AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Les griffes de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Les griffes de la nuit   Ven 7 Juin - 16:22


[Arrow...suite de ~ICI~]

Durant presque une heure et demie, Loudmila marcha en silence. Avec l'aide de Glacie, elle cherchait toutes traces susceptibles de la renseigner sur ce qui se passait dans cette région. Mais jusqu'alors, elle fit chou blanc... Il n'y avait même pas de branche brisée, à croire que tout ce qu'elle avait pu entendre à propos de ces meurtres n'étaient que fables insensées. Malheureusement pour le ou les assassins, la traqueuse avait prêté oreille à trop de sources pour qu'elle s'en désintéresse aussi facilement. Loudmila n'était pas le genre à se déplacer pour des clopinettes, ajouter à cela ; son côté obstinée et perspicace, faisait d'elle une pisteuse tenace. Puis elle n'avait pas oublié Némésis, cet inconnu venu d'ailleurs dont la marque sur le bras la laissait perplexe. Elle n'était point désolée de son mutisme, puisque c'était son travail lorsqu'elle était sur le terrain, mais elle espérait néanmoins qu'il ait de quoi s'occuper l'esprit. Sauf si bien sûr c'était le genre à admirer les courbes d'une femme penchée sur le sol... Enfin bon, après qu'elle eusse finit d'inspecter sa quatrième clairière, Loudmila décida subitement de briser le silence.

- Je ne trouve aucune trace, pourtant je reste convaincue que quelque chose rôde par ici. Mais je serais incapable de dire de quoi il s'agit... Quand soudain ! Glacie émit un grognement avant de courir vers un autre point de la forêt. C'est alors que sans mot dire, Loudmila se lança à sa suite. Enfin un signe de vie... Dit-elle alors qu'elle faisait désormais face à une étrange sépulture. Quelqu'un a récemment été enterré ici, la terre est encore fraîche. Commentait la traqueuse tout en laissant traîner ses doigts sur le sol. Mais cet endroit n'a rien à voir avec la présence que je recherche. Sans vraiment s'en rendre compte, la jeune femme avait pensé à voix haute. C'est alors que Glacie attira l'attention de sa maîtresse sur une empreinte située derrière la pierre tombale, sur laquelle était gravée le prénom du défunt qui reposait sous leurs pieds. Alors ça ma chère louve, c'est une belle trouvaille !

La trace de patte imprimée sur la tombe était si marquée, que Loudmila évaluait le poids de la bête à environ trois cents kilos. Quant à sa taille, il apparaissait clairement que c'était une race encore méconnue. Les ragots disaient donc vrais sur le fait qu'il s'agissait d'une espèce de canidé, mais était-ce réellement un loup-garou ? Il était difficile d'émettre une hypothèse sur une créature qui n'était même pas censée exister...

- Kylian, c'est donc lui le malchanceux qui a trouvé la mort ici. Eh bien Kylian, votre trépas n'aura pas été vain, car grâce à la terre vous recouvrant, j'ai pu à peu près identifier le monstre. Ce n'était pas la prière la plus décente qu'elle eut à prononcer, mais dans la situation présente, Loudmila jugea qu'elle convenait à merveille. À la suite de quoi, se tournant alors en direction de Némésis, elle demanda : Constatant comme moi ce à quoi cette région a à faire, êtes vous toujours désireux de poursuivre, hmm ?

Mettre inutilement quelqu'un en danger ne ressemblait guère à Loudmila, ce fut pourquoi elle l'incita presque à repartir. Même si il était préférable au vu de l'heure avancée, de poursuivre jusqu'au village, et si possible, sans traîner ! À savoir que les derniers rayons du soleil ne tarderaient plus à disparaître...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis
¤ Mort(e) ! ¤
avatar
Récits 13
MessageSujet: Re: Les griffes de la nuit   Ven 7 Juin - 22:16

Les réponses étant mise au clair des deux coté Némésis ne voyait aucun intérêt de continuer de jouer à question réponse pendant le reste de la soirée de plus, plus ils traineront plus le soleil s'abaissera laissant place à la nuit, non pas qu'il en avait peur avec ses pouvoir il peut sans problème arranger un manque de lumière ainsi que ses potentiel danger, enfin que je dit danger je veut évidement parler des différente créature qui s'y cache. Inutile de les imaginer, si ils n’atteigne pas d'endroit sur avant la tomber de la nuit Némésis aura tout le temps de les voire de ses propres yeux lorsqu’ils les attaqueront. Loudmila exprima sa compréhension au sujet de ce que ressentait Némésis puis elle enchaina en expliquant qu'il ne la dérangeait pas puis de ne plus en parler. Némésis ne comprenait pas cette réaction.

-Très bien si vous ne voulez pas que j'en parle je ne dirait rien à ce sujet.

Aussitôt la discutions terminé la louve ouvra la marche en direction de la foret suivit pas Loudmila et Némésis. Une fois dans la foret la jeune femme se mis à inspecter les moindre recoin de la foret, par respect Némésis garda le silence tout en lui laissant l'espace qui lui fallait, en attendant il s'occuper comme il le pouvait. La plus part du temps en observant le décor, la journée cela devait avoir un certain charme mais avec les quelques rayons restant l'aspect général des bois était plutôt menaçante. Après plus d'une heure Loudmila continuait ses recherche en le lâchant rien, toujours aussi minutieuse. A sa façon de cherche la moindre chose, Némésis fit le rapprochement avec un chasseur poursuivant une proie mais il était certain que ce n'était pas pour s'en nourrir même si la façon d’opérer était la même.

Au bout d'un moment Loudmila décida de rompre le silence. Elle n'avait trouver aucune trace mais il était évident que quelque chose était dans les parages sans pouvoir dire ce que c'était. Dans la seconde qui suivit la louve avait flairait quelque chose, Glacie s'y précipita suivit de prêt par sa maitresse. Némésis le suivit aussi tôt, Loudmila exprima son soulagement en disant qu'il y avait un signe de vie dans les parages. Némésis ne la connaissait pas bien mais il était évident qu'elle en avait marre de tourner en rond et que cette événement inattendu la réjouissez. D'après ses connaissance la terre avait était retourner depuis peut mais ce n'était pas ce qu'elle rechercher puis sa louve attira son attention sur une empreinte sur le sol derrière la pierre tombale. Némésis observa aussi l'empreinte, il était certain que vue que c'était un trace de patte et surtout que c'était quelque chose de lourd qui l'avait produit, combien? Il ne pourrait pas le dire ce n'était pas un expert comme Loudmila, il savait seulement que c'était lourd et probablement dangereux. La jeune femme fit une prière bien étrange mais pas inapproprié non plus, elle expliquer que sa mort ne serait pas inutile et qu'elle avait plus trouver une piste concernant ce monstre puis elle se retourna vers Némésis pour lui demander si il voulait poursuivre leur avancer après cette découverte.

-Cette trace est inquiétante c'est certain mais je ne crains pas le danger. Toute fois nous auront besoin de lumière pour continuer et surtout si vous compter poursuivre cette créature.

Après ses moi Némésis s'éloigna de Loudmila et son compagnon pour arracher deux branches puis il fit jaillir du feu de sa seul main libre pour les allumer. Il retourna au prêt d'eux puis tendit l'une des branches à Loudmila.

- Ce sera déjà mieux avec ça tenez.

Peut importe le choix que Loudmila aller prendre sa ne dérangera pas Némésis après tout il savait se défendre et il est évident qu'elle aussi et surtout sa louve n'est pas la pour rien.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 19 heures 59 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Les griffes de la nuit   Sam 15 Juin - 14:35


Le soleil se couchait, et avec lui la lumière s'en allait. On pouvait sentir la nuit recouvrir de sa sinistre parure le bois bordant les collines d'Umar. Quant à ce qu'eut à répondre Némésis sur le fait de savoir si oui ou non il désirait poursuivre en la compagnie de Loudmila. Il préféra laisser aux bons soins de cette dernière l’interprétation de l'intention dont il allait faire preuve. Et quelle ne fut pas la surprise de la jeune femme lorsqu'elle vit une flamme jaillir de la main du garçon, et ce, sans aide matérielle ! Nerveuse, elle ? Mais non voyons... Disons que ce n'était pas courant pour cette dernière de croiser un être capable de manipuler les éléments. Ainsi, après que le malaise de cette découverte eusse fini de faire son effet. Loudmila accepta la branche embrasée que lui tendait Némésis. C'était gentil de sa part, hélas... même si son geste était à des fins bénéfiques. La traqueuse jeta la torche improvisée au sol, laquelle finira sauvagement piétinée. Se doutant alors de l'impact qu'allait avoir son comportement en la personne du jeune mage. Loudmila jugea bon de se justifier...

- C'est surtout le meilleur moyen pour se faire repérer Némésis ! Dit-elle d'une voix sèche. Je n'ai pas tellement envie de signaler à la bête, qui elle nous observera depuis l'obscurité ; "Hey oh ! Pour manger suis les flammèches !". Sans oublier que ça éclairerait quoi dans cet endroit ? Pensez-vous réellement que les troncs d'arbre reflètent beaucoup de lumière ? Poursuivit Loudmila, alors que de la fumée grise remontait le long de sa jambe, preuve d'un feu récemment étouffé. À vous l'honneur, éteignez-moi ça voulez-vous ! Lui spécifia t-elle en lui désignant du doigt le branchage qu'il tenait.

La chasseresse avait beau paraître dure à l'égard de Némésis, elle n'en demeurait pas moins admirative qu'un homme puisse comme ça, à partir de rien, déchaîner les enfers ! De plus, les "on dit" ne cessaient de faire savoir aux gens du commun que les sorciers étaient trop imbus d'eux même pour ne serait-ce qu'oser se mêler à d'autres qu'eux. En tout état de cause, Némésis ne faisait guère parti de ces manants. Ce qui permit à Loudmila de réfléchir sur ces dits préjugés !

- Alors comme ça vous êtes un adepte de l'art occulte ? Reprit la traqueuse, quelques secondes à peine après ses précédentes paroles. Ne vous arrêtez pas pour me répondre, il faut que l'on soit au village le plus rapidement possible ! Ajouta t-elle tout en ouvrant la marche.

La magie n'étant guère son domaine, Loudmila ne parvint point à trouver les bonnes questions à lui soumettre. Ainsi espérait-elle que Némésis soit assez ouvert sur le sujet pour l'éclairer. Sans oublier que ce détail sur le fait qu'il soit sorcier changeait beaucoup de choses par rapport à l'orientation des recherches sur sa fameuse marque, et donc ses origines. Il restait encore du chemin, Némésis pouvait donc aller jusqu'à romancer si il le souhaitait. Quant au danger que représentait la bête des collines d'Umar, Glacie était là pour veiller au grain. De ce fait, le jeune mage pouvait parler sans crainte de se faire surprendre, exception faite des troncs d'arbres pas toujours bien placés...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 20 heures 01 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis
¤ Mort(e) ! ¤
avatar
Récits 13
MessageSujet: Re: Les griffes de la nuit   Jeu 27 Juin - 14:29

La nuit arriver de façon inquiétante et ce n'est pas peut dire, celle ci prenait beaucoup de terrain sur cette équipe aussi inattendu que surprenante, sans chercher en mal Némésis enflamma deux branche de boit pour y voir plus clair puis en tendit une à Loudmila. Après un petit moment qui laissa exprimer de la surprise de sa part elle pris la branche que tendit Némésis pour l'écraser au sol, je ne vous cache pas qu'il était un peut déçut par cette acte mais compréhensif puis elle se mit à expliquer son geste. Se faire repérer? C'est vrai mais il est plus dangereux d'avancer à l'aveugle que de signaler sa position. Elle ne voulait pas montrait leur emplacement exacte à cette créature qui devait probablement les espionner, Némésis la comprenait mais n'apprécier gère le ton employez il faut dire qu'il avait l'impression de se faire rouspéter mais il passa au dessus de cela après tout elle ne doit pas avoir l'habitude de coutoyez des personnes. Elle lui demanda d’éteindre à son tour sa branche, Némésis ne fit que la laisser tomber par terre puis s'exprima à son tour.

-Je vous comprend même si on pourrait croire que vous ayez peur de ce qui se cache dans ses bois... mais peut importe il faut se dépêcher de partir avant qu'on ne voit plus rien.

Ses parole pouvait offenser la jeune femme mais Némésis n'en avait aucune intention et n'y prêtait pas attention après tout il lui parler de la même façon qu'elle le faisait, il est vrai qu'il avait parler sans mâcher ses mots dire qu'elle avait peur était assez gros mais pour lui il paraissait de dire une tel chose. Alors qu'il avait fini de parler elle l’interrogeât sur ses pouvoirs enfin si l'on peut appeler ça comme tel. L'art occulte? Ses mot paraissait assez étrange pour exprimer ce dont Némésis est capable. Puis elle lui expliqua qu'il pouvait s'expliquer en marchant, il se mis en marche à la même allure qu'elle pour commença à expliquer.

-Un adepte des art occulte? C'est votre droit de le voir ainsi. Même si ce n'est pas le cas, j'ai ses capacité depuis aussi loin que je me souvienne alors je considèrerais plus ça comme un don même si ça ressemble plus un malédiction... Il pensait bien sur au fait qu'il ai mis le feu à sa maison et tuer sa mère en disant ça. Je ne sais pas pourquoi je peut manier le feu mais je le fais et je fais de mon mieux pour l'utilisé en bien ou pour me battre si il le faut...

Les pensés de Némésis était assez vague à se sujet a vrai dire il n'avait jamais réfléchit au fait de pourquoi il peut faire de tel chose, pourquoi lui et pas un autres? Pourquoi ce que sa mère appeler un don la fait mourir et encore plein de question sans réponse.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 20 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Les griffes de la nuit   Mer 10 Juil - 13:47


Guère content du comportement abrupte de Loudmila, Némésis fit inconsciemment savoir à cette dernière son désappointement. Il poussa même cela jusqu'à la provocation en insinuant que si elle agissait ainsi, c'était parce que la peur lui mordait les entrailles. Cette réplique eut pour seule mérite d'hausser un sourcil à la traqueuse. Pour l'offenser il en fallait bien plus que ça, mais si de combat il venait à y avoir, il risquait de vite ravaler ses paroles. À la suite de quoi, il répondit à l'interrogation de la jeune femme qui consistait à en savoir plus sur sa maîtrise du feu. Mais à l'instar de sa marque, il l'ignorait. Soupirant alors, Loudmila songea si il ne valait pas mieux lui demander ce qu'il savait. Ainsi serait-elle directement fixée. Ce serait avec grand plaisir que la chasseresse s'y emploierait si Glacie n'avait point humé quelque chose avant qu'elle n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche. Désormais à l'arrêt, elle attendait les ordres de sa maîtresse.

- C'est la bête que nous recherchons ? Questionna Loudmila avec naturel, sur laquelle s'en suivra un grondement de la part de la louve. Dans quelle direction ? Un autre grondement presque silencieux fera savoir à la traqueuse que la chose venait de Seletan. Hostile ?

Une bien étrange scène se déroulait devant Némésis, on pourrait croire à un jeu à les voir faire. Du style un grognement pour oui, et deux grognements pour non. Hélas, il n'en était rien ! Glacie avait senti la créature sanguinaire, l'odeur était la même que l'empreinte encore fraîche sur la tombe de Kylian. La brise la lui avait apporté, ce qui n'était pas bon signe puisque le vent ne cessait de tourner ! Quant à la dernière question de Loudmila qui consistait à s'assurer si oui ou non la chose était en chasse ; Glacie montra les crocs comme pourrait le faire un chien enragé.

- Nous sommes chassés ! Enchaîna t-elle à l'attention de Némésis. Si vous voulez vous y frotter sans même savoir à quoi nous avons à faire, libre à vous ! Quant à moi, c'est au village que je me rends !

La tête brûlée était libre de faire ce qu'elle voulait, et si elle pensait réellement que c'était la peur qui animait Loudmila, alors oui, elle ferait bien de suivre son instinct. Car une personne effrayée n'apportait pas grand chose si l'on mettait de côté les ennuis.

- Vite Glacie, au village ! Sur ces mots, un terrible hurlement de loup résonna, à tel point qu'il fit écho dans le ciel obscur. La chasse est donnée. Commenta sereinement Loudmila. Ce cri en est l'annonce. Alors je vous conseille de vite vous décider, quoi que vous fassiez !

Loudmila n'était pas sotte au point de se laisser dévorer si Némésis préférait livrer combat. Ainsi décida t-elle de se mettre à courir en direction du village juste à la suite de Glacie. Un second hurlement, cette fois-ci plus proche, se fit entendre. C'était le genre de cri qui vous retournait les tripes et vous hérissait l'échine. Le plus étrange dans tout ça, c'était que aucune branche ne craquaient, comme si la créature se jouait de ses futures victimes, ne laissant entendre que ce qu'elle voulait laisser entendre !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 20 heures 07 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les griffes de la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les griffes de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ ASTRUNE ~ :: Les plaines :: Les bois-
Sauter vers: