AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Fraicheur matinale à bord du cuirassé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Fraicheur matinale à bord du cuirassé.   Ven 24 Sep - 23:56

Ainsi donc le temple de Loomineï était détruit et le prêtre avait suvécu tant bien que mal grâce à ses dons. La situation semblait être redevenue aussi normale qu'elle pouvait l'être, ce qui alléga quelques instants l'esprit du petit elfe aux cheveux verts. C'est d'ailleurs lorsqu'il soupira que la situation dégénéra de nouveau. Une autre épreuve de la Déesse Noire ? Oui, c'était la première chose à laquelle il avait pensé en atterrissant dans ce nouvel endroit similaire au coeur d'Yloumna. Avait-elle un coeur d'ailleurs ? Peu importe, il essayait d'utiliser ce qui lui restait de ses cinq sens pour essayer de savoir où il s'était retrouvé. Vue ? Compter sur un borgne malvoyant pour lui demander la couleur d'une pièce trop sombre pour un être normal revenait à obtenir forcément la réponse suivante : il faisait noir. Ouïe ? Demandons à un mal-entendant les bruits qu'il perçoit. La réponse n'étonnera donc personne : tout était silencieux. Odorat ? Sans doute ce qui révéla le plus de chose à Hichino. Ce sens étant le plus développé chez lui, il put sans mal disinguer ce que la pièce recelait. Il distigua par exemple une vieille odeur de rouille, sans doute l'odeur la plus présente là où il se trouvait ; il sentit également l'odeur ignoble du sang séché ou séchant encore dans certains recoins. Balayant la nausée qui venait soulever ses entrailles, l'ancien oracle essaya de se focaliser sur d'autres senteurs moins agressives. A son plus grand désarroi, il ne distingua guère plus que la puanteur laissée par les précédents locataires de son nouvel habitat (qu'il espérait temporaire). Goût ? Pas qu'il n'aie pas envie de lêcher les murs, mais un homme aussi noble et prédestiné à une vie aussi belle que celle d'Hichino ne pouvait se résoudre à effectuer un acte d'une telle bassesse. Toucher ? Finalement, il ne découvrit rien de plus qu'il ne savait déjà. Au sol et sur les murs il reconnu sans difficulté la froideur exceptionnelle résevée au métal. Un peu plus loin, par terre, il avait découvert une armature en métal qui devait sans doute servir de lit à quelques occasions. A l'endroit où aurait d'ailleurs du se trouver le quatrième pan de mur, le prêtre fut surpris de trouver un espace vide. Une sortie ? Non, ça faisait bien trop mal quand il essayait de passer. Ce que sa main gauche saisit lui révéla la présence de barreaux.

Ainsi donc il s'était retrouvé en prison... Ou du moins, il était dans une cellule fermée. Ignorant ce qui lui avait valu cela, il essaya de déceler une quelconque présence proche. Rien. Il continua à tourner en rond dans sa cellule en préparant l'arrivée éventuelle d'une quelconque personne. Pas d'insultes, il fallait qu'il reste calme. Pendant une fraction de seconde, il envisagea même la possibilité de tomber sur une forme humaine d'Yloumna venue le voir en personne pour lui faire passer ce test. Il n'avait pas le droit à l'erreur, il fallait qu'il réussisse à accomplir le seul objectif en lequel il n'avait jamais cru.

~ Il est 7 heures 28 ! ~


Dernière édition par Hichino Shirokami le Jeu 14 Oct - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Fraicheur matinale à bord du cuirassé.   Mer 13 Oct - 17:54

[HJ : Ma façon de RP va être assez différente par rapport à celles que tu as pu voir sur le forum en général. Car, je ne suis pas physiquement présente la plupart du temps. C'est pour cela que je vais faire essentiellement de la narration, mais sans te faire interagir rassure toi. Tu es prêt ? Alors c'est parti.]


L'interaction avec le passé d'Astrune fut une réussite totale pour Thirsha ! Bien que cette dernière ignorait encore l'impact de son geste vis-à-vis de la population... Cependant, le plus important était que l'Ange noir connaissait désormais ses futures victimes, chose qui lui permettra de les soumettre à une toute nouvelle justice qui était la sienne ! Thirsha n'agissait jamais sans une bonne raison, d'ailleurs, son but premier, était justement d'aider les personnes qu'elle capturait... Le pire, c'est que cela fonctionne... car la plupart des gens ne se rendent compte de l'importance de la vie, que lorsqu'ils ont croisé le regard de la mort ! Un principe que l'Ange noir à tout de suite compris. Bien entendu, le peuple de ce monde risque d'être quelque peu surprit lorsqu'il se retrouvera dans de bien pénibles positions...

Une situation que Hichino Shirokami, allait vivre d'ici quelques instants. Enfermé dans une cage métallique noyée dans les ténèbres, cette créature Elfique allait bientôt savoir pourquoi il était ici, et ce qu'il allait devoir faire. Son passé ne reluisait pas vraiment, mais sa personnalité par contre, risquait fort de lui jouer de vilains tours ! Le fait d'être matérialiste comme il était, pourrait lui porter préjudice lors des décisions qu'il devra prendre... Mais ça, il aura bien le temps de le découvrir quand son jeu débutera.

Tapis dans le noir et le froid, Hichino venait tout juste de reprendre ses esprits... Cherchant alors à tâtons un indice qui pourrait le renseigner sur ce qu'il lui arrivait, ce dernier heurtera les barreaux qui constituaient sa cellule. À cela, l'être Elfique découvrira qu'il était désormais emprisonné sans même savoir pourquoi. Bien sûr, il n'était pas effrayé, juste intrigué, car le lien unique qu'il entretenait avec les Dieux, lui permettrait de s'en sortir si cela s'avérait vraiment nécessaire... Malheureusement, Hichino était à cent lieux de se douter de la "surprise" qui l'attendait ! Et pour cause, environ trente secondes après qu'il ait touché les barreaux, une multitude de lumières aveuglantes révéleront à l'Elfe, sa nouvelle demeure ! Cette dernière était constituée d'une pièce principale, dans laquelle, sa cage occupait un des angles... Ainsi donc, Hichino avait une vue panoramique de tout ce qu'il lui faisait face, hélas, sa mauvaise vision n'allait pas beaucoup l'aider. Puis, dans l'instant qui suivit, un grésillement se fera entendre !

Un écran plasma venait subitement de s'allumer... Cette technologie qui fuyait toutes les connaissances de Hichino, était positionnée par exprès, à tout juste un mètre cinquante de sa cellule ! Les grésillements se poursuivront encore plusieurs secondes, avant qu'un visage ne daigne y apparaître... C'était Thirsha elle même, mais ce qui échappait sans doute au détenu, c'était qu'il ne s'agissait en aucun cas de direct... c'était un enregistrement ! Donc mieux valait pour lui de l'écouter avec attention, car il n'aura pas le droit à une seconde chances...


- Bonjour Hichino,

La cellule dans laquelle vous vous trouvez, représente l'étroitesse de votre esprit vis-à-vis du monde extérieur. Pour vous, l'appât du gain à davantage d'importance que la vie des autres. Vous vous centrez sur vous même, exactement comme vous l'êtes en ce moment dans votre cage, une cage construite par vous même ! Alors la question se pose... Aimez-vous cette prison qui régit toute votre vie, ou bien, tenterez-vous d'en sortir ?

Tout dépendra de vos choix. Seulement, vous ne pourrez compter que sur vous même, c'est une épreuve que vous devez affronter seul ! Et pour vous aider à résister à cette tentation, j'ai implanté dans votre cerveau une puce électronique comme celle-ci *Lui montre*. Cette dernière vous empêchera d'entrer en contact avec les Dieux de votre monde. Toute fois, si vous vous entêtez à vouloir outrepasser cette barrière psychique, un compte à rebours de cinq secondes se mettra en marche, au bout duquel, une capsule remplie d'acide dissimulée dans votre abdomen, déversera sa juste sanction pour dissoudre vos entrailles.

La première chose que vous avez à faire, c'est très simple, presser l'un des boutons situés dans le coin supérieur gauche de votre cellule. L'un affiche un "OUI", et l'autre un "NON"... Oui signifie que vous désirez sortir de cette entrave, donc changer de vie grâce aux épreuves suivantes. Ou bien non, mais dans ce cas là, votre cage se verrouillera à jamais, et toutes les lumières s'éteindront ! Car tel aura été votre choix de rester dans un monde réduit au minimum. Un monde qui je vous le rappelle, est le vôtre !

Vous avez quarante-cinq secondes à partir de maintenant *Une horloge numérique affichant 45 secondes se décomptant, vient de s'allumer à la base de l'écran* pour faire votre choix Hichino.


À peine le dernier mot fut prononcé, que le visage de Thirsha disparut dans des grésillements... Désormais, seul le bruit que générait le compte à rebours était audible. Hichino détenait son propre avenir entre ses mains, mais si ce dernier acceptait toute fois d'élargir son esprit en pressant le "OUI", sa cage s'ouvrira, après quoi, il lui suffira de suivre le corridor qui le mènera jusque devant une porte qu'il lui faudra pousser. Et là, l'Elfe découvrira sa première épreuve...

~ Il est 7 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Fraicheur matinale à bord du cuirassé.   Jeu 14 Oct - 12:47

Les événements s'enchaînèrent alors très vite autour du pauvre jeune elfe qui eut pour seul tort de toucher les barreaux de sa cellule. Quelques instants après, un flash aveuglant lui bousilla le reste de sa vue déjà restreinte, laissant le prêtre aussi insensible au charme de la pièce qu'auparavant. Il ne vit pas la belle pièce qu'était sa demeure, il ne vit pas plus qu'il n'entendit le grésillement annonciateur de l'arrivée sur écran de sa gardienne de cellule, trop occupé à retenir le gémissement de douleur que lui infligeait son oeil à moitié brûlé. En revanche, lorsque la voix s'éleva, l'infirme ne rata pas le coche. Se tournant brusquement vers la direction d'où provenait le son, il masqua sa douleur derrière un masque impassible. Il aurait la classe. Silencieux pour éviter d'attiser ses souffrances, il laissa la jeune femme s'exprimer jusqu'au bout, non sans surprise. Elle avait l'air d'en savoir long sur lui et ses capacités. Capacités que même certains dieux ignoraient et qu'elle dévoilait comme ça, sans se douter des conséquences que cela pourrait avoir si les dieux l'apprenait... Une autre chose le gêna davantage encore que toutes ces connaissances indiscrètes : elle lui avait implanté des bidules bizarre dans le corps. La simple idée qu'on est pu toucher et faire des expériences sur lui sans l'en avertir le mis dans une rage monstre. Personne n'avait le droit de toucher à son corps ! Son âme et sa vie étaient consacrés à la réalisation de son grand projet, personne n'avait le droit de s'interposer entre lui et ses idéaux. Le vieux chantage affectif qu'elle lui fit à coup de "changez votre état d'esprit ou crevez sur place" finit d'alimenter la haine du jeune elfe aux cheveux verts pour cette voix insupportable. dans sa tête, tout était déjà en place. Tous les éléments se dérouleraient selon son bon vouloir car le monde avait besoin d'un guide pour anéantir la faiblesse des âmes ! Lorsqu'elle annonça qu'il disposait de 45 secondes pour faire son choix, il s'en fallut pas 5 pour qu'il se dirige vers les boutons qu'il chercha à taton. Lorsqu'il repéra les deux protubérances, il ne put retenir un petit rire sarcastique. Comment était-il censé distinguer les deux ? La logique de son cerveau lui conseilla le premier sur la gauche car le choix "oui" était souvent le premier proposé. Si ça n'était pas le cas, tant pis, il crèverait bêtement dans sa cellule et la voix n'aurait qu'à apprendre de ses erreurs car elle aurait tué une personne qui avait accepté son challenge. Doucement, avec grâce, il pressa le bouton, attendant de voir si même le hasard le soutenait dans sa quête. Intérieurement, sa décision était prise.

*Je passerait tes épreuves les unes après les autres avec tout le brio que je mérite ! Le monde a besoin de moi et si tu es en travers de ma route, je te balaierai comme le vulgaire microbe que tu représentes à mes yeux. L'aide des dieux n'est qu'accessoire, elle est la preuve que j'ai été choisi pour accomplir cette tâche ! Jamais je n'abandonnerai Astrune ! Le monde entier a besoin de mon aide !*

~ Il est 7 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Fraicheur matinale à bord du cuirassé.   Jeu 14 Oct - 18:23

~ Action ~
Grâce à une déduction par la logique, Hichino pressera le bouton "OUI" sans aucun problème. Par cette action, un crissement métallique se fit entendre, et la cage s'ouvrit...


[OUT : Première épreuve... Arrow]

~ Il est 7 heures 30 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fraicheur matinale à bord du cuirassé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fraicheur matinale à bord du cuirassé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: