AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Alessa Ker’Maloch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Alessa Ker’Maloch   Mer 10 Fév - 17:34

FICHE DE PRÉSENTATION



~Prénom : Alessa
~Nom : Ker’Maloch
~Surnom :

~Âge : 22 ans
~Sexe : féminin
~Race : Sirène

~Lieu de naissance : Thelxépia
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : euh... surprise ?

~Classe : Prêtre
~Alignement : Neutre Mauvais

~Description Physique :
Alessa est une belle sirène à la peau claire et possédant une silhouette des plus avantageuses. Bien qu’étant encore très jeune, elle a atteint son corps d’adulte. Grande et svelte, elle arbore une magnifique chevelure d’un blond cendré qu’elle attache très rarement. Légèrement ondulés, ses cheveux sont très longs et atteignent la courbure de ses fesses.
Cependant, ce qui frappe tout de suite quand on la rencontre pour la première fois, ce sont ses yeux. D’un gris très clair, ils semblent vous perforer jusqu’à votre âme. Pourtant, leur beauté n’égale que leur froideur.
Sa queue de poisson quant à elle est de couleur irisée, ses écailles paraissant changer de couleur selon l’angle sous lequel on les regarde.
Lorsqu’elle est sous forme humaine, Alessa porte une élégante et étroite robe bustier de couleur nacrée. Elle se munit également d’une longue cape noire retenue autour de son cou par un simple cordon et qui présente l’avantage de posséder plusieurs poches.

~Description Psychologique :
Alessa a été profondément marquée par la Guerre des Sirènes. Bien sûr, elle n’était pas encore née à cette époque mais le récit de ce fratricide s’était transmis de génération en génération et les conséquences de ces évènements étaient encore visibles. La fission entre les mâles et les femelles était toujours présente et la jeune sirène qu’était Alessa éprouvait depuis aussi loin qu’elle se souvienne une haine féroce envers les hommes. On ne pouvait pas leur faire confiance, leur histoire l’avait bien prouvée, mais on pouvait les utiliser. Aussi, la belle Naga apprit très tôt à user de ses charmes, autant de son physique que de celui de sa voix. Après s’être entraînée sur les hommes-poissons, elle renforça ses talents de manipulatrice auprès de mâles à la surface.
Alessa est aussi assoiffée de liberté et de reconnaissance, elle ne supporte pas que les Sirènes soient ainsi exilées et prisonnières dans les océans car c’est ainsi qu’elle considère leur handicap de ne pas pouvoir conserver une forme humaine plus de trois jours d’affilée. Profondément blessée par le départ de sa soeur qu’elle a ressentit à l’époque comme une trahison, elle s’est endurcie. Froide, ambitieuse et manipulatrice, elle est prête à tout pour parvenir à ses fins : arriver à se faire une place et être reconnue parmi les siens, et également voir son peuple dominer Astrune.

~Biographie et Histoire :

Alessa est une toute jeune sirène. Agée d’à peine 22 ans, elle possède encore la fougue de la jeunesse et le désir de changer les choses. Elle aime Thelxépia, la cité la plus somptueuse qui soit, et l’eau est sa vie et son air. Un univers riche qui n’a rien à envier à l’extérieur. Cependant, Alessa ressentait un sentiment d’oppression depuis toujours. Pourquoi le fier peuple des Nagas, qui avait la faculté divine de pouvoir aussi bien arpenter les terres sous-marines que le sol tendre des plaines ventées d’Astrune, devait rester cloîtré dans ces eaux, tels des prisonniers ? Les Sirènes méritaient d’être reconnues en tout lieux et c’était une grande injustice de ne pas pouvoir démontrer leur puissance.


Enfance et exploration

Alessa naquit une douce nuit de Nero, bien que bien sûr sa venue au monde fut quelque peu perturbée par les violentes tempêtes qui se ressentaient même sous la surface de l’océan. Aussi sa première vision du monde fut celle d’un relatif chaos, image tumultueuse qui ne la quitta plus pour diverses raisons. Très tôt, même si elle ne savait pas encore pourquoi, elle se rendit compte qu’il ne fallait absolument pas faire confiance aux hommes-poissons. C’était peut-être dû au fait qu’elle n’avait pas de père propre. Sa famille n’était constituée que de sa sœur, Nalaan, son aînée de dix années, et de sa mère, Kaliana. Cette dernière, qui vouait une haine farouche envers les hommes de leur race et qui avait enseigné ce sentiment à ses filles, ne les avait approchés que dans le seul but de la procréation, et ce assez tard dans sa vie.

Au fur et à mesure de son enfance, Alessa développa une forte indépendance, passant des heures à explorer les fonds sous-marins et à nager dans divers endroits interdits. La petite sirène était ainsi très aventureuse mais également plutôt inconsciente du danger dans lequel elle se trouvait. C’est ainsi qu’elle faillit perdre la vie un jour durant sa huitième année.
Alessa avait échappée une nouvelle fois à la surveillance de sa mère et avait nagé en dehors de Thelxépia. L’œil émerveillée, la sirène avait admiré les poissons qui peuplaient ces mers plus dangereuses et, riant, s’était empressé de jouer avec certains. Dansant et virevoltant dans les eaux, la Naga s’était encore plus éloignée et avait pénétré dans une faille où reposait un navire échoué. Enchantée, Alessa avait abandonné ses compagnons de jeu et était partie explorer cette découverte. Malheureusement, elle ignorait complètement que c’était aussi la tanière préférée d’un kraken... Un peu déçue par l’intérieur du bateau où elle n’avait rien trouvé qui lui plaisait, la fillette fut alors attirée par quelque chose qui reposait sur le sable, un bijou ! Plongeant rapidement, sa petite main se referma sur l’ornement elfique tandis qu’une ombre menaçante surgit soudain au-dessus d’elle. Avant qu’elle ne puisse réagir, un puissant tentacule l’avait percuté. Paniquée et blessée, Alessa fit la seule chose qu’elle pensa à faire, elle alla se cacher dans l’épave et appela sa sœur au secours.

**Nalaan ! Nalaan ! Aides-moi !**

Apeurée, la petite sirène se recroquevilla dans une cabine, la main toujours crispée autour de l’espèce de diadème elfique qu’elle avait trouvé. C’était son trophée et elle ne voulait pas le lâcher. Elle se promit d’ailleurs que si elle s’en sortait en vie, elle garderait ce bijou pour toujours. Heureusement, Nalaan arriva très vite et, faisant diversion grâce à quelques sorts, parvint à retirer sa sœur de sa cachette et elles purent ainsi quitter les lieux sans plus de dégâts. Alessa retira quelques blessures de cette aventure, mais grâce à sa sœur, elles furent vite soignées et ainsi dissimulées à l’œil inquisiteur de leur mère.


Adolescence et trahison

Malgré leur différence d’âge, les deux sœurs étaient très complices et Alessa idéalisait énormément Nalaan. Elles étaient très souvent ensemble et, même quand l’aînée souhaitait rester seule, Alessa la suivait en douce, notamment au temple de Doroch où elle se rendait régulièrement. En effet, Nalaan était une prêtresse et souhaitait ardemment que les Sirènes règnent sur Astrune. Très radicale, elle estimait que c’était la seule race qui était digne de cette planète et que toutes les autres devaient disparaître.

Un jour, Nalaan ne put plus supporter de ne rester sans rien faire et décida de partir. Elle disait qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose pour la cause des Sirènes. Pour Alessa, qui était trop jeune pour partir avec elle à ce moment-là, ce fut un grand déchirement et elle en voulut beaucoup à sa sœur de l’abandonner comme ça. Elle ressentit ce départ comme une trahison et elle en fut profondément blessée. Aussi, elle refusa de communiquer avec elle, ce qu’elle regretta par la suite. En effet, la télépathie était un don particulièrement utile mais sa portée n’était pas illimitée. Aussi, au fil du temps, les messages de Nalaan se firent de plus en plus rares jusqu’à ce qu’elle n’entendit plus rien de sa part.

Jusque là Alessa ne tenait vraiment à personne hormis son clan, mais le départ de sa sœur aînée la rendit encore plus froide et insensible. La leçon avait été apprise, il valait mieux éviter tout attachement pour éviter de souffrir. Ce fut vers cette période-là que l’adolescente qu’elle était commença à tester la partie masculine de sa tribu, voulant vérifier si toutes les histoires qu’elle avait entendu depuis son enfance étaient véridiques. Elle se rendit ainsi vite compte que les dires de sa mère étaient fondés et qu’il ne fallait en aucune façon leur faire confiance et encore moins s’éprendre de l’un d’entre eux. On ne récolterait alors que déception et trahison. Ils ne méritaient donc que son mépris.

Les années passèrent et, même si Alessa avait été fâchée contre sa sœur, elle savait qu’elle avait raison. Aussi, ce fut une évidence qu’elle choisisse elle aussi la voie de la prêtrise. Même si elle avait parfois des divergences envers les opinions de Naalan, elle était d’accord sur le fond et voulait prier leur dieu pour que les choses changent enfin en leur faveur. Fervente, elle pria alors ardemment Dorock pour que la prophétie se réalise, pensant en son for intérieur que le mentor tant attendu pourrait très bien être sa sœur.


Age adulte et soif de liberté

Devenue adulte, ses convictions ne changèrent pas et Alessa continua sans relâche son culte envers Dorock. En parallèle, la belle continuait ses manipulations auprès des Tritons mais un jour, l’un deux chercha à se venger d’une humiliation qu’elle lui avait causé. Pour ce faire, il agit comme un lâche en s’en prenant non pas à Alessa mais à sa mère. La jeune Naga revenait du temple lorsque, soudain, elle aperçut sa mère coulant à pic, du sang tournoyant autour d’elle dans les flots.

**Mère... !**

D’un vif coup de nageoire, Alessa se retrouva très vite devant le corps inanimé de sa mère qui ne pouvait pas lui répondre. De profondes entailles la mutilaient. Horrifiée, la sirène baissa la tête, cachant ses larmes par sa chevelure dorée. Ce fut donc avec grande surprise qu’elle vit alors les yeux de Kaliana s’ouvrir. Elle n’était pas morte bien qu’il s’en été fallu de très peu. Cependant, ses blessures avaient été graves et elle mit très longtemps à se remettre, gardant des séquelles de ce combat. Des cicatrices ornaient à présent son corps, rappelant tous les jours à la jeune Ondine à quel point les hommes étaient détestables.

Plus le temps passait, plus la sirène se sentait oppressée par les murs liquides de leur prison. Car c’était ainsi qu’elle voyait le monde aquatique. Aussi vaste fût-il, ce n’était jamais assez pour la blonde. Elle aimait l’océan évidemment, c’était un univers riche et magnifique, et les Nagas y étaient les maîtres. Cependant, Alessa ne voulait pas être limitée et voulait pouvoir aller où elle le désirait et aussi longtemps qu’elle le voudrait. Leur amphibie avait été injustement limitée, sans raison aucune, et les Sirènes étaient des recluses, confinées dans leurs océans. Aussi, Alessa devenait de plus en plus amère envers cette malédiction qui pesait sur eux. Néanmoins, elle était déterminée à explorer le monde et ce n’était que la présence de sa mère qui la retenait. Mais elle savait tout de même au plus profond d’elle-même qu’elle ne serait jamais heureuse si elle n’assouvissait pas ses désirs.

Très bientôt, le destin répondit à ses attentes et elle eut l’occasion de se décider à quitter les siens. Après plus de sept ans d’absence, la jeune Ker’Maloch entendit enfin sa sœur. Une communication brève et inquiétante cependant... Un appel à l’aide auquel elle n’hésita pas une seconde. Elle fit aussitôt ses adieux à sa mère et quitta Thelxépia pour rechercher Nalaan. La blonde refusait de croire que le pire avait pu lui arriver et se persuadait que le silence dans sa tête ne signifiait rien. Elle allait la retrouver et l’aider à faire des Nagas le peuple le plus puissant d’Astrune.


~Particularités propres à votre espèce : Amphibie, télépathie, bon odorat. Pas plus de trois jours hors de l'eau, très sensible à la chaleur et à la sécheresse.

~Ce qu'il ou elle aime : l’eau, chanter, les crabes, l'aventure

~Ce qu'il ou elle déteste : les hommes, la chaleur, Loominëi

~Ses Peurs : endurer la même mort atroce que subit son espèce lors de la Guerre contre les Fées, à savoir être complètement desséchée et brûlée par le soleil. Comme conséquence, elle a aussi peur du feu.

~Arme(s) : Alessa n’est pas une grande combattante, préférant compter sur ses capacités innées pour se sortir d’une mauvaise situation. Sa puissante queue de poisson est en elle-même une fabuleuse arme naturelle. Cependant, nul n’est à l’abri et elle a toujours sur elle une dague (rangée dans un fourreau de cuir qui entoure son avant-bras droit). Cette arme lui est particulièrement utile lorsqu’elle est sous une forme humaine où elle est beaucoup plus vulnérable.

~Signe(s) particulier(s) : un bijou elfique qu’elle porte sur son front, bijou qu’elle a trouvé au fond de l’océan.

~Points forts : Comme toutes les Sirènes, son point fort est son chant. Il lui permet d’envoûter et de manipuler les hommes. C’est aussi quelqu’un de très ambitieux et elle n’hésitera pas à tout faire pour obtenir ce qu’elle désire. Aussi, elle n’a pas peur de se lancer dans des périples dangereux.

~Points faibles : Ses points faibles sont liés aux spécificités de son espèce. Il y a donc le fait qu’elle ne peut pas rester très longtemps en dehors de l’eau. Sa durée limite n’étant que de trois jours, elle doit faire attention à rester à distance d’une source d’eau. Son autre point faible est lié évidemment à son état de sirène, elle ne supporte pas les grosses chaleurs. Aventureuse, elle est parfois aussi inconsciente du danger.

~Pouvoirs :

Mélopée Naga
C'est un chant mélodieux qui soigne la plupart des poisons et blessures (sauf les plus profondes et celles liées au feu). Ce sort ne peut être exécuté que quand elle est en lieu sûr vu qu’il nécessite quinze minutes de calme et de concentration. Si Alessa est dérangée durant le sort, cela échoue et elle ne pourra le tenter à nouveau que 3 heures après. Si elle ne peut le mener à son terme une nouvelle fois, elle ne pourra pas le lancer avant 24 heures.
Lorsque Alessa chante ce sort, une brume se forme autour d’elle, formant un espèce de cocon. Attention, ce "cocon" est fragile et peut être rompu par n’importe qui. A l’intérieur de cette enveloppe humide, des filaments colorés se forment. Plus grave la blessure à soigner est, plus la couleur sera foncée. Chaque type de blessure a sa couleur (perforation, rouge ; poison, violet ; fracture, bleu... ). Au fur et à mesure de la guérison, la couleur devient de plus en plus claire. Lorsque les traits lumineux sont incolores et transparents, le soin est terminé. C’est un sort qui use beaucoup d’énergie et elle ne pourra pas lancer d’autre sort après celui-ci pendant au moins 3 heures.

Divine Rhapsodie
C’est un chant qui est particulièrement efficace pour ôter l’envie à quelqu’un de l’attaquer. Il provoque une confusion chez la victime : il "oublie" de l’attaquer et cherche au contraire à tout faire pour la satisfaire. Il nécessite un contact visuel et ne dure que deux minutes. Cependant, ce n’est pas quelque chose qui demande beaucoup d’énergie et peut être lancé à nouveau sans problème. Il n’y a pas vraiment de limite par rapport au nombre de fois qu’Alessa peut effectuer ce sort, si ce n’est l’état de sa fatigue. Cela ne marche que sur les hommes.

Protection des Profondeurs
Il s’agit d’une barrière défensive. Quand ce sort est lancé, la silhouette floue (dessinée par des gouttelettes) de Dorock apparaît et lève les bras, avant de disparaître. Un mur d’eau se dresse alors soudain devant Alessa, la protégeant de toute attaque dirigée contre elle. Ne dure que peu de temps (40 secondes maximum) et demande beaucoup d’énergie. La faiblesse de ce sort c’est qu’il ne peut faire face qu’à une seule direction. Si quelqu’un d’autre l’attaque sur les côtés ou par derrière pendant que le sort est en action, la barrière ne fonctionne pas et au contraire sera brisée puisque la concentration d’Alessa aura été perturbée.

Bubble Song
Avec ce sort, des bulles d’eau sont projetées à toute vitesse, comme des projectiles, vers son adversaire. Elles peuvent attaquer plusieurs ennemis en même temps, tant qu’ils se trouvent dans un périmètre de 20 mètres autour d’elle. Elle peut lancer ce sort plusieurs fois, chaque salve durant trente secondes. Ce sort est surtout utilisé quand la Naga est cernée par plusieurs ennemis. Cela permet ainsi de faire diversion et autorise Alessa à s’échapper d’une situation plutôt compromise.

Scale Kick
C’est un sort qui n’est utilisable que dans l’eau puisque elle nécessite sa queue de sirène. Pour le lancer, Alessa se replie sur elle-même, avant de donner un puissant coup de ses nageoires dans l’eau. Avec ce mouvement un jet d’écailles sera envoyé sur le ou les adversaires. Cependant, c’est un effet plus gênant que blessant. Les écailles font de multiples petites coupures mais rien de très dangereux (sauf bien sûr si le sort est répété un très grand nombre de fois). Pendant que la victime est occupée à se débarrasser de ces nuisances, Alessa peut ainsi soit fuir, soit lancer un autre sort, soit attaquer au corps à corps avec sa dague.


~Ma couleur utilisée : darksalmon (E9967A)
~Lien de votre inventaire : http://www.lauthentique-destiny.com/inventaires-f50/inventaire-d-alessa-t340.htm
~Code : Approuvé par Elfwyn !
~Narrateur/P.N.J : oui, je veux bien. Un PNJ... ?
~Statut : Terminée


Dernière édition par Alessa Ker’Maloch le Sam 13 Fév - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Alessa Ker’Maloch   Sam 13 Fév - 3:10

Bonsoir Sirène xD

Superbe présentation, je n'ai presque rien à en redire, j'aime beaucoup ton histoire, tu as vraiment su t'adapter à ce monde et je t'en félicite car ce n'est pas toujours aisé ... Tu es la première Sirène de ce forum et c'est avec une joie immense que je t'accueille, tu écris très bien, et je devine une certaine intelligence sur les situations. Le fait que tes sorts ne soient pas monumentaux prouvent que tu préfère être maligne que bourrin ! C'est exactement ce que je préfère. Vraiment c'est très bien !

Cependant j'ai deux choses à te dire, la première est ...

Le lieu où tu te trouves actuellement, si tu laisses "surprise", ça veut dire que tu remets ton destin de départ entre mes mains, et que le PNJ commencera, ou le narrateur, tout dépend. Sinon tu es forcée de dire où tu es, à toi de voir Sirène xD

Ensuite la seconde chose concerne ...

Ton premier sort, je trouve qu'il a un trop grand malus sur le fait qu'il faille 12 heures pour te servir de tes sorts après t'être soignée, n'oublies pas, ce forum est en temps réel, 12 heures peuvent être très longues. Je te laisse donc voir si tu laisses ainsi ou si tu le veux le baisser de manière conséquente. Je te laisse le libre choix.

Voilou, tu as juste à me répondre ou bien modifiée et tu seras validée sans le moindre problème. Et comme tu le vois je te surnommerais Sirène, puisque tu es LA Sirène, la première ^^

L'Elfy de service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Alessa Ker’Maloch   Sam 13 Fév - 12:50

Bonjour !

Merci Elfwyn pour tout ce que tu as dis, ça me fait plaisir de voir que je suis arrivée à intégrer ton monde.

Alors pour le lieu, j’ai mis "surprise" parce que j’ai pas vraiment de préférence en fait ^^ J’aurais pu mettre un lieu au hasard mais je te laisses choisir où elle se trouve Very Happy

Pour le sort, t’as raison, c’est la première fois que je suis sur un forum où c’est en temps réel et j’avais pas pensé à ça. Et donc, à force de pas vouloir en faire trop, je m’handicape moi-même ^^ Du coup, j’ai pas mal réduit et j’ai mis 3 heures. J’espère que ça sera ok.

Sirène drunken
Revenir en haut Aller en bas
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: Re: Alessa Ker’Maloch   Sam 13 Fév - 12:54

Parfait Sirène ^^

Alors très bien, je me ferais une joie de procéder à ton entrée dans ce monde qui a l'air de te plaire, chose qui me rend très heureux !

Tu es à présent validée, tu n'as plus qu'à aller signer le pacte, et tout sera bon pour toi, je te souhaite bon amusement au sein de ce forum ^^

Bienvenue sur Les Sept Destinées Sirène ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alessa Ker’Maloch   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alessa Ker’Maloch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: