AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Un chaleureux accueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Un chaleureux accueil   Ven 12 Avr - 4:54

[Arrow...Emy s'en vient de ~ICI~]


Spoiler:
 
¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3248
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Ven 7 Juin - 8:50

L'auberge du village me charmait toujours. Ses propriétaires en avaient fait un cocon douillet et chaleureux où il faisait bon se retrouver et partager l'espace d'un soir, les histoires de chacun. Je me plaisais à les écouter, ces voyageurs, conteurs, et autres extravagants personnages de passage. Mais il était encore tôt. Le service ne commençait pas de suite. Cependant là était mon heure. Et pour cause un petit garçon, blondinet au visage angélique, connaissait mes habitudes. Aussi lorsque je passais la tête, puis enfin le reste de mon corps par la lourde porte accédant par ce biais à la grande salle, une tornade accourue. J'eus juste le temps d'ouvrir les bras pour réceptionner William, mon ami, qui m'enserrait la taille de ses petits bras. Il avait le don de me faire fondre. Posant un genoux à terre je le serrais à mon tour contre mon corps en caressant ses boucles blondes.

-Bonsoir William, tu deviens fort dis donc j'ai failli tomber en arrière, t' imagines ? Le saluai je tranquillement.

Il était si mignon. Je résistais toujours à l'envie de le prendre dans mes bras mais cela ne lui aurait pas plu... du moins pas maintenant. Il était temps d'aider son papa, et j'étais l'assistante officielle du petit dans ce domaine. Evidemment il ne pouvait tout faire et les tables faisaient figure de géantes pour lui. Je demandais au jeune homme par où voulait il commencer. Je le savais mais c'était un rituel entre nous que de poser cette question. La table près du feu, en retrait, là bas. C'était sa préférée. A vrai dire je m'y installais souvent, elle était à l'écart des autres et j'évitais ainsi les regards. Main dans la main nous nous dirigeâmmes donc là bas. Tandis que William attendait, je partis vers les cuisines, allant chercher le nécessaire. L'odeur qui en émanait fit émettre un léger gémissement à mon estomac. Je croisais là bas les parents de William qui me connaissaient assez pour me faire confiance quant aux ustensiles de cuisine. Le temps d'échanger un mot de politesse, je pris un chemin de table, assiettes et couverts,...bref tout ce qu'il fallait pour dresser une table convenablement. Il en suffisait de si peu pour ravir mon petit ami ! Je souris à cette pensée. Un instant, les événements de la journée me revinrent en mémoire mais je les chassais, ne voulant pas gâcher ce beau moment. William devait m'attendre. Je repris donc la sortie des cuisines, le cherchant du regard. Où pouvait il être passé, il ne s'éloignait jamais, souvent m'appelant car je mettais trop de temps. Néanmoins je finis par le repérer de l'autre coté devant.... une jeune femme.

*Un visage de femme dans ce corps si petit... oh...*

Ma tête venait de me lancer assez brusquement. Je m'appuyais à la table et posai les ustensiles avant que tout ne finisse à terre. J'y réussis sans mal grâce à l'habitude, et pour une fois ma maladresse me laissa en paix. Portant une main sur ma tempe, je ne comprenais pas cette sensation. Tout allait bien jusque là, mis à part une journée remplie je n'avais rien ressenti de tel. C'est alors que je vis d'étranges images. Je me voyais à présent devant cette étrangère, blessée, soulever de lourds morceaux d'armures... puis à nouveau elle, manipulant cette même armure. Une poussée d'admiration monta en moi sans que je n'en comprenne la raison. Comme spectatrice de la scène je vis aussi, à mon dos, une épée. Cette image disparue aussi pour laisser place à mon visage en larmes. Cependant elle était toujours avec moi. Enfin, aussi soudainement que ces... flashs ? si je pouvais les nommer ainsi, étaient apparus, ils disparurent me laissant dans la salle à nouveau, les sourcils froncés, et la vision floue.

*Qu'est ce que c'était que ça ? ça paraissait si réel... pourtant je... non je n'ai jamais vu cette femme ! Serait ce elle qui manipule mon esprit ? William !*

Cette dernière hypothèse me tira de mes pensées. Apparemment le tout n'avait duré que peu de temps, car mon petit ami était toujours là avec... elle. Je marchais alors rapidement dans leur direction, ma vision étant redevenue claire. Je ne comprenais pas pourquoi, malgré mon raisonnement, je ne ressentais pas de peur véritable, comme si une voix dans ma tête me soufflait que non, William ne courrait aucun danger en la présence de cette étrangère. Sans parvenir toutefois à retrouver mon sourire, je m'arrêtais derrière le petit garçon, posant une main sur sa chevelure blonde pour la caresser. Mon visage dirigé vers cette inconnue, le regard plus perdu qu'autre chose, je finis par sortir quelques mots.

-Bonsoir ! William vous a déjà accueillie je vois. Un sourire se dessina malgré moi sur mes traits. Me tournant vers le petit homme je continuai,Tu ne lui as pas posé mille questions hein ? Laisse la arriver quand même. Tiens si tu lui demandais quelle table elle désire et que tu la menais là bas ? On dressera sa table daccord ?

Je relevais les yeux vers la petite femme comme guettant son accord. Toujours troublée mais incapable de raisonner, je souris à William qui était toujours fier en général de montrer son petit monde et diriger les opérations. C'était adorable de le voir imiter son père, effectuer les même gestes et mimiques. Mon regard revnt instinctivement sur la silouhette de l'inconnue. Je ne voulais pas la dévisager, je n'arrivais pas à m'en empêcher, c'était plus fort que moi... Sentant mes joues chauffer, je détournais alors le regard et m'absorba dans l'observation silencieuse de la salle, laissant William choisir. Mes pensées elles, n'arrêtaient pas de tourner, des questions sans réponses. Je respirai un grand coup, silencieusement, histoire de retrouver mon calme. Je devais avoir eu trop d'émotions pour la journée.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 23 ! ~

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Mar 11 Juin - 17:25


Il était mignon ce petit bonhomme. Par ailleurs, ajouter à l'accueil si chaleureux de cet enfant, l'odeur de la bonne pitance lui mettait déjà l'eau à la bouche. Toute cette marche lui avait creusé un gouffre dans l'estomac. Myla rayonnait, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait point revu de sourire, qu'elle en avait presque oublié la bienfaisance que cette expression joviale procurait à quiconque la contemplait. Mais la joie du moment s'abaissa d'un cran lorsqu'une jeune fille vint à son tour l'accoster. Le visage grave, elle se posta devant-elle. Un ange passa, puis elle l'accueillit comme le voulait la coutume... Durant ces quelques secondes, Myla se demanda ce qui pouvait bien la tarauder. Sa petite taille en était-elle à l'origine ? La guerrière en doutait, à savoir que ce n'était guère le comportement d'une personne gênée. Quand soudain, alors qu'elle voulut lui répondre... un vertige la prit d'assaut. Imposant une main sur le côté de la cheminée, Myla balbutia quelques mots...

- Je vous prie de m'excuser... Marmonna t-elle, portant sa seconde main jusqu'à son front. Je ne me savais pas si faible...

D'instinct, Myla fit signe de son bras qui jusqu'alors maintenait sa tête en place, aux deux personnes qui lui faisaient face de ne pas l'approcher. Elle était parfaitement capable de s'occuper seule de ce petit désagrément ! La fierté d'une guerrière était indiscutable. Fort heureusement, cette sensation désagréable finit par se dissiper, bien que trop lentement si l'on voulait l'avis de la concernée. À la suite de quoi, Myla rouvrit les yeux, et bien que l'environnement se déformait par diverses ondulations, son attention se riva derechef sur la jeune fille au regard émeraude.

- Je ne saurais dire pourquoi... Reprit-elle d'une voix à peine audible. Mais vous m'êtes familière... *Emy* Surprise par cette pensée clandestine, la guerrière se fit raide comme un piquet. Pardonnez-moi je m'égare, puis-je m'installer ? Mon estomac crie famine.

Sans même attendre de réponse, Myla s'en alla prendre place à la table du fond. À savoir que tout ce qui s'apparentait au surnaturel ou encore à l'extrasensoriel, avait pour tendance à la rendre nerveuse. Ce fut pourquoi elle préféra ne rien ajouter d'autre, quitte à passer pour une impolie. C'était la première fois qu'elle était physiquement confrontée à ce genre de phénomène, puisque habituellement ; seuls les livres étaient à même de lui procurer ce type d'émotion. Quoi que cela pouvait-être, sa vision des environs finit par se pacifier. À cela, Myla soupira légèrement, avant de se muer en une tombe...


Hi hi ! Elle était rigolote la dame. Mais quand Emy se matérialisa derrière lui, William eut un léger sursaut. Il ne l'avait même pas entendu s'approcher la vilaine. Hélas, quand il voulut lui répondre sur le fait que oui, il avait bien accueillit la petite madame. L'étrange comportement de celle-ci l'en dissuada. Inquiet, William voulut la voir de plus près, mais cette dernière lui fit bien comprendre qu'il en était hors de question. Son geste fut vif et ferme, elle ne voulait pas qu'on s'approche d'elle ! Mais que fallait-il faire alors ? Rester là et ne pas bouger ? William ne comprenait pas, il n'allait pas lui faire du mal... Son amie Emy allait peut-être pouvoir l'aider.

- Qu'est-ce qu'elle a la dame ? Gémit l'enfant, après avoir tiré par deux fois sur la tunique de l'Impure.

Après qu'elle s'eusse excusée, la dame en question alla s'installer à la table que William chérissait. Il aurait tellement aimé l'y conduire, qu'il ne put s'empêcher d'afficher une mine boudeuse suite au comportement douteux de son invitée... Elle n'était pas méchante pourtant, mais le fait que son sourire laisse place à un silence de mort sans que rien ne l'ait provoqué, fut suffisant pour contraindre l'enfant à se retirer jusque dans les cuisines. Même Emy n'aurait pu le retenir...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3248
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Jeu 4 Juil - 11:09

Je n'aurais peut être pas du approcher... ils avaient l'air d'être bien mais une fois que je fus prêt d'eux, tout changea. La jeune femme sembla vraiment mal et William tout comme moi même voulions l'aider mais son bras indiquait clairement qu'il n'en était pas question. Je ressentis sa détresse, et sa fierté de guerrière. Cela me tira un soupir. Accepter de ne pas aller très bien n'avait rien de blessant, je ne comprenais pas ce sentiment. Mais mon jeune ami tirai sur ma tunique, étant complètement perdu face au brusque changement de situation. Je posai une main sur sa chevelure bouclée pour lui répondre lorsque la petite dame, ayant apparemment repris contrôle de son corps, s'excusa  avant de dire quelque chose qui me poussa à me mordre la lèvre. Familière ? comment cela ? m'avait elle vue elle aussi dans des images ? Je désirai instamment en savoir plus mais pas moyen la jeune dame fila s'installer à la table du fond avant que je ne puisse répliquer le moindre mot. Et Wiliam, blessé à son tour, lui qui était si heureux d'accueillir cette femme, se dirigea en direction des cuisines.

-William ! Attends !

Mais rien n'y fit. Il avait disparu de mon champs de vision. Pourquoi fallait il toujours quelque chose pour ternir de beaux moments ? Cette journée n'avait déjà pas été magnifique alors si la soirée en allait de même... Me calmant, sachant avoir la larme facile je bloquais toute pensée et cherchais quelque chose pour m'occuper. Aller chercher le petit garçon n'était pas une bonne idée. En général les enfants se remettent vite de ce genre de chose surtout si les adultes ne s'en mêlent pas. Pourtant je mourrais d'envie de me réfugier aussi dans les cuisines.  Mon regard s'arrêta de nouveau sur la petite dame. Oui sa table n'était pas dressée, je devais continuer mais..

*Arrête de fuir ! Oui  il m'arrivait régulièrement de me crier dessus intérieurement. Va la voir et rend cette situation claire une fois pour toute !*

Plus facile à penser qu'à faire. Néanmoins je finis par prendre la route de la table du fond. Un silence de mort trônait par ici. Avant de toucher à quelque ustensile, je pris la parole la première puisque cette femme semblait pire qu'une tombe.

-Je crois vous avoir un peu déstabilisée pardonnez moi. Il me semble bien que votre brusque retrait a chagriné le petit garçon... il aime beaucoup s'occuper des arrivants. Mon mal de tête n'était pas loin... juste à planer au dessus. pourquoi en sa présence ? je devais rêver, après tout mon crâne se manifestait assez souvent et la journée avait été mouvementée. A cela je me rendis compte que j'en avais oublié la politesse la plus élémentaire. Je m'appelle Emy, je viens aider William ici de temps à autre.

Sur ces quelques mots, je m'occupais de la table. Aucunement besoin de me concentrer sur ma tâche, mes mains connaissant par coeur la tache confiée, mes pensées continuèrent de dériver. Quelque chose me disait que cette femme n'était pas ordinaire, du moins pour moi, pourtant je ne lui trouvais rien de mauvais. Et pourquoi ces images plus tôt ? Comment pouvait elle me trouver familière ? Je ne me souvenais pas d'avoir vécu ce que j'avais vu et encore moins d'avoir rencontré cette petite dame. Puisque j'en avais finis avec l'installation, je comptais lui demander mais j'avais grand peur d'être prise pour une folle.

-Je vous apporte quelque chose à boire madame ?

Pour un peu je me donnai une gifle... j'étais censée aller droit au but et voila que je me conduisais comme d'habitude. Oui j'avais la crainte de cette jeune femme. Cependant ce n'était pas l'angoisse de recevoir un mal de sa part, non c'était plutôt une crainte mêlée d'admiration, comme si je frissonnais en songeant à la voir combattre... tout cela n'avait strictement aucun sens. Soupirant, je ne me rendais absolument pas compte que je devais avoir l'air un peu bizarre à froncer les sourcils, debout à coté de la table puis à secouer la tête en négatif. Perdue dans mes pensées comme cela m'arrivait souvent, le monde extérieur n'existait plus. Seuls une voix ou un touché pourraient me ramener dans la réalité présente.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 26 ! ~

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Lun 29 Juil - 13:29


Désormais assise, le regard hagard, Myla attendait. Cette sensation fut vraiment intense, d'une de par son étrangeté, et deux pour son côté extrasensoriel. Cette jeune Elfe n'était guère étrangère à son mal être, la guerrière en avait l'intime conviction, mais le pourquoi quant à lui demeurait ombrageux. Qu'est-ce que "Emy" pouvait bien signifier ? Une réponse qui ne tarda point, au départ n'étant que bruit lointain et cacophonique, les paroles de la demoiselle finirent par se clarifier. "Je m'appelle Emy", voilà les premiers mots qu'elle fut en mesure de comprendre après que son vertige eut daigné se retirer. Alors c'était ça ! Elle n'avait pas halluciné... Hélas, au lieu de répondre à ses présentes interrogations, ça ne fit que tracer un gros point d'interrogation sur la raison de ce phénomène. Devait-elle en comprendre la cause, ou simplement passer à autre chose ? Car ce genre de manifestation de type paranormale n'était pas pour la rassurer, bien au contraire. Tout ce qui touchait à la magie, au spiritisme et à l'au-delà avait tendance à la déstabiliser. Pourtant, le fait de ne pas savoir alors que cette fois-ci elle en était la victime, ne faisait qu'aggraver ce ressenti.

- Je vous prie de m'excuser. Répondit Myla, après que Emy eut fini de préparer sa table. Non je ne désire rien et je vous en remercie, je crains que pour l'heure mon estomac ne le supporterait pas. Mais vous semblerais-je buffle si je vous demandais de bien vouloir vous asseoir face à moi ? J'aimerais... comprendre quelque chose.

L'inquiétude voguait dans son regard de femme, mais la guerrière elle, demeurerait solide comme un roc ! Ne lâchant point la serveuse du regard, Myla montrait sa détermination.

- Tantôt j'ai vu des images, je me voyais dans la grande plaine au temps de midi, puis... je me suis entendus prononcer votre prénom. Je passe pour une folle n'est-ce pas ? Pourtant, j'éprouve la sensation que je peux vous en parler sans craindre de rire ou de moquerie. Sans vous connaître j'ai confiance en vous. Myla parlait sans chercher ses mots, elle se disait que c'était la façon la plus simple pour parler d'une chose qui la dépassait. Dites-moi, Emy, est-ce que... vous aussi, vous avez ressenti quelque chose en me voyant ?

Myla espérait que oui, vraiment ! Sinon quoi, en plus de passer pour une illuminée, elle serait obligée de partir. Aucune autre sensation ne se manifestait en tout cas, comme si le plus gros était passé. Pourtant, la guerrière était certaine que ce n'était pas le cas, et que si elle n'exorcisait pas ça maintenant, alors ça la hanterait toute sa vie !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 28 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3248
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Mar 13 Aoû - 11:30

Il semblait que la jeune femme n'avait pas entendu grand chose de ce que j'avais dis précédemment. A vrai dire j'étais moi même complètement ailleurs. Ce fut sa voix qui me ramena les pieds sur Astrune. Elle n'avait pas besoin de s'excuser mais enfin je n'allais pas la contrarier, pas après son malaise de tout à l'heure. Sa question me surprit plus qu'elle ne me dérangea. D'ailleurs sa façon de s'exprimer ramena un sourire sur mon visage. Elle, Buffle ? Du coup j'en oubliais presque ce qu'elle voulait, autrement dit comprendre quelque chose. Oh non, avait elle remarqué mon trouble tout à l'heure ? lui avais je parue déplacée ou trop méfiante tout à l'heure ? Je ne désirais aucunement faire perdre des clients à l'auberge et encore moins passer pour ce que je n'étais pas aux yeux de cette femme. Aussi, je hochais la tête, tirant la chaise en face d'elle.

* Quelle étrangeté... et ces images qui me trottent dans la tête... Pourquoi suis je angoissée avec pourtant la sensation que c'est stupide ? je n'y comprends rien. *

La petite femme ne me quittait pas des yeux. Quelle détermination.. J'en venais à être impatiente de ce qu'elle avait à me dire car pour ma part, je ne pouvais ouvrir la bouche, comme paralysée par son regard. Non... alors elle aussi avait vu... des images de la grande plaine ? avec... mon nom. J'en restais toute tremblante. Comment se pouvait il que nous ayons vu des choses sans les avoir vécues ? Une hallucination collective ? je n'y croyais pas. Secouant la tête de confusion je ne répondis pas de suite à sa demande. Bien sur qu'elle n'était pas folle puisque je... je l'avais vu moi aussi. Alors ce n'était pas elle qui manipulait mon esprit... Non je pouvais sentir clairement ses émotions elle ne se jouait pas de moi. Levant le regard que j'avais posé sur la table durant ses dires, je cherchais ses yeux.

-Non... non vous n'êtes pas folle. Je... Ce n'était pas facile, déjà que tout était si confus après cette journée de dingue qu'il fallait maintenant comprendre des choses que je n'avais pas vécues ! Du moins je le croyais. Oui j'ai vu des images tout à l'heure... vous, dans la grande plaine, je...j'étais là aussi et nous... enfin nous avions l'air... Ma voix était entrecoupée. Tremblante, je me demandais ce que tout cela signifiait. Pourtant je n'avais pas peur. Non car près d'elle une impression d'immunité m'apaisait. Pourquoi ? Je pris une grande inspiration. Oui. J'ai de drôles d'impressions en vous voyant. Une confiance en vous, et d'autres choses... J'ai même cru ua début que vous manipuliez mon esprit mais je sais à présent que c'est impossible. Que se passe t'il ?

Je la regardais directement, dans l'espoir qu'elle ai un début de piste. L'auberge n'existait plus, seule la jeune femme en face de moi captivait mes pensés. Même William était tout à fait sortit de mon esprit. Je voulais comprendre. Comment pouvait on se souvenir de ce qui n'était pas arrivé ? une prémonition du futur ? un futur proche alors. Mais ça ne collait pas je ne possédais pas d'épée et ne comptait pas me rendre dans la grande plaine pour le moment ... Pourvu que la guerrière ai davantage d'idées que moi. Son nom était d'ailleurs sur le bout de ma langue... je savais que je le connaissais.  Pourtant, impossible de le prononcer. Quelle frustration ! Je fis un effort pour me calmer afin que mes pouvoirs ne se manifestent pas. j'avais remarqué combien cette femme ne souhaitait pas être le centre d'attention.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 30 ! ~

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Lun 14 Oct - 13:07


Cette impression de déjà vue ne la quittait point... heureusement pour Myla, aucune autre vision ne fut à recenser. Plus étrange encore, Emy, la serveuse de l'établissement avoua un ressenti similaire. Ne sachant alors plus quoi penser sur la question, la guerrière acquiesça les dires de l'Elfe par le biais d'un simple hochement de tête. L'angoisse transgressait à présent la joie de son visage, et même si pour le moment Myla n'était en mesure de lui porter assistance, elle n'en perdit pas une miette. Son coeur cognait contre sa poitrine sans qu'elle ne parvienne à en comprenne la raison, c'était la première fois de son existence que son corps se permettait un tel écart. Il fallait qu'elle se reprenne au plus vite, ainsi décida t'elle de prendre congé !

- Je n'en sais pas plus que vous je le crains... Marmonna la guerrière à l'attention d'Emy. Je sais combien il est tôt, et je m'en excuse par avance de devoir coupé court, mais il me tarde d'aller dormir. La fatigue gagnait effectivement du terrain, et comme elle n'aurait de cesse de le répéter ; c'était bien la première fois !

Myla aurait vraiment voulu prolonger cette discussion, surtout si celle-ci lui permettait de mettre à jour ce mystère. Hélas, plus les minutes filaient, plus lourdes se faisaient ses paupières. À cela elle songea à quoi elle aurait l'air si elle venait à s'effondrer au centre de la salle à l'instar d'un bovin que l'on viendrait d'abattre. La fierté d'une guerrière aguerrie ne pouvait être remis en cause !

- Pardonnez-moi si je vous parais impolie. Bredouilla t-elle de nouveau alors qu'elle se relevait. Puis-je nourrir l'espoir de vous revoir au matin, Emy ? Peu après avoir replacé sa chaise sous la table, Myla s'osa à cette question, une question qu'elle jugeait un peu trop audacieuse à son goût.

Mais alors qu'elle était sur le point de presser le pas jusqu'au buraliste de l'auberge, une autre vision, plus violente cette fois... satura son esprit ! Submergée par des images décousues, tantôt en train de combattre, tantôt en train d'agoniser, Myla manqua de perdre pied. Même si de l'extérieur son mal-être ne dura qu'une poignée de secondes, il en fut tout autre pour la victime de ces assauts oniriques ! Oui, onirique ; car pour la guerrière seuls les rêves étaient à même de faire vivre des choses déjà vécues ou au contraire, complètement nouvelles voir hors contexte.

- C'est bon ! Aboya t-elle. Ca ira, c'est déjà terminé. Se voulant rassurante, Myla donna une tape de son index sur le bout du nez d'Emy. Bonne nuit.

Titubant quelque peu, la jeune femme paya sa nuit au préposé avant de se rendre jusqu'à l'escalier menant à l'étage. Ce n'était pas le genre de Myla de se retirer ainsi, mais là vraiment elle ne tenait plus. Par ailleurs, même si elle ne l'admettait pas encore, sa deuxième vision lui apporta une possible réponse quant à la raison de son état. Dans son délire, elle se vit agonisante, apparemment empoisonnée. Serait-il alors possible qu'il y ait une répercussion ? Houla bon, là elle divaguait si elle commençait à prendre les choses sous cette angle ! Go dormir au lieu d'alimenter ces élucubrations plus farfelues les unes que les autres !

- Que désire la table sept, Emy ? S'écria tout à coup une grosse voix depuis les cuisines.

C'était le papa de William qui, informé par ce dernier attendait désormais la commande de la nouvelle venue en la personne de Myla.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 34 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3248
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   Lun 4 Nov - 11:02

Oh non, pas déjà ! En effet comme perdue face à la situation présente, la petite dame, qui m'avoua simplement ne pas en savoir plus que moi décida de prendre congé. Je fus déçue évidemment, ce qui du se voir car déjà la jeune femme s'excusait. Pourtant je ne lui en voulais pas, j'étais perturbée moi aussi et à vrai dire il me tardait de m'isoler, chose qui n'était point habituelle. Ce qui nous arrivait était tout bonnement étrange. Et sa question me sortit de mes songes.

-Bien sur, si je ne suis pas dans l'auberge vous me trouverez facilement dans la rue du village dame...Myla.

Le nom était venu sans que j'y pense, comme ça ! oui j'étais sure qu'il s'agissait du sien. Mais avant de pouvoir m'éterniser sur cette découverte je la vis flancher alors qu'elle se dirigeai vers le comptoir. Prête à la soutenir je la rattrapai promptement mais déjà c'était terminé. Pourtant les émotions qui venaient d'assaillir la guerrière avait été puissantes ! de l'angoisse, du mal être... Et pourquoi venait elle me rassurer, moi qui n'était pas censée la connaître ? Comme si elle savait que j'avais besoin de cela. Je rougis à sa marque d'affection. Étrange. Je la vis se diriger vers l'étage et, avant qu'elle ne disparaisse, je pus répondre de façon assez forte pour qu'elle m'entende.

-Bonne nuit !

De plus en plus perturbée j'eus à mon tour peur de perdre pied ici. Ce ne serait pas une bonne chose, et je ne souhaitais inquiéter personne. Aussi lorsque la voix du père de William se manifesta je courus aux cuisines pour le retrouver lui et son fils.

-La jeune femme est partie dans sa chambre, elle ne se sentait pas très bien. La table est donc à nouveau vide !

Une pointe de tristesse naquit dans mon coeur. Je voulais la rejoindre et lui parler, ne pas attendre le matin... Pourtant ce serait impoli aussi il me fallait me résigner. Mais risquer une autre vision ici, ça non. Tournant mon regard vers mon petit ami je pu lui annoncer en souriant doucement.

-Je suis désolée William, mais je vais rentrer. Je suis fatiguée et je crois que je vais aller dormir avant toi ce soir !

Ne voulant pas rendre l'enfant triste je lui promis de revenir dés le lendemain. Puis m'excusant auprès de son père je sortis de la cuisine. Et bientôt de l'auberge elle même. L'air frais du dehors me fit un grand bien, ce qui était bien la première fois car jamais je ne m'étais sentie étouffée auparavant à l'intérieur. Rabattant ma capuche sur mes oreilles, ce fut d'un pas rapide que je rejoignis ma maison.

[out=> La maison d' Emy]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 37 ! ~

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un chaleureux accueil   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un chaleureux accueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ ASTRUNE ~ :: Les collines D'Umar :: Le village :: Les milles et une nuits-
Sauter vers: