AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Quand la flamme s'éveille !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Quand la flamme s'éveille !   Mer 17 Fév - 20:26


Après une journée très chargée, et ce, dans tout les sens du terme, il était légitime de passer une bonne nuit de sommeil pour se refaire une santé ! Tel était le cas de Mayufu, en ce moment cette dernière dormait paisiblement sur Umar, on avait l'impression que rien ni personne ne pouvait les déranger ... La sorcière des ténèbres quant elle ne faisait que somnoler, elle veillait sur sa protégée, exactement comme elle le voulait. Cependant elle ne pouvait pas savoir ce qu'il se passait en ce moment dans ses songes ... Car en dépit de cette apparence sereine qu'elle lui offrait, Mayufu se trouvait au beau milieu d'un rêve plutôt agité, car elle revivait la récente perte d'Umar, sauf que ... l'échange qu'elle désirait tant de la Déesse noir ne s'était pas produit. Chose qui conduira finalement son amie au trépas ... Le coeur déchiré, Mayufu se mit à taper contre le sol avec rage et sanglots réunis ! Pourquoi ne pouvait-elle pas être avec quelqu'un, et qui plus est une personne qu'elle aimait par dessus tout ? Et pourtant dans la réalité elle était bien sur Umar, et en toute sécurité, mais l'esprit pouvait parfois se faire tortionnaire ...

Cependant, le paysage dans lequel se trouvait Mayufu en se moment dans son rêve était en train de peu à peu s'embraser ! Une chaleur étouffante se fera des plus présente, et le corps d'Umar se mettra à fondre juste devant la jeune fille aux yeux rougis par les flammes et la tristesse ... La température élevée ne lui faisait aucun mal, mais cette dernière pourrait à présent constater que tout les alentours étaient en train de littéralement s'effondrer ! Un immense désert de lave en fusion finira par prendre forme au tout partout ... À présent cet endroit n'avait plus rien à voir avec les abords de l'antre d'Umar, mais on se croirait plutôt au beau milieu d'un gigantesque volcan bouillonnant avant l'irruption ! Des bulles de gaz explosaient sans cesse allant même jusqu'à faire gicler du magma sur Mayufu ... Puis, au loin elle pourrait s'apercevoir qu'un homme était en train d'immerger de cet immense océan de feu, ce dernier se rapprochait de la jeune fille gagnant peu à peu en taille ce qui révéla le reste de son corps, lorsqu'il fut assez proche à son goût ! Protégé d'une armure en acier noir ainsi que vêtu d'une grande cape rouge, le vieillard ... d'après son apparence ... semblait avoir quelque chose à dire à cette fille qu'était Mayufu ...

- Alors tu aimes le feu ? Demanda t-il en lui envoyant un torrent de flamme en pleine face. Tu crois que tu rêves peut être ? Ce n'est pas entièrement vrai ! Car j'existe vraiment, je suis Mortimer, Seigneur du Feu. À peine tu es arrivée dans ce monde qu'est Astrune, j'ai tout de suite senti que tu étais la meilleure ! Pourtant des élémentalistes des flammes il y en a d'autres, et bien plus puissants que toi, mais aucun d'eux n'ont ton mental et ta détermination, c'est ça qui te rend supérieure, mais aussi ça qui te fera les surpasser au niveau des pouvoirs !

Mortimer n'avait pas pour habitude de flatter ou raconter des mensonges, donc Mayufu pouvait tout à fais le croire ... Mais qu'est ce que le Seigneur du Feu venait faire dans ses songes à elle ? Surtout que son pouvoir était tout récent, il pouvait le sentir, mais en elle brûlait une rage sans fin ce qui pouvait la rendre illimitée au niveau de ses futures compétences. Mayufu était sur un tout petit rocher au milieu de l'immense océan de lave, et Mortimer se tenait juste devant elle, à une vingtaine de mètres tout au plus ...

- Je vois au fond de toi que pendant longtemps tu n'as été qu'une pauvre fille ! Mais ce temps la est révolu, car le pouvoir dont tu es investi ne demande qu'à servir, c'est pour cela que je vais t'envoyer faire quelque chose pour moi ! Mais avant tout je voudrais savoir si tu veux de mon attention, ou plutôt si tu en est digne ! Le feu qui brule en toi se demande encore si tu le mérites, alors pour le faire tient ! Saute dans la lave ! Si il t'accepte, tu vivras, sinon tu mourras dans ton sommeil ! Aller !

Pour entendre la suite, Mayufu devait d'abord faire ça, et si elle ne s'exécutait pas, le seul rocher qui la maintenait sombrera à son tour, mais si cela devait arriver, elle aurait toute les chances de mourir, car si elle n'avait pas de courage, son pouvoir la renierait ! À présent tout dépendait d'elle ...

~ Il est 0 heure 00 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Lun 22 Fév - 13:23

Ce sol … Ce coucher du soleil… C’était exactement la même chose qu’en ce début de soirée qu’elle avait vécu. Tout était identique ! Une douleur la tiraillait à la cuisse par la même occasion. Mais qu’est-ce qu’il se passait, bon sang !? Le regard de braise de Mayufu fusillait le moindre détail et elle aperçut du sang sur le sol ainsi que les trainées sur le sol, provoquées par leur chute suite à la projection qu’elles avaient subies à cause d’Umar. Umar … ?! Si tout était identique, son amie serait … mourante ?! Oh non ! Pas ça, je vous en prie. Sentant subitement son cœur battre à toute allure, la jeune fille de Bhaal tenta de retrouver la sorcière au plus vite, pour parvenir jusqu’à elle et, si tout se passait comme dans la réalité, l’apparition d’Yloumna devrait s’ensuivre ensuite. Mais pourquoi tous ces événements avaient à nouveaux lieux ?! Avait-elle subit une illusion de la part d’Umar d’Astrune pour ensuite la faire souffrir davantage en croyant qu’elles s’en étaient sorties toutes les deux ? Mayufu ne savait pas quoi faire ni quoi penser au moment où elle distinguait le corps inerte de son amie pour la rejoindre, tout en espérant la venue de la Déesse Noire. Mais rien ne se fit, même pas une étincelle, seule la mort de sa chère et tendre se fit.

- Non … Non … NOOOON ! Se mit-elle à hurler, frappant violement le sol de ses poings. Umar … Je t’en supplie … Ne pars pas ! Ne me laisse pas seule !!

Sa rage était au plus haut point, mélangée à sa tristesse qu’il l’était aussi. Les larmes coulaient à flots sur ses joues, tombant lourdement sur le sol auquel le front de l’humaine était posé contre. Cependant, une lueur orangée se reflètera pour faire redresser la tête de Mayufu qui ne comprenait pas ce qu’il se passait. Un … incendie ? Ensuite, se fit autour d’un liquide chaud qui commençait à couler le long de ses bras et hanches qui se firent sentir, faisant sursauter la jeune fille qui se mit debout en moins de deux.

*Que se passe-t-il ?!*

- U… Umar … Murmura-t-elle en tendant désespérément la main vers le corps désormais complètement fondu.

Comprenant désormais qu’elle n’y pouvait plus rien, elle retournera son attention sur l’incendie qui embrasait toute la forêt aux alentours, le sol se mua en un magma. Non pas prise de panique, mais de surprise, Mayufu se mit à courir tentant de ne pas sombrer dans la lave d’où des bulles de gaz en sortaient pour lui exploser à la figure. Etrangement, tout cela ne lui faisait rien ni même les giclées de magma en pleine figure. Bien sûr, par un simple réflexe, elle se protégeait à l’aide de ses bras et essuyait immédiatement son minois en passant la main dessus, observant les résidus, intriguée que ces derniers ne la brûlent pas avec force. Théoriquement, elle devrait être en train d’agoniser, voire même de fondre à son tour, mais rien de tout cela ne s’était produit. Soit c’était un rêve, soit son pouvoir des flammes la rendaient insensible, en déduisit-elle. Maintenant, est-ce cela, ou autre chose ? En tout cas, son regard était en train de fusiller les lieux, espérant de trouver une issue pour sortir de là. Malheureusement, elle ne pouvait rien y faire et une immense étendue de magma la séparait de la terre ferme qui se trouvait bien trop loin pour pouvoir la rejoindre sans mourir.

*Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire … moi ?*

Elle ignorait toujours qu’elle rêvait et alors que tout espoir de fuite lui était ôté, elle distingua, un peu plus loin, sur sa droite, une silhouette émerger de cet océan bouillonnant. Cette dernière se rapprochait d’elle tout en se dévoilant, petit à petit, jusqu’à paraître entièrement à la vue de la jeune fille qui leva un sourcil en voyant le vieil homme, vêtu d’une armure noire. Depuis le début, il se passait des choses étranges, comme ce retour brusque dans le passé. Néanmoins, cet homme était l’apparition la plus étrange de tout ce qu’elle venait de vivre. Qui était-il ? Que lui voulait-il ? Allait-il la tuer sur le champ ? Si c’était le cas, Mayufu ne pourrait rien faire à part choisir entre mourir de la main de cet inconnu ou même de se jeter dans la lave pour échapper à ce sort. Mais elle n’eut le penser de faire quoi que ce soit que ce dernier lui demandait si elle aimait le feu et, ensuite, lui lança un torrent de flamme en pleine face. Réflexes obliges, la fille de Bhaal se protégea le visage à l’aide de ses bras, attendant que les flammes passent, constatant que ces dernières ne lui faisaient réellement rien, même de la part l’homme. Un sourire narquois finira par s’afficher sur son visage et elle ne tardera pas à hausser le ton pour s’adresser à ce dernier une fois qu’il aura finit de débité

- Mais pour qui tu te prends, vieux ridés !? Tonna-t-elle en frappant le sol de son pied droit, les poings fermés. Tu débarques comme ça, tu me balances tes flammes en pleine figure sans la moindre formule de politesse et tu te prétends ensuite être le seigneur du feu ?! J’aurais tout vu, dis donc ! Et si tu me crois aussi pauvre que tu le prétends, approches donc, que je t’en colle une dont tu te souviendras toute ta vie !

Mayufu avait sûrement tort de s’énerver ainsi, et ce, on ne pouvait rien y faire car elle était faite ainsi. Dure et facilement en colère, elle allait toujours droit au but et ne mâchait jamais ses mots, toujours franche et sincère. Néanmoins, elle s’abstenait tout de même de lui faire une remarque sur son accoutrement qu’elle trouvait ringard, au risque de s’en prendre une plus violente dans les dents. Car actuellement, elle se trouvait probablement dans son domaine et ce dernier avait largement l’avantage sur la pauvre élémentaliste qu’elle était. Par contre, ce dernier vint placer une autre chose qui la dérangera encore plus. Il lui proposa donc de sauter dans le magma, et de suite, pour lui prouver son courage après un discours sur le pouvoir qui était en elle et qui ne demandait que d’être utilisé. En quelque sorte, par ce saut, Mayufu devait lui montrer si elle était digne … de son attention ? C’était quoi ça, encore ? Etait-il alors aussi doté d’un sens de la perversité aigue ?

- Tu me prends pour une pauvre fille et maintenant, tu me proposes de sauter au risque de mourir dans mon propre rêve ?! J’hallucine vraiment là, ce changement de monde ne doit pas être très bon pour la santé. Néanmoins, mourir en dormant, c’est extrêmement stupide et humiliant, sans négliger que je n’ai peur de rien, vieil homme. Observes donc et prends-en de la graine !

Baissant le regard, Mayufu observa le magma en mouvement juste en dessous et inspira longuement avant de balancer ses bras, quelques fois, pour ensuite faire le saut dans cet océan bouillonnant. Désormais, allait-elle trépasser ou ne rien sentir ? Alors même qu’elle entra en contact avec la lave, elle n’avait pas quitté des yeux l’homme se prétend être le Seigneur du feu, lui montrant alors la détermination qu’elle possédait ! Serait-ce suffisant pour autant ?

~ Il est 0 heure 01 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Sam 27 Fév - 17:55


Arrogante, voila la première chose que Mayufu démontra à Mortimer, mais ce n'était pas ce qu'il recherchait en elle, mais plutôt son courage et sa détermination à atteindre son but coute que coute ! Le seigneur du feu se ficha donc éperdument de ce qu'elle lui rétorqua, lui tout ce qu'il attendait, c'était qu'elle saute ! Ainsi, quand elle en eu enfin terminé avec son arrogance et sa fougue naturelle, Mayufu plongea littéralement les pieds en premier, et ce, tout en dévisageant Mortimer avec un regard empli de haine, mais aussi de détermination ! C'était maintenant que tout était censé se jouer, le jeu qui brûlait à l'intérieur d'elle n'attendait que ça ... S'extérioriser ! La jeune fille qu'était Mayufu voulait obtenir les pleins pouvoirs, cela se sentait, mais pour ça elle devra se battre ! Son courage fut suffisant pour pas qu'elle ne meurt, mais son instabilité fit que son pouvoir doutait toujours d'elle. Donc au moment où Mayufu entra dans la lave, ce fut un tout autre terrain qui se présenta à elle, une vaste étendue désertique, rien à l'horizon mis à part du sable à perte de vu ... Où était Mortimer et son océan de magma ? Peut être que ce n'était qu'un rêve banal après tout, car se fut allonger dans ce même sable que la jeune fille se retrouva, il y avait un soleil de plomb, et là elle pouvait le sentir, quelques gouttes de sueur ne tarderaient pas à se montrer d'ailleurs ... Puis, après quelques minutes, des flammèches apparurent soudainement, d'abord une, puis deux, quatre, huit ... Et ce, jusqu'à ce qu'on ne puisse plus les compter ! À partir de là, Mayufu pourrait s'apercevoir qu'une forme se matérialisait peu à peu à partir de cet élément ...


Une femme faite intégralement de feu finira par apparaitre, et non ce n'était pas une illusion, car la chaleur qu'elle dégageait était insoutenable, et même dans la réalité, Mayufu commençait à transpirer sur Umar. Qui était-elle ? En tout cas son regard en disait long, elle observait Mayufu mais ne disait rien, elle ne semblait pas la mépriser, mais le respect n'était pas non plus au rendez-vous, elle était tout simplement neutre. Après quoi elle se rapprocha de la jeune fille, mais pas trop non plus pour éviter qu'elle ne s'enflamme comme n'importe quel combustible. Le bruit que faisait les flammes qui la parcouraient était impressionnant, et Mayufu ferait bien de rester sur ses gardes ... Car cet être semblait pouvoir la tuer d'un simple claquement de doigts !

- Mayufu, je suis l'esprit du feu, c'est moi qui suis en toi, c'est moi qui alimente ce pouvoir que tu as pu entrevoir avant de t'endormir ! Mais comme tu as pu le voir tu ne maitrises rien, car je ne te voue aucun respect, une mortelle ne devrait pas posséder de tels pouvoirs ! Si tu veux avoir la puissance dont tu as toujours rêvé, il va falloir qu'on ne fasse plus qu'une, et pour se faire, il te faut me battre en duel singulier ! À toi de trouver la force de me dominer, sinon tu mourras ici même, et je ne laisserais de toi que des cendres !

Voila qui était clair, Mayufu devait se battre contre l'esprit du feu qui l'investissait pour pouvoir continuer à vivre, mais aussi maitriser pleinement son pouvoir destructeur. Le problème, c'était qu'elle n'avait aucune arme ni protection pour la combattre, car à ce moment Mayufu était aussi fragile que n'importe quel autre Humain face au feu. Chose logique puisque son pouvoir se tenait devant elle donc il n'était pas en elle ! La jeune fille pourrait se sentir coincé, mais il ne fallait pas qu'elle oublie le plus essentiel, elle était sur son terrain, dans son propre esprit, alors à elle de trouver comment faire pour vaincre cette terrible puissance qui était déjà en train de lui envoyer une boule de feu aussi grosse qu'elle !

~ Il est 0 heure 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Mar 2 Mar - 22:42

Suite aux quelques paroles lancées par ce vieil homme, Mayufu sentait une rage bouillonner en elle, comme ce dernier venait presque de la prendre pour une moins que rien, à part si elle se décidait à sauter dans la lave. Cependant, ne lâchant pas du regard cet homme, la fille de Bhaal se retint de lui rétorquer quoi que ce soit et se laissera alors tomber en avant, les pieds en premier, pour tomber à pic dans la lave. Le magma ne lui fera aucuns effet et elle se sentit couler, de plus en plus profond, mais elle ne cherchera même pas à tenter de remonter à la surface puisque, soudainement tout devint noir pour elle.

- Aïe … Murmura-t-elle en ouvrant lentement les yeux.

Quelle drôle de sensation, sur sa joue, sur tout le côté gauche de son corps appuyé sur le sol … sur du sable ? Son regard flamboyant afin terriblement du mal à s’ouvrir et distinguait vaguement les alentours qui ressemblaient à un paysage de désert : C’était d’ailleurs le cas. Réalisant à peine ce qui lui arrivait, l’humaine parvint tant bien que mal à se redresser à l’aide de ses bras, à genoux, passant le revers de sa main droite sur son front qui dégoulinait sous cette forte chaleur. Pourquoi transpirait-elle ici alors qu’avant, au milieu de cet océan de lave, elle ne ressentait pas la chaleur ni même le magma giclé en pleine figure ? Et ce vieil homme, où pouvait-il bien être !? Se demandait-elle tout en tournant la tête dans toutes les directions possible afin d’y apercevoir une silhouette ou un indice, voire même espérer de l’ombre pour se retirer de sous les rayons plombant de la boule de feu au-dessus de son crâne. Mais rien à l’horizon, c’était plat, à l’infini. Aucunes montagnes, aucunes habitations, rien du tout, ne se profilait au loin. Où avait-elle bien pu tomber ? Avant un volcan, maintenant le désert, à croire qu’elle devait faire un drôle de rêve. En même temps, après avoir vécu ce qu’elle avait vécu avec son amie Umar, il fallait bien comprendre son esprit qui n’était que trop embrouillé pour être clair dans ses propres songes.

Néanmoins, elle ne perdit pas espoir et se mit debout, sentant ses jambes tituber légèrement avant que son regard ne se pose sur une flammèche qui venait de faire son apparition au milieu de nulle part. Une seconde en fera de même avant de laisser d’autre en faire autant devant la jeune fille qui levait en sourcil et ne cillait pas d’un centimètre en voyant ce phénomène. C’était à ne rien y comprendre. Mayufu commençait à sentir que la température montait rapidement et constata que la source de chaleur était ce qui tournoyait juste devant elle, il fallait qu’elle prenne du recul. C’est ce qu’elle fit en plaçant un bras devant son visage sans pour autant déranger sa vision sur cette chose dont elle se méfiait. Et, peu à peu, les flammes commencèrent à former une silhouette.

*Qui est-ce ….*

Ce fut alors une femme, enflammée, à première vue nue, dégageant une chaleur insoutenable, forçant Mayufu à reculer de deux pas afin de ne pas finir déshydratée à cause de la transpiration. Sa frange commençait d’ailleurs à lui coller à la peau du front et sa respiration était, à son tour, brûlante. Allait-elle le supporter assez longtemps pour en s’en sortir de là avant de ne finir fondu ou en cendre ? Enfin … Elle-même, elle n’avait pas peur, mais l’inconnu la faisait parfois douter et là, la silhouette en face d’elle prit alors la parole pour se présenter et expliquer sa présence … L’esprit du feu qui dormait en elle ? Tiens tiens, qu’est-ce qu’elle fichait là alors ?! La fille à la chevelure flamboyante ne manquera pas de lui répondre rapidement :

- Mais alors, qu’est-ce que tu fiches hors de moi et crois-moi, j’en serai plus que capable d’utiliser tes pouvoirs ! Et puis, rien ne m’échapp…. OH MINCEEE !

À peine avait-elle prit la parole qu’une énorme boule de feu s’était jetée sur elle, dégagée par la femme en flamme, désireuse de voir en quoi était faite la jeune humaine ! Mais pour le moment, sans raison apparente, Mayufu venait de plonger à une vitesse dont elle ne se croyait pas capable. La seule chose qu’elle avait faite, c’était de se dire, intérieurement « VITE, DEGAGE DE LA ! ». Et dès lors qu’elle s’était jetée sur le côté, c’était comme si tout son poids avait été tiré sur le côté. Certes, elle avait chuté sur le coup, mais elle avait évité cette attaque de front que venait de lui faire cet esprit du feu. Une respiration saccadée, les gouttes de transpiration perlant à grande quantité, Mayufu ne savait plus du tout où elle se trouvait ni comment elle pourrait faire pour s’en sortir. Elle était consciente que tout cela ne pouvait pas être réellement vrai, seule une puissance divine aurait la force de changer les environs de la sorte. Même le vieux avait dit qu’elle allait mourir dans son sommeil si elle n’avait pas faut le saut pour lui démontrer sa détermination à posséder plus de pouvoir.

*Si c’est toujours d’actualité, je suis dans un rêve … Est-ce que j’aurai la maîtrise de l’environnement, si c’était le cas ? J’aurai l’occasion de dominer cet esprit qui ose m’importuner avec ses futilités au lieu de me conférer ses pouvoirs !*

- Je vais te montrer qui je suis, Esprit du Feu ! Se mit-elle alors à hurler, le poing tendu en direction de la femme de flamme. Mayufu Windbloom, souviens-toi de nom et tu me serviras, que tu le veuilles ou non !

*Voyons désormais si ce que je pense se confirme !*

Soudains, un regard meurtrier se posa sur la femme en flamme et, tendant la main sur sa droite, le bras parallèle au sol, sa fidèle faux noire apparut subitement comme si elle avait toujours été présente sur Mayufu. Un sourire en coin, la jeune fille était plutôt satisfaite de sa déduction et, sans plus attendre, s’emparera fermement de la manche de son arme pour se ruer en direction de l’esprit. Non, elle ne l’attaquera pas de front physiquement puisque, après avoir parcouru un peu près dix mètres, elle fit un petit bond, tournoyant sur elle-même telle une toupie et lancera de toute ses forces la faux dans la direction de son adversaire, lâchant un cri de rage pour conférer plus de puissance à ce coup. La faux, tournoyant à une vitesse hallucinante, fila à ras le sol sur sa cible, Mayufu reposant pied à terre et, sans s’arrêter pour autant, décida de filer sur sa droite, toujours en courant, gardant une attention sur la femme et son arme qui lui arrivait dessus à grande allure.

~ Il est 0 heure 14 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Jeu 11 Mar - 4:30


Impossible de sortir d'un rêve, est ce que cela vous est déjà arrivé ? En tout cas c'était ce qu'il se passait en ce moment même pour Mayufu. L'esprit du feu qui lui faisait face avait été très clair sur le fait qu'elle pourrait mourir dans son propre esprit, chose plus que humiliante pour la jeune fille ... Cela pouvait se comprendre d'ailleurs, elle qui avait enfin du bonheur dans sa vie qui avait été jusque là si sombre ... Umar, son amie, son amour à présent, serait là pour l'accueillir une fois qu'elle se réveillerait, encore fallait-il qu'elle y arrive ... Néanmoins elle était sur son propre terrain, donc l'avantage n'était pas difficile à trouver. Mayufu s'en rendra compte rapidement, et ce, grâce à la boule de feu que l'esprit venait de lui envoyer, la façon dont elle venait de l'esquiver lui avait fais tout drôle ... À partir de là, la jeune fille comprit qu'elle pourrait quasiment faire ce qu'elle voulait, mais il fallait avant tout qu'elle s'en assure, et pour se faire elle décida de convoquer sa fidèle faux par une simple pensée ... Puis, contre toute attente, cela fonctionna, l'arme de Mayufu se matérialisera comme par magie dans sa main. Constatant sa soudaine puissance, la jeune fille ne put que rouler des mécanique en menaçants l'esprit sans ménagement ! Ainsi elle voulait plus que jamais se pouvoir ? Il fallait le mériter, et ça n'allait pas être chose facile !

- Nous verrons bien Mayufu, bats-toi !

Aussitôt dit, aussitôt fait ! L'Humaine se mit en position, prit son élan, et envoya avec force sa faux à la manière d'un boomerang droit sur son adversaire du moment ! L'arme tournoya encore et encore, elle fendait l'air et ne raterait en aucun cas sa cible ! C'était un joli coup, mais inutile ... Faite de feu, l'esprit ne put que sourire en voyant cette piètre tentative à son égard. Car la lame noire de la faux ne fit que la traverser sans lui causer le moindre dommage ... Cependant elle n'était pas immatérielle pour autant, cela dépendait uniquement de sa volonté, l'esprit du feu était très puissante, pas étonnant que Mayufu devrait se battre avec tout ses moyens pour mériter son respect ! Néanmoins, la première attaque de cette dernière venait d'avoir lieu, et son adversaire tout feu tout flamme n'allait pas attendre qu'elle essai autre chose ! Les choses sérieuses commençaient ... D'ailleurs, cela se constatera moins d'une seconde après que la faux l'ai traversé, un immense torrent de feu foncera littéralement sur Mayufu, de plus, il était si large qu'il lui serait impossible de plonger à droite, ou bien à gauche ... Quant à sauter par dessus, ce n'était pas très conseillé, car elle serait vulnérable !

Malheureusement pour la jeune fille, ce n'était pas tout ... Car l'esprit de feu se concentra durant un court instant, puis, les flammes qui la dévoraient en permanence se mirent à vrombir avec plus d'intensité. On pourrait qualifier ce phénomène de terrifiant, étant donné le bruit et la lumière aveuglante que ça provoquait ... Cependant, il aura fallu moins de trois seconde à l'être de feu pour achever ce qu'il voulait faire ... C'est à dire exploser ! Une énorme détonation se produira, c'est alors qu'un gigantesque dôme de flammes ardentes se propagera à la vitesse du son ... Tout ce qui se fera toucher par cette puissance destructrice, se vaporisera littéralement ! Comment Mayufu allait-elle faire pour parer cela ? Surtout que l'esprit préparait déjà un autre enchainement, il fallait faire vite !

~ Il est 0 heure 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Ven 12 Mar - 23:56

Quoi qu’il en soit, l’environnement ne la favorisait pas tellement face à cette adversaire. Cette chaleur lui pesait et se sentait rapidement épuisée si elle ne faisait pas attention aux mouvements inutiles qu’elle pouvait faire. Néanmoins, en prenant en compte qu’elle venait de comprendre qu’elle était dans son propre esprit et qu’elle pouvait manipuler à sa guise ses propres pouvoirs et capacités ainsi que les lieux, elle pourrait rapidement trouver un avantage conséquent afin de faire se soumettre cet esprit du feu qui venait de l’attaquer de front. Sans attendre, Mayufu avait lancé sa faux pour ensuite esquiver sur le côté, en courant. L’attaque lui passa largement à côté pour partir droit dans le décor. Ensuite, tout en enchaînant, Mayufu effectua un dérapage étant prête à se ruer droit sur son ennemie pour lui infliger un coup d’une force monstrueuse qu’elle se voyait déjà lui donner. Faute de temps, l’esprit ripostera clairement plus vite que la jeune fille qui dû s’arrêter net sur sa route et constater qu’elle venait de piéger son ennemie. Un sourire, toutes dents, s’afficha sur son visage pâle et transpirant avant qu’elle ne laisse un rire s’échapper de sa bouche. Les flammes foncèrent droit sur elle et son corps se fera immédiatement consumé. Une voix résonna alors dans les lieux.

- Quoi que tu fasses, tu es sur mon terrain, jamais tu ne gagneras, ni ici ni ailleurs ! Alors …

La faux qui rasait toujours et étrangement le sol se mit soudainement à produire une sorte de fumée et d’exploser dans une explosion de fumée pour alors laisser Mayufu prendre la place de son arme, toujours un petit sourire en coin de lèvres, son regard rougeoyant planté dans celui de la femme en feu.

- … Ne crois surtout pas à m’avoir de la sorte ! Ne me sous-estime pas ! Lui hurla-t-elle en se redressant, dirigeant les paumes de ses mains directions le sol. Je t’ai dis que tu ne tiendras pas longtemps face à moi et que je te montrerai de quoi je peux être capable ! Vois ce dont je suis faite !

Dans un élan de rage et d’une détermination sans précédente pour vaincre son propre pouvoir qui devra alors l’incarner, Mayufu ferma les poings et l’un d’eux, le droite, frappera violement le sol qui se fissura sous la seule volonté de la jeune humaine qui fixait la fissure qui partait rapidement en direction de l’esprit du feu. Si vite qu’elle finira par se diviser et, lâchant un cri de colère, tout le sol autour de son adversaire, soit un grand diamètre, se fera transpercer par des piques de terre qui montèrent à plus de trente mètres de haute. Les chances pour que l’esprit s’en soit sortie n’était pas grande mais si elle s’était à nouveau décomposée comme elle l’avait démontrée avant avec sa faux, elle l’aurait esquivée sans trop de mal. Mais est-ce qu’elle saura encaisser le changement d’environnement ? Mayufu avait fait usage de ses énormes piques afin de voiler intégralement la vue à cette dernière pour l’empêcher de riposter contre ses assauts. La fille de Bhaal n’était pas pour autant en train de la sous-estimer, elle s’attendait bien à ce qu’elle parvienne à s’en défaire. Sauf que, avant de poser une quelconque conclusion, il fallait qu’elle lance son attaque pour voir ce qu’il allait en résulter par la suite.

*Espérons seulement que cela fonctionne … !*

Le sol sableux se déroba alors sous ses pieds mais restera intacte dans la zone des piques de terre pour disparaître. Tel le sable qui coule dans un sablier et là, Mayufu flottait quelques secondes dans les airs avant de se retrouver sur une surface rocheuse avec un bruit assourdissant qui se rapprochait ! De l’eau ! En quantité inimaginable jaillira de là où se trouvait le sable précédemment, projetée en l’air, elle créera une énorme barrière qui, en partie, retombera dans son lit et l’autre, s’abattra sur les piques avec force. Si puissante que certains d’entre eux cédèrent sous la pression. Mais est-ce que l’esprit du feu était parvenu à s’en sortir avant que tout cela ne lui tombe sur la figure ? Mayufu craignait que ce soit le cas, c’était pour cette raison qu’elle n’était pas tranquille, son regard se portant sur les alentours désormais transformés en une infinie étendue d’eau où seule elle et le terrain en pique était les surface solide de son esprit. La température ambiante était descendue grâce à toute cette eau fraîche. Mais cela sera-t-il suffisant pour en venir à bout ? Sûrement pas … Et Mayufu se préparait déjà à accueillir les prochaines attaques de son pouvoir …

~ Il est 0 heure 16 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Ven 19 Mar - 17:28


Visiblement les attaques de l'esprit n'avaient pas grand effet sur Mayufu, et oui, cette dernière avait compris comment contrôler son environnement ... Désormais elle savait qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait pour en finir une bonne fois pour toute avec son adversaire ! Mais elle oubliait un détail, chose que l'esprit savait, mais pas Mayufu ... Le temps était compté, elle ne pourrait pas manipuler son esprit de cette manière indéfiniment, et dans moins d'une dizaine de minutes, tout allait se solidifier, son environnement allait entièrement se geler, et là ... L'esprit du feu pourra à loisir réduire cette jeune Humaine prétentieuse en petit tas de cendre ! La seule façon pour elle de s'en sortir, c'était de déchainer le maximum qu'elle pouvait, et même imaginer au-delà, sinon s'en était fini de son existence. Cependant Mayufu ignorait tout de ce compte à rebours mortel, c'était sans doute pourquoi elle s'amusait à faire des choses parfaitement inutiles ... Genre le sol qui se craque et s'ouvre sous l'esprit du feu, quelle ânerie, puisqu'elle pouvait voler grâce à la puissance de ses flammes ! Ainsi donc elle demeura dans les airs lorsque le phénomène de faille se produisit ... Durant ce temps la torche pouvait directement s'en prendre à Mayufu, mais non, elle attendit de voir ce qu'elle avait dans le ventre, ou plutôt dans la tête ... Et, c'est alors que des pics très acérés se mirent à jaillir de terre, empalant l'esprit du feu à divers endroits ! À cela, la femme en feu imposa ses mains sur ses hanches et regarda de manière dédaigneuse la jeune Humaine qui se prenait pour plus qu'elle ne l'était ... Et pour cause, cela ne lui faisait absolument rien, l'esprit du feu n'avait pas de physique à proprement dis, alors ça ne faisait que la traverser ...

Demeurant à sa même place, l'être tout feu tout flamme commençait à perdre patience devant tant d'idioties, de plus ... Il aurait eu le temps de l'attaquer une bonne dizaine de fois durant ses singeries ... Néanmoins ce n'était pas terminé pour autant, car de l'eau viendra très vite inonder les lieux ... oblitérant l'esprit par la même occasion ! Et oui, il ne s'était pas échappé, mais malheureusement pour Mayufu, ça serait loin de suffire ! Le liquide était une bonne chose pour lui faire du mal, enfin, parmi toutes les attaques qu'elle pouvait faire, mais ... La puissance dont l'esprit était investie était telle que toute l'eau se mit soudainement à bouillir puis s'évaporer à une rapidité hallucinante ! Puis, en moins de cinq secondes, la chaleur était derechef au beau fixe, et l'esprit toujours là en train de dévisager Mayufu percher sur son rocher !

- Il va falloir faire mieux que ça ! Affirma la femme en flamme en s'élevant jusqu'à la hauteur de la jeune Humaine. Et vite ! Car à présent il doit te rester à peu près huit minutes pour me soumettre, après quoi, tu ne pourras plus rien faire avec ton environnement ! Et inutile de me regarder comme ça ! Quoi tu sais pas comment je le sais ? Mortimer tire les ficelles voila tout, et je sais quand il reprendra le contrôle sur ta petite personne, mais étant donné que tu t'es permise de me sous-estimer, je décide de prendre la fuite et d'attendre que le temps passe pour en finir avec toi ! C'est là une mort tout à fais digne pour toi !

Les mots étaient fulgurants et blessants, même pour une personnalité aussi endurcie que celle de Mayufu ! Néanmoins l'esprit tint parole, car elle fila à la vitesse d'une étoile filante vers l'infini et au-delà ... La jeune Humaine devra faire preuve de beaucoup d'imagination et puissance pour parvenir à rattraper son erreur ... Moins de huit minutes, c'était véritablement court pour affronter ce genre d'être, mais il fallait le faire ! La vie de Mayufu en dépendait ...

~ Il est 0 heure 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Sam 20 Mar - 13:39

Les attaques lancées par la fille de Bhaal avait tout pour démontrer une puissance hors du commun, mais paraissait si faibles aux yeux de cet esprit qui ne fera que prendre de l’altitude afin d’éviter la faille, premier assaut de la fille aux yeux rouges. Ensuite, ce fut au tour des piques de terre de frapper dans le vide, tous la traversèrent sans lui infliger la moindre égratignure. Et elle, elle était là, à la regarder de haut. Même l’eau qui jaillira du sol fera un bide monstrueux. Aussi dévastatrices qu’auraient été les attaques de Mayufu, aucunes d’elle n’aura pu faire son effet contre la femme enflammée. Ressentant son souffle qui était toujours aussi brûlant, Mayufu observait le désastre qu’elle venait de causer, mais qui était passé complètement inaperçu contre son adversaire. Si cela ne suffisait pas, elle devrait donc en faire encore plus ? Mais en serait-elle seulement capable ? Non, elle ne doutait pas d’elle, mais craignait un peu de mourir dans son sommeil en faisant une grossière erreur tout en voulant simplement la mettre au tapis. Sauf que, rapidement, la femme qui se trouvait un peu plus haut qu’elle prendra la parole, et pas en toute douceur. Elle évoqua pour commencer une sorte de compte à rebours où il ne lui restera que huit minutes pour parvenir à la soumettre. Ensuite, après cela, si elle n’y était pas parvenue, l’autre vieux prendrait les rênes de son propre esprit pour la réduire en cendre avec cet esprit des flammes. Les choses se compliquaient, pourront-on dire désormais. Et Mayufu devait désormais faire preuve d’une rage plus grande et d’une imagination débordante pour y parvenir. Après, elle n’osait même pas imaginer ce qu’il se produirait si elle échouait. Dans la réalité, elle allait mourir dans son sommeil … Dans les bras d’Umar sans que cette dernière ne comprenne ce qu’il se passait.

- C’est faux … Se murmurait-elle à elle-même … Je ne me ferai jamais battre, qui que ce soit, tous devront se mettre à genoux face à ma puissance, toi y compris ! Ce vieux devra se résoudre à voir en moi une alliée ainsi qu’une menace pour lui ! Jamais, jamais je ne me laisserai faire ! Hurlait-elle juste avant que l’esprit exécute ses paroles en filant à toute allure vers l’infini.

Mais le truc, c’est que Mayufu et elle était dans l’esprit de la fille de Bhaal, l’infini n’existait que pour la fille au sang divin souillé ! Et de ce fait, elle n’agira pas directement, serrant les poings et les dents, son regard braqué sur le sol devant ses pieds. Une colère sans nom commençait à la ronger de toutes parts. Elle bouillait. Levant alors lentement la tête vers ce qui était le ciel, elle rassemblait une énorme quantité d’énergie dans son corps avant de, d’un coup sec, détruisant le sol sous ses pieds, filer à son tour à toute allure, droit sur la femme de feu, on ne pouvait alors que voir un rayon rougeâtre partir dans les cieux, à la poursuite de sa cible.

À mi-chemin de la rattraper, Mayufu exerça une nouvelle puissance dans son esprit pour compromettre la fuite de son ennemie présente. Cette dernière pourrait alors voir, juste devant son nez, l’infini devenir complètement glacial, si glacial que ses flammes ne pourraient pas s’en défaire aussi facilement qu’avec l’eau d’avant. Ensuite, plusieurs points au loin apparurent, grossissant au fur et à mesure qu’ils approchaient, mais à une vitesse complètement délirante ! Il y en avait au moins une bonne centaine, voire beaucoup plus ! Des petits et des grosses, c’était des astéroïdes qui allaient lui venir en pleine face alors que Mayufu venait tout juste de la rattraper, entourée d’une sorte d’halo lumineux qui lui permettrait, par la simple volonté, de passer aux travers de ces obstacles. Quant à l’esprit des flammes, il se verra soudainement dans l’impossibilité de se dématérialiser. Oui, il devait donc éviter de lui-même toutes les prochaines attaques de Mayufu car cette dernière venait d’agir sur la gravité de son environnement, rendant alors à son ennemie une forme solide.

- Je t’avais dis une chose, au tout début ! Ne jamais s’opposez à moi, jamais je ne te laisserai faire de moi ta cible ! Et pour cela, je vais te faire goûter à quelques petites spécialités du moment afin que tu comprennes ce que je veux te dire ! Désormais, SOUMETS-TOI !

Le premier astéroïde était tout proche et assez gros, l’esprit allait devoir faire un effort redoutable pour pouvoir le contourner. D’ailleurs, Mayufu usa de ruse car elle prit de la vitesse pour devancer son ennemie et se positionner derrière une de ses énormes roches. Et d’une force titanesque dont elle ne sera jamais investie dans la réalité, elle frappa violemment dans cette pierre pour la propulser d’un coup sec sur l’ennemie, décuplant sa vitesse et force d’impact, avant de disparaître de son champ de visions. En tout cas, si elle parvenait à éviter cet astéroïde, une centaine d’autres l’attendait par la suite. Mais ce n’était pas tout, Mayufu était réapparue bien plus loin et se stoppa dans les airs, écartant les bras.

*Je crois que tu me seras utile pour une fois ...*

Une puissante lumière apparaîtra sous la forme d’une sphère devant Mayufu qui, posant ses mains dessus, augmentera la puissance de cette dernière, devant si éblouissante que l’esprit en serait gêné pour éviter les astéroïdes. Ensuite …

* … En tout cas, elle sera bien plus puissante que la tienne, cette attaque et je te remercie de me l’avoir montrée, je pourrai m’en emparer sur ce coup ! Simplement dommage que tu n’as en rien compris mon message …*

La puissance investie dans cette boule de lumière devenait de plus en plus grande au point que l’attaque qui en résultera pourrait sonner la fin du combat pour l’esprit e flamme qui devait se peiner à éviter tout ces astéroïdes dans une forme solide où il ne pouvait en rien se défaire.

- Je te vole ta technique, Shurenna !

Une énorme onde de puissance se dégagea de la sphère lumineuse, augmentant au passage la vitesse des astéroïdes. Un bruit assourdissant s’était imposé, le son du pouvoir concentré en une seule sphère et qui n’allait pas tarder à se déverser sur ce qui était son pouvoir. Fermant les yeux, fermant les poings, les ondes ne cessèrent pas de se répandre de façon régulière. Ensuite, Mayufu leva ses deux mains en l’air avant de les abattre devant elle, gracieusement mais avec violence, pour que toute la puissance contenue dans la sphère se projette droit sur l’esprit. Le rayon n’avait rien à voir avec celui que Shurenna lui avait jeté, il était plus gros, beaucoup plus gros ! Et s’il explosait, le désastre serait d’une violence inouïe ! D’ailleurs, le jet de lumière filait à la vitesse du son sur la femme de feu et il était clairement plus gros que les astéroïdes qui se désintègrent au passage de rayon. Il était quasiment impossible pour l’être des flammes de s’en sortir indemne…

Mais qu’allait-elle faire !?

~ Il est 0 heure 20 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Lun 29 Mar - 16:03


Une course contre la montre était lancée ! Mayufu n'avait pas le droit à l'erreur cette fois, sinon sa vie se terminerait ici ... Elle n'avait plus que huit minutes devant elle, et l'esprit du feu avait filé à l'anglaise en attendant que son temps soit entièrement écoulé, afin de revenir la tuer ensuite ... Ce n'était pas loyal du tout, mais l'être de flamme estimait que cette vile Humaine ne la méritait aucunement, traduction, le pouvoir refusait sa propriétaire ! Il était évident que pour la soumettre, il fallait que Mayufu se surpasse encore plus qu'elle ne l'aurait jamais imaginé ! Mais bon, c'était possible, puisqu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait, sauf manipuler son adversaire du moment ... Cependant, avoir l'avantage du terrain offrait à Mayufu toutes ses chances ! C'est fut alors que à son tour, elle se mit à pourchasser l'esprit du feu en volant comme lui, et ce, avec encore plus de vitesse, chose qui lui permettra de rapidement le rattraper ... Mais il fallait qu'elle fasse attention, car une seule boule de feu de sa part, et s'en était terminé ! Heureusement, elle savait ce qu'elle faisait, ainsi donc elle commença par changer les alentours en un espace totalement vide ... Quant à l'esprit, et bien il se contentait de filer aussi vite qu'il le pouvait ! Bien sûr, cela n'était pas suffisant pour semer la jeune Humaine qui désirait absolument ce pouvoir, la volonté permettait quelque fois de faire des choses extraordinaires ... Et l'être de flamme n'allait pas tarder à y gouter !

- Plus que sept minutes Mayufu ! Tu n'y arriveras jamais !

Redoublant de concentration, l'esprit du feu ne dira rien d'autre et se contentera de voler droit devant lui ! Quand tout à coup, au loin, de petits points lumineux feront leur apparition, ça ressemblait un peu à des étoiles, mais quand ces derniers prirent de d'avantage de volume en plus de faire un raffut terrible, l'être de flamme comprit immédiatement ce qui l'attendait ! Cependant cela ne l'inquiéta nullement, ainsi il continua comme si de rien était en direction des météorites qui se faisaient de plus en plus nombreuses, à tel point qu'il serait impossible de toute les éviter ! Mais pourquoi se fatiguer alors qu'il suffirait de passer au travers ? Quelle idiote cette fille ! Puis, Mayufu s'adressera à l'esprit du feu de façon à lui faire comprendre que s'en était terminé, le duel touchait à sa fin ! Elle allait un peu vite en besogne si l'on voulait l'avis de cet être tout feu tout flamme ... Alors à cela, il ne put que répondre ...

- JAMAIS !

La soumission n'était pas pour toute suite apparemment ... Mais ça, Mayufu devait parfaitement s'en douter, c'est pourquoi elle fit déferler les roches en fusion sur son adversaire sans même lui laisser le temps de dire « ouf » ! Une étrange lueur entourait ces projectiles à l'apparence grossière, chose qui n'échappa guère à l'esprit du feu, et plutôt que de prendre le moindre risque, ce dernier génèrera une puissante attaque par le feu ... Rassemblant sa puissance, l'être de flamme libérera d'un seul coup une quantité phénoménal d'énergie contre la météorite qui lui arrivait droit dessus ! Et "BOUM" ce fut l'impact, résultat, un succès total, mais ... L'esprit ne pourrait pas faire ça contre tout ce qui arrivait, alors il tenta la dématérialisation à l'approche d'une roche aussi grosse qu'un poing ! Mais malheureusement, cette dernière lui explosera en plein sur la surface de son abdomen ! Le pouvoir de Mayufu était touché dans son orgueil ... Cependant, cela lui permit aussi de comprendre qu'il faudrait faire tout autre chose pour contrer cette puissance monstrueuse ! Endolori dans le bas ventre, l'esprit ne comptait néanmoins pas se rendre aussi facilement, ça non alors ! Ainsi donc, c'était parti pour faire du jimcana entre les météorite ! À gauche, à droite, en haut, en bas ... Et il fallait le faire de plus en plus vite attention ! Tenir le rythme n'était pas chose aisée, mais pour le moment il y parvenait, et pendant ce temps, le sable avait presque fini de s'écouler dans le sablier de Mortimer ...

Mayufu n'avait cependant pas dis son dernier mot ! Et pour cause, elle décida de manipuler l'une de ses roches en fusion afin de l'envoyer de façon bien trop rapide sur l'esprit ... "Trop" laissait entendre totalement inévitable ! Mais l'être tout feu tout flamme n'était pas stupide, loin de là, vraiment obstiné à ne pas se laisser soumettre, ce dernier démultipliera soudainement sa taille et sa corpulence, à tel point que tout ce qui lui arrivait dessus en devenait presque insignifiant ! Y compris l'énorme météorite que Mayufu venait tout juste de lui expédier ... Bien entendu elle n'avait vu que trop tard la nouvelle forme de son adversaire qui s'amusait à la voir se surpasser mais que finalement ne servait à rien ! Heurtant le flanc de ce dernier, la roche que l'humaine avait frappé se désintègrera lamentablement sur le corps à présent bien trop solide de l'esprit !

- Plus que trois minutes ! Tu es foutu gamine ! Annonça t-il de sa voix tonitruante.

Cependant, le temps qu'il mit à lui parler, Mayufu avait déjà préparé une autre attaque, qui sera un redoutable rayon lumineux qui lui foncera droit dans la poitrine ! Là, même sa taille ne lui sera pas suffisante pour encaisser pareille chose ... Reprenant tout de suite sa forme originelle juste après l'impact, l'esprit du feu en sera violemment projeté au loin, dans le grand espace ... Voila quelque chose qui venait de véritablement réussir, l'être de flamme n'arrivait pas à se stabiliser, et le feu qui le constituait se mit soudainement à saccader, un peu comme quelqu'un qui tousse à répétition ... Manquant de s'éteindre, l'esprit fut dans l'obligation de littéralement s'enrager afin de tenir bon ! Pratiquement deux minutes, il pouvait le faire ! Ainsi donc, il se mettra à foncer tout droit afin de revenir auprès de Mayufu, toutes flammes dehors, cette charge pourrait tuer d'un coup net cette Humaine qui ne le méritait pas !

~ Il est 0 heure 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Ven 2 Avr - 9:39

Bien déterminée à surpasser la puissance de cet être des flammes, Mayufu misait tout sur des attaques surpuissantes afin de la mettre au tapis le plus rapidement possible pour en finir avec cette bataille inutile. Elle se devait de rapidement montrer à son pouvoir qui commandait ici et aussi prouver à ce vieux débris qu’elle n’était pas aussi simple qu’il voudrait bien le penser et qu’elle pouvait être un danger pour ce dernier si il ne faisait pas attention à ses arrières. Et ce, elle n’y allait pas de main morte quand il s’agissait de s’imposer et démontrer toute sa puissance, quelle soit créative ou physique. À grand coups de météorite, elle avait profité pour préparer, ce qui aurait le coup de grâce pour elle, une attaque d’un tout autre gabarit que ces roches fondant par centaine sur l’esprit. Une puissance phénoménale sera alors réunie dans ses deux mains sous forme d’un rayon lumineux directement envoyé à la figure de la flamme qui en sera totalement prise au dépourvu. Malgré qu’elle ait décuplé sa taille pour que les météorites ne soient que des vulgaires poussières, le rayon, quant à lui, la percutera avec une telle puissance que l’explosion engendrée n’en sera pas des moindre vu que l’esprit en sera éjecté en toute beauté. Plutôt satisfaite de sa petite tactique, Mayufu se délectait de voir l’être des flammes réduit à une telle faiblesse alors qu’elle semblait trop sûre de lui par le passé. D’ailleurs, elle ne se gênera pas à aller lui remuer le couteau dans la plaie. Alors, en pleine éjection, elle se téléportera en face de l’esprit pour la suivre dans sa trajectoire, un sourire narquois affiché sur ses lèvres, des yeux qui démontraient une profonde moquerie.

- Alors, où est passée ta puissance, esprit des flammes ? Où est passée ton arrogance et ta prétention ? On dirait que tu t’es frottée à plus puissante que toi et je n’hésiterai pas une seconde à t’en faire baver une seconde fois si tu persistes à ne pas te soumettre à ma volonté !

Laissant son image disparaître telle une illusion aux yeux de l’esprit, Mayufu se retrouvera à sa place initiale, sachant bien que le retour de l’être des flammes était imminent. Elle se devait de trouver une attaque ultime qui la forcerai à la mettre au tapis et à le décourager de revenir à la charge ensuite. Une attaque que même des dieux seraient en difficultés pour la réaliser. Elle devait trouver quelque chose, sans plus tarder car, au loin, la lueur de l’esprit venait de s’amplifier, disant à la fille de Bhaal qu’elle devait enrager d’avoir essuyé une telle humiliation de la part d’un être mortel comme elle.

*Trouve quelque chose … de puissant … Faut mettre celle-là au tapis et vite !*

L’esprit se rapprochait rapidement, si vite que Mayufu la voyait grossir à vue d’œil. Son imagination tournait à toute vitesse bien qu’elle avait plusieures idées en tête, mais aucunes ne la séduisait pour le moment. Aucunes d’elles étaient suffisamment puissantes à son goût … Il fallait une attaque d’une puissance divine et au-dessus pour parvenir à se faire comprendre par la femme des flammes ! Et Sa y est ! Ce fut l’illumination, la nouvelle idée qui venait de germer dans la tête de la fille de Bhaal n’était pas à négliger et sa puissance serait sans précédente et elle se savait déjà victorieuse de cette lutte titanesque !

- Tu es têtue toi … Murmurai t’elle à l’intention de l’esprit en levant sa main droite au niveau de son visage. … Mais cela te mènera à ta perte, saches le !

Fermant alors ses yeux, une lueur rougeâtre enveloppera alors la jeune humaine qui ne faisait plus attention à l’esprit qui lui fonçait toujours dessus à une vitesse hallucinante. Une barrière invisible était en train de se former tout autour de l’humaine, très solide, chose qui aura pour effet de stopper net la route de l’esprit des flammes qui se heurtera dessus avec une violence sans nom et l’onde de choc de l’impact pouvait se faire sentir par Mayufu qui n’était qu’à quelques dizaines de mètres de cette dernière. Mais laissant croire à la femme en feu que c’était terminé, Mayufu gardera sa main droite élevée et ouvrit ensuite ses yeux, dévisageant l’être désormais stoppé dans sa course.

- Comment te sens-tu, désormais ? Humiliée, si ? Lui demandera-t-elle sur un ton indifférent alors que la lueur rouge l’enveloppait toujours et s’amplifiait. C’est la fin, désormais, fin de toutes choses à l’origine de cette lutte et tu te soumettras à moi, que tu ne le veuilles ou non !

L’aura autour de Mayufu se dissipera d’un seul coup pour rendre l’espace infini, normalement noir, sur un ton rouge orangé très sombre, avec un bruit assourdissant provenant de derrière l’humaine qui affichait désormais un sourire des plus normale, celle d’une fille sortie victorieuse d’un combat à mort. Était-elle trop sûre d’elle ? On ne le savait pas … Mais elle devait avoir ses raisons de pouvoir penser ainsi car, ce qui arrivait dans son dos état le fruit de son imagination destructrice ! Est-ce que l’esprit allait encore pouvoir riposter par la suite ? Elle espérait que non, bien qu’étant certaine que ce serait le cas, mais en aucuns cas elle ignorera un doute sur une éventuelle prolongation de cette bataille. Sentant la puissance approcher, le son de la destruction se faisant très proche, forçant Mayufu à converser télépathiquement avec son pouvoir …

- Tes pouvoirs seront miens, Esprit des flammes et je tâcherai de t’honorer en les employant ! Ce fut un plaisir de lutter contre mon propre pouvoir !

L’espace derrière elle semblait s’embrasser et le silence n’avait plus sa place, une puissante lueur aveuglera alors l’esprit qui se retrouvera seule après que l’humaine se soit téléportée à des lieux de là où elle était, dans son esprit. Mais ce que la femme des flammes pouvait voir n’était autre qu’un Big Bang ! De gigantesques ondes de chocs frappaient toute l’espace avec une violence hors du commun, l’explosion ne tardant plus à entrer en contact avec le pouvoir de la fille de Bhaal. Des milliers de roches giclaient dans tous les sens. L’impact était inévitable mais Mayufu savait l’esprit assez tordu pour trouver une solution. Mais face à un Big Bang, serait-il possible de trouver une fuite ? Certainement pas ! La vitesse de déplacement de la déflagration était bien trop supérieure à ce que l’esprit pourrait atteindre et ce, en dépit de la gravité que la fille avait changé pour empêcher l’esprit de se dématérialiser ou se déplacer plus vite que son attaque.

De loin, Mayufu observait la scène, mais de très loin … Elle était bien trop loin et pouvait voir l’explosion qui était plus gros que son poing dressé devant son visage. Est-ce que l’esprit état désormais au tapis et se rendrait à l’évidence que seule Mayufu pouvait commander ?

~ Il est 0 heure 25 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Sam 3 Avr - 15:01


Fonçant à une vitesse inouïe, l'esprit du feu verra se rapprocher sa cible, sur laquelle il s'était mis en tête de lui rentrer dedans pour en finir ! Et cette dernière n'était autre que Mayufu ... Mais là encore la jeune fille fera preuve d'inventivité en s'entourant d'un bouclier invisible et indestructible ! Bien sûr l'être de flamme n'en savait rien du tout ... De toute façon il ne se préoccupait de rien en ce moment ! Et pour cause, la rage le parcourait de long en large, chose qui le rendait donc plus puissant et résistant, mais beaucoup moins attentif à ce qu'il pourrait advenir ! Puis, d'un seul coup, ce dernier s'écrasera tel une mouche sur une vitre, a à peine quelques mètres de Mayufu ! L'impact fut très violent, suffisamment pour lui faire reprendre ses esprits en tout cas ... Oui, le pouvoir ne voulait pas se laisser dompter, bien qu'il commençait à reconnaitre que la jeune fille était investie d'un certain nombre de talents qui pourrait honorer son utilisation comme il se devait. Cependant il fallait aller jusqu'au bout, car il était fort possible qu'elle le déçoive encore ! D'ailleurs, ça venait tout juste d'en être le cas ! Les paroles de la gamine étaient totalement contradictoire avec l'honneur, l'esprit n'était même pas encore vaincu qu'elle l'enterrait déjà ... Il lui fallait savoir que si elle ne respectait pas son propre pouvoir, ce dernier n'en éprouverait aucun pour elle. Ainsi donc, la soumission sera impossible, et elle devra alors le détruire, ou mourir !

L'esprit du feu se contentera alors de lui répondre par un simple regard qui n'affichait que du mépris à son égard ! Tandis que Mayufu souriait alors qu'une puissance encore plus grande arrivait dans des grondements assourdissants ... La cloche signalant la fin du round semblait retentir pour l'être enflammé. À cela, Mayufu prononcera ses derniers mots qui ne démontreront que sa satisfaction sur une victoire pas encore acquise ! Certes elle avouait que ce fut un honneur pour elle que de combattre son propre pouvoir, mais à cet instant pour l'esprit ... Les paroles de cette dernière avaient le goût du miel, et l'odeur du chacal ! Non, ce n'était pas terminé, et ce, même si une éblouissante lumière lui prouvera qu'il ne ferait pas le poids contre ce qu'il lui était réservé ... Puis, très vite, Mayufu disparaitra pour reparaitre un peu plus loin, laissant ainsi l'être de flamme face à son propre destin ! Mais voila qu'une erreur innommable venait d'être produite ... Attaquer l'esprit du feu, par le feu ! À cela, le pouvoir de la jeune fille ne pourra que se délecter de la vengeance acquise ! Et pour cause, vous vous voyez arrêter un tsunami en y mettant encore plus d'eau ? Mayufu venait de causer sa perte !

-*Oui, viens à moi ... viens voir ta maitresse* Pensait l'esprit à l'égard du feu.

Après quoi, ce fut le choc ! Des explosions monstrueuses se produiront à la chaine, à tel point que l'être de flamme se fera balloter dans tout les sens à l'instar d'une poupée de chiffon ! Mais ce n'était pas grave du tout, car même si des roches lui rentraient dans le corps, le feu alentour le guérissait instantanément ... Alors, comme il y avait plus de flammes que de météores, l'esprit se contentera d'en aspirer une grande quantité afin d'avoir de la réserve pour les quelques secondes restantes ! Mayufu n'avait qu'à bien se tenir, car il était trop tard maintenant, elle allait mourir pour lui avoir parlé comme à un détritus ! Et oui, pour ce coup la jeune fille aurait dû mettre son sale caractère hautain de côté, car là il ne s'agissait pas d'une personne du monde dans lequel elle dormait toujours, mais de son propre pouvoir ! Mayufu aurait dû le respecter dés le départ, et ce, même si ce dernier la méprisait ! Mais là il était question de le soumettre, déjà en se montrant plus puissante que lui, mais aussi ... En se montrant digne envers ce dernier ! Les secondes continuaient de défiler, il devait lui en rester trente à tout casser ... Mortimer allait donc bientôt reprendre le contrôle de son esprit ... De là où elle était, Mayufu était en train de savourer le spectacle, il ne lui manquait plus que du popcorn pour compléter le tableau ! Malheureusement pour elle, l'être de flammes était en train de lui revenir dessus, accompagné de tout le feu générer par du big-bang ... De plus, la jeune fille qu'elle était ne pourrait contrer cela, puisque l'esprit en avait pris le contrôle ! Mayufu se devra donc de faire autre chose, mais ... il ne lui restait plus que dix secondes, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un ...

La seule arme dont pouvait disposer l'Humaine pour si peu de temps, n'était autre que la parole ... Arriverait-elle à se montrer digne afin de ne pas finir calcinée ? Là était la question ...

~ Il est 0 heure 28 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Dim 4 Avr - 2:32

Au loin, Mayufu contemplait l’explosion qu’elle venait d’engendrer par la simple force de sa volonté, sans pour autant oublier qu’elle était faite de flamme. L’esprit lui avait parlé d’un compte à rebours et depuis la dernière en date, sept minutes lui semblait-elle, elle avait tenté de tout calculer au mieux qu’elle le pouvait. Apparemment, il ne devait pas lui rester grand-chose pour le moment. Et cette attaque avait, non seulement pour but de montrer la puissance qu’elle pouvait renfermer, mais aussi de redonner de la puissance à son propre pouvoir pour avoir un tête à tête mortel, d’un seul coup décisif, avec cet esprit. Et elle comptait bien remettre quelques armes dans les mains de ce dernier afin qu’il soit assez puissant … Peut être cela serait très mal prit de la part de l’esprit si il savait ce à quoi pensait la fille de Bhaal en ce moment, mais elle comptait bien y mettre un terme rapidement. Et sans plus tarder ! Et quand l’explosion aura totalement disparu, elle distinguait nettement la femme enflammée revenir à toute allure après s’être rechargée en puissance par les flammes créées par l’explosion de son attaque. Là, il ne fallait pas que Mayufu se plante, il ne lui restait presque plus assez de temps pour faire durer la lutte, il fallait qu’elle agisse vite et sans réfléchir, que ses mouvements soient uniquement guidés par son cœur et son instinct de survie. La moindre pensée et ce serait la mort pour elle, l’erreur était intolérable dans ces genre de moments ! Alors, plus question de faillir et, sans plus attendre, Mayufu se mettra en action !

Prenant une grande inspiration, elle fermait les yeux et pensait à Umar rapidement en se disant que si elle échouait, elle décédera dans son sommeil. Cette dernière se réveillerai avec son corps, sans vie, couchée sur le siens. Que pourrait-il bien se passer, pour elle, en retrouvant Mayufu ainsi, sans la moindre explication et ce, brûlante et transpirante ? La fille de Bhaal n’osait même pas y penser qu’elle rouvrit les yeux en fermant les poings. Sa conscience lui disait que le temps d’action était extrêmement court et qu’elle devait faire quelque chose immédiatement ! Mettant donc toutes pensées, toutes craintes, de côté, elle laissera le contrôle de son corps à son instinct de survie qui ne tarderait pas à se concentrer sur l’environnement entourant les deux êtres en pleine bataille. S’il y avait bien quelque chose de vital aux flammes, quelque chose qui l’ait d’ailleurs pour toutes choses vivantes, c’était clairement l’oxygène. Sans cela, tout s’éteindrai, le feu compris dans le lot, il n’en serait pas une exception.

*Oxygène … Disparaît*

Au même moment, Mayufu retournera son attention sur l’esprit qui lui arrivait dessus et qui était déjà relativement proche d’elle, sans pour autant négliger la grande vitesse qu’elle possédait. Cela dit, la fille à la chevelure rougeoyante pouvait être plus rapide que cette dernière, elle l’avait déjà prouvé à plusieures reprises durant le combat. Et, cette fois-ci, elle allait encore le démontrer en disparaissant d’un seul coup, sans aucuns bruits ni traces de déplacement. Pour se rendre où, au juste ? Le temps s’écoulait toujours aussi rapidement mais pour Mayufu, c’était les plus longues de sa vie, elle les sentait passé comme des heures et tout se déroulait au ralenti. L’adrénaline grimpait à une vitesse affolante. Sa vision se brouillait avec un certain stresse qui ne mettrait pas long à lui faire commettre une erreur. D’ailleurs, elle fera tout pour faire taire ses émotions afin de finaliser le dernier assaut et montrer à l’esprit qu’elle était tout à fait digne de ce dernier. Et pour ce faire, elle fera disparaître l’oxygène des lieux afin de mettre un terme aux flammes qui enveloppaient la silhouette de l’esprit et réduire à néant toutes choses. Mayufu, quant à elle, pouvait aisément continuer à respirer puisque l’air existait toujours pour cette dernière, par son seul désir. Ensuite, pour terminer son action, elle venait de réapparaître dans le dos de son pouvoir. Posant son regard sur ce dernier, non pas un regard arrogant ou autres, mais plutôt vide … Sa voix résonnera alors dans la tête de la femme.

- Ta rage de vaincre est impressionnante … Sans ce que je possède actuellement, tu m’aurais réduite en miette et j’en suis parfaitement consciente. Commencera-t-elle par dire en restant en face d’elle, les le long de ses hanches. Il ne me reste plus de temps, mais je suis résolue à gagner. Quelle que soit la façon dont tu battras face à moi, je ferai tout mon possible pour réduire en échec ta tentative. Je ne suis pas faible, toi non plus. Mais je ne néglige pas le fait que je t’ai sous-estimée et ce n’est pas mon genre de faire ça. Je porte énormément de respect pour ceux qui se battent.

Ses bras se levèrent lentement pour former une croix, perpendiculaire à son corps. Le regard de la jeune fille pouvait dire beaucoup de chose mais en aucuns cas il ne montrait du mépris ou une autre signification du même genre. Il était sincère, désolé et respectueux. Il montrait bien qu’elle désirait que son pouvoir l’investisse mais qu’elle avait peut être mal agis pour s’y prendre. Avait-elle prit goût à sa puissance imaginaire ? Probablement … Mais la jeune fille venait de reprendre sa parole, sans laisser le temps à l’esprit de dire quoi que ce soit.

- Je ne t’ai pas tuée sur ce coup parce que je ne le voulais pas. D’ici un très court instant, tout ceci reviendra à ton contrôle et tu pourras me réduire en cendre de la façon que tu souhaites. Mais … Disait-elle, toujours les bras écartés, laissant son corps sans défense. … je désire que tu m’investisses, que tu m’offres tes pouvoirs parce que je veux être forte, pour protéger celle que j’aime et lutter contre mes ennemis qui nous voudraient du mal. Mais aussi, si tu ne m’investis pas, tu rateras tant de chose, dont de voir mon utilisation de tes pouvoirs que je ne déshonorerai pas.

Sa y est, les dernières secondes s’étaient écoulées tout échappera au contrôle de la jeune fille qui n’avait pas bougé d’un millimètre à part fixer l’esprit dans les yeux. La chaleur était à son comble puisque les flammes de son pouvoir étaient de retour. La fille de Bhaal profitera d’en rajouter …

- Serai-tu prête à me détruire et de laisser passer tant de choses que nous pourrions vivre, tous les deux, en combattant ensemble ? Si tel est ton désir … Tues moi !

Sur ces derniers mots, Mayufu venait de fermer les yeux mais n’avait pas bougé le moindre muscles, son corps toujours à la disposition de l’esprit des flammes qui devait s’apprêter à lui lancer le coup de grâce pour la détruire et, en même temps, la faire succomber à la mort, dans la réalité.

- Pardonnes-moi … Umar … Murmura-t-elle.

Allait-elle mourir ou … vivre ? Tout reposait désormais sur l’envie présente de l’esprit, tout en espérant qu’il ait pris en considération les dernières paroles de la jeune humaine qui était s’était mise sans défense devant lui.

~ Il est 0 heure 29 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Lun 5 Avr - 5:35


L'arrogance de Mayufu allait la perdre, ainsi que sa stupidité d'ailleurs ! C'était ça de se prendre pour plus grand qu'on ne l'était ... Ainsi donc l'esprit du feu chargea la gamine avec toute son armée de flammes ! Il ne restait plus que quelques secondes au compteur ... Oui elle allait griller, c'était inévitable ! Néanmoins, la jeune Humaine ne se laissera pas faire, et ce, même dans ses derniers instants ! Tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir, ce fut pourquoi cette dernière se téléportera un peu plus loin encore une fois ! Ah-ah ! Inutile elle était fichue, alors qu'elle arrête ses simagrées et qu'elle crève ! Voila ce que se disait l'esprit à cet instant ... Le duel avait assez duré, et il fallait en finir ! Mayufu avait perdu, et elle allait en payer le prix dans ... Ouchhh ... Une soudaine impression de lourdeur freinera irrémédiablement sa course avant de totalement le stopper ! Qu'est ce que c'était ? Regardant alors son bras, l'être de flamme ne put que constater avec désarroi que sa puissance se perdait dans le néant ... L'oxygène n'était plus ! Non elle ne l'aurait pas comme ça ! Tentant alors de s'enrager une seconde fois, l'esprit plissera les yeux pour y parvenir ... Mais rien, tout ses efforts resteront vains ... Ses flammes s'éteignaient, Mayufu venait d'un seul coup de renverser la situation en sa faveur, en rendant son pouvoir aussi faible qu'une simple Humaine ... D'ailleurs cela put se voir à sa nouvelle apparence, pour le moins ... humiliante ...


- Qu .. quoi ... ?

Ne comprenant pas la soudaineté de la situation, l'esprit tenta de faire le point ... Mais c'était trop tard, Mayufu pouvait le tuer si elle le voulait, puisqu'il ne voulait pas se soumettre, alors autant en finir, afin que se dernier ne le fasse pas une fois le compte à rebours terminé ! Les secondes continuaient de défiler en tout cas, mais la jeune fille préfèrera parler plutôt que de détruire son pouvoir ... Cette dernière lui expliquera une part de sa motivation, mais aussi de sa façon d'être ! Pour la première fois elle faisait preuve de respect à l'égard de l'être, heuuu ... nu, alors qu'elle avait le dessus. Une preuve de son bon sens venait de voir le jour dans l'esprit du pouvoir de Mayufu ... Elle avait donc des raisons pour se comporter ainsi ? Ce n'était pas qu'un sac rempli de méchancetés qui ne savait rien faire d'autre ? Apparemment non, la jeune Humaine ne faisait rien au hasard, tout avait une explication, chose qui rassura l'esprit quasi instantanément ! Puis, pendant qu'elle parlait, encore et encore, les dernière secondes tombèrent dans le néant, cependant, avant de recouvrer sa force, le pouvoir de la jeune fille aura eu le temps de placer quelques mots ...

- Je vois ...


Il voyait ce qu'elle voulait dire, mais aussi qui elle était en réalité ! En tout cas, l'attraction de Mayufu avait cessé, à présent l'esprit retrouvait ses droits, mais qu'allait-il en faire ? Pas le temps de s'interroger davantage que la jeune fille reprit la parole en demandant si il comptait vraiment l'exterminer maintenant, et que si toute fois c'était son désir, et bien qu'il passait à l'acte ! Étrange contradiction ... En avait-elle marre de la vie ? Non, sinon elle ne se serait certainement pas battue aussi farouchement ! Après quoi, elle s'excusa auprès de la personne qu'elle aimait tout en fermant les yeux ... Mayufu semblait attendre le coup de grâce ! C'est alors, que la chaleur déjà proche d'elle, se fera encore plus intense ... Ca y était, elle allait brûler vive ! Puis, tout à coup plus rien ! Une température tout à fais normale venait de faire son retour ... À cela, la jeune Humaine ne put qu'ouvrir les yeux, et là, stupéfaction, l'esprit était toujours là, juste à quelques centimètres d'elle ! Ce dernier la regardait et lui souriait de manière sincère, à première vue il semblait conquit ...

- Pourquoi vous tuerais-je maitresse ? Dira la femme enflammée en se rapprochant davantage. Vous m'avez conquise dans tout les sens du terme, je suis à vous pour l'éternité !

Après quoi, l'esprit achèvera la distance qui la séparait de Mayufu, pour directement embrasser avant de s'introduire en elle ! Là, elle put voir ce que l'expression "Embrasser son pouvoir" voulait dire ... La jeune Humaine avait réussi à soumettre sa propre puissance, afin de ne faire plus qu'une seule et même personne ! Mortimer ne pouvait qu'en être satisfait, Mayufu disposait d'un excellent potentiel, autrement dit, parfaite pour se qu'il allait lui confier !


Vingt minutes plus tard, le combat s'achevait enfin ... Ce fut limite quand même, mais cela importait peu à Mortimer qui ne se contentait que de la victoire ! Faisant alors réapparaitre Mayufu à l'endroit exact où elle pouvait être avant de se retrouver dans le désert torride ... Il la regardera sans rien dire durant quelques secondes, car il voulait qu'elle savoure quelque peu son triomphe sur son pouvoir qui fut loin d'être facile à soumettre ... D'ailleurs, il voulait connaitre son ressenti, et ce que ce combat avait pu lui apprendre ... Après quoi, il lui donnera ses ordres de mission, puisque désormais, elle était prête !

- Alors Mayufu, quelque chose à redire sur ce duel ?

Mortimer offrait à la jeune Humaine, tout le loisir de vanter ses mérites, mais aussi d'expliquer sa vision des choses ... Après tout s'était son élue, alors il était normal qu'il cherche à la découvrir un minimum, non ?

~ Il est 0 heure 31 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Sam 17 Avr - 14:28

Mayufu avait baissée toutes ses défenses pour se montrer le plus digne possible face à son pouvoir. Elle était à la fin du temps imparti et finirai probablement en cendre avant même de s’en rendre compte. Mais rien de tout ceci ne se passera. Elle avait gardé ses yeux fermés durant toute la fin du décompte et ne voyait donc pas l’humiliation de son pouvoir qui était dépourvue de flamme. Un simple mot sortira de la bouche de cet esprit pour ensuite laisser place à la chaleur intense de son feu. Mayufu était consciente, désormais, d’une chose : Elle était ainsi en voulant protéger ce qu’elle aimait le plus au monde. Beaucoup de monde était passé sous sa lame mais ces derniers lui voulaient du mal. Elle ne faisait que se défendre, elle protégeait sa vie alors qu’elle ne faisait pas le mal à l’origine, tout ceci à cause du sang maudit qui avait coulé dans ses veines. Mais, dans ce monde, cela serait-il différent ? Elle l’espérait mais Umar n’en était pas pour autant en sécurité puisque ce nom existait aussi sur Astrune comme la souffrance en soit. La jeune fille allait mettre toute sa force et son amour pour cette femme qui lui avait redonné goût à la vie pour lui assurer une longue et bonne existence. Lui apprendre ce qu’elle ne savait pas pour sur les plus puissants sentiments et luterait à ses côtés.

Cependant, les flammes semblaient se rapprocher d’elle pour sonner la fin de sa vie et elle se mit à espérer fortement que son amie ne lui en veuille pas la moindre du monde pour avoir perdu aussi lamentablement, dans son propre esprit. Mais son pouvoir était puissant, même si elle avait la loi de la puissance de son côté, dans son terrain, elle avait fait les pires erreurs même si sa force avait été démontrée dans tout les sens du terme. Elle avait appris que ce ne serait pas forcément des démonstrations de forces qui résoudraient des problèmes, mais que les mots pouvaient se montrer bien plus puissants que ces gestes superflus. Mais elle se résolu à mourir et pria son amie de continuer à vivre et, soudains, sans aucunes raisons, toute la chaleur qui l’étouffait disparu. Rouvrant les yeux, la femme se tenait en face d’elle, très proche et finira par l’appeler maîtresse en lui demandant pour qu’elle raison elle pourrait la tuer. Elle avait été conquise par les dernières paroles de Mayufu !

- Je …

Elle était soudainement surpise, ne sachant plus quoi dire, elle était à la fois heureuse d’échapper à la mort mais aussi d’avoir réussi à convaincre son pouvoir d’être sien. Sa sincérité aura payé, pour une fois et elle y réfléchira à deux fois avant d’agir sous l’impulsion et le goût de la puissance. Serait-ce alors là une nouvelle Mayufu qui allait naître dans ce monde ? Néanmoins, les suprises n’étaient pas terminée puisque la femme achèvera la distance les séparants pour déposes ses lèvres sur les siennes. Embrasser son pouvoir … Une grande puissance coulait en la jeune humaine qui ne bougeait pas à par, instinctivement, entourer son pouvoir de ses bras. Ce dernier disparaîtra en s’introduisant en elle et les mains de Mayufu se crisperont sur son torse, à son cœur, sentant quelque chose de nouveau en elle. En tout cas, elle ne serait plus seule à l’intérieur, cette femme, son pouvoir, l’accompagnerait pour toujours ! Elle avait bien l’intention de ne jamais l’oublier.

- Merci … Je peux enfin protéger celle que j’aime …

Sans laisser le temps à la jeune humaine de respirer un coup pour se reprendre, le vieux la fera revenir à elle, exactement là où elle avait été auparavant. Tout le décors du désert n’était plus et avait lassé place à ce volcan. L’homme se tenait plus loin et Mayufu observait les alentours, se redressant lentement mais gardant une main aggripée à son cœur qui battait à vive allure. En effet, la sensation d’une présence persistait. Le silence ne durera plus très longtemps puisque Mortimer finira par lui adresser la parole, manquant de laisser croire à Mayufu qu’il était devenu muet. Il lui demandait comment elle avait trouvé cette confrontation face à son pouvoir. Sans hésiter, sans lui laisser le temps au silence de reprendre un peu sa place, elle lui répondra …

- J’ai réalisé que je pouvais être encore plus forte que je ne le suis déjà, non pas par ma détermination, mais par ce que je peux ressentir ! J’ai une personne à protéger, je le ferai de toutes mes forces, quelles que soient les difficultés que vous pourrez m’imposer. Je ne serai pas la seule à lutter face au danger, à la mort, je ne suis plus seule. Mon pouvoir m’accompagnera jusqu’au bout et Umar rest près de moi. Dira-t-elle en posant ses deux sur son cœurs avant de les fermer et positioner ses bras tout du long de ses hanches. Et si je dois vous tuer, je le ferai et vous n’en sortirez pas indemne. Mais pour le moment, dites-moi ce que vous attendez de moi et j’exécuterai vos ordres même si je détestes en recevoir, mais je n’ai pas le choix si je veux sortir de ce rêve, un jour. Déballez tout, qu’on en finisse !

Attendant maintenant ce que désirais l’homme, Mayufu restera silencieuse dans l’impatience qui régnait en elle car elle voulait quitter ce rêve pour revenir à Umar et tout lui raconter puisqu’elle n’avait aucuns sercrets pour elle et lui montrer ce qu’elle avait de nouveau : son pouvoir. Lui montrer sa force dûe à l’amour qu’elle lui tend. Elle allait tout faire pour lutter, désormais, ne plus sombrer dans la tristesse, croire en elle et abattre tous les obstacles qui se mettront sur sa route ! Mais pour cela, il fallait que le vieux se bouge un peu et accouches afin de réduire l’ignorance de l’humaine à zéro et lui confier sa tâche pour qu’elle en finisse rapidement avec celle-ci. La suite, elle viendra après …

~ Il est 0 heure 32 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   Ven 23 Avr - 1:45


De retour de son combat contre son pouvoir, Mayufu revint plus forte et déterminée que jamais, lorsque Mortimer la remmena devant lui ! Elle n'avait pas perdu de sa fougue d'ailleurs, et évoquait déjà la possibilité de déplacer des montagnes grâce à son coeur battant pour Umar ... Cela était plaisant à entendre, mais il ne fallait pas non plus qu'elle en fasse trop, surtout oser dire que si il fallait qu'elle s'en prenne à lui, elle le ferait ! Menacer un être aussi puissant que Mortimer, alors qu'il pourrait être son allié, n'était vraiment pas la meilleure chose à faire ... Et si elle continuait comme ça, la pauvre Mayufu allait l'apprendre à ses dépends ! Ayant un pouvoir total sur le feu, le seigneur pouvait tout à fais lui retirer son pouvoir et la balancer dans la lave pour la faire mourir instantanément ... Des élémentaristes du feu, ce n'était pas ça qui manquait, alors qu'elle fasse très attention à ses mots la prochaine fois, car sinon elle n'aura plus l'occasion de récidiver ! De plus, la jeune fille voulait également aller droit au but en intimant Mortimer de lui dire ce qu'il comptait bien lui assigner ... Pour ça elle n'avait pas tort, le suspens avait bien assez duré comme ça, l'heure était à l'annonciation de sa mission !

- Continue de me parler comme à une vieille loque, et tu ne verras pas le jour se lever ! Je suis ton seigneur, alors que tu le veuilles ou non, tu dois te soumettre à ma puissance, c'est bien compris ? Puis, laissant un court instant de silence passer, Mortimer reprit sur un ton plus serein. Tu vas aller tuer quelqu'un pour moi, et me rapporter son collier, tout simplement ! Cette femme s'appelle Nyuulie, et son pendentif n'est autre que le présent sacré de l'eau, la larme de l'océan ! Si tu parviens à me rapporter cette relique, je te ferais si puissante que plus rien ni personne ne pourra t'arrêter dans ta soif de destruction ! Et oui, puisque tu auras deux pouvoir, celui du feu bien sûr, mais aussi celui de l'eau ... De plus notre quête continuera, et une fois tout terminé, tu seras à l'égale d'une Déesse hahahaha ... Et moi, le Dieu suprême !

Loominëi n'avait qu'à bien se tenir, car sa place était désormais mise en péril par Mortimer ! Il y avait de quoi rire en effet, mais il ne fallait pas non plus sous estimer la puissance extraordinaire des quatre présents sacrés ! Mayufu était prête pour remplir cette mission comme il se devait, et sa force ne grandirait que si elle réussissait, de toute façon elle avait une alliée de poids en la personne d'Umar, alors elle n'avait pas trop à s'en faire !

- C'est tout ce que j'attend de toi Mayufu ! À présent retiens bien le lieu que je vais te dire, car c'est là où se trouve ta prochaine victime ! Rend toi simplement dans les eaux maudites, après à toi de faire le reste et la tuer ! J'espère que tu aimes l'eau hahahahaha .... Je te laisse vingt quatre heures pour parvenir à t'emparer de son collier ! Passé ce délai, tu pourras me compter parmi tes ennemis !

Tout était dis, Mayufu n'avait donc plus rien à faire là ! Ce fut pourquoi cette dernière se sentira soudainement aspirée par l'arrière, avant de tout à coup revenir dans le monde réel ...

[OUT : Ouvre un nouveau sujet dans la grotte d'Umar Mayufu ... Arrow]

~ Il est 0 heure 35 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand la flamme s'éveille !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la flamme s'éveille !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: