AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Une proie facile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Une proie facile   Mer 28 Déc - 18:22

Depuis son départ, Kyara n'eut guère l'occasion de faire des rencontres, ou peut-être les évitait-elle tout simplement. Car à part retrouver son frère, rien d'autre ne lui importait. Théo était le seul lien qui lui restait avec son passé, mais aussi avec sa famille. Hélas, dans un monde aussi vaste que celui-ci et sans aucun talent de pisteuse, comment pouvait-elle nourrir l'espoir de le revoir un jour ? Quant à Théo, où son chagrin avait-il peu le mener ? Aucune importance, Kyara finira bien par le découvrir un jour ou l'autre !

Ça faisait maintenant plusieurs lunes que l'Hybride sillonnait la région avoisinant les collines d'Umar, et sa discrétion fut telle que la rôdeuse Erinaë ne soupçonnait même pas sa présence. Mais au coeur des grandes plaines, la jeune Kyara était à découvert, ce qui la mettait à la merci d'un éventuel prédateur. À la nuit tombante, l'Hybride se mit en quête d'un endroit où dormir, malheureusement... rien à l'horizon n'était en mesure de lui fournir une couche abordable. Kyara n'avait pas le choix ; soit elle rebroussait chemin jusqu'à la forêt, ou bien elle continuait jusqu'à trouver ne serait-ce qu'un buisson dans lequel elle pourrait s'abriter. Cependant, au sein de son esprit tourmenté par la fugue de son frère, faire demi-tour serait synonyme d'éloignement à l'égard de ce dernier. L'Hybride n'avait qu'un but, avancer ! Aussi le suivra t-elle jusqu'à son terme...



Cependant, tout le monde n'arpentait pas les grandes plaines pour une mission aussi noble que celle de Kyara. Adelaïde était une des nombreuses chasseuses de sa Majesté, autrement dit, la Reine des Vampires ; Syriona. Son devoir était des plus basiques, car il ne consistait qu'à ramener ses proies jusqu'au manoir de Kumra. Puis, une fois cela fait, elle les égorgeait au dessus du bassin situé au sous sol ! Pourtant, même elle ignorait tout de l'utilité de cette mare écarlate, mais comme la Reine l'exigeait, la Reine était servie. Enfin, jusqu'à ce que cette lugubre dévotion commence à s'éroder... Car il était bon de savoir qu'Adelaïde s'entretenait régulièrement avec l'autre Reine, Sydonie. Et depuis, le doute l'accable...

D'un côté elle se refusait de trahir sa Reine, mais de l'autre le monde de Sydonie représentait pour elle un bien meilleur foyer. Oh bien sûr, Adelaïde n'avait rien du gentil Vampire, mais quelque part, au plus profond d'elle-même... elle rêvait de le devenir. Hélas, lorsqu'elle aperçut une silhouette au coeur des grandes plaines, son instinct sanguinaire reprit le dessus ! Métamorphosée en chauve-souris, la prédatrice fonça sur sa proie ! Quand tout-à-coup, elle apparut sous sa forme originelle juste en face de cette dernière.

Murée dans un étrange silence, Adelaïde espérait de sa future victime un signe qui la freine dans son élan meurtrier. Le Vampire savait que si il ouvrait la bouche, ça serait pour accomplir son devoir, alors que cette attente pour le moins suspecte le garder à l'arrêt, à l'instar d'un chien guettant sa prise...

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 42 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara
avatar
Récits 11
MessageSujet: Re: Une proie facile   Sam 31 Déc - 22:34

J'étais toujours perdue dans mes pensées quand j'entrai en collision avec une inconnue qui se trouva devant moi. Je tombai au sol en salissant ma cape bleue. Parfait. C'était la première personne vivante que je croisais depuis mon départ et je m’humiliais. Je me relevais en grognant. En évaluant mes vêtements, je compris qu'ils auraient besoin d'un bon époussetage. Mais je ne pouvais pas risquer d'enlever ma cape devant une inconnue.

Mais qui est cette personne qui se trouve devant moi? Cet endroit n'est-il pas assez grand pour éviter d'entrer en collision avec les autres? De plus, qui se promène en pleine nuit comme ça? Quoique je ne peux pas vraiment le lui reprocher puisque je voyage, moi aussi, de nuit.  En même temps cela me permettrait de demander mon chemin. Il me faut m’abriter pour la nuit. Et puis... après toutes ces lunes de voyages en solitaire, un contact bref avec quelqu'un pourrait m'être utile. Pourquoi ne pas demander des renseignements sur cet endroit? Ainsi, j'aurai moins de chances de me perdre...

Je pris donc mon courage à deux mains et relevais la tête afin de mieux observer l'inconnue. Étrangement, elle ne commença pas la conversation. En fait,  elle resta complètement silencieuse. Devais-je dire quelque chose? Je n'ai plus le choix.  Si jamais cela tournais mal, je pourrai toujours jouer l'enfant perdue. Je fixais donc cette personne et m'éclaircis la voix.

-Hum... Bonjour.... ou plutôt bon soir ou bonne nuit?.... Je euh.. cherche un endroit pour la nuit...ou même un village proche.... Savez-vous  où je pourrais aller?

Et voilà. Mon premier contact est aussi la conversation la plus humiliante de ma vie. J'attendis donc la réponse en espérant ne pas avoir l'air trop idiote. Finalement, mon idée de jouer l'enfant pourrait m'aider plus que je le pense au final.  En plus, la femme devant moi semblait encore plus dans ses pensées que je ne l'étais au début. J'espérais qu'elle ne soit pas vraiment muette sinon nous ne pourrions jamais communiquer.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 43 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une proie facile   Mar 17 Jan - 18:10


Voilà une créature pour le moins... inhabituelle ! N'ayant visiblement guère les yeux en face des trous au moment où Adelaïde se posta devant elle, la donzelle finira par embrasser le sol. Comment pouvait-elle errer seule en pleine nuit et à découvert sans être un minimum attentive ? Ne savait-elle point que depuis quelques temps maintenant, une bête nocturne à l'appétit sanguinaire rôdait dans la région ? La peur de la populace ne cessait de grandir sous ses assauts, mais visiblement, cette fille ignorait tout de cette information. L'odeur de son sang la classait parmi les sauvages de nos contrées, âpre, épicé, pur... tout pour ravir le palais de la prédatrice. Seulement, son comportement était en totale contradiction si l'on se fiait à son parfum. Durant un court instant, Adelaïde crut d'ailleurs avoir à faire à l'un de ces nobliaux convaincu que rien ne pouvait lui arriver, et que tous les malheurs dont le monde regorgeait n'étaient réservés qu'aux autres !

"Pouvez-vous m'indiquer un endroit où dormir" demandait-elle de sa voix suave. Le Vampire crut sortir de ses gongs au devant d'une telle absurdité ! Honnêtement, Adelaïde avait-elle la dégaine d'un guide touristique ?! Heureusement encore, le fumet de son sang ruisselant dans sa gorge devrait compenser son évidente carence en intelligence ! Mais un bruit soudain à la fois lugubre et mystique, mit les sens de la prédatrice en alerte. Mettant son désir sanguinaire de côté, elle écouta d'une oreille soucieuse cette mélodie venue d'ailleurs. La note continue semblait audible ici et partout à la fois, impossible de déterminer sa provenance ! Et comme s'il se rapprochait, le son ne cessait de se faire de plus en plus intense, au point même d'en devenir menaçant. Adelaïde tournait la tête avec frénésie dans l'espoir de mettre le doigt sur la source, en vain...

- C'est quoi cett... ahh ! Finit-elle par gémir après que quelque chose l'ait soudainement bousculé depuis son dos. La force du choc l'a fit tomber à terre, comme la donzelle précédemment. Furieuse, Adelaïde se retourna et se releva avec une vitesse surnaturelle, et ce qu'elle vit alors la laissa pantoise...


D'un vortex venant tout juste de se refermer, une fille d'apparence banale gisait dans l'herbe. Sur le moment, le Vampire ne sut comment réagir, mais lorsque l'inconnue s'étira, comme-ci elle venait de passer une bonne nuit de sommeil, Adelaïde se fit violente et l’agrippa par son vêtement afin de la mettre debout !

- AhhhAAAhh mais qu'est-ce qui s'passe ?!!! Hurla t-elle hébétée.

- T'es qui, d'où tu sors ?!!! Postillonna la prédatrice au visage de l'infortunée.

- Ahh... alors ça y est... je suis revenue ? Répondit la femme le regard perdu.

Jamais encore Adelaïde fut confrontée à un tel phénomène... depuis quand des portes immatérielles jaillissaient afin d'y vomir des femelles ? D'où venait-elle, d'un autre temps, d'une parallèle, d'un transfert ? Quelle piètre créature, il lui en fallait bien peu pour être en état de choc ! De nature curieuse, plus encore que gourmande, Adelaïde voulait savoir le fin mot de l'histoire. Alors peut-être que l'autre au sang épicé pourrait la calmer !

- Toi là ! Vociféra le Vampire à l'attention de sa première rencontre après avoir lâché la seconde. Si tu te rendais utile, peut-être pourras-tu repartir avec la tête encore attachée !

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 43 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara
avatar
Récits 11
MessageSujet: Re: Une proie facile   Lun 23 Jan - 22:30

Je dois actuellement soit m'être endormie sur le bord de la route,soit vivre la nuit la plus étrange de toute ma vie! Premièrement, la femme sur qui j'avais trébucher me hurlais de faire quelque chose ou sinon je perdrais ma tête, ce qui n'était vraiment pas un bon signe. Et maintenant une femme est apparue de nulle part! Cette apparition m'avait figé sur place. Je pense bien ne jamais avoir vu ça de toute ma vie.

Réalisant que la femme agressive me regardait toujours, je décidai de m'avancer prudemment. Je devais me rendre utile mais comment? Évidemment, je tenais à ma tête! Mais que devais-je faire? Interroger la deuxième personne? Je pense que mon plan de jouer l'enfant ne fonctionne plus...Étrange.... Je n'ai plus le choix. Je dois agir et vite.

- Qui es-tu? Et comment t'a fait pour apparaître comme ça? Dis-je à l'apparition.

La femme violente me lança un regard rempli d'une telle fureur que mon sang se figeât dans mes veines. Un immense frisson parcourra mon dos. Que devais-je faire d'autre? Lui hurler dessus à mon tour? Je n'avais aucune connaissance de ce continent encore moins sur les apparitions mystérieuses! Ma famille était seulement bonne à disparaître sans laisser de trace. Non.. Penser au passer ne ferai que m'attrister encore plus. Mais que faire?

- Quoi? Je dois faire quoi? La fouiller peut-être? Je ne peux pas deviner moi! Répondis-je avec l'espoir de paraître confiante.

J’approchai donc lentement afin de vérifier si un quelconque indice qui pourrait nous aider se trouvait sur la jeune femme. J'avais l'impression de risquer ma vie. Il était hors de question d’abandonner mon frère seul dans ce monde sauvage!

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 44 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une proie facile   Mer 1 Fév - 6:33


Voyager entre les mondes n'était pas quelque chose d'anodin lorsqu'il était question d'un Mortel. Le comportement de cette jeune femme était certes à la limite de l’hystérie, mais si l'on prenait en compte la porte qu'elle venait de franchir, on pouvait bien lui pardonner cet écart. Hélas, la personne qui n'avait de cesse de hurler ne semblait guère investie de cette attention... Aussi malmena t-elle la malheureuse sans même savoir ce qu'elle avait pu traverser avant de lui tomber dessus. Il faudra que l'autre qui se trouvait jusqu'alors derrière elle s'avance dans le but de la fouiller pour qu'un sursaut de conscience ne la libère enfin ! Frappant sans retenue les mains insidieuses qui se rapprochaient de son veston, elle recula d'un pas avant de manifester son mécontentement !

- Bas les pattes ! S'écria la jeune dame manifestement outrée. Cette fille était d'une logique implacable ! l'instant d'avant elle se faisait secouer comme un prunier, et elle disait rien. Alors que là, deux petites mains s'en venaient délicatement effleurer son vêtement, qu'elle s'emportait plus que de raison. Pardon... Finit-elle par se reprendre après une seconde d'hésitation. J'ai été un peu déboussolée par mon petit voyage... Je m'appelle Amber Yasin, je ne suis qu'une jeune mage à peine capable de se défendre seule.

Elle ne savait pas trop pourquoi elle se présentait, mais elle estimait que c'était nécessaire. Fallait dire que le regard de l'autre, et ce malgré l'obscurité, n'avait rien de rassurant. Amber ne se souvenait plus de la manière dont elle avait été accueillie par celle qui lui faisait face, il s'agissait là d'un effet secondaire à son transfert, enfin... un parmi des dizaines potentiels susceptibles de la frapper à tout instant au cours des prochaines heures.


Un être de magie ? Bah voyons... Amber... c'était la première fois qu'elle entendait un prénom aussi absurde. Quoi qu'il en était, ça ne répondait toujours pas à sa question, à savoir d'où elle venait ! Adelaïde sentait la bête gronder en elle, or, cette improviste rencontre avait tendance à alimenter sa rage ! Comment faisait Sydonie pour résister à cette insatiable faim ! Il était impossible de canaliser une telle force... Luttant alors contre elle-même, Adelaïde fit un effort "sur-Vampire" pour soumettre derechef sa revendication.

- D'où tu viens ?! Râla t-elle d'une voix rauque.

Malgré la situation, Amber retrouva rapidement son naturel. Angoissée mais souriante, elle exposa les faits : - Comment je peux vous raconter ça honnêtement... Pensa t-elle tout haut. Si on est toujours le même jour, alors c'est ce matin à l'aube que j'ai fait la rencontre d'une effrayante créature. Elle avait l'apparence d'une petite fille, mais son visage n'avait pas de bouche. Elle me parlait par télépathie et me proposa alors une mission des plus improbables ! Elle s'exprimait comme un livre, et me demanda si je voulais être le maillon d'un espoir futur, je n'y comprenais strictement rien, et c'est toujours le cas d'ailleurs. Pourtant, en dépit de mon apparente crédulité, je sais reconnaître la sincérité lorsqu'elle se présente à moi. Elle m'avoua que d'autres personnes aussi solitaires que moi auraient toutes les joies de faire sa rencontre pour la même quête...

Sa joue claqua au beau milieu de la grande plaine, lui arrachant un petit cri de surprise. - Je ne t'ai pas demandé de déballer ta vie ! S'écria Adelaïde au bord de l'explosion.

- ... afin de maximiser les chances de réussite. Termina Amber sur un ton monocorde. Bon écoutez mademoiselle je hurle et je cogne ! Reprit-elle tout-à-coup en s'approchant de son interlocutrice. Soit vous voulez tout savoir, soit vous ne saurez rien ! C'est déjà assez compliqué pour moi sans qu'une parfaite inconnue en mal d'affection ne vienne calmer ses nerfs sur ma figure !

Surpris par ce coup d'éclat, le Vampire sentit sa rage intérieur s'apaiser légèrement. Non pas qu'il fallait le prendre de haut, mais il était bon de savoir que la faim se faisait moins forte si il fallait combattre pour extraire le précieux nectar. En comparaison, une victime apeurée et sans défense s'avère être la friandise idéale. Aussi, Adelaïde se contenta de faire silence, encourageant de ce fait la jeune femme à continuer son récit.

(Soupir) - Elle m'a donné un morceau de métal, du Limourium à ce qu'il parait. Fin bon, j'y connais rien de toute façon. Toujours est-il que la Maîtresse de cette créature, une certaine Cymetia, ne sait pas comment faire pour travailler le minerai. À l'entente du prénom "Cymetia", les yeux d'Adelaïde s'écarquillèrent, oh non pas elle ! se prit-elle à songer. Alors histoire de simplifier les choses on a décidé de m'envoyer dans un monde parallèle afin d'y rencontrer Myla dans son jeune âge. Toujours d'après la sans-visage, elle serait une experte dans le domaine de la forge. Elle ne m'en a pas dit plus, juste que si j'avais réussi la mission, je devrais alors me rendre dans les plus brefs délais au cimetière de Kumra...

Levant un sourcil interrogateur, la prédatrice ne put s'empêcher de montrer un certain intérêt pour cette histoire qu'elle qualifierait d'oblique ! - Pourquoi un monde parallèle ? Pourquoi pas la Myla de ce monde hmm ?!

- J'ai posé la même question, alors vous aurez la même réponse : c'est au-delà de votre compréhension, m'a t-elle dit ! Répéta Amber avec frustration.

- Et alors ! Tu l'as réussi cette fichue mission ?!

- Eh bien... je dirais plutôt que Myla l'a réussi. Mais je me vois mal me rendre dans un endroit sordide maintenant. Voyager de nuit sur les rotules, très peu pour moi !

- Parfait, tu pourras alors guider cette cruche ! Grogna Adelaïde en pointant sa première rencontre du doigt tel un vulgaire morceau de viande.

Navrée de l'avoir quelque peu oubliée sous le coup de son interrogatoire, Amber délaissa sa vis-à-vis du moment afin de se rapprocher de la demoiselle à l'apparence bien singulière. - Excusez-moi mais, vous êtes ? Et vous allez où ? Constatant l'évidente fragilité de cette jeune fille, Amber se sentirait tout de même plus rassurée si l'autre caractérielle leur ferait l'honneur d'une petite escorte. Toutefois, il était encore trop tôt pour le lui demander...

[Référence RP en lien avec celui-ci : ~ICI~]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 49 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara
avatar
Récits 11
MessageSujet: Re: Une proie facile   Dim 5 Fév - 23:58

Pendant que les deux étranges femmes discutaient ou plutôt que l'une essayait de ne pas se faire tuer, je restais debout comme une idiote à me demander si j'avais fait la bonne chose. Est-ce normal de fouiller une inconnue? Avais-je été trop rude? Ma famille me disait souvent à l'époque que je pouvais paraître méchante aux yeux des autres. Je vais devoir trouver une façon de ne pas me faire rejeter par ces gens... Enfin pas trop. Je sais reconnaître quand j'ai besoin d'aide et, actuellement, j'en aie besoin.

J’essayai de me concentrer sur l'histoire que nous racontais la jeune femme qui c'est présenter sous le nom d'Amber. Elle se disait mage. Mais je ne pouvais pas vraiment en être sûr. Je ne connaissais aucune personne qui se disait mage. Elle pourrait très bien faire comme moi et prétendre être quelqu'un ou quelque chose.

De plus, son histoire ne faisait aucun sens! Une enfant sans visage qui donne une mission? Et cette mission n'est que de faire tailler un bout de métal? Cela ne me semble pas bien important. Elle doit être folle cette Amber d'avoir accepté. Bon en même temps, à la mention d'un monde parallèle, tout devenait plus clair. Elle n'était pas juste folle, mais complètement dingue!

Mais honnêtement, ce qui me surprit le plus c'est le fait qu'elle ait pu dompter, si l'on peut le dire ainsi, la femme agressive qui ,quelques instants plus tôt, cherchait à m'arracher la tête. Peut-être que c'était la bonne méthode. Non. Je pense plutôt que ce n'est dû qu'à la chance. Il n'y a jamais de bonne méthode. Il faut simplement ne pas se laisser arrêter par les erreurs que l'on fait. Je l'ai appris à mes dépends.

Un cimetière maintenant? Et puis quoi encore? Personne n'aime les cimetières. Encore moins en pleine nuit. Nous voulons donc la même chose, dormir à l'abri des dangers. Je devait donc au moins me présenter. Par prudence et surtout par méfiance je gardai ma cape et mon capuchon afin de ne pas montrer mes cheveux ni mes ailes. Ces deux femmes restent des inconnues que je ne connais pas et l'une des deux me regarde toujours comme un vulgaire déchet.

- Kyara. Je souhaite la même chose que toi. Dormir en sécurité. Dis-je en relevant la tête, montrant mes yeux mauves brillants. - Mieux vaudrait se dépêcher si l'on veut dormir avant que le soleil se lève.

Je croisai mes bras sur ma poitrine. En y repensant, je n'avais pas beaucoup dormi ces derniers temps. Si je manquait une autre nuit de sommeil, mon humeur allait devenir massacrante. Alors je décidai de me concentrer sur Amber. Je sais reconnaître une opportunité quand j'en vois une. Ente une femme hystérique et violente et une jeune femme qui me demande qui je suis, le choix est simple.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 50 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une proie facile   Sam 15 Avr - 13:49


Malgré son apparence aventureuse sous sa capuche, cette jeune fille se faisant nommée Kyara semblait au moins aussi perdue qu'elle. Amber avait une raison de se retrouver au milieu de la grande plaine à une heure aussi avancée, mais qu'elle était celle de cette demoiselle ? Pour une personne aussi déterminée à vouloir dormir, il fallait bien avouer que ce n'était pas l'endroit rêvé pour ça. Et pour ne rien arranger, la cité de Nandis siégeait à au moins une heure de marche d'ici, sans compter le fait qu'il fallait en plus franchir la grande porte lourdement défendue, et enfin... trouver une éventuelle auberge. Amber connaissait bien la ville, ce qui était un plus, encore fallait-il y être.

- À vous regarder, sans vouloir vous vexer, il semblerait que vous n'ayez pas encore trouver de lit à votre taille. Ironisa Amber en percevant le visage épuisé de sa vis-à-vis. Si vous souhaitez vous reposer comme il se doit, l'auberge la plus proche se trouve à Nandis, à supposer que la garde nous laisse entrer en ses murs. Mais je doute avoir la force de m'y rendre dans mon état actuel. Puis soudain, une idée lumineuse lui traversa l'esprit, ou plus exactement... un souvenir. Aaah suis-je bête ! S'écria t-elle tout-à-coup en se frappant le front. Avant mon petit voyage dans cet autre monde, je ne suis pas arrivée jusque là à pied... et je connais un vieux marchand itinérant qui ne devrait plus tarder à passer par ici afin de regagner la cité. Suivez-moi ! Finit-elle par ajouter.

Quand bien même ces donzelles avaient le don de lui hérisser le poil, Adelaïde se mit tout de même à suivre l'autre pimbêche tout en conservant un silence quelque peu inquiétant. Une vingtaine de mètres après, la jeune sorcière s'assit sur un rocher qui bordait un chemin relativement large pavé de terre. Douée en astrologie, Amber n'avait aucun mal à s'aligner sur les étoiles, cela lui permettait non seulement de se repérer dans la nuit, mais également de déterminer l'heure avec une grande précision.

- Le vieux bonhomme n'a jamais été en avance de sa vie, et chaque soir il gagne pas loin d'une minute de retard. Reprit Amber sur un ton amusé. Au début de sa carrière, il revenait à Nandis à dix-huit heures tapantes, et aujourd'hui, si l'on ajoute cette fameuse minute, il devrait passer devant moi à vingt-deux heures cinquante deux. Dans une minute quoi...


Le Vampire ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel à l'entente de pareilles idioties. Son vieux débris n'avait aucune chance de survie avec la bête qui rodait dans la région depuis plusieurs lunes, alors si il lui plaisait de prendre racine à l'attendre, libre à elle. En ce qui la concernait, Adelaïde avait bien assez à faire comme ça, aussi s'apprêta t-elle à se changer en chauve-souris quand soudain ! Le bruit caractéristique d'un chariot se fit entendre... Sur l'instant, ses propres insultes se retournèrent contre elle en constatant que cette Amber avait effectivement dit la vérité ! Le débris en question sortait tout juste de la forêt qui menait au village d'Umar tiré par une mule au moins aussi décrépie que lui... quant à la charrette qui le portait, elle devait bien dater du siècle dernier ! Sa survie en revanche relevait du mystère, une intrigue suffisante pour retarder le départ de la prédatrice.

- HOLA HOLA ! Hurla Amber afin de soustraire le bruit de l’attelage ainsi que la surdité du vieil homme à sa voix.


- HooOOOooooOOOoo ! Cria l'ancêtre sous l'effet de surprise tout en tirant fermement sur les rênes. Du calme Florence, du calme ! Ajouta t-il à l'attention de sa mule. HeeEEeeeuu... Qui va là ?!

- Hey ! Vieux tronc branlant... Une soudaine claque mit un terme à sa phrase.

Au risque d'y laisser sa vie, Amber ne pouvait pas laisser cette mégère insulter son ami sur le simple fait que tout ne tournait pas rond dans sa tête.

- Vous recommencez ça, et je vous scelle les lèvres pour de bon ! Menaça la jeune femme alors que le Vampire apparemment choqué par son geste se tenait encore la joue.

- QU'EST-CE QUE VOUS DITES ?! Beugla le papy manifestement étranger aux paroles proférées à son encontre.

- VOUS NE ME RECONNAISSEZ POINT ? C'EST MOI AMBER ! VOUS ALLEZ BIEN DUMAC ?

- HaaaAAAAaaaAA la petite Amber ! Mais que fais-tu ici au milieu de la nuit ?!

- J'AI ÉTÉ TROP LENTE POUR REVENIR, ALORS LA NUIT M'A ENGLOUTIE SANS DEMANDER SON RESTE... DITES ÇA DÉRANGERAIT FLORENCE DE NOUS AMENER MES AMIS ET MOI JUSQU'À LA GRANDE PLACE ?!!

- Mais non, bien sûr que non, montez donc !

- MERCI VOUS ÊTES CHIC ! Remercia t-elle avant de monter à bord, invitant par la suite Kyara à la suivre en tendant sa main dans sa direction. Quant au Vampire... qu'il se débrouille !

[Note : Fais ton RP normalement, après tu es toujours libre d'accepter ou de refuser l'invitation sur le chariot, mais auquel cas tu accepterais, le Narrateur se chargera du trajet puis de l'arrivée éventuelle dans la cité de Nandis Exclamation ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 53 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara
avatar
Récits 11
MessageSujet: Re: Une proie facile   Mar 25 Avr - 5:32

En voilà une qui n'a pas froid aux yeux! Elle prend le temps de faire cette petite, mais très agaçante, blague. Si elle n'était pas possiblement ma seule chance de me retrouver un peu dans ce coin perdu, je jure que je lui aurai fait ravaler sa remarque. Non, mais! Cela me rappelle lorsque mon frère aîné essayait de me mettre hors de moi. Il était toujours là pour me rappeler mes différences.  Le simple fait de penser à lui me démoralisa. Je baissai la tête un court instant regardant mes pieds. Comme j'aurais aimé ne pas être seule.

La jeune voyageuse mentionna quelque chose du nom de Nandis. Une ville peut-être?  Non, elle a dit cité, étrange. Cela est sûrement un regroupement comme une ville ou un village. Cependant, lorsqu'elle s'assit sur cette roche, je n'en crus pas mes yeux. On devait simplement attendre en espérant que peu importe qui elle attend se montre? Je ne pouvais m’empêcher de la fixer en me disant qu'elle était folle ou alors qu'elle préparait un truc louche. Je n'avais pas vraiment envie de me faire arnaquer même si en vérité je ne possédais rien de grande valeur, sauf mes bracelets. Mais cela, personne ne pourrait me les faire enlever.

Quelle surprise j'ai eue quand, le vieil homme, c'est effectivement présenté avec sa charrette. Enfin, charrette est un peu fort comme mot. Cette chose sur roulettes donnait clairement des signes de vieillesse et semblait vouloir simplement s'effondrer à la moindre roche. C'était comme cela qu'elle avait voyagé? Il n'y avait aucun risque?

Ce que j'aimais le moins, c'était le vieil homme. Il n'entend rien! Il faut lui crier dessus pour qu'il entende. S'il y a le moindre danger, comment on pourra lui dire? Sans se faire remarquer bien sûr. Après tout, il devait y avoir pas mal de danger, comme, par exemple, une femme prête à vous arracher la tête pour un rien. La petite Amber, comme le disait l'homme, semblais beaucoup trop confiante. Elle avait clairement quelque chose derrière la tête. Qu'elle cherche à me nuire ou non m'était bien égale.

Bon une étape à la fois. Si je refusais cette offre, j'allais me retrouver seule ici. Je pourrai toujours atteindre les arbres et me cacher le temps que le jour se lève. En grimpant dans les hautes branches, personne ne pourrait me voir. Enfin si j'arrive à grimper dans l'arbre. Deux problèmes se posent. Premièrement, je ne pourrai pas vraiment dormir, installer là-haut. Je risque de tomber. Deuxièmement, il est fort possible que, si je ne monte pas avec eux, notre agressive compagne fasse de même. Je me retrouverai donc avec elle, et c’est une chose qui m'intéresse encore moins que de me retrouver dans les airs. Si je veux retrouver mon imprudent petit frère, je vais avoir besoin de ma tête. De préférence attacher au reste de mon corps.

J'ai aussi l'autre option qui s'offre à moi. Je pourrai monter avec elle. Bien que je ne la connaît que depuis très peu de temps, elle me semble plus fiable que cette autre compagne. Cette route pourrait me mener vers la trace du dernier membre de ma famille. Il a sûrement dû  aller vers une ville ou au moins vers un lieu peuplé. Il a toujours aimé les autres. C'était lui le diplomate de la famille. Il aurait su quoi dire dans ce genre de situation.

Je pense avoir décidé. Je vais suivre Amber jusqu'à Nandis et voir ce que je ferai après. C'était ma meilleure option. Enfin, je le pensais. Non, je l'espérais plus qu'autre chose. Je regardai la main tendue devant moi et l'agrippai pour qu'elle m'aide à monter. Je dirais bien qu'un jour je serai assez grand pour le faire seule, mais je me fais des illusions. J'ai déjà dépassé l'âge des poussées de croissance. Je m'installai dans le fond de la charrette en priant pour qu'elle ne cède pas

- Merci.....je crois dis-je tout bas. De toute façon, je n'ai nulle part ou aller. C'est toujours mieux que de rester dehors.

Je n'allais qu'en même pas lui dire qu'en vérité je ne souhaitais simplement pas rester seule. Mon orgueil en prendrait un coup. Je regardai l'autre femme rester sur le bord de la route. Je n'étais pas sur de savoir quoi lui dire. Mais à la regarder, je me dis qu'au pire elle va m'injurier comme elle semble avoir l'habitude de le faire.

-Alors? On y va? Ce n'est pas comme si on n'avait que ça à faire. fis-je en soutenant son regard autant que je le pus.

Peut-être la fatigue me donnait du courage. Ou ma raison. Dans tous les cas, je n'allais pas tarder à connaître le résultat de ma tentative de communication. Je croise les doigts pour que ce sois positif.

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 22 heures 54 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une proie facile   Mar 20 Juin - 13:01

Bien que la rage la submergeait, Adelaïde fit preuve d'un self-contrôle exemplaire. Cependant, il était hors de question de tenter la bête plus avant en prenant place à côté de ces donzelles. Aussi, sans même daigner répondre à l'autre encapuchonnée, le Vampire se changea en chauve-souris avant de se mettre à tournoyer autour de l'attelage. Son point de chute était également Nandis, mais aussi étonnant que cela pouvait paraître, elle avait quelque chose à demander à ces filles une fois qu'elle seront arrivées, d'où l'intérêt de les suivre. De plus, un peu de sang ne pouvait pas lui faire de mal...

Le vieux Dumac ne fit même pas attention à la soudaine disparition de l'amie supposée d'Amber, il signala donc à Florence, sa mule, de reprendre sa marche. L'animal trottait comme un jeune étalon en dépit de son âge avancé. Quant au vieil homme, il ne semblait guère affecté par la noirceur opaque de la nuit. La jeune sorcière fut d'ailleurs des plus surprises lorsque ce dernier pointa l'obscurité de son doigt décharné, avant de lui conter les vertus médicinales d'une plante qui lui était impossible de discerner. Pensant qu'il délirait, Amber joua le rôle du compagnon idéal, soit celui qui voit ce que vous voyez, celui qui rit lorsque vous riez etc...

L'immense cité de Nandis était désormais à vue. Les lanternes étaient si nombreuses que même un aveugle pourrait en percevoir les lueurs. Le pont qui enjambait le fleuve fut rapidement traversé, et bientôt, le chariot de Dumac sera arrêté par la garde de la ville. Bien qu'il était connu par les hommes d'armes, c'était la procédure depuis le couvre feu instauré par Vultinien. Cependant, à la découverte du chargement que le vieux bonhomme transportait, ce fut le responsable qui se présenta à lui, un dénommé : La balafre.


[OUT : Aux portes de la ville ~ICI~ Arrow ]

¤ 2 Khole Vita ¤
~ Il est 23 heures 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une proie facile   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une proie facile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ ASTRUNE ~ :: Les plaines :: La grande plaine-
Sauter vers: