AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Le Réveil du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Le Réveil du Roi   Jeu 10 Juin - 20:40

La nuit recouvrait à présent la terre de son manteau de ténèbres. Cela faisait seulement quelques minutes que le Prince Noir était revenu d'outre-tombe afin d'asseoir sa domination sur le monde des mortels. Mais contrairement aux autres fois, il n'avait pas signalé sa présence à ses enfants. Alors, dans la sombre salle, ni cérémonie, ni délégation... personne... juste quelques toiles d'araignées autour de son antique cercueil en métal. Clarence resta ainsi debout dans ce qui devait être le sanctuaire le plus sacré de la Cité du Sang, pendant d'infinies minutes, pensant aux raisons qui l'avaient poussé à se réveiller.

Se réveiller... comme si le Seigneur des Vampires pouvait s'endormir. Non en vérité, quand il quittait son enveloppe physique pour atteindre un état second, il voyageait à travers le monde sous sa forme astral et étudiait ses descendants et son troupeau avec soin. Clarence pouvait rester ainsi pendant des centaines d'années, choisissant d'être un observateur plutôt qu'un acteur des Sept Destinées. Il pouvait arpenter le monde tel un Dieu Tout Puissant et veiller sur ses fidèles, choisissant parfois d'accomplir un miracle... ou bien d'abattre sur eux la colère Divine du Premier des Deux Fois Né.

Alors, assistant à la décadence de sa Race, l'Immortel avait finalement décidé de mettre fin à son Voyage Mystique. Ces-derniers temps, il avait fait plus particulièrement attention aux agissements de sa Douce Reine, aussi lunatique que terrible. Les mœurs avaient peut-être changés, mais Celui qui pensait déjà être un Dieu ne comprenait pas les pensées de sa promise. Cela lui rappelait la fois où Sydonia, la Deuxième de ses Filles, avait décidé de le quitter pour se tourner vers le Bien... Cela était-il seulement possible ? Aussi, c'est dans cet état d'incompréhension teinté de frustration qu'il s'éleva doucement dans les airs et quitta son sarcophage avant de se diriger vers l'unique porte de son sanctuaire...

Invisible aux yeux de tous, Clarence traversa les sombres couloirs de son immense manoir en prenant soin de distraire psychiquement les vampires qu'il croisait : il n'était pas question de révéler sa présence tout de suite. Cependant, il s'arrêta un moment afin de questionner l'un de ses enfants. Le Prince Noir apparut devant les yeux du nouveau-né sans rien dire, se contentant de lui faire ressentir une peur profonde et saisissante. Celui-ci, bien que n'ayant jamais connu son Maître, n'eut aucun doute sur son identité ! Clarence rayonnait d'une telle puissance qu'il était impossible de se méprendre à son égard. Le Seigneur dit alors d'une voix glaciale semblant sortir du tréfonds des âges :

- Jeune enfant... Révèle-moi où se trouve ma Bien-Aimé compagne...

L'infortuné vampire, complètement terrifié et ne pouvant pas bouger d'un pouce, mit quelques temps à comprendre l'ordre donné. Mais alors qu'il allait enfin pouvoir répondre, Clarence continua sur le même ton, l'empêchant par la même de s'exprimer :

- Non... non... ce n'est pas la peine de répondre... TON SANG LE FERA POUR TOI !

Aussitôt, le Marquis de Sang se jeta sur son descendant avec une rapidité sans égale ! D'un geste fluide, retrouvant ses instincts les plus primaires, il transperça la jugulaire de ses dents acérées tout en bloquant les membres de sa victime. Bien sûr, il aurait pu se contenter de l'endormir psychiquement, mais il était bien plus intéressant de montrer sa force physique dominante... Un prédateur s'amusant avec sa proie, ce n'était rien de moins... Clarence se délecta ainsi du sang du vampire pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le pauvre malchanceux tombe en cendre, effaçant ainsi toute trace de sa présence.

A nouveau en pleine possession de ses pouvoirs, le Roi sentit la présence de Syriona et se dirigea vers elle. Comme à son habitude, elle semblait tremper dans son bassin de Vitae, sûrement pour se guérir des diverses blessures qu'elle avait subie dans la forêt. Oui, le Prince des Vampires étaient alors présent, quand son incapable Reine se faisait piéger par un sort aussi enfantin. Il n'était pas intervenu, et ne le pouvait pas de toute façon, mais avait été terriblement frustré de voir une simple mortelle battre sa création aussi facilement.

Il pénétra alors dans la majestueuse Salle du Sang...

[HRP : hop c'est fait, j'ai coupé à ta demande fyfy !]

~ Il est 1 heure 13 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   Dim 20 Juin - 1:34


Bientôt, la reine Syriona verra cette mystérieuse femme à genoux devant elle, et la fera sienne, vampirisée ou non ! Mais avant toute chose, il fallait qu'elle termine sa régénération dans la mare appartenant à la salle du sang ... Cependant, à son retour vers Kumra, la Vampire au sang royale en avait profiter pour ramener une misérable proie qui passait par là ... Il était d'ailleurs étrange que aucune autre créature de la nuit, y compris elle même, ne l'avait pas vu plus tôt dans la soirée ... C'était un peu comme si il était tombé du ciel ! Mais elle s'occupera de son cas plus tard, car voila qu'elle avait ressenti une immense puissance, et elle ne portait qu'une seule signature, celle du seigneur noir, Clarence ! L'inquiétude ne faisait pas parti de la façon d'être de Syriona, alors, attendant tranquillement que ce dernier vienne à elle, la sombre femme ira faire trempette dans la vitae qui l'emplissait de bonheur à chaque fois qu'elle allait s'y baigner ... Oui, cela valait tout les hommes du monde. La reine qu'elle était savait ce qui était le mieux pour elle et ses confrères, c'était pourquoi elle avait envoyé Fulry ainsi Lernest pour assister Kuragari, les débuts n'allaient pas être simples, mais elle était certaine qu'ils pourraient former une excellente équipe !

- Aller viens, Ô grand seigneur noir ... J'ai un petit cadeau pour toi !

La reine parlait toute seule, en attendant l'arrivée de Clarence qui semblait se faire désirer, de plus, il avait un jour de retard par rapport à ses précédents cycles ... Ce dernier se faisait donc de plus en plus fainéant au fil des âges ! Heureusement qu'elle n'hibernait pas elle aussi, sinon les Vampires seraient en voie d'extinction au jour d'aujourd'hui ! Enfin bon, elle aura bien le temps de le lui reprocher plus tard, surtout si il déboulait dans la pièce en la traitant plus bas que terre ! Le fait qu'il soit seigneur ne changeait pas grand chose au comportement franc de Syriona, chose qui d'ailleurs, prouvait qu'elle n'était pas sa reine pour rien ! Puis, voulant quand même être présentable sous le regard étincelant de Clarence, la reine vampire sortira de son bain de sang, et aspirera l'intégralité du fluide rouge qui la recouvrait par le biais de chacun des pores de sa peau, et ce, jusqu'à en retirer toutes les tâches qui arpentaient clandestinement sa robe ... Et en moins de temps qu'il fallait pour le dire, la voilà qui était derechef resplendissante ! Manquait juste le sourire plein de dents qui allait avec ...

- Tu es en retard Clarence, un bout de ton cercueil t'était rentré quelque part, ou bien ... Commencera doucement la reine, avant de faire une petite révérence par la suite. Oui petite, il ne fallait pas trop lui en demander. C'est bien que tu sois là ... Mais ne dis rien, car pour la première fois depuis des millénaires, j'ai décidé de te faire une offrande !

Faisant un volt-face, Syriona s'en retournera près de la grande porte, puis l'ouvrira brutalement ! Et là, surprise ! Un homme à l'apparence ravagée s'y trouvait suspendu par la chemise, sur la face extérieure du panneau de gauche ...

- Mes progrès ne sont-ils pas des plus louables seigneur ?

Ajoutera t-elle, avant de le tirer brutalement par la jambe droite afin de le faire tomber au sol ... L'homme avait l'air tétanisé, et ne comprenait rien à ce qu'il lui arrivait, mais Syriona s'en fichait éperdument, ainsi donc, à l'aide d'un généreux coup de pied dans son séant, cette chose atterrira juste devant le seigneur noir ! Normal ... car après tout, c'était son cadeau ...


Mais que ce passait-il bordel de Dieu ?! Marcel pensait rêver, ou mieux, cauchemarder ! De plus, sa culture sur les séries télévisée pourraves qu'il regardait, lui indiqueront qu'il devait s'agir là d'une femme Vampire ? hein quoi, vous avez bien dit Vampire ... Mais c'était impossible ! Et oui, ça ne se pouvait pas, car il était l'instant d'avant, enfin ... ça fera maintenant un peu plus d'une heure de cela, qu'il était dans son studio en train de se prélasser devant un DVD dans le genre pornographique pour combler son manque d'imagination et d'impuissance ... Comment avait-il pu se retrouver sans explication aucune, au beau milieu d'une forêt sombre et glaciale ? Bien sûr, il n'aura pas eu le temps de se poser la moindre question, qu'il se fera choper d'un seul coup par le colbac, puis trainer à toute vitesse jusqu'à sa nouvelle destination ... La salle de sang ! C'était beaucoup trop réel pour n'être qu'un songe ... Et pour la première fois de son existence, il avait eu peur d'une femme ... Des yeux blanc laiteux, une force herculéenne, et des paroles terrifiantes ... Le tout réuni lui fit presque s'uriner dessus, mais il fallait bien qu'il tente de faire au minimum son malin, c'est pourquoi, il bloquera l'écoutille relative à sa liquide expression de peur !

- S'il vous plait, je vous en prie ... Ne me faites pas de mal ... Prononcera t-il d'une voix à peine audible, alors que la porte sur laquelle il était suspendue, s'ouvrait. AAAhh nooon !!!

La vue du seigneur Vampire lui sera suffisante à faire rompre le barrage, ainsi donc, son bronze de ténor se déversera sans que rien ni personne ne puisse le retenir ... Un peu plus, et le reste venait, heureusement que le coup de tatane qu'il venait de se prendre remettra tout en place !

- Non mais regarde moi ce boudin ! J'estimais que c'était l'idéal pour ton retour Clarence. Il était vrai que je ne savait pas quoi t'offrir, mais en le voyant tout à l'heure, j'ai tout de suite su que vous étiez fait l'un pour l'autre ! Je suis certaine que deux hommes peuvent s'emboiter, en espérant que tu comprennes dans quel sens je le pense !

Il n'y avait rien de sexuel dans les pensées de Syriona, mais Marcel risquait fort de le comprendre ainsi ...

- Aaah, vous vous .. vous vouliez me faire peur, hein, c'est ça hein ... ah .. ben c'est réussi, vous pourrez dire à ma femme que son plan à bien réussi .. ah ... Terminera t'il en démontrant ses dents marrons, manquantes et parfumées d'une haleine putride.

Pauvre homme qui se croyait sorti d'affaire, mais qu'allait faire le Seigneur noir maintenant ?

~ Il est 1 heure 17 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   Dim 20 Juin - 12:59

En entrant dans la sombre salle, Clarence découvrit sa Bien-Aimée Reine fin prête à l'accueillir. Elle avait dû sentir sa présence, comme à chaque fois, et s'était donc préparée à sa venue. Mais cela ne changeait rien à sa déception, le Seigneur Noir s'était réveillé pour corriger Syriona et abattre à nouveau un tourbillon de sang sur le monde. La miséricorde était un sentiment qui n'existait plus en son être, seules la rage et l'ambition coexistaient dans cette enveloppe charnelle. Mais avant que le Marquis de Sang puisse exécuter sa terrible Justice Divine, son enfant se mit à parler, en profitant même pour faire une courte révérence. Un bout de cercueil... ? Décidément Syriona n'avait pas changé. Cela aurait pu faire sourire Clarence autrefois, mais pas avec les circonstances actuelles. Aussi, tandis que sa puissance infernale se manifestait à travers l'éclat de ses yeux, la Reine choisit de continuer en lui proposant... un présent !?

Cela ne ressemblait pas du tout à Sa Bien-Aimée. En plusieurs millénaires d'existence, elle ne lui avait jamais rien offert. Cette petite curiosité venant lui piquer agréablement l'esprit, le Terrifiant Roi choisit de retarder son Jugement afin de découvrir ce qu'avait à montrer la garce. Alors, cette-dernière ouvrit une porte dérobée et découvrit ainsi son cadeau... un simple humain. Venant littéralement de dévorer un vampire, Clarence n'était plus vraiment pressé de se nourrir... une chance pour le mortel ! Il restait là, sans rien dire, se contentant d'écouter les paroles des deux êtres. Puis au bout d'un moment, alors que le mortel semblait soulager son esprit dans un monde illusoire, le vampire s'écria exaspéré :

- Silence humain !

Le Premier des Prédateurs éjecta alors d'une décharge mystique tous les flux magiques parcourant son corps décharné. Subitement, le sang contenu dans le bassin se gela et alors que la salle se recouvrait doucement de glace, le sombre Maître se tourna vers celle qui l'avait déçu. Les Vampires ne craignaient pas le froid, mais au moins cela suffirait à faire taire la proie, trop occupée à se frictionner les membres. Continuant de sa voix glaciale, Clarence s'exprima en ces termes :

- Syriona... Mon Enfant... Ma Reine... Ma Bien-Aimée...

S'approchant doucement de celle qu'il aimait toujours - plus comme un animal de compagnie que véritablement comme sa femme - le Prince de Sang lui prit la main et déposa un tendre baiser dessus. Après cet élan de tendresse, il se redressa en conservant la prise, regardant sa créature avec un mélange de rage et de déception. La poigne de Clarence se faisait de plus en plus forte, suffisamment pour causer une certaine douleur à Syriona, mais pas assez pour être insupportable. Alors, il lui fit une légère entaille sur le poignet et fit léviter quelques gouttes de sang jusqu'à sa bouche. Ses yeux lumineux semblait s'assombrir tandis que le Seigneur des Vampires aspirait ainsi les souvenirs de sa proie, remontant dans le temps en une fraction de secondes afin de savoir ce qu'il s'était passé durant son absence.

Puis Clarence revint dans notre monde. Il avait lâché Syriona et se contentait de la regarder, sans dévoiler aucune émotion. Il baissa alors la tête pendant quelques secondes, ses poings semblaient se serrer alors que des flux magiques presque palpables semblaient flotter autour de lui. Soudainement, le Maître Sanglant vit son visage se tordre dans une expression de colère des plus inquiétante alors qu'il se redressait de toute sa hauteur. D'un geste de dédain, il libéra sa rage sous la forme d'une claque d'une violence inouïe, projetant la Reine contre le mur opposé. Aussitôt, la salle sembla se transformer en un volcan ! Des torrents de flammes infernales remplacèrent la glace tandis que le peu de sang restant dans le bassin s'évaporait. Un véritable maelström de feu faisait trembler la salle tandis que des étincelles incandescentes venaient caresser le visage des deux êtres.

- Sais-tu seulement à quel point tu m'as déçu, Syriona ? Croyais-tu réellement que ton présent allait justifier toutes les erreurs commises jusque là ? Un misérable mortel édenté, vilain, lâche, sale et indigne ? Qui plus est, pendu comme un pauvre porc sur le crochet d'un placard poussiéreux ? Ce pouilleux puant et méprisable recouvert du produit abjecte issu de son odieux sphincter répugnant et sordide ?! La perspective même de laisser mes délicieuses papilles se délecter d'un sang aussi dégoûtant relève d'une ignominie sans limite ! L'avilissement de ta personne n'a d'égal que le déshonneur dont tu fais preuve en me proposant pareil festin ! Comment as-tu osé afficher ton sourire mesquin et dépravé en me dévoilant ton vil et sordide présent aussi indigne qu'infâme ?! COMMENT PEUX-TU SEULEMENT MANQUER DE RESPECT ENVERS TON DIEU !!

Soudain, le feu consumant la pièce sembla se calmer. Clarence, comme paralysé par une autre vision, resta à nouveau quelques secondes sans rien dire. Il voyait une nouvelle scène dans sa tête, alors que son esprit restait suspendu aux souvenirs de Syriona. Puis petit à petit, les flammes cessèrent laissant place au vide inquiétant et pesant caractérisant la Salle du Sang. Certaines pierres étaient bien sûr noircies, voir même encore brulantes et rougeoyantes, mais cela sonnait comme un calme paradisiaque à côté de la ressente colère du Seigneur des Vampires. Clarence semblait s'adoucir à nouveau, il ajouta d'ailleurs d'une voix calme :

- Mon amour... ma Reine... Ta place est pourtant toujours dans mon cœur... Ne serai-je pas un mauvais Père si je ne corrigeai pas mes enfants de temps en temps ? Parfois, il faut en passer par là pour permettre la cohésion au sein d'une famille. D'ailleurs, je suis assez fier du sacrifice que tu as fais en laissant ce nouveau-né boire ton puissant Sang... C'était courageux de ta part. Et c'est pour ça que je te laisse vivre mon amour. Mais dis-moi ? Pourquoi m'avoir offert pareil présent ? Parce que je le vaux bien, c'est ça ? Tu n'oserais pas me comparer à une pareille ignominie j'espère...

Sans particulièrement attendre de réponse, il se tourna d'ailleurs vers la proie. La magie qu'il avait déployé durant son élan de colère lui avait donné faim, mais il pouvait encore un peu se retenir... un peu seulement. Le Seigneur Noir se demandait comment cet être misérable avait pu arriver jusqu'à Kumra sans se faire prendre. Aussi, il s'approcha de lui et le souleva sans même le toucher, usant de télékinésie. Il s'exprima alors de son habituelle voix glaciale :

- Dis-moi mortel, que faisais-tu dans mon royaume ? Comment as-tu fais pour ne pas être repéré plus tôt ? Et surtout... quel est ton nom ?

Alors qu'il scrutait avec dédain le corps abjecte de cet homme, Clarence pensa à une punition adaptée pour Syriona... pourquoi ne pas transformer ce pouilleux en vampire et contraindre sa Douce Reine à le garder comme chien de compagnie ? Avec interdiction formelle de le tuer bien entendu ! Ce pourrait-être si cocasse...

~ Il est 1 heure 21 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   Dim 11 Juil - 6:44


Fière de son offrande délabrée, Syriona attendait la réaction du seigneur noir... Fortes de ses futures répliques, la reine n'éprouvait aucune crainte envers son vis-à-vis, peut-être était-ce un tort ? Car quand Clarence somma à l'humain d'éteindre puis de fermer son four à conneries, le regard qu'il eut ensuite sur Syriona, ne laissait pas du tout croire qu'il allait lui faire un câlin pour rattraper les quelques siècles qu'ils avaient perdu ! Cependant, il ne fallait pas non plus s'attendre à ce que la grande reine qu'elle était, recule, alors que ce dernier s'avançait vers elle d'un pas menaçant... Le givre s'en suivra, faisant ainsi naitre le froid qui se fera très mordant pour l'épave édentée ! Une bonne chose pour le faire taire, mais aussi assoir la puissance du seigneur noir dans toute la salle de sang ! Syriona révulsa les yeux devant cette démonstration inutiles, mais ne dira rien, et laissera son cher et tendre l'aborder pour lui saisir la main, alors qu'il s'adressait à elle... Resserrant sa prise, la reine se doutait de se qu'il préparait, mais cette fois ci il aurait tout intérêt à ne pas trop abuser de sa prestance, ou sinon... il pourrait lui en couter ! Syriona n'était pas le genre de Vampire à se laisser marcher dessus trop longtemps, surtout avec le brin de folie qui l'investissait ! Clarence quant à lui, semblait totalement se moquer de ce que pouvait ressentir son enfant en ce moment, au point même qu'il s'empressera de lui entailler le poignet sans aucun scrupule...

- Mais vas-y fais comme chez toi ! Tu veux pas que je baisse la culotte tant que tu y es ?

Aucune réponse ne lui sera rendue ! Typique, les hommes sont tous pareils, des abrutis qui ne pensent qu'à une seule chose à la fois ! Ca faisait peine à voir, puis pourquoi Kryos avait choisi un mec comme premier Vampire ? Pas le temps d'avoir une réponse, que quelques gouttes de son précieux sang, s'en iront dans cet amas de dents que l'on pouvait difficilement appeler... bouche ! À cela, Clarence put voir tout ce que Syriona avait entrepris pendant son sommeil... Et visiblement, se qu'il découvrit ne lui plu guère ! Alors... Comme n'importe quel primitif, le seigneur noir lui administrera une claque d'une rare violence sur la figure ! Et ce, juste devant cet Humain en perdition ! Trop rapide pour être évitée ou parée, la pauvrette devra se contenter de voler jusqu'au proche mur qu'elle ne heurtera pas ! La télékinésie pouvait s'avérer très utile dans ce genre de situation précaire, ainsi, Syriona put ralentir sa vitesse, puis se poser tout en douceur... Mais la colère de Clarence ne faisait que débuter, ce fut pour cela que le givre se changera en flammes ardentes, et le froid mordant, en fournaise ! Quant à la reine, et bien elle était debout sur le sol, les jambes assez espacées l'une de l'autre, et une main posée sur ce même parterre qui se réchauffait rapidement ! Son regard luisant était planté dans celui du seigneur noir, comme dans l'attente d'une explication à son geste... Chose qui ne tardera pas d'ailleurs ! Le temps de son allocution quelque peu sonore, laissera largement le temps à la reine de se remettre bien droite, afin de lui rétorquer une jolie réponse !

- Où tu vois un Dieu ici ? Moi je ne vois qu'un débris et une faignasse qui passe plus de temps à dormir qu'à s'afférer à la tâche ! Tu crois pouvoir te lever de ton cercueil et mener ton petit monde quand bon te semblera ? Belle connerie, et si tu veux du respect de ma part, tu ferais mieux de me tuer vois-tu ! Annoncera t'elle tout en se rapprochant de lui, avec un air provocateur.

Les flammes alentours ne la déstabilisaient nullement... Syriona était bien trop folle pour être contrôlable à souhait, mais elle n'était pas stupide, et ce qu'elle venait de dire à Clarence en témoignait... Néanmoins, ce dernier restaurera son calme, avant de continuer son discours, qui cette fois, se fera beaucoup moins virulent. Ah ça y était, on entrait dans la phase émotionnelle... D'abord on cognait, puis ensuite on discutait ! Et bien sûr, la question sur le pourquoi d'une telle offrande !

- Arrête je vais pleurer ! Lui retournera t-elle avec un ton empli de sarcasme. Ainsi tu te forces à me laisser vivre, oh mais je ne voudrai pas t'accabler de ma stupide présence, toi qui est si fort, tu peux te d'emmerder comme un grand ? On dit adieu à la petite reine !


Heuu... Ben apparemment, ce n'était pas une plaisanterie ! De plus, c'était la première fois qu'on l'appelait... Humain ! Dans quel monde de fous était-il tombé ? Marcel s'en rendra bien vite compte en voyant de ses yeux, une étrange manifestation s'installer ! De la glace ? Alors qu'il n'était pas dehors... Au secours ! Bon sang qu'il faisait froid tout à coup... Et ce n'était pas avec son petit pyjama d'été qu'il allait pouvoir s'en protéger ! Il aurait voulu demander ce qu'il se passait, mais sa mâchoire tremblait si fortement que le moindre mot était impossible à formuler... Puis, en un rien de temps, la température changea du tout au tout ! Pourtant il s'était écoulé plusieurs secondes pendant l'air glaciaire, mais de trop se concentrer à se réchauffer les membres, l'homme en perdit toute notion du temps, ou bien de mémoire... Quoi qu'il en était, en ce moment il voyait la femme qui l'avait amené jusqu'ici, en train de parler de Dieu. Il s'agissait en vérité du mot "Adieu" que ce dernier n'avait compris qu'à moitié. Puis, le grand Vampire qui maintenant le terrorisait entièrement, viendra à le questionner... Mieux valait ne pas le faire attendre !

- Heuuu... je ne sais pas comment je suis arrivé... ici... et.. je m'appel Marcel, monsieur... Terminera t'il en se relevant. Où je suis... ? Aidez moi... Ajoutera t-il en surveillant les flammes, en plus de tendre une main tremblante au grand Vampire.

La reine voyait bien que ce sombre crétin voulait susciter la pitié en la personne de Clarence, que c'était pathétique ! En tout état de cause, ces derniers devraient bien s'entendre, car c'était deux faignasses ! Syriona s'était permise de lire dans les pensées du cloporte, alors elle pouvait parfaitement apporter ce genre de jugement...

- Que vous êtes choux ! Faites pas attention à moi, et roulez-vous une langue !

L'heure était venue de mettre un terme à son existence, ainsi donc, Syriona se servira de sa télékinésie contre elle même ! Commençant tout d'abord par se faire saigner de toute part, et bientôt, ses membres allaient se détacher les uns après les autres, avant de finir par la tête ! La reine Vampire était bien assez cinglée pour accomplir une telle horreur sur elle même, en plus de se tuer toute seule, évitant ainsi à Clarence de se fouler une dent en lui ôtant la vie !

~ Il est 1 heure 24 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   Mar 7 Sep - 16:55

Décidément, Syriona était vraiment incontrôlable. Cette pauvre idiote était prête à se tuer après un simple excès de colère de son paternel ? Il fallait vraiment être tordu pour en venir à de pareilles extrémités. En même temps, c'est pour cela que le Seigneur Noir l'avait choisi. Il aimait avoir pour second des parts de sa propre personnalité, permettant ainsi de gérer son royaume aussi étrangement qu'efficacement. Peu de personne en ce monde pouvait se targuer de comprendre les plans du vampire. Cependant, l'alter-égo de sa Reine avait décidé de passer de l'autre côté de la barrière... Cela n'arrangeait en rien les affaires de Clarence, mais avait don de l'amuser. Et après 50 000 ans d'existence de plus en plus ennuyeuse, c'était quelque chose qu'il avait appris à apprécier. Il avait donc déclarer la guerre à cette sœur dissidente, mais plus par jeu que véritable désir de vengeance... enfin viendrait tout de même un moment où il l'écartèlerait de ses propres mains. Par contre, il n'était pas encore sûr que la mort de Syriona lui fasse grand bien, il aimait ses divagations rageuses et malades et sentait bien que cela lui manquerait s'il n'y avait plus le droit. Aussi, il regarda un moment avec dédain la main que lui tendait le dénommé Marcel puis se détourna de lui avant de reporter son intention sur sa bien-aimée, une idée en tête. Affichant un regard plein de compassion, il dit alors d'une voix nettement plus douce qu'à l'accoutumée :

- Mon Amour... Tu es si naïve... Pensais-tu réellement que je dormais toutes ces années ? Crois-tu que je me sois vraiment lassé de toi ? Ce serait une bien trop grande perte de laisser mourir quelqu'un ayant autant vécu, tu as été témoin de l'Histoire du Monde, il est hors de question de te laisser sombrer.

Le Seigneur des Vampires prit alors son infant dans ses bras puissants et l'enlaça fortement, lui dévoilant volontairement son cou. Il savait que ce qu'il faisait été très dangereux, mais la pauvre Reine devait être trop affaiblie pour tenter quoique ce soit contre lui. Il prit garde de toute façon à conserver assez de puissance pour invoquer une horde de démons ou quelques chaudes flammes au cas où elle se montrerait trop gourmande...

- Syriona... Prend mon sang et cesse cette folie. Il est à présent temps que je te révèle mon secret... en te montrant ce que je faisais durant ces nombreuses années de sommeil...

Si jamais la vampire s'exécutait, elle serait alors témoin d'hallucinations aussi incroyables que déroutantes. Car durant des siècles et des siècles, le Prince Noir profitait de la Vision Par Delà le Corps pour voyager à travers l'univers. Se déplaçant à la vitesse de la pensée, étranger aux inquiétudes du monde physique, il explorait les multiples merveilles que Elfwyn laissait à ceux assez attentifs pour s'attarder dessus. Mais au-delà des incroyables spectacles qu'offrait la nature, Clarence pouvait aussi comprendre les multiples cheminement qu'empruntaient les créatures peuplant les terres des Sept Destinées. La Reine en colère verrait aussi qu'elle était accompagnée bien souvent par son Père invisible et terrifiant. Surveillant autant son peuple que leurs voisins, il semblait partout à la fois, autant que nul part et ailleurs... Tout se passait à la vitesse de la pensée, une fraction de secondes de notre espace temps semblait contenir des dizaines d'années de vie ! Syriona serait probablement dépassée par se déferlement d'images et de sensations. Mais très vite, le Seigneur Noir arrêterait alors le processus magique ainsi que sa propre saignée, laissant la Reine se régénérer elle-même et reprendre ses esprits.

- Si tel est ton désir, je t'apprendrai à te servir de cette puissante capacité mystique. La Non-Vie a encore beaucoup de choses à t'offrir... il serait dommage de l'interrompre maintenant...

Clarence espérait que même l'esprit profondément dérangé de sa compagne puisse saisir l'étendue de la puissance qu'il mettait à sa disposition. Si ce n'est par instinct de conservation qu'elle choisirait de rester en vie, ce serait au moins par soif de pouvoir. Mais à présent, il fallait la laisser réfléchir et se reposer, et en profiter pour s'occuper de ce misérable humain. Il avait plein d'idées mais ne savait laquelle prendre. Il songeait à en faire l'esclave de Syriona, ou bien un agent et espion du Royaume... non il était bien trop déficient intellectuellement pour cela ! Alors il fallait qu'il meurt, ou au moins qu'il souffre. Le pal ou l'incinération semblaient assez attrayant, et cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas assisté à pareil spectacle. Il aurait pu aussi en faire un vampire, voir la catastrophe que cela produirait... cela plairait certainement à sa Reine, mais sûrement pas à Kryos. Il se tourna alors vers la vampire ensanglanté qui devait être entrain de se régénérer et ajouta en lui dévoilant préalablement ses précédentes idées par télépathie :

- Vois-tu ? Je ne sais que faire de ton présent mon Amour. Tout semble si attrayant ! Je me suis dis aussi qu'on pourrait le découper en morceau et échanger ses bras et ses jambes... ha ! Ce serait si cocasse ! Qu'en penses-tu... Marcel ?

Spoiler:
 

~ Il est 1 heure 29 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   Jeu 14 Oct - 16:47

La salle du sang en avant vue des trucs pas nets, surtout avec Syriona, mais là ! Ca dépassait tout entendement... Puisque la reine menaçait directement son seigneur de se démembrer, et ce, de façon à ce que ce dernier n'ait pas à se fatiguer en la tuant ! Cette dernière était parfaitement sérieuse, sans oublier qu'elle se fichait éperdument des conséquences que son acte pourrait engendrer. De son côté, Clarence comptait juste la punir à la base, mais en voyant la folie qui investissait sa compagne... Le Vampire n'eut d'autres choix que de se résoudre à lui faire entendre raison, sur le fait qu'il avait encore besoin d'elle. Pensant alors que son sang suffirait à la calmer, le seigneur noir proposera à Syriona, son cou... Hélas, la reine s'y refusa ! Préférant tourner la tête plutôt que de goûter à ce nectar... La Vampire ne voulait pas de lui... Il l'avait insultée, alors qu'elle avait mis en place plusieurs plans qui permettraient à Kumra de conquérir le monde, bien entendu, la plupart d'entre eux n'avaient pas encore été révélé au grand jour ! Et Clarence qui n'avait vu que ce qu'il avait bien vouloir voir en lisant dans son esprit ! C'était tout simplement inadmissible pour Syriona !

Quant à Marcel, c'était complètement terrorisé qu'il observait la scène... Bien qu'il se refusait toujours de croire que ce qu'il lui arrivait était réel. Chose normale, car comparé au monde d'où il venait, tout ceci dépassait de très loin son esprit de dégénéré... Hélas, ce dernier n'était pas au bout de ses peines, puisqu'il sera attaché au mur comme un vulgaire jambon, en attendant que Clarence règle son différent avec Syriona ! Ainsi donc, il devra attendre plusieurs heures avant que la reine elle même ne vienne le chercher... Apparemment, si on en jugeait par l'air qu'elle affichait, cette dernière et le seigneur noir, avaient du profiter des plaisirs de la chair pendant leur absence. Cependant, à l'instant précis où Syriona voulut le détacher pour en finir... Tout changea !

Le seul qui par contre ne verra aucune différence entre avant et après le phénomène, sera Clarence, car il se situait toujours dans ses appartements. En revanche, pour ce qui était de Syriona et Marcel, c'était une toute autre histoire. Mais ça, vous le saurez plus tard...


[OUT : Clarence, dans les appartements du Seigneur... Arrow]

[Annonce : J'ai fait en sorte que tu sois dans un endroit neutre au cas où tu ne pourrais pas poster durant un certain temps, et donc, entraver des joueurs. Cependant, de là où tu es, tu peux choisir délibérément quel RP intégrer, seulement, je te demanderai de t'assurer d'être actif si tu intègres chez Lanae/Allyriane, ou bien Kuragari. Néanmoins, dans quel cas ou tu ne serais pas sûr, tu peux ne rien faire, et un PNJ s'en suivra, au moins là tu ne bloques personne. À toi de voir Exclamation]

~ Il est 7 heures 34 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Réveil du Roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Réveil du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: