AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Là ou l'herbe ne pousse plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Là ou l'herbe ne pousse plus   Jeu 18 Mar - 0:16

Une fois l'avertissement lancée à la reine Elenwë vit du coin de l'œil Elise jeter une fiole sur le vampire, il l'évita facilement avant qu'une autre arrive mais celle-ci ne fit pas ce qu'elle aurait du faire. Elenwë se mit sur ses gardes l'arme à la main, près a débusqué l'ennemie qui restait cacher. Mais les bruits alentours indiquait que l'escouade de secoure qu'il avait demander venait d'arriver, il avait fait vite, mais étaient-ils bien préparés à ce qui les attendaient ? L'elfe n'en était pas certain, mais quand Elise tira sur son bras pour l'inciter à prendre la fuite il compris qu'ils n'étaient la que pour assuré leurs arrières pendants qu'ils se dirigeaient vers leurs missions. C'est pourquoi ils la suivi non sans quelques brèves pensées pour ses camarades. Il n'avait pas vraiment non plus le temps de pensés aux autres hybrides, l'important pour le moment était la mission et leurs survie dans l'immédiat. Aussi il courrait à toute jambe pour semé leurs poursuivant, si ceux-ci tentait de le faire. Après plusieurs minutes de course éreintante, les deux elfes était dans le bois mort, ils avaient au moins courues dans la bonne direction. Mais ils n'était peut être pas encore tiré d'affaire.

"Elise, je crois que nous pouvons nous reposer quelques instant pour reprendre notre souffle, je sais que vous n'était pas une petite nature mais vous n'avez sûrement pas les capacités physique d'un soldat, je ne dit pas cela pour vous blâmé mais pour éviter que vous n'en fassiez trop."

Lui même avait un peu le souffle court mais encore suffisamment d'énergie pour combattre si un de leurs opposant les avaient suivit discrètement, bien que ses sens ou son empathie ne détecte quoi que ce soit dans les alentours. Leurs périple ne faisait que commencé, et ils avaient déjà rencontré plus de personne différente en quelques minutes qu'en l'espace de plusieurs années dans la forêt sans parler de la tournure des évènements. Malgré le fait qu'ils soit le chef de leurs équipe, il n'avait pas su prendre les bonnes décisions aux bons moments, ou alors il avait trop hésité à le faire, alors que Elise elle avait tout de suite pris la meilleurs option pour leurs mission et leurs survie au moment ou cela devait être pris. Pour le coup il se sentait assez mal pour ses actions, et ne cachait pas sa légère déprime, Elenwë ne se sentait pas vraiment l'étoffe d'un chef ou d'un meneur, mais il devait protégé Elise et accomplir sa mission, c'est pourquoi il continuerai quand même à dirigé et à faire la mission qu'on lui avait confié. Peut être que cette fibre de dirigeant ou de stratège lui viendrai plus tard au court de se voyage. Du moins il l'espérait.

Quelques minutes après leurs petite pause Elenwë songeai à ce qu'ils allaient devoirs faire face dorénavant. En dehors de leurs forêt ils n'avaient ni allié, ni aucune aide d'aucune sorte, ils ne pourraient compté que sur eux même. Et toute les autres races ne seraient pas forcément amicale ou aussi passive que les hybrides ou les fées. L'elfe se rendit compte que leurs mission était beaucoup plus difficile que simplement voyager. A ce moment précis ses émotions était tiraillé au deux extrême, d'un coter il était tout excité à l'idée de découvrir le monde et de l'autre il était totalement effrayer par ce qu'il risquait de rencontré. C'était quelque chose d'assez perturbant pour lui car il n'avait jamais songé aux choses sous cet angle la en plus ce que qu'il savait déjà, car oui Elenwë lui aussi avait peur de l'inconnue.

~ Il est 22 heures 28 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Jeu 18 Mar - 12:28

Koloko avait encore passé une journée à flâner, se laissant porter par la douceur du vent reconfortant de Vita. Tiens, c'était bientôt son anniversaire... Quand était-il né déjà ? Depuis combien d'année n'avait-il pas eu de fête ni personne pour lui rappeler les joies de la vie en communauté ? Longtemps. Trop longtemps. Mais il restait encore plus de temps à passer dans ce monde. Il devait soigner. Il fallait qu'il vive pour les autres ! Il devait le faire pour Erinaë. Seule la nuit qui était apparue lui donnait une indication temporelle. Tard. Il fallait qu'il trouve un endroit pour se poser quelques heures, flâner sur la branche d'un arbre ou sur le bord d'un ruisseau, bercé par le hululement des animaux nocturnes et la luminosité des étoiles scintillantes. Cela faisait longtemps que la rugueur des troncs et la fraicheur des pierres ne le dérangeaient plus. Tout comme lui, ces élément avaient été créés par Erinaë pour le bien des autres. Ainsi donc il commença à se diriger vers un grand chêne aux branches réconfortantes, alors qu'il entendit à quelques mètres de là les pas d'une course folle. Guidé par la volonté de la déesse, il suivit discrètement les personnes en présence. Malgré sa nyctalopie, la fatigue obstruait ses sens et il ne parvenait pas à savoir avec précision qui étaient ces individus venus perturber la tranquilité de ce lieux lourd de souvenirs. Il perçut les deux individus en tête de file. Ils s'étaient arrêtés, mais le battement du sang dans leurs veines parvenait à faire pulser l'air dans les alentours. Tel un fantôme, Koloko se fondit à la nature pour se glisser au plus près des individus. Lorsqu'il les vit essouflés, éreintés, il sentit l'appel divin le pousser à intervenir. Ainsi donc, toujours sans indiquer sa position, il leur parla.

-Besoin d'aide ?

Il n'avait pas besoin d'en dire plus. Mais, sortant légèrement de sa cachette, il laissa dépasser sa tête ainsi que son bras droit. Un pan rebel de son écharpe glissa aussi vers l'extérieur, telle une traînée d'ectoplasme. il savait que son harmonie avec la nature et son tempérament décalé ne permettait à personne de le localiser dans les bois. Quoi qu'il en soit, il n'attendait que la réponse du petit groupe. Il les mit cependant en garde.

-Je ne sais pas qui vient, mais ça arrive vite...

Il avait beau être en communion parfaite avec son entourrage, il ne parvenait qu'à distinguer le cri des feuilles écrasées par le martellement incessant des pas des poursuivants déterminés. S'ils s'atterdaient plus longtemps en ce lieu, il y avait de fortes chances qu'ils se fassent tous les trois massacrer sans avoir eu le temps de ciller. Tout reposait sur le temps de réaction des deux individus et sur la confiances qu'ils auraient en lui. Et puis, en quoi cela est-ce important ? La déesse lui avait dit de soigner. Il n'avait pas besoin de leur accord. Sortant cette fois totalement, sans prévenir, il leva les bras et lança son sort. curatif. La douce lumière blanchâtre n'était pas discrète et il savait que cela agissait en faveur des poursuivant, mais il s'en fichait. Son devoir s'arrêtait là.

-Vous devriez courir.

Son rôle était pour l'instant finit. usant de ses reflexes et de ses connaissances du terrain, il se glissa sous l'ombre des arbres trapus pour disparaître et observer. Que ce passait il donc ce soir en ces terres désolées ?

~ Il est 22 heures 29 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Dim 21 Mar - 11:31

Le territoire des Elfes ... La forêt ! Ce lieu, était tout nouveau pour moi ! Les arbres affluaient, la verdure était très présente ! Cela me changeait vraiment de ces terres désolées de toute végétation, et qui plus est, sentaient le souffre, à vous déchirer la gorge intégralement ! Là, cet air sentait bon la vie ! Malgré la nuit qui engouffrait le paysage, il restait toujours sa beauté ! Alors que Syriona, la reine vampire, m'avais entraîné avec elle, on se dirigeait vers où bon lui semblait. Je ne savais pas où elle m'emenait, mais, vu la tournure des évènements, je préférais rester muette ! Je ne voulais pas finir ma vie, en agonisant dans un bain de sang ! Je l'avais promis à mes parents : je voulais continuer à apprendre, m'instruire, découvrir ce monde nouveau qu'était Astrune, que je foulais de mes pieds, depuis ma naissance !

Alors que l'on s'approchait de plus en plus, on arrivait à hauteur d'un petit groupe. Ils étaient six personnes ! Il semblait y avoir deux hybrides, deux elfes et un vampire. M'attardant plus sur le vampire, je m'étais rendu compte qu'il s'agissait de Kuragari ! Ce vampire avec qui, j'avais fait connaissance, qui était venu pour me pourchasser ! Rassemblant au mieux mes esprits, je m'étais aussi souvenue que on avait fait équipe ensemble, après la mort de Pheare, pour essayer de retrouver sa soeur, au tempérament sanguinolant ! Ca y est ! Je commençais à me souvenir de tout, peu à peu ! Alors qu'on s'était arrêté, on vit l'une des Elfes, saisir une fiole - certainement d'eau bénite - pour la jeter sur Kuragari ! Ce que j'avais lu dans les bouquins, s'illustra vite devant mes yeux, écarquillés ! Kuragari évita sans mal, la fiole de l'Elfe, par un geste rapide. Par contre, pour se venger du coup du vampire, elle en jeta une seconde, sans attendre ! Kuragari ne l'avait pas vu venir, mais, sa reine l'avait aidé à s'en sortir, en faisant stopper le jet de la fiole, à dix centimètre de sa tête, environ ! Vraiment très forts ces vampires ! Leur force m'impressionnait ! Après avoir arrêté la fiole dans son élan, la reine vampire l'avait même fait faire retour arrière dans le visage de sa détentrice !

Peu après, elle s'élança vers le groupe, pour aider Kuragari à en faire une vraie boucherie. Des gardes étaient là, eux aussi ! Vu la détermination des vampires, ils étaient bien décidés à faire un carnage, sur tout ce beau monde ! J'avais vu les deux hybrides s'éloigner, au loin et Kuragari les avaient suivis, presque aussitôt, laissant sa reine oeuvrer au combat, face aux gardes, pendant que les deux elfes s'en étaient allés sans attendre que les gardes se fassent tuer ! De mon côté, j'étais seule, face à tout ça ! Il fallait vite faire un choix ! Je n'avais même pas eu besoin de réfléchir deux secondes de plus ! La compagnie du vampire, même aux côtés des hybrides, ne me plaisait pas trop ! Je préférais une solution plus calme, plus tranquille, aux côtés des deux elfes ! Ca me plaisais beaucoup plus ! Alors, je me mettais à contourner tout les arbres, pour les suivre ! Je courais, je courais ...

Après quelques minutes de course folle, j'étais enfin arrivée à leur hauteur ... Il semblait qu'ils faisaient tout deux, une petite halte, afin de souffler. Les observant, cachée dans les arbres. Bientôt, un autre elfe les avaient rejoint, pour leur parler. Lentement, je m'approchais aussi, afin de les aborder :

- Excusez moi ! Je ne veux pas faire les troubles fêtes, mais je vous ai suivi, ayant tout vu du grabuge, qui se trâme dans la forêt ! J'étais retenue prisonnière de la reine vampire, qui m'a ensuite laissée tomber, pour s'occuper de vos gardes, avec un autre vampire, que je connais également ! J'ai des infos sur lui ! Il s'appelle Kuragari. Il avait pour mission de me pourchasser, et finalement, on à fait de la route ensemble ... Pour se retrouver dans la forêt, séparés par la suite ! Je sais que ça peut paraître tordu, mais c'est sa reine qui m'avait enlevée à ce moment là ! Je m'appelle Assia Al Saoud. Je suis une hybride mi-humaine, mi-scorpion, et je parcours Astrune, afin d'y découvrir tous ces secrets ! J'ai voulu vous suivre, pour ne plus avoir à risquer ma vie auprès de vampire ! J'ai d'ailleurs eu de la chance jusque-là ! Il a fallu que je fasse ami-ami avec ce Kuragari, pour survivre tout ce temps ! Et j'ai réussi au final ! Ici, je pense que je suis plus en sécurité que dans les plaines ravagées !

Regardant mes nouveaux compères, je m'adressa ensuite à eux, pour les laisser se présenter :

- Et vous ? Qui êtes vous ? Je fais plein de connaissance en ce moment, mais comme je suis nouvelle, je m'interroge souvent !

Je leur laissais maintenant, le temps de se présenter un à un, pour faire plus ample connaissance avec eux ...

[HJ : Désolé pour ma maladresse, si j'ai mis mon RP au mavais endroit ! Si c'est le cas, Elfy' serait gentil de me donner les directives, afin de me corriger, si nécéssaire ! Merci ^^]

~ Il est 22 heures 31 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Jeu 25 Mar - 0:56

[Hrp: suite a un problème de net Elfwyn ne peut pas répondre à ce post pour le moment, il m'a donner l'autorisation de faire interagir Elise en restant dans le cadre de son comportement.]

Plonger dans ses réflexions Elenwë ne perçut pas la présence qui s'approchait d'eux, ce fut Elise qui réagit à cette présence qui le fit redescendre sur terre, L'elfe dégaina son épée un genoux sur le sol, l'autre main au sol pour prendre appuie dessus et foncer directement sur la cible qui venait vers eux.
Les deux missionnaires furent surpris de rencontré un elfe comme eux, et baissèrent leurs gardes, celui ci semblait amicale et proposa de les aider avant de leurs signaler que quelqu'un d'autre arrivait un peu trop vite, il leurs lança un sort sans prévenir mais après l'avoir reçut ils se sentirent tout les deux bien mieux. Quand la présence signaler plutôt venait dans leurs champs de vision, l'autre elfe venait de disparaître, bien qu'il sentait qu'il n'était pas très loin.
La femme qui se présenta leurs expliqua sa situation assez étrange, ainsi que sa nature hybride. C'est donc bien ce que pensait Elenwë, il se demandai d'ou venait les hybrides et quel était leurs histoire, mais il laissa bien vite ces pensées de coter pour continuer à écouter le récit d'Assia, jusqu'à ce qu'elle leur demande de se présenter, ce qui fit plaisir à l'elfe étant donner qu'elle venait de se présenter elle même juste avant.

-Je suis Elenwë Finwë, je suis originaire de cette forêt

-Et moi je m'appel Elise, tout comme Elenwë je vient d'ici.

Elenwë hésitait à l'autoriser à les accompagner, malgré leurs politesse, rien ne dit qu'elle n'as pas mentit, et qu'elle n'essayerai pas de les tués dans leurs sommeille, ou encore qu'elle indique leurs position au vampire néanmoins après la petite mésaventure de tout à l'heure il préféra faire court.

- Tu peut nous accompagner si cela te chante mais nous ne pouvons te dire ou nous allons, si cela ne te convient pas tu peut peut-être rejoindre la citer elfique, la bas tu sera en sûreté (enfin j'espère)

Après leurs petites discutions Elenwë se décida à se mettre en route, leurs poursuivant ne tarderai pas à les retrouver surtout si ils cherchent Assia. Aussi il demanda à tout le monde de courir de façon modéré de manière à mettre le plus de distance possible entre eux, et leurs poursuivant. Leurs destination actuelle était le port le plus proche, et ils leurs faudrait sûrement un bon moment avant d'y arriver, la nuit n'était pas encore à la moitié de son parcourt. Ils leurs faudrait sûrement faire une nuit blanche, au moins pour s'assurer que leurs poursuivants ne soit plus sur leurs traces. C'est pourquoi il précisa à Elise et Assia de faire attention ou ils marchent pour laisser le moins de trace a suivre possible.
Pendant leurs course Elenwë se demandait si Assia pouvait les renseigner sur les vampires avec qui elle était, si elle le faisait, il est certain que les deux elfe lui ferait plus confiance.

-Assia, j'aimerai te demander, ce que tu sais sur les vampires qui nous suivent ? si tu connaît leurs compétence ou leurs point faible ? Car en dehors de la lumière solaire, je ne leur connaît aucune faiblesse.

~ Il est 22 heures 34 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Lun 29 Mar - 21:46


Il fallait courir pour survivre ! À peine venaient-ils de quitter la cité de Lalwende, le duo Elenwë et Elise se mettait déjà en danger … Bien sûr ce n’était en aucun cas leur faute, mais les problèmes arrivaient tout de même ! De plus, la jeune prêtresse commençait à se demander pourquoi la reine avait nommé le guerrier en tant que dirigeant de leur petit groupe … Et pour cause, il mettait trop de temps pour prendre une décision, il semblait plus dans la lune que sur Astrune ! Enfin bon, Elise ne manquerait pas de lui en faire la remarque le moment venu, car pour le moment, il fallait courir, et ce, même si la prêtresse avait le visage quelque peu endolori par la fiole d’eau bénite qui s’était retournée contre elle, poussée par une force invisible. Quelques morceaux de verre s’étaient plantés dans sa chair ici et là, oui elle reconnaissait bien là les vampires et leur fameuse télékinésie, surtout pour les plus puissants d’entre eux ! Ainsi donc, ça ne faisait que lui confirmé qu’elle avait bien fais de prendre les devants en choisissant l’option de la fuite …

- Vite vite vite, ne t’arrête pas !! Hurlait-elle en chuchoté, afin de ne pas non plus alarmer tout les environs qu’ils passaient par là.

Elise était une femme fougueuse par nature, alors détaler de la sorte n’était pas du tout pour lui plaire ! Néanmoins elle n’avait pas eu le choix, ou c’était ça, ou bien ils mourraient sous les crocs acérés de ces monstres ! Puis, une fois suffisamment éloigné du danger, une halte sera faite par manque de souffle, enfin surtout chez la personne de Elise qui était moins enclin à la sportivité réservée aux guerriers, comme Elenwë … Essayant de faire au plus vite, la jeune femme respirait bruyamment en pensant que ça l’aiderait à reprendre la course plus rapidement, et oui, pourquoi tant d’efforts si c’était pour finir tout de même en plateau repas ? À demie courbée vers l’avant, Elise tentait tant bien que mal à faire disparaitre son point de côté en pressant fortement dessus … Bien entendu, elle savait au fond d’elle-même que cela ne servait de rien, mais le fait de se savoir poursuivit n’aidait en rien sa réflexion pour ce qui était de prendre soin de soi … Encore si il s’agissait de quelqu’un d’autre qu’elle-même, cette dernière y arriverait sans doute avec bien plus d’efficacité … Mais là, ce n’était pas le cas.

- Chut attend … Fit-elle soudainement en coupant net son souffle. Quelqu’un vient …

Heureusement son empathie ne lui indiquait rien de menaçant, c’était pourquoi elle ne s’en alarmait pas plus que ça … Cependant, Elise jugea bon de prévenir Elenwë qui passait un peu trop de temps avec sa Lune, chose qui risquerait de leur porter préjudice par la suite ! Il devait se reprendre ! Regardant dans la direction d’où pouvait provenir la présence qu’elle ressentait, la jeune prêtresse aperçu non sans mal, un bout de tissu en piteux état, immerger depuis l’arrière d’un tronc d’arbre … Il fallait dire que les fortes rafales de vents y contribuaient bien, puis, une tête d’Elfe s’en suivra quelques secondes plus tard … Elise fut assez surprise de voir un habitant de Lalwende aussi éloigné de la cité, enfin elle venait de se dire ça, car elle ne l’avait pas encore reconnu. Cependant, quand ce dernier vint à leur rencontre tout en proposant de les aider, la jeune prêtresse finira par mettre un prénom sur ce visage, une fois que ce dernier fut assez proche … Koloko ! Oui finalement ce n’était pas si étonnant qu’il soit ici, il était tellement introverti qu’il était très difficile de l’approcher, ou même de le voir dans un endroit habité, là c’était l’idéal pour lui … Néanmoins, Elise aurait aimé faire davantage connaissance avec lui, et surtout, en d’autres circonstances ! Malheureusement, ce dernier ne le lui en laissera pas l’occasion, puisqu’il disparaissait déjà après leur avoir lancé un sortilège aux propriétés curatives …

- Merci … Laissera-t-elle fuir de ses lèvres, en espérant que le vent le lui rapporte.

Il n’allait tout de même pas rester dans un coin toute sa vie, si ? Pas le temps de se questionner qu’une autre personne les abordait déjà, sans doute attirée par la puissante lumière qu’avait pu générer le sort de Koloko … Rapidement, la jeune femme se présenta puis enchaina sur ce qu’elle venait de vivre … Flip flap ! Tout alla si vite que Elise eut juste le temps de dire comment elle s’appelait que Elenwë prenait déjà la décision de la prendre avec eux … Un peu trop prématuré au goût de la prêtresse, surtout que Assia avait bien dit elle-même qu’elle avait temporairement pactisé avec le Vampire Kuragari afin de sauver sa peau … Pour Elise, cette Hybride était une traitresse née ! De plus, si il fallait absolument une personne de plus pour les accompagner, sans hésiter, la jeune Elfe aurait dis Koloko ! Mais là, son avis ne fut pas attendu … Prenant cela pour une offense, la prêtresse ne s’entendait pas à se laisser marcher dessus comme ça ! Ainsi donc, elle laissa Elenwë et Assia s’en aller tout les deux en courant, à l’instar d’un jeune couple ! Quant à elle, et bien elle s’enfoncera dans le bois, exactement dans la même direction où était parti l’Elfe mirage dans l’espoir de le retrouver, en tout cas elle le sentait tout proche grâce à son empathie …

- Koloko … Vous êtes parti si vite que vous ne m’avez pas laissé le temps de vous remercier … Je sais que vous n’attendez rien de personne, mais là comme vous pouvez le voir, je suis seule et je vous parle, et ce, tout en me fichant du danger qui me guette à chaque instant ! Montrez-vous s’il vous plait …

Une chose était sûre par contre, la prêtresse était des plus têtues, donc elle ne bougera pas de là, tant que le prêtre n’aura pas derechef, daigné pointer le bout de sa frimousse.

[OUT : Elenwë et Assia vous faites un nouveau sujet puisque vous êtes plus loin, quant à Elise et Koloko, et bien ils restent ici ... Arrow]

~ Il est 22 heures 41 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Jeu 1 Avr - 22:08

Il avait juste voulu observer, et voilà que des événements imprévus venaient encore perturber son ordre des choses. La dénommée "Elise" avait quitté ce qui était anciennement un trio pour laisser les deux autres partir seuls. Sur le coup, Koloko ne comprit pas tout à fait ce qu'elle comptait faire seule contre les poursuivants, avant d'entendre qu'elle l'appelait par son nom. Son prénom ? Il doutait lui même de s'en souvenir. Dans le doute, il regarda tout de même dans les alentours, à la recherche d'une tierce présence. Rien. Personne. Même le vent s'était tu. Lorsqu'elle annonça qu'elle était venue uniquement pour parler avec lui, il se crispa derrière son arbre et cria presque sur la demoiselle. Que diable cette fille avait elle derrière la tête pour se permettre de s'exposer autant au danger et de l'y entrainer lui aussi ?

- Va t'en ! Tu n'as rien à faire ici ! Tu vas juste nous faire tuer tous les deux ! Meurs si tu veux mais jamais tu n'entraineras le puissant serviteur d'Erinaë avec toi !

Il commença à faire volte face, prêt à bondir sur une branche d'un arbre. Il suspendit cependant son geste et ferma les yeux, soupirant un instant. Pourquoi était-il ainsi ? Si solitaire mais si heureux en présence d'une personne ? Une personne, certes, mais une pas comme les autres. Comment avait-elle appris son nom ? Où s'était-elle occtroyée le droit de connaitre le nom du grand guérisseur d'Erinaë ? Où avait-elle découvert le nom de l'ombre blanche de la forêt ? Koloko. Comment ces trois lettres s'étaient elles glissées entre ses mains ? Il fallait qu'il sache ! Sortant tête baissée de derrière son arbre, il se dirigea vers la demoiselle aux yeux olive. Lorsqu'il fut à quelques mètres seulements, il fixa son interlocutrice de ses fins yeux rougis et lui adressa la parole, la voix empreinte de curiosité et de peur.

- Comment tu sais ? Qui t'a dit mon nom ? Qui es-tu ? Mais on devrait se mettre à l'abri...

Il était prêt à fuire. Prêt à abandonner la demoiselle si elle montrait le moindre signe d'agressivité ou au bruit d'une quelconque embuscade ou attaque des poursuivants. Après tout, il l'avait soigné, il n'avait rien à se reprocher si elle mourrait bêtement parce qu'elle avait refusé de suivre les deux autres fuyards pour discuter tranquillement avec lui.

~ Il est 22 heures 43 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   Ven 2 Avr - 18:27


Les branches des arbres remuaient avec force sous les puissantes rafales de vent ... Quant au bruit des feuilles, ce n'était pas vraiment l'idéal pour être à l'affut du moindre bruit. Mais peu importait à Elise, elle voulait que Koloko se montre, ou bien réponde à ses appels ... Mais ce dernier n'était pas du tout enclin à faire à la conversation, alors que le danger grondait encore non loin ! Qu'est ce qu'elle était inconsciente cette prêtresse ... Enfin c'était ce que l'on pouvait se dire en la voyant se détacher comme ça de son groupe ! Cependant Elise savait tout de même se défendre, surtout contre les vampires, après tout Kumra n'était pas loin de cette région, et elle en connaissait beaucoup à leur sujet ... Ce fut pourquoi elle n'hésita pas à provoquer le Vampire qui était venu les accoster avant que la Reine elle même n'intervienne ! De plus, si cette entité n'était pas arrivée, Kuragari ne serait plus que de la cendre transporté par les bourrasques tristes du vent froid en cette nuit agitée ... Alors il n'y avait pas trop de soucis à se faire de point de vu de la jeune femme Elfique. Néanmoins, Koloko n'était pas Homme à risquer sa vie pour des personnes inconnues de son esprit, alors, chasser cette femme sera le meilleur choix selon lui ! Ainsi donc, sans même se montrer, ce dernier n'hésitera pas à lui crier dessus ... Comme si elle était une malpropre !

- Mais ... je .. Fit-elle, visiblement offusquée par l'accueil tonnant de Koloko.

Physiquement, Elise avait l'air déçu, mais au fond, ce n'était que de la tristesse qu'elle éprouvait, car elle n'avait pas pensé qu'elle le mettait aussi en danger ... Ainsi donc, elle n'ajoutera rien d'autre et tournera les talons pour repartir dans la direction opposée, afin de s'éloigner le plus vite possible de lui. Non pas parce qu'il lui avait crié dessus, mais parce qu'il avait raison sur le fait que sa présence était dangereuse pour lui ... Puis, tout à coup, Elise se fera surprendre par L'Elfe en question ! De derrière son arbre, il surgira pour l'arrêter et la questionner sur le fait de comment elle pouvait savoir son identité ... Ah bon ? Pourquoi ne lui demander ça qu'après l'avoir chassé ? La jeune prêtresse conclura donc que l'information avait dû prendre tout son temps pour lui arriver jusqu'au cerveau ... Elise sera tout de même surprise par son changement si soudain de comportement, il devait être perdu en quelque sorte ... Alors pourquoi pas l'aider se dira la prêtresse ...

- Koloko, j'ai entendu parler de vous il y a longtemps, mais vous avez raison, ne restons pas là, je vous en direz plus une fois que l'on sera hors de danger ... Et vraiment, je suis désolée de vous avoir dérangé ...

Prenant les devants, Elise guidera le prêtre d'Erinaë dans la direction empruntée par Elenwë et Assia, cependant, elle ne comptait pas les rattraper, juste les suivre à une certaine distance pour être tranquille. La jeune prêtresse était néanmoins consciencieuse de sa mission et de ses responsabilité, alors, générant une petite lumière dans sa le creux de sa main droite, Elise l'enverra en direction de Elenwë afin de l'avertir de ses intentions ... De là, Koloko pourrait remarquer un trait lumineux partant de cette dernière, pour foncer droit sur le duo situé devant eux ... Ainsi donc, le jeune guerrier verrais tout à coup une inscription en train de se dessiner sur le sol pour lui dire ... "N'est pas d'inquiétude pour moi Elenwë, je resterais derrière toi avec Koloko, il a besoin d'aide, alors je l'aiderais. Conserve ton avance avec Assia, je te rattraperais quand il sera prêt, COUREZ !"

- Voila qui est fais, j'ai prévenu Elenwë de mes intentions, mais nous devrions courir nous aussi ! Venez ... Terminait-elle de sa voix délicate.

En tout cas, Elise espérait que Elenwë comprenne ses agissements envers Koloko, sinon ça risquerait de créer des tensions pas tu tout désirées par cette dernière. Agrippant alors le vêtement du prêtre d'Erinaë, Elise se mettra tout à coup à courir, et ce, tout en l'entrainant avec elle.

[OUT : La terre désolée ... Arrow]

~ Il est 22 heures 45 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Là ou l'herbe ne pousse plus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là ou l'herbe ne pousse plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: