AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Départ...   Mar 17 Nov - 17:01

Nandis, tôt dans l’après-midi. Sur les toits dominants la ville, une silhouette est allongée. Laraan avait été renvoyé à Nandis sitôt avoir parlé à l’oracle, et maintenant, il réfléchissait sur cette rencontre… Il avait la nette impression de l’avoir ennuyé lors de cette discussion… Elle n’avait certes fait aucune remarque, mais cela se ressentait dans son environnement proche… Il soupira. Elle lui avait quand même répondu, c’était déjà un bon point… Certes, sa réponse était assez énigmatique… Nandis? Connaître des troubles? Il se mit à écouter les bruits lui parvenant de la rue en contrebas. Il entendait les marchands vanter leurs produits, hélant à l’occasion le passant anonyme. Les cris divers et variés, allant de l’appel joyeux de deux personnes se reconnaissant, jusqu’au juron sonore porté à l’adresse d’un pickpocket… Laraan se redressa. Il était vêtu d’une simple chemise de lin, de couleur noire, et d’un pantalon, noir lui aussi. Ses deux sabres battaient son flanc. Le visage découvert, ses yeux d’un bleu glacial balayaient la ville en dessous de lui. Le vent jouait dans ses cheveux, les faisant virevolter au rythme des bourrasques. Il soupira de nouveau.

* Et c’était quoi cette histoire de quitter Nandis? Des troubles, encore… je veux bien y croire. Une ville n’est jamais à l’abri de tels désagréments… Mais quitter la ville… C‘est peut-être un peu extrême…*

Le jeune homme se mit à courir. Les toits, seul endroit dans cette ville qui pouvait lui fournir un semblant de solitude, étaient pour ainsi dire son terrain de jeu. Il les connaissait par cœur, les parcourait sans cesse, évitant ainsi un maximum la compagnie de ses semblables.

*Ceci dit… elle n’a peut-être pas tort… Après tout, elle a des pouvoirs surnaturels… Elle doit savoir mieux que moi ce qui se trame…*

Arrivé au bord d’un toit particulièrement pentu, Laraan se décida à redescendre dans la rue, s’aidant de prises occasionnelles afin de s’assurer une descente sans risques. Il reprit sa course, mais cette fois-ci au niveau du sol. Plusieurs marchands essayèrent de l’arrêter afin de lui vendre leurs fournitures, mais en vain. Concentré sur sa trajectoire afin d’éviter les passants, Laraan ne leur prêta aucune attention.

* La mer sera ma seule alliée… Devrais-je partir en bateau? Mais si oui, vers où? L’océan, c’est grand…*

Sans même qu’il s’en rende compte, ses pas l’avaient conduits au port. Devant lui s’étendaient le quartier des docks, avec un peu plus loin le port en lui-même. Il entendait d'ici le cri des mouettes et les discussions des marins, portés par le vent. Un sourire s’étira sur ses lèvres.

* Bon… Si même mes pieds s’y mettent je ne peux pas résister… Le temps de préparer mes affaires, je peux être parti ce soir… Il faut juste trouver un bateau et une destination… et un bateau, accessoirement.*

Le jeune homme repartit dans la direction opposée, vers l’endroit ou il vivait. Il devait récupérer quelques affaires avant de partir, quelque fut l’urgence du départ. Il était de toute façon resté assez de temps à Nandis… Il était temps de voir de nouveaux horizons, et le voyage promettait d’être intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Départ...   Jeu 19 Nov - 1:20



Ancien membre des arpenteurs, Eäwen n'avait toujours pas trouvé de nouvelle fonction à occuper, alors il devint un vagabond se contentant de faire les poches de quelques passants afin de subsister, son ancienne organisation lui manquait, pourquoi l'avoir démantelée alors qu'il suffisait de recruter de nouvelles personnes ? Vraiment c'était à n'y rien comprendre, et comme un de ses ex collègue Laraan, il n'avait pas voulu suivre les autres, espérant réussir à se faire une place en tant que garde d'élite du gouverneur, mais malheureusement rien ne se passa comme prévu. Ainsi depuis plusieurs semaines il vivait au jour le jour, il avait marre de cette existence qui le déshonorait chaque fois qu'il voyait son reflet dans un miroir ou dans le regard des autres. À partir de là il eut une idée, voici près de trois jours qu'il s'était mit en tête de fonder sa propre organisation, mais pour réunir du monde c'était une autre affaire, il était jeune et n'avait pas l'allure d'un leader charismatique. C'est pourquoi, toutes ses pensées ainsi que ses pistes le menèrent à Laraan, si il acceptait, alors il aurait toutes ses chances, sinon, il devra se faire à une vie de paysan ou de mendiant, pourtant il savait qu'il n'était pas fait pour être tout en bas de l'échelle, mais si personne ne voulait de lui, il en serait contraint. Mais comment retrouver l'homme ? Il se souvenait brièvement de lui, il était distant et favorisait le solo au travail d'équipe, ce n'était pas le meilleur des choix que de le choisir, mais c'était toujours mieux que rien, tout du moins pour se lancer ...

-*Hmmm par où pourrais-je commencer à chercher ? Va falloir que je me renseigne ...*

Sa quête commençait, et bien entendu la tâche était véritablement ardue parce que Laraan ne faisait jamais parler de lui, mais heureusement qu'il avait toujours des commères avec les yeux posés partout, y comprit sur les toits environnant, vraiment il y en avait qui n'avait rien d'autre à faire ... Mais bon il n'allait pas s'en plaindre car ça lui rendait bien service sur le moment. Plusieurs fois son ancien frère d'épée avait été vu sur les toits arborant les docks, alors sa maison devait être dans ce coin là, où bien aimait-il admirer l'océan ? Tellement de question se posaient encore, un vrai travail d'horloger, il fallait tout regarder dans les moindres détails. Eäwen alla même jusqu'à faire du porte à porte, mais toujours aucune trace de Laraan, ça devenait désespérant, mais ce qu'il ne savait pas, c'était qu'il était parti de Nandis il a quatre jours maintenant, L'Oracle était en train de lui parler en ce moment même. Ainsi quand il fut renvoyé sur l'un de ses fameux toits, l'Elfe c'était assis sur marche d'escalier en pierre tout en tapant du pied contre le sol au rythme des vagues qui se fracassaient contre la digue de port.

-*Mais où est ce qu'il est ? j'espère qu'il n'a pas quitté Nandis ...*

Eäwen avait peur d'avoir perdu son temps, mais quelque part Laraan était sa dernière chance, alors il ne fallait pas qu'il désespère, ainsi il décida d'attendre ici une bonne partie de l'après midi, il avait la vue sur tout le panorama des docks, de ce fait si il passait par là, il ne le manquerait pas. Le soleil lui chauffant le crâne, les mouettes agressant ses tympans sensible ne l'aidaient en rien à se calmer, néanmoins une ombre qui lui semblait familière passa juste à côté de lui pour se rendre jusqu'au port. Eäwen fronça les sourcils lorsqu'il le vit de dos, cet accoutrement ne lui était pas étranger, ça non alors, était-ce lui ? Il fallait en avoir le coeur net, mais il n'oserait pas l'interpeler de suite, donc il préféra le suivre afin de ne pas irriter son caractère misanthrope, et oui, si l'Elfe se souvenait aussi bien de Laraan c'était bien pour sa façon d'être si particulière. Il appréhendait déjà de lui faire part de sa proposition, mais bon, il fallait bien tenter le coup, sinon il saurait jamais.

- Hmm hmm ! Fit-il pour attirer l'attention de ce dernier sur lui. Voila un moment que je ne vous avez vu Laraan, ça fait plaisir. Par contre je sais pas si vous vous souvenez de moi, je suis Eäwen, j'étais le plus jeune des Arpenteurs, une organisation qui s'est dissoute beaucoup trop vite à mon goût ... Alors j'aurais une proposition à vous faire, voulez-vous l'entendre ?

Tellement surpris de le revoir qu'il en oublia les salutations, mais au moins il l'avait déjà mis au courant de ses intentions, il doutait fortement qu'il accepte, pour ça il suffisait de le regarder dans les yeux, mais ... Eäwen n'avait pas du tout l'intention de rester un zéro tout sa vie ! Alors c'était avec un léger sourire qu'il attendit la réponse de ce dernier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Départ...   Lun 23 Nov - 12:01

Laraan se dirigeai vers la chambre qu’il occupait, n’étant pas assez riche, et de loin, pour louer une maison, et ne parlons même pas d’en acheter une, quand soudain son passé le héla au détour d’une rue. Le destin est joueur parfois… Offrez-lui une occasion de vous jouer un tour, et il profitera aussitôt…Lentement, Laraan se retourna. Derrière lui se trouvait un jeune elfe, arborant une attitude assez hautaine… Un léger sourire aux lèvres, il déclara s’appeler Eäwen, faire partie des arpenteurs, regretter que l’organisation se soit dissoute, et avoir une proposition à lui faire…
Laraan creusa dans les tréfonds de sa mémoire… Il ne s’était pas vraiment lié avec les autres membres de l’escouade, et de ce fait, se remémorer les visages et les noms de ses coéquipiers lui était assez difficile… Alors en plus si c’était le plus récent, comme il le prétendait… Puis une image s’imposa peu à peu: un jeune elfe talentueux, mais assez tête brûlée… Assez solitaire également, si ses souvenirs étaient exacts…

- Hmmmm… Eäwen… Ton nom me dit quelque chose en effet… Je suis également assez content de te voir… Surpris également. Si tu as quelque chose à me demander, c’est que tu me cherchais, et je suis plutôt dur à trouver je crois.

Laraan recula de deux ou trois pas, et s’adossa à un mur. En adoptant une pose nonchalante, son but n’était pas de mettre à l’aise son interlocuteur. Au contraire, ses mains s’étaient rapprochés de ses sabres, doucement. On ne savait jamais. Mieux valait être prudent. Même si il s’agissait d’un ancien allié, le jeune homme ne connaissait ni son parcours, ni si les intentions qu’il affichait étaient réellement les siennes. Mais il lui laissait le bénéfice du doute. Pour preuve, il ne l’avait pas encore attaqué.

- Maintenant dis-moi… Qu’es-tu devenu depuis la séparation de notre escouade? Comme ça, tu pourras me soumettre ta requête, dans le même temps, ainsi que les raisons pour lesquelles tu as pensé à moi…

Laraan était… assez sceptique quand au résultat de sa demande. Après tout, il demandait quand même de relater une période assez considérable. Mais bon… Il fallait parfois prendre des risques… En son fort intérieur, il avait déjà pris sa décision: il aiderait le jeune elfe, par pure solidarité entre anciens arpenteurs. En lui posant une telle question, il voulait juste savoir si il était réellement motivé pour lui demander une telle chose, ou si c’était juste par défaut qu’il l’avait choisi. Restait à savoir quelle allait être sa proposition…

~ Il est 12 heures 43 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Départ...   Dim 29 Nov - 9:49



Les différents bruits des Docks n'entachèrent en rien l'écoute d'Eäwen sur les dires de Laraan, ainsi il se souvenait de lui, c'était une très bonne chose pour engager la conversation. Difficile à trouver ? Nooon penses-tu ... Le jeune Elfe roula des yeux en entendant cela, ça faisait pratiquement deux jours qu'il n'avaient ni mangé, ni dormi afin de pouvoir lui mettre la main dessus. Enfin bon, à présent qu'il était là devant lui, il avait bien l'intention de lui faire part de ses intentions, d'ailleurs Laraan optera pour une posture plus décontractée avant de poursuivre. Rien que la première question de ce dernier piqua Eäwen au vif, chose qui eu pour effet d'humidifier son regard, de plus il était d'accord pour l'écouter. Le jeune Elfe fut quelque peu désemparé devant la situation, lui qui croyait qu'il pourrait lui parler avec facilité ... Ca risquait d'être assez gênant si il voulait le convaincre de le rejoindre, d'ailleurs, en y repensant il se demandait si il avait l'étoffe d'un dirigeant, là il doutait énormément, c'était encore un jeunot, et qui plus est, pas très intelligent, et Laraan serait relativement stupide que de se mettre à ses ordres, Eäwen avait remarqué ça dans le regard perçant de son interlocuteur, il se sentait tout petit ... C'est pourquoi, juste avant de lui répondre, il décida de changer sa demande afin d'avoir plus de chance sur une possible réponse positive.

- Ahhh ... Et bien, depuis la dissolution des Arpenteurs il ne reste plus grand chose de moi, certes j'étais le dernier arrivé, mais ... Je m'y était consacré entièrement, jamais je ne me serais douté que ça finisse comme ça ... Commença t-il avec une voix pleine de regrets. Alors après que chacun soit parti de son côté, et oui, moi aussi j'avais refusé de suivre les autres, car j'espérais une renaissance ou bien la recréer moi même, j'ai essayé pourtant, mais rien à faire, les gens ne me voient même pas, alors je suis devenu un vagabond forcé de voler pour subsister. Voila en bref mon histoire, rien d'intéressant ...

Eäwen avait terriblement honte de se qu'il était devenu, pourtant au sein des Arpenteurs il n'occupait pas une place qui pouvait faire des jaloux, mais au moins il en avait une, c'était surtout un informateur à la base, et il rêvait de devenir espion d'élite. C'était pour cela que lorsque le démantèlement survint, tout cela partit en fumée ... Quant à Laraan, il n'avait pas l'air si malheureux dans sa nouvelle vie, ou bien il s'en fichait, donc quand il lui demanda le pourquoi du comment il avait penser à lui, Eäwen dû avaler une grosse boule de stresse qui mettait bien trop de temps à son goût pour parcourir son oesophage. Le jeune Elfe avait de quoi se sentir mal à l'aise, puisqu'il avait pensé à lui uniquement parce que c'était le seul qui restait dans les parages, et que ce n'était pas forcément lui qu'il aurait choisi si d'autres auraient été présents. Comment répondre à cela ? Peu importe, il fallait tenter le tout pour le tout, c'était sa dernière chance !

- Je vais être franc avec toi. Eäwen se décida de tutoyer Laraan puisqu'il avait fais de même avec lui. Je suis venu à toi parce que je ne pouvais allé vers personne d'autre, à l'époque j'avais remarqué que tu n'étais pas des plus sociables, c'est pourquoi j'ai mis un sacré bout de temps pour me décider à venir te parler. En fait, tu es ma dernière chance à pouvoir espérer à une autre vie que celle d'un vagabond ou d'un mendiant, c'est égoïste je l'avoue, mais le jour où j'ai été réveillé par des enfants qui m'urinaient dessus, je me suis rendu compte à quel point je n'était plus rien, alors là oui j'ai pensé à toi ...

Le jeune Elfe était désespéré cela se voyait, mais en attendant il ne lui avait toujours pas répondu sur ce qu'il voulait faire avec lui. Laraan serait entièrement en droit de refuser, puisqu'il était presque au même niveau qu'une roue de secours pour Eäwen. Enfin que pouvait-il être d'autre ? Ils n'étaient même pas amis, alors seule la charité était envisageable, mais avait-il au moins un coeur ? Oui sinon il n'aurait même pas daigné l'écouter. Le jeune Elfe se faisait les questions et les réponses tout seul, de manière à se donner du courage et surtout parvenir à être convainquant. Laraan pourrait y être gagnant en plus, car si il était resté à Nandis, il devait mener une certaine routine relativement lassante, non ? Encore une nouvelle déduction pour pouvoir de nouveau prendre la parole, qu'est ce qu'il ne fallait pas faire des fois ...

- Laraan ... Fit-il tout en se rapprochant de lui. Je voulais vous demander si tu voulais bien m'accompagner pour un petit bout de chemin, ou si moi je pouvais venir avec toi pour un certain temps ? Le problème c'est que je n'ai pas réelles idées sur ce que nous pourrions faire, mais si toi tu en a une, je suis tout ouïe ? Alors que décides-tu ?

Ca y est, c'était dit, qu'allait-il en résulter ? Ca sera avec un souffle à moitié coupé par le stresse que Eäwen attendra la réponse de ce dernier. Ses chances étaient minces, parce que pour vouloir de la compagnie, il fallait déjà apprécier la personne, et surtout accepter de ne plus être seul, c'était pas gagné ...

~ Il est 12 heures 50 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Départ...   Lun 30 Nov - 19:56

Adossé au mur, Laraan écouta son ancien collègue raconter son histoire, que visiblement il n’avait pas eu rose. Des ombres passèrent dans le regard de ce dernier lorsqu’il évoqua le régiment des arpenteurs, puis ses difficultés à vivre. Laraan resta cependant perplexe devant une des déclarations de son interlocuteur. Avoir quitté seul les arpenteurs dans le but de recréer une association? Il aurait été plus simple de partir avec d’autres personnes si tel était son but… Enfin… il était jeune, il avait sans doute pris cette décision sur un coup de tête, dans la déception et la stupeur du moment…

" Je crois que je comprends tes sentiments concernant la dissolution du régiment. J’ai été enrôlé dans les arpenteurs à l’âge de 12 ans. J’y ai passé la majeure partie de mon existence d’aujourd’hui, et m’y suis dévoué corps et âme. Le combat, l’entraînement, les compagnons d’armes… Même si je suis un solitaire, tout ça comptait pour moi. Mais j’ai tourné la page. Au départ, je me suis lancé dans la protection des caravanes de marchands. J’ai même été engagé une fois en tant que mercenaire dans une guéguerre entre deux nobles… En plus, ces deux imbéciles se sont entretués, du coup on a pas été payés… Quel gâchis… Enfin bon. J’ai ainsi voyagé jusqu’à Nandis, en passant par Freezis par exemple, ainsi que de nombreux autres endroits. Ensuite je me suis retrouvé ici, dans une chambre au dessus des toits. Tu as eu de la chance de me trouver maintenant. Je comptais quitter la ville aujourd’hui même."

Laraan soupira. Il ne savait absolument pas vers quoi tout ça allait le mener. C’était la première fois qu’il envisageait la possibilité d’avoir un compagnon de voyage. Il se doutait bien que la première intention de ce dernier était de prendre le commandement d’un petit groupe d’aventurier. Mais Aewen avait renoncé à cette ambition, et avait simplement formulé une demande d’association. Laraan lui en savait gré. De même pour sa franchise à son égard. Il n’était pas étonné plus que ça qu’il ait pensé à lui par défaut, il n’était même pas vexé. C’était souvent le cas. Le fait d’être un solitaire acharné amenait souvent ce genre de situation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’avait pas la réputation d’être très sociable…

En fait, lui-même ne faisait absolument rien pour démentir cette réputation. Il aimait la solitude. Mais ce jeune elfe lui avait proposé une requête, et comme il faisait partie des arpenteurs, ce régiment glorieux aujourd’hui tombé, il ne pouvait l’ignorer. D’autant plus qu’il pouvait lui être utile.

"Si je me souviens bien, tu étais un éclaireur. Un informateur. Et tes capacités pourront sans doute m’être utile. Mais je dois te prévenir que pour l’instant, je ne sais pas vraiment ou aller. Je sais juste que j’ai envie de partir d’ici. Cependant… quelqu’un m’a informé que des troubles agitaient la ville… Aurait-tu des informations sur ceci? J’aimerai en savoir plus avant de partir… Même si on décampera sans doute de cette ville ce soir ou demain…"

Laraan n’en revenait pas lui-même d’avoir accepté aussi facilement. Certes, ce n’était pas de l’amitié qui liait les deux hommes, mais bien plutôt le souvenir d’une ancienne camaraderie, distante mais bien présente, et qui ne demandait qu’à se ranimer.

~ Il est 12 heures 53 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Départ...   Lun 7 Déc - 20:19



Pour être franc avec lui même, Eäwen s'attendait à juste quelques grognements en guise de réponse ou bien des phrases relativement courtes mais très claires. Laraan le surprit donc par son discours haut en détail, ainsi il avait réussi à tourner la page alors qu'il y était depuis beaucoup plus longtemps que lui ? Honnêtement respect, car ça ne devait pas être simple, mais bon en l'écoutant il semblait savoir ce qu'il voulait et n'était pas du genre à passer par quatre chemins pour y parvenir, c'était une bonne chose pour ne pas se laisser aller. Après quoi il lui parla d'autres lieux qui ne lui étaient pas étranger, comme la ville de Freezis, ainsi il y avait été ? La chance ... Lui il n'avait jamais bougé de Nandis, mais il avait vu des peintures sur cet endroit, et depuis cela il en était littéralement tombé sous le charme. Cependant ce n'était important pour le moment, il était jeune et il avait toute la vie devant lui pour aller s'y installer plus tard, d'ailleurs Laraan l'informa qu'il avait eu de la chance de le trouver maintenant, car il comptait quitter la cité dans la journée ... Ouf ... voila ce que venait de se dire Eäwen au moment ou il entendit ça, merci à sa bonne étoile. Le soupir qui suivit ses paroles laissait supposer qu'il était un peu perdu dans ses songes, peut être réfléchissait-il à ce qu'il pouvait faire de lui. Le jeune Elfe se languissait de savoir ce à quoi il pensait, surtout que ce dernier portait en lui sa dernière chance de changer de vie. À cet instant le court silence qui s'instaura lui parut durer une éternité, puis, quand Laraan refit entendre le son de sa voix ce fut la libération pour Eäwen, quelle allait être sa décision ? Ses premiers mots démontrèrent qu'il se souvenait de lui, même si c'était bref ça lui faisait plaisir, néanmoins ce n'était pas tout, car il révéla que ses capacités d'informateur pourrait lui être utile. Laraan pouvait déjà se rendre compte que le regard de son interlocuteur changeait, les lueurs dans ses yeux révélèrent l'immense gratitude qu'il pouvait lui porter, c'est alors que à peine il avait terminé sa question, Eäwen s'empressa de lui répondre.

- Je ne sais pas quoi te répondre Laraan pour te remercier, alors je vais te dire tout ce que je sais, même si à l'avance je regrette parce que c'est bien peu de chose ... Eäwen marqua une courte pause, comme pour le mettre en condition, puis continua. Il te faut savoir que tu as aussi de la chance de me voir entier en ce moment, car pas plus tard que ce matin j'ai manqué de me faire aplatir par une calèche royale dont le cocher n'avait plus du tout le contrôle, je ne le jurerais pas mais je suis crois qu'il s'agissait de la Princesse Iliyasviel. Je ne sais pas qui t'a informé qu'il y avait des troubles, mais si il s'agissait vraiment de cette gamine, c'est que en effet il doit se passer quelque chose de vraiment pas net au gouvernement de Nandis !

Les informations fournies étaient certes maigres, mais cela devait déjà suffisamment prouver à Laraan que l'Oracle avait dis vrai. Alors si il ne fallait pas fuir par la grande porte, que devait-il se passer là bas ? En tout état de cause Eäwen serait dans l'incapacité de répondre puisqu'il était trop concentré sur la recherche de Laraan pour se préoccuper du reste, et oui, malheureusement il débutait en tant qu'informateur, mais il semblait doué dans ce domaine, alors il apprendrait vite, seulement si on lui laissait sa chance ... D'ailleurs le jeune Elfe était prêt à le lui prouver, il ferait tout pour rester à ses côtés, peut être pas jusqu'à se faire tuer mais bon ... Une vie de mendiant était pour Eäwen pire que la mort !

- Je suis désolé de ne pas savoir plus, mais si tu veux je peux aller me renseigner le temps que tu fasses tes préparatifs pour ton départ, de plus si tu es là c'est que tu envisages de quitter Nandis par la mer je me trompe ? Alors le temps que tu cherches un capitaine qui voudra bien te prendre à son bord, je peux aller fouiner sur ces fameux troubles, qu'est ce que tu en dis associé ?

Eäwen venait de tenter le tout pour le tout, quitte à se prendre un râteau, mais il comptait pas laisser passer sa chance, car quand cette dernière frappe à ta porte ouvre lui, car elle ne repassera pas ... Et c'est ce que le jeune Elfe venait de faire. À présent restait à voir si Laraan serait d'accord avec sa proposition plutôt audacieuse ...

~ Il est 12 heures 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Départ...   Mar 15 Déc - 16:54

Laraan fut surpris de voir l'effet de sa déclaration sur le jeune elfe. En effet, les yeux de ce dernier commencèrent à s'illuminer, au fur et à mesure que ce dernier comprenait qu'il était accepté.

* Il se reposait donc tellement sur cette décision? Je me demande ce qui se serait passé si j'avais refusé... Enfin bon... La n'est pas la question, ce n'est plus d'actualité. *

-Bon... Ton idée n'est vraiment pas mauvaise... Il serait assez intéressant que tu récoltes d'autres informations sur cette histoire pendant que je m'occupe de nous trouver un navire... mais soit prudent. Si cette affaire est liée aux hautes sphères, il se pourrait bien que l'on essaye de supprimer les curieux...


Laraan soupira. Les mouettes survolaient les deux protagonistes, le vent était frais et léger, le soleil baignait leur tête. Une journée apparemment parfaite. Sauf que... cette histoire politique ne lui plaisait mais alors vraiment pas... Son instinct lui conseillait fortement de ne pas s'approcher de cette affaire, et il allait le suivre... pas d'imprudence, il devait rester en vie pour partir.

- Bon. Je crois qu'on peut se fixer à présent un rendez-vous pour ce soir... Je devrai pouvoir trouver d'ici là un capitaine recherchant deux solides gaillards pour aider à protéger le navire contre les pirates éventuels... Tu te débrouilles à l'épée? Hmmm... Départ demain je dirai... rendez-vous ce soir, 18h30, donc? Ou ça ne t'arrange pas trop?

Laraan s'était redressé en disant ces mots, prêt à partir en quête d'un capitaine. Il n'avait aucune idée de sa destination future, mais il était bien décidé à partir, et à emmener Aewen avec lui, cet elfe informateur assez malchanceux. Ne restait plus qu'a attendre la réponse de ce dernier...

~ Il est 13 heures 01 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Départ...   Dim 20 Déc - 1:20



Laraan avait l'air véritablement ailleurs, mais il l'avait tout de même écouté, il approuva son idée bien qu'en lui recommandant de faire attention. Et il ne saurait en être autrement, Eäwen connaissait parfaitement ses limites, et il était trop prudent pour jouer les têtes brûlées ! Surtout qu'il comptait bien accompagner Laraan dans son périple, et en un seul morceau si possible. De nature Elfique, le jeune homme pria durant quelques secondes la Déesse Erinaë afin que cette dernière le protège pour lui permettre de réussir, et ainsi prouver à son futur associé qu'il était digne de lui. Après quoi un rendez-vous fut fixé, dix-huit heures trente avait-il dit, oui ça lui laissait largement le temps de récolter les informations nécessaires sur ce qu'il pouvait se passer en ville. Néanmoins Eäwen se demanda ce que ce "quelqu'un" avait pu lui dire d'autre, des troubles d'accord, mais pourquoi partir par la mer ? Ca serait tellement plus rapide par la grande porte ... Le jeune Elfe évitera les questions pour le moment. Puis, Laraan lui demanda si il savait manier l'épée, hmm ... Que répondre à ça ? Il avait quelques notions oui, mais c'était tout, en aucun cas il ne ferait le poids contre un adversaire aguerri ! Se contentant de baisser la tête, Eäwen attendit tout de même qu'il termine sa phrase pour lui répondre.

- Dix-huit heures trente c'est très bien Laraan. Commença t-il afin de s'auto-préparer à lui répondre pour le maniement des armes. Pour ce qui est de l'épée je n'est que quelques bases, mais je suis loin d'être doué dans les combats ... De ce côté il est évident que je ne te serai d'aucune utilité, bien que je ferais de mon mieux ... C'est peut être du fait que je n'ai jamais aimé ça, je sais que c'est utile mais ... C'est pour ça que je suis un informateur, c'est justement pour éviter que ça en arrive là ...

C'était dit, il en avait assez de le cacher, mais bon, ça lui évitait de passer pour un faible. En tout cas il n'allait pas attendre davantage, le quartier résidentiel n'allait pas être simple d'accès si il s'y passait des embrouille, et encore plus si cette gamine Elfe était comprise dans l'affaire, alors là ça serait le comble. Eäwen espérait se tromper, mais si il avait raison, Nandis sombrerait dans un chaos sans précédent. En tout état de cause, avant de se montrer aussi suspicieux, il fallait d'abord savoir de qui il en retournait.

- Bien, il me faut y aller ! Fit-il sèchement. Ne t'inquiète pas je ferais attention, et pour tes recherches je te propose le capitaine Hariil, il n'est pas très commode mais il est digne de confiance, il devrait être de retour au port en milieu d'après midi, tu le trouveras facilement à l'auberge du Cristal bleu, soit convainquant, c'est mon seul conseil ... À présent je file, souhaites moi bonne chance ... Et ... si jamais je ne reviens pas, ça aura été un plaisir de travailler pour toi. À ce soir associé ! Ajouta t-il en se sauvant.

Eäwen pensait chacun des mots qu'il venait de dire, et dans une course folle il disparaitra rapidement de la vue de ce dernier afin de partir en quête d'information. Maintenant Laraan était de nouveau seul, et il avait du temps devant lui, si jamais il suivait les conseils du jeune Elfe, il lui faudra d'abord attendre l'arrivée du navire, et ensuite aller à la rencontre du capitaine Hariil qui ne perdra pas une seconde une fois pied à terre, pour foncer au Cristal bleu afin de se rincer le gosier. C'est là bas que tout se jouera, mais qu'allait décider Laraan ? Tout dépendait de lui à présent ...

[Annonce : Voila, il ne te reste plus qu'à avancer jusqu'au soir avec un autre topique, bon courage Exclamation]

[OUT ... ]

~ Il est 13 heures 08 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: