AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 La cité de Thelxépia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfwyn
avatar
Récits 3344
MessageSujet: La cité de Thelxépia   Jeu 27 Aoû - 14:10

La cité de Thelxépia


Les océans aussi gardent jalousement leur secret, car quelque part dans les grandes profondeurs existe une cité pas comme les autres, ici vivent les Sirènes, appelées aussi Homme-poisson ou Naga, ces êtres amphibiens sont loin d'être les plus gentilles des créatures, c'est pourquoi ils ne peuvent pas vraiment parcourir les terres, une sorte de châtiment imposé par la Déesse du destin pour que l'équilibre soit préservé. Les sirènes communiquent par télépathie, car le langage du corps étant trop primitif pour elles, et les cordes vocales inutilisables sous l'eau, les échanges extra sensoriels étaient les plus adaptés à leur façon d'être. Leur hiérarchie est assez complexe mais bien élaborée.
~Description de la cité de Thelxépia ->



À la découverte du monde

Les Sirènes avaient leur caractère bien à elles, elles étaient encore plus racistes que les Elfes noirs mais un degré moins cruelles, ces dernières ne se serviront même pas des autres comme esclaves, au mieux elles les feront se battre dans des arènes prévues à cet effet pour se distraire et c'est tout. Leur cité était sous marine, mais pas mal d'endroit étaient aménagés spécialement pour accueillir des êtres de la surface, cette race était assez prévoyante, alors il valait mieux prévenir que guérir, ça se trouvait un jour elles auraient peut être besoin d'humains ou autre pour une raison quelconque, donc les trois quarts de leur ville était habitable par presque tout le monde. Cependant d'un simple claquement de doigt les eaux pourraient tout recouvrir si cela s'avérait nécessaire, c'est pourquoi si une autre race que les Sirènes se trouvait dans Thelxépia, elle aura tout intérêt à faire tout ce qu'elles attendront d'elle pour ne pas finir engloutie.

Alors que les Drows attaquaient les Elfes dans la forêt de Lalwende, les Sirènes commençaient sérieusement à s'ennuyer, mais leur Dieu leur offrira très vite une occasion à ne pas laisser passer. Le mois d'Anemos promettait d'être très violent cette année là, et pour cause un gigantesque orage s'était formé entre les terres et les océans, et à partir de là une pluie diluvienne s'abattit sans interruption faisant gonfler littéralement les eaux, et peu à peu le royaume de Fées se fera inonder de toute part, et lorsque la hauteur de l'eau fut suffisante, on put voir l'horizon s'assombrir de manière pas du tout naturelle. Cela se passa le 9 Phobos du mois d'Anemos, toute une armée de Sirènes sillonna leur élément qu'était l'eau afin de s'enfoncer dans la forêt de Silmariën, habitat des Fées. Ces dernières à l'instar des Elfes ne surent pas se défendre contre l'assaillant car elles n'y étaient pas préparées, mais heureusement leur don naturel pour se miniaturiser permit à beaucoup de ces êtres ailés de fuir sans même se faire blesser, mais d'autres auront eu moins de chance, car la plupart de ces Sirènes se servaient de sortilèges diverses pour en venir à bout, ainsi que de leur télépathie, elles hurlaient puissamment dans leur esprit afin de semer la discorde.

La plupart de Fées même miniaturisées se feront emprisonner dans des bulles pélagiques crées par les sorcières marines, puis noyées sans la moindre pitié. L'assaut dura deux semaines, car il fut brutalement interrompu par un événement météorologique pas du tout prévu à leur programme. Normalement ça devait être le mois du vent juste après celui de l'eau, mais au lieu de ça il y eu une canicule extrêmement intense, l'eau s'évaporait à vue d'oeil, seulement les Sirènes étaient tellement dans l'esprit de la guerre qu'elles ne s'en rendront compte que trop tard qu'elles venaient d'être coupées du large, et très vite elles se retrouveront piégées sous la chaleur aride du soleil. Alors même sous forme Humaine ces dernière restaient très vulnérables aux fortes températures et au manque d'humidité dans l'air, donc en moins de deux jours elles perdront la vie dans une longue et douloureuse agonie. Au moins huit mille Sirènes auront succombé lors de cette attaque, quant aux Fées leurs pertes s'élèveront à environ cinq mille. Une chose était sûre, cette année là ne sera jamais oubliée tant par les Fées que par les Sirènes.



Un ordre nouveau


Après leur cuisante défaite du aux caprices du destin, les Sirènes resteront à Thelxépia afin de s'occuper un peu de leur propre existence, car avant cela elles n'étaient dirigées par personne et s'étaient contenter d'attaquer lorsque l'occasion s'en était présentée. Comme elles avaient reconnu leur point faible elles décidèrent d’élire un mentor pour être sous les directives d'un seul et même cerveau. Il leur aura fallu presque une semaine pour faire leur choix, et ça sera un imposant homme-poisson qui sera élu, ce dernier répondait au mieux à leur attente du renouveau. Hélas il était loin d'être tendre, et la plupart des Sirènes seront traitées plus bas que la terre océanique, et au bout de trois ans elles regrettaient déjà amèrement leur choix, et à leur tour elle sombrèrent dans le chaos et la guerre.

Le roi des profondeurs ordonna alors l'élimination de tout les rebelles, l'armée qui était à sa botte lui obéira sans discuter, c'est à partir de cette instant qu'une véritable chasse à la Sirène fut donner, car d'un côté il y avait les mâles, et de l'autre les femelles, donc durant tout ce temps aucune nouvelle naissance ne sera donnée. Cette guerre de plusieurs siècles sera appelée plus tard, la guerre des Sirènes. Les femmes Naga n'étaient pas du tout d'accord sur la vision qu'avait leurs compagnons masculin, ainsi elles n'eurent d'autre choix que de se rebeller. Ces dernières auront eu raison car les hommes-poisson n'avaient aucune ambition sur le monde extérieur, tout ce qui comptait pour eux était leur petit confort personnel, et rien d'autre. Le roi l'avait joué fin pour se faire élire, il avait adopté la façon de penser des femmes car il les savait plus nombreuses, ainsi il remporta le trône haut la main.

Son règne prendra fin le 11 Chaara du mois de Nero, une Sirène aura su faire sa docile et ainsi se retrouver seule avec le roi, après quoi elle put l'empoisonner sans aucune difficulté. Cette dernière réussira même à s'enfuir et à revenir en force avec toutes ses congénères pour mettre fin à cette tyrannie absurde qui s'était instaurée dans leur milieu aquatique.

À présent, les Sirènes n'étaient toujours pas dirigées par une seule et même entité, mais dans leur prophétie il était écrit que bientôt il s'élèvera un mentor digne de ce nom et que tous courberont l'échine sur son passage, et que grâce à lui le peuple des Sirènes connaitra la gloire. Le mentor en question pouvait être aussi bien un mâle qu'une femelle. Mais voici plusieurs millénaires qu'elles attendent ce moment avec impatience, mais il ne vient toujours pas, pourtant le Dieu des profondeurs l'avait certifié aux prêtresses, et que le temps de sa venue était plus que jamais proche, il serait d'ailleurs temps, car c'était un peu le bordel dans les bas fonds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lauthentique-destiny.com
 

La cité de Thelxépia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ RÔLE PLAY : LES SEPT DESTINÉES ~ :: Histoire D'Astrune :: Histoire des lieux-
Sauter vers: