AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Une réunion au milieu de la nuit…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une réunion au milieu de la nuit…   Mer 5 Mai - 17:16

Noah faisait les cents pas au milieu de sa chambre. Il s’agissait d’une très grande salle à coucher avec un grand lit à baldaquin, une cheminé imposante, un tapis rouge et or avec des meubles brun. Le jeune garçon était habillé comme pour ces moments où l’on a l’impression qu’il s’agit du jour le plus important de notre vie. Dans sa main droite il tenait un bout de parchemin où étaient griffonnés des mots écrits à l’encre. L’enfant semblait apprendre ce qu’il avait écrit. De sa main gauche, il serrait avec force sa Pierre de Cœur, comme il en avait prit l’habitude depuis que sa mère la lui avait donné.

Ce que Noah était en faite entrain d’apprendre, était son discours qu’il allait tenir aux conseillers de son père. Ces vieux croutons devaient être aussi sourds qu’un manche, mais s’ils le désiraient, et malgré le testament de son père, il pouvait refuser la reprise du pouvoir du garçon. Auquel cas cela serait fâcheux. Très fâcheux même, mais Noah avait un plan B si jamais les choses ne tournaient pas à son avantage. De toute façon, un refus serait peu probable. Après tout, le jeune garçon avait subis ces expériences magiques dans l’unique but de devenir Gouverneur. Vultinien n’avait sans aucun doute pas décidé de tout tout seul.

Le petit garçon plaça sa main gauche sur son ventre au souvenir de tout ce qu’il avait enduré ces trois dernières années. Il s’arrêta finalement et s’allongea sur son grand lit à baldaquin. Le feu de la cheminée crépitait ardâmes. Noah se perdit dans ses pensées en regardant les flammes danser. On aurait dit des femmes élancées avec une longue chevelure flottant dans les aires. Dire qu’au début il n’était destiné qu’à être un simple paysan. Et aujourd’hui, il en était là. Les Dieux l’avaient donc tant détesté pour qu’il se retrouve ici ? Loominëi et Hithar n’avaient donc rien vue ? Ils étaient restés allongé confortablement dans leur domaine à observer, l’un son monde, l’autre sa création ? Noah grimaça à cette idée. Aujourd’hui il en était sûr. Personne n’avait droit au bonheur. Tout devait être détruit, éradiqué. L’Humanité tout entière devait être punie pour avoir eu un esprit aussi tordu. Et le restant du monde avec. Pour que les dieux réalisent enfin l’étendu de leur bêtise. Noah était arrivé à un stade où la vengeance était tel qu’il n’imaginait pas un seul instant avoir de la pitié pour quoi que ce soit. Bientôt, Nandis sera habité par les démons…

Alors que le jeune garçon se perdait une fois encore dans ses plans de vengeance, quelqu’un frappa à sa porte. Puis une voix familière s’en éleva :

-Monsieur Noah, le Conseil vous attends.

-D’accord Hivul, j’arrive, répondit l’enfant en se levant et en lissant ses habits avec ses petites mains.

Il laissa le parchemin sur son lit, et vérifia que son porte-bonheur était toujours dans sa poche. Il vérifia rapidement de quoi il avait l’air dans un grand miroir et trouva qu’il avait un air plutôt solennel. Des vêtements sombres avec une cravate pour le deuil. Il resta quelques secondes à travailler son expression faciale. Il fallait quelque chose de grave. S’il avait l’air triste, les conseillers allaient dire qu’il était inapte à gouverner suite au meurtre de son père adoptif. S’il n’était pas assez sombre, ils allaient se rendre compte que quelque chose clochait. Non, il prendrait une mine grave, comme lorsqu’une lourde tâche préoccupe une personne.

Puis il sortit et trouva son majore d’homme attitré depuis son arrivé à la villa du gouverneur. La réunion avait lieu dans la villa même. Le majore d’homme le conduisit jusque devant la grande porte. Il le laissa à l’entrer, ne pouvant pénétrer dans la pièce. Alors l’enfant resta quelques secondes devant la grande porte en bois massive. Il respira un grand coup et fit craquer son cou, comme pour se détendre. Puis il entra. A son arrivé, les conseillers, qui étaient tous disposés autour d’une grande table, se levèrent. Trois chandeliers étaient répartit en longueur sur cette grande table. Les conseillers avaient tous une mine affreuse.

-Bonsoir, fit Noah d’un ton grave, je vous ais convoqué car Nandis est en situation de crise, l’enfant se déplaça vers le siège qui était en bout de table et poursuivit, comme vous le savez, mon père n’est plus. Les autorités sont d’ailleurs entrain de traquer l’assassin.

Une fois que le jeune garçon s’assis sur sa chaise, les conseillers l’imitèrent promptement. Proche de lui, il y avait à sa droite le Premier Conseiller, un homme riche et respecté très proche de Vultinien, selon ce dernier, il était de très bon conseille. Sans doute ce dernier allait approuver l’ ascension au pouvoir de Noah. Et à sa gauche le Deuxième Conseiller, le chef des Paladins. Ce dernier était un homme vigoureux et fort, mais son esprit avait été soumis par la volonté de Vultinien. Il faut dire que ce dernier l’avait couvert à plusieurs reprises lorsqu’on l’avait accusé d’avoir commis des actes douteux et peu recommandé. Noah se demandait bien pourquoi le défunt Gouverneur le gardait en tant que Conseiller et qui plus est en deuxième place… Néanmoins, venait ensuite les autres conseillers de son père adoptif : le responsable du commerce, le général en chef de l’armé de Nandis, un représentant de l’église de Loominëi, le mage responsable de ses agents secrets qui travaillaient dans l’ombre pour Vultinien et le responsable des affaires intérieurs de Nandis.

C’est après quelques minutes de silence que l’enfant repris :

-Ce qui est arrivé en fin de journée est fort triste. Mon père était un grand homme. Ce qui est arrivé nous affecte tous beaucoup. Mais Nandis n’attend pas et vous savez tous pourquoi vous êtes ici.

Le jeune garçon marqua une pause et regarda tour à tour chaque conseiller à la lueur des chandelles. Puis il reprit d’un ton sérieux :

-Je suis prêt à prendre le relais, comme Monsieur Vultinien le désirait. Mon enseignement est de toute façon terminé. Joviline, mon précepteur elfique, n’a plus rien à m’apprendre. Mes connaissances dépassent désormais de loin celle de mon défunt père adoptif. Il n’aurait d’ailleurs pas voulu que je n’accède pas au pouvoir après son décès. Et après tout... n’ais-je pas été adopté pour cela ?

Noah mit volontairement le doigt en plein milieu de son passé pour voir qui réagirait. Il observa attentivement chaque conseiller. Et comme il s’y attendait, tous semblaient savoir de quoi il voulait parler car plusieurs devinrent mal à l’aise. L’enfant sourit intérieurement.

*Vultinien, tu n’étais apparemment pas le seul connard responsable de mes souffrances…*

Il resta silencieux, afin que les conseillers réfléchissent. A présent, s’était le moment que l’enfant redoutait le plus. Les conseillers allaient lui poser plusieurs questions. Et ses réponses détermineraient de son ascension au pouvoir ou non…

~ Il est 0 heure 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Lun 10 Mai - 18:08


La nouvelle de la mort du gouverneur Vultinien fit longtemps écho dans l'esprit de son conseiller ! Certes il ne fut pas le meilleur dirigeant de Nandis, mais de là à se faire assassiner aussi lâchement ! Karlan était un homme très suspicieux, et tant que l'affaire n'aura pas été tirée au clair, pour lui tout le monde pourrait être le coupable ! Puis, si le meurtrier véritable croyait le berner si facilement en faisant s'agiter tout les gardes dans la cité, c'était une belle erreur ... Et pour cause, lui même avait fais des manigances tout au long de sa vie, et il en faisait toujours d'ailleurs, mais plus de son propre chef ! Par ailleurs, il trouvait cette réunion un peu trop rapide, le cadavre du gouverneur n'était même pas encore froid que l'on voulait s'empresser de chausser ses souliers ... Pourtant la raison de cette assemblée ne lui avait pas encore été communiqué, mais il faudrait vraiment être stupide pour ne pas voir les intentions qu'il y avait derrière ! Ainsi donc, il s'agissait de Noah, le gosse qu'avait adopté Vultinien afin de lui succéder sur le trône, mais seulement quand le moment serait venu ! Apparemment certaines informations n'avaient pas été divulguée à cette progéniture rancie, ce qui en faisait un coupable idéal aux yeux de Karlan. Néanmoins le vieil homme n'aillait pas se contenter d'incertitudes, et il aura tôt fait de le démasquer si il s'agissait bien de lui ... En tout état de cause, tous se devraient de marcher sur des oeufs, car une fois les pleins pouvoirs obtenus, nul ne pourra plus grand chose contre ce gamin, sauf peut être le faire assassiner !

-*Je n'aime pas du tout ça, et si il croit se faire élire dés cette nuit ... Il rêve en couleur !*

Oui, voila une pensée justifiée ... Tout allait trop vite, mais peut être faisait-il erreur, peut être que ce n'était qu'une simple convocation afin de former tout un groupe, et ainsi conserver l'ordre à Nandis ... Mieux valait attendre, et voir ce qu'il allait se passer ! La grande table qui lui faisait face était très connue de ses yeux ... Il songeait encore au nombre de fois où il avait pu discuter de stratagèmes avec Vultinien pour telle ou telle affaire ... Plus jamais cela ne se reproduira. Ainsi donc, une certaine tristesse viendra se faire sentir quant à ces souvenirs, et ça n'allait certainement pas être avec ce gosse de neuf ans qu'il allait discuter de chose et d'autre ! Peut être à sa majorité et encore ... Puis, le long silence qui régnait dans la salle finira par doucement s'effacer sous des légers bruits de pas, provenant de derrière la grande porte ... Le voilà qui arrivait, le suspens avait assez duré et la véritable raison de leur convocation à une heure aussi tardive, n'allait pas tarder à se faire savoir ... Après quoi, lorsque Hivul lui ouvrit l'accès, Noah s'introduira dans la pièce puis remontera le long de la table, jusqu'à atteindre le siège principal. Karlan ne daignera même pas le suivre du regard, pour lui ce n'était qu'un moucheron, et ce, quelques soient ses compétences ou connaissances ! Son physique parlait pour lui ! Honnêtement, quel visage aurait Nandis avec pareil être chétif, confortablement installer sur son trône ? Tous passeraient pour des bouffons !

-*Bon sang ! Mais qu'est ce c'est que ça ...* Songera t-il d'un air dépité.

Ca y était, le frêle garçon venait de prendre place, et le discours pouvait commencer ... D'ailleurs, les grandes portes venaient tout juste se refermer, au moment où Noah prit la parole devant tout son auditoire. Evidemment, comme le suspectait Karlan, l'enfant était d'avis à ce que les autorités recherchent l'assassin présumé ... Première faille à exploiter ! Ensuite, ce dernier prendra soin de brosser le défunt Vultinien dans le sens du poil ... Peut être voulait-il les attendrir, ou bien le pensait-il vraiment ... Bref, ça n'avait guère d'importance pour le moment ! Et pour cause, moment tant attendu par Karlan venait de sonner ! Noah venait de mettre le doigt sur sa succession ... Quant à son passé, le vieil homme n'en savait pas grand chose, mais vu le visage que certains pouvaient faire, laissera planer le doute quant à la bonne camaraderie de Vultinien à son égard ... On l'avait sans doute trompé, mais peu le lui importait présentement ! Ce gosse n'avait rien à faire sur le trône !

- Bonsoir ! Tentera t-il de faire poliment. Je ne suis habitué à vouvoyer un mioche mais je vais faire un effort ! Sachez que votre succession n'était valide qu'à partir de votre quinzième année ! Alors je crains que cela ne soit pas envisageable pour le moment ! Annoncera t-il de sa voix autoritaire.


Alors que Karlan mettait à nu son point de vu, Nirike, chef des paladins déchus, ne cachera pas son étonnement face au côté haineux du vieillard envers Noah ... Certes il était trop jeune, mais de là à le traiter comme un enfant des rues, c'était autre chose ! Mais effectivement il avait raison pour ce qui était de son quinzième anniversaire ... La lettre qui spécifiait cela avait justement été remise à Karlan, qui depuis lors la conservait précieusement dans son coffre fort ... Oui, Noah les avait fais déplacé pour rien ! Et pour cause, en cas de mort prématuré, il était convenu que le siège de Nandis devienne sénatorial, avec à sa tête ... Karlan, Nirike, ainsi que le mage Irlën. Malheureusement le gouverneur n'eut pas le temps d'expliquer cela à son fils adoptif ... D'ailleurs, la réunion qui avait pour but de le renseigne là dessus, devait avoir lieu dans trois jours ... Alors, mieux valait l'en informer tout de suite, avant de le laisser continuer dans l'erreur.

- Du calme Karlan ! Intervint soudainement Nirike. Mais il a raison Noah, votre succession ne pourra se faire qu'à partir du moment où vous fêterez votre quinzième anniversaire. Ce qui veut dire que comme Vultinien est mort prématurément, un groupe composé de Karlan, moi même ainsi que Irlën se devra de diriger Nandis, et ce, jusqu'à votre âge effectif pour ce poste ... Malheureusement, vos enseignements n'entrent pas en ligne de compte. De plus, Vultinien comptait vous informer de cela très prochainement, autrement dit, trois jours ...

Voila qui compliquait les choses, Noah ne pouvait pas prendre le pouvoir à cause de cette ordre reçu par le gouverneur lui même ! Mais est ce que l'enfant allait être assez malin pour trouver une solution à se problème ? Nous le saurons bien assez tôt, car la parole était à lui ...

~ Il est 0 heure 20 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Jeu 13 Mai - 11:55

Ce qui suivit déstabilisa quelque peu Noah. Karlan n’était donc pas favorable à l’acensions au pouvoir de l’enfant. Alors que finalement, ce dernier croyait que s’était lui qui plaiderait sa cause au près des autres conseillers. Malgré ce retournement de situation, le jeune garçon garda une expression faciale imperturbable. Il était important que l’on ne lise pas de l’inquiétude sur son visage. Ou Noah pouvait directement dire au revoir au trône de Nandis. Mais autre chose vint compliquer la situation. Apparemment, le fils adoptif du gouverneur devait accéder au pouvoir le jour de son quinzième anniversaire.

*Le vieux aurait donc déclaré une limite d’âge ? Même mort, il continu de me pourrir la vie…* Songea Noah au plus profond de soi-même.

Nirike, le paladin se mit ensuite à parler. Et demanda à Karlan de bien vouloir se calmer. Il appuya également les dires du second de Vultinien. Cependant, il paraissait plus neutre dans ses propos. Il n’avait donc pas un avis aussi catégorique que Karlan. Mais il lui dévoila également que Nirike, Karlan et Irlën devait prendre le pouvoir si Vultinien venait à mourir. Et le plus beau dans tout ça, c’est que le gouverneur voulait lui en parler dans trois jours…

-Hmmm, je vois, fis Noah d’une voix calme et posé, ignorant totalement les provocations futiles de Karlan.

Il réfléchit quelques instants, cherchant une faille à cette situation. Il fallait absolument rendre ce détail inutilisable au conseil, mais comment ? Où chercher ? Noah ne s’attendait absolument pas à ce genre de réplique… Peut-être ce parchemin n’avait jamais existé ? Après tout… cela étonné beaucoup le jeune garçon que Vultinien laisse les commandes à trois conseillers, alors qu’il avait lui-même financé les expériences qu’avaient subis Noah. Si jamais il existait réellement, le gouverneur aurait donc était assez sénile pour perdre toute raison ?

-J’aimerais voir ce document dès maintenant, fit-il toujours calmement mais avec fermeté cette fois-ci.

Il s’agissait d’une première précaution. Mais cela serait quand même étonnant de constater que Karlan et Nirike aient tout deux mentis. Quoi que, s’il l’on y réfléchissait, peut-être voulaient-ils le pouvoir, tout simplement. Si jamais ce document existait, Noah devrait surpasser les dires du gouverneur avec un raisonnement logique. Ou alors, détruire le document, et tuer tous ceux qui étaient au courant de son existence, ou tout du moins, qui l’avaient eu entre les mains. Néanmoins, cette deuxième possibilité était vraiment en dernier recours… Noah fouilla dans sa mémoire afin de résoudre ce problème.

-Mon enseignement ne rentre pas en ligne de compte ? Répéta Noah en regardant le paladin déchu, suis-je le seul ici à connaître la raison de mon adoption ?

Le silence se fit dans la salle du Conseil. Quelques conseillers se regardèrent incrédules, se demandant sans doute ce que Noah voulait dire. D’autres gardèrent la mine sombre, connaissant sans doute la vérité. Constatant cela, l’enfant soupira avant de poursuivre d’une voix calme et posée :

-J’ai quasiment été créé et formé pour le poste de gouverneur. Vultinien était lui-même à l’origine de ce projet, il était également la seule personne qui le finançait. Je suis prédestiné à être le gouverneur de Nandis. J’ai suivis une formation qu’aucun d’entre vous n’aurait put subir. J’ai des capacités qui dépassent la plus par des votre et de celles de mon père adoptif. Vultinien lui-même le savait. C’est pour cela que j’ai été choisi. Que j’ai neuf ans ou quinze ne change strictement en rien cela. De plus, la ville est en crise. Les criminels profitent de la totale désorganisation des autorités de Nandis pour commettre des voles ou des assassinats. N’est-ce pas le rapport que vous avez eu récemment, conseiller Mériande, général de l’armé de Nandis ? De toute évidence, vous faire lever à cette heure aussi tardive pour gérer une situation de crise vous gène. Et bien pas moi, je suis prêt à m’occuper de cette ville, et ce, même si j’étais mourant.

Noah se tut afin que ses paroles soient bien comprises de tous. Pendant ce temps, il réfléchit de nouveau afin de porter un nouveau coup à ce document qui gênait énormément le jeune garçon.

-En outre, je ne doute aucunement de vos capacités, conseillers. Bien au contraire, sinon je ne vous aurez pas convoqués cette nuit. Je fais justement appel à votre bon discernement pour que vous jugiez vous-même que je suis sans conteste le plus apte à prendre le pouvoir, malgré mon âge. Il y a également un autre facteur que vous semblez négliger. De toute l’histoire de Nandis, le pouvoir n’a jamais été donné à trois personnes en même temps. Cela ne s’est jamais fais. Le peuple lui-même n’est pas prêt à cela. Il ne l’acceptera certainement pas. Contrairement à vous, Karlan, Nirike et Irlën, j’ai un soutien quasi-total de la population qui me voit comme le successeur légitime du gouverneur. Je ne pense pas que Nandis ais besoin d’une révolte, acheva l’enfant après avoir marqué une courte pause.

Le jeune garçon garda un visage dépourvus de tout doute et d’incertitude. Il regarda attentivement les conseillers. Que pouvaient-ils penser ?

~ Il est 0 heure 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Dim 23 Mai - 17:02


L'air désinvolte, Karlan observait le mioche, mais sans pour autant lui manquer de respect, car il savait bien que Vultinien n'aurait pas accepté cela ... Cependant, il ressentait le gamin quelque peu déstabilisé par cette nouvelle, chose tout à fait normal si c'était lui qui avait fait assassiner son père adoptif, alors que dans trois jours à peine, il aurait su ses intentions ... D'ailleurs il avait un mobile pour ça, hélas Karlan l'ignorait ... Puis, quelques instants plus tard l'enfant demandera à voir le dit document, afin d'être sûr qu'il ne s'agissait pas d'un coup monter. Le vieil homme s'en doutait bien que l'intéressé allait en faire la réclamation, mais il n'ira pas le chercher tout de suite puisque le mioche répondra au paladin d'une manière plutôt grotesque ! Son enseignement n'entrait pas en ligne de compte, car ce n'était pas encore à lui de prendre la succession qu'il semblait tant convoiter, alors Karlan se devra d'intervenir une nouvelle fois avant que ce gamin ne se laisse emporter par ses illusions ! Malheureusement le silence fut de trop courte durée pour que l'homme puisse lui faire comprendre les choses une bonne fois pour toute ... Et pour cause, Noah avait repris la parole ... Jusqu'au bout il allait défendre sa place ! Ses mots sonnaient creux, et Karlan n'aimait pas du tout ça ... Oui il était le légitime prétendant à la couronne, et oui Vultinien l'avait choisi ... Mais dans ce cas, pourquoi ce document, pourquoi ne pourrait-il prendre le pouvoir qu'à son quinzième anniversaire ? Tout figurait dans cette missive ! Alors quoi que puisse dire Noah, ça ne servirait de rien ...

- Permettez moi de vous répondre avant d'aller chercher ce que vous avez demandé ! Intervint aussitôt Karlan. Vultinien avait sans aucun doute ses raisons pour vous avoir choisi, mais il avait probablement d'autres raisons pour vous permettre de le succéder aussi tardivement ! Vous ne pouvez remettre en cause ses dernières volontés ! À présent je vais chercher le document.

Après quoi, Karlan se leva en faisant grincer les pieds de sa chaise sur le parquet, puis s'en ira par la porte de derrière ... Il ne devrait pas être long, une ou deux minutes à peine ... Cependant, son temps d'absence sera parfait pour permettre à d'autres de s'exprimer par rapport à ça ...


Le digne représentant du temple de Loominëi avait beaucoup de mal à supporter l'atmosphère ambiante ... Le mal se faisait présent dans toute la pièce, et à chaque seconde passée, ce dernier resserrait toujours un peu plus son étreinte sur le pauvre Homme à la chevelure blonde ... Noah ne lui inspirait aucunement confiance, quant aux autres ce n'était guère mieux ... De plus la situation était étrange, car comme le disait le fils adoptif du défunt gouverneur, il avait été choisi par ce dernier ... Alors, tout en sachant qu'il était vieux et que les risques de mourir se feraient plus nombreux ... Pourquoi lui autoriser le trône à quinze ans ? Beaucoup de zones d'ombre planaient sur cette affaire, mais il ne fallait pas non plus oublier que les anciens conseillers de Vultinien semblaient tout aussi désireux de diriger Nandis ... Chose qui entraverait inévitablement le jeune Noah dans sa démarche. Cependant, comment arranger quelque chose, si tout le monde était méchant ? Rinaldë ne savait pas, mais au nom de Loominëi il se devait d'essayer !

- Bonsoir Noah, je me présente, je suis Rinaldë ... Etant donné que le haut prêtre Hinool est souffrant, j'ai été mandaté pour le remplacer afin de vous assister. Commencera t-il d'une voix sereine. La mort du gouverneur a fait à sacré choc dans toute la cité, les paladins font de leur mieux pour éviter tout débordement, mais malheureusement nous manquons d'effectif pour être réellement efficace ... Alors j'aimerai vous demander ... Si jamais vous parvenez à contourner ce document qui semble vous déranger, que comptez-vous faire pour Nandis ?

Il fallait d'abord savoir les intentions du jeune garçon, et grâce à sa Déesse, Rinaldë pourra savoir si il ment ou non ... Après quoi, ça sera au tour des conseillers d'être questionnés, c'était là son devoir, et il comptait bien le remplir entièrement. Bien sûr, Nirike ne pouvait pas voir cet imbécile vénérant une Divinité complètement inutile ! Et pourtant, ce dernier ne se risquera pas à lui rentrer dedans, sa place était également en jeu, car tous avaient leur importance, ainsi que leur mot à dire !

~ Il est 0 heure 26 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Jeu 27 Mai - 19:29

Ce fut Karlan qui répondit le premier à Noah. Il souligna avec justesse que le gouverneur avait sans doute ses raisons pour avoir choisis de lui céder le pouvoir que six ans plus tard. La main droite de l’enfant tressaillis. Heureusement cette dernière était posée sur ses genoux, donc personne ne l’avait vue. Et comme Karlan le disait, le fils adoptif du gouverneur n’était pas en positions de révoquer ce document. Il se leva ensuite bruyamment avant de partir chercher ce testament. Noah était clairement dans une impasse. Comment faire ?

*Pourquoi cette vieille chaussette avait-elle décidée de meléguer le pouvoir que lors de mon quinzième anniversaire... ?* Se demanda-t-il intrigué.

Pour l’instant, sur tout les conseillers présent, l’enfant n’avait pus parler qu’à deux d’entre eux. Maintenant que Karlan était partit, il allait enfin pouvoir cibler un peu mieux l’avis des autres conseillers. Alors qu’il s’apprêtait à parler, une voix masculine se fit entendre à l’autre bout de la table. Cette voix se révéla être celle de Rinaldë. Le remplaçant du haut prêtre Hinool qui n’était pas venu car il était souffrant, semblait-t-il. Il déclara que la mort du gouverneur avait fait un sacré choc dans tout Nandis et que les paladins faisaient de leur mieux pour empêcher des débordements. Il ajouta toute fois qu’ils étaient totalement débordés par leur sous-effectif. Puis il posa une question spéciale à Noah.

*Etant un prêtre, il veut sans aucun doute voir si je mens ou pas…*

L’enfant serra avec force sa Pierre de Cœur qui était dans sa poche droite. C’était une question à laquelle Noah s’était préparé. Sa fiche lui réapparut dans sa mémoire aussi clair que le fond d’un verre d’eau.

-C’est une question très intéressante, remplaçant Rinaldë. Merci d’avoir posé la question, répondit le jeune garçon en lui lançant un sourire amical. Il y a eu beaucoup de laissé allé dans Nandis ces dernières années. Je compte bien remettre de l’ordre. La population a besoin d’un guide. Mes projets sont nombreux et tous plus ambitieux les un que les autres. Mais je peux vous expliquer l’un d’entre eux si vous le voulez.

L’enfant marqua une pause pour réfléchir. Le pire dans tout ça, c’est qu’il ne mentait même pas. Ses ambitions secrètes étaient ailleurs. Et il était quasiment impossible que le prêtre mette le doigt dessus. Heureusement d’ailleurs. Noah se racla la gorge avant de reprendre d’une voix qui se voulait assurée :

-Par mon expérience personnel, je sais avec exactitude à qu’elle point nos villages les plus prés de Nandis sont fragiles. Et vous n’êtes pourtant pas sans savoir que notre économie découle principalement du commerce. Ces villages en périphéries nous vendent beaucoup de denrées. Je compte envoyer quelques gardes pour les protéger. D’autant plus que nous n’avons presque aucun contact avec eux. Une armée pourrait aisément camper sur les ruines d’un village pour nous attaquer le lendemain. Et le pire, c’est que nous le remarquerions que bien tardivement. C’est comme si nous étions totalement aveuglés.

Noah lut sur le visage de tous les conseillers des questions silencieuses. Mais le jeune garçon devina immédiatement à quoi ils pensaient tous. Jamais dans toute l’histoire, Nandis n’avait craint la moindre attaque extérieure. Après tout s’était compréhensible. Il s’agissait d’une immense ville fortifiée dotée de beaucoup d’atouts. Alors le fils adoptif du gouverneur poursuivit d’une voix plus dure :

-Ne le savez vous pas ? Ces cinq dernières années, bon nombre de village ne viennent plus commercer avec nous après la saison des récoltes. Ne voyez-vous pas où je veux en venir ? Peut-être qu’un ennemi se masse à nos portes et que nous ne l’imaginons même pas. Mais qui me direz-vous ? Qui pourrait être assez fous ou assez puissant pour attaquer Nandis ? Peut-être pourrait-il s’agir des Elfs noirs ? Pourquoi pas des barbares tout simplement ? Ou encore les Elfs au sang purs ? N’oublions pas les Fées aussi. Cela fait des générations que nos relations avec les peuples de la forêt se dégradent.

Le jeune garçon marqua une pause de plusieurs minutes pour permettre aux conseillers de réfléchir. Tous semblaient déstabilisés par ses dires. Puis il ajouta brièvement :

-Nandis possède en outre un point faible incontestable. Je parle bien sûr de l’eau. Imaginez une attaque des sirènes. Ce serait une défaite sans précédent avec nos forces actuelles. N’ais-je pas raison, Général en chef de notre armée ? Je pense qu’ici, vous êtes le plus adepte à juger mes dires. Ce que je viens de vous révéler, ne représente qu’un dixième de tout les projets que j’entreprends. Nous n’avons pas le droit de rêvasser. Nous sommes peut-être en temps de guerre.

Noah se tut un instant, très satisfait de lui. Il n’avait pas mentis du début à la fin. Et il savait que ses dires ne pouvaient être négligés. L’enfant avait décidé de jouer la carte de la peur. Peut-être que cela allait-il les réveiller et leur faire prendre conscience que le document n’était pas assez valable pour empêcher l’enfant de gérer ses temps de crises. L’anarchie qui régnait en maître à Nandis n’était rien comparait à se qui allait advenir si jamais quelqu’un ne reprenait pas les raines du pouvoir. Et cela était à l’esprit de chacun d’entre eux. Noah, resta sagement assis, le visage toujours aussi neutre. Il attendait patiemment le retour de Karlan.

*Mais que fait-il ? Pourquoi met-il autant de temps… ?* Pensa l’enfant, assez impatient.

[Avertissement : Il y a interaction sur les PNJ's à la fin de ton dernier paragraphe ! Je te laisse l'éditer pour l'enlever, mais sache que ça ne sera pas pris en compte Exclamation]

~ Il est 0 heure 29 ! ~


Dernière édition par Noah le Sam 29 Mai - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Sam 29 Mai - 5:02


À l'affut du moindre mensonge, Rinaldë écoutait chacun des mots prononcer de la bouche même de Noah ... Une lueur d'espoir lui apparut alors, il ne mentait pas ! Mais il répondait habilement aussi, car il n'expliquait pas les choses en profondeur ... Le jeune garçon pouvait faire ce qu'il voulait, mais il ne pouvait dissimuler sa folie ! Malheureusement, le représentant du temple de Loominëi n'avait pas de preuve pour démontrer cela ... Noah avait donc eu le mérite de s'être joué de lui ... Car certes il disait la vérité, mais le prêtre était persuadé qu'il y avait des mauvaises intentions derrière ! À cela, il n'eut d'autres choix que de baisser les yeux, le jeune homme savait bien qu'il ne pourrait rien faire contre lui, il savait ce qu'il faisait. Donc, il en revenait aux autre de se montrer plus intelligents afin de mettre à jour sa vilénie ! À part si ils étaient déjà corrompus eux aussi ... Si seulement Hinool était là, il saurait quoi faire ...

-***Loominëi, ô grande Déesse de la lumière et du Destin, aidez moi à protéger Nandis contre les forces du mal ...***

Une simple prière, contre une énorme situation, est ce que cela suffirait à faire le poids ? Très peu de chance hélas ... De toute façon, c'était au général de l'armée que revenait la parole désormais ... Lui qui avait le visage si sombre, mais qu'on disait digne de confiance.


Par deux fois le jeune Noah s'était adressé à lui, et le général Marchilan n'avait pu encore prendre la parole ! Pourtant les prêtres étaient censés être polis, non ? Voila quelque chose qu'il devra régler plus tard avec le blondinet en question ... Car pour le moment, il fallait calmer la psychose de ce gamin qui voyait déjà Nandis à feu et à sang ! L'homme ne put d'ailleurs s'empêcher de rire quand ce dernier cita un possible assaut des Elfes et des Fées ... Vraiment c'était à mourir de rire ! À cela, le général ne put retenir son imagination, elle qui lui faisait voir des petites lucioles en train de s'amuser à gratter l'épaisse muraille de la cité ... Quant aux barbares et autres idiots du genre, ils seraient si vite écrasés qu'ils n'auraient même pas le temps de pousser leur fameux cri de guerre, qu'ils joncheraient déjà le sol .... Leur tête séparée du corps ! Cependant, le seul point se rapprochant au plus prêt de la vérité, était cette histoire des Sirènes, oui ... La cité n'avait pas été construite pour se protéger contre ce genre d'individu ... Mais il ne fallait pas craindre ces créatures, car jamais elles ne s'en étaient prise à la cité, alors ça n'allait pas être maintenant que ça allait commencer !

- Doucement, doucement ! Rétorquera t-il sèchement. Pourquoi subirions-nous des attaques d'un seul coup, hein ? Jusqu'à preuve du contraire ce ne sont ni les Sirènes, ni les Fées, ni les Elfes qui ont assassiné le gouverneur Vultinien, n'est ce pas ? Il faudrait penser à calmer votre psychose, sinon vous pouvez disposer monsieur Noah ! Marquant une courte pause pour bien se faire comprendre, le général reprendra sur un ton plus modéré. La sécurité, c'est mon affaire, alors n'allez pas y fourrer votre nez ! Retenez bien que pour le moment vous n'êtes rien, vous êtes juste un prétendant parmi tant d'autres, alors ne vous avisez plus de mettre en doute mon efficacité !

Marchilan était on ne peut plus frustré pour ce coup, par ses propos déplacés, Noah l'avait critiquer à l'endroit exact où il ne fallait pas ! À présent, il allait être difficile à ce dernier, d'instaurer un échange civilisé avec le général ... Fort heureusement, la mauvaise ambiance qui venait de prendre place, finira par tout à coup s'estomper au retour de Karlan ...


Lorsqu'il revint dans la salle, Karlan n'eut aucun mal à comprendre qu'il avait dû se produire quelques échanges houleux lors de son absence ... Et bien ... ça risquait d'empirer, car le document écrit de la main même de Vultinien, se trouvait avec lui ! Et ce qui y figurait, risquait de fortement déstabiliser Noah, lui qui pour le moment, faisait preuve d'un sang froid sans égal ! Restant à bonne distance, Karlan comptait lire le précieux parchemin à haute voix afin que tout le monde l'entende, et ce, juste avant de le lui remettre en main propre ! Le vieil homme avait ses raisons pour agir ainsi, déjà il n'avait pas du tout confiance en ce gosse, et ensuite il voulait vraiment savoir qui avait pu assassiner Vultinien, chose qu'il finira par découvrir !

- J'ai le document en ma possession, permettez moi de vous en faire la lecture ... Ne laissant même pas le temps à Noah de répondre, ni à personne d'autre, que Karlan enchainera ...

"Chers conseillers,

Je me sais en danger, et je sais ce qu'il se trame ... C'est pour cela que j'ai ordonné l'assassinat de la princesse Iliyasviel. Normalement, si mon plan se déroule bien, la personne qui cherche à me nuire devrait être accusée de ce meurtre. Seulement, il se peut que cela échoue, car il n'ai jamais très aisé de s'en prendre à des êtres mystiques, ils sont tellement imprévisibles ... C'est pourquoi j'ai modifié mon testament, à savoir que si je venais à mourir prématurément, mon fils adoptif Noah ne pourra accéder au pouvoir qu'à partir de son quinzième anniversaire. Je ne puis vous en dire plus en ce qui concerne cette décision, mais une personne est au courant de tout, et elle sait ce qu'elle a à faire si jamais je venais à cesser de respirer.

Noah n'est pas encore prévenu de mes intentions, je suis tellement débordé que je n'ai pas trouver un moment à lui accorder, alors je me suis juré de le prévenir dans trois jours. Cette journée devrait être relativement calme, donc je n'aurai aucun souci à m'expliquer avec lui. Voyez également en ces mots, une preuve irréfutable pour le convaincre si jamais il voudrait s'empresser à chausser mes bottines ...

Sachez également que si je venais à mourir avant ces trois jours, pour une raison ou pour une autre, d'autres lettres du genre vous parviendront au compte goutte. Et si l'assassin écoute ou lit ces mots en ce moment, et bien qu'il se dise qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps avant de venir me rejoindre.

Gouverneur Vultinien."


- La partie qui nous cite pour mener Nandis, est écrite au verso de ce parchemin. Voyez plutôt de vous même ! Terminera t-il en jetant le document juste devant le gamin.

Nombre de personnes autour de la table n'y comprenaient pas grand chose, qu'est ce que Iliyasviel avait à voir dans tout ça ? Puis où était-elle d'ailleurs ? en tout état de cause, c'était une question qu'il faudra résoudre plus tard, car pour le moment c'était à Noah que revenait la parole ... Lui qui désormais était en position de faiblesse, cette lettre écrite par son père adoptif semblait le viser de toute part ! Une impression d'être surveiller n'allait pas tarder à immerger si ça continuait comme ça ... De plus, le jeune garçon pouvait dés à présent se demander si c'était vraiment lui qui tirait les ficelles, car le gouverneur avait peut être prévu, voir même organisé sa mort ... Tellement de suspicions planaient autour de ce document, qu'il n'était plus possible d'avoir l'esprit tranquille ... Puis, quelques instants plus tard, Karlan s'en retournera à sa place, comme si de rien était ...

~ Il est 0 heure 33 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Sam 29 Mai - 17:28

La situation semblait s’aggraver au faire et à mesure que les minutes s’écoulaient… Après que Noah eu expliqué brièvement l’un de ses projet, le Général en Chef de l’armé de Nandis s’esclaffa à la mention des Elfes et des Fées. Il lui répondit ensuite avec véhémence. De toute évidence, une attaque des Sirènes lui semblait plus sérieuse. Il lui demanda pourquoi le peuple des mers les attaqueraient-t-ils. Il poursuivit en ajoutant que ce n’était certainement pas un membre de ces différentes races qui aurait tué Vultinien. Et continua en disant qu’il fallait qu’il calme sa « psychose ». Qui avait parlé de Vultinien ? Comme le suspectait Noah, cet homme pouvait très bien être un grand général de guerre, mais il était un piètre homme politique. Il poursuivit ensuite plus calmement en faisant bien comprendre à Noah qu’il n’avait aucun droit, car il n’était qu’un prétendant parmi tant d’autres.

*Pour le moment très cher… pour le moment…* Pensa Noah, ironiquement.

Noah s’apprêta à lui répondre lorsque la porte de derrière s’ouvrit en un grincement. Il s’agissait de Karlan, qui revenait enfin avec son document, il décida ensuite d’en faire la lecture. L’enfant le laissa faire, ce n’était pas plus mal après tout. Le jeune garçon écouta très attentivement les mots du conseiller. La lettre était brève. Elle citait notamment une personnalité importante de Nandis du nom de Iliyasviel, récemment portée disparue, elle était le principal suspect concernant l’assassina du père adoptif de Noah. Ce dernier s’en souvint brièvement. Il l’avait rencontré quelques fois lors de soirée mondaine. Que venait-elle faire ici ? L’enfant fut néanmoins très déçu de n’avoir aucune raison justifiant une telle lettre. En outre, ce document perturba assez l’enfant. Qu’est-ce qui se tramait ? Etait-ce en rapport avec l’ordre d’assassiner la princesse Iliyasviel ? Et qui cherchait à nuire au Gouverneur ? Mise à par lui-même, Noah ne voyait personne d’autre qui lui en voudrait. Mais quand diable Vultinien avait-il écrit cette lettre ? Le jeune garçon n’avait décidé de l’assassina de son père adoptif que trois jours plutôt. L’aurait-il deviné ? Pourtant Noah avait prit soin de ne changer aucunes de ses habitudes avec son père adoptif. Il ne laissé en outre aucune trace de ses visites secrètes dans son bureau. Savait-il ? Le jeune garçon réussis une fois encore à maintenir son calme. Il lui en fallait plus pour lui faire perdre ses moyens. De toute façon, l’enfant savait pertinemment que s’il réagissait de façon trop surprise, on le considérerait peut-être comme l’assassin du Gouverneur.

Karlan interrompis le flux de ses pensés lorsqu’il lui tendit le parchemin en disant que ses droits de succession avec ses deux autres collègues étaient écrit au verso. Noah parcourus rapidement la lettre avec le vain espoir que le conseiller l’ait mal lu. Puis il retourna la lettre et lu les quelques lignes qui disait que trois conseillers prendraient la relève si jamais Vultinien décédait. La parole était à présent au jeune garçon. Que dire ? Que faire ? Noah remarqua que tous les conseillers se posaient les mêmes questions silencieuses. Tous, sauf Karlan, qui lui semblait serein. Etrange, cela cachait-il quelque chose ?

-Bien, tout d’abord je souhaiterais vous répondre, conseiller Marchilan. Au risque de vous paraître insolent, vous rappelez vous vos cours d’Histoire ? Il y a fort longtemps, une forte inondation frappa une bonne partie d’Astrune. L’inondation partait des terres des Fées jusqu’à la mer. Savez-vous ce qui s’est produit ? Le peuple des mers a lancé un assaut extrêmement fulgurant. En moins d’une journée, les Fées se faisaient massacrés à cause de l’effet de surprise. S’il n’y avait pas eu une sécheresse soudaine, je pense que les Sirènes auraient sans doute commis un génocide. Savez-vous pourquoi elles ont fait cela ? Elles n’avaient aucunes raisons apparentes de le faire. Non. C’est juste qu’elles haïssent les habitants de la surface. Je pense que vous aurez remarqué que le domaine des Fées se situe bien plus loin de la mer que nous. Je ne pense pas qu’il faille qu’une inondation ait lieu pour que les Sirènes puissent nous atteindre. Selon moi, c’est un miracle que Nandis n’ait pas encore été attaquée après toutes ces années. Alors permettez-moi de vous dire que je ne suis pas sûr que je fasse de la « psychose ».

Noah marqua une pause. Il avait bien fait attention à ce que ses mots ne soit pas trop vexant. Même son ton se voulait le plus neutre possible. S’il ne voulait pas trop froisser Marchilan, l’enfant voulait lui démontrer qu’il n’était pas un jeune fou ayant perdu la raison.

-Pour en revenir à cette lettre, poursuivit-il, je suis bien embêté. Vultinien n’a exprimé aucune raison pour faire un tel choix. Et personnellement, je ne vois pas ce que la princesse Iliyasviel vient faire dans cette histoire… Néanmoins… j’ai deux questions à vous poser, conseiller Karlan. Premièrement, quand le Gouverneur vous a-t-il donné ce parchemin ? Et deuxièmement, votre attitude actuel et la place que vous occupiez dans le cœur de mon père adoptif, m’amène à penser que c’est vous « la personne qui est au courant de tout ». Suis-je dans l’erreur ? Demanda le jeune garçon, fixant d’une façon perçante le conseiller.

Le cœur de Noah battait la chamade. Plus le temps s’écoulait dans cette salle de réunion, plus le jeune garçon n’y comprenait plus rien. Qu’est-ce que Vultinien avait bien put penser lorsqu’il avait écrit cette lettre ?! Toutes sortes de questions se bousculaient encore dans l’esprit du petit Noah. Il serra encore plus fort sa Pierre de Cœur.

~ Il est 0 heure 36 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Mar 1 Juin - 1:52


Le regard froid et les sourcils froncés, le général Marchilan ne quittait pas le gamin des yeux, lui qui avait osé porter atteinte à son travail ! D'ailleurs, au moment où Karlan débuta la lecture de ce fameux document, l'homme d'arme laissera transparaitre un léger sourire provocateur à l'égard de Noah, comme pour lui dire "Tu vois, tu n'es rien et tu resteras rien !" ... Il était évident que cette lettre le visait directement, et le faisait également passer pour un vil monstre ! Sinon pourquoi Vultinien s'en serait protégé ? Néanmoins, cela demeurait un mystère entier, de plus, le gouverneur n'était qu'un vieillard sans cervelle, jamais il n'aurait pu monté un tel coup ! En effet, le général avait la certitude qu'il y avait une autre personne derrière ce complot ... Mais où devait-il mener ? À la ruine de Nandis ? Car si c'était pour ça, c'était bien parti ! Faisant alors cogner son pousse gauche contre sa cuisse, Marchilan mettra en place toutes sortes de scénarios quant à un futur probable ... Malheureusement, son intense réflexion lui sera brutalement arraché par la reprise de parole du jeune garçon ! Voila que ce demi-Noble venait encore l'ennuyer avec ses propos agaçants ! Ah ... Et cette fois il avait droit à une petite leçon d'histoire ... Décidément, il fallait s'attendre à tout; mais là, ça passait les bornes ! Ainsi donc, le général n'aura aucune gêne à riposter durant le silence de son vis-à-vis !

- Vous croyez vraiment que c'est le moment de faire des cours d'histoire, gamin ? Rétorquera t-il en faisant fortement claquer sa main contre le bois massif de la table. Alors tant qu'on y est, autant approfondir vos piètres connaissances ! Les Fées n'étaient pas préparées à la guerre, elles n'avaient jamais connu ça ! Est ce que vous pouvez me citer une autre attaque du genre chez les Fées, après qu'elle se soient préparée contre ce fléau ? Allez-y répondez ! Non ... Ne vous cassez pas la tête, les Sirènes n'attaqueront jamais Nandis, car nous saurons très bien nous défendre contre elles ! Épée, flèches, magie ... Elles en verront de toute les couleurs ! Maintenant vous pouvez retourner à vos études !

Quelques chuchotements se feront entendre suite à cette joute verbale ... Il n'était pourtant pas rare de voir le général dans cet état, mais cette fois ci, il avait vraiment explosé de colère, et Noah ferait mieux de ne pas l'asticoter d'avantage si il ne voulait pas finir en bas de sa chaise avec le crâne renfoncé ! Cette réunion tournait peu à peu au désastre, mais le jeune garçon rattrapera le coup de justesse en parlant tout aussi calmement à Karlan ...


Le vieil homme arrivait, malgré la situation, à garder sa sérénité, sa paix intérieure ... À cela, le jeune Noah eut un soupçon concernant la personne qui savait tout ... Bien sûr, ce dernier fera tout d'abord un exposé sur ce qu'il venait d'entendre, faisant ainsi comprendre que lui même n'y comprenait pas grand chose. Cependant, quand vint la fin de son discours, et qu'il demandera ouvertement à Karlan si ce n'était pas lui le détenteur de toutes les informations laissées par Vultinien ... L'homme ne put s'empêcher de hausser un sourcil à cette entente ... Comment avait-il put aboutir à une conclusion aussi stupide ? D'une part il ignorait tout du passé de Noah, tout ce qu'il avait pu subir pour se retrouver là aujourd'hui ... Et si il aurait su le tout, il ne se serait pas ennuyé à aller chercher ce fichu document, le seul qu'il avait ! Et pour cause, le gouverneur lui avait dissimuler bien des choses, alors, Karlan ne pouvait en être que déçu, mais il répondra tout de même à l'enfant ...

- Très franchement ... J'aurai préféré être cette fameuse personne, au moins j'aurai été son plus proche conseiller aussi bien dans la vie, que dans la mort ! Mais là je me rend bien compte que ce n'est pas le cas ! Navré de vous décevoir Noah, mais vous allez devoir chercher !

Encore une porte qui se refermait ... Mais jusqu'où cette affaire allait-elle se trainer ? En tout cas, maintenant que Karlan comprenait peu à peu qu'on s'était joué de lui, il ne cherchera même plus à savoir qui était le meurtrier en question ! Quelle importance cela pouvait-il avoir ? Si ce vieillard de Vultinien ne lui avait pas été fidèle de son vivant, Karlan n'avait aucun raison de l'être après sa mort ! Autrement dit, il ne lui devait plus rien ! Et pour ce qui était d'Iliyasviel, lui même ignorait qu'elle avait été impliqué dans cette histoire ...


Un sorcier Drow au service de Nandis, vous avez déjà vu ? Et bien voila, vous avez vu ! Fort heureusement, Irlën était tout ce qu'il y avait de plus respectable ... Il était loin d'être aussi cruel et prétentieux que ceux de sa race ! Ce dernier était même un héros, car plusieurs fois il sauva des situations jugées perdues, in-extrémiste ! Autrement dit, là où tout le monde échouait, lui, il réussissait ... Irlën n'avait jamais perdu une affaire, et ce, même si on ne lui en avait confié que trop peu, juste parce que c'était un Drow ! Or là, il avait une chance de pouvoir enfin servir à quelque chose ... De plus, ce sorcier était du côté de Noah, il serait prêt à l'aider ... Mais fallait-il encore qu'il le remarque ! Irlën connaissait le passé de l'enfant, et non il n'y avait pas participé, juste fouiné ... Le gouverneur Vultinien l'éloignait de toutes ses affaires, alors il fallait bien qu'il sache ce qu'il se tramait ! Exactement comme là, car il voulait savoir ...

- Permettez moi de vous interrompre ... Commencera t-il doucement. Mais il semblerait que nous sommes dans une impasse ... Déjà pour ma part, je refuse de faire parti de ce trio désigné dans ce document, dernières volontés ou non !

- Quoi ? Mais ...

- Excusez moi ! Vous avez pu vous exprimer, alors à mon tour maintenant ! Rétorquera t-il avec force. De toute son existence, Vultinien m'a tenu à l'écart, et là soudainement, il voudrait que je fasse parti du sénat qui gouvernerait Nandis ? Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça n'a pas de sens ! On ne va pas nominer au pouvoir une personne que l'on détestait, et en qui on avait pas la moindre confiance ... Donc pour moi, ce document n'a pas été écrit par Vultinien, ou bien quelqu'un l'y a forcé ! Mais ce n'est pas de son propre chef, vous pouvez en être sûr !

- Non mais ... Vous vous rendez compte de ce vous dites ! Vous accusez ouvertement une personne inconnue de complot contre nous tous !

- Oui merci, je sais encore de quoi je parle ! Mais voyez-vous, vous êtes tellement aveuglés par le pouvoir, que vous ne constatez pas les incohérences, pourtant énormes !

À cette phrase, nul n'ajoutera son mot ... La parole en revenait donc à Noah. Malheureusement, malgré l'intervention fortuite de Irlën, le document gardait son authenticité, et même si lui se retirait du groupe, Karlan et Nirike seraient tout de même en droit d'élire quelqu'un d'autre ! Qui bien sûr, ne serait pas Noah ...

~ Il est 0 heure 41 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Jeu 10 Juin - 13:42

Le jeune garçon commençait à se demander si le général Marchilan était réellement compétant. Peut-être excellait-il dans les tactiques de guerre. Et encore, rien n’était moins sûr. Néanmoins, sa logique était vraiment instable… Certes les Fées n’étaient pas préparées à la guerre. Mais si les Sirènes n’avaient pas fait preuve d’une si grande maîtrise de l’art de la surprise, les Fées auraient très certainement pu se cacher ou s’enfuir. De plus, le général n’avait-il pas rit lorsque Noah avait fait mention des peuplades de la forêt ? Une seconde plus tôt il sous-estimait négligemment les Fées. Et à présent il les surestimait. Tout d’abords, les relations avec ce peuple magique n’étaient pas assez entretenues pour savoir s’ils avaient été attaqués ou non. Et si tel était le cas, il n’y avait pas eu d’inondations depuis fort longtemps.

Mais Noah préféra ne pas répondre. Non, il décida même de l’ignorer totalement. Il y eu quelques murmures autour de la table avant que Karlan fasse la lecture du testament et que le fils adoptif du Gouverneur ne lui posa ses deux questions. L’une d’entre-elles n’ayant d’ailleurs pas trouvait de réponse. L’enfant fut quelque peu déçu que ses déductions se révèlent être fausses. Mais le Conseiller lui apprit une chose que Noah ignorait. Apparemment, Vultinien avait tenu éloignait son plus proche Conseiller. Qu’est-ce que tout cela signifiait… ?

Ses songes furent interrompus par la prise de parole d’Irlën, un sorcier Drow au service de Nandis. Noah savait pas mal de chose sur cette personne. Il avait souvent sauvait la mise lors de situations que l’on jugeait perdue ou ardue. Cependant, l’enfant ne s’attendait en aucun cas qu’il soit de son côté. En effet, il déclara devant toute l’assemblait qu’il ne voulait pas du pouvoir que lui léguait Vultinien. Noah haussa un sourcil, visiblement surpris. Rare étaient les hommes qui refusaient le pouvoir. L’enfant trouvait là une marque de sagesse. Le jeune garçon se sentait un peu mieux. Etait-ce dû à l’intervention d’Irlën ou était-ce une fois encore sa Pierre de Cœur qui lui venait en aide ? Elle ne l’avait jamais abandonnée après tout…

En outre, et malgré les contestations de ses collègues, Irlën poursuivit ses déclarations. Lui aussi avait été mis à l’écart des affaires de Vultinien ? Cela surpris d’avantage Noah. Mais le sorcier Drow avait raison. Pourquoi offrir un cadeau de valeur à la personne que l’on détestait ? S’était insensé. Soit le Gouverneur avait totalement perdu la raison… Soit la thèse du complot devenait de plus en plus probable. Marchilan, offusqué, protesta avec véhémence aux paroles du Conseiller. Mais Irlën lui cloua le bec avec la plus grande simplicité.

Un silence lourd tomba sur la salle du Conseil… Personne n’osait parler. A vrai dire, tout le monde pesait les paroles du Drow. Et tout le monde était bel et bien forcé de reconnaître qu’il avait raison. Noah décida finalement de prendre la parole avant de s’être raclé légèrement la gorge :

-Calmez-vous messieurs je vous en prie. Si nous cédons à la situation on peut dors et déjà dire que Nandis est perdue… Je pense que le Conseiller Irlën a raison. Merci d’ailleurs de vos sages paroles qui nous éclairent dans cette sombre affaire. Cependant, son regard se tourna vers le Karlan, vous n’avez pas répondu à l’une de mes questions. Quand Vultinien vous a-t-il donné ce document ? Je pense que cette réponse pourrait nous être utile. Connaissant mon père adoptif, je sais pertinemment qu’il est très prévoyant. S’il vous a donné ce document récemment, cela renforcerait la probabilité que ce testament soit faux d’une façon ou d’une autre. En outre… son regard se tourna cette fois-ci vers Marchilan, je ne serais pas surpris si vous nous révéliez vous aussi que Vultinien vous tenez à l’écart…

Noah observa attentivement le général. Si lui n’était pas écarté de Vultinien, cela voulait dire qu’il était impliqué d’une quelconque façon au faussement de ce testament. Le jeune garçon espérait que ce fût le cas, car sinon cela allait compliquer les choses. Qui pourrait être derrière tout ça ? Pourquoi avoir mis trois Conseiller au pouvoir ? Pourquoi ces trois là en particulier ? Ca ne rimait à rien…Noah commençait à ronger un peu l’ongle de son pousse gauche, le regard vide. Il faisait toujours cela quand il réfléchissait. Le coupable de cette grotesque situation devait forcément avoir un lien avec ces trois Conseiller. S’il en apprenait plus sur eux, peut-être que l’enfant trouverait le responsable de cette mascarade.

Mais pour le moment il était dans une impasse. Tant qu’il n’y aurait pas une autre lettre pour élucider ce mystère, Noah n’avancerait pas dans son projet de gouverner Nandis…

~ Il est 0 heure 43 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Sam 19 Juin - 20:34


En mal de confiance, Irlën cherchait où il pouvait la personne qui serait la plus à même de lui en donner ... Or, Noah était le candidat idéal pour ça, lui, il n'avait pas une âme taillée pour régner, il préférait de loin servir fidèlement son supérieur ! Le fait qu'il n'était qu'un enfant ne le dérangeait en rien ... De toute façon il avait la maturité, l'intelligence, et l'esprit de groupe, tout pour faire un excellent gouverneur ! Quant aux autres, Nirike et Karlan, la décision de leur laisser le pouvoir demeurait des plus douteuses ... Et pour cause, l'avidité se lisait dans leurs yeux comme dans un livre ouvert ! Un peu comme l'insecte qui rêvait d'être un homme, mais qui tôt ou tard est obligé de se réveiller, et si cela ne se produisait pas, c'est qu'il était mort ! Irlën savait bien que dés à présent il pouvait être la cible d'assassinat, puisqu'il n'allait pas dans le même sens que les autres ... Alors, il fallait ruser pour déjouer tout complot à l'avance, et cela allait se faire maintenant, autour de cette table ! Néanmoins, alors que Noah s'exprimait, le sorcier Drow sera forcé de couper l'herbe sous le pied du vieil homme, de façon à se faire entendre sans plus attendre !

- Permettez moi de répondre Karlan, car j'ai d'autres choses à ajouter ! Irlën ne laissera pas suffisamment de temps à ce dernier pour qu'il puisse lui répondre. La lettre a été remise à Karlan il y a trois jours exactement, je les ai vu faire alors que j'étais dissimuler dans le vestibule ... Et oui, lui aussi avait été mis de côté par le gouverneur, sauf pour la remise de ce document. Certains détails m'échappent encore, mais sans une autre lettre du genre, on fera du sur place ...

Le Drow avait dit toute la vérité, ce fut pour cela que Karlan n'ajoutera rien d'autre à part ce petit hochement de tête qui approuvait ses dires ... Blesser dans son orgueil, le vieil homme ne trouvait plus de sens à cette réunion. Irlën quant à lui, n'était pas tranquille, plus rien ne tournait rond, et tout semblait leur filer entre les doigts ! Mais qui pouvait-être cette personne qui était au courant de tout ? En tout état de cause, elle ne devait pas faire parti des protagonistes déjà installés dans cette pièce ... Vultinien n'aurait jamais pu monter une telle combine, il n'avait jamais eu l'intelligence des coups montés. Irlën voulait mettre la main sur la personne qui avait commanditée tout ça, mais cela risquait d'être une peu trop précipité, chose qui pourrait leur faire manquer des étapes importantes de l'enquête. C'était ahurissant quand même, le cadavre du gouverneur n'était même pas encore froid, que déjà le trône semblait en danger, puisque personne ne pouvait s'y assoir ...

- Je pense que l'on ne peut rien faire pour le moment, si ce n'est de nous retirer ... Je propose que l'on termine notre nuit, en espérant y voir plus clair demain matin ... Vous êtes d'accord Noah ?

Nombre de conseillers n'attendront pas l'accord du gamin pour se lever, puis sortir sans même dire au revoir ... De toute façon, Noah ne pouvait pas espérer leur sympathie ou respect, puisque pour le moment il n'était rien d'autre qu'un gosse ordinaire sans aucun droit gouvernemental ! De son côté, Irlën attendra quelques instants, au cas où l'enfant voudrait lui dire un dernier mot avant de se retirer ...

~ Il est 0 heure 46 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   Lun 21 Juin - 2:28

Noah avait l’impression d’être serré de tout son être dans un grand étau. Pour un peu, si cela continuait ainsi, il avait l’impression que son cœur aller exploser tant il battait vite. Cette histoire était réellement… énigmatique ! C’était exactement le mot. Même les rares pistes que l’on avait été tirés par les cheveux. Le fils adoptif du gouverneur regardait attentivement Karlan. Alors que ce dernier aller lui répondre une voix familière surgit une fois de plus. Le petit garçon tourna la tête et remarqua qu’Irlën prenait la parole pour lui donner sa réponse. Mais… Noah n’entendit que la première partie de ses explications. Après cela il eu l’impression que tout s’effondrait autour de lui.

*La… la lettre lui a été remise il y a… trois jours ?* Pensa-t-il déconcerté.

A ces dires, l’enfant ne put s’empêcher de pâlir quelque peu. Sa main gauche fut secouée d’un spasme. Il dû la tenir avec son autre main, le forçant ainsi à lâcher sa Pierre de Cœur. Il essayait tant bien que de mal de ne rien laisser paraître. Mais s’était trop énorme pour qu’il canalise ses émotions. Ce document miteux avait été remis à Karlan trois jours avant la mort de Vultinien. Donc le jour même où Noah avait lui-même commandité l’assassina du Gouverneur. S’était impossible… Non, son père adoptif n’aurait jamais put être au courant de ses plans. Comment l’aurait-il fait ? Lui-même n’avait décidé de sa mise à mort que le soir. Il ne pouvait y avoir qu’une seule possibilité. Ce ne pouvait-être que l’assassin lui-même. Il n’y avait pas d’autres alternatives. Il avait forcément prévenu le Gouverneur. Après tout… il travaillait aussi pour lui de temps à autres. Noah avait été bien trop prudent et minutieux pour que l’on dévoile ses plans au grand jour. Non. S’était forcément lui.

C’est alors que l’enfant entendit la voix d’Irlën comme s’il était à des lieux de là où il se trouvait. Cela eu pour effet de lui faire reprendre ses esprits. Il lui disait qu’il était peut-être préférable de remettre la réunion à plus tard. Il avait raison, de toute façon, sans nouvelle lettre, sa requête ne pourrait aboutir.

-Allez-y… murmura-t-il en un souffle.

De toute façon certains Conseillers n’avaient pas attendu son autorisation. Noah grava leur visage dans son esprit. S’il accédait au pouvoir, ceux là ne verrait pas la lumière du jour. Enfin pour l’instant, rien n’était moins sûr. Lorsque tout à coup, tandis que la plus part étaient déjà dehors, Noah fut prit d’une douleur au ventre. Elle lui était malheureusement très familière. Il s’empressa de porter sa main à ses lèvres lorsqu’il toussa péniblement du sang. Sa quinte de toux était forte et douloureuse. Quoi qu’après ces dernières années, l’enfant ne ressentait plus grand-chose. Il s’agissait effectivement de sa maladie. Ce rafistolage à l’intérieur de lui qui l’affaiblissait chaque jour un peu plus. Cela devait bien arriver. Après toutes ces émotions. Au moins il avait put résister suffisamment longtemps. Cela aurait été embrassant que cela se produise devant tout le monde. C’est après quelques minutes que cela se calma. La tête lui tournait un peu. Il jeta un coup d’œil à la main qu’il avait mis devant sa bouche. Elle était couverte de sang. De son autre main il sortit un mouchoir blanc et s’essuya sa main puis ses lèvres. Il leva les yeux vers les quelques personnes qui étaient dans la pièce et déclara d’une voix un peu faible :

-Excusez-moi pour ça… Je vais bien ce n’est rien. Je vous souhaite bonne nuit messieurs.

Noah se leva à son tour et remercia Irlën d’un hochement de tête pour tout ce qu’il avait dit et fait pour lui. Cela pourrait sans aucun doute s’avérer être un allié précieux. D’autant plus que quelque part, et surtout pour l’instant, Noah ne voulait de mal que pour la race Humaine. Néanmoins il devait rester sur ses gardes. Sans doute le sorcier Drow espérait un avenir joyeux pour Nandis. Il faudra que Noah face quelques recherches sur lui. Pour cerner un peu ses idéaux. Il se mit ensuite à marcher en direction de la porte aux deux battants à présent ouvert. Il retrouva Hivul qui l’attendait là dos au mur, aussi droit qu’un piquet.

-Heureux de vous revoir monsieur Noah. Cela s’est-il bien passé ? Demanda-t-il poliment.

-Catastrophique… c’était juste catastrophique… répondit ce dernier en marchant en direction de sa chambre.

Le majordome l’accompagna en silence jusqu’à sa porte. L’enfant ouvrit la porte et la referma ensuite en prenant soin de la fermer à clef.

*Me revoilà au point de départ. Sauf que maintenant, je suis dans de sales draps… Cet assassin essaye sans doute de me faire payer pour mes actes. Je dois peut-être le gêner pour ses plans quel qu’ils soient…* Réfléchit-il énervé.

Il décida qu’il était temps de dormir. De toute façon cela ne servait à rien de tergiverser d’avantage. Officiellement il ne savait rien de plus que les autres. Il était bloqué. Noah se déshabilla donc pour ensuite enfiler ses habits de nuit. Il se glissa ensuite dans ses draps chaud. Ses yeux se posèrent sur l’âtre de la cheminé. Le feu crépitait toujours furieusement. Il se perdit une fois encore dans cette danse languissante qui se déroulait devant ses yeux. Jusqu’à ce qu’il sombre dans un sommeil agité où ses cauchemars le tourmentaient encore et encore.

[HJ : Out - Je quitte le topique ! Arrow ]

~ Il est 0 heure 58 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une réunion au milieu de la nuit…   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une réunion au milieu de la nuit…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: