AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 La forêt de Lalwende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: La forêt de Lalwende   Jeu 27 Aoû - 14:00

La forêt de Lalwende


Une grande et magnifique forêt pour héberger la race la plus ancienne d'Astrune, les Elfes, ces derniers étaient à l'image de leur Déesse, des êtres bons, compréhensifs, réservés et cultivés, leur défaut principal étant l'isolation ça ne pouvait que leur retirer ce côté indépendant que l'on pourrait retrouver chez d'autres races. La forêt de Lalwende était l'endroit parfait pour eux, et rapidement ils ne firent plus qu'un avec la nature, leur magie liée à la vie naturelle leur permit d'accroitre la densité de leur habitat, les troncs des arbres gagnèrent en circonférence, leurs feuilles plus larges et leur sommet plus élevé. Après quoi ce fut au tour de la forêt d'évoluer, comme si elle remerciait les Elfes pour tous leurs bienfaits, de nouvelles races de plantes et de fleurs apparurent, néanmoins ce n'était pas tout, la magie deviendra mutuelle en s'imprégnant de toute part, la beauté de ce lieu était telle qu'elle surpassait nos plus beaux rêves sur les coins paradisiaques.
~Description de la forêt de Lalwende ->


La naissance de la magie destructrice

Les Elfes vivaient pleinement leur utopie en harmonie avec la nature jusqu'à ce qu'ils soient sauvagement attaqués par des êtres à la peau noir. Ils étaient si puissants, la reine des Elfes ne sut pas quoi faire pour les contrer, un homme qui lançait des jets de flammes avec ses mains, alors que d'autres jetaient des éclairs, ou alors changeaient la pureté de l'air en poison mortel ou encore en acide, comment combattre de tels pouvoirs ? Impossible alors elle ordonna la fuite immédiate de ses sujets et elle sera la dernière à quitter les lieux, hélas, une flèche empoisonnée décochée par une femme à la peau noire viendra se loger directement dans son épaule droite. L'assaut se prolongea durant plusieurs lunes avant que l'assaillant ne reparte dans les profondeurs même de la terre.

Quand ils retournèrent dans leur foyer dévasté par la guerre, les Elfes ne découvrirent que mort et désolation, quant à la reine elle ne parvenait pas à se remettre sur pied, et deux jours plus tard elle succombera sous les effets mortels du poison de l'assassin. Mais juste avant que la vie ne la quitte, elle fit promettre à tout les survivants de rester tels qu'ils étaient, que cette existence ne devait pas disparaître dans la haine et la confusion, et qu'ils devront faire tout leur possible pour survivre. Tous acquiescèrent instinctivement, ainsi la reine des Elfes put mourir l'esprit et le coeur en paix, cependant qui devait prendre sa relève ? Car elle n'avait qu'une descendance et ce n'était encore qu'un bébé, quant à son père il fut lui aussi tué par les Elfes noirs, cette enfant était la seule à pouvoir continuer le règne de sa mère, car tout en elle était pur.

Mais le temps qu'elle grandisse ils avaient le temps de se faire exterminer au moins dix fois, alors l'amie la plus proche de la défunte reine mit au point une magie active et réactive par rapport à son environnement, ainsi elle put comprendre comment manier les éléments, sans doute avait elle déjà un don pour ça, car nul ne réussira à atteindre son niveau. Cette dernière savait contrôler le vent, l'eau, le feu, la terre, l'électricité ainsi que la pression de l'atmosphère environnante, tout ça en même temps. Ainsi quand les démons noirs revinrent, elle sut les contenir à elle toute seule, et l'homme qui lançait des flammes finira oblitéré par une immense vague arrachée au lac d'habitude si paisible.


Une nouvelle ère

Les Elfes apprirent aussi le maniement des armes, et celles qui leurs convenaient le mieux n'étaient autres que l'arc et l'épée longue, naturellement doués à décocher des flèches d'une précision mortelle, ils purent donc combattre les Drows à chacun de leur assaut, de plus Nissoola l'amie de la défunte reine n'avait que peu d'efforts à faire pour les repousser, ainsi leur survie était assurée. Hélas l'ennemi noir était fourbe et rusé, à plusieurs reprises il réussiront à assassiner leurs adversaires directement dans leur camp, oui car désormais ce n'était plus qu'un camp lourdement défendu, et non plus une cité florissante. Heureusement la fille de la reine ne fut jamais atteinte, ni Nissoola, et ce n'était pas faute d'avoir essayé, mais malgré que les Drows n'avaient plus de mère matrone pour les diriger, ils lanceront une attaque de front avec plus de dix mille guerriers, les dirigeantes s'étaient concertées sur un plan de bataille efficace pour en finir une bonne fois pour toute, et si le bébé ainsi que cette Nissoola étaient tués, les faveurs de Lolth leur seraient accordées.

La charge des Elfes noirs fut si violente qu'elle en fit trembler toute la forêt de Lalwende, chacun des elfes était à son poste et comptait le tenir jusqu'à ce que mort s'en suive, il était hors de question de perdre, malheureusement ils étaient si nombreux pour ce coup que leur chance de survie était faible. Cependant Nissoola n'avait pas l'intention d'en rester là, ainsi elle déclencha une puissante tornade puis la changea en tourbillon de feu, des milliers de Drows il laisseront la vie, mais juste avant de faire retraite un assassin parvint à se poster juste derrière l'élémentaliste, après quoi il put la poignarder froidement directement dans sa nuque. La pauvre femme eut juste le temps de pousser un terrifiant cri avant de s'écrouler de tout son poids sur le sol, le meurtrier sera immédiatement tué, mais cela ne servit à rien car il avait réussi ce qu'il voulait faire, donc les deux mille Elfes noirs restant chargeront mais auront tout de même échoué dans leur tentative d'extermination.

Néanmoins les dirigeantes Drow n'en avaient cure, Nissoola était morte et c'était tout ce qui comptait pour le moment, les pertes auront été lourdes, des deux côtés, et c'est donc dans la guerre que la nouvelle héritière du trône grandit, et quand elle atteignit la maturité elle sut reprendre les choses en main juste avant qu'elles ne dégénèrent totalement, car la promesse faite jadis à sa défunte mère en fut presque oubliée avec tout ça. La nouvelle reine Elfe semblait très sage en dépit de son jeune âge, et ses décisions étaient toujours murement réfléchies avant de les faire exécuter, ainsi grâce à elle la paix revint peu à peu au sein de son peuple, de plus les assauts des Drows avaient cessés pour une raison inconnue, alors ce fut l'occasion idéale pour se parfaire dans la bonne entente et la cohésion. Malheureusement le malheur semblait être de retour, c'était du moins ce que les elfes ressentaient, et heureusement ils étaient préparés à cela, et sauront se défendre si jamais ça s'avérait nécessaire.


Les impurs

Les siècles passèrent et les Elfes n'avaient toujours aucune nouvelle de leur ennemi noir, c'était très étrange mais bien dans un sens, au moins ils étaient tranquilles. Seulement cette accalmie eut un effet controverse totalement inattendu, quelques Drows déserteront les tréfonds obscurs afin de jouir d'une autre vie, bien sûr ils se savaient connus, alors ils devront au mieux éviter les autres races afin de ne pas se faire brûler en place publique. La plupart de ces Elfes noirs n'étaient pas comme leurs congénères, leur coeur n'était pas aussi noir et croyait en la paix, bien sûr ils étaient vus par leur peuple comme des traitres, et ces derniers n'hésiteront pas à les tuer à vue si jamais ils les croisaient. C'était pour cela que la surface était leur dernier espoir, cependant s'isoler à cent pour cent des autres était impossible, alors souvent ils devront fuir ou encore tuer pour survivre, certains d'entre eux pouvait être aussi voir même plus gentils et sincères que les Elfes.

Puis un jour, une rencontre vint tout bouleverser, une jeune Elfe en quête d'aventure avait décidé de quitter la forêt de Lalwende pour se forger sa propre route. Alors qu'elle se situait à plus d'une centaine de kilomètres de son ancienne demeure, elle aperçu soudainement une ombre assez svelte se cacher derrière des buissons, ce quelqu'un n'était pas très doué pour se fondre dans le décor se disait elle, comme elle n'était pas du tout du genre timide et qu'elle n'avait pas froid aux yeux, elle décida de courir afin de sauter par dessus les arbuste pour atterrir juste dans le dos de l'inconnu. Et là stupéfaction, c'était un Elfe noir, mais tout de suite elle se demanda pourquoi il s'était caché plutôt que de l'attaquer, ainsi elle lui posa des questions sans même se soucier si il était mal à l'aise ou non, alors plutôt que de la froisser il lui répondit. L'empathie de la jeune Elfe lui permit de savoir qu'il était on ne peut plus sincère, elle fut alors très surprise de cette rencontre. Un Drow "gentil" c'était vraiment une première après tout ces siècles de guerre et de haine mutuelle, après quoi il arriva ce qui arriva, ils tombèrent amoureux l'un de l'autre pour toujours et à jamais.

L'union des deux Elfes donnera naissance à une métisse Elfe/Drow, elle avait les traits fins propres au deux races, une taille moyenne, l'amour de la nature des Elfes, et le caractère fort et indépendant des Drows, ce mélange donnait à cette personne un charme profond et unique, de plus elle était très belle, sa peau n'était pas aussi noir que celle de son père, cela lui donnait une allure toute particulière. Hélas quand la jeune fille apprit l'histoire de ses parents, elle en resta bouche-bée, ainsi elle était la première à être ce qu'elle était, cependant son père lui certifia que ça n'allait pas forcément durer, car d'autres comme lui parcouraient Astrune. Néanmoins la jeune métisse était très têtue, et désirait rencontrer le peuple de sa mère et de son père, pourtant ce dernier l'avait prévenu sur ce qu'elle encourait si elle descendait dans l'ombre terre, mais cette dernière s'en fichait éperdument, ainsi ils se mirent en route pour la forêt de Lalwende afin qu'elle fasse connaissance avec les Elfes.

A peine elle arriva qu'elle expliqua immédiatement ses origines, son père était resté à l'extérieur, car il aurait sans doute été tué, mais la reine était encore très marquée par les guerres dans son enfance, alors elle méprisa l'existence de cette jeune fille et la nomma "L'impure", sa mère fut emprisonnée pour haute trahison et elle exilée à tout jamais de ces terres. C'est alors qu'elle du continuer sa route avec son père, mais ce premier échec ne lui avait pas suffit, elle voulait toujours aller dans l'ombre terre pour être sûre, alors son père finira par craquer et l'emmena jusqu'à Ched-Nasad, et là même scénario, elle fut appelée "L'impure" par les dirigeantes Drows, et son père fut écartelé sous ses yeux. Horrifiée l'impure réussira par on ne sait quel miracle à s'échapper de ce monde de mort et de désolation.

C'est ainsi que cette nouvelle race d'individus prit naissance sur Astrune, les Elfes les méprisaient pour leur côté Drow, et les Drows les méprisaient pour leur côté Elfe, quant aux autres races, ils ne les appréciaient guère plus, surtout pour la part d'Elfe noir qui vivait en eux. C'était pour cela que tous les êtres de ce genre s'appelaient les Impurs, donc la plupart d'entre eux vivront chacun dans leur coin à l'écart du monde, alors que d'autres feront honneur à leur appellation en devenant des assassins de premier ordre. Mais peut être auront ils une importance capitale dans le futur, cela restait à voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
 

La forêt de Lalwende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ RÔLE PLAY : LES SEPT DESTINÉES ~ :: Histoire D'Astrune :: Histoire des lieux-
Sauter vers: