AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Après une longue lutte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Après une longue lutte...   Jeu 19 Nov - 18:34

[ Arrow Lourine et Emy débarquent de "l'escadron des ténebres"]

Un énorme poid s'échappait de ma poitrine. Il était impossible de décrire ce que je ressentais à ce moment, celui là précis où le visage de Rita, Amie de quelques heures mais si intenses, resta au devant de moi. Je ne l'avais presque pas beaucoup vu sourire et la tristesse qui planait dans ses yeux indiquait qu'illui restait un long chemin à accomplir avant de rejoindre les plaines sereinement. Un nouvel apprentissage commençait pour elle. Quelle joie de voir que même à travers la mort, mes fleurs sont collées à sa poitrine ainsi elles l'accompagneront pour l'éternité. J'espérais que la où elle allait je pourrais la rejoindre un jour. Mais avant j'avais bien du chemin à faire. Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre sa voix, je la reconnaitrais entre toutes, dans ma tête. Un sursaut. Puis je compris que étant esprit elle ne pouvait parler. Quelques larmes s'échapperent de mes yeux en l'écoutant. Elle me remerciait...je pouvais en dire autant bien sur, n'était ce pas elle qui m'avais permis de contrer ma peur, qui avait sauvé ma propre vie et m'avais offert un cadeau magnifique. Mais par dessus tout, ma couleur de peau ne l'avait nullement rebutée. Mon amie à présent s'éloignais et je baissais humblement la tête comme pour saluer une reine, un hommage c'était bien peu mais la seule chose que je pouvais lui offrir. Puis lorsqu'elle eu disparue alors je relevais la tête les yeux brillants. Une page se tournait en quelque sorte, même si elle resterait gravée dans ma mémoire.

Un moment plus tard après multiples calins que je dépensais sans compter, Lourine se dit daccord pour aller au calme un moment. Je soupirais heureusement, je crois que j'étais incapable de tenir plus longtemps de toute manière. Je réfléchis. Une rivière ou quelque chose dans le style? Bien sur mais il nous faudrait l'atteindre et marcher un peu, mais étions nous à cela pres? non pas de mon avis en tout cas, mais me tournant vers Lourine je lui trouvais un air triste. Pourquoi? En réfléchissant je me dis que c'était peut être dur de voir la mort pour elle, au vu de comment elle s'était battue pour nous elle devait tenir la vie en haute estime aussi prenant sa main face à elle je parlais doucement.

-Lourine, Rita n'a pas finit d'exister, il lui reste tellement de choses à apprendre, la vie ne se limite pas à notre existence ici, du moins pas pour ceux morts injustements. Sinon notre vie n'aurait pas grand sens.

Sur ces quelques notes de philosophie, que je n'inventais pas puisque croyant les dieux bons et voulant notre bonheur. Or si nous ne le trouvions pas dans cete vie ils devaient nous aider pour la vie suivante non? C'était surement enfantin de penser ainsi mais ça n'en demeurait pas moins ma façon de penser. Doucement je me mis en marche en direction de la forêt d'Umar, la belle et gracieuse forêt ou se trouvait la rivière, la seule de la région qui ne soit pas maudite et donc inbuvable. Durant cette marche je ne parlais pas laissant ma nouvelle amie réfléchir, se retrouver aussi puisque ne venant de nul part, tandis que moi je laissais aller mon esprit ou bon lui semblait. j'aurais assez le temps de parler ensuite. bien sur il me fallaut quelques haltes pour nous trouver à manger. Quelques fruits, et autres denrées s'ajouterent dans mes poches. Je réalisais enfin à quel point cette matinée avait été mouvementée...en 6h ma vie avait beaucoup changée et j'avais frolé la mort à plusieurs reprises. Un coin de mon esprit restait concentré. Oui je reviendrais me battre contre Umar, je le lui avait jurer. mais je n'étais pas prête pas encore, de plus la reine des elfes était malheureuse et passerait avant. Il ne fallait pas que je rentre en conflit avec la sorcière pour vengeance, l'oracle me l'avait bien précisé. Aussi ma colère et rancoeur devrait s'appaiser avant que je n'y retourne.

A force de penser, mes pas me guidant puisque ce chemin m'étais bien connu, nous arrivâmes finalement à un embranchement et purent entendre la rivière. Et Le fait de décompresser me fis partir en un rire que je ne pus gérer. Non je ne devenais pas folle mais la peur et la colère ajoutées a toute cette pression se relachait. je lachais la main de Lourine et me mit a virevolter passant d'un arbre à l'autre, revenant pour essayer de faire sourire la jeune femme, puis je finis par reprendre sa main et courir en direction de la rivière. Comme quoi nous regorgions de ressources insoupçonnées. La rivière fut bientôt devant nos pieds et je relachais enfin la pauvre jeune femme qui avait du subir ma joie retrouvée. A genoux, je plongeais avec un bonheur non dissimulé ma tête dansl'eau, ainsi que mes mains me débarbouilant de toute cette terre et autre qui s'était accumulée. Cela me rappela ainsi que depuis ce matin j'avais eus bien du malheur...entre les morts vivants, la pourriture de ma main, la perte de Rita...mais ce n'était pas une raison pour me plaindre! J'avais Lourine et L'autre fou dinguo était mort. Je me redressais à présent un peu plus présentable avant de nettoyer ma blessure à la cheville. Et voila, plus qu'à replacer les noeuds de mes cheveux symétriques et je ressemblais à la petit impure que je connaissais. mon reflet dans la riviére me fit sourire. Je pris enfin la peine de m'installer et de regarder lourine l'ayant volontairement laissée se ressourcer.

-Je vous remercie encore une fois...Si nous partagions ces quelques fruits? Je ne veux aucunement vous déranger.

Emy avait retrouvée sa voix normale et son sourire, cachant à présent ce qu'il restait de ses émotions et pensées loin dans son esprit. Lourine avait droit au bonheur et non de voir une jeune fille triste ou pleurer sans cesse. Et puis il fallait avouer que je n'avais pas tres envie de reparler de ce qu'il venait de se passer pour le moment. Mais en éternelle curieuse, je cherchais son regard.

-Je peux vous poser quelques questions? Enfin vous n'êtes pas obligée de répondre mais...je me demande d'où vous venez...et pourquoi vous m'avez aidée sans me connaître surtout que je ne vous ai pas sentie arriver. Je n'ai pas besoin de réponses si vous ne le désirez pas, sachez que je vous admire, de plus vous avez l'air de mal connaître les émotions... Mais après tout cela ne me regarde pas.

Et voila comment commencer une coonversation sans engager le sujet que je ne voulais pas à savoir ce qu'il s'était passé précédemment. Ensuite je l'inviterais chez moi. je lui devais bien ça non? Juste pour l'apres midi si elle ne voulait pas davantage ainsi que la nuit, mais au moins cela, pourvu qu'elle accepte. J'avais l'impression que c'était une femme inssaisissable et je ne voulais pas la quitter maintenant. Pas pour une fois que je connaissais la joie en compagnie de quelqu'un. Enfin je ferais slon ce qu'elle souhaitait, mais déja il faalit voir sa réaction à mes questions peut être indiscretes. En plus comment la remercier? je réfléchissais à cela ne quitant pas Lourine des yeux. Sauf au moment évidemment de sortir les fruits de ma poche et de les laver dans la rivière. Les enfants me manquaient et puis je devais penser à l'avenir. Je devais reprendre la route. Cela ne m'enchantais guère mais l'oracle m'avait convaincu. Enfin il fallait profiter de l'instant présent n'est ce pas? Aussi le "repas" était fin prêt. Et moi morte de faim. Mais je n'allais pas attaquer en premier bien trop polie pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Sam 21 Nov - 2:01



Emy se sentait libérée, mais pour le moment pas moins triste, se fut pourquoi elle lui expliqua que la vie ne s'arrêtait pas là, mais ça Xiris le savait sans doute beaucoup mieux qu'elle, néanmoins elle lui répondit par un sourire suivit d'une caresse dans les cheveux. La jeune femme était heureuse que la petite Impure prenne conscience de cela, comme ça l'esprit de Rita continuait son aventure pour elle, la mort n'était qu'une seconde naissance après tout. Ensuite, ça sera main dans la main que Xiris et Emy se mettront en route pour un endroit bien plus accueillant, cependant l'ancienne Déesse espérait pouvoir un jour libérer cette forêt de sa malédiction, mais était-ce possible ? Elle verra ça plus tard, pour le moment elle comptait bien profiter de cet instant de calme qui se profilait. Emy semblait parfaitement savoir où elle allait, c'était une bonne chose, et pendant leur avancée Xiris admirait sa création, la nature, elle connaissait tout les noms des arbres, des fleurs ainsi que des minéraux, chaque fois qu'elle voyait un arbre d'espèce différente ou autre, elle citait son appellation dans son esprit. C'était bien la seule chose dont elle était réellement fière, elle espérait l'être autant pour les Hybrides plus tard, en tout cas elle ferait tout pour ça. De plus elle s'inquiétait pour le monde Céleste, est ce que tout allait bien se passer ? Est ce qu'ils arriveront à préserver la nature aussi belle qu'elle avait pu le faire jusque là ? Loominëi y veillerait elle le savait, mais elle ne pourra tout empêcher, comme la colère d'un Dieu élémentaire qui ne se gênerait pas pour provoquer une catastrophe naturelle puisqu'elle n'était plus là pour éviter que ça se produise, d'ailleurs en pensant à cela, elle risquait de regretter son choix pour la mortalité ...

-*Loominëi je crois en vous, Erinaë et Lourina aussi, préservez mon bien le plus précieux, la nature ... J'ai peur ...*

Xiris avait préféré penser plutôt que de prier, elle s'imposait la confiance voila tout ! Après quoi elle reporta son attention sur Emy qui se mit à rire d'un seul coup tout en lâchant sa main pour se mettre à courir partout, mais que ce passait-il ? La jeune femme à la chevelure cuivrée cru d'abord à un problème, mais très vite elle comprit que ce n'était que de la joie mélangée à tout ce qu'elle venait de vivre, pauvre Emy, s'en était trop pour son caractère enfantin, cela se voyait dans son regard qu'elle voulait rester dans un monde imaginaire, parce que le monde était trop laid pour elle. Et là c'était le contre coup de la réalité qui la frappait de plein fouet, refuser de grandir était quelque chose de dangereux, à commencer par la naïveté, on pouvait garder un esprit jeune et excité, mais tout en prenant en compte les autres facteurs qui pouvaient te transformer en assassin. Néanmoins il leur restait de la route à parcourir, alors Emy lui reprit soudainement la main et se mit à filer avec elle, au début elle se sentit tirée, mais rapidement elle finira par l'accompagner dans sa course folle pour arriver jusqu'à une rivière de toute beauté. Le bruit continu de cette dernière était apaisant et ressourçant, car grâce à l'humidité qu'elle provoquait aux alentours, l'odeur enivrante des plantes mettait tout le sens de l'odorat de Xiris en éveille, c'était magique et unique comme sensation. À présent l'émanation de la puanteur de la mort était bien loin dans son esprit, très vite substituée par cette nouvelle atmosphère.

L'eau pure miroitait son reflet ainsi que la lumière du soleil, en se regardant Xiris se trouvait étrange, elle avait peine à se reconnaitre, et pourtant, c'était bien elle. Ne sachant pas trop quoi faire elle observa Emy qui plongeait littéralement sa tête dans la rivière tellement limpide qu'on en voyait le fond. Devait-elle faire la même chose ? Probablement que oui, alors sans plus réfléchir elle s'immergea le visage à son tour, brrr c'était froid et mouillé ... Mais ce n'était pas le plus surprenant, car soudainement elle se rendit compte qu'elle ne pouvait plus respirer, alors sa réaction fut immédiate puisqu'elle se recula brutalement jusqu'à en tomber sur les fesses, et ce, tout en toussant bruyamment. Comment Emy faisait elle pour ne pas ressortir de l'eau avec ce symptôme pour le moins désagréable ? Heuu, il faudra qu'elle lui demande innocemment plus tard, car il serait mal avisé d'attirer les soupçons de la petite Impure sur sa véritable identité de Déesse, elle aurait l'air de quoi après ? Enfin bon, l'air de rien elle y retourna mais se contentera de prendre de l'eau dans le creux de ses mains pour éprouver de nouveau cette sensation frigorifique certes, mais très agréable. Xiris fit cela à plusieurs reprises jusqu'à ne plus en ressentir le besoin, après quoi elle ira s'assoir près d'un arbre avant de s'adosser contre ce dernier, puis, soupirer longuement, comme pour décompresser. Apparemment Emy en avait terminé aussi, donc elle se dirigea vers elle lui proposa de manger les quelques fruits qu'elle lui proposait en sa compagnie, de plus elle ajouta qu'elle ne voulait pas la déranger. Etrange comme comportement, si elle ne voulait pas l'ennuyer comme elle semblait le croire, pourquoi l'avait-elle accosté avec cette intention de partage ?

- Tu ne me déranges pas Emy voyons ! Rétorqua t-elle d'une voix déterminée. Et j'accepte avec plaisir de partager ces fruits avec toi ...

Finissait-elle hésitante, tout en prenant l'un d'eux dans sa main droite. Elle semblait un peu perdue, que devait-elle en faire ? Xiris savait bien ce que le verbe "manger" voulait dire, mais pour ce qui était de le faire c'était autre chose ... Mettre dans la bouche oui et après ? Elle n'avait même pas avalé l'eau de la rivière un peu plus tôt, si ce n'était que de travers. Alors il fallait ruser, et heureusement l'occasion s'en présenta quand Emy se mit à la questionner sur son arrivée, bon mentir elle avait horreur de ça, mais là elle n'avait guère le choix. Se servant de son temps de réflexion pour reposer le brugnon au sol, histoire de ne pas à avoir à le manger étant donné qu'elle ne savait pas comment faire. La petite Impure devait vraiment la trouver étrange, et pourtant elle venait de lui avouer qu'elle l'admirait, peut être parce qu'elle l'avait aidée, certainement pas pour sa façon d'être, sinon là elle n'y comprendrait plus rien ...

- Je m'en souviens très brièvement Emy, mais je crois que j'affrontais un sorcier et que ce dernier c'est débarrassé de moi en me téléportant aléatoirement. Malheureusement l'empathie de l'Impure fera qu'elle saura qu'elle mentait comme elle respirait. Enfin bon je n'ai pas trop envie d'en parler, tu m'excuseras ...

Sans doute avait-elle ressentit que Emy pourrait se douter d'un mensonge, donc comme elle était prise au piège elle préféra se refermer sur elle même en ne disant plus le moindre mot, elle ne supportait pas le mensonge, et devoir en dire l'écoeurait au plus au point, mais elle ne pouvait pas non plus dire qui elle était ni même d'où elle venait. En tout cas elle avait essayé, mais la prochainement fois elle conservera le silence. Après quoi elle tourna légèrement le dos à Emy tout en prenant une mine boudeuse ... Elle était désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Dim 22 Nov - 15:15

Il s'était passé quelques évenements des dernières minutes qui me rendaient perplexe voir un peu perdue. Tout dabord, on avait Lourine quiavait plongé son visage comme moi dans l'eau mais s'était retirée avec une expression effrayée comme si elle venait de se noyer. Bien sur je voulus la réconforter et me renseigner mais finalement elle opta pour une solution plus simple. C'était franchement suspect. Elle ne connaissait pas l'eau? Bien sur que si puisque c'était elle même qui voulait se rendre près d'une rivière. Cependant j'éprouvais une sensation bizarre. Comme si la vie lui était étrangère. Je ne parle pas d'actes comme courir ou se battre non, les élémentaires de la vie. Lourine était une amoureuse de la nature. Sans paroles, mon regard avait croisé ses yeux empreints de joie et de tendresse à l'égard de la flore qui nous entourait en chemin. Oui cette jeune femme que je respectais tant m'étais tout à fait inconnue. Pourtant elle acceptait de partager nourriture avec moi, et avoua avec fougue que je ne la dérangeais aucunement. Je crois que je m'étais mal exprimée..En fait au vu de ses réactions pour le moins spéciales je ne voulais pas qu'elle se sente génée de ma présence. Parce que elle cachait ses difficultées mais malheureusement c'était flagrant. d'ailleurs ma question la déconcerta beaucoup, et je m'en voulut d'avoir jouer aux curieuses. Elle lui raconta une histoire peu plausible surtout que je compris de suite grâce à mon empathie que la jeune femme mentait...Aussi elle devait avoir des secrets et ne voulait pas les révéler et j'étais tombée en plein dedans, et maintenant elle me tournais le dos...en boudant. Je devais me rattraper. Sans perdre un instant, je remarquais qu'elle n'avais finalement pas touché aux fruits, et je me demandais pourquoi alors qu'elle semblait avoir faim. Du coup je parlais tout doucement.

-Non...je ne voulais pas vous poser des questions qui sont dures, excusez moi.

Raaah je m'en voulais c'était une horreur comment faire pour rattrapper le coup? Je décidais d'aller vers elle puisque elle m'avait tourner le dos, prenant deux nectarines, je passais de l'autre coté d'elle, juste à coté de l'arbre et je souris timidement en lui tendant le fruit. Puis je pris le mien et croqua un morceau machant doucement la bouche fermée. Je réfléchissais aux actes que je pouvais faire pour me faire pardonner. Et je songeais que je pouvais peut être l'aider! Oui elle avait l'air de mal connaître les émotions et certaines réactions alors si je pouvais la renseigner...Le sourire à nouveau aux lèvres je m'assis pres d'elle. Même si elle ne me regardait pas moi je levais les yeux vers son visage recherchant toutes les situations qui avaient mis Lourine mal à l'aise. Finalement entre deux croquements, je pris la parole.

-Vous savez, il vaut mieux retenir sa respiration quand on met la tête sous l'eau...parce que sinon on s'étouffe il n'y a que les sirene qui peuvent respirer sous l'eau pas nous...Je suppose que vos parents n'ont jamais eu le temps de vous l'apprendre. Je m'arretais quelques instants, puis ajouta tout innocemment.
C'est dur de contrôler ses émotions surtout la peur, comme tout à l'heure. pour cela que je me mets en colère moi ça m'aide. Il y a d'autres choses que vous n'avez pas eu le temps d'apprendre? Je sais que parfois on loupe des étapes parce que la vie nous presse....

Si Lourine voulait continuer dans ce sens elle pouvait poser des questions, j' y répondrait sans ajouter le moindre mot respectant ainsi le silence de la jeune femme sur son passé. Pas besoin de connaître cela pour qu'elle demeure dans mon coeur une amie chère qui avait risquée sa vie pour une inconnue. Très érudit et si ignorante dans les petites choses. Vraiment sa vie avait du être faite de beaucoup d'épreuves pour que ces choses élémentaires lui soient inconnues. Mais bon, de toute façon je veux juste l'aider sans arrière pensée ni autre, le sourire illuminait mon visage enfantin j'étais heureuse de partager un moment avec elle. Doucement je posais le noyau de la nectarine à mes pieds, et je le recouvrait de terre après avoir creusé un petit trou. Ensuite je fermais les yeux, et alors que ma main flottait au dessus du petit tas de terre quelque pousse vertes apparurent. j'arretais alors, il continuerait sa croissance seul.
Je reconcentrais mes pensées sur Lourine, elle pouvait voir que j'étais sincère, et désireuse de l'aider, et que derrière je ne poserais aucun problème. je me fichais pas mal de savoir pourquoi elle ne connaissait pas ses choses que j'avais apprises petite, mon seul but était qu'elle l'apprenne à présent pour qu'elle vive normalement. Je lui devais bien ça, après tout sans elle, jen'aurais jamais vu ce flacon et libérer Rita aurait été quasi impossible. Oui Lourine était une femme si douce et gentille...Mes yeux partirent dans le vague attendant une réponse et légerement inquiete d'un possible rejet.
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Lun 23 Nov - 16:02



Qui aurait pu imaginer qu'une Déesse puisse bouder ? Personne, mais en voyant Xiris en ce moment on pouvait se poser tout un tas de question. Etait ce parce qu'elle se sentait ridicule et qu'elle en avait terriblement honte ? Ou bien Emy avait fais quelque chose de mal ? La question ne se posait même pas, elle avait honte voila tout, la pauvre jeune femme à la chevelure cuivrée en venait même à se demander qu'elle folie avait bien pu traverser son esprit pour faire le choix de mener une vie de mortel ... Il fallait qu'elle se reprenne, les Hybrides, elle était là pour eux, et ce n'était pas le moment de flancher sur les aléas de la vie, cependant il fallait bien reconnaitre que c'était relativement handicapant. Tout cela n'échappa pas à la petite Impure qui se tenait juste à côté d'elle, et sur le coup elle crut s'être mal comportée, alors elle s'excusa tout doucement à son égard, et c'est avec un regard triste que Xiris lui répondit, elle qui était si forte lors de leur rencontre paraissait beaucoup moins sûre d'elle à présent. Heureusement Emy était une personne qui comprenait vite et bien, se doutait-elle de quelque chose ? Cela se pourrait bien, car quand elle une nectarine pour mordre dedans tout en lui démontrant bien sa mastication, et ce, même si elle le faisait la bouche fermer. C'était vraiment très gentil et intentionné de sa part que de tenter de lui faire comprendre une chose aussi évidente que celle-ci. Après quoi elle reprit la parole tout en lui expliquant qu'il lui serait impossible de respirer sous l'eau, Xiris passait vraiment pour une idiote à ce moment là, mais l'Impure s'y prenait avec un tel doigté qu'elle ne se sentit pas mal en l'écoutant. Ainsi, durant les explications d'Emy, la jeune femme prendra de nouveau le brugnon qu'elle avait précédemment reposé, puis, comme elle, elle ouvrit la bouche puis croqua délicatement la chaire du fruit.

-*Aaahh qu'est ce que c'est ? C'est .. c'est ...*

Xiris venait de faire la connaissance du goût autre que celui du suc gastrique, c'était vraiment étrange, sucré, délicat, parfumé, frais ... Mais, que devait-elle faire ensuite ? La pauvre jeune femme demeurait immobile avec la bouche remplie de la chaire et du jus du brugnon qu'elle venait de croquer, c'était limite risible car ses joues en étaient quelque peu gonflées. Quant à Emy, et bien elle venait tout juste de finir de dire ce qu'elle avait à lui dire, mais il fallait savoir que pendant ce temps, Xiris se demandait où elle avait mis la partie du fruit quelle venait de mâcher ... Alors elle voulu lui répondre, ou tout de moins lui demander ce qu'il fallait faire ensuite qu'elle avala de travers une fois de plus. L'acidité du brugnon la fit tousser d'un seul coup, tellement fort que tout ce qu'elle avait mis dans sa bouche jaillira littéralement aux pieds de l'Impure qui se tenait juste devant elle. Xiris mettra immédiatement sa main devant l'orifice coupable de ce méfait tout en la regardant d'un air désespéré. Néanmoins cette brève mésaventure lui valut de découvrir le fait qu'elle pouvait avaler le peut qui lui restait à l'instar de sa salive, alors c'était comme ça qu'il fallait s'y prendre ? Vraiment c'était grave, car même un nourrisson savait comment se nourrir, donc là Emy était vraiment en droit de se poser des questions à son sujet. Mais encore une fois elle ne chercha pas à la rendre mal à l'aise, car la partie non comestible de sa nectarine finira dans la terre, que cherchait-elle à faire ? La réponse se fera en image, car un plan appartenant à la famille de la nectarine sortira du sol, Emy venait de faire une très belle démonstration à Xiris qui ne put que sourire en voyant cela.

- C'est magnifique Emy, si tout le monde était comme toi, Astrune serait absolument sublime ! Fit-elle avec des yeux remplis d'étoiles.

Cela la charma tellement qu'elle en oublia ce qu'elle venait de faire avec son fruit, cependant ça ne l'empêcha pas de croquer une nouvelle fois dedans et cette fois ci d'ingérer comme il se devait. Toute fière Xiris se leva et prit Emy dans ses bras, non pas pour lui avoir appris ça, mais pour sa gentillesse et sa patience exemplaire à son égard. La jeune femme ne la tint pas longtemps pour pas qu'elle se sente gênée à son tour, mais c'était pour lui faire comprendre qu'elle l'appréciait énormément autre que par des mots, d'ailleurs elle sentit quelque chose de chaud se produire en elle, mais à la différence de toutes ses autres sensations, celle-ci elle la connaissait bien. Un sourire radieux illumina alors son visage d'ange juste avant qu'elle ne se dirige vers un endroit découvert de la forêt, de là où elle était elle voyait toujours très bien la petite Impure. Après quoi elle finira son brugnon et fera exactement comme Emy en y enterrant le noyaux, puis, elle repartira dans sa direction et s'arrêtera à mi parcours, et ce, toujours avec son air jovial.

- Attention recules toi Emy, je vais te montrer quelque chose.

Xiris attendit quelques seconde que la petite Impure se recule avant de commencer, mais quoi ? C'est alors qu'elle se mit de profil tout en levant ses deux bras jusqu'à former une croix, puis, aussi étonnant que cela puisse paraitre, ses deux mains se mirent à briller vivement, et là, Emy pourrait constater que la pousse qu'elle avait fait immerger de terre se mit à grandir davantage, et ce, sans qu'elle y fasse quoi que ce soit, et il en allait de même pour le noyaux du brugnon. Ca allait si vite, tellement que la terre en vibra légèrement, de deux centimètres, ça passa au premier mètre, puis deux, puis trois, et ce, jusqu'à ce que les deux arbres atteignent une taille extraordinaire, beaucoup plus grande que leur congénère de même famille, de plus, des fruit se mettront à apparaitre à une vitesse effarante, un, deux, trois, dix, vingt, trente, jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de les compter sans prendre tout son temps. Les Brugnons et Nectarines feront deux fois leur taille normale, ainsi Xiris avait récupérer une infime partie de sa puissance, et cela se produira chaque fois qu'elle réussira quelque chose d'important. C'était une démonstration hors du commun, et ça elle le savait bien. Résultat deux arbres de fruits quasiment identiques venaient de voir le jour sur les collines d'Umar.

- C'est pour toi Emy. Ajout t-elle en montrant l'arbre aux brugnon du doigt. Quant au tien, tu peux le dédier à la mémoire de ton amie Rita, quand dis-tu ?

Xiris disait vrai pour son noyau qui était devenu arbre, car le prénom d'Emy était gravé dans l'écorce même de ce dernier, et plus hilarant encore, deux branches plus longues que les autres représentaient ses oreilles. Ne disait-on pas que la nature pouvait avoir le sens de l'humour ? À présent la jeune femme était certaine d'une chose, c'était qu'elle allait devoir éclairer la lanterne de la petite Impure, de plus elle était d'accord, mais elle lui laisserait le loisir de la questionner.

~ Il est 14 heures 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Jeu 3 Déc - 11:07

Ma nouvelle amie était décidément des plus étonnante. Oui elle ne connaissait pas grand chose de la vie et le plus simple lui était inconnu! Pourtant lorsque nous naissions nous avions tous appris ces choses seulement elle ne devait pas vraiment être humaine, mais j'avais choisit de la renseigner sans lui demander de retour puisque ça la mettait mal à l'aise. je lui devais bien cela, puisque ses connaissances avaient sauvé Rita du moins son esprit et protégé ma propre vie. Lorsque Lourine croqua dans le brugnon, il eut eu comme un arret sur image. Que se passait il encore? j'avais évidemment remarqué qu'elle avait hésité avant de le manger puisque dabord, elle l'avait reposé. Mais cette fois, Lourine avait une drôle de tête semblant ne pas vouloir avaler et lorsque cela finit par arriver...ce fut de travers. Non vraiment qu'avais je bien pu dire pour lui faire un effet pareil? Etais ce seulement de ma faute? je cachais ce que je ressentais, et même un petit dégout la voyant rejeter ce qu'elle avait tenté d'avaler. Tout finit enseveli et mon amie avait retrouvé le sourire. Ses mots me toucherent au plus profond et mon teint pris une teinte plus foncée. J'aimais rendre hommage à la nature et ne rien gacher je ne voyais pas ce qu'il y avait d'extraordinaire la dedans apres tout, nous vivions dans un paradis naturel alors je lui rendais simplement.

Lourine m'étonnait au plus haut point, décidemment elle m'enlaça même! je lui rendis doucement son étreinte étonnée mais heureuse. Puis elle finit par réussir à avaler son brugnon correctement. Et..elle s'éloigna. je fus tenté de la suivre lorsque elle s'arreta. Elle fit comme moi précédemment, enterrant son noyau et mon visage devint on ne peut plus interrogateur. pouvait elle faire la même chose que moi. Faire pousser cela? Je reculais sur sa demande l'observant avec un grand interet. C'est alors que j'assisstais à un spectacle remarquable et que j'en perdis la voix, les yeux écarquillés...elle fit pousser mon petit brugnon et le sien...à une vitesse impressionante puis les fruits eux mêmes devinrent murs. Ils étaient énormes... Lourine me parlais mais j'étais muette de stupéfaction. des larmes roulerent alors sur mon visage tendis que je m'inclinais devant Lourine avant de parler à mon tour.

-C'est....sublime. Vous avez rendu grâce à la nature comme jamais je n'aurais pu le faire. Vous cachez fort bien vos talents... merci...c'est tellement beau.

J'étais sensible à la nature que j'aimais et dont je prenais soin comme d'une enfant. Aussi son geste m'avait on ne peut plus touché, bien sur si je connaissais sa véritable identité j'en aurais été moins étonnée mais pour le moment je tournais mon regard vers l'arbre possédant mon nom et remarquait le branches...oui, c'était exactement moi. Un sourire se profila sur mon visage. En m'inclinant j'avais remercié le plus profondément que je le pouvais cette jeune femme qui n'étais pas ordinaire. Je finis par lui demander timidement ou plutôt avec un respect nouveau.

-Pourriez vous y graver le nom de mon amie? je crains d'abimer la chair de votre oeuvre si je le fais moi même.

Je ne possédais pas le pouvoir de modifier la nature à ma guise, et je n'osais toucher ces arbres. Finalement je le fis sur le mien et fermais les yeux, ayant l'impression d'entendre son coeur. Il était comme vivant et il le serait à jamais à mes yeux. Surtout après les émotions de la matinée. Finalement les larmes de joie se tarirent et apres avoir de nouveau rincer mon visage je pus revenir vers lourine. Comment la remercier? Je ne le savais pas encore mais cela viendrait. Et je dois avouer que ma curiosité naturelle était piquée...comment pouvait elle connapitre tout cela sans les choses élémentaires? c'était à n'y rien comprendre. Mais n'avais je pas promis de ne pas lui demander? C'était tellement surprenant. il me fallut un peu de temps pour trouver la bonne question. Et dire que je n'étais pas douée pour tout cela.

-Vous ne semblez pas vous arreter sur l'apparence puisque même ma nature ne vous a pas rebutée, mais comment avez vous pu établir ce miracle? moi aussi j'aurais pu faire pousser un arbre mais jamais de si beau...ni magique je dirais.

Mes yeux étaient emplis d'étoiles. Je venais de connaître la plus triste et la plus belle expérience de ma vie. Même mon passé ne surpassait pas cela. Enfin pour le moment du moins. J'étais toute à la joie procurée par les récents évenements et ne savait coment me retenir de sauter ou courir partout. je me contenais et cela se voyait, puisque mon regard ne s'arretait jamais parcourant tout ce qui nous entourait. Non vraiment je ne me sentais pas digne de vivre dans une nature si parfaite. J'étais résolue à ne faire que le bien pour ne pas la détruire. ce qui excluait la vengeance forcément. Oui j'vais tellement à apprendre, je n'étais qu'une adolescente presque adulte aux yeux des elfes après tout. Lourine savait beaucoup plus de choses que moi. Parallement ses manquements étaient énormes.Et j'espérais que je pourrais encore l'aider, et ne pas la laisser partir comme ça non...je l'invierais chez moi au moins cette nuit! Oh oui! et je lui ferais manger ce dont elle a envie! Ces pensées me mirent d'une humeur que rien ne pourrait changer et j'atendais les prochaines paroles de Lourine avec une impatience non feinte. d'ailleurs j'avais pris ses deux mains et les avaient serrer tendrement comme je l'aurais fait avec une mere ou une amie très proche. Puis je l'avait laissé. C'était fou...j'étais peut etre naïve mais je venais en moins de trois heureus de m'attacher énormément à cette jeune femme.

~ Il est 15 heures 09 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Mar 8 Déc - 5:50



La démonstration d'un tel pouvoir ne pouvait pas susciter que l'émerveillement, mais également des questions qui risquaient elles aussi de rester sans réponses, alors pourquoi Xiris avait elle fait ça ? Elle avait tout simplement eut besoin de ressentir cette sensation de puissance, chose qui lui permettait de ne pas oublier son identité de Déesse. Cependant, alors que Emy s'esclaffait devant cette vue imprenable, le défaut d'être mortel fit rapidement son retour, car Xiris fut soudainement prise de vertiges qui lui fit perdre l'équilibre mais parvint tout de même à rester debout, la petite Impure ne l'avait pas vu tanguer puisque son regard était rivé sur son arbre rien qu'à elle. Puis, peu de temps après Emy lui témoigna toute son admiration, houla mais la jeune femme à la chevelure cuivrée n'en demandait pas tant ... Elle avait seulement agis de bon coeur, pour rendre à la jeune Impure toute la bonté dont elle avait su faire preuve à son égard alors qu'elle aurait pu se moquer d'elle ! La preuve en était qu'elle ne se doutait aucunement de son état présent, puisque Emy demanda à Xiris de graver elle même le prénom de Rita dans l'écorce même de l'arbre lui était dédié. Très bien elle allait le faire, cependant il fallait que ses vertiges cessent de façon à ce qu'elle ne le fasse pas dans la chaire de la petite Impure en visant mal ... De toute façon ça lui serait impossible, car son pouvoir s'arrête sur la nature. Néanmoins Emy reprit la parole en lui demandant comment elle avait réussi à faire ça ... Là était la question, il était en même temps si simple et difficile d'y répondre ... Heureusement que la gestuelle de cette dernière rassura Xiris, sinon elle se serait encore enfermer sur elle même pour fuir le mensonge.

- La nature et moi ne faisons qu'un, c'est là la seule réponse que je puis te fournir pour le moment Emy, pardonnes moi. Répondit-elle d'une voix toute douce.

À présent il était temps de graver le prénom Rita sur son arbre, ainsi donc, Xiris tandis son bras droit en direction de ce dernier et se concentra afin d'y faire apparaitre l'identité de la défunte amie d'Emy. À cela on put voir que progressivement son prénom se forma dans l'écorce de l'arbre, et même en dessous, de toute façon même quand cette dernière tombera puis se reformera, le prénom de Rita y sera toujours aussi visible, pour l'éternité ! Voila qui était fait, mais malheureusement les vertiges reprirent de plus belle, tellement que la jeune s'écroula sur le sol, et oui, ses pouvoirs l'épuisait comme n'importe quels mortels qui pouvaient faire usage de la magie, tôt ou tard l'esprit puis le corps ne suivent plus. Xiris ne comprenait évidemment pas ce qui lui arrivait, allait-elle mourir ? Oh non c'était pas le moment, elle avait encore tant de choses à accomplir ! Le sol puis les arbres alentours se distordaient chaque fois qu'elle tentait de les regarder, donc impossible pour elle de se relever, en tout cas pas pour l'instant. Prise de panique elle voulait savoir pourquoi elle allait si mal tout à coup, pourtant elle n'avait rien fais contre elle même, c'était à n'y rien comprendre. À force elle allait regretter son choix, c'était certain ...

- Emy ... L'interpella t-elle avec des yeux qui roulaient de droite à gauche. Que m'arrive t-il encore ? J'ai mal au coeur ... et je n'arrive plus à me tenir debout, tout bouge autour de moi ... Je vais mourir ? Soit sincère s'il te plait, j'ai besoin de savoir ...

Serait-elle en mesure de la renseigner ? Xiris l'ignorait, cependant c'était la seule personne proche d'elle qui pouvait lui fournir une explication. En tout cas c'était vraiment bizarre, un peu comme si son cerveau flottait, au moindre mouvement et c'était pire, alors elle décida de s'allonger puis de fermer les yeux afin que tout ça se calme, mais ... Ce qu'elle ne savait pas, c'était qu'elle venait de sombrer dans l'inconscience, heureusement ça sera probablement très court, mais si Emy ne soupçonnait pas ce que c'était, elle risquait fort de paniquer à son tour, par contre si elle avait compris le pourquoi du comment. Elle sera en mesure d'expliquer à Xiris de ne pas exagérer avec ses pouvoirs, sinon ce mal être reviendrait en force !

~ Il est 15 heures 13 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Ven 11 Déc - 10:27

Alors que ma nouvelle amie gravait le nom bien aimé de Rita dans l'arbre qui lui était dédié, je m'aperçus que il transparaissait non seulement de la fatigue mais une certaine joie, dans les émotions de Lourine. Je ne me doutais pas à quel point la première était intense, tant le sourire de la jeune femme apportait à mon coeur un baume apaisant. Cependant ses paroles raisonnaient dans ma tête. Je n'avais pas répondu pour ne pas la déranger dans ses actions. Ne faire que un avec la nature..c'était là le rêve de tout elfe me semblait il mais Lourine était humaine. Peut être était elle élémentaliste tout comme moi, mais en beaucoup plus puissante, ou bien était ce encore différent cependant je compris qu'elle ne voulait ou ne pouvait pas en dire plus. Aussi je décidais de ne pas en rajouter et me contenter de cela. Je ressentis au même moment la douleur et la peur de Lourine. celle ci était prise de vertiges et tomba bientôt au sol sans que je ne puisse intervenir. Vite, je le laissais tomber à genoux. Je pouvais avouer bien volontier ne pas comprendre la situation. Du moins sans y réflchir pour le moment trop inquiète. Il fallait faire quelque chose. Je m'efforçais surtout de ne pas paniquer, chose auquelle j'étais sujet bien trop souvent et qui nuisait à mon entourage. Or je me doutais que un tremblement de terre n'aiderait en rien mon amie qui semblait perdue. Sa voix semblait faibel et venir de loin. Mais je crois que rassemblant tous les éléments de ces dernières heures dans ma tête je pouvais convenir à une conclusion. Doucement je soulevais sa tête et la posait sur mes genoux. Lourine ne réagissait plus...elle venait de tomber das l'inconscience! Avant de pouvoir lui expliquer ce qu'il lui arrivait je me devais de la réveiller. Du sucre! bien sur lorsque l'on est mal et au vu de ce que je savais de l'épuisement du corps le sucre était bon. Je me levais doucement prenant soin de la tête de mon amie et allais chercher une nectarine énorme sur un des arbres. Je du sauter plusieurs fois et finalement je soupirais. Les fruits étaient trop haut pour moi. Aussi prenant une inspiration j'ouvris mon poing devant moi et le referma d'un geste sec. une brache se cassa sur un arbre quelqu'onque et, aussi acéré qu'une lame, elle vint couper ce qui retenait le fruit à sa branche. Très précisément sans nuir à la pousse d'un futur brugnon. Après cela le fruit coupé tout comme la branche magique tomberent jusqu'à moi et je n'eus qu'à les attraper. Un sourire s'étira sur mon visage comme quoi je pouvais me controler avec une grande précision lorsque je le voulais. Mais bien vite Lourine réapparut dans mon esprit et je filais vers elle.

Pratiquant une petite entaille dans le fruit, la branche déposée à mes cotés, j'ouvris légerement les lèvres de la jeune femme et fit couler quelques gouttes de jus entre celles ci. Voila qui devrait faire l'affaire. Je patientais jusqu'à ce que Lourine ouvre les yeux, ce qui se produira inexorablement de toute manière. Heureusement son incaonscience ne dura pas ce qui accentua mes certitudes sur ce qui venait de lui arriver. J'y avais réfléchit et je ne voyais pas d'autre explication. Lentement je pris sa main, avec un doux sourire rassurant puisque cela m'étais déja arrivé plusieurs fois. Alors les paroles sortirent de ma bouche légeres, tandis que je survellas les émotions de mon amie.

-Ne vous inquiétez pas. Vous avez de grands pouvoirs mais votre corps ne l'a pas supporter, il se peut que vous ayez tout simplement trop user de ceux ci pour le moment et cela vous a épuisé. La magie demande beaucoup au corps. Vous n'êtes pas prête de mourir. Tenez, mangez encore je pense que du sucre vous ferait le plus grand bien.

Je sourais, confiante, et me rappelais la première fois ou cela m'était arrivé. Je n'étais encore qu'une enfant et je ne controlais rien du tout en matière de pouvoirs bien que cela n'ai guère évoluer je devais bien l'avouer. Mais avec une si grande puissance comment se faisait il que Louine ne connaisse aps l'état dans lequel elle se trouvait? Je pense que je ne la connaitrais jamais. Mais cela m'importais peu. Mon regard se posa sur la branche qui ressemblait plus à une lame. je ne m'étais pas rendu compte ne pas avoir rompu le sort qui lui donnait cette forme. ceci fait elle redevint une branche comme les autres. Mon regard se posa sur le visage de Lourine. Elle avait manifestement besoin de repos. Une idée se forma dans ma petite tête et heureuse je penchais la tête à droite pour observer la jeune feme. ce que je n'avais pas prévu c'était que mon oreille, décidément trop longue vint se ficher dans la terre.

-Oh non!!! elle va être toute sale, je vais finir par les attacher à mes cheveux c'est pas possibleuh!

Pendant que je pestais contre mes oreilles qui ressemblaient davantage à des ailes qu'à ce pour quoi elles étaient conçues, j la nettoyais doucement en secouant la terre qui s'était faufiler dedans. Je grognais mais cela finit par me faire rire. Oui malgré toutes les situation je restais invariablement une enfant heureuse de vivre. Mais je finis par recouvrir mon sérieux. Non pas que la situation l'imposait mais Lourine allait vraiment s'inquiéter de mon état mental. bref, avec u sourire d'excuse je lui adressais à nouveau la parole.

-Dites, il serait bien que vous dormiez...Vous accepteriez que je vous invite chez moi dans le village pour cette fin d'après midi et la nuit?

Dans mes yeux des étoiles dansaient et mes mains ne savaient plus ou se mettre, une phrase résonnait dans mon esprit "pourvu qu'elle dise oui" et je ne pouvais m'en débarasser. Aucune envie d'ailleurs. Au mons grâce à ma joie naturelle Lourine sera peut être rassurée quand à ce qu'il venait de lui arriver. Je n'étais pas inscouciante au point de ne rien faire si quelqu'un allait mal et encore moins me réjouir à coté. La jeune femme si bizarre avec ses manières qui semblait à la fois érudit et si pauvre en connaissance basique, je l'admirait et je l'aimais beaucoup. l'inviter chez moi c'était la remercier et passer des moments agréables avec elle. Se changer les idées aussi, car le noir de la matinée était toujours présent, et puis enfin gouter à la tranquilité. Avec elle. Parce que elle me rappelait une mère, une protectrice, mais que moi aussi je pouvais renseigner. Quel bonheur! Si lourine acceptait, nous ne tarderons pas à nous mettre en route et je ferais tout mon possible pour être calme et ne pas sauter partout.

~ Il est 15 heures 22 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   Mar 15 Déc - 4:42



Durant cet instant où Xiris sombra dans l'inconscience, Emy failli se laisser envahir par la panique, car elle crut sur le moment à un problème plus grave, mais heureusement elle réfléchira rapidement et assez facilement parviendra à comprendre que c'était dû à sa magie, plus puissante que son corps de mortel, l'ancienne Déesse de la nature devra se restreindre à la puissance de base afin que cela ne se reproduise plus, bien entendu pour le moment elle n'en savait rien ... La petite Impure quant à elle, s'empressera de ramener un des nouveaux fruits qu'elle venait de faire pousser afin de se servir de son jus pour ranimer la jeune femme à la chevelure cuivrée. Dans son sommeil forcé, Xiris était en train de rêver, première fois que ça lui arrivait, alors évidemment elle crut que c'était réel, elle voyait Loominëi qui se tenait non loin d'elle, et juste à côté de cette dernière se situait Istërius, ces deux là étaient toujours aussi beau à voir. Alors qu'elle était en train de leur sourire, tout à coup une main lui tapota l'épaule, curieuse de nature la Déesse se retourne pour voir qui était l'auteur de cet acte, et là stupéfaction, il s'agissait de Shiva, toujours avec le regard aussi tranchant, il fallait dire que les deux divinités ne s'entendaient pas vraiment, et pour cause, le froid détruisait en grande partie les fleurs ou autres légumes et fruits, sans parler de certains animaux et insectes. Sur le coup Xiris se demanda ce que cette dernière lui voulait, et la réponse fut tout aussi surprenante que inattendue, car de ses deux mains, Shiva attrapa violemment le visage de la jeune femme afin de l'embrasser soudainement ! Le pire c'était qu'elle ne pouvait rien faire, elle était comme paralysée, de plus Loominëi se mit à rire avec la même voix que Hulinaxx, la liche qu'elle avait combattu aux côtés d'Emy sur Astrune. Terrifiée, elle voulut hurler, mais la salive de Shiva l'en empêchait, étrange, ça avait un goût de fruit ...

- Gluu keuf keuf ! Fit-elle soudainement en revenant dans la réalité. ... Heuu mais .. heuu que .. hmm ...

Xiris venait de tousser à deux reprises en avalant une fois de plus de travers, pourtant elle voulait pas, non elle voulait pas boire la salive de Shiva ! À cet instant la pauvre jeune femme ne parvenait pas à faire la différence entre rêve et réalité, pourtant Emy était là, en train de lui expliquer le pourquoi du comment elle avait eu un tel malaise, oui d'accord, mais où était Loominëi, Istërius et Shiva ? Durant ce moment d'égarement la petite Impure venait de se salir l'oreille, et son étrange réaction fit presque rire Xiris qui ne comprenait toujours pas ce qu'elle venait de vivre. À aucun moment elle ne fit le rapprochement sur le fait que son esprit avait pu lui jouer un tour, en tant que Déesse elle se fiait toujours à ce qu'elle voyait, donc c'était forcé d'être vrai ce qu'il venait de se passer, non ? Cependant Emy lui parlera à nouveau, et cette fois elle lui fit une proposition de venir avec elle au village afin qu'elle se ressourcer dans sa demeure. C'était très gentil de sa part, mais que devait-elle répondre ? Après tout elle était bien là, pourquoi aller dans une maison alors que la nature offrait tout ce qu'il fallait ? Ne voulant pas la vexer, Xiris prendra le temps de réfléchir avant de répondre, puis en la regardant, comment refuser ? Son air suppliant lui caressait doucement le coeur, jusqu'à la faire frissonner, quelle étrange sensation, bon aller, il était temps, le suspens avait assez duré.

- Ca serait un honneur pour moi que d'accepter ton invitation Emy, par contre si tu avais la bonté de m'aider à me relever ça serait pas de refus, car j'ai comme une vive douleur dans les jambes ...

La malheureuse était en proie à des crampes aigües, qui heureusement passeront très vite, mais pour ce qui était de se relever seule, c'était tout bonnement impossible sans grimacer puis retomber ... Donc, prenant appui sur Emy, Xiris parviendra à tenir toute seule sur ses deux jambes, quel miracle ! Oui, bientôt, chacun de ses gestes deviendront un exploit, à force d'être si difficiles à exécuter ... Néanmoins il faudra attendre quelques minutes que la douleur passe afin de pouvoir de nouveau marcher, et durant ce temps la jeune femme observait curieusement la petite Impure qui se tenait juste à côté d'elle. À travers ses yeux elle ne parvenait pas à se sentir ridicule, un regard d'enfant qui ne juge pas, voila comment Emy la regardait, c'était particulier pour quelqu'un de son âge, mais se n'était pas pour lui déplaire, loin de là, car elle lui rappelait Lourina pour son côté enfantin, mais il faudra attendre de faire plus amples connaissance, alors là et seulement là elle sera en mesure de voir si elles avaient d'autres points communs.

- Pardonnes moi ... Commença t-elle doucement. Je suis prête, montre moi le chemin et je te suis, mais ne va pas trop vite, je suis fragile j'ai l'impression ...

C'était une bonne chose de faite, et peut être que sa marche lui permettra d'oublier ce qu'il venait de se passer dans le monde Céleste. Une chose était sûre par contre, Shiva se fera gronder très sévèrement par cette dernière, non mais comment avait-elle pu osé lui faire ça ? Et devant Loominëi en plus, mais bon, ça n'avait pas eu l'air de trop la déranger vu comment elle avait ris de la situation ... Elle aussi lui devra des explications !

[OUT : Au village, à la maison d'Emy ... Arrow ]

~ Il est 15 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Après une longue lutte...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après une longue lutte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: