AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Une gentille petite vampire +,...,+ [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une gentille petite vampire +,...,+ [en cours]   Mer 10 Fév - 19:29


~Prénom :
Aiko

~Nom :
Hasaki

~Surnom :
la lame du revenant

~Âge :
Cela remonte à très longtemps, tellement longtemps que je ne m'en rappel plus...

~Sexe :
Féminin, vous voulez vérifier?

~Race :
Vampire

~Lieu de naissance :
Petit village de Kumra

ieu où vous vous trouvez actuellement :
La cité du sang à Kumra

~Classe :
Guerrier

~Alignement :
Neutre Loyal

~Description Physique :
Aiko mesure environ 1m 72 pour un poid de 61 kg. Sa peau est pâle et douce comme une pétale de rose blanche. Comme cette fleur, la vampire à des épines, ou plutôt des crocs ce qui lui sert de protection. Elle a de longs cheveux noirs aux reflets violet qui lui arrive jusqu'aux genoux, elle a une frange qui s'arrete devant ses yeux. Ces derniers sont de couleur jaunâtre, la nuit ils deviennent jaune clair, comme les yeux des chats qui voient dans la nuit. Elle porte un simple kimono transparent, mais il lui arrive d'en mettre un rosâtre et épais. Son kimono habituel (le transparant) a son haori-himo de couleur rouge attachée en noeud papillon. Elle porte assez souvent une sorte de couronne en or.

~Description Psychologique :
"10 lignes pleines minimum"

~Biographie et Histoire :



Aiko est née il y a fort longtemps, tellement longtemps qu’elle ne compte plus les années. C’est la troisième fille d’une famille de cinq enfants, deux filles et trois garçons. Ses parents étaient assez stricts pour certaines choses et très libres pour d’autres. Par exemple pour aller à la chasse il fallait connaître les cours par-cœur et autre exemple mais pour la seconde possibilité de leurs caractères, ils tuaient non pas forcément par soif, mais par plaisir. Plaisir de voir agoniser leurs victimes, plaisir de boire le sang, plaisir de voir du meurtre. La plus agée des filles, c’est-à-dire Aiko, n’avait pas du tout la même vision des choses que ses parents, elle est même contre cette façon de faire. « Etre aussi cruel que cela, et supplier par la suite le respect des autres, n’est que la façon de faire des lâches ! » Disait-elle à sa sœur et à ses deux petits frères. Elle devait montrer l’exemple à ses cadets, mais cela était dur à cause de son frère qui ne faisait que de montrer le contraire de ce qu’elle faisait. Tout le village et sa famille la respectaient car elle avait un caractère que peu de femmes avaient. Toutes se soumissaient à leurs maris ou aux hommes de la famille, tandis qu’elle donnait des ordres à ses frères et à son père. Mais un jour, alors que toute la famille était partie pour chasser, ils remarquèrent qu’Aiko était…Etrange, elle ne toucha à aucunes personnes et en laissa même partir. Elle leurs parlait gentillement, s’excusait auprès d’eux, essayait de les réconforter. Son père la pris par le bras, la coinça, lui montra les cros. Elle avait peur, elle ne comprennait pas pourquoi il lui faisait ça. Il la menaça avant de lui demander pourquoi elle faisait ça aux victimes. Elle lui répondait que cela ne l’intéressait pas et elle dit même la phrase qu’elle apprenait à ses cadets. Son père énervé, lui donna une claque qu’elle n’oublia jamais. Sa joue était rouge et bien marquer, elle avait la trace de la bague qu’avait son père. Ses yeux écarquillés, elle ne comprenait toujours pas. Avait-elle dit une bêtise ? Avait-elle fait une bêtise ? Elle le regarda et il lui cria dessus. Il leva son poing en l’air et lui reposa la question, elle répondit par les mêmes phrases, les mêmes intonations. Il allait la frapper quand Yuki, son frère ainé, se plaça entre les deux vampires. Il reçut le coup de poing de son père, ce dernier le regarda et il lui demanda :



-Pourquoi as-tu fait cela ?



-Je ne permets à personne de lever la main sur ma petite sœur. Même pas mes parents !



-Toi non plus tu ne comprends pas. Vous êtes la honte de la famille!



-Si, je comprends très bien ce qu’elle a fait…Mais je l’aime beaucoup et jamais je n’accepterais de la voir souffrir.



Il posa sa main sur sa joue rouge puis regarda Aiko. Celle-ci était vraiment surprise, tellement qu’elle en avait les larmes aux yeux. Elle se précipita vers son frère, et examina sa blessure. Elle regarda son père qui se frotta le poing. Il tourna le dos et continua sa chasse avec le reste de la famille. A la fin de cette journée, ils rentrèrent tous dans un silence pesant, un silence menaçant. La jeune femme sentait que quelque chose allait se passer, elle était inquiète, non pas pour elle mais pour son frère qui l’avait aidé. Et elle avait raison de s’inquièter, le soir, le père Hasaki, furieux, frappa la table lors du repas. A la fin du « souper », il prit sa fille de côté et voulu la frapper de nouveau car elle n’avait pas l’air d’avoir retenu sa punition. Son frère prit son père par le col et le coinça contre le mur, il commença à le frapper en répétant qu’il n’avait pas le droit de frapper sa soeur, jusqu’à un moment où M. Hasaki ne réagit plus. Il était mort. Sa mère, affolée, ne vit qu’une solution, blesser gravement son fils et le donner à des soldats pour l’emprisonner ou le tuer. Elle n’arriva pas à le blesser, alors elle ne vut qu’à faire la seconde proposition, l’éliminer. Elle se jetta sur lui mais ce dernier la tua en quelques coups, il était devenu extrêmement fort, car il ne cessait de s’entrainer. Aiko pleurait, elle recula et resta contre un mur de la maison. Ses cadets se jettèrent à leurs tours sur le vampire, mais trop faibles ils moururent. Yuki crut devenir fou car toute sa famille se révolta contre lui, il les tua tous. Il ne restait que sa petite protégée de sœur qui était restée contre un mur, elle pleurait en voyant ce drame. Elle le vit s’approcher d’elle, elle le repoussa et courut hors de la demeure. Son frère courait après elle, voulait-il la tuer ? Ou bien la résonner ? Mais elle ne s’arrêta pas, elle continua sa route et sortit du village. Elle traversa plusieurs villes et villages en plusieurs semaines. Elle s’arrêtait chaques soirs dans une auberge différente. Elle faisait attention à ne pas croiser son frère. Elle courait tous les jours quand, elle pensa qu’il ne viendra pas la chercher dans la cité du sang. Elle s’y installa et y vécue durant de nombreuses années. Jamais elle est retournée dans son village natal, elle garda son ancienne vie privée, jamais elle n’en a parlé que ce soit aux inconnus ou à ses amis. Un jour, après avoir fait de longs et durs entrainements, elle décida de chercher son frère dans le monde entier pour venger sa famille. Certe il voulait la protéger, mais il était devenu tellement fou qu’il ne se rendait compte de rien. Peut-être avait-il changé depuis le temps, il fallait qu’elle prenne ses précautions. Elle commençait tout juste à voir où est-ce qu’elle allait partir et elle préparait ses affaires.



~Particularités propres à votre espèce :
Boire le sang de certaines races

~Ce qu'elle aime :
Le sang, les pulsions de ses victimes, la tranquilité, le calme, se promener seule dans la nuit, la lune etc

~Ce qu'elle déteste :
Les personnes qui l'insultent, les créatures des océans ou des mers, le soleil etc

~Ses Peurs :
Le soleil

~Arme(s) :

~Signe(s) particulier(s) :
La marque que son père lui a laisser avant le combat

~Points forts :

~Points faibles :

~Pouvoirs :
Lévitation

~Capacités spéciales :

~Talent secret :
/

~Ma couleur utilisée :
Darkorange FF8C00

~Lien de votre inventaire :

~Code :

~Narrateur/P.N.J :
/

~Statut :
En cours
Revenir en haut Aller en bas
 

Une gentille petite vampire +,...,+ [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: