AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 L'art de la torture !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: L'art de la torture !   Jeu 19 Nov - 2:33



La matrone Umrïa était en repos depuis bientôt une semaine, et ses différentes distractions commençaient à devenir trop fades à son goût. Les satisfactions sexuelles c'étaient bon pour quelques jours, mais après ... La Drow allait donc se mettre à la torture, une de ses spécialités favorites, d'ailleurs elle recrutait les pire d'entre eux afin de les perfectionner dans son art de la souffrance physique et mentale, une enseignante en quelque sorte. Cependant bien peu pouvaient se venter de l'avoir eu comme professeur, car c'était la première fois qu'elle allait faire ça, donc elle lança un appel à tout ceux qui voudraient tenter leur chance afin de bénéficier d'un apprentissage digne des plus grands maitres. Umrïa connaissaient toutes les races, y comprit celle des Hybride qui n'avaient pourtant fais leur apparition il y avait seulement un an, mais là dessus on pouvait être sûr qu'elle se tenait parfaitement informée, de nouveaux corps égalaient à de nouvelles tortures à inventer, et pour ça c'était la reine ! Son concours allait se dérouler dans sa propre maison qui possédait une immense salle principale au rez de chaussée, prête à recevoir du monde afin de faire couler le sang des innocents. Comme elle s'y attendait beaucoup de mâles se présentèrent, étant donné qu'ils étaient en bas de l'échelle hiérarchique, ces derniers allaient tout tenter pour avoir un peu de pouvoir, et ce, qu'importait la filière utilisée pour y parvenir, les sots ils croyaient que ça allaient être si simple ? Belle ânerie Umrïa allait bien vite voir qui serait le plus méritant pour être son élève, voir mieux, son successeur. Il y avait aussi des femelles, chose normale d'ailleurs, puisqu'elles étaient prédominantes à Ched-Nasad. Puis, quand elle fut certaine que le maximum de Drows étaient bien présents dans la salle, elle prit la paroles de sa voix rauque et puissante afin de se faire entendre de tous.

- SILENCE ! Fit-elle pour faire taire tout le monde. Vous êtes ici chez moi, donc ne parlez que si je vous y autorise, sinon vous aurez vite fais de vous retrouver à la place des victimes !

Des victimes, mais quelles victimes ? C'est alors que la matrone fit un signe de la main pour que ses serviteurs les amènes. Les secondes s'écoulèrent, et très vite ils reviendront avec quatre personnes de la surface attachée sur des croix, mais en parfaite santé, enfin pour le moment ... Il y avait deux Humains, une Elfe et une Sirène, le but était simple, les faire mourir de la pire des façons possible, c'était à celui ou celle qui fera la torture la plus atroce qui soit, qui deviendra l'élève de Umrïa. Néanmoins il y avait des règles à respecter, d'abord elle allait les appeler un à un afin savoir qu'elle victime allait être torturée. Elle avait bien envie de leur faire une démonstration, mais elle ne voulait pas leur donner d'idée sur comment réaliser la perfection dans la douleur du corps et de l'esprit, donc, c'était à eux de lui montrer ce qu'ils étaient capable de faire.

- Bien bien bien ... Alors comme vous voyez, quatre victimes se présentent à vous, et qui dit quatre victimes dit quatre bourreaux, ainsi au fur et à mesure que je vous nomme, vous vous mettrez face à la proie que je vous indiquerais ! Umrïa laissa passer un court instant de silence avant de reprendre. Korinaheï, tu prends le premier Humain ! Vorynü, tu prends le deuxième Humain ! Kyo, tu prends l'Elfe ! Xaris, tu prends la Sirène !

Voila pour les premiers, mais il n'était pas sûr du tout que les autres passent, car si la matrone étaient satisfaite par l'un des quatre premiers, elle renverrait tout les autres chez eux pour ne garder que le meilleur. Déjà les victimes commençaient à pleurer et à supplier leur bourreau de leur laissé la vie sauve ou bien de les achever le plus rapidement possible. Qui allait être à la hauteur d'un tel défi ? Umrïa le saura bien vite, d'ailleurs elle claqua des doigts afin que ses serviteurs amènent aux bourreaux leurs outils de torture, à eux de faire le meilleur choix, tous avaient les même, en partant de la droite jusqu'à la gauche on pouvait voir une scie rouillée, un couteau bien aiguisé, une massue, trois aiguilles de trente centimètres, une hachette et pour finir une petite cuillère en argent. À présent tout était prêt pour le carnage, et tout le monde attendait avec impatience de voir ce qui allait se passer, lequel des quatre allait leur offrir le plus beau spectacle de cris et de sang ?

- Messieurs prenez position ! Choisissez-votre outil ! Et servez-vous en au gré de votre imagination, vous pourrez en changer quand bon vous semblera ! C'est parti ! Et n'oubliez pas, je vous regarde !

Les victimes suppliaient et hurlaient avant même d'avoir goûté à la douleur, ça promettait d'être jouissif. Quant à Umrïa elle ne se faisait pas trop d'illusion, ils avaient tous des têtes à finir dans la fosse aux araignées, de plus les mâles manquaient cruellement d'imagination pour ce genre de chose, alors ils auraient intérêt à ne pas la décevoir si ils ne voulaient pas se retrouver à la place de leur victime au prochain tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Jeu 19 Nov - 20:39

Nous étions tous en attente, dans la grande salle au rez de chaussé de la maison de Umrïa, matrone de Ched Nasad. Elle m'avait convoqué parmi d'autres Drows pour une annonce importante, qu'elle voulait nous communiquer ! Elle avait mis au point un concours intéressant ! A la clef, la place d'apprenti privilégié à ses côtés d'enseignante, experte de la torture ! L'enjeu était de taille pour moi ! Je voulais à tout prix y participer et tenter ma chance ! Je savais que j'étais capable de réussir ! On était alors tous réunis, chuchotant de tous part, attendant enfin de savoir ce que nous étions tous venus faire ici ! Bientôt, Umrïa nous fit signe à tous de nous taire, de sa voix forte avec son ton autoritaire de femme ! Elle nous ordonna de la laisser s'expliquer ! Elle nous parla de victimes ! Certes ... Mais nous ne les voyons pas encore, les cherchant toujours du regard ... C'est alors qu'elle fit venir ces quatre personnes, enchaînées à des croix de bois. Ils étaient encore en bonne santé à en juger leur apparence ! Mais la peur se lisait bien sur leur visage ! Les Drows s'excitaient à l'idée de bientôt pouvoir passer à l'action ! Sans tarder, après nous avoir montré les quatre malheureux qu'étaient les deux humains, l'elfe et la sirène, Umrïa appella quatre Drows pour commencer le concours ! A mon grand étonnement, je faisais parti des quatre premiers appellés ! Je me le rappelais sans cesse :
*Je dois lui prouver que je suis le meilleur, je dois finir premier pour devenir son apprenti !*

Quelques secondes après elle nous avait expliqué les règles, tandis que les victimes accrochées aux gibets de fortune nous imploraient encore, pour leur laisser la vie sauve ! Après ses explications finies, différentes armes de tortures s'offraient à nous : une scie rouillée, un couteau bien aiguisé, une massue, trois aiguilles de trente centimètres, une hachette et enfin une petite cuillère en argent. Je restais encore en réflexion, quant à l'arme que j'allais utiliser ...Quand je vois cette chose ce misérable qui ose me supplier de lui laisser la vie je n’ai qu’une envie lui trancher la gorges mais je dois me montrer digne d’être son disciple j’ai d’abord penser a lui briser les os mais un coup trop violent pouvait provoquer une crise cardiaque alors j’ai d’abord pris les trois aiguilles, la première je lui ai planter juste sous le menton j’usqua se quelle lui ressorte au niveau de la bouche rien que de l’entendre se tordre de douleur Me rend de tempérament sadique à souhait ! J’ai ensuite pris la massue qui ma permis de lui écraser ses sale doigts il criait a l’aide seulement personne ne pouvais l’entendre je n’avais aucune pitié pour ce misérable j’ai donc pris la scie et je lui ai coupé la langue j’ai bien pris la précaution de retiré l’aiguille que je lui avais planté sous le menton je l’ai retiré doucement il c’est mis à crier il avait la bouche remplie de sang je m’extasiais devant ce spectacle, mon spectacle ! Je lui ai sortie sa langue pour ne pas qu’il puisse la retirer et fermer la bouche je lui ai planté la langue dans la croix me permettant ainsi une découpe parfaite de celle-ci ! Ensuite j’ai pris la cuillère en argent une idée venais de germer dans ma tète, j’étais sur que cela jouerait un gros rôle dans la décision de la matrone Umrïa .J’ai donc pris cette cuillère que j’ai soigneusement placé en dessous de la paupière de se misérable, j’ai remonté brusquement la cuillère sortant ainsi l’œil se son orbite j’ai ensuite couper se dernier et j’ai obliger se misérable a le manger l’entendre gémir était presque jouissif mais j’étais loin d’avoir terminer je me suis ensuite attaquer a ses membres inférieur notamment les pieds j’ai pris la scie et je lui ai amputer le pied droit, un marre de sans gisait sous la croix, le sang de ce misérable ! Avec l’aide du couteau j’ai sectionné son tendon d’Achille la souffrance était telle que celui ci ne ressentait plus rien j’ai donc pensé que je devais l’achever de la manière la pire qu’il soit j’ai donc pris le couteau et je lui ai lacérer le ventre pour qu’il puisse ce vider complètement de son sang je voulais qu’il ce sente partir ce misérable qu’il souffre une fois mort je m’adressais enfin a Umrïa :
-Cela vous convient t’il maitresse vénéré ?
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Sam 21 Nov - 18:13



Alors que la torture commençait, Umrïa se rapprocha des bourreaux pour ne rien manquer, chaque cri, chaque goutte de sang verser sur son sol, non rien ne lui échappera. Ainsi elle put voir Korinaheï se saisir de la scie rouillée pour tranchée le ventre de l'Humain, et cet idiot y alla trop fort, ainsi tout les intestins de ce dernier se déversèrent telle une coulée de boue sur ses pieds. Il était donc évident que la mort survint dans les secondes qui suivirent son acte, voila la démonstration du parfait imbécile qui offrait une mort rapide et presque sans douleur, c'était pitoyable de voir ça. Quant au deuxième, Vorynü, il se contenta d'utiliser pleinement la massue pour fracturer un à un les membres du second Humain, il hurlait ça c'était certain, les os craquaient à chacun des coups portés, mais aucune goutte de sang n'apparaitra à la vue de la matrone qui commençait sérieusement à s'ennuyer. Après quoi elle riva son attention sur Kyo et elle put constater qu'il se servit de tout les outils qu'il avait à disposition, en voila un qui avait compris au moins cette base là, un bourreau doit être en mesure de pouvoir se servir de tout ce qu'il lui tombait sous la main, bon c'était certes piètre de la façon dont il les utilisait, mais avec un entrainement comme le sien il pourrait devenir un excellent tortionnaire. Cependant Umrïa prit tout de même soin de regarder Xaris, et là, la matrone écarquilla les yeux en constatant ce qu'il se passait. Alors que l'Elfe venait de rendre l'âme et que son bourreau lui demander si ça lui convenait, la matrone retourna à sa place au moment de sa précédente allocution.

- IL SUFFIT ! S'écria-elle pour annoncer la fin. Vous déshonorez cet art qu'est la torture ! Le seul qui a à peu près respecter les règles c'est Kyo, quant aux autres ZÉRO ! Vous valez rien ! J'ai honte rien qu'en vous regardant ! Umrïa se tut un court instant avant de reprendre. Mais le pire c'est bien toi Xaris, copier sur l'autre pour t'inspirer, je trouve ça impardonnable !

Il était vrai qu'il avait pas mal reproduit les faits et gestes de Kyo sur la Sirène étant donné qu'il était en manque d'inspiration, c'était d'un pathétique. La matrone semblait furieuse et elle avait de quoi l'être en voyant de pareils incapables ! À tel point qu'elle ne désirait plus poursuivre le concours, honnêtement elle s'attendait à beaucoup mieux que ça. Alors il était tant de rendre l'atmosphère beaucoup plus divertissante, une pauvre âme allait donc devoir se dévouer pour satisfaire Umrïa, seul le sang était en mesure de la calmer, sinon elle enverrait tout le monde dans la fosse aux araignées. Du coin de l'oeil elle observait Kyo et réfléchissait en même temps sur son cas, le prendrait-elle ou non ? Difficile à dire, surtout quand on la connaissait ...

- Ecoutez ! Je me suis profondément ennuyée à regarder ce piètre travail, alors pour éviter que je ne m'énerve, qui va se dévouer pour être ma victime, et ainsi jouir de la douleur absolue ? Considérez cela comme un honneur de mourir de ma main, alors, j'attends !

Un long silence s'instaura dans la salle, nuls ne s'attendaient à pareille décision, choisir de mourir torturé n'était pas du tout aisé, mais il fallait faire vite car Umrïa était loin d'être patiente pour quelque chose d'autre que de faire couler le sang. Alors une jeune Drow finira par se proposer en s'avançant vers la matrone, mais avant même qu'elle ne l'ai rejoint cette dernière lui fit signe de s'arrêter tout en disant qu'elle ne voulait pas de femelle, mais un mâle, merveilleux, n'aurait-elle pas pu le dire plus tôt ? Cependant Umrïa le savait bien que les mecs étaient des trouillards nés, et si ils avaient du courage c'était le moment ou jamais de le montrer. Puis, ça sera trois minutes plus tard qu'un sombre idiot se présentera enfin, quel inutile il n'avait que la peau sur les os, mais bon il fera l'affaire. Après quoi, d'un claquement de doigts ses serviteurs lui ramenèrent une nouvelle croix pour accueillir ce malheureux bien courageux, très rapidement ils l'attacheront solidement à cette dernière afin qu'il puisse satisfaire au mieux Umrïa. Le problème, c'était qu'elle venait tout juste de changer d'avis ...

- Kyo, amènes toi par ici ! Fit-elle durement. Approches, plus près ! C'est toi qui va t'occuper de lui, si tu arrives à me satisfaire, je ferais de toi mon élève, sinon, c'est toi que je pèlerais comme un oignon pour me calmer ! La matrone se tut, juste le temps de sortir un petit poignard d'une de ses poches avant de lui donner. Ca sera là ton seul et unique outil, et tu as intérêt à bien innover si tu veux espérer mes faveurs !

Umrïa était on ne peut plus sérieuse, de toute façon l'humour ne faisait pas parti de sa façon d'être. À présent Kyo avait toutes les cartes en main, soit pour son avenir, soit pour son trépas, d'ailleurs il pouvait y aller car la matrone lui fit comprendre par signe rapide de la main ...

[Annonce : Attention un PNJ a tout à fais le droit de tuer ton perso sans ton consentement, donc fais vraiment au mieux pour la convaincre sur ton talent de tortionnaire Exclamation ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Dim 22 Nov - 21:02

Pour moi, la situation était très joussive ! Faire le plus de mal à ma victime était l'enjeu, sachant que tous les coups étaient permis, alors que je savais que la Matrone Umrïa nous regardait faire, très attentionnée ! Pour elle, la manière de s'exécuter importait peu, du moment que nos proies souffraient le plus possible ! Fixant alors ma victime droit dans les yeux, je m'activais de façon sadique, la faisant crier de douleur ! J'étais fier de ce que je faisais, tandis que je voyais mes congénères travailler activement leur torture ! La matrone qui nous surveillait toujours, était accablée par la façon de faire de ces derniers ! Ils étaient vraiment pitoyables en ce qui concernait l'art et la torture ! Le premier, Korinaheï, se saisissa de la scie pour trancher le ventre de sa victime. Celui ci eu choisi une mort beaucoup trop rapide et pas assez douloureuse pour Umrïa, car l'Humain crachait ses boyaux et mourut dans les secondes qui suivirent l'acte beaucoup trop barbare sans aucune réflexion ! Le deuxième, Vorynü, décida d'utiliser uniquement la massue sur les doigts du deuxième Humain, afin de les fracturer ! Seulement voilà, le spectacle était bien monotone : aucune goutte de sang n'eut giclée ! Ce n'était guère varié pour la matrone, qui commençait à s'ennuyer ! Puis c'est yeux s'arrêtèrent enfin sur moi ! Selon elle, je devais être sadique à souhait ! J’essayer de me concentrer pour modifier le plus possible toutes mes techniques employées, afin de les différencier et la faire jouir de plaisir !

*Ainsi, aurais-je peux être ma place d'apprenti avec ma théorie* me disais-je.

Quand au dernier, Xaris, il eut commis une faute grave ! En effet, par manque d'inspiration, ce dernier n'eut trouvé d'autres solutions que de copier mes idées ! La matrone le remarqua sans tarder, ce qui eut pour effet de la plonger dans une colère énorme ! De sa grosse voix elle nous fit arrêter et s'élança dans un discours ! Elle nous annonça que sur les quatre bourreaux qu'elle avait fièrement nommés pour le concours, j'étais le seul à avoir respecté les règles. Pour Umrïa, les autres l'avait tellement déçue qu'elle ne pris pas la peine d'avoir de la pitié ! C'est alors qu'elle continua pour nous poser à tous une question ! Ce qui nous mis tous dans un état de stupeur ! Elle nous demanda qui voulait bien être sa victime pour ainsi la calmer elle de son côté, et faire connaître au malheureux volontaire, ce qu'était le plaisir de la douleur absolue ! Un silence de plomb régna dans la salle, tandis qu'une femelle Drow, s'avança, volontaire ! Umrïa lui fit alors signe de s’arrêter, car en effet, bien qu'ils aient tous une réputation de trouillards, la matrone voulait sacrifier un homme ! C'est alors qu'un homme, frêle se porta volontaire ! D'un claquement de doigts, la matrone fit emmener par ses serviteurs une nouvelle croix de bois gigantesque, afin d'y hisser ce courageux personnage et de l'y attacher solidement ! Ensuite, Umrïa me demanda sèchement de la rejoindre ! Elle m'avait choisi afin de lui faire mes preuves une seconde fois ! Et si je réussissais, je devenais son élève ! L'enjeu me fit frissonner de courage, j'en rêvais depuis longtemps ! C'est alors qu'elle me tendit un poignard en ajoutant que ce serait seulement avec ce seul outil que je devais m'appliquer, afin de la convaincre ! Après quoi elle ajouta d'un ton dur et sévère que si jamais elle ne finissait pas par tomber satisfaite de mon travail, je finirais par être sa victime, afin de canaliser sa colère, et ainsi je clôturerais ma vie dans la mort ! J'avalais encore une dernière goulée de salive, inquiet, avant de me lancer dans mon ultime torture, pour la convaincre une dernière fois, et devenir son élève dévoué !

L’enjeu était de taille et en plus de tout ce satané poignard ne m’inspirait pas … tant qu’au choix de la victime je m’en fichais gère de torturer un frère mais qu’allais-je bien pouvoir faire avec ce poignard…Quand soudain j’ai eu une idée j’ai saisi le poignard et j’ai commencer par entaillé légèrement les commissures des lèvres de ma victime il n’a pas vraiment broncher mais ce n’était que le début !je me suis ensuite attaqué a c’est oreilles j’ai saisi le poignard fermement et je lui ai couper l’oreiller doucement du sang giclait sur le sol il commençait a souffrir je voyait c’est point ce serrer je décidais de m’adresser a lui :

- Tu souffre déjà ? Tu n’es pas encore arrivé au bout de tes souffrances !

J’ai ensuite décidé de lui couper les doits phalanges par phalanges il commençait à pousser des cris qui faisais ouvrir sa plait au niveau de ses lèvre après lui avoir coupé une phalange de chaque doits sur les deux mains j’ai saisi le poignard et j’ai sectionné sa main droite en deux partit j’ai coupé sa main a la verticale en commençant ma découpe entre le majeur et l’annulaire un marre de sans gisaient sur le sol ! Ensuite je l’ai retourné et mis sur le dos, une fois sur le dos j’ai entaillé celui-ci de haut en bas de la colonne mais très légèrement. J’ai ensuite commencé à dépecer ce misérable j’ai glissé la lame du couteau sous le première couche de peau et j’ai commencé à la retirer j’ai fait sa jusqu'à arriver à la quatrième laissant apparaitre c’est muscle, c’est la que je me suis improviser apprentis chirurgien j’ai d’abord entailler c’est trapèze sa souffrance était tels qu’il se mit a crier si dort que les plait au niveau de ces lèvres ,s’ouvraient jusqu’au tempes laissant sur son visage un sourire infinis !J’ai ensuite retirer la cinquième puis la sixième couche de peau sa pissais le sang j’était recouvert de son sang !je m’en suis ensuite pris a ses pied j’ai couper 2 orteils de chaque pied avant de les introduire dans sa bouche et de les manger chaque mouvement de mâchoire le fais atrocement souffrir ! J’ai ensuite décider de lui couper l’autre oreille il ne ressemblait plus a rien j’ai ensuite couper l’extrémité de son nez … sa peau pendant partout il était couvert de sang mais il se raccrochais a la vie j’ai alors décider d’abréger c’est souffrance j’ai saisi le couteau et je lui ai entailler le long du bras sa saignait beaucoup mais il n’était vraiment pas décider a mourir alors j’ai sectionner son artère fémoral le vidant ainsi complètement de son sang… je ne savais pas si mon travaille avait plus a la matrone je ne voulais pas être réduit en poussière il ne restait plus que sa décision…

~ Il est 15 heures 08 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Sam 28 Nov - 15:17



Les changements d'avis étaient très courants chez Umrïa, mais c'était voulu, ainsi personne ne pourrait jamais la cerner, donc au tout dernier moment elle intima à Kyo de lui prouver sa valeur en torturant ce frêle Drow qui s'était dévoué. La matrone lui avait remis une simple dague pour qu'il lui montre de quoi il était réellement capable, de plus, si il ne la satisfaisait pas, ça serait lui qui se fera torturer puis tué par Umrïa, alors valait mieux pour lui d'être à la hauteur de ses attentes. Ainsi il commença, le regard aiguisé de la Drow observait chaque détail de ses actes, et là il révèlera est très bon savoir faire, tout en faisant preuve d'un sadisme tout à fais satisfaisant. Umrïa se calma tout naturellement en le regardant faire, c'était un très beau spectacle, enfin quelqu'un qui ne la décevait pas, et jusqu'au bout il sera resté à la hauteur, bon il y avait quelques lacunes mais ce n'était pas grand chose, car une fois qu'elle l'aura pris en main il sera parfait. Après quoi, lorsque le squelettique finit par rendre l'âme alors qu'il ne ressemblait plus à rien, Umrïa se rapprocha de Kyo pour lui reprendre la dague qu'elle lui avait confié, puis, elle laissa courir ses doigts sur le corps ensanglanté du Drow sacrifié pour calmer ses nerfs. Heureusement, sa colère avait disparu avec l'excellente torture qu'elle venait de voir, alors personne d'autre ne sera tué, sauf les trois bourreaux incompétents bien sûr.

- C'est du bon travail ! Fit-elle durement. Je respect les choses bien faites et j'ai beaucoup apprécié te regarder faire cela, félicitation tu as gagné une vie ! Et je tiens toujours parole, comme tu m'as satisfait, tu deviendras mon élève !

- Pfff j'aurais pu faire beaucoup mieux que lui, pour une reine de la torture elle me fait pitié ... Chuchotait quelqu'un au fond de la salle.

Hélas Umrïa avait l'ouïe très fine, et sans problème elle put comprendre ces messes basses qui la blasphémaient. Cependant il n'en dira rien et préféra se diriger lentement vers le coupable qui ne se doutait de rien, puis, une fois en face de lui la matrone attendit tout en plantant son regard dans le sien. Le mâle ne comprenait pas ce qu'elle lui voulait, alors il se contenta de se mettre à genoux afin de lui faire comprendre sa soumission, mais malheureusement pour lui Umrïa avait d'autres projets pour son avenir, alors elle le fit se relever en le tirant par la tignasse et lui somma de la suivre. Une fois revenue auprès de Kyo la matrone fit signe de la main à l'autre de se rapprocher, tout à coup il pouvait se douter que ça n'allait pas forcément être bon pour sa santé, c'était pourquoi il restait tout aussi docile qu'un chiot.

- Bon, quand il y a un différent je le règle à la bonne vieille méthode ! Commença t-elle de sa voix rauque. Kyo, ce misérable a insulté ta maitresse, autrement dit, moi ! Donc vous allez vous battre afin de savoir lequel de vous deux sera le plus digne de mes enseignements, toi Kyo tu as déjà mes faveurs, donc tout ce que tu as à faire c'est sauver ton honneur, si tu te fais tuer, c'est que tu es un incapable !

Umrïa espérait qu'il soit à la hauteur, même dans ce duel qui se profilait, parce qu'elle savait bien que l'autre n'était pas du tout aussi bon que Kyo dans l'art de la torture, cependant là elle voulait voir si jusqu'au bout il se battrait pour ses intérêts.

- SORTEZ ! S'écria t-elle soudainement. Vous n'avez plus rien à faire ici, de plus ils ont besoin d'espace pour combattre, dégagez ! Après quoi elle se tut un court instant le temps de claquer trois fois des doigts. Gardes ! Emmenez ces trois idiots dans mes geôles !

Les idiots en question n'étaient autres que Korinaheï, Vorynü et Xaris, ils se doutaient bien de ce qui les attendraient par la suite. Enfin bon, pour le moment place au combat opposant Kyo à Liltaki, le blasphémateur. Umrïa les savait désarmer, alors en guise de top départ, elle leur lança deux dagues sur le sol juste entre eux deux.



Liltaki souriait sadiquement, Kyo était plus petit que lui, et un sans classe qui plus est, alors que lui c'était un guerrier aguerri, toutes les chances étaient en sa faveur, et Umrïa le savait, c'était pourquoi l'une des deux dagues n'était pas dangereuse, donc celui qui la prendra, sera celui qui se fera tuer. Plus rapide le Drow commença son attaque en envoyant son pied au visage de son adversaire tout en enchainant un balayage de la jambe pour le faire tomber. Ses mouvements étaient vifs et précis, car dans ce même enchainement il venait de se saisir d'une des dagues tout en repoussant l'autre au loin.

- Je vais te crever !!!

Puis, ne voulant même pas lui laisser le temps de réagir, il se jeta sur lui afin de lui porter un coup à la gorge ! Mais malheureusement la lame de son arme se rétracta au contact de sa cible, alors avant même qu'il ne comprenne quoi, Umrïa donna un coup de pied dans la vraie dague afin de la faire glisser jusqu'à Kyo, le reste dépendait de lui. Il devra faire vite, car il ne faudra pas longtemps à Liltaki pour s'en emparer et le finir comme il se devait !

[Annonce : Droit de faire interagir le PNJ Liltaki, bonne lutte Exclamation ]

~ Il est 15 heures 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Dim 29 Nov - 20:54

Lorsque Umrïa s'approcha du cadavre de ma torture, couvert de sang, cette dernière avait été conquise par cette vue imprenable sur mes capacités ! J'avais réussi ! Comme promis, elle fit donc de moi son élève ! J'étais fier de mon travail ! Mais, alors qu'elle contemplait encore le corps de ma dernière victime, elle entendit au loin dans la salle, des messes basses d'un Drow mécontent ! Erreur gravissime, car la matrone avait une très bonne ouïe ! Elle entendit donc le malheureux et ne tardit pas à le cerner pour le ramener près de moi ! Elle nous avait concocté un duel final ! Mon adversaire s'appelait Liltaki ! Désarmés, elle nous balança ensuite deux dagues juste entre nous, en guise de départ pour se duel qui se promettait d'être ensanglanté ! Liltaki me lançait un sourire avec des traits de sadisme. Au premier regard, il était plus grand que moi ! De plus, c'était un guerrier apparemment ! Une fine lame à en juger ses postures de combat ! Il s'élança alors sur moi, m'envoyant un coup de pied, puis enchainant une technique par la suite, me laissant tomber au sol ! Il prit alors l'une des dagues en repoussant la dernière loin de moi ! Il me lança alors des paroles comme quoi, j'allais mourir et il m'enfonça sa lame dans la gorge ! Heureusement pour moi ce n’était pas la bonne dague que ce Liltaki avait en main ! D'un geste rapide, la matrone m'envoya du pied la vraie dague, la faisant coulisser jusqu'à moi, après quoi je compris ! J’ais saisis cette dague et j’ais essayer a mon tour de lui la planter dans la gorge mais il était bien trop vif et il ma bloquer la main ! La colère montait en moi et je me devais de gagner neceraisse que pour mon honneur mais ce chien en avait décider autrement je l’ai ensuite repousser et je me suis remis debout j’avais l’avantage c’est moi qui était en possession de la dague et lui a coter n’avait qu’un simple jouet mais je peux le battre c’est peut être un guerrier aguerrie mais il n’a rien dans le crane alors j’ai décider de le ridiculiser je voulait lui faire mal avant de le tuer alors j’ai décider de le provoquer un peu :
- Hé l’abrutis c’est tout ce que tu sais faire…c’est bien ce que je pensais encore un bon a rien…

Et comme je l’avais prévu ce grand poivrot me fonça dessus comme un dérater alors juste avant qu’il me rentre dedans j’ai fais un pas vers la gauche avant de me retourner brusquement pour lui entailler le dos ! Et ce sombre crétin retentât l’expérience et courus encore une fois vers moi mais il avait anticipé un déplacement vers la gauche, j’ai donc fais un déplacement vers la droite en me baissant je me suis encore une fois retourné et je lui ai entaillé la cuisse droite il était énerver, tout ce que je voulais, j’ai ensuite décider dans finir je l’ais donc laisser s’approcher de moi j’ai fait une feinte de coup il leva c’est maint pour la parer laissant ainsi son ventre a découvert je lui ais planter la dague dans le ventre et ensuite je l’ai éventrer des la droite vers la gauche laissant ainsi c’est viscère tomber sur le sol… Il m’avait bien fait peur ce grand Drow mais je suis encore une fois vainqueur et je mérite ma place auprès de ma maitresse Umrïa!

~ Il est 15 heures 28 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Lun 7 Déc - 3:10



Sombre idiot, voila comment la matrone Umrïa percevait Liltaki, un imbécile inutile et trop sûr de lui, ce fut pour cela qu'il se fit surprendre par la fausse dague qu'il avait récupérer, une chance pour Kyo si l'on pouvait dire, sinon il se serait fait égorgé en moins de deux secondes. Un guerrier prévoyant et réfléchi aurait quand même su retourner la situation à son avantage, mais pas là ... C'était navrant de voir pareil combat, un guerrier soit disant compétant qui fonce tête baissée comme dans une vulgaire bagarre de rue, honnêtement ça ne fera pas une grosse perte que de le voir se vider de ses tripes ! Kyo malgré sa maladresse, parviendra à ses fins sans trop de difficulté, ainsi il avait prouvé sa valeur une fois de plus, cependant la matrone c'était profondément ennuyée à les regarder se défier, limite on l'aurait vu bailler aux corneilles ... Enfin bon, une fois que la bouillie de tripe appartenant à Liltaki fit son apparition, la fin du conflit avait sonné. De plus ce grand abruti tomba de manière relativement stupide, ainsi même dans la mort il restait débile, car tout d'abord il hurla tout en tenant le bras armé de Kyo, comme pour tenter de l'arrêter, puis, une fois que la fermeture éclaire fut taillée dans son bas ventre, ce dernier s'écroula d'abord sur ses genoux tout en essayant de garder ses entrailles en dedans. Malheureusement la douleur et le poids de ses boyaux auront eu raison de lui, ainsi il lâcha tout d'un coup, et c'est alors qu'on put assister à un spectacle haut en couleur, car une grosse boule de tripes s'échappa de sa plait, un peu comme si il mettait bas, mais par un orifice encore inconnu jusque là ... Puis, cette chose visqueuse s'écrasa au sol dans un son pour le moins écoeurant, jetez une serpillère inonder sur du carrelage ça fera exactement le même bruit flasque. Après quoi, Liltaki s'étala de tout son long dans ses entrailles qui ne semblaient attendre que ça ...Umrïa avait donc fais le bon choix, heureuse de sa décision elle décida tout de même de commenter la situation.

- Et un abruti de moins, un ! Fit-elle d'une voix conquise. C'est bien Kyo, à mon avis tu deviendras un excellent élève, nous commencerons demain, car j'ai d'autres choses à faire que de m'occuper de toi pour le moment, donc tu n'auras qu'à te rendre utile en nettoyant tout ça ! Disait-elle en montrant les restes de Liltaki. À partir de maintenant tu logeras chez moi et nul part ailleurs ! De plus ...

Umrïa s'interrompit brutalement car sa bague se mit soudainement à s'illuminer d'une étrange teinte rouge. Kiladrïa avait déjà besoin d'elle ? Pourtant elle lui avait dis que son expérience durerait plusieurs heures, ça ce n'était pas prévu, mais bon elle se devait d'y aller car sa soeur commandait la plupart des matrones, alors il serait mal avisé de lui désobéir. Cependant elle estimait certains de ses projets bien plus importants que le bon fonctionnement d'une expérience réalisée par son ainée ! La Drow semblait réfléchir, d'ailleurs elle retourna le joyaux de sa bague afin de la faire s'éteindre, chose qui aura le même effet sur le sceaux de Kiladrïa, preuve qu'elle allait arriver. Laissant s'échapper un soupir Umrïa se dirigea vers Kyo tout en lui passant à côté afin d'arriver auprès de la grande porte de sa maison, le plus embêtant c'était que le repaire de soeur n'était pas à côté, il lui faudra pas loin d'une heure pour y parvenir sans compter la dangerosité constante que représentaient les tunnels des tréfonds obscurs. Bon très bien, elle se fera accompagner, tant pis pour les restes de Liltaki !

- Kyo viens ici ! Fit-elle durement. J'ai une urgence de dernière minute à exécuter, et tu vas m'accompagner c'est un ordre ! Si tout se passe pour le mieux c'est toi qui me satisfera ce soir, cela fait plus de huit heures que je n'ai pas eu mon plaisir de la chaire et ça commence vraiment à me mettre sur les nerfs ! Surtout tu restes à côté de moi et tu marches à mon allure !

Marcher à son allure ? Elle courait presque tellement elle faisait de grandes enjambées pour se déplacer. Néanmoins avant de refermer la porte derrière elle, Umrïa prit soin de soigner Kyo pour les quelques blessures qu'il avait put avoir durant son combat, ainsi il sera tout à fait opérationnel pour le trajet qui les séparait de Kiladrïa qu'ils allaient devoir parcourir ! Seul bémol, l'élève de la matrone ne savait pas du tout où elle comptait aller ni ce qu'elle allait faire, allait-il oser la questionner ?

[Annonce : À toi de marquer le OUT une fois que tu auras fini ton poste, ce qui clôturera ce topique, et merci de faire ton inventaire Exclamation ]

~ Il est 15 heures 33 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   Sam 12 Déc - 20:14

On avait donc fini de se battre ! Cet imbécile de Liltaki, heureusement pour moi, était tombé sur la fausse dague ! Je m'en fis donc pas prier pour le dépecer vivant, en l'entaillant le bas du ventre, telle une remontée de boutons de chemise à nouer ! Le spectacle ensuite, fut assez hilarant ! Je le voyais alors s'agenouiller devant moi, se tenant les tripes, s'échappant par le trou béant que je venais de créer avec la dague ! Ces entrailles furent ensuite tombées d'entres ses mains, pour s'écraser contre le sol d'un bruit immonde, tel un amas de chiffons mouillés en chute libre ! Il fini enfin par s'étaler de lui même et de tout son long sur celles-ci, toujours aussi visqueuses ! Une fin plutôt moralisatrice pour ce malheureux ! Je me disais alors en voyant cela :

* Voilà ce qui t'es arrivé imbécile ! Il ne fallait pas me défier !*

C'est alors que Umrïa, en fixant la scène coupait le silence de sa haute voix pour m'ordonner alors de nettoyer toute cette boucherie ! Elle ajouta ensuite que j'allais bientôt pouvoir loger en ses appartements ! Une joie pour moi ! Elle voulu continuer, quand celle-ci fut interrompue par sa bague, dont le joyau clignotait d'une teinte rouge ! Cela avait tout l'air d'être un appel d'important ! Elle m'ordonna, après quelques instants de réflexion, de la suivre et de laisser tomber mes corvées de nettoyage ! Elle voulait que je l'accompagne à son lieu de rendez vous ! Elle m'intima aussi que si jamais le trajet se passait pour le mieux, j'aurais le plaisir et la joie de lui offrir son ''plaisir de la chair'' comme elle le désignait ! Avant de partir, elle me soigna des quelques blessures dues à mon combat contre Liltaki ! J'hésitais à lui poser des questions sur ce mystérieux endroit ou elle comptait m’emmener et puis j’ai pris mon courage à deux mains :
- Maitresse puis-je vous demander ou allons nous ? Cela a l’air très important pour vous ! je vous suivrais si telle est votre désir !

*Mais quels abrutis je suis évidement que je pars avec elle sinon elle ne m’aurait pas demandé de la suivre ! *

J’étais encore une foi solliciter par ma maitresse je sentais enfin une certaine confiance entre nous et j’ai le sentiment quelle tien vraiment a moi ! J’ai tous fais pour devenir son élève je ne regrette rien et je n’ai qu’une hâte exécuter les ordres de ma maitresse Umrïa !

[OUT vers le repaire de Kiladrïa]

~ Il est 15 heures 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'art de la torture !   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art de la torture !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: