AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Exclamation L'autel Astral ~ICI~ Exclamation




La table du rôlliste ~ICI~ Arrow



Partagez | 
 

 Allons tremper nos pieds dans l'eau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Jeu 30 Déc - 17:28

Et voilà. Elle l'avait redouté, cela se produisait. Elle avait perdu Adenar si peu de temps après leur insolite rencontre. Qu'allait-il lui arriver maintenant ?
Elle sentit quelque chose de froid sur sa joue et secoua la tête.

*Ne pleure pas, non, non non ! Tu recommences à être faible ! *

Elle se donna une violente claque pour reprendre ses esprits. Elle se releva, dressa la tête, comme on le lui avait appris, comme on faisait chez les gens de haute condition. Sa maison était là-bas, devant ses yeux. Elle aurait voulu leur dire, leur dire qu'elle va bien, qu'ils lui manquent... Mais soudain le vent souffla. Elle ferma les yeux. Il semblait vouloir la conduire vers Nandis. Il poussait violemment contre son dos.

*Non, non ! Pas Nandis ! Vous m'avez dit vous-même que je devais...*
*La mer, Ethera... tu dois aller là-bas...*


La mer... cette plage qu'elle avait si souvent parcouru. Cet air marin qui lui avait demandé de partir... Peut-être qu'elle n'était pas destinée à marcher mais, peut-être à naviguer ?
Elle reprit son sac et se remit en marche, assez rapidement. Il n'y avait personne sur la route. Elle trottinait assez rapidement, pressée de voir ce que lui réservait ce drôle de Destin là-bas. Les minutes passaient, elle se rapprochait de sa ville natale. Elle se disait :

- Au moins, j'ai une piste... Peut-être que je retrouverais...

Elle émergea de ses pensées au moment ou se dressait devant elle la porte de la ville. Elle s'apprêta à franchir l'enceinte.

~ Il est 8 heures 12 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
P.N.J
avatar
Récits 723
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Lun 10 Jan - 15:41


La majestueuse cité de Nandis se dressait fièrement devant Ethera... Pourtant, la jeune Humaine ne désirait pas vraiment y remettre les pieds, car quand elle la quitta, se fut pour elle le signe évident du commencement de son aventure, alors qu'en y entrant de nouveau... elle avait la sensation de faire marche arrière. Pourtant, c'était là bas que le vent la guidait, la laissant ainsi croire qu'elle n'avait pas suivi la bonne direction... En tout état de cause, après la disparition soudaine de Adenar, Ethera ne disposait plus de la même palette de choix, ce fut pour cela qu'elle finit par reprendre sa marche sans même regarder par-dessus son épaule... Elle était triste mais impuissante à la fois, pourtant, elle avait aussi son aventure à vivre, tout comme Adenar avait la sienne.

- Eeeeeeetheeeeeraaaa... Fit un long souffle à l'intonation féminine.

Ce n'était pas le même genre de murmure que le précédent... D'ailleurs, si Ethera se montrait attentive, elle pourrait voir une étrange silhouette s'ondulant doucement dans les airs. Cette femme en apparence, était en train de captiver l'attention de la jeune Humaine au travers de son souffle et de ses mouvements fluides... À demi-transparent, ce mystérieux esprit faisait du surplace à environ deux mètres du sol, alors qu'il se situait à plus d'une centaine de Ethera. Il était impossible que cette dernière ne la remarque pas, d'ailleurs, à l'instant même où la femme sut que la jeune fille la regardait, elle leva doucement son bras gauche, avant de laisser pointer son index dans une direction bien précise...

En suivant ce dernier, Ethera comprendra bien vite que l'esprit cherchait à lui montrer quelque chose, une personne plus exactement... Après quoi, la femme toute vêtue de blanc disparut aussi subtilement qu'elle était apparue... En vérité, l'être que l'apparition venait révéler à Ethera, n'était autre que Adenar, sauf que au vu de la distance qui les séparait, sans cette intervention d'un autre monde, jamais ils n'auraient pu se croiser de nouveau... Mais est-ce que la jeune Humaine allait tourner le dos à Nandis le temps d'aller à l'encontre de cette silhouette dont elle ne pouvait pas encore définir l'identité, ou bien allait-elle continuer dans l'indifférence la plus totale ?

[Annonce : Ethera, c'est obligatoirement à ton tour Exclamation]

~ Il est 8 heures 15 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Mar 11 Jan - 19:47

Ethera crut halluciner lorsqu'elle aperçut la silhouette fantomatique. Mais après tout, plus rien n'était censé l'étonner, après les deux sautes de temps qu'elle venait de subir. Enfin, surtout la deuxième, elle avait subi. La première avait été des plus agréables. Elle se retourna en hésitant vers ce que désignait le spectre. C'était un homme (encore un ? bon, après tout, pourquoi pas...) au cheveux... Elle ne voyait pas bien. Elle observa la porte de la cité, puis lui tourna le dos pour s'approcher de l'homme.
Elle était tout près, à quelques mètres. Chevelure assez longue, argentée... Argentée ! Et... et une besace... dont l'allure ne lui était pas inconnue. Le personnage se tourna légèrement pour prendre quelque chose sur l'étal de l'échoppe devant laquelle il se trouvait. Son profil confirma son identité à la jaune fille, et son cœur se mit à battre.

*Je fais quoi, je fais quoi, je fais quoi ?... Est-ce qu'il va apprécier de me revoir ? Vais-je le déranger ? Ou au contraire... Mais... Est-ce qu'il va se souvenir de moi ? *

Elle se rappela l'air sévère qu'il avait pris avec elle lorsqu'elle hésitait à lui parler de sa... "quête". Elle se redressa. De toutes façons, maintenant, elle avait une direction. Elle ferma les yeux pour remercier les vents de l'avoir aidée. Puis prit son courage à deux mains et marcha dans la direction d'Adenar. Elle se planta à côté de lui, le sourire aux lèvres.

- Bonjour, Adenar ! Tu te souviens de moi ?

[Annonce : Ethera, merci de faire un RP plus complet à l'avenir, et non pas de passer directement aux faits décrits dans le poste qui te précède... Ca fait la deuxième fois, donc ce coup-ci je t'averti. De plus, Adenar est dans la grande plaine, il n'y a donc aucune échoppe (regarde l'image.)... Ainsi, si ton prochain RP ne respect pas un minimum la qualité exigée d'un rôliste digne de ce nom, je serai forcé de le supprimer afin que tu puisses le recommencer Exclamation]

~ Il est 8 heures 19 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Mer 12 Jan - 5:17

Le voyage s'était relativement bien passé jusqu'à cette altercation avec l'inconnu. En effet, la jeune femme était bien plus perspicace et volontaire qu'il ne l'aurait cru. La forêt était toujours aussi mystérieuse avec son lot de cris étranges et d'ambiance particulière. Les arbres veillaient, attentif à un ciel généreux, qui leur offrait une température des plus agréable. Bien que les arbres étaient proches et leurs branches nombreuses et épaisses, les rayons du soleil filtraient sans grandes difficultés dans cet environnement vaste et confiné. Feuilles et bois se partageaient un sol riche de couleurs et d'obstacles divers. Pierres et mousses leur indiquaient indirectement la bonne direction vers leur destination commune.

Ils avaient relativement peu parlé, se concentrant bien plus sur la marche et leur évolution dans leur voyage. Cependant l'impur n'avait pas hésité à déstabiliser la jeune humaine. Il lui avait offert pour la première fois l'un de ses aspects les plus mystérieux et ambigu. Malgré tout, Ethera ne s'était pas laissée défaillir face à la question quelque peu mordante de l'impur. Mais bien vite, ce qui devait être une réponse devint un nouveau cauchemar. Un clignement des yeux, une expiration et bientôt, la disparition d'Ethera ponctua le bruit qui les avait menacé précédemment. L'impur ouvrit de grands yeux de stupeur. Etait-ce là un tour de la jeune femme ?

Adenar abhorrait la magie, aurait-elle osé l'user devant lui et de surcroît disparaître ainsi ... Il ne fallut pas bien plus pour blesser l'être fatigué et méfiant qu'était l'impur. Il sortît une dague qu'il pointa dans l'inconnu.

Ethera, j'espère que c'est l'un de vos tours, vous devriez garder vos forces plutôt que de jouer de la sorte ! Il avait usé d'un ton de mépris et reproches, mais il s'en moquait, l'heure n'était pas à la rigolade, le chemin était encore long et cette situation l'énervait au plus au point. L'impur continuait ainsi à menacer de sa dague, peu à l'aise, il se concentrait pour ne pas être surpris par une odieuse attaque. La jeune femme avait disparu sans prévenir, il était quelque peu désemparé, l'avait-il blessé ? Il l'ignorait, mais elle n'était plus là.

Ecoutez ... Je vous somme de revenir, vous faites fausse route si vous pensez atteindre notre but seul. Les routes sont dangereuses, les rencontres parfois mortelles. Dit-il tout en touchant son bras qu'il avait perdu un funeste jour mais que le destin lui avait rendu pour une illustre raison.

L'impur haussa les épaules et continua sa route. Au fond, il était habitué. Ses fréquentations ne duraient bien jamais longtemps. Quel dommage, la jeune femme bien que trop mystérieuse à son goût avait été une compagnie agréable. Elle avait sans doute choisi de prendre un autre chemin. Le paysage continua d'évoluer durant tout un temps, l'impur concentré sur le devant des choses, il ne se retournerait pas, mais il se produisit à nouveau quelque chose, encore de la magie ... Une ombre apparut au loin, elle devint de plus en plus précise au fil que celle-ci se rapprochait de lui, l'impur ne bougeait plus, cachant discrètement une dague dans son dos. Cette ambiance, ce brouillard et cette atmosphère n'avaient rien de naturel, il fallait être sur ses gardes.

Enfin, la menace prit forme et ce n'était que la jeune humaine qui semblait revenir d'un illustre et mystérieux voyage. Ethera était là devant lui, et d'un air détaché le salua laissant sous entendre un doute dans sa question. Cela ne fit pas plaisir à l'impur qui offrit un rictus méprisant devant la jeune humaine avant de l'étouffer dans un hochement de tête.

Décidément, vous ne tenez pas en place, j'ai pensé que vous aviez déserté ou usez d'un sort pour vous fondre parmi les arbres. Pourriez-vous m'expliquer je vous prie ce qu'il se passe ?

Une fois de plus l'impur se voyait insistant et le ton de sa question n'avait plus la même saveur qu'auparavant. Sa douce voix ferme n'était plus qu'un lointain souvenir, sa voix était à présent celle d'un être irrité et surtout impatient de la réponse que formulerait l'humaine. Ses phalanges serrèrent à nouveau sa dague, comme pour contenir une colère naissante. Pauvre Ethera, sans doute était-elle désemparée face à cette nature qu'elle ignorait. Mais sans doute ignorait-t'elle surtout que l'être qui se tenait devant lui ne portait pas la magie dans son coeur et que ce nouveau tour de passe passe n'avait en rien désamorcé sa colère.

~ Il est 8 heures 20 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Mer 12 Jan - 17:37

Elle examina son visage lorsqu'il se tourna vers elle. Sourcils froncés, rictus méprisant. Cela fit d'abord de la peine à Ethera. Elle était emplie à la fois de l'envie de s'enfuir en fondant en larmes et de celle de gifler l'Impur. Elle était timide et faible, mais cela n'était tout de même pas une raison pour la prendre de haut ! Et le rang social de sa famille n'avait rien à voir avec cela. Elle n'allait pas accepter le ton méprisant de son ancien compagnon de voyage.
Elle se rappela la manière de se comporter des jeunes filles de son âge, et l'envie qu'elle avait de leur en découdre à chaque fois. Mais elle n'était pas violente, du moins, pas au point de se laisser aller à des brusqueries.

Ethera regarda autour d'elle. Il n'y avait rien. Adenar évoqua la désertion et la magie. Ha ! Cela révoltait la jeune femme. Et ce "je vous prie" lui rappelait son oncle s'adressant au petit personnel. La désertion, bien sûr. Après avoir trouvé un compagnon et une protection, elle allait s'enfuir, comme ça ? Quand à la magie, elle n'y avait jamais touché, de près ou de loin. Quoique... Sa main frôla son poignard de cristal sur sa hanche, pendu à son cordon rouge.
Elle leva la tête, toisa Adenar, et lui rendit la réplique sur le même ton.

- Excusez-moi, cher monsieur d'avoir été victime d'un saut du temps. Excusez-moi aussi de ne pas comprendre comment et pourquoi je vous ai perdu de vue et je vous prierai également, non pas de m'expliquer ce qu'il se passe mais de m'excuser encore d'avoir eu l'air de vous importuner. Je sais où je vais à présent et je vous donne mon salut.

La rage au corps elle tourna les talons et repartit en direction de Nandis. Ses projets étaient très simples : traverser la cité sans lever le nez, pour ne pas être tentée de retourner à la maison. De toutes manières, elle n'en avait plus envie. Le port de Nandis, son but à présent. Elle attendrait là-bas et, si les vents ne se manifestaient pas, elle troquerait sa robe contre un pantalon, s'achèterait une arme un peu plus puissante que son poignard (pourquoi pas une dague ?) et elle prendrait le bateau. Vers où ? Peut-importe, tant qu'elle s'éloignait de cette terre maudite.
Il paraît qu'en mer, il y a beaucoup de vent. Ethera serait... comme un poisson dans l'eau. Une pensée lui vint et la fit sourire. Elle s'imagina dans la rue qui menait chez elle, en train de lutter contre une tornade qui voudrait l'empêcher de passer.

Adenar revint à ses pensées, elle les chassa. Encore déçue. Décidément, les hommes étaient bien plus surprenants qu'elle n'avait pu l'imaginer. Alors, elle surprendrait elle aussi. Si les personnes ont des réactions auxquelles on s'attend le moins, elle pourrait ainsi participer à une bagarre, à un pillage et pourquoi pas passer la soirée dans une taverne.
Oui, mais... pas bonne idée. Contentons-nous de se diriger vers la plage. Elle passa la grande porte de la cité sans problèmes, mais non sans émotion, et s'engagea dans l'avenue principale.
Couleurs, odeurs, elle n'avait jamais vu la ville de l'extérieur, comme quelqu'un qui y entre, et non qui en sort. Drôles de sensations.

~ Il est 8 heures 23 ! ~


Dernière édition par Ethera Nebula le Dim 23 Jan - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Dim 23 Jan - 8:47

Le destin jouait à nouveau à un jeu étrange. Les rencontres avaient souvent malheureusement une finalité au goût amer et la déception pointait à nouveau le bout de son nez. L'impur avait son caractère mais, comme tout être il y avait des limites à ne pas dépasser. Les retrouvailles n'en furent pas. Du moins ce qui devait être un soulagement devint l'objet d'une fin sous une ambiance orageuse. Le jeune humaine semblait si douce et légère que la brise, mais à son retour, l'agréable le devint de moins en moins. Ce petit vent agréable arborant une innocence sur un visage détendu prit une tout autre forme. La tempête approchait et la surprise fut grande pour Adenar qui ne put répondre à la jeune femme qui semblait libérer en l'espace d'un instant une frustration bien trop longtemps refoulée.

L'impur était partagé entre colère et déception. Une part de lui ne comprenait en rien la réaction de cette jeune femme qu'il avait pris sous son aile. Il avait fait un gros effort, lui de par nature solitaire et opprimé de part sa race d'impur.

Ethera à moins de bien cacher son pouvoir ou sa vraie nature n'aurait peut-être pas survecu aux quotidiens d'un monde mystérieux et parfois cruel. Elle qui errait pour un but douteux, dirigé par d'illustres esprits avait su trouvé du réconfort auprès de l'impur, et là, que faisait elle, tout à coup, elle mettait fin à tout. Quelle gratitude de sa part, se croyait elle sans doute grandie ou assez forte pour affronter le reste du voyage ?

Du moins l'innocence de la jeune femme semblait perdre de sa fougue laissant place à un surcroît de confiance en elle. Pensait-elle avoir accompli le plus difficile, passant simplement au travers d'une forêt vide d'horreurs et de danger. Que pensait-elle trouver à Nandis ou sur cette plage ? Décidément, l'impur fut davantage prit de pitié que de colère face à la bêtise de l'humaine. A moins qu'il se trompait. Il est de coutume que les humains possédant une once de pouvoir se sentent très souvent supérieur aux autres, une triste réalité et de nombreux récits du passé en témoignent. Quoi qu'il en soit, Adenar préféra ne pas répondre à la colère de la jeune femme. Elle avait pris une décision. Si elle avait tord, elle payerait de son audace et de son manque de calme face à cette situation, si il avait tord, il poursuivrait son chemin et la jeune femme en quête de ses esprits poursuivrait ainsi sa route sans heurts. Au fond tout irait bien.

Adenar regarda la jeune femme tourner les talons après sa réplique cinglante, il réfléchissait, mais cela était inutile. Sa décision était prise. Peut-être faudrait-il être plus entreprenant , ne serait-ce que pour lui ouvrir les yeux.

- Ethera, vous faites fausse route, vous n'êtes qu'un mouton suivant un murmure. Vous obéissez au vent et celui-ci causera votre perte. Vous avez su profiter de la courtoisie et de l'aide d'autrui et aujourd'hui, ayant prit confiance, vous le jetez tel un déchet. C'est là une nouvelle preuve de la sagesse humaine. Un être qui boit à la gourde d'un compagnon et qui le poignarde par la suite.

- En rien je ne retirerai aucun mots, j'assume ce que je suis. Tout comme vous, j'ai été à nouveau perturbé par notre séparation. Est-ce suffisant pour me témoigner votre ingratitude et la perte de votre calme ?
N'étions-nous pas à notre rencontre dans les bras de l'autre. Quelle triste ironie d'être l'objet de haine tout cela par un sourire déplaisant et mon mauvais caractère au vu de la situation.

- Puisse les dieux vous guider, mais je vous en prie, oubliez ces esprits, la mort n'attends que cela pour vous ravir.

L'impur rangea sa lame et fit demi-tour, dérangé par la présence de l'endroit et la trahison d'un ancien compagnon de route. Décidément, son père adoptif avait raison. Il ne fallait avoir confiance en personne.

~ Il est 8 heures 23 ! ~


Dernière édition par Adenar Valador le Dim 23 Jan - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
avatar
Récits 208
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   Mar 25 Jan - 4:49

La grande plaine avait l'habitude d'assister à bien des spectacles, mais il restait tout de même rare qu'une dispute sans suite sanglante n'y éclate... Car tel fut le cas de Ethera et Adenar qui ne purent contrôler leurs nerfs. Eux qui pourtant furent si solidaires l'instant d'avant... C'était la vie malheureusement, le Destin les avait fait se rencontrer, mais il avait également contribuer à leur séparation ! Cependant, cela ne signifiait en aucun cas la fin de leur aventure...

De son côté, Ethera avait désormais un premier objectif à atteindre, soit, parvenir jusqu'aux docks de Nandis. Après quoi, il lui faudra trouver un capitaine suffisamment aimable afin de l'embarquer à son bord, pour une destination qui lui était encore inconnue... Autrement dit, rien n'était acquis. Adenar quant à lui, en bon solitaire qu'il était, trouverait son propre chemin. La fierté de certaines personnes ne pouvait pas se discuter, et sans doute avait-il bien fait de ne pas courir après la jeune Humaine, car peu de temps après son départ, l'Impur put apercevoir une silhouette non loin des bois où il se trouvait précédemment...

Il s'agissait bien de la rôdeuse Erinaë, d'ailleurs, celle-ci allait disparaître de son champ de vision d'ici quelques minutes... Tandis que pendant ce temps, Ethera assistait à une autre apparition de la femme toute vêtue de blanc, et ce, juste après qu'elle ait franchi la grande porte de la cité. Étonnamment, elle semblait être la seule à pouvoir la voir... chose que l'esprit savait ! En tout état de cause, ce dernier la guidait de façon à ce qu'elle entre dans l'auberge du pic d'argent, mais pourquoi ? Ethera seule pouvait le découvrir, ou bien en faire fi...


[OUT : Ethera à Nandis, La grande porte, ou bien l'auberge si tu décides d'y entrer... Arrow]
[OUT : Adenar, la grande plaine, mais tu ouvres un nouveau sujet... Arrow]

~ Il est 8 heures 27 ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Allons tremper nos pieds dans l'eau...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allons tremper nos pieds dans l'eau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sept Destinées :: ~ Le gouffre mystique ~ :: RP oubliés-
Sauter vers: