AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Retour au Terre Désolée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Retour au Terre Désolée   Lun 5 Avr - 13:39

[ Arrow ... Arrive de L'interlude.]

Je sentais un certain mépris de la part de Sepulturo. Il me méprisait, ne me craignait pas. C'était mal me connaitre ! Soit-disant, je ne pouvais ni le tuer, ni tuer Talierya ! Quel être insouciant. Il se frotta la joue, ses yeux flamboyaient. Sûrement qu'il voulait me faire peur. La seule chose que j'avais pu remarquer, était qu'il ne contrôlait pas ses émotions. Et une personne ne contrôlant pas ses émotions, ne peut pas me battre ! Il me menaçait déjà avec ses armes, en argent ! Il m'avait pris pour un loup garou ?

Peu de temps après, il me souffla je ne sais quoi, qui se collait à moi. Je n'ai pas essayé de l'éviter. Cette chose était nullement dangeureuse pour moi. Il se remit à parler, tandis que moi je n'écoutais que ce qui me plaisait. Tout à coup, j'entendais qu'il parlait de mon coeur ! Quel imbécile ! Je suis une âme morte depuis que je suis vampire ! Mon coeur n'est plus ! Moi, un traitre ? Oui, on peut dire ça ! Pour avancer, il faut être capable de trahir ses alliés. Thalierya intervient par la suite. Elle ne voulait pas me suivre. Peu importe pour moi, finalement. Au départ, elle ne faisait pas partie intégrante de mes plans ! Elle avait mal à la tête. Toute cette colère que Sepulturo avait, lui faisait tellement mal ...

Puis, elle demanda "pourquoi" en criant. En intervenant, elle avait utilisé un de ses pouvoirs, pour prendre les armes de Sepulturo, et là, elle se mit à parler, en allant droit au but, comme elle avait l'habitude de faire jusqu'à maintenant ! Elle allait donc se battre avec les deux hybrides. Je voulais rester pour voir ça, mais la Reine m'avait ordonné de retrouver les elfes ! Je me mis donc en route pour les bois morts ...

J'aperçu l'elfe. Elle parlait avec quelqu'un. J'étais trop loin pour l'entendre. Il fallait que je m'approche ... J'étais maintenant à une vingtaine de mètres d'elle, quand j'entendis une personne parler. A ce moment là, je m'étais arrêté, mais quand j'avais vu qu'il n'était pas un si grand danger, je repris ma route puis il se mis à bouger tout les deux je me mis à les suivre sans me faire reperer. Tout à coup je vis un rayon lumineux ! Se doutait-elle que je les suivais ? J'en doutais fort, pour ma part ! Ca resemblait plus à un message, en tout cas ... Puis ils se mirent à courir et je les suivaient ... Une fois arrivé à la Terre Désolée, je me mis à arreter de me faire discret et je me montra, par la suite. J'étais maintenant face à eux :

- C'est moi que vous fuyez comme ça ? Inutile ! Je suis bien assez rapide pour vous pourchasser, jusqu'à que vous soyez épuisés ! Je m'arrêta un moment de parler, sans aucune reponse et je repris :
- Je t'ai retrouvée, et je vais te tuer ! Avais-je dis d'une voix calme à l'elfe, qui l'avait attaqué, il n'y avait pas longtemps, d'un jet de fiole.
- Quand à toi, je ne te conseille pas de m'affronter, tu risques d'y laisser la vie ! ce serait idiot de mourir en voulant sauver une inconue tu ne croix pas?

J'étais là, face à eux, en attendant une réponse, avant de sauter sur la jeune elfe. Qu'allait t-il se passer ? Allaient t-ils m'attaquer tous les deux, ou fuir ? Ce serait dommage pour eux de fuir, car je lesrattraperais ! Mais seule, la jeune elfe m'intéressait ...

~ Il est 22 heures 47 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Lun 5 Avr - 21:34

Cela faisait bien cinq minutes que Koloko était balloté comme un fétu de paille par l'elfe aux yeux emeraude. Sous prétexte qu'il fallait rattraper les deux autres, elle l'avait entraîné sans lui demander son avis. Quel avis ? Tant qu'elle n'avait rien contre lui, il pourrait la suivre. Il n'avait que ça à faire après tout... Que ça ou dormir. C'est vrai qu'il était tard et que l'elfe tentait desésperément de dormir depuis plus d'une heure, mais les événements se succédaient sans qu'il puisse parvenir à atteindre son but. Qu'est ce qui l'empêchait de refuser de la suivre et de repartir dans son coin pour s'assoupir dans les bras réconfortants de ses amis de la nature ? Sans doute un voeux silencieux d'Erinaë qui l'ordonait de rejoindre ses semblables pour au moins la nuit. S'ils étaient en danger et que lui, Koloko Zares, n'était pas là pour les aider, qui le ferait ? Il était de sa responsabilité de mener à bien la quête de sa déesse. Ainsi donc il se tut et attendit. Au bout d'une longue période de fuite, ils se trouvèrent nez à nez avec une sorte d'énergumène puant la mort à plein nez. Sans avoir vraiment pu comprendre autre chose qu'ils s'étaient fait rattrapés, Koloko hallucina en écoutant les paroles du nouveau venu. Nouveau venu qui se jeta tout bonnement sur la pauvre Elise qui n'eut pas l'air de tilter. Koloko non plus d'ailleurs. Pourtant, par automatisme, ses bras se levèrent et il lança son sort. Alors qu'un long flux de magie s'enfuyait de lui, un bouclier quasiment invisible s'interposa entre l'agresseur et la demoiselle. Agresseur qui fut même totalement expulsé de l'endroit où il se trouvait initialement. Après tout, pour l'énergie qu'il avait dépensé pour, il y avait grand intérêt à ce que ça marche ! Reposant ses bras le long de son corps, Koloko s'adressa à l'homme à terre.

-Je ne veux pas t'affronter, mais c'est toi qui nous attaque. Donc comme j'ai pas envie de laisser cette demoiselle se faire écorcher vive sous mes yeux par une sorte de cadavre épileptique, je la protège et puis c'est tout. Et sache que si je ne la connais pas, je te connais encore moins. Et donc selon ton raisonnement ab-absurdo, ça veut dire que je dois encore moins t'écouter.

Tranquillement, l'elfe se tourna vers la jeune fille qu'il venait de sauver. S'inclinant légèrement, il lui adressa quelques mots.

-Elise, sachez que j'ai passé un très bon moment avec vous. Avez vous une dernière chose à ajouter avant que je ne parte ? Si vous voulez, je peux l'endormir, il sera moins génant de fuire pour vous en attendant. Pour moi, les termes de notre contrat ont été rompu, permettez moi de remplir mon rôle et de m'effacer.

Il était sérieux. Pour lui, à part s'assurer que chacun pourrait repartir dans son coin en pleine forme, rien ne le retenait plus ici.

[Avertissement : Bon sang tu vas arrêter avec ton italique dans la narration Exclamation]

~ Il est 22 heures 48 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Ven 16 Avr - 5:26


Ils avaient trop trainé dans cette forêt lugubre ! C'était tout du moins l'avis de Elise à l'instant où elle se mit à courir en entrainant Koloko avec elle ... Effectivement, elle ne voulait pas le mettre en danger, mais elle ne voulait pas non plus le laisser ! Fort heureusement, ils ne tarderont pas à s'extraire de ce bois mort, Elenwë et Assia étaient toujours en vu, mais à bonne distance ... Cependant, ces derniers finiront pas disparaitre en s'introduisant dans un brouillard relativement opaque. Ah ... Elise n'avait pas pensé à ce genre de chose ! Vite ! Il fallait accélérer pour ne pas les perdre, enfin ... C'était sans compter sur l'intrusion non désirée de ce Vampire qu'elle avait tenté de détruire à coup d'eau bénite ... Et oui, ce prédateur appartenant à la nuit venait tout à coup de leur ploquer le chemin, les forçant ainsi à s'arrêter. Puis, calmement, la créature prit la parole, et non sans menacer la prêtresse ... Ainsi donc, il voulait se venger d'elle pour s'être défendue un peu plus tôt ? Chacun sa façon de voir les choses, ça allait de soi, mais quand le Vampire se mit également à menacer Koloko, là ... L'Elfe se rua tout de suite sur lui, comme si elle était incapable de se contrôler ! Il était évident que cet agissement irresponsable la conduirait jusqu'à sa perte ! Honnêtement, que pourrait-elle faire avec sa petite force contre un prédateur de cette envergure ? Rien, absolument rien ! Heureusement, Elise sera sauvée de justesse par Koloko, et pour cause, un bouclier se forma tout autour d'elle au moment pile où elle sautait sur le Vampire ! À cela, le choc fut terrible pour la créature, puisqu'il finira sur son séant, alors que Elise ne comprit rien du tout à ce qu'il se passa ...

- Hein ? mais ... Fit la jeune Elfe tout en regardant ses mains.

Non non, elle n'était pas exceptionnellement puissante, comme elle put le croire durant ces quelques secondes avant que Koloko ne s'exprime ... Alors c'était lui qui avait fais ça, c'était une bonne chose, il avait su rattraper son erreur à temps, et ainsi éviter un massacre ... Mais le Vampire devait être frustré à présent ... Surtout avec les dires du prêtre d'Erinaë qui s'en suivirent. Hmm, le provoquer n'était peut être pas la plus sage des décisions, mais bon, après ce qu'elle venait de faire, Elise était vraiment mal placée pour formuler une quelconque critique sur le comportement de Koloko ... Néanmoins, c'est ce qu'il ajouta ensuite qui finira de l'énerver, il voulait encore partir ? Juste pour un pour un bouclier de rien du tout ? C'était très mauvais de jouer avec la patience de la prêtresse, alors à son tour, l'intenable allait connaitre le fougueux caractère de Elise !

- Non mais c'est fini oui ! Tu n'iras nul part ! Et toi Vampire, je te laisse dix secondes pour décamper d'ici la queue entre les pattes ! En tant que prêtresse d'Erinaë, je me suis spécialisée dans la lutte contre votre espèce ! Alors si vraiment tu te crois à la hauteur, viens ! Mais si tu n'en es pas certain, alors tu dégages ! Rétorquera t-elle d'une voix forte.

La jeune prêtresse était on ne peut plus sérieuse, elle voulait qu'on lui fiche la paix, car elle désirait davantage, connaitre ce Koloko qui ne pensait qu'à partir et rien d'autre ... Cependant, si il continuait comme ça, il pourra alors reprendre l'expression "Qui s'y frotte s'y pique !". Et oui, Elise était bien gentille, mais il ne fallait pas non plus la prendre pour une idiote, et encore moins pour une naïve de première ! Maintenant restait à voir qui fera les frais de sa fureur, le Vampire, ou Koloko ?

[Annonce : Comme vous avez pu le lire, j'ai apporté une petite modification par rapport à l'action de Koloko qui faisait illégalement interagir Kuragari, alors que ce dernier n'attaquait pas. Merci de respecter le règlement Exclamation]

~ Il est 22 heures 49 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Ven 16 Avr - 13:20

J'attendais de voir ce qui allait se passer ... Quand tout à coup, cette femme se jeta sur moi, quand l'autre elfe utilisa un sort qui me mis à terre. De plus, ce jeune elfe se mit à me sortir des mots, pour décrire ma race. Des choses que je n'appréciais pas. Je n'aimais pas être comparé à d'autres personnes, encore moins si ce que la personne disait sur notre race était des reproches. Quand les deux elfes se mirent à discuter entre eux ... Ils faisaient une grande erreur ! Ils se distrayaient eux mêmes, et donc, ils baissaient leur garde ! Mais je n'allais tout de même pas les attaquer comme ça, même si cela était vraiment tentant ! Puis, elle m'adressa la parole, c'était une spécialiste en élimination de vampires, soit disant. Cela ne m'intimidait guère, en tout cas ! Il en fallait plus, pour me faire peur, si toutefois, les gens y arrivaient ...

- Vous avez fini de parler ?! Lui avais-je dis, relevant ma tête, jusqu'alors baissée, les cheveux cachant mon visage.
- Vous n'aurez jamais dû faire ça ! Je relevais ma tête, petit à petit, en attendant que le sort jeté sur moi, se dissipe de lui-même. Je me demandais bien qui j'allais attaquer sur le coup. Encore une fois, je prévenais d'un air sadique :
- Et toi ?! Tu crois bêtement que j'ai peur de tes capacités, sous pretexte que tu es spécialisé dans l'execution experte de mon espèce ?! Fais moi rire ! Les vampires contre qui tu t'es battue tout à l'heure, n'étaient rien face à moi ! Et si tu as failli m'atteindre avec ta seconde fiole, c'est juste parce que j'avais pas été assez attentif à mes gestes, à ce moment là ! Mais cette fois ... Je ne referais pas cette erreur ! Je me tournais vers l'autre elfe, histoire de le prévenir :
- Quand à toi, je n'ai pas l'intention de te faire du mal ! Mais si tu essaye une autre fois de m'attaquer, tu pourras te préparer à périr, pour de bon !

Mon choix était fait ! J'allais tuer cette jeune elfe en premier ! Mais si jamais l'autre tentait quoi que ce soit, je n'allais pas hésiter à le tuer ... Les deux elfes étaient maintenant dans une mauvaise posture, face à moi ! En me ruant sur la femme elfe, je poussa l'autre de la pomme de la main, pour empêcher ma proie de s'enfuir, avec l'agitation que j'avais créé. Elle était bloquée par son partenaire, resté à côté d'elle ! J'en avais ensuite profité pour saisir la jeune elfe par le cou, et je l'avait soulevée du sol :
- Si tu essaye de te débattre, ou si ton ami tente de me jeter encore un de vos sorts à la noix, je te briserais les os, en un rien de temps ! Est-ce que j'ai été clair ?! Je la tenais d'une telle force, que mon étreinte, l'empêcher presque de bouger quoi que ce soit ! Cela dit, tout pouvait encore arriver ! Qu'allait-il se passer ?

~ Il est 22 heures 50 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Sam 17 Avr - 18:10

Koloko écouta d'un air blasé les deux personnes qui se trouvaient autour de lui et qui braillaient comme des enfants pleurant le sein de leur mère. Qu'Erinaë en soit témoin, il n'avait pas mérité ça. Entre l'elfe qui refusait de le laisser partir au nom de la déesse et l'autre vampire qui se prenait pour un surhomme (ou survampire pour le coup), il n'était franchement pas gâté. Enfin bon. C'était la voie que la déesse lui avait tracé et il devait l'accepter. Si en plus la blonde était une prêtresse comme elle l'avait évoqué, il avait peut être un réel intérêt à la défendre et à l'escorter. Il ne pouvait imaginer les tourments qui s'abattraient sur lui s'il abandonnait la lourde quête de sa créatrice. Fronçant des sourcils en voyant le traitement que l'inconnu avait reservé à Elise, Koloko ne put s'empêcher de lâcher un soupir de mécontentement. Il n'était pas des plus puissants en cas de bataille, mais cette situation lui convenait parfaitement. Une fois encore, l'elfe usa de ses talents naturels. De ses deux mains qu'il tendit droit devant lui, il exécuta un mouvement bref de l'extérieur vers l'intérieur, ses doigts pincés comme s'ils tenaient quelque chose. Un Long fil argenté accompagna le mouvement avant de foncer droit vers les deux personnes en "conflit" et d'effectuer le même trajet que précédemment sur leurs lèvres. Voilà ce qui alait lui simplifier la tâche. Ne prenant même pas le temps de sourire de sa réussite ni d'expliquer les effets de son enchantement, il leva de nouveau les bras, comme s'il offrait son corps à la nature. Un vent chaud souleva ses cheveux avant qu'il ne le guide d'un simple pointage du doigt sur la cible qu'il désirait : le vampire.
Les gémissement de la prêtresse s'étaient déjà tus depuis quelques secondes, mais le sommeil dans lequel l'agresseur se trouvait lui avait permis de retrouver son souffle. Toujours sans un mot, Koloko s'empara de la main de la jeune fille et la tira dans la direction qu'ils poursuivaient à la base. Ils avaient Une minute, pas une seconde de plus avant que le vampire ne puisse remprendre ses esprits, il fallait faire vite. Toujours en cavale, l'elfe tendit de nouveau son bras gauche droit devant lui, ses doigts pinçaient encore un objet invisible en exécutant un bref geste de droite à gauche. Le filet argenté parcourut de ouveau les lèvres de la demoiselle, dans le sens contraire de la fois précédente.

-Sort de silence... Il se serait réveillé si vous vous seriez mise à crier ou à demander des comptes trop rapidement.

Sa voix était calme, comme expliquant à un enfant pourquoi un et un font deux. Il n'espérait pas forcément que la jeune femme lui pardonne ou le ménage sur les injures en tout genre. Il s'en fichait : il avait la quête de la ramener auprès de l'autre elfe et de la fille qui les avait rejoint avant leur séparation. Une question titilla tout de même le guérisseur.

-Je pourrais savoir ce qu'il se passe ? Enfin... Ce qu'il se passe si on mélange une mauvaise herbe avec une essence de tilleul ?

Il n'avait pas besoin de savoir. Il devait juste faire sa quête. Le vampire ne devrait pas tarder à se réveillé. Peut-être était-ce déjà le cas... Depuis quand courraient-ils déjà ?

~ Il est 22 heures 51 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Jeu 22 Avr - 2:32


Les ordres avaient été donné, et le Vampire avait tout intérêt à s'exécuter, ou bien mourir de sa main ! Elise était très remontée, mais elle semblait avoir oublié quelque chose de capitale en ce qui concernait ces prédateurs de la nuit ... Ils n'éprouvaient pas la peur, sauf celle du soleil ! Ce fut pourquoi la pauvre jeune femme se fera surprendre par l'ennemi en se faisant saisir par le cou puis levé de terre ... Son larynx presque littéralement écrasé l'empêchait de se mouvoir, son corps tout entier se refusait à lui répondre, et pour cause ... chacun de ses membres semblaient peser une tonne ! Là, la jeune prêtresse était dans de sale drap ! Comment allait-elle faire pour se sortir de cette situation ? Oui elle avait été prise de vitesse par le Vampire, alors maintenant elle payait son inattention au prix de cette entrave bloquant tout bonnement sa respiration ... Koloko ... Allait-il faire quelque chose ? Non, il ne fallait pas qu'il bouge, sinon il allait lui rompre le cou, la faisant ainsi mourir avant même qu'elle ne touche le sol ... C'était donc à elle que revenait la lourde tâche de se sauver la vie. Ainsi donc, malgré sa bien pénible situation, Elise parvint à échafauder un petit plan ... Ces créatures craignaient bien le soleil et le feu ... Mais aussi les puissantes lumières, l'éblouir pouvait donc fonctionner ! De plus, en faisant ça, elle n'avait pas besoin de parler ni même d'effectuer le moindre mouvement, juste de se concentrer ...

-*Arrête de nous menacer Vampire, et passe à l'acte, tue moi vas-y ! Mais je t'emporterai avec moi !*

La jeune prêtresse savait bien que la télépathie ainsi que la lecture des pensées leur étaient familières ... Alors avec un peu de chance, il se pouvait que ce dernier l'ai entendu ! Puis, alors qu'elle finissait tout juste sa phrase, Elise libérera une puissante énergie par le biais de ses mains, qui fera littéralement jaillir une aveuglante lumière au visage de ce dernier ! Une opportunité qui sera tout de suite saisie par Koloko, qui par on ne sait quel moyen réussira à mettre le Vampire dans un état de torpeur éphémère ! De plus, l'Elfe avait pris soin de bloquer tout son que Elise aurait pu émettre, afin que son sortilège perdure et leur laisse ainsi une chance de s'enfuir ... La pauvre prêtresse n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il se passait et lui arrivait, que Koloko l'attrapera par la main afin de l'entrainer dans sa course folle. Se tenant la gorge avec celle qui lui restait, Elise se dira qu'il en aurait fallu de peu avant qu'elle ne meurt, mais ... elle aurait vraiment entrainé cette ignoble créature avec elle ! De plus, le prêtre d'Erinaë croyait avoir fais une bonne action en les faisant détaler comme des lapins, malheureusement, la jeune femme était furax, surtout après ce qu'il venait de lui annoncer !

- Quoi ! Non mais je rêve ! Rétorquera t-elle en le giflant violemment. Je suis parfaitement en mesure de me battre contre les Vampires, et ce, qu'ils soient ou non en pleine possession de leur moyen ! Je vais te montrer !

Après quoi, alors qu'elle pestait contre le sort de silence qu'on venait de lui envoyer, Elise baissa la tête et vit une inscription la concernant sur le sol ... C'était Elenwë, il l'informait de sa progression et ce qu'il comptait faire. Très bien, ainsi ça lui laissait le temps de débarrasser Astrune de la sinistre existence de ce garnement ! La rage éprouvée lui fournissait davantage de puissance, ainsi donc, ne se préoccupant même plus de Koloko, Elise se mit à courir dans le sens opposé, retournant de ce fait, auprès du Vampire ... Néanmoins, alors qu'elle chargeait à vive allure, le corps tout entier de la jeune prêtresse s'illuminera d'une très puissante lumière jaunâtre, semblable à celle du soleil et avec les mêmes conséquences que cela pouvait engendrer sur ces monstres de la nuit ! Le Vampire ne devrait d'ailleurs avoir aucun mal à la voir venir, puisque vu l'éclat qu'elle générait, il était tout bonnement impossible de la rater ! Malheureusement pour lui, si jamais Elise se rapprochait trop, il serait instantanément désintégré ... C'était à son tour de courir pour sauver sa peau !

[Avertissement : Koloko, merci de bien prendre en compte les dires et actions de chacun, car là encore tu as provoqué l'interaction en bougeant librement, sans prendre en compte les menaces de Kuragari en ce qui concernait de rompre le cou de Elise au moindre geste d'un de vous deux. Je ne vais pas rattraper le coup à chaque fois tout de même. Alors s'il te plait fais attention, merci Exclamation]

~ Il est 22 heures 53 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Jeu 22 Avr - 18:34

Je tenais la jeune elfe par le cou. Je sentais qu'elle allait bientôt succomber, quand tout à coup, elle pensa. Quand soudain, un flash était apparu de je ne savais où, pour me protéger je mis mes mains sur le visage et quand je les avais retiré, il n'y avait plus personne ! Que venait-il de se passer ? Aucune idée ! Je me mettais alors à avancer droit devant moi, sans me soucier de ce qui m'entourait. J'avançais depuis peu, quand je vis une intense lumière venir vers moi. Je devais fuir, mais je n'allais pas le faire. Je n'étais pas comme ça ! Mais il fallait que je réagisse, si je ne voulais pas mourir. Qu'allais-je devoir faire ? Devais-je la laisser passer, fuir ou encore aller droit vers la lumière. Quoique dans ce cas, j'allais sûrement mourir ! Ce que je ne comptais pas faire ! Je ne voulais pas mourir de si tôt ! J'avais encore d'autres choses à faire ! Je décidais donc de me cacher derrière un arbre, même après m'être entraîné aussi longtemps. Elle avait l'avantage, car elle pouvait contrôler la lumière. Avais-je choisis le mauvais ennemi ? Non ! J'aurais dû la tuer, quand j'en avais l'occasion ! Mais je ne l'avais pas fait ! Une chose que j'aurais dû faire, malgré tout, mais bon ... Je n'avais pas le temps de me lamenter, alors je m'étais mis derrière un arbre, en esperant que son pouvoir s'estompe, puis une chose me vint à l'esprit :

*Si je ne l'ai pas provoquée, elle ne m'aurait pas attaquer ! Mais non ! Cette personne déteste notre race, sans exeption ! Mais bon ... Je vais essayer !* Je me souvenais qu'elle avait utilisé la télépathie avec moi ! J'allais donc essayer. **Si tu m'entends, je n'ai plus d'intérêt de t'affronter, alors je vais continuer ma route, sans te combattre, même si je sais que ça ne t'empêchera pas de m'affronter ! Et si s'en est le cas, je me batterais jusqu'au bout, et crois moi, ce ne sera pas moi qui mourra !**
Aprés ces mots, j'attendais de voir ce qui allais se passer.

~ Il est 22 heures 55 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Jeu 22 Avr - 22:54

Les choses se déroulaient de manière assez imprévues et incensées. Entre le vampire qui partait la queue entre les jambes après avoir fais ses menaces et l'autre blonde qui le giflait parce qu'il lui sauvait la vie, c'était tout juste si je prêtre avait envie de les flinguer tous les deux. Mais non. Il était bien trop bête pour ça. Regardant l'enchainement illogique des évéments de loin, Koloko avait préféré rester à l'endroit où la sotte l'avait laissé. Blasé, l'Ombre Blanche s'installa entre les racines fraîches d'un ârbre dégarni et s'emmitouffla dans ses écharpes. Se recroquevillant sur lui même, il se laissa enfin emporter par la fatigue. Qui a dit que ce n'était pas le moment ? jusqu'ici, il n'avait eu que l'unique sentiment que ce n'était pas à lui d'agir. Donc le mieux à faire était justement de ne rien faire. Au pire, la folle violente détruirait un pan de montagne pour prouver son mécontentement. Quoi qu'il en soit, si elle avait besoin de son aide à n'importe quel moment, il vallait mieux qu'elle vienne le voir en personne.
Ses yeux se fermèrent, son esprit s'ouvrit à la nature. Dans ses rêves, une image de lui enchainé dans un cachot sombre le perturbait. Qui était-il dans ce rêve ? Il regarda ses mains. Un fouet et un costume apparement propre. Ses écharpes étaient là, ainsi que sa belle cheveulure. Qui était-il ? Il s'approcha doucement de son autre lui, inquiet, tremblant. Il avait l'air effrayé. Comme l'animal en cage qu'il était après tout. Mais lui, le Koloko beau et fort, savait ce qu'il devait faire ! il devait exécuter les ordres ! Il devait exercer son rôle ! Il fouetta son clône. Trois fois. Cinq fois. Dix fois. Il le fixait dans les yeux. Il pleurait. D'une voix intriguée, il lui posa une question.

-Qui es tu ?

-Je suis toi !


Un sourire dément apparut sur le visage de l'homme enchainé. Il ne pouvait détacher son regard de la bête qui se tenait en face de lui. il avait mal. Il souffrait. Il fronça les sourcils et força ses yeux à se détacher. Lorsqu'il les rouvrit. Un homme pâle lui faisait face. Lorsqu'il voulut se frotter les yeux, il fut retenu par un crissement de chaîne. Paniqué, il regarda le visage de celui qu'il était quelques secondes auparavant. Froid. Distant. Vide. Une véritable carcasse programmée pour exécuter les ordres. Il récidiva se sparoles précédentes sans s'en rendre compte. Les mots lui parurent sauvages et irrattrapables.

-Qui es tu ?

-Je suis toi...


Une douleur attroce lui déchira la tête et le coeur. Plus rien n'existait autour de lui. Tout était douleur et confusion. Tout était larme et lamentations.

-HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!

Seul au creux des racines d'un vieil arbres morts, recroquevillé sur lui même, l'elfe pleurait. Il fallait qu'elle revienne vite.

~ Il est 22 heures 57 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Dim 2 Mai - 16:07


Même le brouillard ne pouvait cacher l'intense lumière que Elise générait avec l'ensemble de son corps ! La jeune prêtresse était véritablement en fureur, et rien ni personne ne semblait pouvoir lui faire entendre raison, de toute façon nul n'essayera ... Le Vampire n'avait cas bien se tenir ! Après tout c'était bien lui qui avait commencé, tout d'abord en les accostant ainsi qu'en démontrant tout de suite ses intentions lorsqu'il était à la frontière du bois mort, alors il était normal qu'elle intervienne ! Mais apparemment cela n'avait pas plu à cette créature de la nuit qui s'était visiblement mit en tête de se venger d'Elise pour son affront ... Malheureusement pour lui, il ne savait pas que cette prêtresse frêle d'apparence, était une experte combattante des Vampires en tout genre ! Ainsi donc, par Erinaë, il allait mourir, et de ce fait ne fera plus de mal à personne ! D'ailleurs, ce dernier s'était bien rendu compte du danger potentiel que représentait la jeune femme en ce moment ... Ce fut pourquoi il rebroussera chemin jusqu'au bois mort, afin d'échapper au courroux de sa poursuivante, mais est ce que cela sera suffisant ? Le doute pouvait largement se permettre de planer ... Car Elise courait toujours, et donnait la nette impression d'aller de plus en plus vite, quant à Koloko, et bien il était resté à l'endroit exact ou elle l'avait planté pour prendre en chasse ce malotru ! De toute façon, elle n'avait guère besoin de lui pour faire ce qu'elle avait à faire !

- Inutile de te cacher Vampire ! Tu ne peux rien contre la colère d'Erinaë ! Disait-elle tout en courant, avec très peu de chance d'être entendue.

Dans quelques secondes elle devrait être sur lui, et là, elle n'aura plus qu'à libérer toute l'énergie solaire qui l'entourait, afin de créer une explosion d'une puissance telle, que le Vampire se désintégrerait à son contact ! Plus que quelques mètres ! Ca y était, elle l'avait vu, il était juste là, droit devant elle, et malheureusement pour lui, l'ombre des arbres ne sera pas suffisante pour l'en protéger ! Cependant, alors qu'elle allait provoquer la détonation, et de ce fait mettre fin à l'existence de son ennemi, un soudain cri retenti au loin derrière elle ! Malgré le vrombissement générer par son énergie, Elise parviendra à identifier la voix de Koloko ... Oh non ! Il était attaqué, ou bien blessé, la jeune prêtresse devra alors vite choisir entre la mort, ou le secourir ... Après tout, c'était à cause d'elle si il était là, et jamais elle ne se le pardonnerait si il lui arrivait malheur ! De plus, si elle libérait sa rage maintenant, elle serait trop faible pour revenir tout de suite auprès de Koloko ... Alors, arrêtant net sa course, Elise fera un volt-face d'une rapidité exemplaire afin de s'en retourner auprès du jeune Elfe ... La peur lui donnait des ailes, mais elle lui fit également oublier sa colère, ainsi donc, toute la lumière qui l'entourait finira par s'éteindre d'elle même, alors qu'elle s'enfonçait dans le brouillard ...

-*Tien bon Koloko, j'arrive !* Se disait-elle afin de se donner davantage de courage.

Fort heureusement, Elise ne mettra pas longtemps à le rejoindre, il était là, recroqueviller dans les racines d'une vieille souche ... Cependant, son empathie ne lui révèlera que de la terreur associée à de l'égarement ... Donc pas de danger, ni de blessure ! Bon sang, il lui avait fais une peur bleue juste pour un cauchemar ? Alors qu'elle allait tuer le Vampire, il a fallu qu'il cri cet idiot ! Décidément, il pouvait vraiment se dire chanceux celui là, néanmoins il n'avait plus qu'à revenir pour qu'elle le finisse une bonne fois pour toute, et cette fois, elle ne le raterait pas ! Maintenant restait à voir de plus près, le souci de Koloko, et Elise n'allait prendre de gants, puisqu'elle était furax d'avoir manqué sa cible par sa faute !

- Mi'yian'it ! Grognait-elle. C'est bon c'est fini ? Tu vas mieux ? Parce que là le Vampire se la coule douce alors que j'étais sur le point d'en finir, pourquoi tu as hurlé comme ça ? Demandera t-elle sur un ton sec.

L'étrange mot Elfique qu'elle avait prononcé en début de Phrase, aucun Elfe ne pourrait le traduire, et pour cause, il avait été inventé par ses soins ! Ainsi, nul ne pouvait savoir quelle injure elle avait pu dire, et ce, même si c'était pas aussi terrible que ça. Mais là il fallait bien avouer qu'il y avait de quoi être en colère ! Cependant, Elise demeurait intentionnée, car elle ne forcera pas Koloko à se relever, elle préférait attendre qu'il lui explique, et après elle aviserait de ce qu'elle ferait ...

~ Il est 22 heures 59 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Sam 8 Mai - 12:28

J'étais donc caché en attendant que la lumière s'estompe. Quand soudain, j'entendis l'elfe crier. Elle disait que ça ne servait à rien de me cacher et que je ne pouvais rien contre la colère d'Erinaë ! Ca d'accord, je le comprenais peut être, mais ... Qui était-ce cette Erinaë ? Mais après quelques minutes de réfléxion, cela m'importait peu au final ... En fait, c'était un cri qui m'avait interpellé ! Peu de temps après, la lumière présente s'estompa. Que se passait-il ? Etait-ce elle qui attaquait quelqu'un ? Son ami était-il en danger ? Bref ... En faisant le bilan, cela aussi m'importait peu ... Je ne voulais pas rester là pour le savoir, de toute façon ! J'étais donc sur le chemin, pour retourner à l'endroit où était Syriona. J'étais plongé dans mes pensées ... C'était qu'un monde de déception pour moi, depuis que j'étais arrivé sur Astrune ! J'avais même failli me faire tuer par MA propre Reine ! De plus, j'avais ces fichues choses que l'autre faiblard avait envoyé sur moi, sans compter ma chance inouïe que j'avais depuis toujours ! La première personne que j'avais attaquée, était spécialisée dans le combat, contre les vampires ! C'était bien ma veine ! Je me posais la question, suivante également : je me demandais si j'allais tomber de retour sur les deux hybrides, en retournant sur mes pas, pour ensuite parler de mes projets à Syriona, en ce qui concernait la soeur de Pheare.

Une fois que j'étais arrivé à la frontière entre les bois mort et la Forêt Elfique, je vis des traces de sang. Je sentais l'odeur de la jeune hybride. Quelques mètres plus loin, je voyais un piège à loup. Il avait apparamment déjà servi ! Je l'avais remarqué, en voyant le sang dessus, bien que je n'arrivais pas trop à savoir à qui il appartenait ! Soudainement, je fus surpris ! C'était le sang de la Reine. Allez savoir comment j'avais pu le deviner ... Certainement parce que ce sang avait la même odeur que celui de ma Reine, Syriona ! Et je savais le reconnaitre ! Chacun avait sa propre odeur. Au début, je pensais au sang de l'hybride, mais ce n'était pas le sien ... Mais, vraiment surpris par cette découverte, je me demandais comment la Reine avait pu tomber dans ce piège, aussi ridicule ! Je m'étais d'ailleurs mis en tête de le lui demander, en arrivant jusqu'à elle. Je suivais donc la trainée de sang ... Qu'allais-je bien pouvoir trouver, au bout ? Il était temps de le savoir !

[OUT : La frontière entre les bois morts et la forêt Elfique ... Arrow ]

Heure de départ ...
~ Il est 23 heures 00 ! ~

Heure d'arrivée ...
~ Il est 23 heures 11 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Mar 11 Mai - 12:08

Comme tout le monde aurait pu s'attendre après ce qu'il s'était passé, Elise rappliqua au triple galop, apparemment assez inquiète. Mais Koloko n'est pas tout le monde, et bien loin de là même. Lorsqu'il remarqua la blonde, son coeur manqua un battement.
Pas elle. Non, il ne fallait pas qu'elle vienne à ce moment là ! Si ! Il le fallait ! Il partirait comme ça... Il le laisserait tranquille. Mais si elle essayait d'en savoir plus ? Non, elle n'en saurait rien. Comment faire pour le cacher à présent ? Il faut détourner son attention ! Impossible ! Les larmes sur son visage sont trop visible ! Sans vouloir parler des tremblements bien sûr... Laisse le sortir ! Non, il ne faut pas ! Si, laisse le gérer la situation, il n'a pas envie qu'elle sache non plus ! Mais il risque encore de lui faire mal ? Il va encore lui faire des choses blessantes... Non, pas cette fois... Il va le sauver ! Non ! Jamais il ne le sauvera ! Il est là pour le tuer ? Qui ? Lui ! Lui ? Impossible... Si, il le sais ! Il le vois faire... N'importe quoi...

-Non... Il ne faut pas... Va t'en... Va t'en !

Dans son débat intérieur, Koloko ne remarqua pas qu'il avait prononcé cette phrase à voix haute. Lorsqu'il se releva, quelques secondes plus tard, il ne parvenait pas à masquer ses tremblements. Il avait à peine écouter les injures que l'elfe avait lancé à son égard. Vampire ? Quel vampire ? C'était le dernier de ses soucis ! Il fallait qu'il rattrape ses erreurs afin de pouvoir noyer le cachalot. Les larmes coulant encore sur ses joues, il tenta de durcir son expression. Il y parvint assez bien, et c'est avec une voix pleine d'assurance et un physique de détraqué qu'il s'adressa à la chasseuse.

-Il y avait... Un... Une racine. C'est méchant les racines sauvages tu sais ? Mais en potage, accompagné de noisettes et de marrons, c'est délicieux pour les repas automnaux... ... ... Bon, alors, on va retrouver les deux autres ? Le vampire doit déjà être loin.

Oui, il avait quand même fait encore une bonne action. Son intervention devait être un message d'Erinaë pour sauver le vampire. Il pouvait être serein, il n'avait pas failli à son rôle. Mais combien de personnes allait-il pouvoir encore sauver ? Autant que la déesse le voudra. Il n'était là que pour elle après tout.
Et en plus, son mal avait été caché. Pour combien de temps ? Combien de temps pourrait-il le garder prisonier avant qu'il ne prenne le dessus ? Ca serait tragique. A chaque intervention qu'il faisait, il le tuait un peu plus... Il était lui, c'est tout ce qu'il savait. Il fallait qu'il tienne.

~ Il est 23 heures 02 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Mar 18 Mai - 21:47


Furax mais inquiète, Elise patientera quelques instants afin que Koloko recouvre ses esprits ... Étonnée que son empathie ne lui révèle rien d'anormal, la jeune prêtresse préférera tout de même pré-charger un sort, de façon à pouvoir le libérer efficacement en cas de danger imminent ! Sur le coup Elise crut à un maléfice Drow, chose qui pourrait effectivement faire délirer le pauvre Koloko ... Malheureusement ce scénario ne tenait pas debout, car d'une part les sortilèges du genre agissaient sur la durée ... Or là, le prêtre d'Erinaë donnait plus l'impression d'être hystérique ! Mais qu'est ce qui avait pu provoquer son état ? Elise regardera plusieurs fois tout autour d'elle, alors que Koloko se relevait enfin ... Ce fichu brouillard l'empêchait de discerner quoi que ce soit, c'était vraiment très frustrant ! Puis, alors que le prêtre parvenait à se remettre de sa folie ... Elise crut apercevoir une forme sur sa droite, Non .. sur sa gauche ! Non NON ! ça devait être derrière ! Même le brouillard devenait un agresseur. Heureusement, la jeune prêtresse finira par rapidement se rendre compte qu'elle était en pleine psychose ... Comme quoi ça pouvait être contagieux ! Koloko n'était pas étranger à ses impressions, c'était lui qui venait de lui flanquer une trouille bleue ! Mais Elise n'avait encore rien vu ... Et pour cause, le prêtre d'Erinaë venait de prendre la parole, et ... à la suite de cela, le sang de la jeune prêtresse ne put que se mettre à bouillonner dans chaque parcelle de son corps !

- Heu ... HEIIIIN ! Non non attend ! Tu ... tu plaisantes j'espère ?

Le visage d'Elise s'empourprait au fur et à mesure que les secondes défilaient ... Là ça n'allait vraiment pas ! Comment avait-il pu lui faire ça, sans compter le fait qu'il semblait se moquer ouvertement d'elle ! Pourquoi avoir hurlé de cette manière ? La jeune prêtresse s'en voulait déjà de l'avoir emmené avec elle, mais ... sans lui elle serait morte aussi ... L'un dans l'autre ils se complétaient, mais étaient-ils compatibles pour autant ? Elise n'était pas femme à se poser ce genre de question, de toute façon quoi qu'il pouvait faire, il restait un représentant de la grande Déesse Elfique, tout comme elle ... Alors ils se devaient mutuellement le respect ... Et pourtant ... La jeune prêtresse ne put retenir sa main plus longtemps, elle qui était maintenant envahie de fourmis désireuses de lui claquer la face !

- Espèce D'IMBÉCILE ! S'écriera t-elle avant de lui en envoyer une deuxième. NE ME REFAIS PLUS JAMAIS CA ! Et la prochaine fois que je me lancerai aux trousses d'un Vampire, tu viendras avec moi !

La voix d'Elise était si forte que le brouillard lui même semblait se reculer ... Mais en réalité, elle ne détestait pas Koloko, loin de là, c'était juste son immense inquiétude qui venait d'exploser ! Et maintenant qu'elle l'avait giflé à deux reprises, elle allait mieux ... Il fallait dire que pour la première fois qu'elle sortait de sa forêt natale, elle était servie ! Le prêtre d'Erinaë allait sans doute lui en faire voir d'autres du genre, mais si cela venait à se réaliser, lui aussi allait devoir supporter la fougue rarissime de son accompagnatrice ! D'ailleurs, comme il avait l'air mieux tout à coup, la pause n'avait donc plus lieu d'être ! S'emparant de la main de Koloko, Elise se mettra soudainement à courir tout en l'entrainant avec elle ... Cela allait finir de l'apaiser, et en même temps ils éloignaient le danger ...

- Si tes jambes sont aussi vigoureuses que ta bêtise, on ira loin ! Ajoutera t-elle avec un petit sourire qui n'avait rien de moqueur.

~ Il est 23 heures 04 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Dim 30 Mai - 17:20

Le prêtre d'Erinaë venait de se prendre deux bonnes grosses claques dans la tête. La réaction d'Elise était certes compréhensible et naturelle, mais le prêtre ne put s'empêcher de hausser un sourcil de surprise. Surprise ? Ou peut être était i surpris de n'avoir que ça ? Nul ne le sait. En tout cas, lui qui espérait qu'elle parte folle de rage en le laissant planté là, il s'était mis le doigt dans l'oeil. En plus d'être violnte, la blonde était plus collante qu'une vieille connaissance vampiresque qui avait depuis quelque peu déserté. Lorsqu'elle s'empara de sa main pour le trainer de force dans la forêt, l'ombre banche montrait autant d'entousiasme qu'une poule condamnée à aller se faire saigner. C'est lorsqu'il répondit à la demoiselle qu'il se surprit le plus. depuis quand il parlait aux gens ? Non... Depuis quand il tenait une discussion avec des gens ? En temps normal, les gens lui parlent, le tappent, et il repart tranquillement en se disant qu'après tout, ça reste des gens. Mais là, c'est comme si l'elfe miniature cherchait véritablement à tisser des liens avec lui... Tisser des liens... Courrir...

-Vous pensez qu'on peut courir vite si on tisse soi-même ses chaussures ? Moi j'ai des sandales de marchand. Je les ai récupérées sur un jeune homme qui vendait des tissus sur une drôle de charette. Je le suivais déjà depuis quelques jours parce qu'Erinaë m'avait dit qu'il fallait le faire ! Et un par une journée plutôt couverte, il est mort.

Il courrait tout en racontant son histoire. Il avait l'habitude de ce genre de "croisière" improvisée en forêt. Après tout, ce n'était pas comme s'il était un guérisseur itinérant qui avait passé plus que la moitié de sa vie à fuire en courant partout et nul part ! Toujours était-il qu'il avait envie de parler. Bizarre.

-En fait, ça n'était pas vraiment ma faute. C'était une journée attroce où le brouillard bloquait toute vision. Et comme je n'ai pas les talents de la grande erinaë, je n'ai pu empêcher le malheur de se produire... Lorsque j'ai bondi auprès du marchand, il était étalé sur le sol, mort. Il avait juste une flêche dans le dos, ni plus ni moins. Mais bon, ça a suffi pour le tuer ! Comme il n'avait plus besoin de ses sandales, je les ai prises, et je suis partit avec sa charette pour revendre ses produits. Ca m'a permi de manger pendant plus de huit lunes ! Enfin... Ca m'aurait permis, si j'avais pas perdu la moitié de la somme un matin en me réveillant ! L'argent attire les charognards vous savez, c'est pour ça que je dors dans les broussailles ou les endroits inconfortables : les gens ne viennent jamais par là.

Il s'était tu. Il ne savait même plus où ils allaient, ce qu'il se passait, et ce qu'ilfaisait. Il était avec le marchant, en train de l'enterrer une seconde fois, lui apportant les honneurs de la déesse et une mèche de cheveux en sacrifice de sa propre incompétance. Une mèche de cheveux ? Non... Il ne pouvait y avoir que ça... Il avait forcément fait autre chose... mais qu'avait-il bien pu faire ? A cette époque, il avait tout juste de quoi se vêtir. Puis la transition partit aussi rapidement qu'elle était venue, comme un rêve éphémère qui n'occupait désormais plus ses pensées. Il avait tout de même avancé depuis cette époque...

-Effectivement... Pour être arrivé jusque là, je dois être sacrément bête... Mais si tu consommes toutes tes forces à me tapper dessus, tu risques de t'épuiser avant moi. Ma bétise, contrairement à ta rage, est inépuisable...

Il laissa un blanc, comme pour laisser la demoiselle disserter sur un sujet qui ne demandait pas réflexion. Il voulait juste qu'il y ait une pause car ça faisait plus "mystique", bien plus digne du grand guérisseur qu'il était ! Au bout d'un moment, il pensa tout de même à la personne qu'était son accompagnatrice : une fille. Et apparemment, elle avait déjà pas mal courru lorsqu'elle avait été avec l'autre elfe qu'ils devaient rejoindre. Levant un sourcil, il risqua un regard inquiet sur elle.

-Tu as soif ?

~ Il est 23 heures 09 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   Mer 16 Juin - 5:33


Elle l'avait giflé si fort, que sa main lui picotait encore ... Elise c'était fait un sang d'encre pour lui, et au final, c'était pour rien du tout ! Il était évident qu'elle n'était pas prête d'oublier cet épisode ... Ainsi donc, elle préférera courir afin de se persuader que ce n'était pas réel, qu'il ne s'était rien passé et qu'elle avait juste eu saute d'humeur suite à son début de voyage plutôt mouvementé ... Koloko n'avait pas demandé à être embarqué dans cette aventure, Elise n'avait alors aucun droit de le traiter de cette manière, et ce, quelque soit ses bêtises ! C'était pourquoi elle songeait déjà à comment se faire pardonner ... L'étendue volcanique se rapprochait inexorablement, donc elle pouvait oublier l'idée de lui rapporter des fleurs ... Que faire alors ? Le jeune prêtre répondra pour elle, puisqu'il se mit tout à coup à lui parler ... À ben non, elle n'avait pas rêvé, Koloko ne venait pas d'Astrune ... Honnêtement, vous en connaissez beaucoup des Elfes qui vous parleront de sandales juste après s'être fait baffés, et ce, tout en galopant pour tenter d'échapper à la mort ? Non ? Et bien il en allait de même pour Elise qui n'en revenait tout simplement pas ! Mais quelque part ce n'était pas un mal, étant donné qu'elle apprenait à le connaitre par le biais de son histoire ... De plus, s'en était presque mignon, il se justifiait et détaillait afin de ne pas passer pour un méchant; mais jamais la jeune prêtresse ne l'aurait pris pour ce qu'il n'était pas !

Elise tentait tant bien que mal d'étouffer son souffle afin de ne pas déranger Koloko dans son récit ... Ce n'était pas simple, surtout après avoir usé d'énergie contre ce Vampire, sans oublier ses courses précédentes. Cependant, la suite fera sourire la jeune prêtresse, consommer toutes ses forces à lui taper dessus ... Non mais quand même, ce n'était pas un bourreau ! D'ailleurs il pourra même se dire plus tard "Ce qui me frappait le plus chez Elise, c'était ses mains ...", et rien d'autre ! D'accord elle avait été impulsive sur le coup, mais de là à croire que c'était son genre de cogner comme il semblait le dire, ça faisait peur ... La jeune prêtresse était trop épuisée pour pouvoir répondre à Koloko oralement, alors, elle se contentera de lui esquisser un charmant sourire tout gêné ... Et pour cause, elle regrettait son geste, ce n'était pas dans sa nature d'administrer des claques à tout va, loin de là, sauf si bien sûr elle tenait réellement à la personne en question, et qu'elle avait eu peur pour elle ... Bien sûr, on était en droit de se dire qu'elle ne connaissait Koloko que depuis trop peu de temps pour être en mesure de lui louer un tel attachement, et pourtant ... La première fois qu'elle le rencontra, alors que Assia venait de faire son entrée, il y eut comme un déclic en elle, de plus, il avait besoin d'aide, voir même ... d'elle.

- Aaaaaaaaahhhhh .... attend ... je peux plus ... Fera t-elle entre deux essoufflements de buffle. Attend ... que je ... reprenne ... une bonne inspiration .... Ce fut d'ailleurs à cet instant que Koloko s'osera à lui demander si elle avait soif. Heuu ... je ... oui ...

Ca y était, Elise venait de rougir ... Car en plus de l'avoir malmené, ce dernier voulait prendre soin d'elle ... Elle ne méritait pas sa compagnie ! Mais elle ne comptait pas non plus le laisser, à part si elle mourrait, ou si il trouvait mieux ... Malheureusement, avec tout ça la jeune prêtresse en avait presque oublié sa mission ... Ou plutôt ... substituer. Koloko avait désormais une importance supérieure au peuple Elfique dans l'esprit de la jeune femme ... Mais tôt ou tard, Elise se fera rappeler à l'ordre par Elenwë, cela ne faisait aucun doute ...

- Pardonne moi ... Koloko ... je n'avais pas le droit .. de te gifler ... Mais ... quand je suis inquiète et que tout s'arrange par la suite, je me laisse bien souvent envahir par mes émotions ... et ... et je ne me contrôle plus .... Excuse moi ....

Malgré son épuisement, Elise se rapprochera de ce dernier avant de l'étreindre doucement ... Elle n'avait pas trouver autre chose pour appuyer ses excuses que de lui faire un câlin ... Comme quoi, elle pouvait être aussi douce que brutale. Cependant, une très vilaine odeur viendra tout à coup leur rappeler où ils étaient, autrement dit, à quelques centaines de mètres de l'étendue volcanique ... Et pour cause, la puanteur du souffre en parfumait déjà la surface leur peau et vêtements ....

[OUT : L'étendue Volcanique ... Arrow]

~ Il est 23 heures 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour au Terre Désolée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au Terre Désolée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: