruines du temple dont elle était familière sur Féérune. En revanche, le côté sinistre des lieux ne portait en aucun cas sa signature, ce qui signifiait que quelqu'un d'autre qu'elle serait l'auteur de ce désastre. Bien sûr, elle ne pouvait en être certaine, car qui pouvait savoir ce que l'Umar de ce monde avait pu faire ici... Quoi qu'il en était, l'endroit était idéal pour permettre à Mayufu d'entrer dans l'immatériel. Les préparatifs demandaient du temps et de la concentration, ainsi la journée ne fut point de trop pour concevoir l'autel des sacrifices.

Une fois que la nuit sera installée, Umar se mettra en quêtes du sacrifié. La mort de cette larve par la magie noire permettra aux énergies négatives de ces lieux sans âmes d'ouvrir un passage mystique à Mayufu, qui par là suite devra se débrouiller seule dans l'immatériel...


¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 18 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un passé inconnu   Mar 16 Avr - 10:27

L e pire dans tout ça, c’est qu’elle n’avait jamais cru en une quelconque divinité, jamais. Si ce n’était que celle dont elle en avait hérité le sang, Bhaal, dieu du meurtre et aussi son « père ». Et à peine arrivée dans ce monde, ayant presque perdu Umar pour de bon, une Déesse noire s’était pointée sous son nez pour lui porter secours. Intentionnel ou non, Mayufu avait encore du mal à se remettre de ses émotions après que celle-ci ait ressuscitée son amie dans un corps nouveau et avec plus de puissance encore ! Mais ce fut rapide, le temps de conclure un pacte avec la fille de Bhaal et de s’en aller ensuite. Tout était ensuite redevenu presque normal à un détail près, Umar était différente. Restant bouche-bée sur le coup, se demandant à quel point elle était devenue plus puissante maintenant, ne se préoccupant pas du nouveau monde qui l’entourait. Elle se releva en gardant son regard braqué sur elle. Non seulement sous le charme aussi, Mayufu finit par se secouer la tête pour revenir à la réalité et accueillir son amie comme il se le devait, la serrant fortement dans ses bras.

- Je suis si heureuse que tu sois là, Umar ! Dit-elle en la relâchant et commençant enfin à regarder les environs

Ce monde était différent, c’était sûr… Après avoir invoqué les esprits sur Féérunes, elle se souvient nettement avoir été aspirée dans une sorte de vortex avec la sorcière des ténèbres mais que depuis, tout déraillait. Elle sentait bien qu’elle avait posé les pieds dans un monde qui allait être perturbé par leur arrivée fortuite et qui se serait bien épargné de leur âme à toutes les deux. D’un commun accord, elles décidèrent toutes les deux de visiter déjà l’antre de l’Umar de ce monde pour commencer. Et voire même de s’y reposer avant de partir à la conquête de ce nouveau monde. L’aura était déjà bien différente et pendant la visite, Mayufu ressentait bien que quelque chose avait changé en elle sans pouvoir pour autant le libérer. Est-ce que l’ombre de Féérune avait réussit réellement à lui implanter le pouvoir du feu avant d’être attaquée par une seconde ombre ? Elle ne tarderait pas à le savoir…

Ce fut au bout d’un petit moment que Mayufu s’installa contre une paroi de la roche humide de la grotte pour soupirer longuement. Umar, autant qu’elle, avait besoin de se reposer mais l’humaine étant plus faible que son amie, finira par se sentir épuisée la première et pas d’une petite fatigue. À peine assisse et tentant de dire quelque chose à la sorcière, la jeune fille s’endormit presque aussitôt, son corps glissant sur le côté pour finir allonger sur le sol. Si un voyage inter-monde était à refaire, Mayufu y repenserait à deux fois avant de s’y jeter, c’était fatiguant ! Ainsi, pendant ce temps la sorcière des ombres en profita pour faire une petite visite rapide des lieux par les cieux.

Lorsque le premier rayons de soleil vinrent caresser le visage de la jeune fille à la peau pâle, presque blanche, Umar était revenue de son expédition pour assister au moment où Mayufu rouvrit doucement les yeux pour ne pas s’éblouir. Plaçant une main devant ces derniers afin de les protéger et se redressa lentement tout en s’étirant longuement. Ca faisait un moment qu’elle n’avait pas passé une nuit de sommeil potable et ce, tout en sachant qu’Umar avait veillé sur elle.

- Hm… Bonjour. Dit-elle d’une voix enrouée, s’extirpant difficilement de son sommeil mais Umar avait la méthode pour la réveiller d’un coup, réveiller son avidité.

Et cela marcha ! En moins de deux, Mayufu était debout et prête à en découdre avec n’importe qui ou n’importe quoi, s’assurant qu’elle avait bien sa faux fixée à son dos pendant ce temps. Umar lui parla donc des ruines dans les environs et qu’elle avait ressenti une puissante aura. Suffisante pour produire le déclic sur le feu de Mayufu. La jeune humaine ne pouvait rien répondre d’autre que d’approuver son plan et le programme de la journée lui convenait parfaitement ! Si c’est pour rentrer dans un nouveau monde, autant le faire bien et proprement ! Sortant précipitamment de la grotte, la Fille de Bhaal emboîta le pas de son amie jusqu’à arriver à ces dites ruines où une aura vraiment particulière en ressortait. Et si Mayufu n’avait pas ressenti la magie, la simple vision des lieux et d’essayer de penser à ce qu’il avait dû se passer lui donna un petit frisson d’excitation. N’oubliant pas non plus que ces ruines ressemblaient à celle où elle avait rencontré Umar pour la première fois et voilà qu’elle se retrouvait pour la première fois, dans un nouveau monde, au milieu des ruines. La jeune fille garda cette pensée pour elle pour le moment et laissa Umar s’atteler à ses préparatifs.

- Je me demande si c’est toi qui a fait ça ici aussi, Umar. Fit remarquer Mayufu en s’approchant des ruines et les observant attentivement, sur ses gardes.

Observant notamment Umar qui se concentrait sur la conception de l’autel, qui était fascinant et pour elle-même, la jeune fille ne s’osa pas de la déranger et la laissa faire le temps qu’il allait falloir. Les heures défilèrent et Mayufu s’était toute seule sa propre tâche en attendant : monter la garde et surveiller les environs. Elle aurait pu aller chercher une personne à sacrifier pour gagner du temps mais ne connaissant rien au rituel, il était préférable de laisser la sorcière faire afin de choisir le bon. Du coup, elle se contenta de regarder son amie faire, la voir concentrée et si dévouée ne la laissait pas indifférente, surtout que c’était pour elle. Heureusement que les ruines rependaient une aura malfaisante, ça repoussait les éventuels visiteurs. Pas comme sur Féérune.

La nuit commençait enfin à tomber et l’autel des sacrifices était fin prêt. Mayufu attendit bien sagement les prochaines instructions de la sorcière et était prête à apporter son aide pour n’importe quoi ! Attendant simplement et intérieurement, elle frétillait d’excitation.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 20 heures 03 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Un passé inconnu   Lun 3 Juin - 17:14


Les préparatifs allaient bon train, à la regarder, Umar n'avait guère perdu la main en ce qui concernait les autels sacrificiels. Mayufu quant à elle, ne faisait pas grand chose si ce n'était marcher ça et là. En même temps, que pouvait-elle faire d'autre ? Par ailleurs, la fille de Bhaal s'osa à demander à la sorcière des ténèbres si par hasard elle ne serait pas l'instigatrice de ce paysage décoloré. Par elle, elle voulait dire l'autre Umar, l'ancienne propriétaire du corps et pouvoirs qui étaient désormais siens... À cette question, Umar répondit dans un premier temps par une main dédaigneuse ; pour elle, c'était une certitude, puisqu'elle avait fait la même chose sur Féérune. Quoi qu'il en était, la démone n'était point d'humeur à faire la causette, ainsi reprit-elle ses activités, et ce... jusqu'à la tombée de la nuit.

- J'ai terminé ! Annonça Umar après qu'elle eut effectué un dernier tracé sur le sol.

Vu du ciel, l'autel donnait l'impression d'absorber l'énergie des points cardinaux afin de les conserver en sa matrice. Étant l'épicentre d'un pentacle grandeur nature, on pourrait croire à une installation grossière pour une bande de gamines à peine sevrées. Mais dans la réalité, il n'était rien de tout cela ! Quatre stèles encadraient une sorte de monolithe sur laquelle des chaines se languissaient d'entraver une proie de choix. Enfin ça, c'était la version qu'un oeil étranger déduirait. À savoir qu'Umar annonça à Mayufu la suite des opérations, qui selon elle, s'avérera un peu plus difficile que prévu...

- Je ressens bien la puissance de ces lieux, mais l'autel ne parvient pas à en saisir l'énergie. C'est pourquoi j'y ai apporté quelques modifications. Car si je ne connais rien de la puissance de ce monde, je connais en revanche très bien celui de l'âme, or je doute que les flux continuent de jouer les indifférents face à ce que je vais faire ! Expliqua la sorcière sur un ton des plus certains. Maintenant il ne me reste plus qu'à traquer les quatre futures victimes ! Toi Mayufu, tu seras attachée au monolithe pendant que moi, je placerai les têtes de ces chers mortels sur chacune des stèles avant de prononcer les incantations.

C'était un rituel risqué, mais le jeu en valait la chandelle ! Car une fois dans l'immatériel, son acolyte pourra non seulement embrasser la puissance des flammes, mais aussi acquérir des dons sans même en avoir conscience. Le monde de la magie recelait bien des secrets, et Mayufu avait de bonnes chances d'en comprendre une partie. Toutefois, Umar gardait à l'esprit qu'elle pouvait se tromper sur le compte de l'Humaine. À cela, elle prévit un contre-sortilège. Ce qui voulait dire que si jamais la fille de Bhaal changeait de comportement à son encontre, elle la détruirait ! Pour cette fois là elle acceptait de lui faire confiance en faisant ce qu'elle faisait, restait à voir si Mayufu s'oserait à la trahir.

- Attends ici pendant que je vais à la pèche ! Ajouta t-elle avant de disparaître dans la nuit noire.

Peu après le départ d'Umar, d'étranges bruits survinrent tout autour de Mayufu... Puis sans raison aucune, des cadavres réanimés se mirent à sortir de terre ! D'abord un.. puis deux, trois, dix, vingt etc... En l'absence de la sorcière, les lieux recouvraient peu à peu leur hostilité d'antan envers les êtres vivants ! La fille de Bhaal allait donc devoir faire face à une horde de revenants d'ici quelques secondes. Et si elle ne choisissait point l'option de fuir, il lui faudra alors tenir... car les assauts des zombies seront sans fin ! Enfin, tant que Umar ne sera pas revenue...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 20 heures 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un passé inconnu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un passé inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: