AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Sorël d'Ambelrash [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Sorël d'Ambelrash [terminé]   Ven 13 Aoû - 20:33

~Prénom : Sorël
~Nom : Lösgar d'Ambêlrash
~Surnom : ( Il usurpe nombre d’identités.)

~Âge : Sörel doit accuser une vingtaine d’années sous la coupe du zénith. Pour trois siècles sous le Nadir.
~Jour et Mois de naissance : Six chaara du mois de Nero
~Sexe : Alpha Mâle (évidemment)
~Race : Vampire

~Lieu de naissance : Mystiül (Aujourd'hui foyer des ruines invisibles)
~Lieu où vous vous trouvez actuellement : Kumra

~Classe : Sans classe
~Alignement : Chaotique Neutre

~Description Physique :

Il y a trois voiles a percer. Avant tout, vous vous sentez épié, lorsque vous vous retournez, vous ne percevez rien, rien que la foule. Les bruits animant les artères de la ville dans laquelle vous vous trouvez, ne vous rassurent guère, ceci-dit ...
Quand enfin vous percevez la source de votre malaise, vous distinguez au milieu des badauds, une silhouette, oui, car ce n'est rien de plus.
Sous une ample pèlerine de velours noir, vous voyez les attributs d'un combattant, un bardage bâtard mêlant le cuir et un alliage cuivré, souple. Sur la brigandine à lanières qui enserre tyranniquement le corps ciselé de ce lugubre individu, loin de ses hautes cuissardes, encadré par deux pommeaux de lames, vous voyez une surface lisse et miroitante. Vous constatez que le visage que vous lorgnez ou cherchez du moins, ne vous renvoie que l'image de votre faciès crispé par l'angoisse. Vous comprenez enfin qu'il porte un masque ... Un masque sans aucun orifice, comment respire-t-il ? Et pire comment vous voie-t-il ? Vous ne préférez pas y apposer de réponses ... Toujours est-il que la surface arrondie et couleur d'airain s'apprête à tomber.
Lorsque qu'il enlève enfin son masque, vous vous sentez rassuré, rassuré par son apparence juvénile, par son visage émacié que les reflets des torches cisaillent d'un clair obscur abrupt, ses traits son d'une finesse marquée, ses lèvres ténues, elles, sont figées ... Presque crispées. La chevelure brune et raide de cet homme est tirée en un catogan cruellement resserré, seules quelques mèches bordent son second masque ... Un masque de chair mortes d'un blanc presque diaphane. On en perçoit quelques une de ses veines d'un bleu spectral ... Ses yeux eux, d'un gris anthracite, brillent ... Ils brillent d'un intellect froid et oppressant. Si il vous offre un sourire ... Passez donc votre chemin.

~Description Psychologique :

Sorël est un Damné qui se refuse a éprouver sa malédiction. Il "glisse" a travers le temps, comme il l'aime a l'affirmer, en suivant le courant. De sa seconde naissance a nos jours, s'est forgée sa personnalité, il a toujours, néanmoins, été de son vivant comme de sa 'mort' un esprit fuyant et indomptable. Aucun dogme, aucune caste, aucun groupe n'ont su le séduire. Pas même la cour du Seigneur des "Saigneurs". Il se refuse a suivre une doctrine quelle qu'elle soit, car il se qualifie de libre penseur, et suivre selon lui un groupe quel qu'il soit, est un frein à la réflexion.
Il semble être alangui par une sérénité inébranlable, mais il ne faut pas s'y fier, car Sorel est en proie comme tous les autres non-vivant a sa 'bête', il sera donc rarement le premier a sortir le fer, mais il a jusqu'ici été le dernier a le rengainer ... Lorsqu'il se laisse porter par sa rage, ce faux stoïque peut faire montre d'une cruauté sans égal. Si bien que définir les limites de sa sauvagerie devient difficile. Mais réussir a meurtrir l'ego de cette carcasse, parvenir a titiller son coté primitif demande beaucoup "d'égards" et d'intelligence. En somme Sorel est un être imprévisible, vif et particulièrement calculateur. Mais ce qui le caractérise le plus est sa soif constante de connaissance, de découverte, le dernier fils D'Ambelrash n'est rien de plus qu'un Maraudeur. Un arpenteur éternel qui caché au milieu des hommes se divertit.
Se découvre ... S'oublie par moments.

~Biographie et Histoire :

Près des grondements, près du courroux profane et des fulgurations prismatiques, naquit Sorël. Fils d'une poignée de survivants de Mystiül.
La caravane avait quitté la cité depuis deux années pour aller recueillir des composants rituels rares. Elle avait assisté avec le sentiment du sublime, a la déflagration ... Nichés sur un haut vallon les arcanistes ne pouvaient que lorgner la déchéance du piédestal de la magie. Ainsi donc ils réinvestirent les fondements de cette légende, et demeurèrent dans les ruines d'un Oratoire. Au milieu des pierres lézardées et rongées par les bras tentaculaires et feuillus de la nature. Plusieurs décennies menèrent la famille d'Ambelrash a mettre au monde, le dernier de leur lignée.
Sorel.

Il du grandir au beau milieu d'une guerre invisible, scindant deux anciennes maisons de magie, qui se livraient batailles dans les catacombes de la cité, que la magie encore opérante rendaient invisible. Les frontières n'étaient posées que par quelques éboulements, le drame eu lieu dans les profondeurs. Alors que Sorel était un bretteur jeune et vigoureux. Dans les quartiers Nephas, vivaient les descendants de Syaclis, qui envoyèrent aux Ambelrash, un bien sinistre présent. Un visiteur ...
Un visiteur qui réclama humblement asile ...

[ Veillée mortuaire ]

Les deux mains fermement agrippées au pommeau de son fer, maculé par le sang des siens, Sorël laissa échapper un hurlement. Vague de fureur, onde de douleur qui vint courir sur les murs des couloirs étriqués de la cité clandestine. Arbiel, le vampire était debout devant lui, rapière en main, lui aussi couvert de sang ... Nimbé d'une odeur aigre ... Celle de la mort. Le seigneur immortel lui offrit alors une sorte de sourire presque "compatissant" avant de lui lâcher d'une voix trainante :

- " Allons mon garçon ... t-t-t-t, pourquoi tout ce chagrin ? Vous êtes invisibles aux yeux du monde, vous vivez dans ses entrailles, vous êtes déjà inexistants ... Lorsque tu seras mort, ce qui va arriver sous peu, tu seras avec tes géniteurs ..."

Sorel lui se redressa, le corps parcouru de tressaillements de douleur. Sur sa joue l'entaille d'Arbiel laissait perler de fins sillons poisseux et chauds ... Pointant alors son adversaire du bout de son fer, le jeune homme lui annonça d'une voix claire, chargée de rage :

- " Mort ou vif, je trouverais quelque soit le plan d'existence ou je survis, à vous traquer ... Je vous effacerais définitivement des mondes. "

Le Non-vivant, face à cette menace se contenta de hausser un sourcil en réprimant un ricanement, puis il opina du chef avant de planter sa fine lame dans le sol meuble des catacombes. Le visage baissé, les iris luisants d'une excitation malsaine, il souffla a ce jeune effronté :

- " Voilà une proposition intéressante, un petit jeu de chasse, jusqu'aux confins des mondes et des temps ... Je relève le défi ..."

- Et sur ces mots, son visage vint se déformer, son corps roidi par la mort se souleva sous la pression des muscles de ses mollets bandés. Il fusa sur le dernier des Ambelrash avec une vitesse ahurissante.
L'épée de Sorel roula au sol, alors que les crocs saillants du Maraudeur se plantaient dans sa chair, il entendait ses grognements d'excitation, alors que sa vue peu a peu se brouillait ... Et que la vie le quittait.

[Pour toi le Maraudeur]

Trois siècles se sont écoulés depuis cette nuit. Je me souviens des derniers mots d'Arbiel avant de disparaitre.

" Tu ne fais que feuler, tu ne grognes pas encore. Tu n'as que des dents de lait, et pas des crocs. Avant de chercher à te venger, apprends déjà à chasser. Je te conseille de t'adresser à la famille Syaclis, ils m'ont chaudement recommandé de vous rendre visite ... "

Oui. Ils l'avaient fait, alors j'ai décidé, cinq années plus tard, une fois paré, de me rendre chez eux et de réclamer asile ... Sans visage. Ils m'ont alors ouvert leurs portes et ...
Ont chanté mes louanges en hurlant, leurs mains crispées s'agitaient en tous sens, leur bouche déformées par la terreur ne laissaient échapper que des borborygmes sanglants et j'ai regardé, au fond de leurs yeux ... L'étincelle mourir. Alors qu'ils voyaient dans le reflet que leur projetait mon masque ... La douleur de mes frères.
Maintenant j'attends que nos chemins se recroisent mon cher Arbiel ...


~Particularités propres à votre espèce :
- Force supérieure : Sorel possède la force de huit bras vigoureux.
- Lévitation : généralement Sorel use de cette aptitude pour jouer les ombre néphile et s'improviser maitre de la varappe, aucune surface ne l'effraie.
- Vision dans le noir
- Vulnérabilité aux énergies solaires, lumineuses et sanctifiées

~Ce qu'il aime : Sörel apprécie toute compagnie, même celle des mortels. Il garde cependant l’engouement pour le sang et l’élitisme de tous ses congénères. C’est la raison pour laquelle, il prend des érudits, des nomades ou des arcanistes pour proies. Il apprécie aussi le feu mordant des passes d’armes, osciller entre sa raison et la bestialité de son statut de chasseur.

~Ce qu'il déteste : La présomption de ses pairs, la sournoiserie, l’arrogance sous un aspect plus général. Le sectarisme nourri par les esprits manichéens de ce monde.

~Ses Peurs : La monotonie, la répétition. Témoin des âges, Sorël compte sur son statut d’immortel pour apprendre et s’enrichir. Il semble être en quête d’omniscience.

~Arme(s) :
- Deux lames espadons soigneusement ciselées et ouvragées. Armes hybrides oscillants entre l’or et le bore. Ces dites armes avoisinent les six pieds (1m50) de longueur pour un poids de trois kilos par tête. Elles sont rangées dans des étuis dorsaux croisées en baudrier.

~Signe(s) particulier(s) :
- Lorsqu’il ne porte pas son masque, Sorel présente une profonde balafre sur la joue gauche, celle-ci lézarde son visage de sa pommette à la naissance de son menton, ponctuant chacun de ses sourires, d’une ample fossette.
- Il porte une pendeloque a l’oreille gauche, frappées des armoiries de la maison d’Ambelrash

~Points forts : Sorel est un homme cultivé et un bretteur hors-pair. Animé et éduqué par une noble lignée, il a eu le droit aux meilleurs enseignements. Ce qui influe clairement sur son charisme et lui permet d’infiltrer toutes les sphères de la société.

~Points faibles : Si Sorel obéit à un code moral, il n’en renie pas moins sa nature. La membrane séparant sa raison de son instinct animal est difficile à percer, mais une fois le voile déchiré, ce non-vivant entre en frénésie et son courroux ne peut être apaisé que par le sang, de ses ennemis comme celui de ses alliés.

~Pouvoirs : --

~Capacité spéciale :

- Fine lame [Renforcé par mimétisme]:

Élève des demi-épées ou spadones, ce non-vivant s'est imprégné grâce a son pouvoir, et ce durant plusieurs siècles, des techniques de combat a la lame espadon. Sa force de surcroit lui permet de manipuler ces gargantuesques lames comme si il s'agissait d'épées courtes, ce qui en fait un bretteur puissant et redoutable.

~Talents secrets :

Mimétisme - Il est votre ombre, ou votre reflet. Lorsqu'il utilise ce pouvoir, Sorel deviendrait presque le pantin de son adversaire. Son corps semble entrer en osmose avec celui de son ennemi, si bien qu'il effectue les mêmes gestes que son nouveau 'guide'. Plus qu'une pitrerie agaçante, cette aptitude rends toute parade parfaite. Elle permet aussi a Sorel d'apprendre le style de combat de son ennemi et de l'analyser pour en déceler les failles.

Hématomancie - Sorel a la faculté de se régénérer au contact du sang. mais aussi de glaner des informations sur ses victimes en goutant leur cruor (images de leur passé)

Œil du chasseur - Grâce a cette amélioration de la vision nocturne, Sorel peut traverser la matière non organique de son regard et détecter le 'souffle de vie' en chaque être vivant, ce qui lui permet de détecter des proies, ainsi que voir a travers son étrange masque.

~Ma couleur utilisée : Darkred
~Lien de votre inventaire : http://www.lauthentique-destiny.com/inventaires-f50/sorel-t773.htm#43010
~Code :
Spoiler:
 

~statut : achevée.

~Test rp :

- L'ombre découpée par les flets de l'astre lunaire progressait sur les ruelles pavées de la cité rouge ... Kumra ouvrait ses bras aux tourmenteurs disait-on, mais elle accueillait volontiers les tourmentés. Sorel depuis son arrivé aux avant-postes de la ville, se savait surveillé et bien que les venelles de cette nécropole semblent mortes, vides de toute vie, elles regorgeaient de rampants. Les murmures glissaient dans l'air, pour annoncer la venue de cette nouvelle "tête" ?
Le 'Sans-visage' ne s'en soucia pourtant guère, il n'avait pas a craindre le courroux des Non-vivants, son cœur ne battait plus depuis des éons. Il gardait une allure constante, il n'exhalait aucune peur, il était même nimbé d'une assurance 'oppressante'. Arrivé sur ce qui devait jadis être une place, là ou la friche vénéneuse avait englouti une ancienne fontaine, il vit là trois sous-produits de la mort ... Trois goules voutées qui vinrent poser sur lui, leurs globes d'un blanc laiteux. Il s'immobilisa alors, sachant qu'il était mis a l'épreuve. Les silhouettes blêmes et faméliques progressèrent vers lui, a quatre pattes, stupides charognards qui commençaient a former un cercle de leur pas. Un cercle dont le Non-vivant était le centre. Entre râles plaintifs et grognements, ils aspiraient a faire fléchir leur "proie" ? Mais ils furent rapidement renseigné sur la nature de leur adversaire, quand celui-ci laissa échapper un grognement bestial ... Celui de son coté animal, le cri du chasseur, qui déformé par les vibrations du masque, sorti sous forme de vrombissement. Les blêmes se consultèrent alors, de toute évidence "refroidis", par les ardeurs de la chair morte. -

" Léchez donc les dallages du parvis ... "

- L'injonction émergeait bien de ce masque. Mais l'alpha mâle du groupuscule se détacha de la formation pour fondre sur le Vampire. Les muscles des mollets bandés, il dévoila une rangées de dents taillées et gâtées a sa 'proie', avant de bondir vers celui-ci, mains tendues. Les deux manicles près du corps, dissimulées sous son ample cape, Sorel se préparait lui aussi a agir ... Et ses lames ne quittèrent pas le fourreau non, il s'adapta a la nature sauvage de son ennemi, en bondissant a son tour sur cette charogne, suspendue dans les airs. Là ou elle n'avait plus aucun appui pour esquiver son assaut ... Il balaya alors son chétif ennemi avant de rouler avec lui au sol, quand ils achevèrent leur roulé-boulé, il se trouva a genoux sur lui en abattant ses gantelets de cuir sur les chairs roidies de la goule. Il frappa alors avec un tel acharnement et une telle violence, qu'il finit par marteler une masse informe et juteuse constellée de morceaux d'ossements. Le couinement des deux autres fut strident et à cette vision, ils détalèrent. Leur sauvagerie avait visiblement des limites. Le 'sans-visage' alors se redressa, en lâchant d'un petit ton enjoué. -

" Maintenant les présentations sont faites ..."
-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sorël d'Ambelrash [terminé]   Sam 14 Aoû - 13:20

[ Fiche terminée ]

Je confie donc cela a l'œil pointilleux et circonspect des MJs. En espérant que cela sera à la hauteur vos attentes. : )

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sorël d'Ambelrash [terminé]   Ven 27 Aoû - 15:30

Bonjour Sorël,

Bienvue sur Les Sept Destinées, je m'excuses pour le retard...

Mais j'ai lu ta fiche et je n'ai qu'un seul gros commentaire à faire. C'est au sujet de ta capacité spéciale et de ton talent secret... Les "Sans-Classe" possédent 1 capacité et 1 talent. Hors... Tu en as choisis 3, pour le talent secret... Pourrais-tu faire un choix entre l'un des trois que tu as fais ? Ou si tu veux, en refaire une pour remplacer les trois actuels. À toi de voir...

Pardonnes-moi le retard >< !
Fais-moi signe quand tu en auras terminé...

Anaïs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sorël d'Ambelrash [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sorël d'Ambelrash [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: Les présentations-
Sauter vers: