AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Rendez-vous tardif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Rendez-vous tardif   Dim 24 Jan - 21:04

Et hop… Après avoir tué presque proprement cet entêté d’Hariil, j’étais de nouveau dans les rues, à attendre Eäwen. J’étais revenu, tant bien que mal, à l’endroit de notre rencontre, non sans traumatiser un ou deux passants supplémentaires, m’était assis sur les marches, adossé au mur… et j’attendais.

Autour de moi, la vie du port continuais, les mouettes criaillaient, les marins passaient, certains en beuglant, d’autres plus calmes, certains encore titubaient légèrement… Une faune assez impressionnante il faut l’avouer. Peut-être que dans cette foule se trouvait des marins du capitaine déchu, mes futurs compagnons de route, ou tout du moins de bord…

*Pffff… J’espère au moins ne pas devoir m’imposer par la violence… *

Je regardai le ciel, perdu dans mes pensées. Les événements des derniers jours, et des dernières heures, se bousculaient dans mon esprit. L’oracle… Cet ancien arpenteur qui ressurgissait dans ma vie… et puis maintenant cette jeune capitaine… ça faisait beaucoup pour même pas cinq jours… Je voyais le soleil se coucher, lentement… L’heure tournait. Et Aëwen qui n’arrivait pas… Ou était-il? J’espérait sincèrement que rien ne lui était arrivé… J’appréciais ce jeune informateur assez effronté, qui n’avait pas peur de faire des projets un peu insensé. Puis vint le moment ou je tressaillais à chaque passants, croyant reconnaître Aëwen parmi eux. J’attendais. Et m’inquiétais.

~ Il est 20 heures 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 724
MessageSujet: Re: Rendez-vous tardif   Jeu 28 Jan - 22:27


Depuis le début d'après midi qu'il était parti, Aëwen était tout excité face à cette nouvelle aventure qui se profilait aux côtés de Laraan, puis rien que le fait qu'il avait accepté son aide lui fit un bien fou ! Bien sûr il risquait de mouiller son pantalon plus d'une fois par jour, mais c'était toujours mieux que de se faire uriner dessus par les petits malfrats du quartier ... Bien, il fallait qu'il sache ce qu'il se tramait à Nandis, ça n'allait pas être simple mais il savait qu'il pouvait le faire, puis, il voulait aussi prouver sa valeur, et ce, même si il se gardait bien de le dire ... Fierté obligeait. Et ça sera en s'accrochant à l'arrière d'une calèche déjà en route vers les quartiers administratifs que le jeune Elfe y parviendra assez rapidement. Le nombre de gardes était vraiment prohibitif, preuve que l'informateur de Laraan avait dis vrai, à présent il restait à découvrir la source de tout cela. Alors que la voiture s'arrêtait, Aëwen se jeta immédiatement dessous pour ne pas qu'on l'aperçoive, la personne qui en descendit semblait importante, mais avec un sale caractère ! Ce dernier était en train d'hurler sa demande, pourquoi on avait été le chercher presque de force ... C'était bon pour le jeune Elfe ça, plus ça parlait fort et mieux c'était. Mais malheureusement pour lui, les soldats répondront qu'ils n'en savaient rien, mais qu'il devait rencontrer une personne qui était au courant de tout, dans la villa même du gouverneur.

-*Étrange, pourquoi ne lui ont-ils pas dis directement que le gouverneur avait à lui parler ? Je dois le suivre et savoir de quoi il en retourne ...*

Mais comment ne pas se faire repérer ? Les toits, il fallait passer par les toits, les gardes pullulaient dans les rues, donc impossible de faire une filature, surtout avec son accoutrement présent. Et comme ces derniers couvraient chaque centimètre carré sur le sol, et certainement une partie des égouts, les toits eux devaient être à découvert. C'était risqué cependant, mais ce plan audacieux était le seul réalisable, surtout qu'il ne connaissait aucun moyen de disparaitre ! Ainsi donc, il se rua au plus vite vers le plus proche bâtiment afin de commencer à escalader sa parois, volets, bordures de fenêtre, tout lui sera utile pour parvenir jusqu'à la toiture ... Une chance qu'il faisait beau, car si la pluie aurait été au rendez-vous, sa tâche n'en aurait été que plus compliqué. Ca y est, il y était, les hommes paraissaient tellement plus petits en contre bas, mais le temps qu'il avait mis à grimper tout en restant prudent pour ne pas se faire voir, l'intéressé qui était descendu de la calèche qui l'avait tracté jusque là, était déjà en train de passer le seuil d'entrée de la villa du gouverneur. Constatant cela, Aëwen se mit à courir à toute allure sur les toits, et ce, tout en restant courber pour passer inaperçu depuis le bas ... Après quoi il parviendra jusqu'à l'écurie la plus prestigieuse de tout Nandis, la villa se trouvait juste à côté, restait plus qu'à espérer que les fenêtres étaient facile d'accès, parce que si il serait obligé d'en forcer une, ça ne serait pas vraiment discret comme approche, et il n'avait pas de diamant sur lui pour faire une entrée propre et nette.

-*Oh la chance me sourit, en voila une d'ouverte, il faut dire que le temps s'y prête, merci Xiris.*

Néanmoins il fallait tout de même exécuter un saut de trois mètres de long pour atteindre la dite fenêtre, et sans élan ... Mais ça ne devrait pas être un problème grâce à sa nature Elfique. Aëwen se rapprocha tout d'abord au plus près, puis, sans réfléchir plus longtemps, il sauta à pieds joins afin de s'agripper au rebord à l'aide de ses deux mains, puis, tirant sur ses bras, il se hissa, mais une personne présente dans la pièce l'empêcha de continuer. Le jeune Elfe s'était tout de suite rabaissé après sa constatation, mais pourquoi était-elle allongée parterre ? Sans doute un domestique en train de cuver ... Se levant à nouveau, Aëwen se rendit compte que la personne en question ne bougeait pas, et difficile de savoir si elle dormait à point fermé ou bien morte, car il ne voyait que ses jambes à cause d'un meuble qui se trouvait devant. Bon, il n'allait pas resté tout l'après midi suspendu à cette fenêtre quand même ! Ce fut sur cette pensée que le jeune Elfe s'introduisit dans la pièce et se mit à avancer à pas de loup, puis, au fur et à mesure de sa progression, le corps inerte se dévoilait peu à peu ...

- Ah ... Manqua t-il d'hurler. *Le gouverneur Vultinien ? C'est pas possible !*

Aëwen se jeta alors sur lui pour voir si il respirait toujours, mais non, son corps était déjà raidit et froid, preuve qu'il était mort depuis plusieurs heures. Voila la cause du problème, le gouverneur de Nandis était mort, et assassiné qui plus est ! La fléchette plantée dans sa nuque en témoignait ... Aëwen avait son information, il n'avait pas besoin de chercher plus, à présent il fallait retourner aux docks pour en informer Laraan et ainsi partir le plus vite possible avant que tout ne dégénère, genre une guerre civile ! Le jeune Elfe était loin de s'attendre à ça, de plus, les toits étaient à présent surveillée ... En fait quand il était arrivé, les gardes était en train de se mettre à leur poste, bon et bien, il devra s'en aller d'ici en plus de temps que prévu, alors il espérait que Laraan l'aurait attendu ...

-*Attends moi Laraan je t'en prie, attends moi ...*

Plusieurs heures plus tard, Aëwen s'extirpa enfin des quartiers administratifs, ce fut difficile mais pas impossible, et pour cause, les gardes parlait beaucoup entre eux, parce qu'il ne savait pas pourquoi ils avaient été convoqué, donc ils essayaient tant bien que mal de recueillir des informations ici et là ... En attendant le jeune Elfe était enfin de retour au point de rendez-vous aux docks, et il faisait déjà nuit, mais grâce à son infravision il remarqua Laraan qui avait l'air quelque peu inquiet, peut être à son sujet ... Il n'en savait rien, mais il ne comptait pas le laisser attendre davantage, alors il se mit à courir vers lui afin de lui prouver qu'il avait fièrement réussi sa mission.

- Laraan ! Fit-il tout essoufflé en se postant juste devant lui. Me revoilà, et avec les informations .... attendues .. pardonnes moi pour mon retard ...

Difficile de placer un mot au milieu de tout ces halètements, alors il fallait d'abord qu'il se calme afin de pouvoir lui expliquer tout ce qu'il avait pu voir et entendre. Mais qu'allait être la réaction de Laraan en voyant enfin le jeune Elfe de retour, et en bonne santé ?

~ Il est 20 heures 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rendez-vous tardif   Mar 9 Fév - 21:01

J'étais assis sur ces marches depuis beaucoup trop longtemps à mon goût lorsqu'un bruit de cavalcade retentit derrière moi. je me retournai, vif comme un éclair, prêt à combattre un assaillant quelconque, quand mes yeux se focalisèrent sur le nouvel arrivant. Je me détendis immédiatement. Devant moi se tenait, soufflant et haletant, l'arpenteur nouvellement retrouvé, j'ai nommé Aëwen.

- Te voila enfin!! Tu peux te vanter de m'avoir fait peur à ton sujet, tu sais... Bon, au moins tu es revenu. Alors, quelles sont les nouvelles? Dépêches-toi de me raconter tout ça, on doit être sur le bateau ce soir, pour parler à la nouvelle capitaine! Ah oui, c'est vrai tu n'es peut-être pas au courant... Hariil est mort cette après-midi, décapité par mes soins. Ce fou a essayé de me faire la peau. Sa femme est morte aussi, poignardée par sa fille, qui est du coup la nouvelle capitaine. Je peux te raconter ça plus en détail si tu veux, la je te le fais succinct. Si ça ne te dérange pas, j'aimerai t'écouter tandis que nous nous dirigeons vers le bateau. Nous gagnerons du temps comme ça.

Au fil de mon discours, je voyais les yeux de mon partenaire s'écarquiller, devenant immenses au moment ou je lui dis que j'avais tué Hariil. C'était donc si difficile à croire? Je soupirais. Après tout, peu de gens connaissaient ma réputation, alors que Hariil était réputé être un bon bretteur... Il ne fallait sans doute pas s'étonner. Une fois qu' Aêwen eut repris son souffle, je me mis à marcher vers le point d'ancrage du navire, ne sachant toutefois pas exactement ou il était, ni ce que j'allais y trouver... J'espérais juste que Belle avait réussi a prendre le commandement de l'équipage. je saurai les y convaincre si besoin était de toute façon...

J'étais souriant, soulagé de le revoir, et en plus de cela, je sentais dans mes veines le gout si familier et intéressant d'une aventure sur le point de commencer. Je le sentais dans ma chair et dans mes os, ça allait être intéressant! J'avais également hâte de revoir Belle, cette jeune femme à l'apparence si fragile mais apparemment assez robuste intérieurement. Il fallait croire qu'elle avait vécu de nombreuses épreuves...

[OUT : Au port ... Arrow]

~ Il est 20 heures 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rendez-vous tardif   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rendez-vous tardif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: