AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Xune, le dragon des mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xune
¤ Mort(e) ! ¤
avatar
Récits 1456
MessageSujet: Xune, le dragon des mers   Mar 15 Sep - 2:19

~Prénom : Xune
~Nom : Tormtreth
~Surnom : Dragon des Mers

~Âge : 110 ans
~Sexe : féminin
~Race : Drow

~Lieu de naissance : Ched-Nasad
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : l'ile de Tësnu

~Classe : guerrière
~Alignement : chaotique neutre

~Description Physique : De loin, on ne distingue qu’une silhouette fine et une longue chevelure neige. Puis, on se rapproche et il est alors possible de détailler cette silhouette. On remarque tout d’abord les, très, belles formes dont la nature a dotée Xune. Mais contrairement à ce que certains pourraient croire, son physique ne s’arrête pas à de jolies courbes et à une chevelure blanche. La Drow est pourvue d’une musculature, fine mais bien présente, ce qui associée son agilité peut la rendre dangereuse. Ensuite, on remonte vers le visage, et on pose les yeux sur le visage de Xune. La première choses qu’on y voit : deux orbes ébènes brillant d’une lueur indéfinissable, qui surmontent un petit nez droit et une bouche bien dessinée. Son visage aurait pu être "parfait", cependant, la partie gauche est traversée par plusieurs cicatrices, dont trois le parcourant sur toute sa longueur et rappelant des griffes. Enfin le regard se porte sur son opulente chevelure couleur neige, tombant jusqu’à ses genoux, à l’exception de quelques mèches plus courtes sur le devant. On peut remarquer qu’elle a pour habitude de les attacher en queue haute. Une chose que tout le monde ignore sur son physique, puisqu’elle prend soin de la dissimuler, il porte des marques de brûlures importantes. Sur le côté gauche, ces marques depuis la paume et le dos et l paume de sa main jusqu’à son omoplate gauche, tandis que son bras droit lui est brûlée de l’épaule jusqu’au poignet.


~Description Psychologique : Et bien que dire, que dire… Le plus simple : Xune est "légèrement" différentes des autres elfes noirs. Oh, rien de bien méchant, elle a juste « réussit » à ouvrir les yeux sur le monde ou elle est née, et lui a tourné le dos en quittant Usht-Nasha. Sinon, Xune est légèrement …asocial. Elle ne parle que lorsqu’elle juge cela réellement nécessaire, et même dans ces moments là, elle ne s’embarrasse pas de tournure de phrase recherchée, elle préfère le court. Autre chose que l’on remarque sur elle, Xune est d’un calme à toute épreuve, ou presque, mais en même temps, il vaut mieux ne pas chercher sinon la réponse sera simple : la personne l’ayant fait sortir de sa réserve habituelle aura le droit de voir de très prêt ses armes.
La Drow aime le "travail" bien fait, net et sans trace. C’est beaucoup plus agréable qu’une tâche vite expédiée et où il resterait des "défauts". Ainsi, elle est capable de faire recommencer une tâche jusqu’à la juger impeccable… du moins, elle le fait lorsqu’il est possible de faire recommencer cette tâche.
Les moments ou elle quitte ce "masque" composé de ces facettes sont extrêmement rare, et plus rares encore sont les personnes qui ont pu la voir sans. Pour tous, Xune s’efforce, de rester une femme calme, parlant peu, mais effectuant le travail qu’on lui a confié avec efficacité et précision. Cependant, qu’on ne s’y trompe pas. Malgré son caractère quelque peu… hmm… distant, Xune est d’une loyauté sans faille envers les personnes qu’elle juge digne de cette loyauté.

~Biographie et Histoire : -Cours ! Cours ! Ne t’arrêtes pas, ne te retournes pas ! Je serais juste derrière toi, mais surtout : cours, cours autant que tu le peux !
Et s’était ce qu’elle faisait. Elle courrait, elle courrait parce qu’elle savait ce qu’il se passerait si jamais ils étaient rattrapés. Oh oui, elle le savait, et elle voulait l’éviter à tout prix…

Vous voulez comprendre ce qu’il s’est passé ? Pourquoi cette fille encore dans l’adolescence cours ainsi ? Et bien, laissez moi être votre guide, suivez moi dans son histoire. Je vous souhaite la bienvenue dans son passé, le passé de Xune Tormtreth.

Il était une fois, c’est comme ça qu’une histoire commence n’est ce pas ? La sienne aussi devrait commencer de cette manière, mais ce "Il était une fois", il est censé marqué le début des contes, et la vie de Xune, sa vie n’a rien d’un conte de fée. Mais respectons les traditions.

Il était une fois, un ville, une ville située dans l’Ombre terre, une ville nommée Ched-Nasad, une ville peuplée d’elfes noirs. C’est ici que tout commence pour Xune. Si sa naissance avait eu lieu à la surface, elle se serait déroulée par une belle nuit étoilée, mais Xune est née dans l’Ombre terre. Jusque là il n’y avait rien d’anormal. Une Drow qui s’apprête à accoucher, ce n’est pas exceptionnel. Mais cette femme elfe noire, d’une haute famille soit dit en passant, ne mis pas au monde un seul enfant, mais deux. Des jumeaux, non, des faux jumeaux. Un garçon et une fille. Xune, et son aîné de quelques minutes : Alak. Si seulement un seul des deux était né se soir là, sans doute rien ne se serait passé de la même manière…

Les premières années de la vie de Xune et Alak, n’ont rien de bien passionnante, ils grandissaient et on tentait de leur inculqués les règles de la société Drow. Oui, il est bien écrit tentait, car à ces règles s’opposait une chose, une chose que personne, ni leur mère ni leurs aînés ne parvenait à briser, s’était ce lien qui les unissait depuis toujours. Ils avaient grandis en même temps dans le ventre de leur mère, cela avait forgé entre eux quelque chose d’extrêmement fort, quelque chose que rien ni personne ne pouvait briser, du moins s’étaient ce qu’ils imaginaient à cet âge. Ce lien, était une bénédiction et une malédiction. Bénédiction car il leur permettait d’être toujours "reliés" l’un à l’autre, et malédiction car il les empêchaient d’assimiler les lois de leur ville.

Vous vous demandez sans doute comment ce lien pouvait les empêcher d’apprendre les lois Drow n’est ce pas ? Allez expliquer à des enfants nés ensemble, grandissant ensemble et surtout, partageant quelque chose de profondément intime et puissant, qu’ils n’étaient pas égaux, que Xune, parce qu’elle était née fille était supérieur à Alak, son aîné de quelques minutes. S’était, tout simplement impossible. Cependant, les deux enfants durent bien vite apprendre à donner le change, puisqu’ils avaient vite compris que non respect des règles égalait à punition… Et les punitions n’étaient pas de simples gifles, loin de là.

Ce fut ainsi que se déroula le début d’enfance, si l’on peut appeler cela ainsi, des jumeaux. Puis vint les entraînements aux armes. Les deux enfants excellèrent rapidement dans cette discipline, surprenant même leur maître d’arme. La raison de ceci était simple : s’était une manière pour eux de relâcher la frustration qu’ils ressentaient à devoir jouer un rôle qu’ils haïssaient de tout leur être. Les années s’enchaînèrent identiques les unes aux autres. Alak et Xune grandissaient, et dans leur cœur, leur attachement l’un à l’autre et leur répulsion envers les lois de leur peuple faisait de même. Ce fut à l’aube de leur seize ans que les jumeaux décidèrent de s’enfuir.

Ils ne prirent pas beaucoup de temps pour préparer leur fuite, ce fut sans doute une terrible erreur qu’ils commirent là, partir ainsi dans la précipitation, mais ils n’en pouvaient plus de ses rôles, qu’ils étaient obligés de tenir.
L’histoire aurait pu être belle, et elle aurait pu se finir par le succès du plan d’Alak et Xune, mais les fins heureuses n’existent que sur papier, alors bien sur, leur "disparition" fut rapidement découverte, et il ne fut pas difficile à leur mère de savoir ce qu’ils prévoyaient. Sa fureur fut immense et les hommes qu’elle envoya à la poursuite des jumeaux avaient un ordre très simple : les tuer. Les deux jeunes Drow se rendirent bien vite compte qu’ils étaient poursuivis. Alak fit passer sa cadette devant, et l’exhorta à courir du mieux qu’elle pouvait.

-Cours ! Cours ! Ne t’arrêtes pas, ne te retournes pas ! Je serais juste derrière toi, mais surtout : cours, cours autant que tu le peux !

Nous revoici donc au début. Vous voulez la suite ? Très bien, continuez donc de me suivre… si vous le pouvez, bien évidement.

Xune et Alak courraient aussi vite qu’ils le pouvaient. Cependant, derrière eux les bruits de pas se rapprochaient. Ils ne pourraient jamais semer leurs poursuivants, il ne restait plus qu’une alternative : se battre. Et ce fut ce qu’ils firent. Dans un ensemble parfait, les jumeaux stoppèrent leur course et se retournèrent, faisant face à leurs poursuivants. Chacun dégaina ses armes, et le combat s’engagea. Les lames de Xune trouvaient sans difficultés les failles chez ses adversaires pour finir par s’enfoncer dans leur chair. Ils n’étaient que deux, mais ils pouvaient paraître plus terrible qu’une armée. Ils se battaient avec la rage qu’ils ressentaient pour leur ville et pour ses elfes qui obéissaient comme des agneaux. Le combat était en leur faveur, mais vous vous souvenez de ce que j’ai dis ? Que les belles histoires, s’était bon pour les livres et non pour la réalité… Et bien, ce fut ce qu’il se passa se jour là. Dans le groupe envoyé, se trouvait un sorcier, resté à l’écart depuis le début des affrontements. Il observait le combat, analysant le style des jumeaux, puis se décida à passer à l’offensive. Celle si révéla… meurtrière. Le sort qu’il lança toucha Alak de plein fouet. Xune vit son jumeau faire un vol planer pour se cogner contre la paroi du tunnel. Au moment où il retombait sur le sol, Xune sentit qu’il était mort. Le lien qui la liait à son frère disparut brutalement, laissant un vide immense en elle. Avez-vous déjà était privé d’une partie de vous-même, d’une partie de votre âme. Ce fut ce que ressentit la jeune Drow à ce moment là. Elle avait l’impression qu’on lui avait ôtée une partie d’elle-même. Sa rage et sa douleur prirent le dessus sur sa raison. Elle attaqua à l’aveugle, se moquant des coups qu’elle prenait. Ce jour là, deux blessures seulement la firent réagir, trois si on compte la mort de son frère qui lui déchira le cœur. Ces deux blessures furent les brûlures que le sorcier lui infligea en lançant un sort qu’elle évita partiellement et les coups qu’il lui porta au visage lorsqu’elle l’attaqua au corps à corps. Pour la première fois de sa vie, Xune ressentit le plaisir de tuer lorsqu’elle ôta la vie de ce Drow. Elle aurait aimé prendre son temps, le faire souffrir autant qu’elle-même souffrait, lui faire ressentir cette impression de vide, d’abandon qui était la sienne depuis qu’Alak avait heurté la paroi. Mais elle ne pouvait se le permettre. S’était un sorcier après tout. Alors elle lui trancha la gorge, et le regarda perdre son sang puis mourir.

A cet instant, ces yeux étaient vides, comme si elle ne ressentait plus rien. S’était peut être le cas d’ailleurs… Quoi qu’il en soit après l’avoir tué, Xune rengaina ses lames et s’approcha du corps sans vie de son frère. Dans son état second, elle s’agenouilla et le prit dans ses bras, le serrant tendrement contre son cœur. S’était impossible… Il ne pouvait pas l’avoir abandonné, pas son grand frère, pas son jumeau. Combien de temps resta-t-elle ainsi ? Impossible de le dire, cependant, lorsqu’elle se remit en route, ce fut en portant le corps d’Alak. Elle ne pouvait tout simplement pas l’abandonner ici, dans ces tunnels à la merci du premier charognard venu. Alors, Xune l’emporta avec elle, vers la sortie. Elle marcha un long moment, sans jamais lâcher le corps de son aîné. Lorsque enfin, elle atteignit la surface, le soleil lui brûla les yeux mais elle s’en moqua. Toujours dans un état second elle continua de marcher jusqu’à avoir trouvé un endroit qui "convenait" selon elle. La Drow posa alors son précieux fardeau le sol et le fixa pendant plusieurs minutes avant de couper une mèche de cheveux d’Alak, une manière de faire en sorte qu’il soit toujours avec elle. Puis, Xune rassembla suffisamment de bois pour dresser un petit bûcher et y déposa le corps sans vie de son aîné.

Lorsque l’odeur de chair brûlée parvint à ses narines, Xune sembla sortir de son état second. Cependant, elle ne versa pas une larme, elle se contenta de rester debout, droite et immobile, fixant le bûcher de son frère jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que des cendres. La mèche de cheveux d’Alak serrée entre ses doigts, Xune resta encore dans la même position pendant quelques instants, avant de tourner les talons et de s’éloigner, jusqu’à trouver un point d’eau ou elle nettoya son visage, en ôtant la croûte de sang séché qui s’y était formée, et ses bras, pour observer les dégâts causés par le sorcier. Si elle était "tombée" sur une personne ayant les compétences nécessaires, son visage aurait sans doute pu être convenable soigné, et les marques seraient bien moins visibles qu’elle ne le sont aujourd’hui, mais Xune ne croisa aucune personne de ce type, il faut avouer qu’elle n’en chercha pas vraiment non plus. Elle se contenta d’y apporter le minimum de soin nécessaire, puis laissa le temps faire son œuvre sur ses blessures. Et puis, quel habitant de la surface aurait apporté son aide à une Drow ? N’était-elle pas, après tout, une représentante de cette race vivant dans les profondeurs de la terre et qui était connue pur sa cruauté ?
Après cet épisode, la Drow erra de nombreuses années, ne s’attardant jamais bien longtemps au même endroit, jusqu’à ce qu’elle découvre un lieu qui lui plaisait vraiment. Enfin, lieu, on se comprend. Parce que ce lieu était tout simplement la mer. Et oui, cette étendue d’eau salée l’a tout simplement fascinée la première fois qu’elle est tombée dessus. C’est d’ailleurs grâce à (ou à cause de) cela, qu’elle est devenue pirate… Et cette vie, elle l’aime plus que tout, et ne l’échangerais pour rien au monde.


~Particularités propre à votre espèce : agile, Xune dispose de l’infravision, sa vue est surdéveloppée la nuit, résiste bien à la douleur. Bon, par contre elle a l’empathie d’un rocher dans lequel vous venez de cognez, un odorat qui laisse parfois à désirer (quoi que…c’est peut être pas plus mal dans certain cas) et quelques problèmes avec les yeux en plein jour (surtout quand elle se prend le soleil en pleine face…)

~Ce qu'il ou elle aime : les livres, la mer, les nuits dégagées lorsque les étoiles sont bien visibles, la liberté.

~Ce qu'il ou elle déteste : sa ville natale, sa famille, être privée de sa liberté.

~Ses Peurs : être retrouvée par les siens, être enfermée.

~Arme(s) : deux katanas, et trois couteaux de lancés

~Signe(s) particulier(s) : le demi masque qu’elle porte pour dissimuler la partie blessée de son visage avec un dragon dessiné dessus (d’où son surnom), et les brûlures sur ses bras, elles aussi cachées à la vue des autres.

~Points forts : Sans aucun doute son principal atout et son agilité, qui couplé avec la souplesse de son corps en fait une excellente combattante, surtout avec ses armes de prédilections. Autre avantage, la Drow possède une excellente mémoire, aussi bien visuelle qu’auditive.

~Points faibles : Son principal point faible et son léger problème de vision en plein jour, puisque comme pour tout les membres de sa race, le soleil et plu généralement la clarté du jour lui sont désagréables. C’est pour ça qu’elle essaie d’attaquer avec le soleil dans le dos ou au pire sur son profil…Franchement vous vous imaginez attaquer quelqu’un en étant à moitié aveugle vous ?

~Pouvoirs : aucun
~Capacités spéciales : -Discrétion : quand vous êtes un elfe noir à la surface, il est intéressant de savoir se "fondre dans le décor", être là mais en quelque sorte être invisible aux yeux des gens. C’est un peu flou ? bon essayons d’être plus clair. Pour faire simple, c’est simplement sa capacité à passer "en douceur" près des autres, et ainsi à éviter d’être vue. Quel intérêt pour une guerrière me direz vous ? Et bien faites fonctionner votre cervelle ! Xune n’est pas d’une force herculéenne, loin de là, et donc s’approcher d’une cible ou d’un ennemi de manière discrète peut avoir bien des avantages… (on peut aussi appeler cela furtivité…) Bon cependant, il faut reconnaître que cette capacité n’est pas imparable quelqu’un avec de bons yeux ou une bonne ouïe pourrait la repérer.

-Agilité : Alors ça, c’est plutôt simple. L’agilité lui permet tout simplement d’accéder à e des endroits très difficile, voir impossible pour une autre personne. Ce qui peut lui permettre d’attaquer par un angle inattendu. Vous allez me dire mais c’est une Drow, elle est donc déjà agile de par sa nature. Et la réponse est : c’est exact, mais chez Xune, cette agilité est supérieure à celle de ses semblables, ce qui lui permet en autre de "s’amuser" à quelques "acrobaties" que même un membre de sa race ne tenterait pas.

-Frénésie/rapidité/ Hâte, donnez lui le nom que vous voulez, le résultat de cette capacité est la même. Elle permet à notre chère Drow d’augmenter la vitesse de ses mouvements : pratique contre un seul adversaire avec lequel elle veut finir rapidement, ou avec plusieurs adversaires qui un ne son pas rapide et deux qui sont "moins habiles" qu’elle avec les lames longues. Parce que, vous vous en doutez, cette jolie petite capacité à un contre coup…et pas des moindres. Déjà sa durée dépend de la forme de Xune, ainsi en pleine possession de ses moyens la Drow pourra faire durer cela 2 minutes environ . Et à la fin de l’utilisation, pas besoin de dire que Xune est épuisée. Si elle l’a "coupé" avant sa limite, sa fatigue et sa dépense d’énergie, et donc ce qu’il lui reste, dépendra du temps qu’elle l’a utilisé. Ainsi, comme vous vous en doutez, lorsqu’elle l’utilise jusqu’au bout, Xune est à bout de force, cela peut même aller jusqu’à l’inconscience juste après. Donc autant être franc, c’est a utiliser en cas d’urgence.

- Puissance : et voilà le dernier, et lui aussi est à double tranchant. Cette capacité permet à Xune d’augmenter momentanément la puissance de ces coups. Cette capacité ne joue pas sur la durée mais sur le nombre de coup donné en l’utilisant. Ainsi, la Drow à une limite de coup qu’elle peut donner avant de se retrouver épuisée. A ne pas utiliser avant, après ou avec la capacité juste au dessus, le résultat pourrait être désagréable.

~Talent secret : aucun

~Ma couleur utilisée : dodgerblue ( 1E90FF )
~Code : Approuvé par Elfwyn !
~Narrateur/P.N.J : bah pourquoi pas le PNJ ^^"
~Statut : Terminée


Dernière édition par Xune le Mar 15 Sep - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfwyn
avatar
Récits 3345
MessageSujet: Re: Xune, le dragon des mers   Mar 15 Sep - 4:08

Bonjour et bienvenue sur Les Sept Destinées Xune,

Toujours un plaisir que de relire ton histoire et de tout bonnement te voir ici. Ton perso est tout à fais bien donc pour ça pas de soucis, mais passons au capacités spéciales.

Les deux premières me conviennent très bien, cependant dans la frénésie il y a un petit abus, accélérer le mouvement durant 10 à 15 minutes ? Ca équivaudrait à un arrêt cardiaque immédiat pour ton perso ça, c'est beaucoup trop long, et comme tu le dis à la fin "Donc autant être franc, c’est a utilisé en cas d’urgence.". 2 minutes suffiront amplement pour ce genre de chose, et dans le feu d'une bataille c'est très long car tout est une question de seconde dans ces moment là. Quant au quatrième il me convient aussi.

Donc arranges moi cette petite exagération et ça devrait être bon ^^'

Amicalement, Elfwyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Xune
¤ Mort(e) ! ¤
avatar
Récits 1456
MessageSujet: Re: Xune, le dragon des mers   Mar 15 Sep - 10:56

Merci boss ^ ^"

Et c'est modifié (même fait les fautes qu'il y a avait autour, c'est pas merveilleux ? ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfwyn
avatar
Récits 3345
MessageSujet: Re: Xune, le dragon des mers   Mar 15 Sep - 13:22

Et bien toutes mes félicitation dragonette, tu es la première à être validée sur Les Sept Destinées !

Je t'encourage à faire ton profil puis à signer le pacte.

Sur ce je te souhaite un excellent amusement au sein de ce forum. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Xune, le dragon des mers   

Revenir en haut Aller en bas
 

Xune, le dragon des mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: