AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Domaine d'Azura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
(Azura)
avatar
Récits 55
MessageSujet: Domaine d'Azura   Dim 4 Aoû - 17:26

[Arrow...  suite de ICI]

Désormais isolée, je pus réfléchir calmement à tout ce qu'il s’était passé. A quoi avais-je servi ? Oui j’avais voulu aider… Mais ma pierre avait tout de même provoqué la disparition de Gabriel, et ensuite, j’étais devenue involontairement une traitresse aux yeux de tous, en plus d’une source de conflits. Jusqu’à présent, j’avais pris sur moi pour rester présente et suivre le groupe pour agir tous ensemble. Mais maintenant que Gabriel était revenu, je ne pouvais faire face à la culpabilité qui me rongeait. Toutefois, je me refusais à me faire remarquer ou paraître égoïste. Si je laissais encore libre cours à mes émotions maintenant, je m’effondrerais sûrement et ne serais alors plus qu’un poids inutile. Sans attendre davantage, je me concentrai pour contacter Dörim.

- ** Cher Dörim, je m’excuse de t’importuner aussi soudainement au beau milieu de ces retrouvailles mais j’ai besoin de tes conseils qui me seraient précieux, je ne désire pas imposer d’autres préoccupations à Loominëi pour l’instant. Quelque chose me tracasse, à savoir comment Sinah savait-elle le lieu où reposait Oracle ? Tu lui as dit aussi ne pas comprendre le choix de son apparence, elle qui était si belle autrefois. Maintenant qu’Oracle nous annoncé la mort prochaine de certains d’entre nous, tes paroles résonnent autrement. Se pourrait-il qu’elle n’ait pas choisi cette apparence ?... Je n’ose pas lui demander directement car comme tu le sais, la situation est déjà critique et j’en ai assez fait. Lupa a été crée par la lune d’une manière ou d’une autre, et c’est ma pierre qui a transformé Gabriel. Je ne sais que faire pour agir dans l’intérêt de tous. **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Re: Domaine d'Azura   Mar 3 Sep - 13:33


Les Dieux n'étaient pas préparés à ce qui les attendait selon Dörim. Astrune bascula à bien des reprises dans le chaos suites aux interactions malintentionnées des Divinités Abyssales. Or là, d'après les dires d'Oracle, il s'agirait d'une entité appartenant à une toute autre nature. Au moins avec Yloumna et ses laquais on pouvait à peu près prédire ce qui allait se passer. Mais contre cette puissance inconnue, à quoi fallait-il s'attendre ? Dörim n'était pas Dieu à se laisser submerger par l'inquiétude, d'où le fait qu'il ne s'interrogeait jamais. Ce qui n'était point le cas d'Azura, Lourina et bien d'autres encore. Ce fut pour cette raison qu'il accepta de rejoindre la Déesse lunaire dans son domaine avant que la réunion ne prenne fin. Planter le doute était une chose, merci à Oracle pour cette douce attention, mais la laisser germer... ça il en était hors de question !

- Et toutes ses questions ne pouvaient pas attendre bien évidemment, hein ?! S'annonça Dörim après s'être bruyamment matérialisé sous le nez d'Azura. Puis tu sais que c'est vilain d'être indiscret ? Ajouta t-il sourire aux lèvres. Ne t'en fait donc pas pour Sinah, elle a la peau dure. En fait pour tout te dire, un Ange eut le béguin pour elle il y a quelques temps. Se souvenant alors de la mésaventure de Loominëi en matière d'amour, ajouter au fait qu'elle ne voulait pas de lui, elle finit par changer son apparence si rayonnante, en la laideur la plus abjecte pour l'Ange en question. Depuis, je me fais une joie de lui faire savoir chacune de mes pensées sur la vision de sa prestance qu'elle s'ose à nous prodiguer. Laissant un petit blanc le temps que tout ça rentre et se case là où il faut, Dörim acheva par une tape dont lui seul avait le secret. La curiosité de demoiselle Azura s'en retrouve t-elle étanchée ?

Cette question taquine n'attendait guère de réponse. Par ailleurs, il n'avait pas finis de lui répondre, puisque de toute évidence, Azura se sentait profondément coupable du sort de Gabriel. Sans oublier cette Lupa bien entendu...

- Tu sais, être un Dieu ne te donne pas pour autant le pouvoir de tout savoir. Reprit Dörim d'une voix plus chaleureuse. Ce qui est arrivé à Gabriel n'est en aucun cas de ta faute, exactement comme Loominëi avec Istérius. Tu penses sincèrement que nos créations seraient si imparfaites si nous étions aussi parfaits qu'on veut bien le faire croire ? Je suis l'imperfection incarnée, et des âneries j'en dis et j'en fais à longueur de temps. À peine eut-il terminé sa phrase que Dörim leva sa main d'un coup sec, paume tournée face au visage d'Azura, comme pour lui signifier que le moment n'était pas encore venu de lui répondre. Je sais ce que tu vas dire ! Genre que mes bêtises sont inoffensives et gnin gnin gnin et gnin gnin gnin. J'en ai aussi fait des grosses, alors si je te dis que tu n'es pas responsable, tu peux me croire sur parole. Ce qui en revanche ne semble pas être le cas d'Erinaë, mais ça ne reste qu'une hypothèse.

Maintenant elle pouvait répondre, ce dont elle se doutera en voyant la main de l'incorrigible Divinité s'abaisser. Cependant, Dörim ne souhaitait pas parler d'Erinaë, pas avec Azura et surtout pas maintenant. Ainsi décida t-il de prendre les devants en questionnant à son tour sa soeur Céleste.

- Ah j'oubliais, le vilain Gabi m'a montré une part très étrange de ta personnalité ! Est-ce que tu te souviens de ce que tu m'as dit, hmm ?

Une Déesse pouvait-elle rougir ? Si tel était le cas, Azura était alors toute indiquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Azura)
avatar
Récits 55
MessageSujet: Re: Domaine d'Azura   Dim 24 Nov - 2:41

Dörim se matérialisa juste devant moi d’une manière si soudaine qui me fit sursauter. Il m’expliqua sans préambule les origines de l’apparence si contrastée de Sinah.

- *Ainsi a-t-elle voulu éviter de connaître les mêmes revers qu'a pu engendrer l'amour entre Loominëi et Istérius. Je comprends, elle a choisi la sagesse, je me demande ce qu'il en serait si je décidais de...*

Mes pensées furent interrompues par la question du Dieu de la Bêtise quant à savoir si ma curiosité était satisfaite. Devinant que la question était davantage rhétorique, je me contentais d'acquiescer d'un simple sourire, le laissant poursuivre ses explications. Dörim avait aisément cerné ma culpabilité : il était vrai que je me sentais affreusement responsable du sort de Gabriel. Je reconnaissais toutefois qu'il avait raison, le monde n’était pas parfait. Comme pour appuyer ses propres affirmations ou simplement pour détendre l’atmosphère, Dörim évoqua même sa propre imperfection, ce qui m'arracha sans mal un petit rire, tout aussi nerveux qu'amusé par le ton si naturel et décontracté de mon ami. Continuant sur sa lancée, le Dieu de la Bêtise évoqua l'instant où Désirée et moi nous étions "crêpées le chignon" pour obtenir ses faveurs. Si mon teint arborait habituellement la même pâleur que ma création, il devint à cet instant aussi rouge qu'un coucher de soleil sur Astrune en plein mois de Pyros.

- Et bien... Comment dire... J'étais dans un état second, et euh... Commençais-je toute gênée avant de retrouver mes esprits. Peut-être y avait-il un semblant de vérité dans toute cette histoire, peut-être que le sombre Gabriel avait réveillé en moi des sentiments jusqu'ici insoupçonnés, dont je ne comprenais toujours pas l'existence. Dörim, tu sais… Continuais-je plus sérieusement.

Notre conversation fut écourtée par l'intervention télépathique de Loominëi, dont la voix était sans nul doute emplie d'inquiétude. Elle demandait à Dörim et moi de veiller sur le monde Céleste pour déceler la moindre anormalité. Elle avait prononcé le mot "bouleversement", encore... Que s'était-il passé exactement avec Erinaë et les autres durant mon absence ?!

- *Je n'aurais jamais dû les quitter alors qu'Oracle était enfin de retour avec des nouvelles plus que capitales... Quelle égoïste je fais...*

Oubliant subitement ce que je comptais dire, je fus tentée dans un premier temps d’accourir dans le domaine de la Déesse du Destin, avant de me raviser. Je m’étais moi-même isolée, revenir comme cela sans invitation serait inopportun, d’autant plus que mon amie avait formulé une demande bien précise... Et ce n'était pas dans ses habitudes de parler ainsi pour ne rien dire. Méditant un court instant les derniers événements, l'urgence de la situation ainsi que le réconfort du Dieu de la Bêtise eurent raison de ma monotonie. L'heure n'était pas aux regrets mais à l'action et l'entraide, pour prévenir Astrune et le monde Céleste de toute autre menace potentielle.


- **Loominëi, je te sens tourmentée, sois tranquille, tu n'es pas seule mon amie. Compte sur moi, nous allons faire de notre mieux pour veiller ici et te tenir informée à la moindre chose inhabituelle.** Répondis-je sans attendre une seconde supplémentaire à la Grande Déesse avant de m'adresser cette fois-ci à Dörim.

- Si quelqu'un essaye de voler ta place pour faire des bêtises plus grosses que les tiennes dans le monde Céleste, alors nous devons vite le trouver, tu ne crois pas ? Dis-je avec un léger sourire montrant toute ma détermination à me battre et non plus me laisser démoraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 726
MessageSujet: Re: Domaine d'Azura   Mar 3 Déc - 21:26


Comme il le suspectait, la pauvre Azura fut décontenancée par sa question. Dörim éprouvait toujours une certaine satisfaction à rendre mal à l'aise une Divinité aux propriétés étriquées. La Déesse de la lune en était la parfaite illustration. Tout le temps à l'écart des troubles, d'une discrétion sans faille jamais un mot plus haut que l'autre... Dörim n'appréciait que modérément cette platitude, ainsi s'évertuait-il à en explorer les profondeurs. Des fois que cette fade prestance ne soit qu'une façade aux moeurs appliquées. D'ailleurs, il s'agissait bien d'une image, et seulement d'une image ; pourquoi aurait-elle rougie sinon ? Un Dieu au caractère normalement introverti se serait contenté de le corriger, voir à l'instar d'un mortel, le gifler pour son impertinence. La gentillesse ne s'apparentait ni à la passivité, ni à l'intimidation. À cela Dörim songea depuis un recoin de sa conscience ; et si j'avais fait une bêtise sans m'en rendre compte... ? Voilà qui serait bien ennuyeux...

- Voyons Azura, calmes-toi. Bougonna t-il, navré qu'elle n'eut point l'intuition de sa taquinerie pourtant si ouverte. Enfin, il est vrai qu'on a dû s'échanger quoi... dix phrases depuis notre existence ? Et après on réprimande les Mortels, ah ah elle est bien bonne ! Donc non rassures-toi je ne fais que t'embêter, tant de sérieux enserre ma masculinité si tu vois où je veux en venir...

Puis ce fut le silence... encore ! Azura avait pourtant l'intention de lui répondre mais... un message télépathique improviste s'en vint souiller cette tentative tel un cheveu sur la soupe. C'était Loominëi, depuis le domaine d'Erinaë, elle les invita solennellement à veiller sur le monde Céleste plus que de coutume. Bien curieuse demande que voilà, s'interrogea Dörim suspicieux. Une incrédulité littéralement ébranlée lorsqu'une autre manifestation mentale, cette fois plus intime, s'imposa à lui ! La voix était celle de Désirée ; s'excusant dans un premier temps de son comportement lors de la parution du sinistre Gabriel, elle enchaîna par une révélation pour le moins inhabituelle ! D'après ses dires, une inconnue à l'essence Divine venait de se matérialiser dans la plaine de Lumière, et que celle-ci semblait à bout de force... À son tour d'être décontenancé, Dörim ne saisit que les derniers mots soufflés par Azura à son attention.

- Quoi ? Répondit-il hébété. Ah oui... pardon. Des bêtises, plus grosses... Répétait le Dieu afin de donner un sens à ce qu'il n'eut compris. Eh bien, chère Azura, je crains que l'on ne tienne un premier poisson ! Si comme moi tu veux voir sa tête, en avant pour la plaine de lumière !

À quoi bon faire long quand on pouvait faire court ? À la demande de Loominëi, Dörim n'attendit guère de réponse de la part de sa vis-à-vis afin de se rendre immédiatement jusqu'à la destination dite. Il ne faisait aucun doute qu'Azura allait lui emboiter le pas, ou plutôt... la dématérialisation. D'où le fait qu'il ne prit point le temps de s'attarder à de vaines explications, lesquelles trouveraient leur réponse dans la plaine de lumière !

[OUT : À la plaine de lumière ~ICI~...Arrow]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Domaine d'Azura   

Revenir en haut Aller en bas
 

Domaine d'Azura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ L'AU-DELÀ ~ :: Le monde Céleste :: Royaume des Dieux-
Sauter vers: