AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Journal d'une impure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emy
avatar
Récits 3246
MessageSujet: Journal d'une impure   Dim 18 Mai - 9:48

Préface au Journal d'Emy. Une feuile de parchemin est cousu dans la couverture du journal de la jeune impure. Celle ci, ne sera jamais révélée et Emy elle même ne connait pas son existence. Ce n'est que son histoire de personnage à travers le net.


Emy est un diminutif du personnage favoris de son auteur.
Elle possède à la base des cheveux bleus ainsi que la peau blanche. Une elfe de pur sang en somme. Elle est d'abord passée dans une école de magie au milieu de pleins d'humains dotés de pouvoirs mystérieux. Elle s'y est rendue pour apprendre à maîtriser son empathie qui lui cause de gros problèmes... elle ne maîtrise pas du tout les émotions qu'elle reçoit et provoque des malheurs un peu partout...  Un caractère mélancolique et triste. là bas rien ne s'arrangera puisque si elle trouve l'amour, elle se fera kidnappé et aidera un humanoïde à détruire une partie de l'école malgré elle.
Deux ans passèrent là bas. Finalement le contrôle s'apprend grâce aux cours et à des amies sur qui l'on peut compter. Seulement, l'école est désertée suite à un grave incident et sa meilleure amie se suicidera sous ses yeux...elle la comprenait. Emy partit à son tour, et disparut. plus personne n'eut de nouvelles de la jeune femme encapuchonnée pour cacher ses cheveux bleus et ses oreilles d'elfe.


Diverses aventures sans suite suivirent avant que Emy ne renaissent dans l'univers de Donjons et dragons...ce fut là bas qu'elle devint hybride, rejetée et tuant à nouveau à cause d'émotions non maîtrisées et de pouvoirs venant de la terre...mais Emy est très sage et deviendra conseillère de la reine des elfes femme qui l'a recueillie. Elle affronteront Lolth terrible araignée qui fiche les jetons et assisteront à la mort de la grande prêtresse de la déesse elfique...tout n'était que malheur . Mais Emy sur le conseil de la déesse elfique trouvera un petit homme aveugle, un tout jeune enfant qui se nomme Ange et décide de s'en occuper. Entre temps elle devient grande prêtresse et sa vie est toute chamboulée. Mais tout s’arrêtera brusquement...Emy disparaîtra à nouveau surement à voyager dans le monde de féérune...


Et là par une quelconque magie... Emy devient humaine! ben oui humaine et enfant en plus! elle à douze ans et est issue d'expérience horrible sur des enfants. Elle possède le pouvoir de glacer à peu près tout et son corps est lui même à une température anormale. Mais le problème est que sa vue en patie et Emy sera un jour aveugle. ...Orpheline, ayant fuit un laboratoire elle se retrouve sdf comme tous les enfants qui lui ressemble. Et la petite fille fait la connaissance d'un petit garçon charmant et timide qui contrôle l’oxygène. Il sagit de Louis! Tous les deux ils deviennent amis malgré les réticences du petit homme qui a semble t'il de terribles souvenirs...Ils iront au lac et commenceront à faire plus ample connaissance malheureusement qu’elle que soit la raison c'est à ce moment que l'on perd leur trace...Ils disparurent de tout papier officiel et personne ne fut en mesure de les retrouver. Pourtant il y eu bien les même enfants, devant la maison d'une certaine Elise, qui semble t'il cachait une des expérience chez elle... Comment tout cela finit il ? Personne ne le sait à ce jour sauf peut être les déesses planaires...


Et finalement grâce à un jeune ange, Une jeune Emy, aux cheveux blancs comme si elle avait beaucoup vieillit, ou appris de la vie, une robe blanche et un visage plus mur, réapparaît dans le monde d'Astrune la peau grisée elle a repris son apparence hybride qui semble bien lui convenir seulement la maîtrise n'est toujours pas son truc, Elle est restée sensible mais par contre un caractère étonnamment changé puisque c'est une femme souriante et gaie qui se retrouve la bas orpheline pour pas changer et perdue dans les collines d'Umar...

_________________
                     


Dernière édition par Emy le Dim 18 Mai - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
avatar
Récits 3246
MessageSujet: Re: Journal d'une impure   Dim 18 Mai - 9:50

Je suis en train de me trouver une passion pour l'écriture. pourtant ce n'est pas facile de se procurer de quoi le faire mais j'ai réuni assez de parchemin pour un petit moment. Tu sais que j'ai mis du temps avant de trouver un nom à ces notes. Je ne voulais pas que mon prénom y apparaisse et qu'il ne fasse pas fuir les gens. Il reflète aussi mon rêve. celui d'être reconnu comme une elfe à part entière.

Nous sommes les 1er jour du premier mois de l'an 1.
Je suis à l'aube de mes 54ans c'est bien jeune pour une elfe mais aux yeux des humains je serais déjà âgée. Pourquoi ne sommes nous pas égaux? je n'ai jamais compris nos créateurs. Enfin j'écris à la faible lueur qu'il reste tandis que Lourine récupère. Je n'ai pas vu passer la journée. je crois que c'est une des pire de ma vie, et en même temps elle est signe de renouvellement. Oui je commence une nouvelle vie. Pourtant j'ai toujours le même caractère, et les mêmes buts mais j'ai compris beaucoup de choses. Tu vois ce village? il porte le nom de celle qui l'a autrefois détruit, il est considéré en quelque sorte comme impur comme moi. Il est normal que j'en ai fais ma maison, surtout après que l'on m'ait accueillit normalement.

Ma mère et mon père me manquent, si ils n'avaient pas commis l'erreur de vouloir se montrer avec moi ils seraient encore en vie. J'ai longtemps pensé que je ne méritais pas de vivre puisque c'était ma faute s'ils sont morts. Et puis tout ceux que j'ai tué... je crois que c'est pour cela que je ne veux pas quitter l'enfance. Parce que j'y suis enfermée tant que je n'aurais pas expié mes fautes. Et pour cela je dois me rendre chez les elfes. Si la mort m'y attends, elle ne sera que justice mais je ferais tout pour les voir changer. Je ne suis pas si différente de ceux du peuple de ma mère. Mais jusque maintenant je vivais au jour le jour, sans ambition autre que de jouer avec les enfants du village, sans espoir. Et puis cet oracle est apparu dans ma vie et m'a guidé... oui vers la perte de mon amie, ainsi qu'une magnifique rencontre et à présent vers le futur que je recherchais. moi qui me suis voilée la face si longtemps je crois que je vais commencer à vivre enfin...et non plus à survivre.
Bien sur je pense déjà aux cadeaux que je vais laisser en partant, c'est important pour moi car tout ceux ici présents représentent une part de ce que je suis devenue et sans eux je ne sais pas où je serais aujourd'hui.

Et tu sais, moi d'habitude si joyeuse je verse des larmes alors que j'écris ces lignes. Rita mon amie est morte et cela parce que je ne l'ai pas arrêtée. jamais je ne me pardonnerais cette faute et l'inconscience dont j'ai fais preuve. Heureusement Lourine, la femme tombée du ciel, si touchante, à libéré son esprit et à tuer la liche qui me tenais maudite. Mais ça n’enlève pas ma culpabilité... j'aurais aimé la voir vivre, et réussir, cette femme que j'ai admiré le temps de notre voyage, et a qui je désirais ressembler. je sais qu'elle va me manquer mais elle m'accompagnera partout n'est ce pas? Tu crois que c'est encore bête de penser cela? que j'ai passé l'age? pourtant même si je ne sais pas ou elle est, j’espère qu'elle me regardera de temps à autre... l'espoir m'aide à vivre et sans lui, je me serais laissée mourir a coté de Rita. Donc tu vois, finalement mon esprit enfantin m'aide aussi.

Cela me rappelle quand j'étais plus petite, dans la foret je marchais et marchais encore. Et là j'ai vu quelque chose, de tout petit qui volait. C'était beau. je suis sure que tu te doutes de ce que c'était que dis je tu le sais. mais moi je ne connaissais rien d'autre à l'époque que ma double race. Aussi cela m'a séché, je voyais bien que ce n'était pas un oiseau ou un insecte et j'étais hypnotisée par la danse qu'elle semblait réaliser sous mes yeux. Je ressentais une immense peur pourtant en elle et je compris que en fait, elle était perdue. Moi même pas très sure de mon chemin je me suis approchée et je l'ai regardé mais elle est partit se cacher derrière un arbre. Je ne savais pas que je faisais autant peur moi... alors sans m'approcher je me suis assise et puis je lui ai parlé de ou j'étais, je lui ai raconté ma vie, et mon escapade dans la foret avec mon but. Petit a petit elle s'était rapprochée voletant à présent en face de moi. Tout en parlant j'ai tendu la main et finalement elle est venu dessus s’asseoir. alors j'ai remarqué que elle avait des bras, des jambes comme moi. en souriant je lui ai donné mon prénom.

-Je suis Elizia

Je me rappelerais toujours de son nom si doux à entendre, et sa voix toute petite. elle m'appris être une fée qui s'était enfuie, malheureuse et maintenant perdue. Je n'ai jamais su la cause de son immense chagrin mais je pouvais le ressentir à travers mon être. Je proposais alors de faire le chemin ensemble et de l'aider. Seulement elle avait l'air gênée et presque désolée de m'avoir vu. Je ne comprenais plus rien... J'étais bien trop jeune pour comprendre pourquoi quelqu'un veut s’ôter la vie... nous avons passé la journée a cueillir des fleurs à parler et a rire... c'était beau mais je captais toujours la tristesse en elle... s’ôter la vie...Ce que Elizia, pendant mon sommeil a fait. Le lendemain j'ai retrouvé son corps, infiniment plus grand puisque plus grand que moi, sans vie. Heureusement qu'elle m'avait expliqué que les fées pouvaient rapetisser sinon je ne l'aurais pas reconnue. elle souriait... heureuse de pouvoir enfin être en paix, c'était ce qu'elle m'avait écrit. J'ai versé bien des larmes ce jour la et je n'ai pas compris son choix. bien que elle m'ai laissé un grand parchemin, je ne l'ai jamais ouvert. Dedans il y avait sa vie, son explication et je ne voulais pas comprendre pour le moment. Pendant des jours j'ai cherché qui avait bien pu lui faire du mal, la tuer avant de me résigner à penser qu'elle l'avait fait elle même...

Je crois que j'ai grandi ce jour là, et cet épisode m'est revenu avec la mort de Rita. Peut etre que maintenant je peux ouvrir sa lettre, je l'ai toujours avec moi même si elle a bien vieillie. J' y songerais. Pour le moment, je crois que je peux sourire... ma première amie est heureuse, Rita aussi m'a souris avant de partir, j'ai donc ma propre route n'est ce pas? A ce propos je pense que je devrais dormir un moment moi aussi. Tu ne perds pas tout ce que je viens de te dire hein ? c'est important pour moi, ces notes c'est ma vie, en vrac présent et passé mélangé...Je ne veux rien oublier.

(Une image dessinée est glissée dans cette page du journal, une note y est ajoutée: Elizia)

_________________
                     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Journal d'une impure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ UTILITAIRES ~ :: Actualités du Forum :: Inventaires :: Journal intime-
Sauter vers: