AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Ven 27 Nov - 17:05

Une fois bien installées sur le cheval, Vashti et Iliyasviel se mirent en route pour Nandis histoire de régler d'abord les petits soucis qu'encouraient la petite princesse avant de passer aux choses sérieuses. Cependant et ne sait jamais ce qu'il peut arriver, en fait la jeune sorcière comptait passer les quelques gardes présents avec de petits mensonges bien placés. Malheureusement, plus elles se rapprochaient de la grande porte, plus Vashti pouvait se rendre compte que la sécurité de cette dernière avait été triplé. Iliyasviel ne pouvait rien en dire puisqu'elle ne voyait rien à travers les vêtement de la sorcière. Leur monture galopait toujours, et Vashti manqua à plusieurs reprises de tomber par manque d'expérience en ce qui concernait la chevauché. Néanmoins elle tiendra, et très vite le pont de pierre qui séparait la cité de la grande plaine sera traversé sans encombre, puis, une fois à l'entrée de Nandis, la jeune sorcière fut dans l'obligation de s'arrêter, de plus, elle dénombra pas loin d'une trentaine de gardes armés jusqu'aux dents. Vashti affichait toujours un air impassible mais n'en pensait pas moins, elle se rendait bien compte qu'il sera impossible pour elle de passer normalement, surtout sans que Iliyasviel ne soit vue. Alors elle préféra attendre d'être abordée par ces casseroles ambulantes avant d'éventuellement agir.

Deux soldats s'approcheront de son cheval avant de lui demander ce qu'elle venait faire là, surtout au vu de l'état dans lequel elle se trouvait. Vashti dû contrôler ses nerfs afin de ne pas le lui faire manger un éclair noir pour son insolence, puis, elle lui rétorquera sur un ton froid que ça ne les regardait pas et que si ils ne voulaient pas la laisser passer qu'ils le lui disent tout de suite plutôt que de lui faire perdre son temps. Surpris les gardes lui intimeront de descendre de cheval ou bien sa vie se terminerait ici, malheureusement pour eux la jeune sorcière n'était pas du genre impressionnable. Alors pendant qu'elle prenait tout son temps pour leur répondre, Vashti attrapera fermement la main d'Iliyasviel qui tenait toujours sa taille avant de procéder à son interchangement pour échanger sa santé avec la sienne, mais pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle avait déjà une idée derrière la tête, de ce fait la petite princesse pourra de nouveau se servir de son bras gauche et sera moins fatigué pour pouvoir faire usage de sa magie élémentaire. Les secondes s'écoulaient et les soldats s'impatientaient, tellement qu'ils ne se rendirent même pas compte que les blessures de la femme en noir venaient de disparaitre. Puis, alors que l'un d'eux allait se jeter sur elle pour la désarçonner, Vashti finira par leur répondre en leur demandant de bien vouloir l'aider parce qu'elle avait mal partout, à cette entente un plus jeune s'approcha et lui tendit une main gantée la jeune sorcière ne lui saisira pas tout de suite préférant d'abord toucher le visage de ce dernier qui lui n'était pas protégé. L'homme se demanda quoi, mais il n'était pas du genre à refuser les avances d'une femme, et ce fut une erreur pour lui, car Vashti procéda encore une fois à son interchangement pour être de nouveau optimal, surtout face à la situation qui les attendait ...

Le garde se sentit tout de suite faiblir avant de perdre l'usage de son bras gauche, se doutant qu'une sombre magie était à l'oeuvre, il hurla à ses compagnons d'arme de la tuer. Vashti quant à elle n'attendra pas de voir si les soldats qui l'encerclaient allait l'écouter, alors aussi vive qu'un félin elle se mettra debout sur sa monture dévoilant par ce geste, Iliyasviel. La jeune sorcière agira très vite, car à ce même moment des arbalétriers sur le haut de la muraille s'apprêtaient à leur envoyer une salve, alors ne laissant même pas le temps à la petite princesse de comprendre ce qu'il se passait qu'elle l'attrapera par le colbac avant de sauter par dessus les hommes se situant derrière le cheval, malgré son agilité Vashti se fera méchamment entailler la cuisse par la pointe d'une des quatre hallebardes que ces derniers tenaient. Grimaçant à l'atterrissage, la jeune sorcière continua ainsi jusqu'à repasser par dessous la grande porte de Nandis, puis, tout en courant avec Iliyasviel fermement tenue par son bras droit, elle lui dira sur un ton ferme qu'elles se retrouveront dans les égouts de la cité. Après quoi, elle jeta la petite princesse du haut du pont en pierre afin qu'elle finisse sa course dans le fleuve, ayant vu sa capacité à contrôler l'eau, Vashti était certaine qu'elle s'en sortirait et que vu sa petitesse elle pourrait aisément s'engouffrer dans l'une des embouchures qui permettaient aux déluges du mois d'Anemos de se déverser dans ces douves géantes.

Une fois débarrassée d'Iliyasviel, la jeune sorcière dû penser à elle afin de ne pas finir en rondelle. C'est alors qu'en voyant les gardes se ruer sur elle, Vashti concentra au mieux son éclair noir avant d'en envoyer une puissante décharge sur le premier homme qui lui faisait face, l'impact fut tel que ce dernier se fera littéralement projeté en arrière en plein sur ces compagnons d'armes. Au final, les trois quarts se seront pris un violent coup de jus avant de se retrouver au sol temporairement paralysés, puis, la jeune sorcière se mit à courir dans leur direction et s'aidera de ce tas d'imbéciles pour prendre appui afin de se retrouver sur le dos du cheval qui se laissera surprendre. Néanmoins il ne fallait s'arrêter en si bon chemin, Vashti dut alors envoyer une légère décharge d'électricité noire dans la cuisse arrière de l'animal, à cela il hennira puissamment avant de se lancer dans une course folle bousculant sans problème les trois soldats qui lui barrait le chemin. Cependant la jeune sorcière se retournera afin d'envoyer un autre éclair noir sur le haut de la muraille de façon à ce que les arbalétriers ne puissent la transformer en passoire, à l'impact, trois manqueront leur cible de très très loin, tuant par la même occasion une jeune femme sur le bord de la route. Quant au quatrième il ne décochera son tire qu'après coup, donc il put viser Vashti sans problème.

La jeune sorcière s'éloignait rapidement de la grande porte quand soudainement une douleur aigüe se fera sentir dans son dos, Vashti fut tellement saisie qu'elle laissa s'échapper un cri de douleur. Malheureusement pour les gardes, la femme en noir était du genre coriace et ne se laissera tomber que beaucoup plus loin dans les rues de Nandis. Le carreau qui l'avait touché était profondément enfoncé dans sa chair, donc impossible pour elle de se le retirer. C'est pourquoi Vashti avait heurté le sol non loin d'une plaque d'égout, de plus le lieu était relativement désert, donc personne ne la remarquera en train d'ouvrir la trappe pour se laisser tomber à l'intérieur, qui juste après sa chute se refermera dans un bruit métallique. Les égouts de Nandis n'étaient pas un endroit amical, mais peu importait pour la jeune sorcière, car elle rampera des heures durant pour parvenir jusqu'aux vieux tunnel, en fait elle avait juste suivit la direction qui la mènerait au plus près du fleuve, peut être que Iliyasviel la retrouvera ici, à moitié mourrante. Si toute fois elle avait survécu à sa chute de plus de cinquante mètres ...


~ Il est 17 heures 48 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Mar 8 Déc - 18:52

Iliya tombait en chute libre. En hurlant de sa voix infantile aussi forte qu’un moustique, rendant la scène particulièrement risible. Puis tout d’un coup on n’entendit plus rien, si ce n’est qu’un minuscule « plouf ». L’élémentaliste de l’eau n’avait même pas eu le temps de minimiser sa chute tant elle avait été surprise. Cette cascade suivit d’un tel impacte à la surface de l’eau était comparable à se prendre un sceau d’eau sur la tête jeté à pleine force. En gros, Iliyasviel était complètement sonnée et perdis donc momentanément connaissance. De plus le courant de ce côté-ci du fleuve n’était pas des moindres. Elle fut donc ballotée en tout sens comme un sac à patate version poids plume. Heureusement, elle reprit très vite connaissance et ralentit quelque peu le courant avec ses pouvoirs, avant de se propulser hors de l’eau. N’ayant pas trop fait attention à la puissance de cette manipulation et ne connaissant pas l’environnement qui l’entourait à la surface du fleuve, Iliya se mangea de plein fouet le mur.

-Aïe aïe aïe… Gémit-elle en se prenant la tête avec ses mains. C’est donc ça, les égouts de Nandis ? Fit-elle en observant autour d’elle.

L’endroit était plutôt sombre. Elle était dans un long couloir, où un petit fleuve coulé sur le côté gauche. Le sol était moins répugnant qu’elle ne l’avait imaginée précédemment. En effet, il était plutôt propre avec des dalles en pierre, toutes bien rangé. La petite princesse n’y voyait décidément pas plus. Heureusement, très vite son infravision se déclencha. Ses pupilles s’étrécissement à la façon d’un chat et elle pu voir toutes formes de créatures à sang chaud.

-Kyaaaaaaaaaa !!! Hurla-t-elle en s’arrachant des cheveux. Des rats ?!

Elle recula contre le mur en hurlant de dégoût après avoir entendu les petits bruits de ses rongeurs si désagréable. Il y en avait tout un troupeau en face d’elle. Certains s’approchèrent d’elle, visiblement affamés. La réputation des rats de Nandis se confirmait. En effet ceux-ci étaient de grand charognard qui ne manquait pas une occasion de dévorer un ou deux faibles gitans dormant dans le froid… Plusieurs fois elle avait entendu des gardes en parler.

-Bheuuu !!! Ne m’approchez pas ! Sales bêtes ! Je ne suis pas comestible ! Répliqua la petite princesse tout en donnant de grand coup de pied dans les bestiaux ou même dans le vide.

Mais très vite elle fut débordée et l’un d’entre eux réussit à entrer dans son pantalon. Là se fut la crise, elle secoua fortement son pantalon forçant l’intrus à voler contre les lois de la nature. Puis elle donna un grand geste avec ses mains avec un hurlement de rage profond. Une vague venant du petit fleuve non loin se jeta sur le « troupeau » de rats et les emportas tous. Ilya se laissa tomber au sol en un soupire, trempée.

-Pfiou, s’était moins une. Aïe ! Fit-elle soudainement en voulant se relever.

Une douleur aigu lui avait prit la jambe. La petite princesse avait lu que les morsures de rat pouvaient parfois s’avérer à l’origine de maladie grave et incurable. A cette idée, l’enfant blêmit d’un coup. Plus blanche qu’un Elf, était-ce possible ? Et bien oui. Elle approcha sa main droite tremblotante au dessus de la plaie et ferma les yeux. Le rat qui l’avait mordu n’y était pas allé de main morte. Déjà que son corps était frêle, alors une morsure de rat, s’était comme couper dans du beur… Il avait endommagé un muscle, et d’ailleurs le nombre de virus qu’il avait injecté n’était pas des moindres… Iliyasviel jura et n’attendit pas que la plaie s’infecte. Elle rassembla une sphère d’eau et la purifia. Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas autant blessée en une journée… L’élémentaliste de l’eau fit passer très lentement la sphère à l’endroit de la blessure. L’eau traversa lentement les tissus avant de pénétrer dans les vaines où le sang coulait. Il fallait prendre soin de ne pas infiltrer les vaines qui amenait l’oxygène. Une fois que l’eau entourait toute la zone à traiter, Iliya commença à trier la zone. Laissant le sang faire son chemin et attrapant les bactéries nocives. S’était plus long mais moins couteux en énergie que de les annihiler, comme elle le faisait d’habitude. L’opération prit au moins une quinzaine de minute. Et prit cinq minutes de plus afin de réparer le muscle. Une fois que toutes les bactéries furent attrapées, la petite princesse fit ressortir la bulle avec son contenu, cette fois-ci en empruntant une entrée déjà faite : la plaie aussi petite soit-elle. L’élémentaliste de l’eau fit cependant attention de ne laisser aucune bactérie nocive derrière elle. Inutile de jouer au petit poussé… Une fois l’opération achevée, l’Elfe jeta l’eau usé dans le fleuve. Elle se releva tout en remettant son pantalon en place.

*Je vais attraper froid si je ne me sèche pas très vite…*

Elle ferma de nouveau les yeux et essaya d’extraire le maximum d’humidité de ses vêtements. Après avoir reçu un résultat tout à fait satisfaisant, l’enfant s’épousseta après avoir rouvrit les yeux.

-Et une bonne chose de faite… Fit-elle en souriant. Bon, et maintenant ?

La petite princesse scruta aussi loin qu’elle le pouvait. Il n’y avait plus âme qui vive aux alentours. Et comme elle ne connaissait pas les environs en gros, elle était perdue… Qui l’u cru qu’une princesse se retrouve dans ce lieu dépourvu de noblesse ? Elle ne pouvait pas faire demi-tour, non. Elle devait retrouver Vashti. D’ailleurs, s’en était elle sortit en un seul morceau ? Iliyasviel le saurait bien assez tôt. Elle décida donc de se mettre en marche en chantonnant doucement. Elle marchait lentement afin de tendre l’oreille, des fois qu’elle entende l’autre troglodyte. Pendant très longtemps elle ne pouvait que marcher tout droit. Puis elle arriva à un croisement et s’arrêta de chantonner en Elfique afin de réfléchir. Un pont enjambé le fleuve pour mener vers un autre chemin à gauche et de même tout droit. Le couloir se prolongeait devant elle et il y en avait encore un à sa droite. Elle tendit l’oreille. Et n’entendit rien mise à part le bruissement de l’eau. Elle regarda à gauche et ne vit qu’une impasse. A droite le couloir semblait se prolonger à perte de vue et tout droit de même… Iliya avait vécue environ deux ans à Nandis donc elle connaissait cette ville relativement bien. Elle tenta donc de se situer géographiquement. Sachant qu’elle était partit de l’Entrée de Nandis et avait marché tout droit devant elle en direction du centre de la ville. Autrement dit à droite devait se trouver la Place de l’Hybride. Tout droit le Quartier pauvre. Et à gauche… La princesse observa l’écoulement des différents fleuves et remarqua que celle-ci se dirigeait vers la gauche. Toutes les trois. L’élémentaliste de l’eau en déduisit donc que s’était par là qu’allait être rejeté les eaux usées de la ville. Et que donc la mer et par déduction le port, n’était pas loin.

-Tsss, je ne sais pas quel chemin prendre, chuchota-t-elle compromise. Elle est marrante la sorcière de dire qu’on se retrouverait dans les égouts, mais elle n’a pas dit où…

L’Elfe regarda à droite puis à gauche et soupira de nouveau en se prenant la tête. Elle tenta de faire preuve de logique en se mettant à la place de Vashti. Quand on fuit quelque chose on essaye de courir le plus vite possible en ligne droite non ? En l’occurrence la sorcière était à cheval. Et sachant son apparence il était peu probable que l’on ait laissé passer dans le quartier Riche. Restait donc deux choix. Le port ou le Quartier pauvre… A gauche ou droit devant. Lorsque finalement, la petite princesse eu une idée. Elle ferma les yeux et plaça ses deux mains au dessus du fleuve qui était à sa gauche. Elle en extirpa deux filaments aqueux et les plaça de part et d’autre d’elle. Et c’est avec une main tendis sur chaque flaque qu’elle créa deux clones d’elle-même. Certes elle ne pouvait pas voir se que ses clones voyait. Mais elle pouvait sentir quand l’un d’entre eux était attaqué… Iliya prit donc soin d’écrire un petit message, sur le manteau de ses double, en lettre fine et de couleur blanche, afin d’être bien lisible sur le mauve. On pouvait aisément lire : « Frappez-moi ». Une idée bien amusante, n’est-il pas ? Iliyasviel était sûr que cela allait faire sourire la sorcière. Mais l’enfant, du haut de ses quatorze ans avait prit en compte le fait que peut-être, l’humaine était blessé, affaiblie ou même inconsciente. Ils étaient donc « programmer » pour s’autodétruire dès qu’ils rencontreraient un corps étranger et vivant. Elle les ordonna ensuite de partir chacun de leurs côté. Tout deux s’exécutèrent, l’un ayant qu’à marcher tout droit, l’autre en revanche, se liquéfia pour traverser l’impasse et continuer sa route de l’autre côté après s’être reconstituer.

-Je n’ais plus qu’à attendre…

La princesse Elfique s’adossa au mur en pierre et se mis à chanter dans sa langue natale. Qui sait, peut être que la sorcière l’entendrait. En faites ce n’était pas tellement une chanson mais une comptine. Sa parler de partir à l’aventure pour s’amuser. Le protagoniste se perdait, mais même dans l’obscurité il trouvait une lumière intérieure. Une comptine qui s’accommodait très bien à la situation. Qui plus est Iliya l’aimait bien, elle était plutôt jolie à chanter.

Après environs une heure et des poussières, l’enfant stoppa net de chanter car elle avait sentit que le clone qui avait avancé tout droit venait d’exploser. Les chances pour qu’il y est des êtres humains dans les égouts étaient infimes, nan ? Iliyasviel coupa alors le lien magique avec le clone qui marchait en direction du Port et se mise donc à courir droit devant après avoir emprunté le pont.
C’est une heure plus tard, que l’élémentaliste de l’eau aperçut au loin une tâche rouge et vue sa taille sa ne pouvait être qu’un humain. Iliya redoubla donc d’effort pour arriver finalement à côté d’elle. L’Elfe enleva son infravision afin de mieux identifier le corps, s’était bien Vashti. Elle était inconsciente et au sol, qui plus est dans un sale état. Une profonde entaille était présente sur la cuisse et un carreau était bien fiché dans son dos. Se souvenant de ses cours d’anatomie humaine, la jeune enfant posa deux doigts sur le cou de sa patiente. Le pouls était faible, mais toujours présent. Elle tourna le corps de côté en prenant garde de ne pas appuyer sur le carreau.

-Vashti ?! Tu m’entends ? Fit Iliyasviel d’une voix forte en lui donnant des claques sur les joues.

N’observant aucune réaction elle arrêta. L’Humaine était bien pâle. La princesse reposa le corps face contre terre délicatement avant d’extraire une grosse bulle d’eau venant du fleuve juste à côté. L’élémentaliste de l’eau la purifia et s’attela à son travaille après s’être agenouillé prêt du corps.

-Il est hors de question que je te laisse crever ici, tien bon !

Durant prêt de vingt minutes, Iliya s’attela à stopper l’hémorragie causé par le carreau et la jambe. Et ce ne fut pas une mince affaire. Forte heureusement, le pire fut évité. Car la colonne vertébral avait était miraculeusement épargné par le projectile. Si cela avait été le cas contraire, l’Elfe n’aurait rien pu faire pour la sauver, car sa magie n’influence pas les os. Après avoir réparé les tissus endommagés de la jambe et du dos, Iliyasviel entrepris de retirer la flèche avant de refermer la peau. N’ayant pas la pratique des médecins normaux, elle se servit de sa bulle d’eau pour retirer le carreau.

-Un… Deux et Trois !

A trois la bulle d’eau avait retirée, d’un coup mais sans trop endommager le corps de la sorcière, le projectile. La princesse referma la plaie et se débarrassa de la bulle d’eau rouge sang et de la flèche dans le fleuve. La jeune Elfe s’essuya son front en sueur et s’adossa sur le mur. Elle avait utilisée pas mal d’énergie mental afin de soigner au mieux la sorcière. Maintenant, il fallait juste attendre que Vashti se réveille. En attendant, l’élémentaliste de l’eau s’endormis, fatigué de s’être tant concentré durant tant de temps…

~ Il est 18 heures 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Vashti
avatar
Récits 967
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Mer 16 Déc - 4:09

Malédiction ! Ce n'était pas du tout le moment de se prendre une flèche dans le dos ... Vashti criait très rarement sous l'effet de la douleur, alors elle avait dû être davantage surprise de se faire toucher ainsi sans même voir quoi que ce soit arriver. La jeune sorcière était pourtant bien consciente des risques encourus, mais elle pensait avoir fais le nécessaire justement, malheureusement pour elle ça ne fut pas le cas. Ce fut donc en triste état que Vashti parviendra à semer la garde de la ville. Ainsi donc la mort d'un vieux chnoque suscitait autant de dévouements ? Quel monde stupide ! Mais à aucun moment elle ne se dira que c'était elle la débile que d'avoir accepté de prêter main forte à Iliyasviel pour réduire à néant la guilde de la dague ensanglantée, car elle n'avait qu'une parole et ira jusqu'au bout, quitte à y laisser la vie. Pas du tout habituée aux ballades à cheval, Vashti avait beaucoup de mal à rester sur le dos de ce dernier, surtout que ses forces allaient en s'amenuisant de seconde en seconde ... Les deux mains fermement cramponnés à la crinière de l'animal, la jeune sorcière basculait de plus en plus vers l'avant, et ce, jusqu'à être presque totalement allongée sur le l'encolure de sa monture. En fait, malgré les chocs incessants à cause du galop que ce dernier effectuait, Vashti venait de perdre connaissance, et pendant ce temps l'animal l'entraina jusque dans les quartiers pauvres, et heureusement que son absence ne dura pas, sinon, elle n'aurait pu prévoir sa chute afin de limiter les dégât lors de l'atterrissage. Chose qu'elle eut tout juste le temps de faire lorsqu'elle se sentit tomber, c'est alors que son corps sans force heurta durement la pierre qui recouvrait le sol de cet endroit plus que désert, une malchance, ou une opportunité ? Pour Vashti, ce n'était ni l'une ni l'autre, elle avait l'habitude de se débrouiller seule !

Quelques minutes passèrent ... Puis, la jeune sorcière releva doucement la tête, sa vue était relativement altérée par un espèce de voile qui se formait sur la surface de ses yeux. Mais peu importe, elle n'allait tout de même pas crever comme ça au beau milieu d'une rue emplie de détritus en tout genre ! Vashti puisa donc dans ses dernière réserve afin de pouvoir se mouvoir, mais son corps semblait si lourd, comme si elle passait les deux cents kilos, impossible dans ces conditions de tenir sur ses jambes, ou bien se mettre à quatre pattes, il lui faudra alors ramper ... Cependant elle trouva rapidement sa destination, car à une dizaine de mètres d'elle se situait une bouche d'égout refermée par une trappe à moitié rouillée. La jeune sorcière grimaçait sur chacun des centimètre qu'elle pouvait se trainer, ce carreau d'arbalète planté dans son dos l'avait presque totalement terrassée, mais à aucun moment elle ne se laissera abattre. La mi parcours venait d'être faite, plus que cinq petits mètres et c'était bon, à cet instant elle arrivait encore à penser, est ce que la gamine s'en était sortie ? Il fallait l'espérer parce que là elle ne pourrait rien pour elle, et ajouter à cela elle songeait déjà à sa vengeance contre les gardes qui ont osé la blesser de la sorte ! Elle trouvera celui qui a tiré, et le tuera longuement en utilisant la légendaire torture des Drows, améliorée à sa sauce à elle bien sûr ! Enfin elle était parvenue jusqu'à la bouche d'égout, puis, sans trop de mal elle souleva la trappe et se laissa littéralement tomber à l'intérieur, qui d'ailleurs au passage venait de se bouger le projectile qui était planté dans son dos en le faisant se heurter sur la plaque rouillée qui se refermait tout juste. Ca sera pour ça que tout du long de sa chute, Vashti poussa un gémissement d'épuisement mélangé à la douleur ...

Hélas elle venait de se rajouter du mal en s'écrasant sur le sol dur et froid qui se situait sous la ville de Nandis, et pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce qu'elle venait de faire une chute de plus de dix mètres de haut ... Chose qui la sonna durant plus d'une demie heure. Puis, quand elle revint de nouveau à elle, Vashti avait mal partout, mais, mis à part la flèche dans le dos, elle n'était pas en trop mauvais état, heureusement elle était bien tombée. L'endroit était vraiment crasseux et vaste, si Iliyasviel voulait avoir une chance de la retrouver vivante, il fallait qu'elle écourte au mieux de ses capacités la distance qui les séparait. La jeune sorcière prit donc le temps de réfléchir sur la direction à prendre, à gauche elle s'enfoncerait dans les dessous du quartier pauvre, à droite, c'était la direction de la grande porte, alors la question ne se posait plus ! Vashti se mettra alors à ramper pour s'extraire de la petite embouchure qui donnait accès à la surface via des barreaux métallique implantés dans la roche, ces derniers formaient une échelle qui permettrait à quiconque de retrouver la lumière du jour. Mais bon, pour le moment la jeune sorcière n'avait qu'une idée en tête, se trainer sur la plus longue distance qu'elle pourrait ! Bien entendu des rats viendront lui faire un petit coucou, mais elle ne s'en préoccupait même pas, de toute façon la puanteur de sa magie noire faisait qu'ils étaient déjà ses alliés. Certains se contenteront juste de lécher le sang qu'elle laissait derrière elle. Vashti avançait maintenant depuis plus de deux heures, elle avait dû faire à peine un kilomètre durant tout ce temps, mais c'était déjà ça ...

-*Fichu makake ! Tu paies rien pour attendre, tu vas voir ce que je vais te faire quand je serais de nouveau sur pieds ! Tu vas voir ...*

Même au bord de la mort, Vashti pensait encore à cette vermine qui lui avait tiré dessus, était-ce peut être ça qui lui donnait de la force ... Cependant un bruit non loin attirera l'attention de la jeune sorcière, et sans même avoir eu le temps de se demander ce que cela pouvait être qu'un crocodile surgira de la pénombre pour lui foncer dessus avec son étrange démarche. Mais qu'est ce qu'il fichait là celui là ? Pas grave, ça fera une victime de plus pour Vashti, car même en position de faiblesse, elle n'était pas femme à se laisser faire ! Ainsi donc elle s'arrêta de ramper, et sortie sa dague à l'aide de sa main droite alors que la bête se rapprochait rapidement d'elle avec la gueule grande ouverte. Quant à sa main gauche, elle se chargeait peu à peu en énergie crépitante qui n'était autre que l'éclair noir, bien sûr la jeune sorcière savait qu'il serait bien trop faible pour le tuer d'un seul coup, mais de la façon dont elle allait s'y prendre, ça devrait faire l'affaire !

- Approches approches ! Fit-elle en terminant par une toux. J'ai une surprise pour toi !

Et juste à cet instant, le crocodile fit un mouvement rapidement de la tête afin de couper net celle de Vashti, mais malheureusement pour lui, ça sera la dague de cette dernière qu'il aura ... C'est alors qu'en refermant violemment ses mâchoires de façon instinctive, que cet imbécile de monstre s'empala la langue tout seul, comme un grand ! La jeune sorcière quant à elle, profita de ce léger avantage pour planter son pouce gauche dans l'oeil droit de ce dernier, et ce, tout en libérant son éclair noir directement dans son cerveau. L'agitation qui s'en suivit fut très violente que Vashti en fut même blessée, car dans un dernier acte, le crocodile lui entailla méchamment l'épaule droite, puis, il mourut, dans la souffrance. Néanmoins le faite de s'être défendue avait usé à Vashti le peu d'énergie qui lui restait, mais elle se refusa de s'endormir, elle savait que ça pouvait lui être mortel. Alors, la première chose qu'elle fit, ce fut de récupérer sa dague dans la gueule refermée du monstre, puis, de manière encore plus lente elle reprit sa progression dans les longs couloirs qui s'offraient à elle. Chaque minute lui semblait des heures, chaque mètre lui paraissait des kilomètres, la jeune sorcière ne pourrait pas aller plus loin, elle venait de faire ses derniers cinq-cents mètres. Vashti ne comptait même pas sur Iliyasviel, là elle se savait perdue et n'avait d'autre choix que d'accepter, mais une chose était sûre par contre, c'est qu'elle obtiendra tout de même sa vengeance, car même dans l'après vie elle n'oubliera pas le responsable de son trépas, qui fut pour le moins stupide ! Oui, il fallait savoir que la jeune sorcière préférait encore mourir face à plus fort qu'elle, plutôt que de cette manière ...

À présent Vashti avait cessé d'avancer, puis, lentement, et surement inconsciemment, elle adopta une forme foetale ... Cela était signe qu'elle était en train de mourir, son esprit retournait donc là où il fut le plus en sécurité de toute sa vie, autrement dit dans le ventre de sa mère ... Elle avait froid, et ses sens semblaient l'abandonner un à un, son souffle se perdait à son tour, puis, plus rien, se fut le néant total. Néanmoins une chose curieuse venait de se produire juste avant que l'inconscience ne l'emporte, des larmes avaient coulé ... Est ce que ça voulait dire quelque chose, où bien était ce un simple fait du hasard ou de la douleur ? Tout en sachant qu'elle ne ressentait plus rien de physique à ce moment là ...

Ignorant tout du temps qui avait pu s'écouler, Vashti ressentit soudainement une vive douleur dans son dos, comme si on venait de lui donner un coup de couteau. Le pire c'est que dans ce court moment de lucidité, la jeune sorcière ne se douta pas un instant qu'il s'agissait d'Iliyasviel qui venait de lui retirer sa flèche, alors elle se dit que c'était vraiment inutile de chercher à la finir vu qu'elle était déjà en train de crever ! Et hop, de retour dans le néant ... Les minutes défilèrent rapidement, et peu de temps après, Vashti eut comme un haut le coeur, chose qui la força à se réveiller pour immédiatement vomir. Ce ne fut que du sang qui sortit de sa bouche, son sang, le carreau lui avait sans doute touché l'estomac, ça devait être la cause de cette petite hémorragie, puis, après plusieurs toux elle remarquera que toutes ses blessures avaient été pansé avec soin, ainsi que la flèche retirée de son dos, alors c'était ça qu'elle avait ressentit tout à l'heure ? En fait c'était Iliyasviel qui était en train de la sauvé, et elle avait réussi, admirablement d'ailleurs. Vashti n'eut aucun mal à comprendre que c'était elle, vu qu'elle était là, adossée contre le mur, son visage semblait paisible, mais elle dormait à point fermé, et pourtant la jeune sorcière venait de faire un certain raffut en vomissant ... Vashti la regarda avant de se rapprocher d'elle aussi rapidement qu'elle le pouvait, autrement dit, tout doucement. Puis, une fois à côté de cette dernière, la jeune sorcière laissa glisser sa main droite sur la joue de la fillette, un geste délicat ? Ca en avait tout l'air en tout cas, ne voulant pas la déranger pour le moment, Vashti prit une position plus confortable et attira Iliyasviel vers elle afin de l'allonger contre sa poitrine ...

- Reposes toi va, tu dois pas être en meilleure forme que moi après ce que tu viens de faire ... Fit-elle sur un ton calme et doux à la fois.

Vashti ne bougera plus, ni ne dira plus rien tant que la jeune fille dormira. Une main posée sur sa tête, elle attendait avec une patience encore jamais vue chez elle ...

~ Il est 18 heures 26 ! ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Mer 16 Déc - 22:11

Iliyasviel avait plutôt l’air d’un ange. Son visage était paisible. Elle respirait d’une façon si discrète que cela se remarquait à peine. Une seule chose montrait sa fatigue, la sueur qui perlait de ci et là sur son front. Quelques mèches blondes étaient plaquées contre son visage. L’opération qu’elle venait d’exécuter sur Vashti l’avait épuisée. Mais Iliya souriait dans son sommeille. Elle était heureuse car elle avait sauvée sa partenaire de la mort. S’était l’important. La sorcière avait quelque chose qui plaisait beaucoup à la petite Elfe. Sans doute la considérait-elle comme la mère qu’elle n’avait jamais eue. Une mère qui lui apprenne à être forte. Une qui n’était point soumise à elle comme l’était sa mère biologique. Une femme forte, indépendante. L’Elfe attendait beaucoup de l’Humaine. Elle ne doutait pas une seule seconde que cette sombre femme ait vécue bon nombre de chose. Son expérience pourrait lui être très largement profitable. D’autant plus qu’avec elle, Iliyasviel se sentait réellement pour la première fois en sécurité. Dans son sommeille profond, l’image d’Isnylia revint dans l’esprit de l’enfant. Elle était triste de l’avoir perdue. Pourquoi n’arrivait-elle pas à oublier son regard perçant ? La jeune princesse avait tuée tant de personne en les regardants dans le blanc des yeux. Pourquoi là, lorsqu’en plus quand se n’était pas elle le « bourreau », elle n’arrivait pas à l’oublier ? Quelque part, Iliya trouvait qu’Isnylia ressemblait un peu à Vashti. Débrouillard. Solide. Indépendante.

Prés de 30 minutes s’écoulèrent, durant lesquelles l’enfant Elfe se sentait en parfaite sécurité. Elle avait royalement oubliée qu’elle se trouvait dans l’un des endroits les plus dangereux de Nandis. Et en dépit de cela, Iliyasviel se sentait invincible dans son sommeille. Petit à petit, elle se réveilla. Ouvrant timidement les yeux, elle sentit quelque chose sur sa tête. D’ailleurs, elle ne se souvenait pas que le sol ait été si confortable… Lorsqu’elle eu reprit totalement ses esprits, elle remarqua enfin qu’elle était allongée sur Vashti. La main de l’Humaine posée sur sa tête. La petite princesse rougit quelque peu en voyant cette douceur et cette complicité ressemblant à celle qu’entretenaient une mère et sa fille. Pendant près d’une minute Iliya resta là, à fixer les yeux de la sorcière. Elle ne silla pas. Ne détourna pas non plus le regard. Ce n’était pas de l’insolence. En faite, dans le fond de ses yeux, on pouvait y voir une pointe d’admiration. Mais il y régnait surtout du respect. En effet, cette femme avait failli mourir tant de fois. Et elle était là, à regarder Iliyasviel. Bien qu’étant plutôt faible, elle semblait hors de danger.

-Ca va ? Tu étais gravement blessée. Fit l’enfant inquiète.

S’était étonnent. La petite princesse du pays des glaces était entrain de se préoccuper de la santé d’une autre personne. Sans rien ajouter de plus elle se releva et fit lever doucement sa coéquipière. L’Elfe lui demanda de faire quelques pas seule. De lever un bras puis l’autre. Et de même pour ses jambes. Vashti pouvait trouver cela ridicule, l’enfant s’en fichait éperdument. S’étaient les exercices de bases pour savoir si elle n’avait plus mal. Puis soudain, l’enfant avisa une petite marre de sang et écarquilla les yeux. Tout n’était peut-être pas fini…

-Allonge-toi sur le dos ! Et dit moi d’où sort ce sang par terre. Je n’ais peut-être pas tout guéris. Tu étais dans un état si critique que j’ai soignée que ce que je voyais.

L’élémentaliste de l’eau attendit que sa patiente s’exécute puis, se souvenant de ses cours et des livres qu’elle avait lu, elle toucha un point précis au niveau du ventre et dit d’une voix sûr. Cette voix montrait bien que l’enfant, du haut de ses 14 étés savait de quoi elle parlait.

-Tu as mal quand j’appuis ici ? Si oui, est-ce que tu tousse encore ?

Iliya était inquiète. Sil s’agissait peut-être d’une hémorragie. Une hémorragie, aussi petite soit-elle était comme du poison. Au bout d’un certain temps, cela s’aggravait. L’Elfe avait son cœur qui battait très vite, elle espérait que la sorcière n’ait rien. Elle en priait presque tous les dieux. Arrête une hémorragie était beaucoup plus dure à encaisser lorsque le patient était conscient. Qu’allait-il advenir…

*Dit moi que tu n’as pas mal…* Espérait-elle secrètement.

~ Il est 18 heures 33 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Vashti
avatar
Récits 967
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Dim 27 Déc - 7:46

Les minutes passèrent et Vashti ne bougeait toujours pas, elle se tenait là, adossée au mur gardant la petite Iliyasviel contre elle, à l'instar d'une mère veillant sur son enfant. Bien sûr elle ne le pensait pas ainsi, pour elle, c'était comme ça ! Elle avait pourtant eu une maman étant petite, mais elle n'avait jamais été réceptif aux attentions de cette dernière ... Peut être qu'elle ne s'y prenait pas comme il fallait, en tout état de cause Vashti n'était pas devenue ainsi à cause de son éducation, elle était déjà comme ça dés son plus jeune âge, sauf qu'elle le gardait pour elle. Ce qu'elle ressentait lorsqu'elle avait Iliyasviel dans les bras ? Rien, enfin c'était ce qu'elle croyait, Vashti s'obstinait à rester impassible, mais quelqu'un qui se ficherait de tout ne l'aurait même pas traité comme elle venait de le faire, et encore moins avec une telle douceur ! Enfin bref, tout cela prit fin lorsque la gamine lui adressa quelques mots à son réveil, elle lui demanda si elle allait bien car elle était dans un sale état. Tout allait parfaitement bien oui, sauf peut être une profonde rage contre celui qui l'avait mis sur le carreau ! Sinon ça allait à peu près, restait juste à trouver quelqu'un en bonne santé afin de lui prendre et voila ! Cependant Iliyasviel l'avait regardé de manière étrange avant de lui parler, chose qui ne laissa pas la jeune sorcière indifférente ... Ennemie dans la matinée, et proche dans la soirée, mais la signification exact de ce regard lui était pour le moment inconnue, mais ça ne serait pas le genre de chose qu'elle demanderait ! Après quoi la gamine remarqua le sang qu'elle venait de vomir, et à partir de cet instant elle se mit à paniquer comme une idiote, allant même jusqu'à lui demander de s'allonger sur le dos ...

Vashti secoua légèrement la tête pour lui faire comprendre qu'elle en faisait un peu trop, et pour lui prouver qu'elle allait bien, la jeune sorcière se leva, elle eut quelques vertiges mais rien de plus. Vashti n'était pas du genre à faire ce qu'on lui demandait, surtout si ça la concernait, alors elle pouvait attendre longtemps ! Mais apparemment Iliyasviel n'avait pas dis son dernier et viendra quand même lui toucher l'abdomen alors qu'elle se tenait debout devant elle. La jeune sorcière dut retenir sa main pour ne point la gifler, elle trouvait ça ... Débile ! Néanmoins elle comprit qu'elle était inquiète pour elle, mais il était difficile pour Vashti d'ignorer sa partie sauvage, de plus elle n'avait pas l'habitude que l'on prenne soin d'elle. Il lui faudra du temps, si toute fois elle se laissait faire un jour ... Même si la jeune sorcière n'affichait qu'un regard noir à l'égard de la jeune fille, elle ne lui voulait ni pensait aucun mal, mais ce qu'elle ignorait, c'était qu'elle était réellement en danger ! Seulement l'hémorragie dont elle était victime était indolore, Vashti se sentait juste bizarre, mais comme elle n'était pas du genre à s'inquiéter facilement, elle s'en moquait éperdument, sans doute avait-elle trop confiance en ses capacités physiques et ne pensait pas que ce genre de chose pouvait lui arriver ... Et le fait de s'être mise debout ne fit qu'accélérer sa marche vers la mort. La perforation dont souffrait son estomac était relativement grande, ce qui expliquait la vitesse à laquelle son propre sang se répandait en elle ... Cela se produisit lorsque Iliyasviel retira le carreau qui était profondément ancré dans son dos, la pointe de se dernier déchira tout le côté de son estomac au moment où il fut arraché !

- Arrêtes ! Grogna t-elle en la repoussant de sa main droite. Ca devient ridicule ! J'ai failli crever oui, mais là c'est bon c'est fini, alors cesses tes gamineries et retournons à la surface !

Bonne nouvelle, Vashti était restée Vashti ... Mais ce n'était pas contre Iliyasviel, elle était tellement en colère de ce qu'il venait de lui arriver qu'elle avait du mal à se contrôler ! Puis, elle fera quelque pas pour voir si elle y arrivait, et oui, c'était bon ... Ca n'allait pas être facile étant donné la fatigue, mais il ne fallait pas non plus rester là. La jeune sorcière s'éloignait peu à peu, mais malheureusement pour elle, ses jambes refuseront de lui obéir après une dizaine de mètres parcourus, prise d'une soudaine toux, Vashti n'eut d'autre choix que de s'appuyer contre le mur pour ne pas tomber. Et là, elle put se rendre compte qu'elle avait mal agis ... Sa main était pleine de sang alors qu'elle la retirait de devant sa bouche, malaxant le fluide qui venait d'être expulsé entre ses doigts, la jeune sorcière sentit à présent que quelque chose était comme "cassé" en elle, et que si elle faisait rien, elle mourrait. Vashti pourrait se sauver la vie en prenant celle d'Iliyasviel si elle le voulait, mais jamais elle ferait ça, pourquoi ? Elle serait incapable d'y répondre ! En tout état de cause elle sentait qu'elle n'en avait plus pour longtemps maintenant qu'elle admettait s'être trompée ... Tout s'enchaina, la jeune sorcière avait comme l'impression de se vider de l'intérieur, et elle ne pouvait être sauvée par les pouvoirs d'Iliyasviel, déjà elle était trop faible, et tout son sang ne pouvait être remit à sa place, Vashti le savait bien ...

- Hmmm ... Marmonna t-elle en tombant à genoux, puis sur le côté avec un filet de sang à la bouche. J'y ai cru .... mais je me suis trompée comme imbécile ! Je me vide de l'intérieur comme si on m'avait saignée comme une truie ... Bon sang ! Laisses, tu peux rien pour moi ! Ajouta t-elle en haussant le ton. Va chercher quelqu'un qui pourrait m'être utile pour l'interchangement, c'est la seule façon de m'en tirer ... Bien que je doute survivre jusqu'à ton retour, dans ce cas ... On se reverra dans un autre monde ! À présent file ... Termina t-elle en toussant, chose qui lui fit cracher une plus grande quantité de sang.

L'état de Vashti était critique oui, mais elle avait l'étoffe pour survivre, cependant Iliyasviel devra faire vite si elle voulait la sauver ... Et encore il fallait qu'elle le veuille, mais ça c'était à elle de voir. Quant à la jeune sorcière, et bien elle tentait de ralentir au mieux son coeur afin de gagner de précieuses minutes, car à tout moment, elle pouvait succomber ...

~ Il est 18 heures 42 ! ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Mer 6 Jan - 15:21

Courir, il fallait courir. L’Elfe devait se dépêcher de trouver quelqu’un, ou quelque chose pouvant aider sa partenaire. Elle était dans les Quartiers pauvres courant dans l’ombre des ruelles étroites et humide. Iliyasviel avait réussit à sortir des égouts rapidement et sans trop de soucis. Elle s’était rendu compte avec surprise qu’il faisait déjà presque nuit. C’est donc avec sa vitesse d’Elfe qu’elle parcourait les ruelles des Quartiers pauvres. S’était ici que se trouvait la plus part du marché noir. Très peu de garde osait s’aventurait ici, particulièrement la nuit. Les assassins de la guilde des voleurs étaient toujours de sortit la nuit… C’est en partit pour cela qu’Iliya courrait aussi vite, afin de ne pas tomber dans une embuscade. L’autre raison était qu’elle avait laissé Vashti à l’agonie obéissant à son ordre de lui ramener de l’énergie vitale sous forme d’être humain.

*Mais où vais-je trouver une personne pleine de vitalité ?* Se demandait l’enfant alors qu’elle courrait.

Le pire, c’est que sa Prison Aqueuse était parfaite pour ce genre de situation. Sauf qu’elle n’avait pas assez d’énergie pour faire le chemin du retour. C’est alors qu’elle eu une idée. Non loin, d’où elle était à présent et d’où se situait la bouche d’égout d’où elle était venu, se trouvait une boutique où l’on vendait des potions en tout genre. C’était une boutique très connu et qui était des plus respecté dans tout Nandis. On y venait lorsqu’un proche était gravement malade et que les mages eux-mêmes ne pouvaient rien y faire. Mais la boutique était presque toujours vide. D’abord parce qu’elle était dans les Quartiers pauvres. Et ensuite parce que le gérant de la boutique semblait… possédait, selon les rumeurs. Voulant à tout prix sauver la sorcière, la petite princesse tourna au coin d’une rue redoublant d’effort afin d’atteindre la boutique au plus vite. Connaissant la ville comme sa poche, elle ne mis pas bien longtemps à arriver.

Elle s’arrêta juste devant le bâtiment. Il n’y avait pas de lumière allumé à l’intérieur. Iliyasviel essuya un peu de buée qui était sur l’un des carreaux en verre de la vitrine et approcha son visage pour regarder à l’intérieur. On aurait dit que la boutique était abandonnée. De grandes toiles d’araignée étaient dispersées un peu partout. S’habituant à l’obscurité de la pièce, l’enfant remarqua l’étrangeté de la boutique qui en était presque écœurante. Des poulets mort et en état de décomposition étaient accrochaient tête en bas au plafond. Il y en avait une douzaine. Des bocaux, contenant d’étranges choses dans un liquide douteux, étaient présent partout. Il y avait aussi quelques cages où des serpents, des lapins et des pigeons étaient enfermé. Iliya recula son visage et déglutit lentement.

-Aller je dois entrée à l’intérieur… pour elle, murmurait la petite princesse pour se donner du courage.

Elle s’approcha de la porte en bois et frappa de doute ses forces pendant pré de trois minutes. Il régnait un silence pesant dans cette partit de Nandis. Un silence qui ne permettait pas d’avoir l’esprit tranquille. N’entendant personne arrivée, Iliyasviel s’apprêtait à partir, lorsqu’en se retournant la lumière à l’intérieur de la boutique s’alluma. C’est alors que la porte s’entrouvrit en un grincement qui donnait la chair de poule. La jeune Elfe tourna lentement la tête et étouffa un cri d’effroi en apercevant une partie du visage du vieillard.

-Pourquoi réveille-t-on le vieux Harland ? Personne ne vient plus dans sa boutique depuis fort longtemps…

-Je… je… je dois…

Iliya essayait tant bien que de mal d’aligner trois mots, mais sa phrase mourut à ses lèvres. Le visage de Harland était si effrayant… Il avait un œil de verre dans son orbite droit. On aurait dit que la partie droite de son visage avait fondue. Il n’avait plus de cil ni de sourcil et encor moins de cheveux sur cette partie du visage. Quant au côté gauche, il restait dans l’ombre.

-Alors ? Le vieux Harland n’a pas toute la soirée devant lui… Disait-il d’une voix chevrotante.

C’est alors que la voix de Vashti se fit entendre distinctement dans l’esprit d’Iliyasviel. « Va chercher quelqu'un qui pourrait m'être utile pour l'interchangement, c'est la seule façon de m'en tirer ... Bien que je doute survivre jusqu'à ton retour, dans ce cas ... » Ce vieillard n’était certes pas le meilleur remède pour la sorcière. Après avoir fait son sort elle se retrouverait sans doute dans un état pire que celui d’avant… Mais un autre choix s’ouvrait à elle. Après tout, il n’y avait personne dans les Quartiers pauvres à cette heure…

-J’ai besoin d’aide. J’ai une amie aux portes de la mort. Elle fait une importante hémorragie, je vous en supplie aidez moi ! Avait-elle dit d’une traite après avoir reprit son courage à deux mains.

-Je vois… Entre alors… et n’oublie pas de fermer derrière toi…

La porte s’ouvrit et le vieillard était déjà entrain de traverser toute la boutique pour monter à l’étage. Il boitait et s’aider d’une canne en bois pour marcher.

-Dépêche-toi ! Et reste en bas, je reviens dans une seconde…

L’enfant ne se fit pas demander une troisième fois, et entra avant de fermer la porte derrière elle. Avec la lumière, la boutique semblait encore plus effrayante… Des bougies étaient allumées un peu partout. De vieux chandeliers avec des bougies presque toutes noyées dans la cire. Les chandeliers en argent étaient tous plus ou moins parés de toiles d’araignées. Il y avait quantités d’objets entassé sur les meubles en bois presque pourri par les mites. Iliyasviel qui ne mesurait pas plus d’un mètre cinquante ne voyait même pas le haut des étagères. Cette pièce était sur chargé. A son niveau, il y avait des tiroirs recouvert de squelettes de monstres qu’elle n’avait jamais vus. Des doigts, des yeux ou encore des cuisses de grenouilles flottait dans des bocaux remplis d’un jus verdâtre. La jeune princesse s’approcha d’un des bocaux contenant une petite créature bien étrange. La créature était noirâtre avec de grands yeux rougeoyant. On aurait dit que la bestiole n’avait pas de paupière. Elle était dépourvue de nez et avec une petite bouche ainsi que des mains à peine visible. Elle avait des oreilles en pointes et de petit pied qui eux, étaient de la même couleur que la cendre. Par curiosité, Iliya tapota quelques fois le bocal en verre avec son indexe droit. Mais la créature semblait morte depuis fort longtemps…
Soudain des bruits de pas précipitaient se firent entendre et Iliya se dépêcha de reculer sa tête du bocal.

-Le vieux Harland a se qu’il te faut ! S’exclama-t-il en postillonnant, non loin de l’enfant.

Il détenait une fiole avec un liquide violet des plus fascinants. Iliyasviel ne pouvait s’empêcher de fixer la petite fiole rectangulaire avec un bouchon en liège.

-Cette fiole redonne la vie à ceux qui viennent de mourir, expliqua-t-il d’une voix rocailleuse et tremblotante. Il faudra le lui administrer rapidement par voix orale. La douleur sera immense même pour le plus endurcis des hommes… mais elle survivra. Ses blessures se guériron en un clin d'oeil et elle se sentira en pleine forme après cela.

-Je vous la prends ! S’exclama Iliya avec des étoiles dans les yeux.

Elle tenta de s’en emparer avec ses petites mains, mais le vieillard leva la fiole un peu plus haut, la mettant hors de portée pour la princesse.

-Le vieux Harland n’a plus beaucoup de personnes qui viennent le voir pour acheter des potions au goût amer… Qu’as-tu à offrir ?

-Tu veux de l’or ?

Le vieillard fit non de la tête.

-J’ai beaucoup d’argent. Tu veux combiens ? Dix milles d’or ? Vingt ? Trente ?

A chaque proposition il disait non de la tête.

-Que veux-tu alors ? Demanda-t-elle découragée.

-Je sais qui tu es, fit-il d’une voix plutôt sombre. Tu es une élémentaliste d’eau.

-Oui… et alors ? Répondit-elle d’une voix mal assurée.

-Les élémentalistes de l’eau on pour réputation d’avoir un sang pure… Un sang nécessaire au vieux Harland pour de nombreuses potions rares… très rares…

-Mon sang ?! Dit-Iliya d’une voix étranglée.

Il y eu un silence… Un long silence pendant lequel tout deux se dévisagèrent. Iliyasviel songea à Vashti. Elle devait le faire… Peu importait le prix, il fallait sauver l’Humaine.

-C’est d’accord, lâcha-t-elle.

-Laisse-moi t’examiner alors…

Harland se rapprocha de l’enfant et lui agrippant solidement le poigner de sa main gauche, l’autre étant prise avec la fiole magique. Son visage se rapprocha de l’enfant. Si pré qu’elle pouvait sentir son haleine chaude et putride sur son visage fin et délicat d’Elfe. Soudain, la petite fille sentit quelque chose grimper le long de son bras, là où Harland lui avait agrippé le poigner. Iliya jeta coup d’œil et hurla en essayant de se débattre. Une araignée de la taille d’une main de chevalier était entrain de courir sur son manteau.

-Le vieux Harland est désolé, dit-il en chassant l’araignée d’un geste de la main qui tenait la fiole, cela fait longtemps qu’il ne s’est pas lavé.

Il posa la fiole au liquide violet sur l’étagère non loin de la créature noirâtre de tout à l’heure et dégagea de sa main valide quelques mèches de cheveux d’Iliyasviel.

-Je vois que tu es une Elfe, qu’elle chance a le vieux Harland ! Il est si rare de voir un Elfe magicien !!! Dit-il en la lâchant enfin.

Elle regarda la fiole violette et songea à s’en emparer et à sortir. Ce vieux fou était des plus effrayants. Elle ne songeait plus qu’à sortir d’ici et à sauver Vashti. Il sautilla les mains en l’air tout en hurlant : La légende disait vrai ! Oui !! Oui !! Elle disait vrai ! Avant de finalement se rapprocher tout pré de la petite princesse, une fois encore. Cette fois-ci il lui agrippa encore plus solidement le poignet avant de prendre rapidement une fiole vide dans un tiroir non loin.

-Il me faut du sang ! Le vieux Harland sera très heureux s’il pouvait en prendre quelques gouttes ! On dit aussi que les Elfs ont le sang le plus noble de tout Astrune… Le vieux Harland est fou de joie !

Le vieux fou planta ses ongles noirs et pointus profondément dans la chaire de l’enfant, lui faisant sortir un cri de douleur. Il dégagea rapidement ses ongles et plaça la fiole vide juste en dessous. Le sang, couleur ruby, coula le long de la peau parfaite d’Iliya avant de goutter dans la fiole.

-Encore… Il en faut plus !!! Disait-il avec excitation. Plus ! PLUS !

-Arrêtez… vous me faites mal ! Gémissait la petite princesse.

La main comprimait fortement le bras de la petite fille. Elle n’en sentait plus sa main. Les minutes s’écoulèrent lentement, à tel point qu’on aurait dit qu’il s’agissait d’heures et de jours obscurs. Puis la pression disparue d’un coup. Iliyasviel se rendit finalement compte que le vieux crouton avait enfin fini sa besogne. Il referma le flacon avec un bouchon en liège et sauta de joie pendant quelques minutes.

-J’en ais !! J’en ais !! Enfin !

Elle se tint le poigner pour arrêter le sang de couler. Puis elle dit d’un ton ferme laissant échapper son impatience.

-J’ai fait ce que vous vouliez ! Donnez-moi la fiole !

Il s’arrêta soudainement de sauter d’une façon ridicule et se retourna d’un coup. Son œil valide laissant échapper toute son excitation :

-Malheureusement… Je ne puis vous laisser partir. Votre corps est trop parfait. Oui, oui, une vraie mine d’or pour le vieux Harland. Il me faut vos doigts… vos yeux… et des cheveux aussi !

Il s’était rapprochait de l’enfant d’une façon bien menaçante, un scalpel à la main. L’enfant recula lentement. Puis la lutte à la survie commença. Iliya prenait se qui lui tombait sous la main pour ensuite le jeter sur le vieillard. Son instinct de survit lui dictant ses gestes sans même demander son avis à la raison. Mais le vieux fou semblait plus dur à tuer que prévus. Il déviait les bocaux d’un geste avec sa canne. Les projetant contre les meubles pourris. Se souvenant qu’elle avait des pouvoirs, Iliyasviel créa rapidement une sphère d’eau et la projeta à toute vitesse sur le vieillard. C’était comme s’il venait de recevoir un coup de marteau en plein ventre. Harland fut projeté avec force sur un meuble surchargé d’objets. Inconscient il ne put éviter le meuble qui bascula sur lui avec tous les bocaux et autres objets d’un autre monde. Une marre de sang coula de dessous le meuble en bois. Respirant brouillement, la jeune enfant resta immobile pendant plusieurs secondes. Avec tout le vacarme qu’ils venaient de faire, du monde ne tarderait pas à venir… Se souvenant qu’elle avait des jambes, Iliya se précipita dans le coin de la boutique de tout à l’heur et s’empara de la fiole mauve qui était, forte heureusement, intacte.
Elle ouvra la porte à la volée et disparue dans l’obscurité.

Quelques minutes plus tard, Iliyasviel était de retour au pré de Vashti. Elle s’agenouilla et écouta son cœur. Il battait encore mais très faiblement. Cependant la sorcière était inconsciente. L’élémentaliste de l’eau était impressionnée que l’Humaine ait tenu si longtemps. Puis soudain son cœur arrêta de battre. L’Elfe ne perdit pas une seconde, fit sauter le bouchon en liège, et fit couler le précieux liquide dans la bouche de la sorcière. Puis, elle attendit, patiemment. Espérant que le vieillard ne lui avait pas mentit. Bien qu’il y ait très peu de chance pour que ce soit le cas…

~ Il est 19 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Vashti
avatar
Récits 967
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Ven 15 Jan - 2:48

Malgré son orgueil, Vashti était bien forcée d'admettre que pour ce coup elle s'était largement surestimer ... Mais il fallait bien avouer qu'elle était à mille lieux de penser à un quelconque problème interne, c'est pourquoi que lorsqu'elle intima Iliyasviel d'aller lui chercher quelqu'un afin de procéder à l'interchangement, cette dernière s'exécuta sans même lui lâcher le moindre mot. Après quoi, la jeune jeune sorcière ferma les yeux de telle sorte à pouvoir se focaliser sur une seule et même pensée, quelque chose de paisible, donc sa traversée de l'ombre terre afin de rejoindre la surface, c'était certes lugubre mais cela convenait très bien à Vashti. Sa respiration allait en s'amenuisant, elle avait l'impression qu'un trou noir avait pris forme en elle, et tout son fluide corporel s'en allait par ce dernier pour ne plus jamais revenir ... Tel était la sensation d'une hémorragie interne, se vider de l'intérieur. Par moment la jeune sorcière était prise par des crises soudaines de toux qui lui faisaient cracher des quantités effroyables de sang ... Bien sûr elle n'avait pas peur de mourir, et ce, même si elle était en train de regarder la mort dans les yeux à cet instant précis. Il ne fallait pas oublier que ça seule crainte était de se faire brûler en place publique sous les applaudissements de tous, preuve totale qu'ils auront triomphé d'elle !

Peu à peu Vashti commençait à entendre sa respiration en écho, comme si ce dernier se détachait d'elle ... Qu'elle sensation étrange que de mourir, peu importe si Iliyasviel arrivait trop tard, au moins elle pourra découvrir ce qu'il se passait de l'autre côté, dans l'autre monde ! Peu importe où elle irait, elle se ferait toujours un chemin, Vashti était comme ça, à toute situation il y avait un avantage à tirer. À présent la jeune sorcière ne pouvait plus bouger le moindre membre, elle était entièrement paralysée ... Et un froid très inconfortable commençait à la prendre d'assaut, et bientôt ... Elle respirera comme un petit chien, elle ne pouvait presque plus inspirer, alors elle devait le faire le plus rapidement possible afin de ne pas manquer d'air. Mais malheureusement, elle sera très vite à bout de force, et son souffle se perdra peu à peu dans les couloirs sombre des égouts de Nandis, puis, ça sera dans une dernière expiration que les poumons de Vashti cessèrent de fonctionner, et son coeur n'allait pas tarder à suivre l'enchainement inéluctable du trépas ... Et c'est alors que la petite princesse fit son retour, se précipitant vers la jeune sorcière, elle s'empressa de voir si la vie demeurait toujours en elle, mais constatant qu'elle prenait fin à cet instant dans un dernier battement de coeur ... Iliyasviel lui fit ingérer de force une étrange potion qu'elle venait tout juste de se procurer, restait plus qu'à attendre que cette dernière fasse son effet ...

Vashti était morte, donc son âme se détacha de son corps et se mit à flotter au dessus d'elle même ... C'était la première fois de sa vie qu'elle assistait à ce genre de chose, plus de douleur, juste une sensation immense de bienfaisance. Il voyait également Iliyasviel qui restait penchée au dessus d'elle, mais étant morte ses émotions n'étaient plus les mêmes, une âme avait la fâcheuse habitude de devenir égoïste et ne penser qu'à son bien être présent, et vouloir que ça dure pour l'éternité. Cependant, malgré que la vie venait de quitter le corps de Vashti, la potion faisait tout de même son effet à guérir tout ce qui lui avait causer tant de mal avant qu'elle ne succombe ... Mais tant que l'âme de cette dernière ne réintégrera pas son enveloppe charnelle, son coeur ne se relancera pas, et plus elle attendait ainsi, plus elle risquait de ne plus jamais revenir. La jeune sorcière n'avait plus aucun soucis à présent, alors pourquoi réinvestir son corps ? Autant satisfaire sa curiosité sur l'au-delà et voir ce qu'elle pourrait y faire ... L'importance de la vie n'avait d'intérêt que tant que l'on respirait encore, mais une fois mort, on oubliait tout ça !

Maintenant que le corps de Vashti était entièrement remit à neuf après qu'elle fut entourer d'un cocon lumineux de couleur violette, il ne manquait plus que son âme afin qu'elle soit au complet. Bien qu'elle pouvait entendre ce qu'il se passait dans le monde réel, et ce, même si ça se faisait en échos, elle se refusait de revenir, Vashti approuvait donc sa mort au final ... Puis, une stupéfiante lumière fera son apparition loin au dessus d'elle, ce phénomène était magnifique, et elle n'avait envi que d'une chose, y aller, bien qu'elle ne savait pas qu'il s'agissait en fait du purgatoire ! De toute façon, même si elle serait au courant, elle irait quand même, elle n'était pas du genre à reculer devant les choses nouvelles. C'est alors qu'elle pivota sur elle même afin de faire fasse à cette source lumineuse, et sans même regarder derrière elle, Vashti commença sa progression vers l'au-delà ... Est ce que quelque chose pourrait encore la faire changer d'avis ? Si c'était le cas, seule Iliyasviel en détenait la clé, suffisait juste de laisser son coeur s'exprimer ...

~ Il est 19 heures 08 ! ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Dim 17 Jan - 9:17

Iliya avait donnée la potion à Vashti. Elle lui avait fait soigneusement boire. Un cocon violet s’était emparé de la sorcière. Et les blessures disparaissaient à vue d’œil. S’était incroyable ! Le vieux fou ne lui avait finalement pas mentit. Puis le cocon finit par disparaître. L’Humaine semblait toujours dormir… Sans doute était-elle fatiguée. Iliyasviel alla s’adosser au mur non loin d’elle et posa la tête de sa partenaire sur ses jambes. Elle était juste entrain de reproduire les gestes que la sombre femme avait fait juste avant. Elle lui caressa les cheveux pendant moins d’une minute avant de constater quelque chose de capital. Le sang de l’Elfe ne fit qu’un tour. Vashti n’avait pas de pouls et elle était froide comme un cadavre.

-Non… non… impossible !

Iliya posa délicatement la tête de la sorcière au sol et posa son oreille au dessus du cœur de la jeune femme. Rien. Impossible. La potion avait tout guérit. Elle l’avait vue ! Alors pourquoi… pourquoi elle ne rouvrait pas les yeux. A cette idée, l’enfant tressailli. Que faire ? Quoi qu’il en soit, si elle était morte, son âme devait déjà être en route vers l’au-delà. Mais… une minute. Peut-être qu’elle était toujours non loin. Iliyasviel se souvint alors de l’un de ses cours avec son précepteur, sur la vie après la mort. Il lui avait évoqué que les âmes étaient irrévocablement attirées par la lumière. C’est pourquoi certains personne, qui étaient morte et soignés quelques secondes à peine plus tard, par de grand magicien, ne rouvraient pas les yeux. Une larme sans bruit coula sur le visage de l’Elfe. D’abord son majordome… Ensuite Isnylia. Et maintenant Vashti ? Iliya avait-t-elle l’odeur de la mort qui la suivait partout ? Elle hurla, longuement. C’était l’un de ces hurlements de désespoir, de peine et de souffrance. Mais même ce hurlement était beau à entendre. Les Elfs avaient une voix si jolie à entendre… L’enfant tomba à genoux et céda aux larmes. Mais après la tristesse vient la colère. D’autant plus, qu’elle pouvait peut-être toujours la ramenée. Ce n’était pas son dernier mot. Sa mort n’était pas irrévocable.

-Pourquoi tu m’as laissée tombée… Murmura-t-elle. POURQUOI TU M'AS MENTIT ?! Fit-elle ensuite en hurlant avec force.

Des paroles de Vashti lui revinrent en mémoire. Aussi claire que de l’eau de roche. Elle entendait encore sa voix distinctement. Iliya se souvenait toujours de se qu’avait dit la sorcière humaine. C’est pourquoi elle était si triste. « Pourquoi je ne suis pas repartie, parce que j'ai changé d'avis, c'est aussi simple que ça, ensuite si tu veux vraiment savoir sur ce qu'il se passe dehors, il te suffira de m'accompagner, mais je vois dans tes yeux que tu as d'abord quelque chose à faire à Nandis je me trompe ? Dis moi de quoi il est question, et on trouvera peut être un accord. »…

-Comment je suis sensée t’accompagner dehors si tu n’es plus à mes côtés !!! Tu avais changée d’avis ! Tu voulais rester avec moi ! NOUS AVIONS UN ACCORD ! Criait-t-elle vers le ciel pour être sûr qu’elle l’entende.

Elle pleurer comme jamais elle ne l’avait fait. Pourquoi le malheur s’acharnait-t-il sur elle ? Sans s’en rendre compte, elle s’était levée pour crier au monde sa rage et à la fois sa douleur. Elle alla s’asseoir non loin du cadavre. La sombre femme était d’une grande beauté. Même si celle-ci était aussi quelque part effrayante. Comme la rose se part d’épines pour se défendre, Vashti s’était construit une carapace pour ne plus affronter le monde. S’était cela, quelque part. Iliya la comprenait fort bien, elle avait fait de même. « Car en perdant ton temps, tu me feras perdre le mien aussi ! »… C’est ce qu’elle avait dit, dans les plaines.

-T’ais-je fais perdre ton temps ? N’aurais-tu pas tournée les talons pour m’abandonner, si tu avais perdu ton temps à mes côtés ?

« Et pour me faire rentrer à tes côtés c'est très simple ! Il te suffit de dire que je suis ta sorcière protectrice… ». C’était la phrase de trop…

-Qui me protégera, si ce n’est toi ?

L’Elfe fondit en larme, elle ne savait plus quoi faire. Sans Vashti, elle n’avait plus la force de continuer. Elle alla s’allonger contre le corps de sa gardienne. Sa peau était froide, mais elle s’en moquer éperdument. La princesse entama un chant en sa langue natal. C’était le plus beau qu’elle connaissait. Un chant d’apaisement qui était destinés à accompagner les morts vers la lumière. A les apaisaient. Iliyasviel s’était finalement faite une raison. Il fallait mieux faire en sorte que l’âme de Vashti ne s’égare pas en route… L’enfant fermait ses yeux. Elle pleurait toujours, silencieusement. Tandis qu’elle continuait son sublime chant.

~ Il est 19 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Vashti
avatar
Récits 967
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Lun 1 Fév - 4:15

Comme elle s'en doutais, Vashti entendait parler Iliyasviel, mais petit à petit elle s'éloignait, et peu à peu un sombre voile recouvrait ce qu'elle pouvait voir du monde réel. La jeune sorcière entendait des cris, et comprenait les mots, mais elle n'éprouvait rien, comme si elle était là sans être là ... C'était donc ça de ne plus exister ... De plus elle n'était plus réceptive à la tristesse que pouvait éprouver Iliyasviel en ce moment. Mais l'esprit de Vashti était si différent et combatif, qu'il finira par lui revenir alors qu'elle se situait à mit parcours entre son corps, et la lumière ... À cela, la jeune sorcière s'arrêta d'un seul coup et se demanda ce qu'elle était en train de faire ! Ah on croyait la manipuler comme ça, comme n'importe quel autre esprit, et bien c'était raté ! Vashti continuera de décider de son sort, et que les divinités le voulaient ou non, ce n'était pas son heure ! Alors qu'un chant funeste en Elfique se faisait entendre, la jeune sorcière parvint à faire un volte-face afin de s'éloigner de cette source lumineuse dans laquelle elle ne désirait plus aller ... Mais elle ne voulais pas non plus retourner dans son corps ! Mais pourquoi cela ? Car elle désirait simplement changer d'air, elle était fatigué de vivre sans même savoir ce qu'il y avait réellement dans l'après-vie, Vashti voulait le découvrir car l'ignorance ne faisait guère parti de ses principes. Iliyasviel était bien loin dans ses pensées à présent, ce n'était qu'une rencontre parmi tant d'autres, mais au lieu que ce soit elle qui soit penché sur son cadavre aujourd'hui, c'était l'inverse. L'âme de la sombre femme sur laquelle était allonger la petite princesse était en train de l'observer, oh elle pouvait réintégrer son corps, mais elle ne le fera pas, donc elle périra. Il fallait savoir que à présent Vashti avait d'autre projets ...

-*Même immatérielle, je trouverai mon chemin, et qui sait, je ferais peut être un retour ! Mais pour le moment je resterais entre les deux mondes, hors de question d'aller chez ces imbéciles de l'au-delà !*

Vashti demeurait la même, morte ou non. Peut être que ce semblant d'affection qu'elle s'était prise pour Iliyasviel, n'était en faite qu'une découverte, le fait de se sentir maternel, et oui, même là dessus la jeune sorcière pouvait s'y essayer. Au moins elle avait eu un bref aperçu ... Mais maintenant il fallait voir ce que sa prochaine horizon allait lui révéler. Ainsi donc elle s'en alla sans même se retourner en laissant par la même occasion Iliyasviel pour ce qu'elle était ! Traversant la roche qui séparait les égouts de la surface, Vashti s'en alla vers sa prochaine destinée sans même se poser de question ... Et peut-être qu'elle révélera que même un esprit pouvait altérer ce monde qu'était Astrune ...

[Annonce : Poste un peu plus court, mais vu que Vashti est morte, je ne peux faire plus. Cette dernière devient Esprit ... Iliyasviel je te laisse faire ton poste clôture et le PNJ prendra le relai. Je n'ai pas vraiment de raison à fournir quant à ce changement de poste, mais comme je le dis si bien "Elle avait besoin de changer d'air".]

~ Il est 19 heures 16 ! ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Faucheuse
avatar
Récits 125
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   Jeu 18 Mar - 5:38

Mourir dans les égouts, quelle triste fin ... Vashti, une sombre sorcière Humaine venait de trépasser, car une fois son âme sortie de son corps, elle décida de ne plus y revenir, c'est pourquoi la tentative de Iliyasviel pour la sauver, échoua ... Cela brisa la petite fille qu'elle était, car plus tôt dans la matinée, elle avait déjà perdu Isnylia, alors là ça faisait un peu trop pour elle ... Comment retrouver la volonté de vivre si on perdait tout, et ce, même si on était une petite fille ? Iliyasviel était triste, elle pleurait, elle avait froid, et elle en avait marre de ces situations où tout lui glissait entre les doigts. Vashti était certes méchante, mais elle possédait un fond qui lui plaisait, peut être même une part maternelle ... Chose que l'enfant désirait davantage que la mort de ses ennemis ... Mais voila ... Le destin avait encore frappé, l'Oracle avait eu raison ... Cette rencontre serait des plus risquée, mais aussi sans retour possible, ses paroles avaient donc deux sens ! Le premier, c'était si elle réussissait à sauver Vashti, elle n'aurait plus été princesse, et n'aurait jamais pu le redevenir, puis, sa vie aurait changé du tout au tout. Quant à l'autre, c'était encore plus sombre, car ce n'était autre que la mort, d'abord celle de la sorcière, mais aussi de Iliyasviel ... Un voyage sans retour.

Les larmes de la petite princesse furent longue, mais quand ces dernières cessèrent ... Iliyasviel releva la tête et contempla le corps de Vashti, elle semblait paisible, alors peut être était il temps pour elle de l'être aussi ... Elle décida donc de se saisir de la moitié du carreau d'arbalète qu'elle avait précédemment retirer du dos de la sorcière. Iliyasviel porta ensuite le fragment du projectile jusqu'à son coeur ... Elle avait peur de la douleur que ça pourrait lui causer, mais sa détermination était telle ... Qu'elle ne la ressentit même pas ! Ainsi donc, la petite fille ferma la yeux, prit une grande inspiration, et enfonça la pointe métallique de la flèche dans sa poitrine. Puis, tout en douceur, elle s'allongea sur l'abdomen de Vashti le sourire au lèvre, la satisfaction était atteinte, Iliyasviel venait de se libérer de tout son mal ... Son sang la fuyait lentement, mais les deux personnes qui étaient allongées ne semblaient en rien malheureuses, bien au contraire, elles étaient enfin réunies pour l'éternité, et leurs corps disparaitront ensemble au fur et à mesure des années ... Non, en aucun cas ça ne devait être perçu comme triste ... D'ailleurs, la petite fille venait de s'éteindre, et c'était peut être la première fois de sa vie qu'elle se sentait réellement bien ...


~ Iliasviel est décédée à 19 heures 34 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Iliyasviel et Vashti, une nouvelle aventure ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: