AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Chamboulée apres révélations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Chamboulée apres révélations   Jeu 17 Sep - 18:25

[OUT j'arrive des bois]


Je n'eus pas le temps de dire un mot ni même de respirer que je disparus de la clairière en une multitude de paillettes bleutées, et Je me retrouvais dans ma maison aux collines d'Umar exactement la ou tout avait commencé. Avec moi ce rêve datant de quatre jours ainsi que ce que je venais d'apprendre. rien d'autre. Aucun souvenir de ce que j'avais fait entre temps. j'en viens a me demander si ce n'était pas un second rêve cette discussion. pourtant là j'étais debout et en général on ne se réveille pas debout. Si cela se trouve j'étais vraiment allé la bas. je me mis a regarder mes mains. mais oui! mes fleurs je me rappelais des fleurs et je devais bien les avoir ramasser quelque part...donc j'avais voyagé, mais impossible de voir pointer le moindre souvenir. Rien.

J'étais seule avec mes réponses et les enigmes de cette étranges femme. Plus qu'étrange d'ailleurs...je ne savais pas pourquoi elle m'avait guidée, ni même pourquoi donner des indices sans tout révéler mais au moins j'avais appris quelque chose et c'était important surtout pour ma maturité si l'on peut dire, en effet je ne pourrais jamais résoudre les grandes choses mais juste faire a ma mesure et aussi Je dois apprendre a devenir disons...adulte et a prendre mon destin en main. l'image de la reine des elfes pleurant me revint a l'esprit avec fougue et j'eu du mal a ne pas verser une larme.
Mais j'allais faire une rencontre et je devais trouver un lieu qui m'apporterait des réponses...c'était déja plus compliqué. par contre j'avais décidé depuis que je l'avais vu a me rendre chez les elfes. c'était une de mes plus grande peur.

*Mais elle m'a bien dit que je devais les surmonter apres tout, et aller au dela de tout cela pour moi mais aussi pour tous les impures pour que un jour nous soyons reconnus...le bonheur plus besoin de se cacher...*

C'était presque Idyllique. Je regardais une nouvelle fois mes fleurs et me dit que bizarrement chacune était associé ou allait bien a un enfant du village...j'avais du beaucoup réfléchir en les ramassant...A présent que je venais de les remettre en état, je ferais mieux de sortir pour retrouver leurs futurs propriétaires, de plus rester a réfléchir ne m'apporterait rien pour le moment, le tout était dans ma tête ne restait plus qu'à l'appliquer. Une parole de la femme me revint a l'esprit...les enfants m'aimaient...c'était magique ces trois mots. être aimé de quelqu'un. Mon coeur en a repris une bonne dose de baume. Je sortis de ma maison située au bout de la rue principale. le sourire aux lèvres et la capuche sur mon cou je filais jusque ce bou de terre ou les enfants avaient l'habitude de jouer. Ils n'étaient là. Je cherchais un moment l'explication et regarda le ciel. Comme j'étais bête! il était tot, et les enfants devaient encore dormir, sauf Myra surement. Je décidais alors de placer les fleurs devant chez eux. Une petite voix m'interrompit.

-Dis tu étais ou? on t'a attendu pour jouer à fouille les fourrés et pas moyen de te trouver.

-Je suis désolée Myra j'étais...loin mais je vous ai ramené des fleurs regarde et puis...tu ne devrais pas te lever si tôt

j'avais un sourire rayonnant et la miss regardait mes fleurs magiques les yeux sidérés,elle n'en avait jamais vu de pareilles puisque j'y avais ajouté ma touche personnelle et ces fleurs étaient plus grandes que toutes autres, mais surtout les enfants pourraient les garder a vie maintenant que je les avais traitées. Je regardais la petite fille devant moi. Je pris une fleur, Une Anémone que je tendis a Myra, l'anémone signifiait la persévérance et la couleur la joie...comme la petite. Puis je l'invitais a faire le tour des maisons avec moi. Ensemble nous déposames un bleuet pour Ryac jeune timide de la bande, un bouton d'Or pour Lymia rayonnante,...les 9 enfants eurent leur fleur et moi nul doute que plus tard j'aurais droit a une quantité de calins et de bisous phénoménale..Myra courut montrer a papa et maman son cadeau, puis revint jouer, Myra m'annonçant toute contente que maintenant ils allaient pouvoir jouer a fouille les fourrés.

-Tu sais on devrait attendre les autres ce n'est pas très amusant a deux, rentre un moment et on se revoit apres.

Elle sourit et hocha la tête apres avoir réfléchit quelques instants. Je le vis disparaitre chez elle. Mais je restais dehors, j'étais bien la a réfléchir, je pensais au grand voyage qui m'attendait tout de même et serrait les poings Je serais forte.Je le devais bien a cette jeune femme. c'est alors que tout a mes réflexions je ressentis une présence, mon empathie m'indiqua que la personne n'était pas en danger ni malheureuse non mais puissante par contre. Je regardais un peu de tous les cotés avec curiausité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   Sam 19 Sep - 0:09

Cette discussion lui parut longue et courte à la fois. La jeune fille lui avait posée les questions dont elle désirait une réponse rapidement, et, de la manière la plus posée qu’il soit. Sur son père qui avait assassiné sa mère, pour une raison qui lui était encore inconnue. Mais cela, si elle le trouvait, maintenant qu’elle savait que ce bon à rien vivait encore, elle pourrait le lui demander directement. Mais ce qui la préoccupait le plus… C’était ce qu’il se soit transformé en vampire. Sa la mettait folle de rage, rien que d’y penser. D’ailleurs, elle n’avait même pas eu le temps de rouvrir la bouche que l’Oracle la renvoya là d’où elle venait, soit la colline d’Umar, dans une petite explosion d’étincelles. Tous ses souvenirs de ces quatre jours disparurent subitement. Elle ne se souvenait que de ce qui s’était passé avant et durant la conversation avec la femme. Maintenant qu’elle avait eu les réponses à ses questions, il ne restait qu’à vérifier cela. Voir si cette femme avait bien été celle qu’elle prétendait être et non une grande blagueuse intergalactique qui s’amusait à fourré des visions onirique farceuses dans les rêves des gens. Mais bon, elle été parue très sérieuse et ne semblait pas être en train de faire une blague. Du moins, pas à Rita et il en serait de même pour les autres personnes qu’elle avait vu dans les plaines. Encore était-il qu’ils y étaient convoqués eux aussi. Elle n’en savait strictement rien et préférait même pas le savoir. Donc, pour en revenir à là où on en était, la petite magicienne disparut de la clairière dans une explosion de petites étincelles et revint à la colline d’Umar. Pieds à terre, elle perdit l’équilibre, tituba et se fracassa la figure en avant, réussissant à temps à se rattraper avec ses mais pour amortir la chute. Un léger vertige l’assaillait et une petite nausée due aux dernières nouvelles apprises. Non, pas de la peur ni du dégoût. Mais de la haine. Oui, une haine extrêmement grande qui ne ressortait que quelques fois dans sa misérable vie d’une centaine d’année qui, au final, ne représentait pas autant que cela aux yeux de la demie-elfe.

Se relevant lentement, Rita se mit à genoux et posa sa main droite sur son front avant d’observer les alentours. Il était encore très matinal et elle sentait qu’il faisait toujours aussi frais dans cette forêt où elle était venue chercher une sorcière dotée d’une puissante magie. Ah oui, d’ailleurs, l’Oracle lui avait cité des lieux où elle pourrait assouvir sa soif de savoir sur la magie, actuelle ou ancienne, de façon à ce qu’elle doive deviner les lieux. Pas très cool après tout. Mais pour un esprit comme le siens, sa n’allait pas être la mer à boire, si ? Non, sûrement pas. Rita allait trouver ces foutus lieux en un rien de temps. Mais pour le moment, ce n’était pas l’objectif primaire. Elle devait se mettre à la recherche du ventre de la montagne pour sortir la sorcière Umar de son trou. Et seulement après, suivant la réaction de cette dernière, elle improvisera pour faire tourner la balance de ce côté. Bon, aller, finit de réfléchir ou de fixer un point invisible sans rien faire ! Il était temps pour la magicienne de se mettre en marche ! Enfin, en le disant de façon à ce que sa fasse pas trop militaire, ‘Kay ?

*Tout d’abord, allons au village pour trouver une personne qui pourrait me renseigner sur cette Umar…*

Traversant une bonne partie de la forêt, elle sentait bien qu’elle se rapprochait d’une source d’activité. Mais n’était-il pas trop tôt pour laisser des gamins jouer dehors, surtout dans un lieu pareil ? Si, sa l’était et Rita était prête à prendre les adultes à partie et de leur envoyer une belle raclée en pleine figure. Et si la sorcière arrivait ? Au revoir les bambins et bonjour les cris et les pleures. Rita ne voulait pas avoir affaire à ces situations et, quand sa arrivait, elle faisait le nécessaire pour s’éclipser rapidement. Cependant, là, actuellement, elle était restée en lisière de forêt pour observer le village. Elle voulait être sûre de ne pas rencontrer le moindre problème avant d'entrer dans ce village, si tôt le matin. N'e constantant aucune activité, elle commençait à se poser des questions. Rita devait-elle donc éviter le village et continuer sa route ou aller voir ce qu’il en résultait de l’impure qu'elle venait de repérer ? Après tout, rien ne lui coûtait de l’approcher et lui poser la question. Soit elle lui répondrait un non ferme et nette, soit elle lui demanderait pourquoi elle tentait d’obtenir une telle information ou elle la traiterait de folle de la chercher, cette sorcière. Bora… Rita soupira en haussant les épaules avant de se décider à pénétrer dans le village.

Bien évidemment, des regards interrogateurs se tournèrent sur elle. Tout le monde pouvait se méfier de la jeune fille, étrangère dans ce village, pouvant même être une nouvelle tueuse en série, qui sait ? Quelques personnes, tapies derrières les rideaux de leur fenêtre, fixèrent la magiecienne en silence tandis que cette dernière s’approchait rapidement de l’elfe, balayant les alentours de son regard vérons avant de se stopper à ses côtés, croisant les bras, ne lui portant aucuns regards.

- Je vais être brève... Pourrais-tu m’indiquer où se trouve le ventre de la montagne, soit une espèce de grotte ?

Le silence s’installa et Rita commençait déjà à s’impatienter. Elle voulait que l’elfe fasse vite et lui dise précisément où aller. Et surtout, qu’elle ne cherche pas à engager la conversation avec elle au risque de se prendre le vent du siècle dans la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   Dim 20 Sep - 17:46

Je ne la voyait pas, cette personne mais je sentais toutes ses émotions, inquiétudes, hésitation, légere angoisse et puis résignation. Je tourna la tête dans la direction que je pensais la plus fiable pour voir arriver quelqu'un, et finalement cela bougea dans les fourrés un peu plus a droite, je n'avais pas eu tord donc, pas tres loin de l'bojectif. Et c'est une jeune femme qui déboula comme ça, un peu austere au premier regard, de loin, et une étrangere au village, surement en voyage. Elle avançait fermement vers l'impure que j'étais...ah forcément a cette heure j' étais seule dehors donc si elle avait besoin d'une information ce serait pret de moi qu'elle viendrait la prendre. cela dit, aux fenêtres on voyait quelques personnes s'approcher...Bien...je regarda Myra que je vit par une fenetre et lui sourit lui indiquant que tout allait bien.Puis Je détrouna la tête vers la jeune femme qui arrivait. Une humaine certainement a voir son allure, et déterminée mais aussi pressée. Pas moi. je la détailla un peu comme une impression de déja vu qui reparti aussi vite qu'elle était arrivée.

*Bizarre, ses yeux sont magnifiques...hum...elle ne semble pas perdue alors que veut elle?*

J'allais le savoir de toute façon car l'étrangere se planta devant moi ou a coté selon l'angle d'obersavtion et sans même croiser mon regard, déblata sa question. Quel manque de politesse! bien j'étais une impure et alors? J'avais droit au respect tout de même, surtout vu la question posée ça ne me mettait pas de bonne humeur. je soupirais et me levais. Je planta mon regard dans celui de la jeune femme et qu'elle ne cherche pas a l'éviter ou alors j'allais m'énerver et mes mots sortirent les uns apres les autres assez appuyés.

-Bonjour, et ensuite je ne sais pas l'exact endroit de ce refuge sinon la personne qui s'y trouve serait déja morte.

Voila elle avait voulu du bref, je venais de lui donner du bref. En effet j'avais souvent parcouru la forêt maudite, ainsi que la montagne et je n'avais jamais cherché la caverne, pourtant... cen'ai pas l'envie qui me manquait, mais l'expérience et connaissant l'histoire de la sorciere il fallait etre puissant. Je devrais peut etre rajouter quelque chose pour l'étrangere ou plutot quelques petites informations histoire qu'elle ne meurt pas avant même d'avoir trouvé la sorcière. Quoi qu'elle veuille faire avec! bien que cela m'intriguait....pouvait on devenir amie avec un monstre? ou bien la cherchait elle pour la tuer? Je devais dabord finir de resneigner la jeune femme.

Cependant il vous faut y aller de jour, car la sorciere est maitre de la nuit, et prenez garde aux plantes...mais si vous me disiez ce que vous comptez faire d'elle...ça ne vous coute pas grand chose.

J'étais sérieuse mais on ne peut plus calme, pas d'agressivité pas de joie rien. Une impassibilité sans faille ce qui était rare mais ce qui pointait en dessous était la curiosité, je haissais cette sorciere, voulait sa mort et si quelqu'un la voulait aussi je ne la laisserait pas y aller seule! mais si c'était pou autre chose...je ne sai spas comment je réagirais, je ne l'imagine même pas c'est tellement contre nature de s'allier avec un monstre pareil. Mes yeux pétillaient et la jeune femme pouvait s'en rendre compte. cependant déja si elle ne parlait pas correctement j'allais finir par la faire sortir ou m'énerver. Je n'aime pas le manque de respect mais apperemment elle nedoit pas connaître. mes yeux émeraude la scrutait ne quittant pas les siens.

Je me rappelais les paroles de l'oracle. la rencontre c'était elle? j'espérais que non car je doutais de trouver des réponses ou de l'aide avec cette jeune femme mais je me trompais peut etre. Et puis j'avais un voyage a accomplir. Voyage que je pouvais remettre mais pas trop, mon coeur se déchirais a revoir l'image de la reine pleurant. Je ne résistais pas a la tendresse. Un moment dans mes pensées, j'avais baisser la tête, je la releva attendant une réponse de la part de l'étrangere au village. je savais beaucoup d' yeux postés sur nous mais aucune oreille du moins pas du village. Nous parlions trop bas pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   Lun 21 Sep - 1:08

Le silence devenait pesant à force d’attendre la réponse de l’autre personne à ses côtés. Ses deux yeux étaient toujours en train d’analyser les environs pour être sûr qu’il n’y avait rien de dangereux pour elle. Et aussi, pour ne pas l’oublier, par espoir de trouver l’autre sorcière flâner dans le coin. Après tout, elle aurait bien pu attaquer le village non ? On ne sait jamais ce qui peut arriver, et encore moins en ce qui concerne notre propre sort. L’Oracle avait beau avoir pris de son temps pour répondre aux diverses questions de Rita. Mais, malgré tout, son avenir restait flou et sa ne l’aidait pas plus. Evidemment, le mystère sur la vie de son père avait été élucidé. Donc, elle pouvait laisser la place à d’autres questions sans réponse sans plus tarder. Et tout d’abord, sur le sort de cette sorcière connue sous le même nom que cette colline, soit Umar. Qui était-elle réellement ? Sa puissance magique dépassait-elle à ce point l’entendement, à ce qu’elle avait cru entendre ? C’est pour cela qu’elle était venue jusqu’ici, Rita, pour en être sûre et, ensuite, improviser à nouveau. On pouvait alors dire qu’elle était la magicienne et génie de l’improvisation, non ? Et encore, fallait-il la voir à l’œuvre ! Encore plus imprévisible ! Cette entité n’avait cas bien se tenir en sa présence et tout ira à merveille. Cependant, en pleine réflexion, l’elfe venait de se lever pour se braquer devant la sorcière et planter son regard dans le sien. Cette dernière ne l’évita pas et fit de même, tout aussi intensément, pour lui montrer que, malgré qu’elle ait un caractère trop trempée pour être polie avec les autres, qu’elle ne lui manquait aucun respect. Et surtout, pour pas que celle-ci se méprenne en croyant que c’était à cause de son statut d’impure. D’un ton de voix qui démontrait bien qu’elle n’était pas loin de la sortir du village par les oreilles, pour faire à Rita des paires d’oreilles disproportionnées comme les siennes, l’elfe lui déclara que, si elle le savait, du moins, c’est que sous-entendais Rita, la personne qui s’y trouvait ne serait déjà plus de ce monde. Le regard toujours planté dans les yeux émeraude de cette dernière, la magicienne laissa un sourire apparaître sur ses lèvres.

- Hm… *soupir* Sa ne m’avance pas plus…

Les bras croisés, sa main droite tapotant légèrement son bras gauche, la demie-elfe restait plantée devant elle, totalement immobile avant de fermer les yeux et tourner la tête, en direction du pic de la montagne. Les rouvrant son œil à la couleur vermillons, elle scruta ce même tas de roche avant de le refermer et passer sa main droite dans ses cheveux. Soupirant une seconde fois avant que l’elfe ne reprenne la parole. Son attention se tournant à nouveau sur celle-ci. Y allez de jours, donc ? Bah… C’était le début de la journée, autant s’y mettre tout de suite, non ? Et maître de la nuit ? C’est une blague, n’est-ce pas ? Un regard de désespérée, elle dévisagea Emy avant de détourner le regard et enchaîner.

- Maître de la nuit… Dis-tu ?

Mettant fin à la discussion, ou presque, la magicienne fit un signe de la main à l’elfe pour lui remercier de ces indications qui ne l’aiderait pas à la trouver, mais au moins à la cerner dans ces pouvoirs. Ainsi, elle était forte de nuit mais une vrai plaie de jour ? Ohla… Il ne faut non plus pas la jauger ainsi. La sous-estimé serait probablement une véritable erreur de sa part. Et donc, jetant un dernier regard à Emy, elle s’empressa de reprendre sa marche. Un pas, deux pas et… elle s’arrêta à nouveau, restant de dos à l’elfe, ayant presque oublié de répondre à sa question sur ses intentions envers Umar. Levant sa main gauche, celle-ci allant remettre correctement ses espèces de lunette sur sa tête, la magicienne pris la parole, d’un ton de voix toujours aussi indifférent. Pour elle, la réponse était évidente.

- L’éliminer, pardi ! Tu croyais que j’allais faire quoi ? L’inviter à une Happy Party pour le compte du Druide du coin ? Dira-t-elle en se retournant face à l’elfe, croisant les bras, se penchant légèrement en avant, un regard un peu sévère. Je pense qu’elle a suffisamment perturbé la conscience de ce village et il serait bon de l’envoyer rejoindre les autres entités, tu n’es pas de mon avis ?

Sur ces mots, Rita fixa l’elfe quelques secondes avant de se redresser, constatant encore quelques personnes curieuses derrière leur fenêtre, qui observaient la discussion silencieuse avant que la magicienne ne se décide à reculer de quelques pas et tourner le dos à l’impure. Un signe de la main pour la saluer.

- Aller ! J’ai un chat à fouetter, moi. Tâches de rester vigilante et, au cas où, mettre le village hors de danger. ‘Kay ? Je ne sais pas comment l’ancienne pourrait réagir.

C’est alors qu’elle laissa ses pas la guider dans la forêt, jetant une fois un regard derrière elle pour être sûre que personne ne la suivrai ou, encore, qu’elle n’affichait pas une expression d’ahurie complètement sourde et qui n’aurait pas capté ses paroles. Voyant qu’aucune des deux possibilités étaient là, Rita soupira et continua son avancée…

*Bon… Je n’ai pas tellement avancé depuis. Mais une chose est sûre, si j’en crois l’elfe, elle est maître de la nuit et faible au jour. Sa ne serait donc pas facile de la trouver... Il faudra donc que je la tire de son antre et je sais déjà comment m’y prendre…*

Un sourire satisfait s’esquissa sur ses lèvres et Rita avançait d’un pas sûr et déterminé. Bien qu’elle ignorait probablement la véritable puissance d’Umar, elle ne craignait pas cette dernière car, au fond, elle s’en sortait toujours, de n’importe quelles situations. Ce n’était pas pour rien qu’elle était assez connue dans le cercle des magiciens ! Enfin, dans certains coins du continent, hein. Rita était maintenant à quelques minutes du village, à moins d’une minute en courant. Emy allait-elle la suivre ?

Ainsi donc… Dans une bonne pensée… Motivée comme jamais… Elle continua son chemin pour retrouver cette perturbatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   Lun 21 Sep - 9:38

J'étais heureuse que la jeune femme me regarde. Ainsi elle ne devait juste pas être habituée a être polie, mais son regard était éloquent et tira un joli sourire a l'elfe dont les parents avaient du trop tirer les oreilles petite. Je l'observa et n'eut pas le temps d'en placer une a vrai dire, cependant j'appris bien des choses en une seule conversation. La jeune femme semblait bien renseignée aussi bien que moi sur Umar. Bien...et aussi elle voulait la détrure! ah mais non c'est mon travail a moi ça! ma promesse. Je n'allais pas la laisser partir comme ça. je fis un signe a la petite toujours a la fenêtre pour lui dire de ne pas s'inquiéter pour moi mais je prévins d'un signe que il y aurait peut etre du danger pour eux et je courus. Ben oui a force de réfléchir elle allait s'éloigner la jeune femme a qui je voulais parler. Je finis par l'apercevoir cependant. Je ne criais pas trop respectueuse de la nature qui nous entourait pour cela mais j'attendis d'être a sa hauteur pour parler. Enfin pour le moment je reprenais mon souffle.

*Non mais c'est pas possible...elle aurait pu au moins attendre que je réponde..misere. *

Fatiguée de cette course effrénée je n'en retrouvais pas moins vite mon sourire. Celui ci était joyeux comme si j'allais au devant d'un simple voyageur pour l'aider. Je ne comprenais pas, ou du moins étais beaucoup trop naive pour comprendre qu'il fallait ne pas sous estimer Umar. Pourtant ma vie aurait du me l'apprendre mais j'ai du le refuser je crois. Pouvoir vivre dans l'innoncence...un rêve, qui est devenu une sorte de mauvaise réalité. Apres avoir regardé la jeune femme je finis par prendre la parole.

Dans ce cas je viens et ce n'est pas négociable. C'est mon rêve de détruire la sorcière qui a détruit mon village adoptif. Et au village je ne servirais a rien ils savent ou se rendre, je ne suis pas assez forte pour les protéger.Je laissais quelques secondes pes paroles suspendues avant de reprendre. vous connaissez l'histoire de Umar?

Je regardais la jeune femme puis notre direction parce que il fallait traverser la forêt maudite et avant d'y arriver faudrait peut etre faire des provisions car la bas rien ne poussait autre que ce que Umar voulait donc des plantes tueuses. Je me mis a ramasser des baies et des fruits qui poussaient en ce mois de Vita. j' avais arc et fleches avec moi dans son dos. l'étrangere devait bien se demander pourquoi je faisais tout cela, m'obligeant ainsi a lui courir apres ensuite pour la rattrapper. Il était vrai que j'aurais pu en faire pousser mais non, je préférais prendre a la nature ce qu'elle m'offrait pour le lui rendre ensuite. c'était ma philosophie. Une fois que j'eue rejoint la jeune femme je posa une question.

Pourquoi vous voulez tuer Umar?vous n'etes pas d'ici a moins que je ne me trompe. La maitresse de la nuit ne sort jamais de son antre ou de la foret maudite...et ça fait un bout de chemin pour information.

Et oui je suis réputée pour être bavarde mais a vrai dire surtout tres curieuse, et donc je voulais assouvir ma soif de compréhension. Les mots de l'oracle résonnerent a mes oreilles;..la vengeance mauvaise conseillere...je ne voulais pas vraiment venger...enfin si le village mais aussi éliminer ce qui n'était pas bon. Si je comprenais les paroles de l'oracle je devais donc me concentrer sur l'élimination pour le bien et ne pas penser a la vengeance. Cela me fit faire une pause dans la marche soudaine. Statue je devins et quelques secondes apres repartie comem si de rien était mais on pouvait lire sur mon visage de l'inquiétude autant que de la détermination.

Quelqu'un de raisonnable m'aurait demander pourquoi je faisais confiance a cette jeune femme. Eh bien, je n'en sais rien, dabord je l'aime bien de nature, je ne ressents rien de mal venant d'elle et puis je e sais pas dans un sens elle meressemble. Daccord nous sommes tres différente mais elle aussi cache des choses non? et aussi ses yeux marque une différence, en plus...je n'étais plus sure d'avoir affaire aune humaine. Je toruvais donc ds ressemblances qui me rassurais. Et je sentais aussi que j'avais déja trop parlé et peut etre attirer la colere de cette jeune femme sur moi. Au fait, elle ne connaissait pas mon nom!!! mais moi non plus...enfin mon prénom n'était pas secret apres tout et c'était une marque de confiance non?

Je m'appelle Emy. Vous ne semblez pas contre ma nature grise...pourquoi?

Je n'avais pas pu m'en empécher. C'était tellement rare ça...et je n'avais vraiment vu aucune haine, dégout, rien...voila qui me poussais a demander renseignement. je courrais sautais un peu partout pour récolter des fruits, ou d'autres petites choses. je devais lui paraitre folle. Je décidais donc de me calmer de marcher au même rythme que elle, et d'attendre patiemment les réponses. Apres tout je n'étais plus une enfant je devais me comporter en adulte un peu! Bon daccord le moins souvent possible mais un peu quand même. Finalement je regardais mes mains et finit par caser dans la main de ma voisine de marche deux petites fleurs qui elles aussi vivraient a jamais. Deux Anémones une pour son oeil droit et une pour son oeil gauche. Puis je referma sa main. c'était un cadeau qui montrait sa détermination et mon admiration pour ses yeux. Apres quoi je joua a la parfaite jeune fille qui marchait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   Lun 21 Sep - 13:51

La végétation autour de Rita commençait à devenir plus dense, les faibles rayons du soleil ne passèrent pas entre les feuillages des grands arbres qui la surplombaient de toute leur taille. Et l’air y était plus fraîche, voire plus humide qu’avant. Chose qui ne plaisait pas tellement à Rita qui n’aimait pas vraiment les choses pesante comme l’humidité. Par contre, tout en continuant de marcher, elle entendit des bruits de pas, quelqu’un qui courrait dans sa direction, dans son dos. Enjambant quelques énormes racines qui ressortaient du sol, la demie-elfe ne fit pas attention à la présence qui se rapprochait. Et, sans se retourner, elle savait pertinemment que c’était l’elfe qui l’avait renseignée qui venait la coller un peu. Question de l’ennuyer un maximum, elle avait marqué un point. Comme elle s’en doutait, elle ne lui laissait pas le choix, elle allait la suivre jusqu’à Umar et la détruire, elle aussi. Ca, un rêve ? Étrange se dira Rita avant de hausser les épaules en guise de réponse positive au fait qu’elle lui imposait sa présence pour la petite balade à venir. D’ailleurs, elle prétendant qu’elle n’était pas assez forte pour protéger le village s’il y avait un problème avec cette sorcière. C’était d’un illogique, non ? La magicienne ne voulait pas d’un poids avec elle. Alors, ne modérant pas ses propos, comme à son habitude donc, celle-ci lui répondra toujours sur son ton de voix indifférent.

- Alors, qu’est-ce que tu fais là, si tu ne te sens pas assez forte ? Vaut mieux pour toi que tu t’en ailles, je me débrouillerai très bien seule.

Son regard vérons ne s’était pas tourné dans sa direction, préférant regarder là où elle mettait les pieds, évitant ainsi de se casser la figure sur une racine. Prenant de temps à autre appui sur un tronc d’arbre pour reprendre son souffle tout en continuant à marcher, mais plus lentement. C’était un peu plus dur que ce à quoi elle s’attendait. Mais, arriverait-elle à trouver la fameuse grotte avant la fin de la matinée où devront-elles prendre le risque de jouer sur le terrain de la sorcière, de pleine nuit, pour la tuer ? Dans les deux cas, sa allait être risqué pour elles. Surtout de nuit. Il fallait donc privilégier le jour et la lumière. Et, en dépit d’espérer le silence total durant la marche afin de réfléchir à un plan pour attaquer Umar, l’elfe prit la parole, laissant une très faible grimace apparaître sur les lèvres de Rita. Une question évidente, à laquelle la demie-elfe s’y attendait vraiment. Maintenant qu’elle était posée, elle n’avait cas rafraîchir la mémoire de l’impure puisqu’elle lui avait déjà donné sa raison tout à l’heure, au village.

- Tu as la mémoire courte, dis-moi. Je t’ai dis avant, elle a assez perturbé le village comme ça et je suis là pour l’envoyer six pieds sous terre. Quelle que ce soit l’épreuve à passer. C’est tout. Et toi ? Tu es sûre de pouvoir tenir sur tes pieds, quand tu lui feras face ? Je te sens pas très en confiance avec toi-même.

Toujours en regardant devant elle, elle avait lâché ses mots comme ça, toujours sans prendre le soin de les choisir, restant le plus réaliste possible. Peut être se trompait-elle sur la confiance que l’elfe s’accordait à elle-même et qu’elle était complètement à côté de la plaque et devrait donc s’en excuser par la suite ? Mais, comme l’impure s’en serait rendue compte, la jeune fille n’est pas du genre à mettre en avant la politesse quand il s’agissait d’engager une conversation. Allant toujours droit au but afin d’obtenir ce qu’elle désirait avoir. D’ailleurs, elle ne se rendit même pas compte que celle-ci était en train de tourner les talons dans tous les sens, cueillant des trucs par ici et par là, sautant par-dessus ceci et cela. S’arrêtant à un moment donné, devenant tout aussi immobile qu’une statue. Aucuns de ses mouvements n’attirera l’attention de la jeune fille qui continua sa marche impératrice sur l’antre d’Umar, où du moins, qui espérait la trouver rapidement. Rita était déjà équipée pour s’engager dans des lieux dangereux tels que la forêt maudite et ne craignait pas vraiment cet endroit, en fait. Une gourde d’eau fixée à la ceinture autour de sa taille, de sa petite sacoche habituelle avec quelques petits casse croûte tels qu’un bout de pain, quelques morceaux de fruits séchés et j’en passe. Et soudains, venant de nulle part, la voix de l’elfe refit surface dans la conscience de Rita qui put alors entendre le prénom de cette dernière, Emy. N’y prêtant pas plus d’attention que les fois précédente, elle lui lança un simple regard, sans pour autant lui faire la révérence en guise de politesse de la connaître. Un simple sourire forcé irait très bien après qu’elle lui ait posée une question au sujet de sa nature grise. Pourquoi aurait-elle été contre sa nature ? Bon d’accord, oui, il y en avait, du moins, la généralité du monde, qui exprimait du dégoût pour eux. Mais non, la demie-elfe n’y voyait rien à redire. Ceux qui pensaient ainsi ne pouvaient tout simplement pas se tolérer eux-mêmes, c’était atterrant, tout bonnement. C’est alors, d’une voix un tout petit peu amical qu’elle lui répondit, pour se présenter.

- Moi, c’est Rita. Ah bon ? Je devrai avoir un truc à te reprocher à cause de ta nature grise ? Malheureusement, non. Je ne suis pas un de ces idiots écervelés.

C’est tout, rien de plus. Non, vous vous trompez. La jeune fille s’arrêta au moment où Emy lui prit la main pour poser deux fleurs dans la paume de la sienne avant de la refermer. Deux anémones, précisément, aux couleurs de ses yeux. Bleu ciel et Vermillon. Pourquoi faisait-elle cela ? Pour qu’elle raison lui avait-elle donné ces fleurs alors qu’elles ne se connaissaient à peine ? À vrai dire, en tant qu’elfe, elle avait sûrement plus confiance en Rita que cette dernière l’avait en Emy à cause de son empathie. Celle de la magicienne était trop faible pour ressentir la moindre chose émanant de l’impure. Mais que devait-elle faire devant un geste pareil qui démontrait plusieurs choses à la fois ? Admiration ? Une demande de faveur pour éliminer Umar ? Quoi ? Elle resta plantée sur place, la laissant prendre de l’avance tout en regardant les fleurs avant de se décider à élever la voix.

- C’était quoi ça ? Tu essaies de me faire dire ou montrer quelque chose ? Commencera-t-elle par lui dire, d’un ton de voix sévère, remettant les fleurs dans la main de sa créatrice. Ne soit pas stupide, je n’ai pas besoin de ces fleurs, tu peux les garder et les donner aux personnes du village. Montres moi simplement le chemin à suivre et ensuite, tu pourras rentrer chez toi.

Sur ces mots, elle lâcha la main d’Emy après l’avoir tenue un petit moment, tout en lui parlant, et se mit à marcher plus rapidement qu’avant, prenant une avance certaine sur sa compagne de marche. Le fait que cette dernière lui ait donné ces fleurs, comme ça, sans raison apparente, la perturbait un peu et elle ne voulait pas se laisser embrouiller lors de l’affrontement contre Umar. Car là, si elle avait l’esprit ailleurs à cause d’autre chose, c’était à coup sûr qu’elle ne réussira pas à la tuer. C’est ainsi, sans plus dire un mot, que Rita se rendit compte qu’elle s’approchait rapidement de la forêt maudite, les endroits, avec le temple, où elles auraient plus de chance d’attirer la sorcière. Se retournant vers Emy.

- Moi, je continue. Si tu veux rentrer, c’est le moment de le faire. Déclara la magicienne en s’engageant alors dans cette forêt maudite pour se rendre à l’antre de la sorcière.

Un large sourire se dessina sur son visage, un regard rempli d’enthousiasme, cela ne présageait rien de bon. Ni pour Umar, ni pour Emy. Rita avait une petite idée de comment elle allait procéder pour faire venir Umar à elle. Encore faudra-t-il que cela marche.


[Out ===> Direction la forêt maudite. Comme convenu, Emy, tu peux commencer à poster là-bas]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chamboulée apres révélations   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chamboulée apres révélations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: